Avertir le modérateur

« Allo, j’écoute… | Page d'accueil | Sans lui, on ne serait pas là! »

mercredi, 14 janvier 2009

Nos meilleures raisons

 

santa4jpg-3d3d87-3c62f.jpg

Des explications, des justifications sont à présent suffisantes pour se dédouaner des atrocités.

Les combattants se cachent derrière des femmes et des enfants.

Cette communication a atteint un point de non retour. Un danger.

Les policiers pourraient tirer sur la foule dans la rue quand un malfaiteur part en courant.

Quelques philosophes gâteux cautionnent cette barbarie. Ils la justifient.

Nos intellectuels français.

Cela part d'un bon sentiment, libérer le peuple Palestinien des griffes du Hamas (argument en béton-matériau spécial mur).

Cette jolie histoire nous a déjà été contée pour d'autres contrées.

Des pays encore et toujours dans la tourmente.

Qu'est-ce que c'est que ces prétextes vaseux ?

Et surtout, seules deux alternatives sont admises.

Applaudir ou se taire.

Dire que l'on est contre un massacre de civils est devenu obscur.

Les raisons sont forcément cherchées du côté de la haine de l'autre.

Stigmatiser toujours plus, insulter toujours plus.

Se prononcer contre l'enfer est devenu politiquement incorrect.

Refuser la mort de gens désarmés, des civils, c'est prêter le flanc au terrorisme.

Refuser la mort des Palestiniens.

Refuser la mort des Israéliens.

Ce conflit pourrait s'enraciner ici ? Les journalistes s'en gargarisent.

L'extrême droite incendie des mosquées et des synagogues depuis toujours. Tout le monde le sait.

C'est mieux d'attiser la haine.

D'ailleurs, le Président a donné le "coup d'envoi" de la discrimination "négative" en désignant le mauvais camp, celui "des égorgeurs de moutons".

 

Les victimes, aujourd'hui, sont les Palestiniens.

 

De quoi parle-t-on ?

D'enfants, de femmes, d'hommes au milieu du chaos et des bombes.

Du déchaînement des armes.

 

D'empathie.

 

Un mot grossier.

 

L'ère du cynisme.

 

75702_sami_briss.jpg

 

Agathe

 

 

Commentaires

"Les victimes, aujourd'hui, sont les Palestiniens."
Tu aurais pu dire : les victimes d'hier ,d'aujourd'hui et de demain sont les palestiniens.
Et il faut entendre par palestiniens les habitants de palestine.
Qu'est ce qui produit "la montée en puissance du hamas" sinon l'oppression sioniste et la manière dont elle soigneusement éliminé toute autre forme d'opposition.
Les seuls qui "restent", qui résistent, naturellement ce sont ceux-là pour lesquels les gens qui subissent depuis 40 ans cette oppression, de plus en plus "décomplexée", se prononcent à chaque fois qu'une occasion leur est donnée de le faire "démocratiquement".
Et naturellement c'est ce que souhaite l'oppresseur pour qui cet ennemi "de choix" est en même temps un repoussoir commode et la médiation idéologique efficace qui facilite la complicité de ses "alliés objectifs" occidentaux.

Écrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 09:19

Quand la « rue arabe » pro-palestinienne défile
Par Véronique Chemla pour Guysen International News

Pat Joy se fera un plaisir de vous fournir le lien de l'article

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 10:30

L'ambassadrice d'Israël à l'ONU, Gabriela Shalev, a déposé une plainte auprès du Conseil de sécurité des Nations Unies contre le Hamas qui se sert des civils palestiniens comme de boucliers humains. Les terroristes du Hamas utilisent des boucliers humains lorsqu'ils ne se trouvent pas dans une zone urbaine selon l'ambassadrice.

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 10:54

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 10:30

et c'est reparti : 28407 caractères, 4494 mots, 7 pages format A4 en Times New Roman corps 12 !
tu aurais aussi pu coller les notes, on ne peut pas tout comprendre avec ces (numéros) par-ci par-là !

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 14 janvier 2009 10:58

Voila qui me rassure, dès le début j'ai cru à une manip. C'est le cas...

_________________________________________________________

COMMUNIQUE DE LA LDJ

La LDJ condamne l’agression contre deux écoliers du lycée Janson de Sailly. La LDJ rejette toute forme de violence.
http://www.liguededefensejuive.net/spip.php?article747

Il y a des tordus à la LDJ comme partout ...
D'ailleurs si tu étais courageux, tu pourrais jouer les fiers à bras

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 11:15

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 10:30
Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 14 janvier 2009 10:58

Les numéros c'est pour le Keno.

Écrit par : Les Fratellini | mercredi, 14 janvier 2009 11:25

à l'attention des technicien(ne)s de surface , concernant le ravi ( qui semble être également assez "bouché" ) et ses merdes envahissantes : il me semble que des mesures drastiques s'imposent en ce qui le concerne : faut le mettre au pain sec ( filtrer et exclure systématiquement tous ses commentaires) pour un moment .

Écrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 11:40

Ecrit par : etrun | mercredi, 14 janvier 2009 11:52

Tiens v'la notre lécheur de babouches terroristes !

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 11:50

Laissez le, surtout! Rien que la longueur de ce qu'il balance prouve l'étendue de son impuissance à justifier l'injustifiable. Les mecs comme lui font monter le nombre des abonnements à Siné Hebdo.

Écrit par : etrun | mercredi, 14 janvier 2009 11:52

Merci d'effacer ce message, je teste des trucs.

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 11:55

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 11:58

Non celui-là je suis d'avis de le conserver, il est assez emblématique de ta pensée et a le mérite d'une expression concise ( ce qui se conçoit bien ...)

Écrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 12:05

La population civile cobaye humain

Israël expérimente sur la population de Gaza de nouvelles armes chimiques allant du phosphore blanc en passant aux armes à énergie directe, ou aux agents chimiques et biologiques.

Ainsi, des nuages blancs, ressemblant à ceux dégagés par les bombes au phosphore blanc apparaissent sur les images retransmises par l’agence Ramattan.

Et le résultat : des corps dont les tissus sont nécrosés sans blessures apparentes ; des corps comme « momifiés » ; des blessés dont les jambes à moitié emportées continuent à se nécroser malgré l’amputation, et qui meurent ; des cas ont été décrits de blessures internes comme celles provoquées par une explosion, mais sans traces d’éclats ; ou bien de cadavres noircis alors qu’ils ne sont pas brûlés, ou d’autres qui avaient été apparemment blessés mais ne semblent pas avoir saigné...

Le chef des services d’urgences palestiniens à Gaza, le médecin Mouawiya Hassanein, a affirmé que les corps qui sont parvenus à l’hôpital al-Mashfa dans la nuit de Samedi et ce Dimanche, étaient atteintes de brûlures au troisième degré non-apparentes.

voir bellaciao.

Ils avaient balançé des bombes à fragmentations sur le liban en 2006 et d'autres armes nouvelles, sacrés pourris les types qui font ça...et ceux qui ne disent rien.

Écrit par : frère odm | mercredi, 14 janvier 2009 12:26

J'avais posté ce lien hier trés tard, il est plus à sa place sur ce fil.Un témoignage qui remet à leur place toutes les érucations...

http://tinyurl.com/

Écrit par : Valdo | mercredi, 14 janvier 2009 12:30

Oups, bafouillé. Je reessaie... Sinon, c'est dans les pages Opinions du monde.fr le témoigange d'une habitante du Sud d'Israël qui dit "Ce conflit ne m'apporte en rine la sécurité".

Écrit par : Valdo | mercredi, 14 janvier 2009 12:33

A des années lumières des pleurnicheries islamo-gauchistes, un professeur d'Harvard s'exprime.

Sur un lien que vous fournira le haineux de service

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 12:40

Agathe, Nef, on en termine avec ces copié-collés du Ravi?

Voilà le lien
http://tinyurl.com/a3ou5w

Écrit par : Valdo | mercredi, 14 janvier 2009 12:55

[vers la fin du billet]

"De quoi parle-t-on ?

D'enfants, de femmes, d'hommes au milieu du chaos et des bombes.

Du déchaînement des armes."

- "Il faut combattre le capitalisme avec les armes de la critique ; et avec la critique des armes."

a) Proposition de "slogan" pour le Village ;-)
b) Le premier qui trouve l'auteur de la citation a gagné !!! (euh, dans le sens : "100% des gagnants ont joué", hein ;-D

Écrit par : exploser - les faits | mercredi, 14 janvier 2009 12:55

Le Nabot prévoit la « conseil pour la création artistique, présidé par le président de la République », Christine Albanul en ferais partis, nul doute que ses amis aussi.
Le retour de l'art officiel.

http://www.pcinpact.com/actu/news/48389-sarkozy-adopter-loi-creation-internet.htm

A ce train la, les élections de 2012 laisserons le choix en le Nabot et son rejeton.

Mais bon, il est vrai que les SarkoSexuels sont avant tout des néo-Pétinistes comme ils le disent si bien.
Ensemble, tous vers la Rupture Nationale, Sarkozy, nous voilà.

Écrit par : Zergy | mercredi, 14 janvier 2009 13:05

Merci pour ce texte excellent Valdo.

Je vais maintenant faire un coup de ménage


"Huit ans de violence, qui n'ont mené à rien, ne nous ont-ils pas appris la vanité de la force ?", par Nomika Zion
LEMONDE.FR | 13.01.09 | 16h50

Je parle avec les gens de Sderot et je vois qu'ils ont tous retrouvé le sourire", se vantait Fouad [Benyamin (Fouad) Ben Eliezer, ministre israélien des infrastructures] à la radio, au deuxième jour de la guerre. "A mesure que la frappe s'élargit, les cœurs se rapprochent", ajoutait-il.


Cher monsieur, cela ne vaut pas pour tout le monde, loin s'en faut. Et même si j'étais la seule dans toute la région de Sderot à ne pas me reconnaître dans vos propos – et je ne le suis pas –, il n'en faudrait pas moins m'écouter.

Ce n'est pas pour moi, ce n'est pas en mon nom que vous avez lancé cette guerre. Le bain de sang qui a lieu à Gaza ne l'est pas au nom de ma sécurité. Des maisons détruites, des écoles bombardées, des milliers de réfugiés : ce n'est pas en mon nom, encore moins pour ma sécurité.

A Gaza, on n'a pas le temps d'enterrer les morts. On les glisse deux par deux, comme on peut, dans des cellules frigorifiées. Dans la rue, les cadavres s'entassent, policiers dans un tas et enfants dans l'autre. Nos journalistes zélés s'évertuent à réciter leur propagande en face de "ces images qui parlent d'elles-mêmes".

Mais si je puis me permettre, de quoi parlent-elles, ces images ? Cette guerre ne m'aura offert ni calme ni sécurité. Après une trêve nécessaire, qui nous a permis à tous de retrouver peu à peu notre équilibre émotionnel et psychique et presque une existence saine, nos dirigeants ont réussi à me ramener à ce même endroit, lieu de cauchemar et d'angoisse, à cette course humiliante et terrifiée vers les abris.

Comprenez-moi bien. Le Hamas est une affreuse bande de terroristes, non seulement pour nous, mais d'abord pour les Gazaouis eux-mêmes. Mais au-delà de ce maudit leadership vivent des êtres humains.

Péniblement, des citoyens de deux côtés de la frontière construisent de petits ponts avec des gestes humains. C'est ainsi que l'association Kol-Acher (Une autre voix), dont je suis membre, s'est frayée un chemin d'humanité vers le cœur de nos voisins.

LA CHAPE DE PLOMB DU DISCOURS OFFICIEL ET MÉDIATIQUE

Mais lorsque nous, Israéliens, avons pu profiter de l'accalmie [au cours de la trêve], eux dans le même temps devaient subir le poids du blocus. Un jeune Gazaoui nous a dit qu'il n'avait pas l'intention de se marier et d'avoir des enfants : Gaza ne nourrit pas les rêves d'avenir.

J'ai peur des roquettes. Depuis que la guerre a commencé, je n'ai quasiment pas osé quitter ma rue. Mais la chape de plomb du discours officiel et médiatique, aussi univoque qu'orgueilleux, me fait encore plus peur.

J'ai peur lorsqu'un membre de notre association est attaqué par des habitants de Sderot pour avoir exprimé une position critique vis-à-vis de la guerre dans une interview. Critiques qui seront suivies de coups de fil anonymes et de la crainte de retourner dans sa voiture, ne sachant ce qui pourrait l'y attendre.

J'ai peur quand je vois si peu de place accordée à d'autres voix et combien il est difficile de les exprimer ici, à Sderot. Je suis prête à payer le prix de l'isolement, mais pas celui de la peur.

J'ai peur de voir ma ville se parer des drapeaux d'Israël à l'occasion de cette guerre, avec ces voitures qui klaxonnent lorsqu'une bombe d'une tonne tombe chez nos voisins.

J'ai peur de ce monsieur qui avoue, le visage radieux, qu'il n'était jamais allé à un concert, mais que le bombardement de l'armée israélienne sur les habitants de Gaza est la plus douce musique qu'il ait jamais entendue. J'ai peur du journaliste arrogant qui ne contredit pas ces propos.

J'ai peur que, par le brouillage orwellien des mots et par les cadavres d'enfants dont l'image a été elle aussi brouillée exprès pour nous, comme un service rendu au public, nous perdions notre capacité humaine à voir ceux de l'autre côté, à sentir, à se scandaliser, à éprouver toute empathie.

Sous le nom de code de Hamas, les médias nous ont fabriqué un immense et sombre démon qui n'a pas de visage, pas de corps et pas a fortiori de voix. Un million et demi de personnes sans nom.

Un sombre courant de violence s'infiltre au plus profond de la société israélienne, l'envenime et s'intensifie de guerre en guerre. Il n'a ni forme ni odeur, mais d'ici on le sent bien. C'est une forme d'euphorie, d'allégresse guerrière, une exaltation vengeresse, une ivresse de la force qui enterre un noble précepte juif : "Ne te réjouis pas de la chute de ton ennemi."

Une éthique tellement souillée aujourd'hui qu'il semble que jamais plus aucun lavage ne pourra en enlever cette tache. Dans notre démocratie fragile, il faut peser chaque mot. Autrement, va savoir ce qui t'attend. La première fois où je me suis sentie protégée par mon pays, ce fut lorsqu'une trêve a été conclue.

LE MENSONGE DE LA FORCE

Je n'ai absolument rien à dire aux gens du Hamas mais je demande à nos dirigeants ceci : avez-vous vraiment essayer par tous les moyens de prolonger cette trêve ? Avez-vous réellement tenté de résoudre les problèmes de points de passage et du blocus avant de commettre l'inévitable ? Etes-vous allé jusqu'au bout du monde pour trouver des intermédiaires appropriés ? Pourquoi avoir décliné sans sourciller, alors que la guerre venait d'éclater, la proposition française de cessez-le-feu ? Pourquoi refuser en ce moment même toute initiative de pourparlers ?


N'a-t-on pas encore atteint le seuil de roquettes que nous sommes capables d'encaisser ? N'a-t-on pas encore atteint le seuil d'enfants palestiniens tués que le monde serait capable de digérer ? Qui nous promet qu'il est possible d'éliminer le Hamas ? N'a-t-on pas déjà essayé ces mêmes méthodes ailleurs ? Qui pourrait prendre la place du Hamas ? Et comment de ces ruines, de la famine, du froid et des morts naîtront les voix de la paix ?

Où nous menez-vous ? Quel avenir nous promettez-vous, ici, à Sderot ? Et pour combien de temps encore nous ferez-vous courber l'échine sous le poids des mensonges et des clichés : "Il n'y a personne à qui parler de l'autre côté", "c'est une guerre inévitable, laissez Tzahal terminer le 'boulot'", "on va juste frapper le Hamas et rentrer à la maison", "c'est au nom de la paix". Toujours le mensonge de la force, seul guide pour trouver une solution aux problèmes de notre région.

Et comment se fait-il que chaque interview furtive avec un membre de notre association commence et se termine par cette même question moqueuse du journaliste : "Vous ne trouvez pas que vous êtes un peu naïfs ?"

Comment se fait–il que la possibilité d'un pourparler, de toute tentative d'accord ou d'entente, même avec le pire de nos ennemis, soit devenue synonyme de naïveté, tandis que l'option militaire sera toujours le fruit d'un choix rationnel ?

Huit ans de violence, qui n'ont mené à rien, ne nous ont-ils pas appris la vanité de la force ? Tzahal a battu, éliminé, tiré, rasé, frappé et raté, et fait beaucoup de bruit. Quel avantage en avons-nous retiré ? Question rhétorique.

La vie à Sderot, aujourd'hui, est insupportable. La nuit, à Gaza, Tsahal détruit des infrastructures et tue des personnes. Les murs de nos maisons tremblent. Le matin, à Sderot, nous encaissons les roquettes, à chaque fois plus sophistiquées. Une personne qui se rend au travail n'est pas sûre de retrouver sa maison intacte le soir. A midi, on a tout juste le temps d'enterrer un de nos jeunes héros qui a payé de sa vie pour une énième guerre "juste".

Parfois, on arrive à joindre par téléphone nos amis désespérés à Gaza. Pas d'électricité, pas d'eau, pas de gaz, pas de nourriture ni d'endroit où fuir. Et seuls les mots de N., une fillette de 14 ans dont l'école a été bombardée et dont la camarade de classe est morte, nous parviennent dans un anglais impeccable, par mail : "Aide-nous, nous sommes des êtres humains."

Ces mots ne me laissent pas en paix. Je n'ai pas retrouvé le sourire, cher Fouad, pas du tout. Une tonne de plomb durci me pèse sur le cœur, et cela, il ne peut le contenir.


--------------------------------------------------------------------------------

Nomika Zion est membre de l'association Kol-Aher (Une autre voix).

Écrit par : Agathe Joy | mercredi, 14 janvier 2009 13:20

En réponse à la progagande morbide des pro-terroristes:

Pat Joy se tient aimablement à votre disposition pour vous adresser le lien de cet excellent texte de propagande

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 13:30

Le ménage devient urgent, Agathe ;-)

Écrit par : Valdo | mercredi, 14 janvier 2009 13:38

Ecrit par : exploser - les faits | mercredi, 14 janvier 2009 12:55

Merci pour ce slogan, bonne idée ;-))

Écrit par : Agathe Joy | mercredi, 14 janvier 2009 13:58

Le plus horrible, politiquement parlant, est peut-être ce quasi silence de plomb (c'est la matière à la mode) des grands Etats, des grandes puissances militaires, des USA. Israël va mener sa petite "purification" jusqu'au 20, tranquillement. Une affaire rondement menée, avec la complicité bête et méchante du Hamas et celle, sournoise de quelques "grands"...

Écrit par : Nicks | mercredi, 14 janvier 2009 14:25

Retour sur la nouvelle affaire Anelka. A-t-il eu raison de s'opposer une nouvelle fois à son entraineur au risque de fragiliser sa place de titulaire ? Scolari fait-il une erreur en se privant de son meilleur buteur ?

_________________________________________________________

Anelka a dit non !

L’ACCROCHAGE a éclaté quelquesjours avant le choc entre Manchester United et Chelsea. Rencontre au sommet qui s’est soldée dimanche par une cuisante défaite des Blues (3-0).

Luiz Felipe Scolari, le manager actuellement très contesté de Chelsea, avait informé Nicolas Anelka, son meilleur buteur (14 réalisations en Premier League) qu’il serait titulaire à Old Trafford s’il acceptait d’évoluer sur le flanc gauche de l’attaque. L’axe étant réservé à Didier Drogba. Mais l’international, frustré d’avoir été sur le banc lors des deux précédentes rencontres, s’est cabré, expliquant que ce serait l’axe ou rien. L’information, révélée hier par The Sun, est de source fiable. Le tabloïd est, certes, capable du meilleur comme du pire, mais le journaliste qui a coécrit l’article, Ian McGarry, est très bien informé sur Chelsea pour avoir été l’auteur de l’autobiographie de Frank Lampard, dont il est resté très proche.

En d’autres temps, voir Anelka s’opposer à un entraîneur, qui plus est champion du monde (en 2002 avec le Brésil), aurait eu des conséquences dramatiques
pour le Français. Pour autant, cet incident ne condamne
pas son avenir chez les Blues. Son bilan depuis le début de saison parle pour lui et beaucoup, en Angleterre, estiment que Scolari n’aurait pas dû se passer des services de son meilleur buteur. D’autant que la performance de Drogba, passé complètement au travers à
Manchester, n’a pas donné raison au Brésilien. Cet accrochage est en tout cas le symbole d’un vestiaire qui continue de se rebeller contre les choix et les méthodes de son entraîneur.

Scolari : « Si un joueur ne veut pas rester, la porte est ouverte »
Interrogé sur l’incident, hier en conférence de presse, Scolari a démenti timidement, sans convaincre. Mais il ajouta, sans nommer les personnes visées :
« Si un joueur ne veut pas rester à Chelsea, c’est le meilleur moment pour partir. Jusqu’à la fin du mois, la porte est ouverte ! Aujourd’hui, toute l’équipe doit marcher dans le même sens. Nous sommes dans le même bateau. Si Chelsea perd, ce n’est pas seulement Scolari mais toute l’équipe. »

Il a ensuite lancé une nouvelle donne. Désormais, ce sera Anelka ou Drogba, mais pas les deux. « J’ai montré que c’était difficile de faire jouer les deux ensemble. J’ai vu ce qu’avait fait Anelka avant et j’avais besoin de donner quatre à cinq matches à Drogba pour revenir. J’ai regardé ce qui s’est passé. À partir de maintenant, je dois décider », expliqua le Brésilien avant d’illustrer ses propos en prenant deux verres devant lui : « Ce sera l’un ou l’autre. »

Les deux joueurs, qui rêvaient d’être associés, sont désormais en concurrence, Anelka, titulaire ce soir en Cup, ayant visiblement remporté la première manche.

Scolari, lui, devra tout de même s’expliquer devant le board, demain à Stamford Bridge. Son poste n’est pas
menacé, Abramovitch n’étant pas disposé, crise financière oblige, à payer les deux années et demi de contrat restant (environ 16M). Mais après avoir été sorti par Burnley (D 2 anglaise, 1-1, 4-5 aux t.a.b.) en Coupe de la Ligue, le Brésilien a plutôt intérêt à éviter le ridicule d’une élimination, ce soir, à Southend
(14e de D 3 anglaise !, 1-1 lors de la première confrontation).

Car, disons-le clairement : aujourd’hui, Chelsea ressemble au Titanic, quelques heures avant son naufrage.
Un paquebot luxueux pour lequel Abramovitch a dépensé sans compter depuis son arrivée à l’été 2003 (800 M) mais qui est sur le point de couler pendant que chacun reporte la faute sur l’autre. Au lendemain du désastre à Old Trafford, Steven Howard écrivait dans The Sun :
« C’était comme si José Mourinho assistait aux funérailles de Chelsea."

Écrit par : Gilles Verdez | mercredi, 14 janvier 2009 16:17

Comme prévu... Après le "curieux" retournement de veste à propos de la réforme de la radiovision :

"Nicolas Sarkozy a annoncé la création d'un "conseil pour la création artistique" qu'il coprésidera avec la ministre de la Culture Christine Albanel et qui sera animé par le producteur de cinéma Marin Karmitz."

NS présidera ce "conseil", évidemment...

Quelle différence, au fond, avec un Besson (dont la puissance des convictions est à rappeler) ?

www.immigration.blogs.liberation.fr/coroller/2009/01/quand-besson-fl.html

Ces types (sont-ce encore des hommes ?) ne méritent que mépris.

Écrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 16:24

Ecrit par : Nicks | mercredi, 14 janvier 2009 14:25

Oui. Pourquoi cet agacement, cette agressivité chez les complices de crimes de guerre et crimes contre l'Humanité puisque ça continue, ils ont ce qu'ils veulent, les "opérations" iront sans doute à leur terme, comme ils le souhaitent. Tout va bien, pour eux.
Ils voudraient sans doute, en plus, recevoir l'assentiment des bombardés, l'absolution des opinions publiques ?

Écrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 16:28

Tu aurais pu dire : les victimes d'hier ,d'aujourd'hui et de demain sont les palestiniens.

Ecrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 09:19


en ce qui concerne les victimes d'hier, et même d'avant hier, les Juifs ont quand même pas mal morflés.
Ça ne rend pas pour autant acceptable ce qui se passe à Gaza aujourd'hui.

dernier truc...je ne suis pas favorable aux coupes de pat joy...je n'aime pas ce qu'il dit, mais, à mon avis, le censurer le renforce.
un peu de scroll sur ma souris, y'a pire.))

Écrit par : rep ban | mercredi, 14 janvier 2009 16:47

Ils voudraient sans doute, en plus, recevoir l'assentiment des bombardés, l'absolution des opinions publiques ?
Ecrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 16:28

Oui, un petit merci ne serait pas de trop. Un geste de reconnaissance serait un minimum. Israel montre une nouvelle fois l'exemple en traitant comme il se doit , et elle ne reçoit en retour que l'indignation de ses alliés occidentaux.

Agaçant...

Néanmoins, comme l'illustre le dernier sondage CSA, une majorité de français considère que le Hamas est l'unique responsable du conflit en cours. Comme quoi, les propagandistes islamo-gauchistes ont encore du boulot !

Pourquoi alors cette tièdeur des gouvernements occidentaux dans leur soutien à Israël ?


Pat Joy tu tiens des propos racistes et discriminatoires.
Ceci est mon dernier avertissement après tu dégages définitivement.

Je rappelle que les propos racistes et discriminatoires sont interdits sur ce blog

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 16:50

Pour info, j'ai retiré les propos racistes du dernier commentaire de Pat Joy.

Écrit par : Agathe Joy | mercredi, 14 janvier 2009 17:50

Je crois qu'il faut chercher la réponse dans le poids croissant des communautés musulmanes en Europe et les menaces que les éléments islamistes font peser sur la sécurité de ces pays. Cf les attentats de Londres, Paris, Madrid, etc... Mentalité de dhimmis ;-)

Je laisse ce commentaire raciste à l'appréciation des lecteurs.

Écrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 18:10

Si je peux me permettre....


...vive le journalisme "embedded"!

Écrit par : etrun | mercredi, 14 janvier 2009 18:58

Ecrit par : Pat Joy | mercredi, 14 janvier 2009 18:10

Pat Joy, tu n'as pas respecté notre demande de ne pas publier de commentaires racistes, discriminatoires ou qui font un dangereux amalgame.

Tu es donc aphone ...

Écrit par : Agathe | mercredi, 14 janvier 2009 19:54

Agathe,
je recommande de filtrer, jusqu'à ce qu'il se calme un peu, toutes les déjections de notre copieur/colleur compulsif et fascistoïde.

Écrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 20:09

Ecrit par : rep ban | mercredi, 14 janvier 2009 16:47

En palestine, les victimes sont toutes palestiniennes, juifs, arabes, chrétiens, etc ...
la palestine ne vivra en paix que lorsque la justice y sera accomplie, les réfugiés, quels qu'ils soient, revenus sur leur terre et sous leur toit, leur vie redevenue normale et sans menace sur leur sécurité, lorsque la colonisation cessera et que la force ne passera plus pour le droit.

Écrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 20:14

Ecrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 20:09

Oui, il n'a vraiment aucun respect pour personne. Cet espace lui a été ouvert. Le rôle qu'il nous oblige à tenir est insupportable. Un guerrier virtuel (j'emprunte cette formule bien trouvée, j'en remercie l'auteur par avance)

Écrit par : Agathe | mercredi, 14 janvier 2009 20:15

Ecrit par : urbain | mercredi, 14 janvier 2009 09:19

Je suis d'accord, je parlais de ce qui fait polémique aujourd'hui. A vrai dire mon billet est un peu à l'état de brouillon (peu de temps en ce moment).

D'ailleurs, merci d'avance aux gentils contributeurs d'envoyer des billets ;-))

Ecrit par : exploser - les faits | mercredi, 14 janvier 2009 12:55

Ecrits clandestins de Politzer : Gagné !!!! ;-))

Écrit par : Agathe | mercredi, 14 janvier 2009 20:25

Un prisonnier s'est échappé

Écrit par : Le N°3175 du Village des NRV | mercredi, 14 janvier 2009 22:10

Christophe Girard, adjoint au maire de Paris en charge de la culture :

"Et puis, cette idée de conseil pour la création artistique, c’est un coup de bluff, une machine à lubrifier qui a marché sur Marin Karmitz (chargé d'animer ce conseil, ndlr). Ce milliardaire de 70 ans est formidable dans ses cinémas mais il n’a pas la vision d’un trentenaire. Il veut juste être un ministre de la Culture bis. Ce qui va gêner Christine Albanel dans son action."

www.20minutes.fr/article/288833/Culture-Christophe-Girard-Nicolas-Sarkozy-a-une-culture-plutot-axee-tele-et-presse-people.php

Écrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 22:46

"Le ministère des Affaires étrangères estime que la Conférence Mondiale contre le Racisme « Durban 2 », prévue en avril à Genève, lui permettra de prendre la mesure des dommages subis par l’image d’Israël en tant que pays démocratique, respectant les droits de l’homme."

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2493

Écrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 23:05

Ecrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 23:05

Oser parler d'une vague d'antisémitisme, voici Israel qui se pose en victime, elle ne manque pas d'air T. Lizni alors qu'ils tuent des enfants, des innocents.

Écrit par : agathe | mercredi, 14 janvier 2009 23:20

Tandis qu'en France, il est demandé à la SNCF de s'excuser :

"John Varley, le directeur général de la banque britannique Barclays, laquelle a implicitement confirmé ces jours-ci la suppression de plusieurs milliers d'emplois, a reconnu que les banques devaient s'excuser pour leur responsabilité dans la crise du crédit."

Joli travail de fond à l'endroit de la SNCF et de l'hôpital... Un travail de longue haleine visant à favoriser les conditions de la (contre)-réforme.

Fichtre, une grève faisant suite à une agression. Un truc de solidarité qui échappe au marché.

Pendant ce temps, Coupat et Lévy sont toujours en prison.

Écrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 23:23

Oser parler d'une vague d'antisémitisme, voici Israel qui se pose en victime, elle ne manque pas d'air T. Lizni alors qu'ils tuent des enfants, des innocents.

Ecrit par : agathe | mercredi, 14 janvier 2009 23:20

Je complète

L'excellent prétexte "antisémitisme" à toutes les sauces surtout celles qui s'accommodent bien pour éviter d'avoir à rendre des comptes ...

Écrit par : agathe | mercredi, 14 janvier 2009 23:25

Ecrit par : agathe | mercredi, 14 janvier 2009 23:25

Oui, mais ça ne marche pas. Ca peut marcher sur un individu, un groupe mais moins sur une "opinion publique". Ca n'émeut pas ou plus ceux qui ne le sont pas mais ça pourrait décomplexer, et ça commence déjà hélas, ceux qui le sont (ou les imbéciles).
A la grande déception d'un Finkielkraut, sans doute...

......

Pas vu à la tévé :

www.marianne2.fr/Sarkozy,-Albanel-Voeux-a-volonte!_a173764.html?PHPSESSID=54e171cbbaffaf559082c0a80281c767

Écrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 23:52

Ecrit par : f | mercredi, 14 janvier 2009 23:52

C'est assez stupide dans le fond

Écrit par : agathe | mercredi, 14 janvier 2009 23:55

Tirs de roquettes palestiniennes sur Sderot = 3 morts israéliens en 7 ans

Offensive vengeresse israélienne à Gaza = 1000 morts palestiniens en 19 jours (dont au moins 315 enfants)

Écrit par : Principe de disproportionnalité | mercredi, 14 janvier 2009 23:59

C'est stupide et ignoble.
Et l'ignominie, pour l'heure, est là :

www.lefigaro.fr/international/2009/01/14/01003-20090114ARTWWW00632-a-gaza-un-medecin-francais-raconte-lhorreur.php

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 00:07

La force, le courage, la volonté,la résolution des gens de Gaza est inouïe.Mes condoléances à toutes ces familles.

Écrit par : patrice | jeudi, 15 janvier 2009 00:42

agathe,
je vous ai entendue...

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 00:48

Merci f
pour
"Il a dit lui-même qu’il s'initiait à Stanley Kubrick en visionnant l’un de ses films pour la première fois. C’est très inquiétant de ne pas avoir vu avant «Orange mécanique», surtout quand, comme Nicolas Sarkozy, on a eu en charge le ministère de l’Intérieur et dû gérer la violence sociale."

Sarkozy découvre Kubrick... Hélas il est peu probable qu'il pousse son effort jusqu'à découvrir Fritz Lang ("Les 10 000 yeux du Dr Mabuse"), Aldrich ("Bande de flics"), Ferrara ("Body Snatchers") ou Elia Suleiman ("Intervention divine")...

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 15 janvier 2009 02:57

Un prisonnier s'est échappé
Ecrit par : Le N°3175 du Village des NRV | mercredi, 14 janvier 2009 22:10

J'en remets une couche sur le sujet : on peut aussi aller lire le billet de GB là :
http://www.lepost.fr/article/2009/01/15/1387274_le-prisonnier.html

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 15 janvier 2009 07:15

Levy va être libérée. Plus qu'un et la mascarade anti-terroriste sera close et non avenue.

Bon, je retourne me coucher, je suis malade. Saleté de re-doux !

Écrit par : Nicks | jeudi, 15 janvier 2009 07:47

israël échappe au pire ! :

"Une tentative de condamnation d'Israël a été déjouée au Conseil de sécurité de l'Onu. L'institution onusienne s'est réunie dans la nuit pour son débat semestriel sur la protection des civils dans les zones de conflit. Dans ce contexte, la Libye a tenté d'introduire une condamnation d'Israël dans la déclaration présidentielle.


La délégation israélienne a réussi à torpiller cette initiative et aucune mention directe à la situation à Gaza n'a été évoquée dans ladite déclaration.

(Guysen.International.News / 2009-01-15 08:55:00 ISRAEL)"

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 08:42

Israël échape au pire (2) :

La marine israélienne intercepte un bateau humanitaire grec au large de Gaza. Selon les 21 militants pro-palestiniens à bord, Tsahal a menacé de tirer sur le bateau s'il poursuivait sa route. L'embarcation a donc rebroussé chemin vers Chypre. (Guysen.International.News 15/01/09 )

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 08:48

Israël pour un respect scrupuleux des résolutions de l'ONU :

L'ambassadrice d'Israël aux Nations unies, Gabriella Shalev, a déposé mercredi une plainte au secrétaire général de l'Onu et au président du Conseil de sécurité, contre le tir de roquettes Katioucha depuis le Liban sur le Nord d'Israël, affirmant qu'il s'agissait d'une violation flagrante de la résolution 1701. (Guysen.International.News 14/01/09)

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 08:54

israël : une population sous le choc :

"Cinq personnes ont été commotionnées mercredi soir à la suite de l'explosion d'une roquette Grad à Ashdod.



(Guysen.International.News / 2009-01-14 21:36:00 ISRAEL)"

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 08:56

Israël échappe au pire (3) :

"Pluie de missiles : une roquette Grad tirée depuis la Bande de Gaza a explosé sur un terrain vague entre Ashdod et Ashkelon.



(Guysen.International.News / 2009-01-14 20:55:00 ISRAEL)"

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 08:59

Et la clameur assourdissante des protestations indignées de la "classe politique" française et des ses "porte parole" médiatiques;
et les mille gorges déployées de l'umPS et de la "gauche de gouvernement" hurlant leur indignation ;
et le foisonnement d'articles de presse et d'éditoriaux fulminants de juste colère contre l'injustice, la violence aveugle et l'humiliation ....

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 09:18

israël est soucieuse de respecter le droit international :

Trouvé dans cet article: les incroyables déclarations d'un ami des enfants du monde :le porte parole de Tsahal Avital Leibovitch.

Nous voila rassuré !

C'est pas moi qui le dit....site de Guysen International

*********

Bombe au phosphore ?

Par Ray Archeld pour Guysen International News

Mercredi 14 janvier 2009 à 11:30


En marge de l’opération ‘Plomb durci’ Israël est soupçonné d’avoir utilisé des bombes au phosphore, une substance fumigène mais également incendiaire. Qu’en est il exactement, et l’armée israélienne, le cas échéant a t-elle agi en violation de la loi internationale ?


Selon l’organisation américaine des droits de l’Homme ‘ Human Rights Watch’, certains de ses membres racontent avoir aperçu depuis la frontière entre Israël et la bande de Gaza des explosions d’obus au dessus du camp de refugiés de Djebalya dégageant une fumée brulante, signe à leurs dires, de la présence de phosphore blanc.

L’organisation a immédiatement appelé Israël à ne pas utiliser cette substance en raison des graves brulures qu’elle peut provoquer en cas de contact avec la peau.

Réaction de la porte parole de Tsahal, Avital Leibovitch :
« Avant tout, rappelons que les bombes au phosphore et les bombes à fragmentations ne sont pas interdites d’utilisation par la loi internationale.
Secundo nous n’utilisons pas de bombes à fragmentation et tertio, toutes les munitions que nous utilisons sont conformes à la loi internationale et autant que nous le sachions, sont également en service dans d’autres armées dans le monde, en occident. »

Allusion aux armées américaines et françaises en Irak et en Afghanistan. A noter que le phosphore blanc n’est pas considéré comme une arme chimique, par conséquent le droit international autorise les armées à l’utiliser dans les obus, bombes et roquettes pour créer des écrans de fumée destinés à masquer les mouvements de troupe, ou au contraire, pour éclairer un champ de bataille la nuit.

C’est lorsque le phosphore blanc est utilisé à d’autres fins qu’il devient problématique comme le souligne Marc Galasco, expert militaire de Human Rights Watch.

« Les israéliens ont confirmé utiliser le phosphore blanc dans la bande de Gaza pour masquer leurs mouvements de troupe. Dans ce cas c’est parfaitement légal. C’est problématique s’il est utilisé comme une arme. Cela a ainsi été relevé à Faludja en Irak, par exemple, pour faire sortir des ennemis cachés à l’intérieur de maisons et les tuer ensuite.

C’est la raison pour laquelle nous espérons que les israéliens ne les utilisent pas à de telles fins notamment dans une zone à forte densité de population où des civils sont susceptibles d’entrer en contact avec cette substance. »

En dépit de certaines informations en provenance d un hôpital de Gaza, aucune confirmation d un cas de mort par le phosphore blanc.

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 10:32

Israelis Soldiers refuse to serve in Gaza

Information déjà connue.Sur Youtube depuis hier.

http://www.youtube.com/watch?v=1cMs0nai4JQ

Écrit par : patrice | jeudi, 15 janvier 2009 11:10

" C’est pourquoi Gaza doit pleurer. Pas faire semblant pour les télévisions étrangères mais réellement. Gaza doit pleurer des larmes de sang ".

Imbécile et sans avenir.

Écrit par : patrice | jeudi, 15 janvier 2009 11:11

La division des Arabes face à l'attaque d'Israël

Le Temps ( Suisse ).

http://www.letemps.ch/template/international.asp?page=4&article=247808#247804

Écrit par : patrice | jeudi, 15 janvier 2009 11:35

Ecrit par : Le cousin de Patrice Joyeux | jeudi, 15 janvier 2009 10:35

Ecrit par : Le cousin de Patrice Joyeux | jeudi, 15 janvier 2009 13:00


Merci au cousin de Pat Joy de mettre des liens et pas des copiés-collés!!!

Écrit par : Pam qui se bat pour que la pat'family mettent des liens | jeudi, 15 janvier 2009 13:13

Ecrit par : Pam qui se bat pour que la pat'family mettent des liens | jeudi, 15 janvier 2009 13:13

http://en-gb.facebook.com/people/Pat-Joy/1055556436

Écrit par : Hubert-Felix Joyeux (frère de) | jeudi, 15 janvier 2009 13:40

Pam, cesse de courir après ce pat joy, enfin!

Écrit par : etrun | jeudi, 15 janvier 2009 17:01

Ecrit par : Pat Joy | jeudi, 15 janvier 2009 16:30

Tu es partout.

Écrit par : nef | jeudi, 15 janvier 2009 17:03

Merci aux techniciens de surface de nettoyer une fois encore les saletés du ravi et de son cousin débile ( ça semble congénital ).

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 17:06

Je condamne l'Etat Israelien, je ne comprends pas que l'on mène de telles opérations en tuant autant de civils.

La dernière excuse idiote, ils téléphonent aux habitants pour les prévenir. Si il n'y avait pas toutes ces victimes, on pourrait presqu'en rire

Écrit par : Pat Joy | jeudi, 15 janvier 2009 17:20

Tu as l'air d'aimer les blagues ? Ca tombe bien, je suis très joueuse.

Écrit par : Agathe Joy | jeudi, 15 janvier 2009 18:22

Pour revenir au billet précédent, celui de f, un joli mouarf nous est offert par Pascal Nègre :

http://www.20minutes.fr/article/289257/Culture-Pascal-Negre-Le-disque-ne-disparaitra-pas.php

(et pour les enfants, un jeu pour développer vos talents artistiques, clic signature)

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 15 janvier 2009 18:25

Au fait Pat Joy, hier tu t'es permis de te servir de mon nom et de parler à ma place, je te demande de ne pas recommencer.

Écrit par : Agathe Joy | jeudi, 15 janvier 2009 18:27

Au fait Pat Joy, hier tu t'es permis de te servir de mon nom et de parler à ma place, je te demande de ne pas recommencer.

Écrit par : Agathe Joy | jeudi, 15 janvier 2009 18:27

Ecrit par : Agathe Joy | jeudi, 15 janvier 2009 18:27

Tu n'es pas la seule, mon pseudo a également été piraté hier...

Écrit par : Urbain | jeudi, 15 janvier 2009 18:39

Je sens que je suis en train de perdre la foi, aidez-moi!

Écrit par : frère odm | jeudi, 15 janvier 2009 18:41

Ecrit par : Agathe Joy | jeudi, 15 janvier 2009 18:27

Je plaide non coupable.

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 15 janvier 2009 18:42

Horreur, il y a des Hortefeux partout!!!

http://extensiondelalutte.hautetfort.com/

Écrit par : etrun | jeudi, 15 janvier 2009 18:55

Les douteux "amis" du peuple palestinien, par Bernard-Henri Lévy

Pat Joy vous fournira le lien sur demande

Écrit par : Bernard-Henri Levy | jeudi, 15 janvier 2009 19:10

Nettoyage svp

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 19:14

ils n'ont pas peur de tuer des femmes et des enfants... ils n'en ont pas besoin;300 enfants morts en quelque jours, ils s'en moquent..

Message tronqué, les commentaires antisémites et racistes sont interdits.

Écrit par : marie | jeudi, 15 janvier 2009 19:40

Bon quand même, l'Holocauste c'est 6 millions de morts alors il serait bon de rester raisonnable.

En revanche, quand je lis le texte ultra manipulateur de Béchamel qui ne dit mot de la réponse complètement disproportionnée et contraire au droit international, j'ai vraiment envie de le souffleter.

Pourquoi après avoir montré la force, Israël n'a pas donné les clés à l'ONU plutôt que de vouloir éradiquer le Hamas, quand chaque mort civil crée un militant plus extrémiste ? C'est ça la volonté du vivre ensemble ?

Pourquoi ne pas parler du différentiel de potentiel économique qui fait se juxtaposer la misère qui endurcit et l'opulence qui rend suffisant ?

Un philosophe ça ?

Écrit par : Nicks | jeudi, 15 janvier 2009 20:30

Ecrit par : marie | jeudi, 15 janvier 2009 19:42

Donc, marie, prenons un exemple : si ma mère, Française, est de confession juive, et bien que je condamne vigoureusement l'agression israélienne à Gaza, eh bien pour vous je suis un Nazi puisque tous les Juifs sont désormais des Nazis (un point Godwin pour vous en passant), et j'aime tuer les femmes et les enfants.

"Merci" beaucoup d'être venue ici y écrire n'importe quoi. Entre vous d'un côté et Pat Joy de l'autre, pour ce qui est de la mesure en toute chose, on est servis.

Écrit par : Plaisir d'offrir, joie de recevoir | jeudi, 15 janvier 2009 20:43

Ecrit par : Nicks | jeudi, 15 janvier 2009 20:30

Il est à la philosophie ce qu'André Rieu est à la musique.
béchamelle c'est comme la publicité : ça vous prend pour des cons, ça vous rend cons.
Cela dit, encore une fois, merci aux techniceins de surface de nous nettoyer ça.
Il y a des blogs et des sites pour ça ...
Si tu veux lire un peu de philo, Badiou viens de sortir son "second manifeste pour la philosophie" : exceptionnel.
( et un moyen de s'initier, finalement assez facilement, au système philosophique de Badiou : la seule philosophie vraiment contemporaine actuellement étudiée de par le vaste monde ( notamment aux U.S.A ), et la seule qui fasse explicitement le lien avec "le siècle" et l'émancipation).

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 20:57

J'aime beaucoup le "notamment aux USA" d'Urbain l'anti-impérialiste en peau de lapin !

Écrit par : Pat Joy | jeudi, 15 janvier 2009 21:01

Ecrit par : Plaisir d'offrir, joie de recevoir | jeudi, 15 janvier 2009 20:43

En effet mais on a les adversaires qu'on mérite, et en l'occurrence c'est bien du niveau du ravi : ejusdem farinae, celle dont on fait les tourtes les plus lourdes et les plus nauséabondes.
Laissons les débattre ensemble , sur le blog de la roufiolle, ils seront bien dans leur jus.

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 21:02

Ecrit par : Plaisir d'offrir, joie de recevoir | jeudi, 15 janvier 2009 20:43

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/01/15/01011-20090115FILWWW00643-un-depute-compare-israel-aux-nazis.php

On pourra noter que les déclarations de ce député (du moins celles qui sont rapportées) sont plus "subtiles", ou moins grossièrement outrancières, que ce que le Figarooooo en laisse supposer.

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 21:03

Ecrit par : Pat Joy | jeudi, 15 janvier 2009 21:01

Tu devrais aller faire un tour dans les départements de philosophie des universités américaines, mais aussi lire les ouvrages de l'avant garde américaine ou anglo saxonne aujourd'hui, comme par exemple Mike Davis ou Retort ( aux prairies ordinaires)...
tu constaterai que la peau de lapin en question y est assez bien portée.
il y a à peine 6 ans badiou était inconnu aux U.S. ( comme du reste la quasi totalité des "intellectuels" français "en exercice") . Depuis toute l'oeuvre de badiou y a été traduite, et il y est continuellement invité par les facs et les universités, mais pas pour vanter la politique de bush, l'impérialisme américain, ou la collusion sioniste... comme tu peux l'imaginer ce serait plutôt le contraire.
Eh oui, il y a une gauche, des islmamo-gauchistes et des marxistes aux états unis, et la plupart des avant gardes intellectuelles et politiques y sont fortement influencées par le marxisme, les situationnistes et l'oeuvre de Debord .

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 21:10

Ecrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 21:03

Le parallèle avec le sac du ghetto de varsovie par les SS me semble tellement évident ( à propos de "l'offensive" sur gaza) ... que je l'ai déjà évoqué sur ce blog il y a quelques jours...

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 21:15

Allons-y, oui, balançons Daney et sauvons Berri...

www.cinoque.blogs.liberation.fr/waintrop/2009/01/le-fils-du-four.html

L'époque est comme cela, il semble.

Même Bourmeau le voit. C'est dire...

www.mediapart.fr/club/blog/sylvain-bourmeau/130109/libe-moi-non-plus

.........

Ouf, ce n'est pas Lefebvre, c'est Kosciusko-Morizet ; c'est mieux, parait-il....

Effectivement :

"La secrétaire d'Etat à l'Ecologie devient chargée de l'Economie numérique. Problème, son frère, PDG de Price Minister, préside l'association de l'économie numérique (Acsel), lobby des entreprises de ce secteur."

www.liberation.fr/politiques/0101312120-nkm-a-l-economie-numerique-conflit-d-interet

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 21:23

Alain Badiou avec Philippe Petit

www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/avoixnue/

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 21:26

Le 20 janvier approche, la situation est intenable, une trêve devrait, logiquement (mécaniquement, plutôt), être conclue prochainement. Aux deux parties de gérer ce moment afin d'en sortir "par le haut". Cette sortie nous promet encore de grands moments de manipulation.
Je propose donc (si ce n'est déjà prévu... Quelle déception ce serait) à notre chef élyséen de s'envoler d'ici 1 à 2 jours vers l'Egypte. Il y a un bon coup à jouer. Un superbe papier du Figaroooo est déjà écrit.
La possibilité de ramener quelques enfants palestiniens à soigner dans les hôpitaux français doit être étudier.
Nous sommes le 15, le temps presse.

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 22:04

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 15 janvier 2009 18:42

C'était toi, numéros d'IP ...

Écrit par : agathe | jeudi, 15 janvier 2009 22:15

Long papier de Halimi :

"L'art et la manière d'ignorer la question des médias"

www.socio13.wordpress.com/2009/01/08/lart-et-la-maniere-dignorer-la-question-des-medias-par-serge-halimi/

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 22:24

Israël condamné après une séries de bavures ....

Écrit par : agathe | jeudi, 15 janvier 2009 22:31

Un hôpital rasé ...

Écrit par : agathe | jeudi, 15 janvier 2009 22:34

21h41: L'hôpital de Gaza touché par un obus israélien ravagé par les flammes
Les flammes ravageaient jeudi soir l'hôpital de Gaza, touché plus tôt par un obus israélien, d'où des centaines de personnes tentaient de fuir dans la confusion la plus totale, selon un correspondant de l'AFP.

20h30: L'attaque sur le bâtiment de l'ONU est «simplement inacceptable» pour la présidence de l'UE
La présidence européenne «condamne l'attaque d'un immeuble des Nations unies dans la ville de Gaza par l'artillerie israélienne. Elle demande à Israël de faire le nécessaire pour que de telles attaques sur des cibles civiles ou humanitaires, qui sont inaceptables, ne se reproduisent plus».

SOURCE 20 MINUTES

Écrit par : agathe | jeudi, 15 janvier 2009 22:44

Ecrit par : patrice | jeudi, 15 janvier 2009 11:10

Magnifique témoignage de dignité qui ridiculise aussi bien le ravi que les antisémites à la betov .

Écrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 22:46

Ecrit par : urbain | jeudi, 15 janvier 2009 22:46

Idem, je n'avais pas vu. Merci Patrice.

Écrit par : agathe | jeudi, 15 janvier 2009 22:57

Sur la même page du Figarôt :

"L'hôpital de Gaza est en feu"

"Le retour en grâce d'Ehoud Olmert"

Écrit par : f | jeudi, 15 janvier 2009 23:07

Peut être :

Report: Israel, Hamas agree on 2-week truce

http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3657085,00.html

Écrit par : patrice | vendredi, 16 janvier 2009 01:55

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu