Avertir le modérateur

« clins - deuil | Page d'accueil | Allo, j’écoute… »

vendredi, 09 janvier 2009

Parabole sur la mondialisation des opinions publiques.

Figurez vous qu’hier après l’annonce presque conjointe des sites de Libération et de 20minutes de fermer les commentaires de leurs sites suite à l’afflux d’insultes et de commentaires abjects attaquant soit la communauté musulmane soit la diaspora juive, j’ai pensé à un fait dont j’avais été le témoin quelques jours plus tôt…

7_103_dsc00351_1_H090446_L.jpegInvité à boire le thé par un copain de marché de nationalité française,et d'origine marocaine, j’étais arrivé au débotté et comme dans beaucoup de familles rebeus (arabe en verlan), la télévision était branchée (par satellite) sur une chaîne d’information continue arabe. (Al Jezira ou Al Arabiya). Le volume du son était au minimum mais perceptible. Mon copain, très croyant était loin d’être un de ces fanatiques musulmans  que j’ai assez rarement, il faut bien le dire, l’habitude de croiser.

Pendant la conversation je regardai du coin de l’œil les images : et bien sûr, on y voyait des scènes effrayantes et bouleversantes, des enfants à moitié morts portés par des pères hagards qui ne savaient où aller, des femmes qui criaient, gémissaient, pleuraient, des gens qui prenaient à partie les cameramen, une perspective envahie par la fumée,  un spectacle abominable jonché des ruines,  des commentaires lancinants , bref, j’avais du mal à garder mon attention ;  concentré sur la  conversation concernant notre vie quotidienne… Et pendant la quarantaine de minutes  les images des violences israéliennes tournèrent en boucle. Ces images n'étaient pas des trucages mais bien la réalité...
Alj.jpg

Un peu plus tard, je rencontrai un autre pote de nationalité française, juif celui ci, car comme chacun sait les marchés populaires sont probablement un des milieux où les différentes ethnies du monde entier se côtoient et j’ajoute, le plus pacifiquement du monde. Par curiosité, j’eus l’idée de le questionner sur ses sources d’information et de ce qu’on y voyait.  Je savais par mes discussions antérieures et indiscrètes qu’il était particulièrement favorable à une partition de la Palestine grâce à un accord de paix et qu’il collait, malgré une certaine méfiance à la position politique française,  opinion d’ailleurs partagée par un nombre beaucoup plus important de familles de confession juive de milieu modeste qu’on pourrait imaginer.

Lui, m’avoua t-il se branchait grâce à la parabole sur les télévision israéliennes et américaines. On y voyait surtout des reportages sur la guerre technique, le ciblage chirurgical, l’étalage des chars et autre artillerie. Peu de morts me dit il, mais des dégâts provoqués par les tirs de roquettes dans les colonies cisjordaniennes, des enfants hébreux blessés aussi et des discours de Tipzi Livni et des leaders politiques isréliens. Beaucoup de fantassins super équipés, jeunes, avec de drôles de tissus sur les casques lourds. Et toujours les affirmations des leaders politiques de poursuivre un combat juste pour se défendre contre le Hamas  déclaré terroriste (précisent les commentateurs). Ces images n'étaient pas des trucages mais bien la réalité...

Deux reportages différents, deux images inconciliables, deux traitements opposés et pourtant deux vérités indiscutables !

Pourquoi narrer ce témoignage sans grand intérêt  ?

180px-Cnn-logo.JPGParce que je crains que ce conflit touche notre communauté républicaine constitué de nos concitoyens et amis d'origines arabes et juives, j’ai peur qu’une guerre durable qui concerne, certes, chaque diaspora, ne déborde dans notre pays dont on peut dire ce qu’on veut mais sûrement pas qu’il n’est pas, socialement en profondeur, et malgré la politique menée par le gouvernement actuel, un havre de tolérance. L'exacerbation des passions par des images insoutenables martelées, la haine répétée de l'adversaire, peuvent finir par faire naître le doute parmi les plus moralement structurés. C'est pourquoi il est urgent que nos élites politiques, administratives  et économiques, à l'intérieur desquelles  on compte un nombre si dérisoire de gens issus de la diversité, comme on dit dans la haute, comprennent enfin qu'il faut agir vite et laisser une place légitime si on souhaite que certaines idées  qui peuvent être exaltantes pour certains soient contenues par une perspective toute aussi enthousiasmante mais à l'intérieur de la République !

Ces mêmes pseudo élites qui sortent sans vergogne, la morgue en bandoulières, que leur vision de la démocratie et l'accession aux postes clefs exige qu’on ne soit jugé que sur la compétence personnelle ! Quels pîtres !

Fifrelin ! Mensonges ! Hypocrisie !

Dans la haute sphère française qui refuse de s'ouvrir, une des plus figées du monde occidental, on ne réussit essentiellement que par entregent, piston, cooptation, relation, copinage, filiation, liens familiaux, arrangements, associations d'anciens élèves des grandes Écoles etc…Plus  rarement par mérite !

En réalité, avant les politiques, notre pays est tenu par une caste de hauts fonctionnaires qui verrouillent le système : qu'on cesse donc de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! Et cette coterie politico économico administrative,  pour des raisons qui nous dépassent  refuse dans sa grande majorité d'accepter l'intégration !

Enfin pour terminer par une parabole (jeu de mot subtil), disons que la mondialisation de l’information par la diffusion satellitaire avantage  peut être la standardisation de la consommation gastronomique, le monde des affaires, l'art cinématographique, voire la mode, toutes vertus supposées occidentales, mais qu’elle a tendance, dans chaque pays à favoriser le repliement communautaire qui peut menacer durablement l’équilibre des nations.

Désormais, en ce qui concerne les conflits des Proche et Moyen Orient, en France et dans tous les pays à forte immigration plus rien ne sera jamais comme avant les lancements de satellites de télécommunication, hormis au Turkmenistan.

Amis de Cui cui, bonne année et dites vous bien que dans ce que j'écris, il y a à boire et à manger : ne prenez que ce qui vous tente  et jetez le reste !

Cui cui, témoin à décharge de la France d'en bas qui travaillera dans le froid jusqu’à 70 ans…

Commentaires

Tous ces gens dont tu parles, mon bon cui-cui (et quant à moi j'en connais aussi, beaucoup, et je pourrai multiplier les confrontations d'expériences aux conclusions plus éristiques encore ) ont ceci en commun qu'ils sont profondément aliénés, aliénés au plan de la re-présentation, sur le mode que tu décris et que nous connaissons tous celui de l'appareil idéologique, bref ce qu'on appelait jadis ( entre autres) la propagande.
Les images ne sont pas la vérité;
elles n'en sont pas davantage des "facettes" multiples et contradictoires, des "morceaux" épars qu'il s'agirait de réunir;
elles n'en sont pas même le "fumet" évocateur qui permettrait de "s'en faire une idée";
elles sont "juste des images", des images instrumentalisées à vocation de rendre informe et inintelligible, le sens nouveau , postmoderne du terme "information";
elles n'ont pas pour objet de produire quelque vérité que ce soit mais de mettre en scène une idéologie, c'est à dire exactement le contraire.
Et pour sortir de cette aliénation il n'existe qu'un remède : les livres ,
et la connaissance ( l'intelligence des choses) qu'ils apportent, d'une tout autre nature : qui ne prétend pas être im-médiate" et n'est pas "média-tisée", qui exige autant qu'elle procure, et singulièrement du temps et un effort de com-préhension ... personnel et individuel.
NE PLUS REGARDER LA TELE !

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 09:40

Il y a une chose essentielle dont ne rend pas compte ton billet , cuicui, dans l'ordre de la propagande mondialisée c'est qu'elle est explicitement et "objectivement" déséquilibrée, asymétrique comme dirait Henry laurens, elle consiste de la part des logomachiques à dire continuellement "faites ce que je dis, pas ce que je fais" , sans jamais qu'on leur fasse observer.
Mais ce qui est vraiment essentiel c'est qu'actuellement cette "asymétrie" n'est pas du tout réciproque (cf les observations absolument factuelles de Laurens et de tous les "onservateurs compétents" du genre de Védrines, des commentateurs britanniques cités ici, etc ... ).


"8h30: L'ONU accuse Israël d'une nouvelle bavure
L'armée israélienne a tué dans un bombardement 30 civils qui faisaient partie d'un groupe de 110 Palestiniens qu'elle avait rassemblés dans une maison de Gaza, selon l'ONU, qui cite des témoins. «Selon plusieurs témoignages, le 4 janvier, des soldats ont évacué environ 110 Palestiniens dans une seule maison à Zeitoun (dont la moitié était des enfants) en leur ordonnant de rester à l'intérieur», a affirmé un communiqué de l'Office de l'ONU pour la coordination humanitaire (OCHA). «Vingt-quatre heures plus tard, les forces israéliennes ont bombardé à plusieurs reprises cette maison, tuant environ 30» personnes, ajoute le communiqué."
Il n'y aura pas "d'images", probabalement.
Alors ? ça ne sera pas "vrai" ? ça ne peut pas l'être ?
Qu'est-ce qui fait que ça peut "devenir" une "vérité" ?

Réfléchissons...
Est-ce que ça ne nous ( nous français) rappelle pas quelque chose ?
Qui sont les otages ?
De qui sont ils les otages ?
Qui se défend ?
De quoi ?
Comment ?

Réfléchissons ...
Vérité ?
Justice ?
Equité ?

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 09:54

J'aurai pu dire aussi :
"nous juifs rescapés ou fils de rescapés du ghetto de varsovie, est-ce que ça ne nous rappelle pas quelque chose ?"

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 09:57

Oui Cui-cui chacun va chercher les images du conflit dans les médias qui sont proches de notre sensibilité..En France, les relais de la propagande du likoud sont très forts, donc on n'entend pas les pacifistes israéliens. L'intégration ne peut se faire qu'en forçant le destin et les barrières, et contrairement à certains villageois, je pense que la soi disant égalité républicaine est totalement responsable de celà; elle ne fait que reproduire les castes; un système d'héritiers ..

Écrit par : Pamela de barres | vendredi, 09 janvier 2009 10:08

Rioufol arrive.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:25

Bourdieu réincarné en paméla ?
( je pense que ça ne lui aurait pas déplu )

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 10:25

cui-cui auguise les ciseaux et si le copieur/colleur essaie de nous empuantir, sois impitoyable !

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 10:26

Le retour d'Ivan Rioufol, porte-parole de la majorité silencieuse ulcérée par le communautarisme islamiste qui ronge désormais beaucoup de pays européens.

_________________________________________________________

Le bloc- notes d’Ivan Rioufol
Panne d’idées pour penser le monde nouveau

pour ceux qui souhaiteraient connaître la totalité de cette roufiollade, il y a un site pour cela Le figaro.fr

Nef

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 09 janvier 2009 10:30

Le billet de cuicui relève un paradoxe intéressant.
Comme Urbain nous sommes nombreux à être plus que méfiants sur les images que le système médiatique véhiculent. Néanmoins, lorsque la censure d'un pays impose le "Ne regardez pas la télé", aucun de nous ne peut réellement y adhérer.

Un autre paradoxe est au coeur même de la teneur de l'article sur le Turkmenistan, la libéralisation sinon censure et dictature ?

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 10:32

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 09:57
Ecrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 10:26

Le pauvre Urbain navigue entre l'idéologie islamiste (premier message, grand classique des fascistes islamistes, la nazification des Juifs) et ses penchants staliniens. Au fou !

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:32

Ivan Rioufol sur le communautarisme islamiste qui souille la France et sur le Hamas. Extraits du bloc-notes d'aujourd'hui.
______________________________________________________
Extraits aimablement mis à votre disposition j'en suis sûre par patrice Joyeux dans un lien à venir.

Nef

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:45

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:32

il est dommage que vous vous rouliez dans la fange du suprémacisme blanc; de la propagande du likoud et du Bétar; vous êtes ce que vous fustigez, un communautariste forcené.

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 janvier 2009 10:45

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:45

Le Hamas> comme pour les Talibans en Afghanistan, le Hamas doit son émergence et son développement à l'occident et aussi à Israël, qui l'a soutenu pour affaiblir le Fatah corrompu du vieux Yasser. L'hideuse créature se retourne contre son créateur.

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 janvier 2009 10:50

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 janvier 2009 10:50

Le Hamas, aujourd'hui soutenu par l'Iran, est une création des Frères Musulmans égyptiens et il doit son développement à la corruption généralisée autour d'Arafat et du Fatah...

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:55

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 janvier 2009 10:45

C'est regrettable mais puisque le communautarisme est désormais un fait, il faut désormais choisir son camp, et le mien n'est pas celui des fascistes islamistes et de leurs alliés d'extrème-droite et d'extrème-gauche.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:57

il est dommage que vous vous rouliez dans la fange du suprémacisme blanc
Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 janvier 2009 10:50

Les "suprémacistes blancs" soutiennent le Hamas face aux israéliens. Voir le soutien de Le Pen au Hamas ou celui de David Duke, ancien dirigeant du KKK. Bref vous dites n'importe quoi... Ils partagent avec les islamistes un profond antisémitisme, vous avez toujours pas compris ???

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 11:02

le communautarisme est désormais un fait

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:57

C'est toi qui le dit grincheux...
On sait tous que c'est le rêve de Sarkozy, mais heureusement tous les cauchemars que nous proposent sarko ne deviennent pas tous réalité.

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 11:04

Pffff nef, tu es bien sévère avec moi !

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 11:11

Heureusement, partout dans le monde, de nombreux villageois résistent encore et toujours à la théorie du choc des civilisations.

Les populations humaines forment un seul et même groupe taxinomique, une seule espèce.

" Les héros que nous connaissons, de l'histoire ou des littératures, qu'ils aient crié l'amour, la solitude, l'angoisse de l'être ou du non-être, la vengeance, qu 'ils se soient dressés contre l'injustice, l'humiliation, nous ne croyons pas qu 'ils aient jamais été amenés à exprimer comme seule et dernière revendication, un sentiment ultime d 'appartenance à l'espèce.
Dire que l'on se sentait alors contesté comme homme, comme membre de l'espèce, peut apparaître comme un sentiment rétrospectif, une explication après coup. C'est cela cependant qui fut le plus immédiatement et constamment sensible et vécu, et c'est cela d'ailleurs, exactement cela, qui fut voulu par les autres. La mise en question de la qualité d'homme provoque une revendication presque biologique d'appartenance à l'espèce humaine. Elle sert ensuite à méditer sur les limites de cette espèce, sur sa distance à la nature et sa relation avec elle, sur une certaine solitude de l'espèce donc, et pour finir, surtout à concevoir une vue claire de son unité indivisible."

Robert Antelme

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 11:15

"Tout change, tout passe, il n’y a que le tout qui reste."
Diderot

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 11:36

Nef peut faire des copiés/collés de Diderot et de Robert Antelme et elle m'interdit d'en faire de même avec Rioufol... Deux poids, deux mesures ???

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 11:45

Il était oui une forme de resistance politique et laîque avec le fatah d'Arafat mais Israël a décidé qu'il n'était pas un interlocuteur valable on connait la suite....

aujourd'hui la resistance est le hamas parti religieux...

on a réussi à faire d'un conflit politique un conflit religieux qui colle si bien au schéma du choc de la civilisation

le communautarisme s'installe pareillement en république française

si nous ne nous battons pas pour faire exister une opposition politique alors nous serons balayé par l'obscurantisme

auquel sarko contribue si généreusement

Écrit par : tgb | vendredi, 09 janvier 2009 11:47

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 10:57

Pas un fait, non, mais quelque chose effectivement en voie de structuration (notamment par l'Etat). Dire "c'est un fait" (donc, la dimension inévitablement performative du truc), et se placer derechef dans un "camp" ou un autre (selon des catégories de l'Habitus (où l'on revient à Bourdieu (qui a, de peu, échappé à un procès en antisémitisme avec les Héritiers, quelle surprise...) - tout ça finit par former une petite bouillasse qui dure (et une dernière parenthèse pour le plaisir))), c'est se placer à l'avant-garde de la structuration politique du communautarisme.

"Choisir son camp", mais selon quels critères, Pat ? Quelle est la part du "choix" dans cette affaire ?
(C'est une question sans "malice")

Et comment ensuite pouvoir se départir de la pression du "camp", comment faire avec les faits quand ils sont en contradiction avec les intérêts du "camp" ?
Il n'y a pas de dialogue possible puisque le réel est exclu et ne subsistent que les intérêts ("réel" qui suffit largement au pouvoir politique) qui débouchent sur de l'indifférence, de l'évitement et parfois des chocs.

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 12:10

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 11:45

Tu seras gentil de ne pas mélanger tes conchiés collés avec les citations de chefs d'oeuvre de la littérature.

Je sais que tu n'as aucun jugement de valeur (autre qu'actuelles) mais quand même...

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 12:21

"C'est regrettable mais puisque le communautarisme est désormais un fait, il faut désormais choisir son camp..."

S'il faut "désormais" choisir son camp, c'est alors que les tenants du "diviser pour mieux régner", ont bien réussi leur manipulation !

Je ne connais que très mal pour ma part ce conflit, et quand bien même, que l'un ou l'autre camp soit plus en tort que l'autre, mon avis est de ne pas prendre parti pour les assassins d'un camp ou de l'autre.

Ce que je constate en revanche, c'est que ce conflit (qui a commencé bien avant ma naissance), dure depuis 60 ans, et que le milliers de morts qu'il a engendré n'a jamais rien résolu. Et même si je condamne les attentats terroristes, en 14 jours Israël à tué plus de 780 personnes soit plus de 55 êtres humains par jour ! Valent-ils mieux que les terroristes du Hamas ???

Dans tout les cas prendre parti, revient à soutenir des assassins et à en condamner d'autres... Peut-on être en accord avec sa conscience dans ce cas ?? Je ne le pense pas.

Une autre chose m'interroge, pourquoi aucune nation n'envoie des forces armées pour intervenir ?? Faire ingérance ne dérangerait pas en Irak, en Afghanistan et j'en passe, mais envoyer des forces pour neutraliser les deux camps et ensuite négocier la paix, serait hors de nos moyens ?? On peut gacher plus de 2000 milliards de dollars dans un conflit factice, et ne rien faire pour stopper un massacre qui dure depuis 60 ans ?

A qui profite le crime ?

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:28

Question trouvée sur le Figaroooo.fr, objet d'un "sondage" (comme il en pullule sur ce type de sites) :

"Croyez-vous toujours au réchauffement climatique ?"

Faire d'un cas une généralité, un fait divers une loi... sans que, de plus, le lien entre les deux soit toujours établi. Quand le culte du "bon sens" devient connerie affirmée sans frémir.

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 12:37

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:28
Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:28

"Mais ceux qui le connaissaient l'aimaient car il combinait une loyauté féroce envers ses principes et ses amis et un plaisir à se confronter à ceux qui s'opposaient à ses idées." Sur Huntington de Stephen Rosen

L'homme était tout comme sa théorie.
Les faucons américains viennent de faire la même chose cette nuit à l'ONU en s'abstenant de voter la résolution sur le cessez le feu.
Et ils opposeront leur veto à tout envoi de forces internationales.

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 12:41

Ecrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 12:21

Dura lex, sed lex ???

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 12:44

Ecrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 12:41

"Et ils opposeront leur veto à tout envoi de forces internationales"

J'entends bien qu'ils soient influents à l'ONU, cependant, les E.U. n'ont-ils pas fait la guerre en Irak contre l'avis de l'ONU ??

Si nous nous engagions contre leur avis, que risquerions nous ??

Qu'il y ait deux poids et deux mesures entre diverses classes sociales est (à mon plus grand regret), un fait malheureusement établi. En serait-il de même entre les pays occidentaux ?

Les E.U. peuvent faire fi des opinions internationales (de quel droit ??), et nous non ??

Peut-être mon jeune âge, trahi-t-il des idées empreintes de naïveté, cependant je ne peux ni comprendre, ni admettre cet état de fait.

Merci pour la citation, grâce à vous je viens de découvrir un auteur de plus et je me coucherai probablement moins bête ce soir !

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:50

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 12:44

La bohême, Pat, Labo'em Pat

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 12:52

@Cuicui --> Merci pour la pertinence de votre billet !

Pour ce qui est du décryptage télévisuel, il faut enseigner aux plus jeunes, ce qu'aucune école ne leur apprendra jamais : Penser par soi même !

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:55

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:50

Un envoi de troupes internationales pour protéger des terroristes ??? Je comprends que les USA ne soient pas vraiment d'accord !

C'est quoi l'ONU ? C'est bien cette organisation dont le Commission des droits de l'Homme fut un temps dirigée par la Libye ?

Cette organisation tellement infiltrée par les islamistes qu'elle propose, à l'initiative de l'Organisation de la Conférence Islamique, d'introduire un délit de blasphème pour museler ceux qui oseraient dénoncer les pratiques islamistes ?

C'est cette organisation qui n'a rien fait contre un vrai génocide cette fois-ci, le génocide au Rwanda (dont la France est d'ailleurs en partie responsable) ?

Je comprends que les USA et Israel n'accordent qu'une confiance très limitée à ce machin.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 13:18

Penser par soi même !

Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 12:55

C'est sûrement pas en regardant la télé ( ou en surfant sur internet, ou en triturant leurs consoles ) qu'ils y parviendront.
En revanche c'est , ou plutôt c'était, ce fut EXPLICITEMENT le rôle et la fonction de l'école,
en des temps qui désormais peuvent paraître reculés il est vrai ...
Restent les livres, mais les livres sans les "maîtres" ... ça ne suffit pas.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 13:25

L'attribution à De Gaulle du terme "Machin" pour parler de l'ONU est sujette à caution.

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 13:28

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 13:18

Au cas où tu l'aurais oublié, les juifs furent les premiers terroristes de palestine, et je ne fais pas remonter ça à Jésus Christ, mais plus prosaïquement au temps de tintin au pays de l'or noir : à l'époque de l'Irgoun, des groupes Stern et Shamir.
Comment en effet faire confiance à des gens qui élisent comme premier ministre un terroriste, officiellement convaincu du crime de Folke Bernadotte ( envoyé de l'ONU pour rétablir la paix en palestine, faire respecter un cessez-le-feu et une solution équitable pour tous ) .

fr.wikipedia.org/wiki/Yitzhak_Shamir

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 13:32

@Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 13:18


"Un envoi de troupes internationales pour protéger des terroristes ??? Je comprends que les USA ne soient pas vraiment d'accord !"

Vous n'avez pas compris le sens de mon propos.

Et en effet l'ONU à du sang sur les mains.

Cela dit je ne dis pas qu'il faille stopper Israël au profit des Palestiniens ni l'inverse. Je dis qu'il faut stopper les intégristes de tout bords qu'ils soient au profits des civils innocents de toute religion, ou nationalité qu'ils fussent ! Ce n'est pas pareil !

Comme je le disais plus haut, comment prendre un parti pour des assassins peu importe leurs motivations ??

On parle de vies humaines sacrifiées depuis des décennies sans espoir de voir un jour s'arrêter cette escalade !

C'est tout aussi navrant dans le cas du Rwanda.

Puisque c'est nous les pays industrialisés qui produisons les armes avec lesquelles ces peuples s'entretuent, c'est à nous de stopper ça non ?

Votre propension à prendre parti d'un côté ou de l'autre m'intrigue.

Un des problèmes majeur de notre époque réside aussi peut être dans le fait que dans beaucoup de pays les autorités religieuses, ont une autorité tout court.
Donner un pouvoir politique a un groupe de personnes inspirés de manière irrationnelle et surtout absurde (religieuse plus simplement) est une erreur et ce qu'elle que soit la religion. Les catholiques ont massacrés combien de millions de gens qui pensaient différemment ??

Si vous estimez qu'un côté à plus raison que l'autre, c'est votre choix. Le mien, est de penser que tuer au nom d'une cause quelconque (valable ou non) est indéffendable.

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 13:34

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 13:32

Tiens donc !

Comme par hasard, tu ne fais pas référence à ce qui fut à l'origine de l'Hagannah puis de l'Irgoun et des groupes d'auto-défense juifs, à savoir le pogrom de Jérusalem en 1920 et les émeutes anti-juives de Jaffa en 1921. Pourquoi ce silence ???

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 09 janvier 2009 13:42

Je dis qu'il faut stopper les intégristes de tout bords qu'ils soient au profits des civils innocents de toute religion, ou nationalité qu'ils fussent ! Ce n'est pas pareil !
Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 13:34

C'est ce que fait Israel en éradiquant le Hamas de la bande de Gaza. Pas besoin de l'ONU pour ça.

_________________________________________________________

Puisque c'est nous les pays industrialisés qui produisons les armes avec lesquelles ces peuples s'entretuent, c'est à nous de stopper ça non ?
Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 13:34

Peut être, en attendant Israel est la 4ème puissance exportatrice d'armes.

http://www.israelvalley.com/news/2008/05/31/17649/israel-record-les-bons-comptes-de-lindustrie-militaire-israelienne-radars-drones-missiles-anti-tanks

http://fr.wikipedia.org/wiki/IMI

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 14:00

"C'est ce que fait Israel en éradiquant le Hamas de la bande de Gaza. Pas besoin de l'ONU pour ça."

Donc pour vous, des assassins en treillis valent mieux que des kamikazes. Pour moi ce sont les mêmes à deux différences près : -Leurs procédés (ils n'ont pas la même puissance de destruction)
-Leur appellation.

Selon vous une armée régulière qui massacre des innocents à tour de bras vaut mieux que des terrorristes qui massacrent des innocents à tour de bras ??

Le résultat est le même : des morts pour rien !



"Peut être, en attendant Israel est la 4ème puissance exportatrice d'armes."

Qui sont les trois premiers ??
Cela vous suffit-il à "laver" les mains ensanglantées des autres pays qui se contentent d'encaisser et de compter les morts sans réagir ??

Cela me fait penser à mon petit neveux qui trouve que sa bêtise n'est pas grave puisque son copain de classe à fait pire, occultant de par le fait sa propre remise en question. Le fait est qu'il a sept ans et que les conséquences de ses actes ne menacent pas autrui !

Même si je ne suis pas d'accord avec vous, je respecte votre façon de penser, bien que si je pensais de la même manière, j'aurai du mal à dormir.

Écrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 14:10

@Pam

Si l'organisation républicaine s'est dans les hautes sphères révélée une machine à reproduire, elle l'a été dans une moindre mesure à la base. L'accélaration des inégalités est surtout le fait du modèle économique "normalisé" choisi depuis trente ans.

Encore une fois, la comparaison sur l'intégration en France et dans les pays anglo-saxons n'est pas à l'avantage des derniers. La visibilité médiatique et économique en revanche est bien meilleure dans les seconds. Voyez vous la nuance ?

Je hais les communautarismes...

@Breiz

Penser par soi-même est un pléonasme. Ce qu'il faudrait aux gens, c'est penser tout court et ne pas avaler l'information sans mâcher.

Écrit par : Nicks | vendredi, 09 janvier 2009 14:20

C'est ce que fait Israel en éradiquant le Hamas de la bande de Gaza. Pas besoin de l'ONU pour ça.

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 14:00

L'ONU c'est fait pour négocier Pat non pour "éradiquer", tu es distrait comme garçon.

Le mythe de la puissance militaires... la raison du plus fort...une fois pour toute... un règne de mille ans... ce sont des histoires à mourir debout pour Hitler jugen, pas le genre d'histoire que les descendants d'un peuple en partie décimé dans les camps de concentration peut croire.

Enfin je l'espère...

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 14:26

Je voudrais quand même revenir sur cette notion de guerre et de civils tués.

La guerre c'est moche, c'est absurde, c'est cruel. Il y a peu de conflits militaires qui n'ont pas entrainé de morts civils. Les bombardements chirurgicaux sont un concept de comm'. Notre civilisation occidentale nous a permit le confort et l'éloignement d'une certaine violence pendant soixante ans, mais elle s'accomode fort bien de la guerre, du moins tant qu'on ne la montre pas telle qu'elle sera toujours : une monstruosité. Mais elle dépend de mécanismes bien humains eux. C'est là dessus qu'il faut réfléchir, c'est là dessus qu'il faut agir...

Écrit par : Nicks | vendredi, 09 janvier 2009 14:30

Israël jugé pour crime de guerre ?

www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/01/09/01011-20090109FILWWW00457-israel-juge-pour-crime-de-guerre-.php

Mais non, ce n'est pas une guerre, c'est une guerrejuste. Une guerrejuste (où le contenu de ce "concept" fumeux est oublié au profit unique de la simple apposition de ces deux mots qui n'en font plus qu'un) est une post-guerre, la guerre est vidée de son contenu factuelle par l'impérieuse justice (puisque émanant d'une démocratie) qui la surplombe.

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 14:41

Ecrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 14:41

On en revient au billet du jour

avec le démocratie=libéralisme, anticapitalisme=dictature, anticapitalisme=antisioniste, antisioniste=antisémitisme, de l'équation simple au simplisme.

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 14:47

Encore une fois, la comparaison sur l'intégration en France et dans les pays anglo-saxons n'est pas à l'avantage des derniers. La visibilité médiatique et économique en revanche est bien meilleure dans les seconds. Voyez vous la nuance ?


Ecrit par : Nicks | vendredi, 09 janvier 2009 14:20

La visibilité médiatique je m'en moque, c'est vraiment des revendications minables; le Cran et autre club Avérroes devraient se battre pour la possibilité des enfants issues de l'imigration de pouvoir fréquenter les bonnes écoles plutôt que de montrer sa tête à la télé. Quand aux pays anglo-saxons, toutes les communautés ne sont pas discriminées; cessons de leur faire des procès du haut de notre arrogance républicaine..

Moi aussi je hais le communautarisme...

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 janvier 2009 14:53

Je vous renvoie à Loïc Wacquant, Pam, si vous voulez un tableau de la réalité que vivent les minorités aux Etats-Unis.

Notre modèle est certes très imparfait, mais je le préfère cent fois. Encore une fois, il ne faut pas sous-estimer le modèle économique privilégié depuis trente ans...

Écrit par : Nicks | vendredi, 09 janvier 2009 14:59

En cherchant la liste des 80 ayant voté non à la proposition de révision de la Constitution permettant d'attribuer les pleins pouvoirs au maréchal Pétain, je vois que le site de l'AN ne s'est pas donné la peine d'indiquer la "couleur politique" de ces 80 :

www.assemblee-nationale.fr/histoire/7da.asp

Wikipedia fait mieux...

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_des_pleins_pouvoirs_%C3%A0_Philippe_P%C3%A9tain_le_10_juillet_1940

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 16:00

Et nouvel article de l'économiste de l'ultra gauche (dont on visite le blog par hasard) :

http://blog.mondediplo.net/2009-01-05-Pour-un-systeme-socialise-du-credit

"A quoi pourrait – devrait – ressembler un système bancaire dont le comportement de ces dernières années suggère qu’il est temps de le refaire à neuf."

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 16:00

Je ne me lasse jamais de la tête des deux journalistes lorsque Schivardi parle de renationaliser les banques.

http://www.dailymotion.com/video/x1r07n_schivardi-interview-france2-le-9-av_politics

J'aime particulièrement le "mais mais..? cela va coûter extrêmement cher" "Non non on récupère intégralement...on renationalise tout mais on ne paye pas, on paiera tous les petits porteurs".

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 17:30

En cherchant la liste des 80 ayant voté non à la proposition de révision de la Constitution permettant d'attribuer les pleins pouvoirs au maréchal Pétain
Ecrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 16:00

Sacré hobby ça f !

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 17:36

Schivardi la magouille !

_________________________________________________________

On ne parle plus trop de Gérard Schivardi mais Nicolas Canteloup maintient chaque matin sa notoriété sur Europe 1. Il n'en reste pas moins que l'ancien candidat à la présidentielle a été démis d'office mardi de ses fonctions de conseiller général de Ginestas (Aude) par le tribunal administratif de Montpellier, et déclaré inéligible pendant un an. M. Schivardi, un des secrétaires du Parti ouvrier indépendant, maire de Mailhac (Aude), a indiqué à l'AFP qu'il pensait faire appel auprès du Conseil d'Etat. Cet appel est suspensif. Lors de la campagne de mars dernier, qui avait vu sa réélection au Conseil général de l'Aude avec plus de 62% des voix au second tour, M. Schivardi n'avait pas ouvert de compte de campagne et payé de ses propres deniers une facture d'imprimerie pour un montant de 223,45 euros, correspondant à des convocations à des réunions publiques. "C'étaient les seuls frais que j'avais engagés", a rappelé M. Schivardi.

Toutefois, la commission nationale des comptes de campagne avait relevé cette irrégularité et l'avait notifiée à M. Schivardi, ancien candidat à l'élection présidentielle de 2007. Ses comptes de campagne avaient été rejetés et le dossier avait été transmis au tribunal administratif de Montpellier. "C'est une erreur administrative que M. Schivardi a toujours reconnue", a commenté son avocat, Me Luc Moreau. Lors de l'audience, fin décembre, a-t-il ajouté, "le commissaire du gouvernement avait admis qu'on pouvait lui accorder la bonne foi".

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 17:45

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 17:36

Tandis que d'autres ont comme hobby (entre autres) le népotisme :

"Sarkozy veut faire de son fils Jean l'un des secrétaires généraux adjoints de l'UMP"

www.lesechos.fr/info/france/300321789-sarkozy-veut-faire-de-son-fils-jean-l-un-des-secretaires-generaux-adjoints-de-l-ump.htm

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 17:48

Ecrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 17:48

Faudra quand même qu'il pense à se couper les cheveux, ça fait mauvais effet, je trouve, le style gauchiste romantique. Même remarque pour Frédéric Lefebvre.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 17:57

La méthode Coué une solution thérapeuthique sérieuse ?

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/01/09/01016-20090109ARTFIG00481-sarkozy-l-hopital-ne-souffre-pas-d-un-manque-de-moyens-.php

Tous les jours à tous points de vue, tout va de mieux en mieux.

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 18:00

Ecrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 17:30

A propos de Schivardi :
http://play-list.20minutes-blogs.fr/archive/2009/01/09/le-monde-politique-bouleverse.html

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 09 janvier 2009 18:00

Merci à tous.

@ Urbain

Lire dis tu ? Bien sûr. Mais pourquoi nier que les citoyens ont de moins en moins le goût ou le besoin de lire : autrfois, la lecture était une distraction majeure car il y avait peu de concurrence avec d'autres distractions... Maintenant, l'afflux de médias et supports en tous genre réduit le temps de la lecture...

@Pam et Nicks

C'est vrai que l'échec de "l'intégration républicaine" des minorités pose problème et on peut en venir à se poser la question de la discrimination positive qui fait tant hurler l'intelligentsia française...
Le mérite, le mérite, hurlent ils en sautant commes des cabris ! Certes... Mais entre nous y a t-il vraiment autant de différence de compétence entre un Chef d'entreprise formé à l'ENA et un typre sorti du rang ?

Pour citer un exemple un peu historique et pas si éloigné, les généraux issus de la Révolution, sans grande expérience théorique militaire et sortis du rang ont fait trembler les armées de l'Europe...

Les dirigeants d'entreprises américaines sont fréquemment issus du rang et leur dynamisme vaut largement celui des hauts fonctionnaires balancés à la tête d'une entreprise françaises !!!

Je soupçonne Nicks de faire partie du personnel universitaire... Ce n'est pas un reproche, bien au contraire mais je retrouve dans ses comms des arguments que j'ai souvent entendus...

@Pat Joy

Tes copiés/collés de Rioufol nous gonflent vraiment ! Un lien suffit. Tu n'as qu'à faire un copier/coller d'un de nos billets chez ce même Rioufol : on verra si ça passe ;-)

Bravo Nef !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 09 janvier 2009 18:00

Tu n'as qu'à faire un copier/coller d'un de nos billets chez ce même Rioufol : on verra si ça passe ;-)
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 09 janvier 2009 18:00

Ok, ça sera drôle !

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 18:05

ou sont des adeptes de la méthode "thérapeuthique" Coué

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2009/01/09/01016-20090109ARTFIG00481-sarkozy-l-hopital-ne-souffre-pas-d-un-manque-de-moyens-.php

Tous les jours et à tous points de vue, tout va de mieux en mieux...

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 18:15

Le résultat est le même : des morts pour rien !
Ecrit par : BreizhBlues | vendredi, 09 janvier 2009 14:10

Ca sera le cas si Israël considère que sa mission se borne à éliminer le Hamas et à en détruire les infrastructures. Si c'est le cas et qu'on retourne à la situation initiale, qu'on continue à construire des implantations en Judée-Samarie et à laisser Gaza à sa misère et à son désespoir, alors un nouveau Hamas renaitra de ses cendres et mettra de nouveau en péril la sécurité d'Israel et aucun partenaire palestinien n'aura suffisamment de légitimité et d'assise pour négocier un accord de paix avec Israel.

J'espère qu'Obama et que les bons amis d'Israël de son administration, Rahm Emanuel et Hillary Clinton, feront comprendre au gouvernement israélien, si besoin est en faisant pression financièrement et sur les livraisons d'armements, qu'il est plus que temps de faire de sérieuses concessions (abandon des colonies en Judée Samarie, souveraineté partagée de Jérusalem - en contrepartie de la dissolution des milices palestiniennes et de l'abandon du droit au retour des réfugiés palestiniens). C'est le rôle des amis d'Israël de faire comprendre aux israéliens que le temps qui passe joue contre eux, étant donné la démographie galopante dans les territoires palestiniens et l'écart démographique inquiétant entre les arabes israéliens et les israéliens Juifs.

En attendant, l'éradication du Hamas est un préalable nécessaire et légitime.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 18:25

"L'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a suspendu jeudi la distribution de son aide humanitaire à Gaza, après la mort de deux de ses chauffeurs, tués dans des frappes aériennes israéliennes sur des camions portant le logo de l'ONU."


imaginons.. nous sommes dans le métro.. des marlous entrent.. terrorisent les voyageurs.. s'en prennent à une fille.. la violent sous vos yeux

nous faisons quoi?..

nous nous mettons à 15 à l'arrière pour discuter de la meilleure stratégie à adopter

OK nous sommes sûrement des gens intelligents et réfléchis

après nous être concertés.. nous décidons d'un (presque) commun accord de désaltérer la victime et de lui mettre un sparadrap par-ci par-là .. et puis nous autorisons les ignobles individus à poursuivre leur sévices jusqu'à la prochaine trève

déjà c'est odieux.. infect.. mais bon.. nous nous sommes mis à 14 pour décider
oui parce qu'il y a un voyageur qui observe et ne dit mot.. lui il est pour

et puis les mécréants nous tapent dessus pour que nous les laissions oeuvrer en paix

pas de problème.. plus d'eau.. plus de sparadrap.. nous n'allons pas aussi nous faire amocher.. après tout ce n'est pas notre affaire!! .. nous attendrons que les criminels aient terminé leur saloperie

odieux! infect!! abject!!!

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 janvier 2009 18:59

Pourquoi ce silence ???

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 09 janvier 2009 13:42

C'est pour ne pas être trop cruel à l'égard de ta dernière connerie ...
Il suffit ( même sans rien connaître à l'histoire de la région ) de comparer les dates pour mesurer l'étendue de ta sottise .
En outre tout est dit sur Shamir dans le bref article de wiki ( voir aussi sur folke bernadotte ), mais tu peux aussi consulter les ouvrages de Laurens ( henry) si tu t'intéresses vraiment à la question ( je veux dire si tu veux vraiment commencer à y comprendre quelque chose ).
Enfin, tu vois bien toi-même que l'histoire de "on ne cause pas à des terroristes" , en palestine ça risque de réduire très sensiblement le nombre des interlocuteurs, et des deux cotés !
(encore une fois relis "tintin au pays de l'or noir" en version d'origine : dans la version "modernisée" le remplacement de terroristes de l'irgoun par des arabes , assez improbables dans le contexte, est très "significatif" )

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 19:00

En attendant, l'éradication du Hamas est un préalable nécessaire et légitime.

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 18:25

C'est "la solution finale" ....

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 19:02

C'est tout à ton honneur de comparer ce qui a tué des millions de Juifs avec une opération défensive visant à éradiquer un mouvement terroriste.

Vu tes dernières réactions, ta négation des pogroms commis par les arabes, et tes misérables tentatives de nazifier les Juifs, le masque tombe, tu n'es pas seulement antisioniste, tu es une ordure antisémite.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 19:15

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 19:15

tu vas finir par t'étouffer avec tes propres remontées biliaires.

Répète après moi


Tous les jours et à tous points de vue, tout va de mieux en mieux...

Écrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 19:47

Ecrit par : nef | vendredi, 09 janvier 2009 19:47

C'est vrai qu'il s'énerve dès qu'on lui met le nez dans ses petites crottes et qu'il s'aperçoit qu'elles ne sentent pas moins mauvais que les autres.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 19:55

Désolé mais quelqu'un qui croit faire des "bons mots" avec la solution finale est soit une ordure antisémite soit un révisionniste, ce qui revient au même. Figurez vous que la nazification des Juifs est une méthode classique des antisemites, des proches de Dieudonné aux zinzins du KKK. Je sais très bien détecter la prose de ces ordures et Urbain en fait partie avec ses comparaisons ignobles avec le ghetto de Varsovie et la solution finale. J'ignore quel est le but recherché mais comparer les crimes nazis contre les Juifs avec l'opération israélienne en cours tend à relativiser les crimes nazis. Bizarrement c'est ce genre de proses que produisent les negationnistes musulmans ou pro-musulmans comme Garaudy...

Ça ne vaut pas mieux que les blagues de Le Pen sur les fours crématoires.

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 20:26

LES INJURES PERSONNELLES À CARACTÈRE RACIAL SONT INTERDITES SUR CE BLOG...

Dernier avertissement à Monsieur Joyeux

signé : cui cui

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 20:30

Qui se sent morveux se mouche mon bon ravi, au besoin on te passera un mouchoir.
La totalité de ton discours peut être mis en parallèle des rhétoriques bien connues qui aboutissent aux solutions ( "finales" ) du type de celles que tu appelles régulièrement de tes voeux, et singulièrement ici.
Je conçois que ça doit te faire "tout drôle" de te retrouver dans le rôle du "surhomme" ( de la race élue ) qui écrase la vermine sémite de sa botte de purificateur ethnique, mais c'est bien celui que tu revendiques à corps et à cri.
Dont acte.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 20:34

Merci cui² pour ce pertinent billet (en effet), il est important pour les intérêts mondiaux de diviser, de gérer les âmes. Les médias sont aujourd'hui les principaux vecteurs de justification des atrocités. Le préalable évident à toute destruction massive.
Les épouvantails portent des stigmates différents selon les époques, les méthodologies sont adaptées au siècle mais les bonnes vieilles ficelles se tirent toujours aisément.

Merci Nénef d'avoir consacré un peu de temps au ménage, la saleté s'accumule tellement vite, ne nous laissons pas déborder ;-))

Écrit par : agathe-yves | vendredi, 09 janvier 2009 20:37

Roland Dumas : "Sakosy complice d'Israel"
ici : http://contreinfo.info/breve.php3?id_breve=5219

Écrit par : frère odm | vendredi, 09 janvier 2009 20:45

Désolé encore une fois Urbain mais tu fais fausse route. Je ne crois pas au concept de "surhomme" qui dans des esprits pervers a conduit à la destruction des Juifs d'Europe, et après y avoir cru un peu par romantisme je ne crois pas au grand Israel. En revanche comme exprimé plus haut, je crois en la légitimité d'Israël d'exister et de protéger ses habitants des attaques terroristes. Ce qui passe par son éradication physique, c'est le but des opérations actuelles, et par créer des conditions pour empêcher qu'il renaissa de ses cendres, à savoir une solution à deux Etats sur les frontières de 1967, ce qui implique le gel puis le retrait des implantations en Judee Samarie. Je ne dis pas ça de gaieté de coeur mais vues la démographie des arabes palestiniens et israéliens, c'est le mieux qu'Israël puisse raisonnablement obtenir. Jouer la montre sera perdant à long terme pour Israel, en tant qu'État Juif ce qui est quand même la finalité du sionisme, assurer aux Juifs qui le veulent ou qui le necesditent un etat où ils sont maîtres chez eux et surtout plus sujets aux éternelles brimades, humiliations et sévices dont ils ont été, pratiquemment à toute époque, les victimes. Je crois et j'espère que les leaders israéliens sont conscients de cette nécessité, même Sharon à la fin de sa vie consciente l'avait admis. Hélas depuis il dort d'un profond sommeil. Et je compte sur les amis américains, Tonton Barack, Tonton Rahm et Tante Hillary pour oeuvrer en ce sens, puisque c'est la seule puissance à pouvoir faire plier Israel. Reste à savoir si côté arabe ça ne coince pas tant on sait que la "centralite de la cause palestinienne" est surtout au centre de la propagande de bien des dictatures militaires ou religieuses dans les pays musulmans.

En revanche toi, comme tant d'autres victimes de la propagande islamo-tiers-mondiste d'extrême gauche, j'ai l'impression que tu es en faveur de la suppression pure et simple d'Israël, bref la "solution" iranienne. Me trompé-je ?

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 21:48

Ecrit par : Maghnia | vendredi, 09 janvier 2009 18:59

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 09 janvier 2009 21:53

Urbain, qui dans son premier commentaire sur ce billet, traite de vérité...

Les images ne cherchent pas à approcher la vérité mais en expriment une. La propagande, qu'il décèle justement parce qu'évidente telle que relatée dans le billet, n'est qu'une vérité exacerbée.

Mais vérité ne peut être unique sauf à la considérer divine ou succédanée . La vérité n'existe pas, elle n'a jamais existé et n'existera pas. Une seule et unique réalité induit toujours plusieurs vérités.

Israël se défend est la vérité d'Israël et de ses soutiens.
Hamas est résistant est la vérité de Hamas et de ses soutiens.

Tsahal tue des civils en ce moment est une réalité.
Hamas tire des roquettes sur Israël est une réalité.

La réalité que l'on ne peut discuter aujourd'hui, c'est le nombre de victimes officiellement recensées.

Lorsqu'on lit une vérité, chaque mot doit être compté double car il est vecteur d'opinion.
Lorsque l'on traite de la réalité le verbe doit être rare et la phrase synthétique.

Toute interprétation de la réalité est une vérité. La vérité peut être sincère. Telle quelle, elle doit être respectée et admise comme une contradiction possible à une autre, voire à sa propre vérité. Se permettre d'exprimer une vérité, c'est se permettre d'induire le doute en autrui et en retour permettre qu'il nous soit induit. Toute vérité est bonne à prendre dès lors qu'on en connaît les contours.

La propagande, et sur ce point je rejoins, est opposée à cela. Elle n'induit ni ne tolère (a fortiori) aucune contradiction. Elle est créée pour émouvoir et non pour réfléchir.

La réalité, elle, ni n'émeut ni convainc. Elle permet le constat sur lequel pourra s'établir une analyse.

Le temps de la réalité n'est pas celui de la vérité et d'après ce raisonnement simple on peut s'apercevoir que la perception de ces différents temps est contraire à leur déroulement. La réalité est immédiate et les conséquences que l'on pourrait en tirer devraient en être d'autant plus rapides. Si elles ne le sont pas, c'est bel et bien que tous ses acteurs manœuvrent dans les champs des vérités et de son extension, la propagande.

Il ne suffit pas de penser beaucoup. Penser bien et simplement suffit.

Ni Patrice Joyeux ni Urbain ne sont en ce sens dans l'erreur. Ils sont dans leur vérité.

A partir de la réalité réside la réflexion. Et pourtant contrairement à certaines apparences, ni l'un ni l'autre n'en sont dépourvus...

Écrit par : Rien de rien | vendredi, 09 janvier 2009 21:59

Le prochain spectacle de Dieudonné et Faurisson bientôt en DVD dans la collection René Château !
http://fr.wikipedia.org/wiki/René_Château

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 09 janvier 2009 22:00

Voici la réponse à la demande de Nef au blog Toutsaufsarkozy d'arrêter de piller nos billets pour les mettre sur leur site :

On vous a deja repondu. Allez vous faire foutre et partez en Israel!

Écrit par : agathe-yves | vendredi, 09 janvier 2009 22:10

Ecrit par : Rien de rien | vendredi, 09 janvier 2009 21:59

C'est bien dit, bien écrit

Écrit par : agathe-yves | vendredi, 09 janvier 2009 22:27

Ecrit par : Rien de rien | vendredi, 09 janvier 2009 21:59

Pour ma part, je vous invite juste à écouter ceci (une dizaine de minutes) :

www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/marque_pages/fiche.php?diffusion_id=68895

"Il (Primo Lévi) parle aussi de littérature, de science, et d’histoire, notamment de l’expérience concentrationnaire qu’il a connue, comme dans « Le difficile chemin de la vérité », intervention écrite en juin 1982 pour la conférence des communautés juives d’Italie, dans laquelle il explore les raisons qui entravent l’établissement de la vérité sur les camps et la « solution finale » durant la Seconde Guerre mondiale."

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 22:34

MANIFESTATION SAMEDI 10 JANVIER, départ 15h à République

www.URGENCE-GAZA.com, le site du collectif national pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens.

Écrit par : agathe | vendredi, 09 janvier 2009 22:44

"à savoir une solution à deux Etats sur les frontières de 1967"

Voilà une perspective "raisonnable" mais il est vrai que le Hamas n'entend pas reconnaître Israël à cette condition suffisante (à ma connaissance, lors de la tournée de Jimmy Carter). Il parle de "trêve longue" mais pas de reconnaissance.
Bref, ces frontières de 1967 semblent faire consensus (comme objectif final) mais c'est en aval que le pire arrive et repousse désespérément cette finalité à peu près établie et partagée.

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 22:46

Me trompé-je ?

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 21:48

Je confirme : tu te trompes, non seulement tu fais évidemment erreur pour ce qui me concerne , mais comme tu l'as confusément pressenti, tu te trompes toi-même. Tu te racontes des histoires.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 22:46

Urbain, qui dans son premier commentaire sur ce billet, traite de vérité...

Ecrit par : Rien de rien | vendredi, 09 janvier 2009 21:59

Aucunement, je commente ce passage du billet :
"Deux reportages différents, deux images inconciliables, deux traitements opposés et pourtant deux vérités indiscutables !"
précisément pour signaler qu'il s'agit bien d'images, qui comme chacun (?) sait n'ont rien à voir avec le concept de vérité et même en sont en quelque sorte l'antithèse ( l'image de quelque chose c'est nécessairement autre chose ... que cette chose).

La vérité, camarade, c'est une chose beaucoup plus compliquée que tu n'as l'air de t'en rendre compte ... ( dire qu'il y aurait "des" vérités c'est évidemment dénier la possibilité de la vérité, au sens philosophique du terme), quoiqu'il en soit elle n'est pas au programme du ravi.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 22:56

A partir de la réalité réside la réflexion.

Ecrit par : Rien de rien | vendredi, 09 janvier 2009 21:59

T'as du retard à rattraper toi ... même Fulcanelli te dirait que c'est des niaiseries , pas même digne d'un café philo.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:06

Ecrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 22:46

Consensus sur les frontières de 1967 mais pas sur le statut de Jérusalem.

Écrit par : ... | vendredi, 09 janvier 2009 23:07

Ecrit par : ... | vendredi, 09 janvier 2009 23:07

Khaled Mechaal : “Nous acceptons un Etat sur la ligne du 4 juin (1967), avec Jérusalem pour capitale, une véritable souveraineté et le droit complet de retour pour les réfugiés, mais sans reconnaître Israël”

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 23:11

On a eu l'antisémite "anarchiste" betov (pas trop pressé de le revoir celui-là), on a toujours le facho-sioniste et joyeux, on a maintenant un guru philosophe façon mandarom qui a beaucoup écouté edith piaf.
Voilà de quoi te rassurer, mon bon cui-cui, sur l'animation du blog !

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:12

Urbain en pleine crise d'apattowisme (le type qui est venu ici même nier l'existence des chaises et qui se fait discret depuis que je lui ai prouvé, photos à l'appui, qu'il se trompait dans les grandes largeurs) !

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 23:14

Ecrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 23:11

Mais c'est de l'état palestinien dont il parle, non ?

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:14

Oui.

Écrit par : f | vendredi, 09 janvier 2009 23:16

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:12

L'écrit de rien de rien "parlait", si j'ai bien compris de ton échange avec Pat Joy, pas "en général".

Écrit par : agathe | vendredi, 09 janvier 2009 23:17

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 23:14

Je pense qu'il n'est pas loin ... en attendant je te soumets un vieux problème ( puisqu'il fut question de paradoxes, un peu plus haut ) :
si la flèche , à chaque instant, est à un point donén de sa trajectoire, donc en ce point, alors à quel moment passe-t-elle d'un point à l'autre.
Je ramasse la copie demain matin , ça te laisse le temps de consulter la doxographie sur zenon . Je te recommande les articles de Koyré et le livre de Caveing ("prolégomènes à une théorie du continu" ) où il est également question du "lieu des étants" ( dans la tradition ontologique) qui n'est pas sans rapport avec ton problème de chaise.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:19

Ecrit par : agathe | vendredi, 09 janvier 2009 23:17

Il est clair que c'est de ça "qu'il parle" , le reste l'est beaucoup moins ...

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:21

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 23:14

Je suis toujours là et toujours pas convaincu. Mon prochain film devrait aborder la question sous l'angle philosophique. ;-)

Écrit par : Judd Apatow | vendredi, 09 janvier 2009 23:24

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:21

Rien de rien, tout était dit dès le pseudo.

Écrit par : ... | vendredi, 09 janvier 2009 23:26

Ecrit par : Judd Apatow | vendredi, 09 janvier 2009 23:24

Donc "zénon d'élée, prolégomènes à une théorie du continu" par Maurice Caveing ( un de nos plus éminents philosophes des mathématiques) aux éditions Vrin.
( toute la partie sur le débat ontologique entre pythagoriciens et parménide sur la question de la multiplicité et du lieu des étants devrait fortement t'inspirer )

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:29

Ecrit par : ... | vendredi, 09 janvier 2009 23:26

Pas sur que ce soit son intention, je lui suggère donc un nouveau pseudo ( plus explicite): Gilbert Bourdin.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:32

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:29

Merci !

Écrit par : Judd Apatow | vendredi, 09 janvier 2009 23:32

Bon, bonne nuit
( je vois d'ici les fumerolles monter au dessus du crane du ravi ...)

Écrit par : urbain | vendredi, 09 janvier 2009 23:39

Pauvre Apatow, il va avoir de sacrées crampes à force de rester debout à observer , sur les conseils d'Urbain, les mouvements d'aiguilles de son horloge !

Ce que dit Mechaal doit effectivement faire "consensus" parmi les islamistes puisqu'avec son droit au retour des réfugiés palestiniens il ne propose ni plus ni moins que la mort de l'état d'Israël. On se demande même pourquoi il prend le soin d'évoquer les frontières de 1967 sauf peut être pour convaincre quelques gogos qu'il s'agit d'une "reconnaissance en creux" d'Israël. Belle manip islamiste en tout cas qui consiste à dire une chose puis son contraire et à faire passer ça pour une avancée. La ficelle est quand même un peu grosse...

Puisqu'il semble souhaiter un retour au statu quo ante, il va falloir qu'il prévienne les pays arabes du retour imminent des "réfugiés Juifs" forcés à l'exil. Ça va leur faire tout drôle !

Écrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 23:54

Il faudrait les juger pour crime contre l'humanité.
Ils sont de la graine de génocidaires.

Témoignage "agence de presse MISNA" :

"Je vis depuis trois mois à Jérusalem Est, près du mur de séparation entre la Palestine et Israël. Ici, dans cette partie de la ville, il y a la plus forte concentration de palestiniens de Jérusalem. Ces jours-ci, tandis que nous assistons tous au massacre de leurs frères à Gaza, seuls quelques jeunes frustrés réagissent à ce qu’ils voient. […] Ce qui se passe à Gaza, à seulement 90 kilomètres d’ici, est vraiment absurde, insensé et constitute un grave crime de guerre. Des centaines et des centaines de civils meurent dans l’impuissance et l’indifférence de tant de personnes. Enfants, femmes et personnes âgées représentent la majorité de la population de la petite bande de Gaza, où les enfants et les adolescents sont 50% des habitants. Les images sont terrifiantes de petits enfants et de jeunes, de femmes et de vieillards, véritables victimes de ce conflit. Les médecins et le personnel humanitaire, bien que portant des signes distinctifs évidents comme la blouse, sont eux aussi tués, blessés et repoussées du champ de bataille en pleine confusion. Ils sont bloqués s’ils essaient de venir en aide aux victimes des bombes larguées par les avions israéliens ou par les chars d’assaut, par les grenades lancées par les soldats mais aussi par les navires de guerre en mer! Des ambulances transportant des blessés sont visées sans motif par des explosions avec l’excuse qu’en réalité des militants du Hamas s’y cachent à l’intérieur et non pas du personnel médical ! Les écoles et les habitations civiles sont visées en suivant le même raisonnement. Nous sommes dans la folie la plus totale! Un état de siège sur tous les fronts et sans issue possible. Un piège mortel mis au point depuis plusieurs mois par le gouvernement israélien avec des objectifs bien précis et un travail d’espionnage pendant plus d’un an mené dans le territoire de Gaza pour signaler les objectifs de Hamas et préparer cette attaque criminelle, cruelle et sans pitié. Ce que l’armée et surtout le gouvernement israélien expliquent comme une action d’une grande précision, quasi chirurgicale, pour éliminer Hamas, s'est transformé en un massacre voulu et programmé!"

[Extrait d’une lettre du missionnaire combonien Daniele Moschetti, oeuvrant actuellement à Jérusalem après plusieurs années passèes au Kenya, dans le bidonville de Korogocho à Nairobi.]

Écrit par : frère odm | samedi, 10 janvier 2009 01:11

MISNA

BANDE DE GAZA
9/1/2009 20.27
14ÈME JOUR DE GUERRE (3): LA SITUATION HUMANITAIRE EMPIRE
Justice et Droits de l'Homme, Standard

"C'est une situation sans précédents qui se vérifie actuellement à Gaza : dans quel autre endroit au monde les ambulances et les véhicules de secours de la Croix Rouge et des organisations humanitaires sont bombardées par des obus qui empêchent notre personnel de porter secours aux civils ?" : contacté par la MISNA, Iyad Nasser, porte-parole de la Croix Rouge, décrit comme en état de choc la situation dans la Bande de Gaza, cible des incursions des forces armées israéliennes depuis deux semaines. "De la mer, de la terre, les tirs arrivent de tous côtés, il est impossible de se mettre à l'abri et à la moindre pause, les gens sortent pour se procurer des vivres ou des médicaments avant de se barricader à nouveaux chez eux", raconte l'agent humanitaire, selon lequel la situation "est de plus en plus difficile et dangereuse". Les bombardements israéliens n'ont pas cessé de toute la journée, en dépit d'une trêve annoncée de trois heures avant d'être violée par l'armée israélienne elle-même, tandis que le Conseil israélien pour la Défense a indiqué que l'opération "Plomb Durci" - qui a causé, selon un bilan provisoire, 780 morts au moins depuis le 27 décembre, dont 40%, selon les chiffres de l'Onu, sont des femmes et des enfants – se poursuivra malgré la requête de trêve contenue dans la Résolution adoptée dans la nuit de jeudi par le Conseil de sécurité des Nations Unies. "La Bande est maintenant partagée en deux et nous, depuis Gaza, nous ne pouvons plus rejoindre le Sud", explique à la MISNA Adnan Abu Hasna, porte-parole de l'organisme de l'Onu chargé de la protection des réfugiés palestiniens (Unrwa), selon lequel "un million de personnes n'ont plus d'électricité à Gaza". L'offensive, selon Adnan Abu Hasna, "aggrave d'heure en heure une crise humanitaire qui existait déjà, causée par l'embargo d'Israël à l'encontre de la Bande". Pendant ce temps, les correspondants de la chaîne arabe al-Jazzera indiquent que 13 mosquées au moins ont été bombardées par l'aviation israélienne. "Notre mosquée a été détruite et des civils tués alors qu'ils priaient. C'est la faute du monde qui garde le silence face à cette tragédie – a dénoncé Mohammed Bekhat, imam de la mosquée de Nur al Mohammed à Gaza – mais nous la reconstruirons, plus grande et belle qu'avant. Ils ne parviendront pas à détruire notre foi avec des missiles". (ADL/CN)
[CO]

Écrit par : frère odm | samedi, 10 janvier 2009 01:16

Puisqu'il semble souhaiter un retour au statu quo ante, il va falloir qu'il prévienne les pays arabes du retour imminent des "réfugiés Juifs" forcés à l'exil. Ça va leur faire tout drôle !

Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 23:54

Chiche !
Il est plus que probable que dans le cas d'un "retour au statu quo ante" la "vague" d'immigration juive ira plutôt d'Israel vers les U.S.A ....
Et des "réfugiés" juifs c'est à dire des gens déportés, massés dans des camps , des bidonvilles ou parqués dans des quartiers insalubres et misérables, sans travail , sans espoir de vie normale, encerclés et surveillés par des flics et des militaires qui ne sont certes pas là pour assurer leur "sécurité", sans parler de ceux qui sont maintenant continuellement bombardés et massacrés , j'avoue ne pas savoir où tu pourrais en trouver.

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 09:05

Pauvre Apatow, il va avoir de sacrées crampes à force de rester debout à observer , sur les conseils d'Urbain, les mouvements d'aiguilles de son horloge !


Ecrit par : Pat Joy | vendredi, 09 janvier 2009 23:54

Comme il semble que, contrairement à toi, il sache lire, il est fort probable que contrairement à toi il comprendra de quoi il s'agit.
Mais c'est assez amusant et symptomatique que tu ais spontanément ( compulsivement pourrais-t-on dire dans ton cas) imaginé le problème comme celui du mouvement d'une horloge qui comme tu dois le savoir ( même toi) est le plus souvent "arrétée" et ne se déplace que très épisodiquement. Or c'est bien de tous ces petits espaces (de temps et d'étendue ) où l'aiguille "bouge" dont il est question, puisque c'est du mouvement dont on parle.
Spontanément tu approfondi l'erreur déjà soulignée par Aristote ( qui essaya de "sauver" l'inconsistance ontologique des mathématiques mise en évidence par zénon).
Donc , quand elle "bouge" ( quand elle "se meut" ) , à chaque instant ( vu comme partie de ces petits"espace-temps" composant la "durée" et le lieu de son "déplacement"), l'aiguille de ton horloge est bien "quelque part", en un point dira-t-on vulgairement, alors ... quand passe-t-elle d'un point à un autre ?

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 09:18

Pathétique numéro funèbre du spectre Rocard au cimetière des idées de Finkelcroute ...
"De la bonne et de la mauvasie titrisation"
La nullitude spectrale en action.

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 09:21

"On se demande même pourquoi il prend le soin d'évoquer les frontières de 1967 sauf peut être pour convaincre quelques gogos qu'il s'agit d'une "reconnaissance en creux" d'Israël."

C'est ça, le "pragmatisme"...

Écrit par : f | samedi, 10 janvier 2009 11:33

Ecrit par : frère odm | samedi, 10 janvier 2009 01:16
Les autorités israéliennes sont au-dessus de toutes les lois depuis fort longtemps, comme souvent rappelé ici.
Bloquer les secours aux civils est une atrocité de plus. Mais pourquoi se gêneraient-ils ?

Écrit par : agathe | samedi, 10 janvier 2009 12:05

Réponse de Plume de Presse à Gluks :

http://www.plumedepresse.info/

Écrit par : agathe | samedi, 10 janvier 2009 13:30

@Cui-cui

Bien vu, je travaille en Université mais je ne crois pas que cela influence mon discours. J'ai toujours pensé de la sorte et je ne suis pas encore très vieux pour avoir été imprégné de quelque pensée interne que ce soit.

Ce que je dis, c'est que le modèle républicain en théorie vaut mieux à mon sens que les modèles d'intégration anglo-saxons qui assurent une visibilité meilleure mais une ségrégation de fait supérieure, celle-ci débouchant sur les communautarismes.

Mais je ne défends en aucun cas la haute-fonction publique et l'ENA qui depuis 30 ans, voire même un peu plus, se sont mises au service de la casse du modèle français, essentiellement par l'affiliation à l'idéologie que l'on appellera néolibérale par simplification.

Bien entendu, l'histoire de France explique cette tendance à ce que la haute-fonction publique ait rapidement retrouvé les chemins de l'ancienne aristocratie mais ça ne me pose finalement que peu de problème dans la mesure où elle reste républicaine dans les faits, garante du bien commun et de l'égalité. ce n'est bien sûr plus le cas depuis longtemps.

Je suis plutôt opposé par principe à la discrimination positive bien qu'ouvert à discussion sur ce sujet. J'ai l'impression que justement, elle n'assurerait qu'une visibilité de façade et ne servirait qu'à propager encore plus cette idée de l'individualisme formaté qui prévaut dans le système anglo-saxon, en sélectionnant les plus aptes à s'y fondre.

Je crois toujours qu'il faut agir au niveau du système, globalement, tout en permettant aux minorités marginalisés de reprendre espoir en leur possibilité d'intégration. C'est une tâche ardue à relever...

Écrit par : Nicks | samedi, 10 janvier 2009 14:02

La prise de contrôle des réserves offshore de gaz palestinien, objectif de guerre d'Israël ?

Un article de Michel Chossudovsky (économiste canadien, professeur à l'université d'Ottawa) paru sur le site Global Research.

Version originale :
http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=11680

Traduction en français sur le site Alter info :
http://tinyurl.com/7kywum

La fiche de l'auteur sur wikipédia (en anglais) :
http://en.wikipedia.org/wiki/Michel_Chossudovsky

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 10 janvier 2009 14:15

Ecrit par : Nicks | samedi, 10 janvier 2009 14:02

En réalité il n'y a pas de "modèle républicain". La négation jacobine des "particularismes" s'appuyait sur les principes universalistes de la révolution, mais "de facto" "l'intégration à la française" était déjà en vigueur depuis bien longtemps dans les belles terres du royaume de France.
C'est une chose assez simple à constater, quand on fréquente par exemple des anglo-saxons, que leur incapacité "atavique" à comprendre le "principe d'égalité" qui est pourtant plus ou moins spontanément adopté par tout "citoyen" français, soit comme droit en fait et en actes , soit comme revendication ( de droit dont ils seraient privés) par ceux qui jugent précisément ne pas en bénéficier.
La notion de "justice sociale" , chez les anglo-saxons ( entre autre) renvoit à tout autre chose:
d'une part à ce que pour simplifier on pourrait appeler "l'égalité des chances" ( chacun peut théoriquement devenir ce qu'il veut s'il en a la capacité et la volonté ), qui ne suppose absolument pas "l'égalité" au sens de "semblable" et "valant autant" qui est au fond du principe d'équité "à la française",
tout au contraire ,dans cette perspective, l'équité n'a aucun sens puisque "dieu nous a fait différents" et que c'est sa volonté ( la providence divine) qui détermine seule ce qu'il adviendra de nous. Dans cette même perspective être riche ou pauvre, puissant ou misérable, c'est au même plan que grand ou petit, laid ou beau, etc ... fondamentalement nous sommes profondément "inégaux" et c'est fort bien ainsi "Dieu reconnaîtra les siens".
Naturellement il faut témoigner de toute l'humilité que nous dicte notre statut ( de créature) et nous plier aux lois ( celles du seigneur d'abord, naturellement), d'où le juridisme procédurier absolument omniprésent aux U.S. dans une "société civile" qui ne peut s'appuyer que là-dessus pour "réguler" le rapport conflictuel permanent qui oppose "naturellement" tous les égoïsmes individuels, "moteurs" de la "vitalité" et des strates d'organisation de la société de classe, marchande, dans son accomplissement débridé américain.
Dans la vieille europe, la tournure est différente par ce qu'une (longue) histoire avait "façonné" au fil des siècles des rapports sociaux complexes, issus de conflits, guerres, soulèvements, catastrophes et péripéties diverses.
Au centre de cette vieille europe, le territoire le plus riche, le mieux pourvu à tous égards, a suscité depuis l'antiquité toutes les convoitises et à du , par la force des choses, se construire une identité propre, capable de pérenniser les bouleversements et invasions innombrables dont il fut conséquemment le théâtre.
Il n'y a ni "type" physique, ni image raciale, ni aucune caractéristique "ethnique" qui caractérise "l'être français" ( à l'inverse de la plupart de ses voisins ), et d'emblée "l'exception française" a consisté à une prétention à l'universalisme qui fut diversement appréciée de ceux qui parfois eurent à le subir bien malgré eux, mais c'est cette même idée qui fit saluer l'arrivée de Napoléon ( avec une armée d'invasion ) par Hegel comme "l'esprit du monde".
C'est tout cela qui achève de se délabrer en ce moment ( et depuis pas mal de temps) , sous les coups de boutoir d'une histoire désormais "décentrée", et c'est sur ces décombres que fleurissent les "communautarismes" mondialisés.

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 14:55

@Urbain

Rien a rajouter, sinon bien sûr que l'évolution du monde est une donnée qu'il faut prendre en compte. Ce qui ne signifie pas renoncer à ses convictions...

Écrit par : Nicks | samedi, 10 janvier 2009 15:29

@gathe et cuicui

(je n'arrive plus à ouvrir la boite mail du village pour répondre aux fafs du toutsaufsarkozy ?)

Vous pouvez me renvoyer le code ?

Écrit par : nef | samedi, 10 janvier 2009 15:57

Ecrit par : nef | samedi, 10 janvier 2009 15:57

Si ça peut aider, j'ai mis de coté tes deux poupées vaudou ...
( le 17 ne les oublie pas ).

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 16:03

J'ai réussi, je devais être nrvée.

Voici ce que je leur ai envoyé.

" Allez vous faire foutre également et bonne bourre 2009.

Les voeux exprimés, cependant, je ne considère pas cela comme une réponse.
Néanmoins maintenant je comprend mieux pourquoi vous nous piquez nos billets, vous semblez avoir un peu de mal à vous exprimer par vous-même.

Tout ce que je vous demande c'est de retirer nos billets que vous avez mis en ligne.
Vous écrivez ce que vous voulez sur votre site et nous de notre côté, nous sommes libres de disposer de nos écrits.

Nef "

Écrit par : nef | samedi, 10 janvier 2009 16:10

Tiens, Joyeux, la preuve qu'un mec du Figaro qui dit des trucs intelligents....ça existe!
http://bibliobs.nouvelobs.com/20080523/5193/en-video-sebastien-lapaque-du-figaro-sarkozy-doit-partir

Écrit par : etrun | samedi, 10 janvier 2009 16:45

Ce benêt d'etrun n'a toujours pas compris que le Figaucho comme tous les autres canards de France est un repaire de socialo-communistes et de droitards complexés. Le pire c'est bien évidemment le figaro littéraire dont est issu ce Lapaque et qui accueille en son sein une tribu de trotskos frustrés de ne pas pouvoir déposer leurs petites crottes à Telerama ou aux Inrocks et qui compensent cette frustration par une surenchère dans le gauchisme genocidaire. Qu'attend M.Dassault pour eliminer ces parasites de l'Anti-France ?

Excellente nouvelle que le retour de Finkie !

Écrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 17:19

Ecrit par : Nicks | samedi, 10 janvier 2009 14:02

Nicks, ce que je dis c'est que l'accession aux postes de responsabilité selon la loi du mérite individuel et de la compétence utilisé depuis disons 40 ans, a fait la preuve de son inanité. Les résultats étant, sans contestation, terriblement explicites.

D'un autre côté, je me suis laissé déborder dans mon billet par le sujet de ces élites conformistes et immobilistes qui est un autre sujet aussi passionnant.

Sais tu pourquoi, je t'ai demandé si tu étais universitaire ? C'est parce que, je perçois chez toi, un discours propre à ces élites qui consiste à hurler aux principes soit disant républicains (comme le dit Urbain) d'égalité, alors qu'on sait très bien que d'une part, un enfant issu d'une famille d'illettrés est archi handicapé par rapport à une famille bourgeoise...

Et d'autre part que l'élite bourgeoise actuelle case tous ses enfants aux postes clefs de telle manière que certains, dont je fais partie, pensent que notre société est bloquée, comme l'aristocratie bloquait la collectivité à la fin du 17 ème siècle.

Je ne fais que rapporter ce que j'entends beaucoup autour de moi...

Rappelons tout de même que la folle course aux fonctions héréditaires actuelles tels que que les fils et filles de comédiens soient comédiens, fils de politiques, politique, fils de Glucksman un autre Glucksman, fils de hauts fonctionnaires, des hauts fonctionnaires, fils de maires, maires etc etc et par milliers, ne donne pas une impression démesurée de brassage social ou ethnique !

Après ça, Nicks, tu peux comprendre que les discours sur l'égalité des chances, l'ascenseur social et sur les compétences me fassent doucement marrer !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 10 janvier 2009 17:20

"Autour de 100.000" personnes manifestent à Paris en soutien aux Palestiniens de Gaza, selon les organisateurs de la manifestation."

Impressionnant.... (comme en province)
Souhaitons qu'il en sera de même le 29/01 et/ou quand il s'agira de réagir à ce qui se passe également ici...

Une de Libération aujourd'hui ("Une ministre et un couffin") ; fondamental, en effet.

Écrit par : f | samedi, 10 janvier 2009 17:27

On sait tous la raison du communautarisme en France: l'immigration de masse des populations arabo-musulmanes et africaines, avec des traditions pour le moins bizarres et souvent incompatibles aux modes de vie occidentaux, et qu'on a parquées dans des cites dortoirs, devenues avec le temps des bidon-villes géants. Le discours anti-raciste en a rajouté une couche : il faut respecter la polygamie, l'egorgement des moutons dans la baignoire, et les crimes d'honneur au nom de la diversité et du droit à la différence.

Avec ces discours, pas d'intégration possible et encore moins d'assimilation. Résultat des bandes de Gaza émergent en banlieue des grandes villes et des affrontements ethnico-communautaires sont desormais inévitables.

On n'a rendu service ni à ses populations ni à la France. Merci la gauche, merci Chirac !

Écrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 17:39

Les 100,000 manifestants parisiens, on devrait les envoyer servir de boucliers humains à leurs copains du Hamas, ils feront moins les malins.

LA SUITE EST EFFACÉE POUR INJURES...
signé : cui cui

Écrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 17:45

Combien coûtent les manifestations islamo-gauchistes aux contribuables français ? Encore aujourd'hui des vitrines brisées, des voitures incendiées, et des milliers de forces de l'ordre deployées pour contenir les débordements de hordes de jeunes gouapes fanatisées par l'islamo-gauchisme ambiant. Sacré pays qui voit ses rues souillées par des manifestants défilant sous la bannière de l'Islam et qui en plus doit payer pour ça !

Qu'attend Sarkozy pour interdire ces rassemblements de soutien à des organisations terroristes et pendant lesquels des ahuris islamo-tiers-mondistes gueulent des slogans antisémites ?

Écrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 18:18

Ecrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 18:18

Pat Joy, tu devrais te calmer.

Et de cesser ton déchaînement haineux qui devient vraiment pathétique. Le droit de manifester est encore un droit imprescriptible, chez nous en France.

Nous ne sommes pas encore en dictature comme tu l'appelles si fort de tes vœux...

Un comprimé de Lexomil © te ferait le plus grand bien, me semble t-il.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 10 janvier 2009 18:29

Ecrit par : etrun | samedi, 10 janvier 2009 16:45

C'est un livre déjà assez ancien , et qui d'ailleurs s'est assez bien vendu.
En fait il vient de sortir un petit livre , à mon avis bien meilleur :
"Sermon de saint François d'Assise aux oiseaux et aux fusées "
assez bien résumé par la 4ème de couverture :
"Apprenant que les autorités municipales avaient interdit la mendicité aux abords des églises d'Assise en avril 2008, saint François est revenu dans sa ville pour constater par lui-même l'étendue du désastre.
Ne trouvant nul homme et nulle femme disposés à entendre sa parole, le Poverello s'est adressé aux oiseaux et aux fusées. "
Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est pas vraiment un "gaucho" ... bien conscient néanmoins de la totale humiliation que constitue pour tous les français la désignation de bouffon à la tête de l'état .

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 19:51

Ecrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 18:18

Heureusement pour toi qu'il y a longtemps que tu ne vis plus dans ce pays antisémite, peuplé de hordes islamo-ultra-intégristo-gauchistes !

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 19:55

G. Levy :

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5770

Écrit par : agathe | samedi, 10 janvier 2009 20:00

Ecrit par : agathe | samedi, 10 janvier 2009 20:00

Oui, en effet, c'est un cionstat plein d'amertume et de honte mais un constat fort juste :
"Cette guerre montre le vrai visage d’Israël : racisme et haine, goût de la vengeance et soif de verser le sang."
Les masques tombent , du moins aux yeux de ceux qui ne les avaient pas encore aperçus.
Etrange cours de cette histoire , qui aura voulu que de manières presque symétrique les victimes se transforment en bourreaux ... de nouvelles victimes qui elles n'avaient rien à voir avec la culpabilité initiale...
deux générations auront suffi pour que le renversement soit complet .
les desseins de l'impérialisme, pourtant, ne sont pas impénétrables.

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 20:08

Ecrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 20:08

Oui, loin d'être impénétrables, les intérêts financiers , le gaz (très bon lien ci-dessus) mais aussi la positon de Gaza en bord de mer (etc...), le Hamas est une aubaine, en fait.

Écrit par : agathe | samedi, 10 janvier 2009 20:31

Quelques liens vers des sites dans Gaza ou relayant Gaza.

Certains affichent des nouvelles du 10. Rien en tous cas pour les deux premiers après le 8.

La BBC y a semble-t'il des correspondants.

http://fromgaza.blogspot.com/
http://ingaza.wordpress.com/

Écrit par : patrice | samedi, 10 janvier 2009 20:45

http://electronicintifada.net/
http://a-mother-from-gaza.blogspot.com/
http://gaza-sderot.blogspot.com/

Écrit par : patrice | samedi, 10 janvier 2009 20:45

http://gazatalk.com/
http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/
http://www.presstv.ir/
http://gaza08.blogspot.com/

Écrit par : patrice | samedi, 10 janvier 2009 20:45

[@ tous : "Why did the chicken cross the road | VF]

RENÉ DESCARTES : Pour aller de l'autre côté.

PLATON : Pour son bien. De l'autre côté est le Vrai..

KARL MARX : C'est une obligation historique que la mentalité étriquée des petits-bourgeois esclaves de leurs préjugés ne saurait remettre en question.
C'était donc, historiquement inévitable.

DOUG HOFSTADTER : Pour chercher une explication à la correspondance existant entre la représentation externe de l'objet-route et la conceptualisation interne du concept-route.

MACHIAVEL : De cette manière, ses sujets la considéreront avec admiration, comme une poule qui a le courage d'oser traverser la route ; mais également avec peur, car lequel parmi eux serait capable de rivaliser avec un tel parangon de la vertu avienne ? De toute façon, l'important c'est que le poulet ait traversé la route. Qui se fiche de savoir pourquoi ? La fin en soi de traverser la route justifie tout motif quel qu'il soit.

HIPPOCRATE : En raison d'un excès de sécrétion de son pancréas.

H.P. LOVECRAFT : Pour tenter dans un effort désespéré d'échapper aux forces ténébreuses impies, émanations de Cthulhu et de Shub-Niggurath, qui la poursuivaient sans relâche, avides de s'emparer de chaque parcelle de son âme à jamais brisée.

SAPHO : Pour le goût de tes lèvres, la douceur de ta peau.

J.R.R. TOLKIEN : La poule, illuminée par un rayon de soleil qui se reflétait sur sa radieuse livrée de plumes jaune-orangé, s'approcha de la route sombre et recouverte d'une asphalte à l'aspect menaçant. Elle la scruta longuement de ses yeux aux teintes d'obsidienne. Elle s'imprégna de chaque détail, de la texture un peu rugueuse de la surface, soumise aux passages d'innombrables voitures, des vagues qu'exsudait l'asphalte sous l'effet de la chaleur. Puis elle traversa.

CARL JUNG : La confluence des événements dans le gelstat culturel nécessitait que les poules traversent la route durant cette conjonction historique, entraînant synchroniquement une telle occurence de l'état de non-existence à celui de réalité.

GARY GYGAX : Parce que j'ai fait un 64 sur la Table des Comportements Aléatoires de Poules de la page 297 du Manuel du Maître de Jeu.

ALBERT EINSTEIN : Que la poule ait traversé la route ou que la route ait traversé la poule dépend en fin de compte du référentiel dans lequel on se place.

BOUDDHA : Si tu poses cette question, tu renies l'individu-poule qui est en toi.

CHARLES DARWIN : C'était l'étape logique après être descendue de l'arbre.

ÉPICURE : Pour rigoler.

SIGMUND FREUD : La poule était bien évidemment de sexe femelle et interprétait par conséquence le poteau de signalisation comme un symbole phallique duquel elle a voulu se rapprocher.

SIGMUND FREUD (bis) : Le fait que vous vous préoccupiez du fait que le poulet ait traversé la route révèle votre fort sentiment d'insécurité sexuelle latente.

WERNER HEISENBERG : Nous ne sommes pas sûrs du côté duquel était la poule, mais elle bougeait très vite.

ADOLF HITLER : Pour étendre son Lebensraum.

MARTIN LUTHER KING : Parce qu'elle avait un rêve. J'ai la vision d'un monde où tous les poulets seraient libres de traverser la route sans avoir à justifier leur acte.

ARTHUR ANDERSEN Consulting : La dérégulation du marché du côté de la route du poulet menaçait sa position dominante. La poule était confrontée à des challenges significatifs pour développer et créer les compétences requises pour le nouveau marché global compétitif. Andersen Consulting, dans une relation de partnership avec le client, a aidé le poulet à repenser sa stratégie de redistribution physique et l'implantation des process. En utilisant le CIM (Chickenpoul Integration Model), Andersen a aidé le poulet à redéployer ses forces, savoirs, capitaux et technologies et à supporter sa nouvelle stratégie dans un cadre de program management. Andersen Consulting a réuni un panel d'analystes de routes et de poulets ainsi que des consultants Andersen spécialisés dans l'industrie des transports pour engager un brainstorming de deux jours afin de mettre en commun leur capital de connaissances personnelles (business knowledge), tacites aussi bien qu'explicites, et leur permettre de les faire agir en synergie afin d'atteindre les buts implicites de délivrer, architecturer avec succès et implémenter un cadre de valeur transentreprenarial dans le continuum des procédés cross-medium aviaires. Le meeting a été tenu dans un endroit semblable à un parc permettant et créant un environnement qui était basé sur la stratégie, fixé sur l'industrie, et bâti sur un message au marché consistant, clair, et unifié, et aligné sur la vision, la mission et les valeurs fondamentales du poulet. Ce fut décisif pour la création d'une solution de totale intégration de business. Andersen Consulting a aidé le poulet à changer et à devenir plus efficace.

MARC BLONDEL : Son entreprise lui imposait de prendre ce chemin, et il n'avait pas le choix s'il voulait garder son travail.

JULES CESAR : Avis venit, vidit, traversit.

NEIL ARMSTRONG : Un petit pas pour une poule, un grand pas pour le poulailler !

JORGE-LUIS BORGES : Authentique était la traversée ; seuls étaient faux la route, la poule et quelques autres événements. L'important est qu'on y ait cru.

ERNEST HEMINGWAY : Pour mourir. Sous la pluie.

GALILEE : Et pourtant elle traverse.

HUBERT REEVES : Pourrrr ssse mettrle à l'ombrrle, parlssse que la rlotasssion de la terrle sur elle-même fait que les rayons du sssoleil illuminent le côté de la rroute où la poule ssse trlouvait.

AGENT MULDER : Tu l'as vu traverser la route de tes propres yeux. Combien de poulets devront encore traverser la route avant que tu y croies enfin ?

BERNARD TAPIE : Le poulet n'a jamais traversé la route pour aller déterrer les 20 000 francs du match VA-OM.

BILL GATES : Nous venons de terminer le Poulet Windows 2000, qui pourra non seulement traverser les routes, mais aussi pondre des œufs, manger du grain, servir de porte-documents et calculer sa ration d'aliments. La date de sortie est prévue pour le 1er trimestre 2000. Enfin, il y aura peut-être un peu de retard... Cependant la version bêta est disponible pour 300 $.

BILL GATES (bis): Nous venons justement de mettre au point le nouveau "Poulet Office 2003", qui ne se contentera pas seulement de traverser les routes mais couvera aussi des oeufs, classera vos dossiers importants, etc...

GRAND-PERE : De mon temps, on se posait pas la question de savoir pourquoi le poulet traversait la route ! On roulait dessus, on le ramassait, on le vidait et on le bouffait à midi !

MOÏSE : Et Dieu apparut à la poule et lui dit : « Quand une poule se trouvera au bord d'une route, elle devra la traverser. Si elle ne le fait pas, elle sera lapidée. Ainsi tu élimineras le mal au milieu de toi. C'est moi le Seigneur ton Dieu. »

THOMAS DE TORQUEMADA : Tout poulet ayant traversé la route et qui reviendra en arrière sera considéré comme relaps et sera remis entre les mains de la Sainte Inquisition.

RICHARD NIXON : Le poulet n'a pas traversé la route, je répète, le poulet n'a JAMAIS traversé la route.

ISAAC ASIMOV : La Troisième Loi des Poulets stipule qu'un poulet doit traverser toute route sauf si ce passage le force à désobéir à un ordre humain ou à blesser un humain.

CONFUCIUS : Le poulet qui d'abord regarde des deux côtés, vivra assez pour voir une autre journée.

CAPITAINE JAMES TIBERIUS KIRK : Pour aller là où aucun poulet n'est jamais allé auparavant.

MURPHY (loi de) : Le poulet traversera systématiquement la route au moment où une voiture arrivera à tombeau ouvert.

RONALD REAGAN : J'ai oublié.

WILLIAM SHAKESPEARE : Traverser ou ne pas traverser ? Là est la question...

SADDAM HUSSEIN : C'était un acte de rebellion qui sera puni par cinquante tonnes de gaz innervants sur le poulailler d'origine du poulet.

JOHN RAMBO : J'en ai raté un ?

BILL CLINTON : Je jure sur la constitution qu'il ne s'est rien passé de sexuel entre ce poulet et moi.

HOMER SIMPSON : Ce poulet a traversé la route et s'est fait écraser uniquement à cause de la couleur de ses plumes.

COLUCHE : C'est l'histoire d'un poulet...

MAXIME LE FORESTIER : C'est un poulet bleu, accroché au bitume, il a traversé à pied et ne vit pas mieux.

CHARLES DE GAULLE : J'invite tous les poulets libres à venir me rejoindre de l'autre côté de la route.

CHARLES DE GAULLE (bis): Le poulet a peut-être traversé la route, mais il n'a pas encore traversé l'autoroute !

AIME JACQUET : Alors mes poulets, il va falloir se retirer les ergots du croupion et il va falloir la traverser cette route !

NELSON MONTFORT : "J'ai à côté de moi l'extraordinaire poulet qui a réussi le foooorrrrrmidable exploit de traverser cette suuuuuuperbe route.
- Why did you cross the road?
- Cot ! Cot !
- Et bien, il dit que qu'il est extrêmement fier d'avoir réussi ce challenge, ce défi, cet exploit. C'était une traversée très dure, mais il s'est accroché, et..."

LES TEMOINS DE JEHOVAH : Parce que la fin du monde aura bientot lieu de son côté.

LANDO CARLISSIAN : C'est un piège ! Demi-tour !

NICOLAS SARKOZY : Il faut stopper cette tentative d'immigration et reconduire ce poulet en charter.

NICOLAS SARKOZY (bis) : Cette poule a traversé trop vite, nous positionnerons un radar automatique à cet endroit.

FRANCIS BOUYGUES : Il fallait bien justifier la construction de cette route à péage.

ARISTOTE : C'est la nature du poulet de traverser les routes.

ERIC CANTONA : Le poulet, il est libre le poulet. Les routes, quand il veut il les traverse.

JACQUES CHIRAC : Parce que je n'ai pas encore dissous la route.

UNE SECTE : La raison est en vous, mais vous ne le savez pas encore. Moyennant la modique somme de 10 000 Euros par séance, plus la location d'un détecteur de mensonges, une analyse psychologique nous permettra de la découvrir.

ZEN : Le poulet peut vainement traverser la route, seul le Maître connaît le bruit de son ombre derrière le mur.

LE PREMIER MINISTRE : Le poulet n'a pas encore traversé la route, mais le gouvernement y travaille.

JEAN ALESI : Je ne comprends pas, théoriquement, le poulet il avait le temps de passer.

RICHARD VIRENQUE : C'était pas un lapin ?

ORANGINA ROUGE : PASKEEEEEEUUUUUHHHH !!!!!!

KEN LE SURVIVANT : Peu importe, il ne le sait pas mais il est déjà mort.

JEAN-CLAUDE VANDAMME : Le poulet la road il la traverse parce qu'il sait qu'il la traverse, tu vois la route c'est sa vie et sa mort, la route c'est Dieu c'est tout le potentiel de sa vie, et moi Jean Claude Super Star quand je me couche dans Timecop ; quand le truck arrive je pense à la poule et a Dieu et je fusionne avec tout le potentiel de la life de la road! Et ça c'est beau !

FORREST GUMP : COURS POULET COURS !!!

JOSEPH STALINE : le poulet devra être fusillé sur le champ, ainsi que tous les témoins de la scène et 10 autres personnes prises au hasard, pour n'avoir pas empêché cet acte subversif

GEORGE W. BUSH : Le fait que le poulet ait pu traverser cette route en toute impunité malgré les résolutions de l'ONU représente un affront à la démocratie, à la liberté, à la justice. Ceci prouve indubitablement que nous aurions dû déjà bombarder cette route depuis longtemps.

Dans le but d'assurer la paix dans cette région, et pour éviter que les valeurs que nous défendons ne soient une fois de plus bafouées par ce genre de terrorisme, le gouvernement des Etats-Unis d'Amérique a décidé d'envoyer 17 porte-avions, 46 destroyers 154 croiseurs, appuyés au sol par 243000 G.I. et dans les airs par 846 bombardiers, qui auront pour mission au nom de la liberté et de la démocratie, d'éliminer toute trace de vie dans les poulaillers à 5000 km à la ronde, puis de s'assurer par des tirs de missiles biens ciblés, que tout ce qui ressemble de près ou de loin à un poulailler soit réduit à un tas de cendres et ne puisse plus défier notre nation par son arrogance. Nous avons décidé qu'ensuite, ce pays sera généreusement pris en charge par notre gouvernement, qui rebâtira des poulaillers suivant les normes de sécurité en vigueur, avec à leur tête, un coq démocratiquement élu par l'ambassadeur des Etats Unis. En financement de ces reconstructions, nous nous contenterons du contrôle total de la production céréalière de la région pendant 30 ans, sachant que les habitants locaux bénéficieront d'un tarif préférentiel sur une partie de cette production, en échange de leur totale coopération.

Dans ce nouveau pays de justice, de paix et de liberté, nous pouvons vous assurer que plus jamais un poulet ne tentera de traverser une route, pour la simple bonne raison, qu'il n'y aura plus de routes, et que les poulets n'aurons plus de pattes. Que Dieu bénisse l'Amérique.

...

ZENON d'ELEE : Pour prouver qu'elle ne pourrait jamais atteindre l'autre côté.

Écrit par : chicken - odd | samedi, 10 janvier 2009 20:45

Gideon Levy fait partie de la clique des "nouveaux historiens" et intellectuels post-sionistes qui sévissent au sein de Haaretz. Leur but est clair, tout mettre en oeuvre pour la destruction d'Israël, ce qui passe par des c/c de la propagande islamiste et des falsifications historiques visant à saper la légitimité historique et morale de l'état hébreu.

La preuve qu'Israël est une démocratie, elle laisse en son sein s'exprimer ceux qui souhaitent ouvertement sa destruction et qui relayent inlassablement la propagande de l'ennemi. Cette semaine, en plus des boucliers humains sacrifiés, le Hamas a exécuté plusieurs dizaines de palestiniens soupçonnés d'intelligence avec l'ennemi. Sans que cela ne suscite la moindre indignation de la part de nos humanistes islamo-gauchistes et post-sionistes !

Écrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 21:08

D'après ce que j'ai entendu ce matin sur france cul, il semblerait que Aljezira en anglais offre une bonne couverture des événements, avec le seul envoyé spécial "à gaza" de la presse mondiale ... des directs, des "tables rondes" , des témoignages, etc .
donc pour ceux qui regardent la télé ... et reçoivent cette chaine "islamo-gauchiste", ça les changera de TF1 et CNN ... des fumées lointaines, de la morne plaine , et de l'onde qui bout dans une urne trop pleine ...

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 21:18

Leur but est clair, tout mettre en oeuvre pour la destruction d'Israël, ce qui passe par des c/c de la propagande islamiste et des falsifications historiques visant à saper la légitimité historique et morale de l'état hébreu.

Ecrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 21:08

Voilà qui ne devrait pas trop t'inquiéter, tu peux constater ici la très médiocre efficace de ce genre de procédés dont tu uses et abuses de manière symétrique ( mais avec beaucoup moins de talent, il est vrai ).

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 21:20

clic !

Écrit par : shlomo | samedi, 10 janvier 2009 21:24

A noter que depuis la seconde intifada, beaucoup de ces nouveaux historiens commencent à avouer leurs falsifications et leurs mensonges passés, Benny Morris parmi les plus célèbres. Espérons qu'un jour Gideon Levy trouve à son tour l'étoile de la rédemption !

Sacré Abou Urbain ! Nouvelle consigne désormais, ne regardez pas la télé SAUF les chaînes musulmanes et leur légendaire absence de parti pris ! Hélas pour notre islamo-marxiste, Al Manar est interdit en France...

Écrit par : Pat Joy | samedi, 10 janvier 2009 21:35

Shlomo

Je commençais il y a quelques semaines de lire Gershom Scholem, Fidélité et utopie, qui probablement végété quelques années chez moi jusqu'à cette date. Je pense que c'est un bon document aussi visant cette période 19è/20é siècle en Allemagne.

Écrit par : patrice | samedi, 10 janvier 2009 21:43

Oui, Aljezira en anglais. J'ai échoué à l'obtenir dans le navigateur.

presstv, dans Gaza, qui fonctionnait à nouveau aujourd'hui ( les matériels avaient été endommagés il y a deux jours ) ne semble plus disponible.

J'ai trouvé aussi ceci :

http://www.mogulus.com/zenet

Écrit par : patrice | samedi, 10 janvier 2009 21:45

clic !

Écrit par : shlomo | samedi, 10 janvier 2009 21:49

On me dit qu'un complice de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité s'est glissé sur ce blog...

"Qu'attend Sarkozy pour interdire (...) ?"

Attention, la supercherie intellectuelle qui veut que le monde soit coupé en deux (démocratie/totalitarisme) pourrait ne pas y survivre. Mais, au fond, on sait bien (et ses promoteurs le savent) que la question n'est pas là mais seulement dans la perpétuation de la classe dominante. La "démocratie", ça n'est jamais que ce que la classe dominante dit d'elle-même, sans contradicteur.

On peut raisonnablement penser que si Primo Lévi était encore vivant, il serait considéré par certains comme un antisémite.

Écrit par : f | samedi, 10 janvier 2009 21:54

Je serais assez intéressé par les sources de Pat (rupture de la trêve, boucliers humains, exécutions etc.)
Pour l'instant, je ne vois qu'un travail besogneux de propagande classique.
Sources...

Écrit par : f | samedi, 10 janvier 2009 22:01

Je me permets (tu te permets ? Oui.) de remettre ce commentaire (avec sources, donc pouvant être contestées en connaissance de cause) :

"Israël rompt la trêve à Gaza, le Hamas réplique par des roquettes"

Article du 6 novembre.

www.liberation.fr/monde/0101167630-israel-rompt-la-treve-a-gaza-le-hamas-replique-par-des-roquettes?xtor=RSS-450

(Et illico, chacun se renvoie la question de la rupture de la trève.)

Pour les médias (et Sarkozy, entre autres), la question est réglée.

Les boucliers humains...

"Amnesty International said on Wednesday that both Israeli soldiers and Palestinian fighters are endangering the lives of Palestinian civilians – including by using them as human shields."

"A Gaza, les deux camps utilisent les civils comme boucliers humains"

www.amnesty.org/en/news-and-updates/news/gaza-civilians-endangered-military-tactics-both-sides-20090108

"Un député du Likoud, Gilad Erdan, a suggéré d'utiliser les militants du Hamas et du Djihad islamique comme bouclier humain pour protéger les localités touchées par les roquettes lancées à partir de la bande de Gaza", rapporte Ha'Aretz"

www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=92156

......

Qui a dit (en fin 2000) ?

« Un argument que je n’utiliserai plus, après avoir entendu des mères palestiniennes me dire, comme toutes les mères du monde, leur folle angoisse quand, à l’heure de la sortie de l’école, elles ne voient pas rentrer leur fils : "les enfants délibérément mis en avant, sciemment transformés en boucliers humains, etc."

BHL...

Écrit par : f | samedi, 10 janvier 2009 22:19

Le livre de Shlomo Sand sans est en effet une de mes meilleures ventes d'essais , depuis sa sortie, et un excellent ouvrage que ... mes clients juifs recommandent et achètent à d'autres ( ce sont des juifs bobos de gauche, donc forcément un peu islamo-gaucho-intégristes ) .
Manifestement notre bon ravi n'est pas encore au courant, ou on ne le lui a pas (encore) offert.

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 22:45

@Cui-cui

Bon j'avais fait une belle réponse mais je l'ai suicidée, je ne sais en appuyant sur quelle touche, rage !

Je trouves que tu parles trop vite. Relis ce que j'ai écrit et la réponse d'Urbain, tu verras que nous sommes d'accord sur le constat de blocage mais que taper sur le modèle français sans dissocier ce qu'en a fait l'aristocratie républicaine, c'est ouvrir un peu plus largement la porte au système anglo-saxon et néolib. C'est ce que tu veux ?

La situation n'est pas bonne mais encore une fois, il faut regarder posément ce qui se fait ailleurs, dans les pays à forte immigration.

Lis Loïc Wacquant (les prisons de la misère, Parias urbains, Corps et âmes ) et consulte le rapport 2008 de l'OCDE sur la croissance et les inégalités. J'en abreuve le blog quatremérien tant il est signifiant et inattaquable pour mes opposants du fait de sa provenance libérale.

La France est la seule à être au contact avec les pays scandinaves, malgré sa taille, l'importance de sa population et son hétérogénéité. Aujourd'hui, elle assure l'ascension sociale mieux qu'aux Etats-Unis malgré l'image de pays où tout est possible mais surtout où on essaie de faire croire que les succès story sont le lot de tous si on le mérite.

C'est vrai la situation n'est pas bonne mais malgré la casse à coup de masse des gouvernements depuis 2002, la France est encore un des pays les moins inégalitaires du monde, grâce à son système de redistribution et ses services publics notamment.

http://www.oecd.org/dataoecd/48/9/41530189.pdf

Un graphique lumineux que j'avais déjà cité ici :

http://graphs.gapminder.org/communityproxy/ChartDataServlet?key=plL7_TnAeMdBLyRVf1rehGg#$majorMode=chart$is;shi=t;ly=2003;lb=f;il=t;fs=11;al=30;stl=t;st=t;nsl=t;se=t$wst;tts=C$ts;sp=6;ti=2004$zpv;v=0$inc_x;mmid=XCOORDS;iid=plL7_TnAeMdBAvXX8r5__Vw;by=ind$inc_y;mmid=YCOORDS;iid=plL7_TnAeMdAktDNHMaxdJQ;by=ind$inc_s;uniValue=20;iid=plL7_TnAeMdCTpDLPYo-_VA;by=universal$inc_c;uniValue=255;gid=CATID1;iid=plL7_TnAeMdC8GEnotAixIg;by=grp$map_x;scale=lin;dataMin=1.814;dataMax=36$map_y;scale=lin;dataMin=2.77;dataMax=22$cd;bd=0$inds=

Je crois que ce que j'ai dit est pertinent donc je le répète. La différence essentielle entre les pays anglo-saxons et la France, c'est la visibilité des minorités et du brassage car à ceux qui se fondent dans le système, on laisse l'accès aux hautes sphères. Il y a aussi parfois une ouverture d'esprit plus grande qu'en France, inutile de le nier (mais là encore on peut s'en prendre non au modèle mais à son élite qui cadenasse à tour de bras : haute fonction publique mais aussi pas mal de recruteurs dans le privé et de plus en plus, dans le public)

Ce qu'il faut faire ici, c'est redonner l'espoir aux personnes qui s'estiment empêchées, mais on ne peut pas le faire n'importe comment. Je ne crois pas trop aux discriminations positives ou pas, mais sans doute est il possible de trouver des mesures efficaces sans trahir nos idéaux.

Plus encore, c'est le modèle socio-économique qu'il faut faire essayer de bouger. Or tes propos selon moi sont susceptibles de l'orienter à l'inverse de ce que nous voulons tous je crois (tu soutiens la droite ou Royal toi ?). Je comprends parfaitement que tu sois remonté et que tu souhaites des actes, des changements, nous le voulons tous, mais je suis toujours persuadé qu'on ne peut pas y arriver en faisant l'économie d'une réflexion sur le type de société souhaité.

Attention, à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain. C'est le reproche que je peux te faire parfois même si tu t'en es expliqué. A mon sens tu te trompes un peu de combat quand bien même tu pars d'un constat qui n'est pas faux ("les gens veulent du concret"). Mais le concret n'est pas indissociable du simplisme...

Écrit par : Nicks | samedi, 10 janvier 2009 22:45

Ecrit par : Nicks | samedi, 10 janvier 2009 22:45

Bourdieu ( entre autres) a pas mal analysé les phénomènes de classe "étendue" qui en effet rendent parfaitement illusoire le principe "d'égalité des chances" en France, comme ailleurs.
Mais si cette "égalité des chances" est de fait moins illusoire aux états unis ça n'est ni par ce que c'est une société plus "juste" , ni par ce qu'elle entend l'être. C'est simplement par ce que c'est un agrégat social bien plus récent et encore très instable, de forte immigration jusqu'au siècle dernier, et ou les "habitus" sont encore en constant renouvellement.
Obama est un bon exemple du fait que les clivages "ethniques" ou "culturels" sont complètement subsumés sous les catégories économiques et les classes sociales. Obama est noir, mais c'est un pur yuppy, riche, cultivé, éduqué, issu de la "bonne bourgeoisie" moyenne américaine. ça n'est pas un enfant du ghetto, et surtout pas un socialiste athée !
Aux U.S. encore une fois le principe d'égalité n'est pas un position "humaniste" et universaliste, du type de celle qui fait qu'en France on se méfie , à juste titre, des riches et de la réussite sociale ( l'écart de salaire entre les patrons et leurs employés de bas d'échelle y a pourtant été multiplié par 100 dans les 30 dernières années), alors que chez les américains ( bien moins chez les anglais) c'est la chose la plus "morale" du monde.
L'égalité des chances à l'anglo saxonne est un principe opérationnel qui permet de faire fonctionner le système, en aucune manière un jugement bienveillant sur la nature humaine ou une mise en pratique de la philosophie de Rousseau.
Or, en France, à l'inverse, le principe d'égalité, c'est toujours un peu ça ( chacun vaut autant que l'autre), dans l'esprit des citoyens, dans un corps social bien plus stable dans ses déterminations et depuis bien plus longtemps qu'aux USA, et l'âpreté des luttes sociales est à la mesure de la duperie entretenue à ce sujet ( par l'idéologie dominante et ses agents) et de la manière dont elle est périodiquement perçue comme telle.

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 23:07

Une réaction sur le site du monde, à l'article
"Plus de 120 000 manifestants dans toute la France contre la guerre à Gaza" :

" Voilà j'ai manifesté, pas de violence, pas de heurts, beaucoup de jeunes, une mixité fabuleuse, des filles voilées, des beurettes pas voilées, la main dans la main et tout cela "noyé" par nos amis des association,laïcs, chrétiens, et juifs. Oui mes potes juifs étaient de la partie. monsieur Choukroun était là, le cinéphile qui travaille en banlieue.Il distribuait une maquette de la dernière édition de son festival du cinéma Algérien. Beaucoup de français en colère. "

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 23:25

Du concret ?
En veux-tu, en voilà :
"SDF: Christine Boutin va lancer un recensement des sans-abri"
On dirait du Pierre Dac !
( je vois assez bien un épisode de "bons baisers de partout" narrant les déboires des agents recenseurs à la recherche des domiciles des sans abri )

Écrit par : urbain | samedi, 10 janvier 2009 23:49

J'ai manifesté à Montpellier aujourd'hui contre l'horreur et le génocide palestinien, contre le cynisme sioniste.

J'ai défilé avec des gens dignes et humains, révoltés contre l'ignominie de ceux qui se disent civilisés et qui balancent des tracts annonçant aux populations meurtries qu'elles vont subir encore plus d'horreur.

j'ai défilé avec des gens du peuples plus civilisés et plus humains que ceux qui dirigent le monde en donnant des leçons aux populations opprimées et qui mentent, qui mentent, qui mentent comme ils respirent.....

J'ai crié comme des milliers de gens, Israel assassin, et je n'en ai pas honte, pas du tout !

Pourquoi avoir honte de dénoncer la réalité....

Écrit par : frère odm | dimanche, 11 janvier 2009 00:37

J'ai manifesté à Montpellier aujourd'hui contre l'horreur et le génocide palestinien, contre le cynisme sioniste.

J'ai défilé avec des gens dignes et humains, révoltés contre l'ignominie de ceux qui se disent civilisés et qui balancent des tracts annonçant aux populations meurtries qu'elles vont subir encore plus d'horreur.

j'ai défilé avec des gens du peuples plus civilisés et plus humains que ceux qui dirigent le monde en donnant des leçons aux populations opprimées et qui mentent, qui mentent, qui mentent comme ils respirent.....

J'ai crié comme des milliers de gens, Israel assassin, et je n'en ai pas honte, pas du tout !

Pourquoi avoir honte de dénoncer la réalité....

Écrit par : frère odm | dimanche, 11 janvier 2009 00:37

J'ai manifesté à Montpellier aujourd'hui contre l'horreur et le génocide palestinien, contre le cynisme sioniste.

J'ai défilé avec des gens dignes et humains, révoltés contre l'ignominie de ceux qui se disent civilisés et qui balancent des tracts annonçant aux populations meurtries qu'elles vont subir encore plus d'horreur.

j'ai défilé avec des gens du peuples plus civilisés et plus humains que ceux qui dirigent le monde en donnant des leçons aux populations opprimées et qui mentent, qui mentent, qui mentent comme ils respirent.....

J'ai crié comme des milliers de gens, Israel assassin, et je n'en ai pas honte, pas du tout !

Pourquoi avoir honte de dénoncer la réalité....

Écrit par : frère odm | dimanche, 11 janvier 2009 00:38

presstv

http://wms.edgecastcdn.net/200216/ipresstv

Écrit par : patrice | dimanche, 11 janvier 2009 00:45

Ecrit par : frère odm | dimanche, 11 janvier 2009 00:38

Frère odm, dans ces cas là, on est avec toi et on est tous ... frères.
( pas pu y aller , pour cause d'obligation de libraire)
L'histoire ne se répète pas , elle bégaie parfois, et dans le bégaiement actuel, de plus en plus bruyant, clair et explicite, qui comme tous ses précédents reprend des éléments et des formes du passé ( les manifs contre la guerre du vietnam, la protestation contre un "ordre ancien" qui se pose comme "nouveau et juste", la domination et l'oppression par ceux-là même qui en souffrirent jadis, les provocations et instrumentalisations/récupérations diverses, etc ...), il y a un bruit de fond permanent, immuable, comme la signature toujours présente du "big bang" aux confins de l'univers social : le fétiche de la marchandise et le cynisme de ses zélateurs et convertis.

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 10:42

Fichtre, la présidence tchèque a débloqué la situation du gaz...
Comme quoi, c'est donné à tout le monde d'agir et d'obtenir des résultats, même à ce petit pays minable et bien moins grandiose que la France et son chef.
Verrons-nous la presse française se rouler par terre ?
Non.

Écrit par : f | dimanche, 11 janvier 2009 11:17

Les bombardements se sont encore intensifiés à Gaza. Israel assassin. Oui.

Écrit par : shlomo | dimanche, 11 janvier 2009 11:29

Les bombardements se sont encore intensifiés à Gaza. Israel assassin. Oui.

Ecrit par : shlomo | dimanche, 11 janvier 2009 11:29

Oups, un oubli de pseudo, j'assume mes propos bien sûr.

Écrit par : agathe | dimanche, 11 janvier 2009 11:32

Ecrit par : frère odm | dimanche, 11 janvier 2009 00:38

+1

Écrit par : agathe | dimanche, 11 janvier 2009 11:39

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=93336

Écrit par : agathe | dimanche, 11 janvier 2009 11:45

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=93350

Écrit par : agathe | dimanche, 11 janvier 2009 11:45

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5720

Écrit par : agathe | dimanche, 11 janvier 2009 12:15

Ecrit par : frère odm | dimanche, 11 janvier 2009 00:38

+100

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 13:56

hé bien moi j'ai défilé à Toulouse
je n'avais pas envie de défiler derrière des drapeaux fussent-ils palestiniens
j'ai donc été dans les rangs besancenot où il n'y avait aucun slogan antisémite
une manifestation silencieuse a autant de poids et fait courir moins de risques aux innocents qui se trouvent du mauvais côté de la barrière
il faut faire gaffe de ne pas confondre les dirigeants et leurs projets électoraux ou leurs intérêts financiers et le peuple qui lui ne demande qu'une chose.. vivre doucement jusqu'à la mort
(je n'aime décidément pas les + qqchose!!)

Écrit par : Maghnia | dimanche, 11 janvier 2009 14:26

Ecrit par : Maghnia | dimanche, 11 janvier 2009 14:26

+qqchose

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 15:04

Ecrit par : Maghnia | dimanche, 11 janvier 2009 14:26

Il y avait à Paris, lors de la manif, des Palestiniens dignes qui n'ont proféré aucune insulte antisémite ...
Donc qui généralise dit des bêtises

Écrit par : agathe | dimanche, 11 janvier 2009 15:10

Clic !

Écrit par : mamie à bout de nerf | dimanche, 11 janvier 2009 17:00

Ecrit par : mamie à bout de nerf | dimanche, 11 janvier 2009 17:00

ça c'est ben vrai ça !

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 17:38

Le grand rabbin de France a bien résumé la situation: Israel ne doit pas courir au suicide au nom des bons sentiments. Conclusion, Israel doit tenir bon face aux pressions de l'internationale antisémite et continuer sa mission de pacification de la bande de gaza. Bien évidemment les gazaouis sont les seuls responsables de leur souffrance: ils ont voté pour une organisation qui promet la guerre à Israel, eh bien cette guerre ils l'ont et ils sont en train de la perdre.

Am Israel Haï !

Écrit par : Pat Joy | dimanche, 11 janvier 2009 17:50

http://www.dailymotion.com/video/xyhd0_georges-brassens-quand-on-est-con_music

Écrit par : Maghnia | dimanche, 11 janvier 2009 18:15

Ecrit par : f | dimanche, 11 janvier 2009 11:17

Peuh ! Nicolas Sarkozy aurait fait aussi bien en moins de temps.

Écrit par : Frédéric Lefebvre | dimanche, 11 janvier 2009 18:27

Ecrit par : Pat Joy | dimanche, 11 janvier 2009 17:50

non pas Haï, plutôt Heil !

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 18:42

Ecrit par : Pat Joy | dimanche, 11 janvier 2009 17:50

c'est pas de la langue de bois ... c'est du béton armé.
Tu devrais consulter les archives de la propagande nazie, je pense qu'à l'occasion de leurs "justes opérations de représailles" les Obersturmführers devaient faire usage des mots "pacification" , "bons sentiments" , "seuls responsables" dans un contexte assez similaire et une logomachie totalement identique.

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 18:48

Ecrit par : Frédéric Lefebvre | dimanche, 11 janvier 2009 18:27

Il aurait même fait mieux : il aurait été tourner lui-même les robinets de gaz !
avec une bonne bourrade dans le dos de poutine au passage, un disque dédicacé de madame ( il lui en reste quelques milliers à écouler) et quelques bonnes blagues ukrainiennes comme il en raffole.

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 18:53

La France ne doit pas courir au suicide au nom des bons sentiments. La France doit tenir bon face aux pressions de l'internationale anti-France et continuer sa mission de pacification de notre pays. Bien évidemment, les ennemis de l'intérieur sont les seuls responsables de leur souffrance: ils ont rejoint des organisations qui promettent la destruction de notre pays, eh bien cette guerre ils l'ont et ils sont en train de la perdre.

Écrit par : Votre Maréchal | dimanche, 11 janvier 2009 21:24

Sarkozy, lui, aurait réussi :

"Le président russe Dmitri Medvedev a ordonné au gouvernement de ne pas appliquer l'accord pour le déploiement d'observateurs chargés de surveiller le transit du gaz russe via Ukraine vers l'Europe."

Écrit par : Frédéric Lefebvre (le vrai) | dimanche, 11 janvier 2009 21:37

Bernard Goldstein
"L’ultime combat"
"Nos années au ghetto de Varsovie"

Le lyber :

www.editions-zones.fr/spip.php?page=lyberplayer&id_article=81

"Bernard Goldstein (1889-1959) fut à Varsovie l'un des dirigeants du Bund, l'Union Générale des Ouvriers Juifs, mouvement révolutionnaire laïque et socialiste."
"Bernard Goldstein appartenait à ce que l'on a appelé le « Yiddishland révolutionnaire » : à la fois juif et antisioniste, socialiste et antistalinien, son témoignage avait été occulté des mémoires."

Écrit par : f | dimanche, 11 janvier 2009 22:30

Ecrit par : f | dimanche, 11 janvier 2009 22:30

Oui, le BUND et le ghetto de varsovie, beaucoup à dire à ce sujet, spécialement à des malades du genre du ravi, et beaucoup à leur apprendre, qui leur eut été bien utile en ce moment.
Les images se télescopent et construisent l'arrière plan d'une histoire qui malgré tout se renouvelle, car il n'y avait pas de manifs du type "anti guerre du vietnam" pendant la liquidation du ghetto de varsovie, et quelqu'abjecte qu'elle fut la guerre des américains aux vietnamiens n'a jamais atteint le niveau de ce que font les israéliens aujourd'hui à gaza.

Écrit par : urbain | dimanche, 11 janvier 2009 23:02

Le Betar a également participé à la révolte du ghetto de Varsovie au sein de la ZZW et bizarrement, alors que cette sympathique association de jeunesse a plutôt mauvaise presse à cause, il faut bien l'avouer, des débordements d'une petite partie de ses membres, on ne le rappelle quasiment jamais.

Écrit par : Pat Joy | lundi, 12 janvier 2009 00:03

"sympathique association de jeunesse" !
sarcastique le ravi ...
mais il ne faut se creuser beaucoup pour comprendre pourquoi ils n'ont plus vraiment "bonne presse", bien que de toute évidence leurs méthodes et leurs idées te conviennent assez.

Écrit par : urbain | lundi, 12 janvier 2009 00:26

mais il ne faut pas se creuser beaucoup

Écrit par : urbain | lundi, 12 janvier 2009 00:27

Super !

Jusqu'à plus ample informé :

" Non contents de massacrer massivement les palestiniens de Gaza les SS - Soldats Sionistes- empoisonnent les survivants à l’Uranium Appauvri. La presse israélienne s’est vantée ce matin des exploits technologiques de son armée de l’air qui utilise des Smart Bombs GBU39 à l’Uranium Appauvri pour bombarder leurs cibles dans la Bande de Gaza, un territoire de 360Km2 d’une densité de population de 3823h au Km2. "

http://soyezlibres.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/01/08/genocide-israel-utilise-les-gbu39-a-l-uranium-appauvri-sur-g.html

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 00:45

Ou encore et jusqu'a plus ample informé :

"GBU-39" - une "arme intelligente" issue du "génie militaire" américain,mais aussi une arme génocidaire....
La SDB est exceptionnellement qualifiée pour des cibles
urbaines exigeant une grande précision et des dommages
collatéraux réduits

http://membri.liternet.ro/node/984

Cliquer aussi mon prénom.

Voilà. Vous pouvez éteindre votre téléviseur et reprendre une activité normale.

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 01:00

Singer ANNIE LENNOX Stop Gaza Massacre protest London Saturday 10 jan 2009


http://www.youtube.com/watch?v=zBQWkZBci84

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 01:00

Ou encore:

"GBU-39" - une "arme intelligente" issue du "génie militaire" américain,
mais aussi une arme génocidaire....La SDB est exceptionnellement qualifiée
pour des cibles urbaines exigeant une grande précision et des dommages
collatéraux réduits

http://membri.liternet.ro/node/984

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 01:00

Et pour les amoureux de la techique :

http://www.darkgovernment.com/news/gbu-39-smart-bomb/

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 01:15

Toujours sur le site en question :

Dans le cadre d’une opération très active de lutte contre Israël, des mouvements anti-israéliens font paraître dans la presse et sur le web des listes de produits israéliens à boycotter. L’impact de ces messages est marginal.

Pour ceux qui sont opposés à un boycott illégal et veulent soutenir les produits alimentaires israéliens, la liste ci-dessous est la bonne. Le code barre sur la plupart des produits israéliens commence par : 729.

Parmi les produits israéliens :

Carmel (fruits et légumes)
Jaffa (fruits et légumes)
Kedem (avocats)
Coral (Cerises)
Top (fruits et légumes)
Beigel (biscuits apéritifs)
Hasat (agrumes)
Sabra (repas complets)
Osem (soupes, snacks, biscuits, repas complets préparés)
Dagir (conserves de poissons)
Holyland (miel, herbes)
Amba (conserves)
Green Valley (vin)
Tivall (produits végétariens)
Agrofresh (concombres)
Jordan Valley (dattes)
Dana (tomates cerises)
Epilady (appareils d’épilation)
Ahava (cosmétiques de la Mer morte)—

Écrit par : frère odm | lundi, 12 janvier 2009 01:25

trouvé sur le site de la chambre de commerce france Israel :

Les indignations de ces gens sont vraiment séléctive et dénote un état d'esprit préoccupant.

Extrait :

Rien de nouveau : des sites internet basés en France luttent contre l’existence de l’Etat d’Israël. Nouveau : ils lancent à présent des campagnes offensives et illégales de boycott de produits français et suisses car ceux-ci sont produits en Israël. Au départ IsraelValley a voulu les ignorer pour ne pas en faire indirectement la promotion. Avec la Guerre de Gaza des listes de produits sont de plus en plus visibles.

Voilà par exemple un texte qui prône la guerre économique et lance un boycott ciblé contre des marques françaises et suisses :

“DANONE vient d’investir dans le Golan, territoire syrien occupé depuis 1967 par Israël. NESTLÉ : La société suisse possède 50,1 % des capitaux de la chaîne alimentaire israélienne Osem. L’ORÉAL : L’Oréal a investi des millions en créant une unité de production à Migdal Haemeck, à tel point que le Congrès juif américain a exprimé sa satisfaction de voir l’Oréal devenir un ami chaleureux de l’Etat d’Israël.

Ensuite les auteurs de cet article argumente juridiquement sur l'atroce et discriminatoire pratique du boycott

Extrait :" le principe d’égalité de traitement se trouve bafoué par les pratiques de boycottage. Ce principe a valeur constitutionnelle en droit interne; il se trouve aussi bien affirmé par l’article 6 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 que par la Directive 2000/43/CE du Conseil de l’Union Européenne du 29 juin 2000 relative à la mise en place de l’égalité de traitement entre les personnes sans distinction de race ou d’origine ethnique.

De plus, le boycott va à l’encontre du principe de non discrimination. Ce principe fondamental est énoncé dans les législations aussi bien au niveau national (articles 1 et 6 de la DDHC de 1789, Préambule de la Constitution de 1946, Préambule de la Constitution du 4 octobre 1958 et en son article 2), communautaire (article 7 du Traité de Rome, article 14 de la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme) et international (Convention Internationale de New York du 7 mars 1966 sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale, articles 1, 7 et 10 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme)."

Donc, si j'ai bien compris, la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme empêche le boycott des produits d'un état pratiquant les massacres d'enfants et de civil à grande echelle mais autorise le bombardement des écoles et des vehicules de la croix rouge...

Ces gens ont perdu leur humanité, boycottons leurs produits, plutôt deux fois qu'une...

http://www.israelvalley.com/news/2009/01/10/21155/israel-web-war-et-boycott-des-listes-de-produits-francais-et-suisses-a-boycotter-pullulent-sur-le-net

Écrit par : frère odm | lundi, 12 janvier 2009 01:30

Euhh...
Les indignations de ces gens sont vraiment séléctive(s) et dénote(nt) un état d'esprit préoccupant.
Ensuite les auteurs de cet article argumente(nt) juridiquement sur l'atroce et discriminatoire pratique du boycott
Donc, si j'ai bien compris, la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l’Homme empêche le boycott des produits d'un état pratiquant les massacres d'enfants et de civil(s) à grande echelle mais autorise le bombardement des écoles et des vehicules de la croix rouge.

Écrit par : frère odm | lundi, 12 janvier 2009 01:34

J'avais croisé ceci relativement au boycott:

http://www.inminds.co.uk/boycott-brands.html

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 02:15

Oui, l'info circule depuis plusieurs jours, c'est terrifiant (comme on le sait, les bombes à uranium appauvri ont aussi été utilisées par les USA en Irak).
Mais le "SS" dans le commentaire était de trop.

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 12 janvier 2009 02:51

(c'était en réponse à
Ecrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 00:45)

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 12 janvier 2009 02:51

Ecrit par : (ne pas confondre) | lundi, 12 janvier 2009 02:51

tout à fait d'accord

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 12 janvier 2009 07:57

Mais le "SS" dans le commentaire était de trop.

Ecrit par : (ne pas confondre) | lundi, 12 janvier 2009 02:51

Peut-être, mais alors il faudrait préciser en quoi ...par ce que dans les circonstances présentes le distinguo semble de plus en plus difficile à faire.
Je te concède cependant qu'il eut convenu de préciser Waffen SS.

Écrit par : urbain | lundi, 12 janvier 2009 08:47

Ecrit par : Maghnia | dimanche, 11 janvier 2009 14:26

Moi non plus je n'ai pas envie de défiler derrière des drapeaux fussent-ils palestiniens. Ma fibre nationaliste est trop élastique pour cela.

Oui au cessez le feu, oui à l'ouverture des négociations, oui à l'éducation, oui aux droits à la dignité, oui à l'accès aux soins, oui à l'égalité des chances, non aux heures d'attente aux checkpoint, non aux bombardements des civils, non au blocus, non aux murs...pour le reste laissons aux notaires suédois les considérations territoriales.

Écrit par : nef | lundi, 12 janvier 2009 09:40

Super !

( jusqu'à plus ample informé )

" Non contents de massacrer massivement les palestiniens de Gaza les SS - Soldats Sionistes- empoisonnent les survivants à l’Uranium Appauvri. La presse israélienne s’est vantée ce matin des exploits technologiques de son armée de l’air qui utilise des Smart Bombs GBU39 à l’Uranium Appauvri pour bombarder leurs cibles dans la Bande de Gaza, un territoire de 360Km2 d’une densité de population de 3823h au Km2. "

http://soyezlibres.blogs.nouvelobs.com/archive/2009/01/08/genocide-israel-utilise-les-gbu39-a-l-uranium-appauvri-sur-g.html

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 10:00

Oui au cessez le feu, oui à l'ouverture des négociations, oui à l'éducation, oui aux droits à la dignité, oui à l'accès aux soins, oui à l'égalité des chances, non aux heures d'attente aux checkpoint, non aux bombardements des civils, non au blocus, non aux murs...pour le reste laissons aux notaires suédois les considérations territoriales.

Ecrit par : nef | lundi, 12 janvier 2009 09:40

Oui à la fin du massacre, oui à la justice, au respect par israel des résolutions internationales systématiquement bafouées, oui au retour des réfugiés dans leur maison, leur dignité, oui pour leur retour à la vie, non aux "check-points" ( l'attente est de trop !), non au "deux poids de mesures"... quant aux "notaires suédois" on a vu le sort qui a été réservé à leur prédécesseur ( F. Bernadotte), venu explicitement au même motif.

Écrit par : urbain | lundi, 12 janvier 2009 10:18

Ecrit par : (ne pas confondre) 12 janvier 2009 02:51

"Mais le "SS" dans le commentaire était de trop."


J'ai hésité, oui. Mais ce n'était pas "du" commentaire. C'était le début du texte de l'article même, à lire sur le site. Ce qui peut être le discrédite... Mais c'est, pour ma part - donner le début d'un article - une présentation que j'emploie régulièrement. Encore ais-je, pour deux d'entre eux, décidé de ne pas faire paraître leur titre.

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 10:36

Merci de ne pas copier coller de propagande sur ce site

Écrit par : Pat Joy | lundi, 12 janvier 2009 10:45

Tsahal touche au but
Par Nina Levy-Strauss pour Guysen International News

Le conflit entre Israël et le Hamas entre dans sa troisième semaine. Et à chaque semaine, sa nouvelle étape. Après les raids aériens, Tsahal a opté pour une opération terrestre…L’armée israélienne pourrait désormais intensifier ses combats et atteindre les objectifs escomptés, à savoir l’arrêt total des tirs de missiles. Quitte à s’attirer de nouveau les foudres de la communauté internationale.


En fin de semaine dernière, Ehoud Olmert hésitait, envisageait un arrêt des combats, et ne fermait pas la porte à une solution diplomatique. Trois jours plus tard, il semble avoir changé d’avis.
« Nous ne pouvons pas abandonner tout ce qui a été accompli grâce à un effort national sans précédent ».

Et Ehoud Olmert de poursuivre : « nous n'avons jamais accepté que quelqu'un décide pour nous de la façon de défendre nos citoyens ».

A Jérusalem, on affirme que le Premier ministre israélien n’a pas retourné sa veste. Il aurait tout simplement mené des discussions marathons avec l’échelon militaire. En particulier avec Yoav Galant, le commandant de la région sud.

Ce dernier refuse l’arrêt des combats. Ce serait pour lui une erreur historique. Une position soutenue par le Ministre de la Défense. « L’armée israélienne poursuit ses opérations de manière efficace, au sol, dans les airs et dans les mers » a ainsi indiqué Ehoud Barak.

Pour autant, Israël est-il passé à la troisième étape de son action militaire, à savoir l’entrée des forces dans les grandes villes palestiniennes ? Non, répond le cabinet restreint de sécurité, et notamment Tsipi Livni, qui refuse que l’armée s’enlise dans l’enfer de Gaza.

Il n’en demeure pas moins que les opérations se sont intensifiées ces dernières 48 heures. Plus de 60 cibles du Hamas atteintes, le chef des tirs de missiles Grad abattu en plein Gaza, des entrepôts d’armes détruits, plus de 30 hommes en armes tués, y compris des terroristes suicidaires, et puis, le domicile du Chef d’Etat-major du mouvement terroriste bombardé.

Un palmarès déjà satisfaisant que Tsahal pourrait transformer en véritable succès militaire si on lui accorde 20 jours supplémentaires sur le terrain ainsi que le soutien des réservistes.

Mais Israël est pressé. Pressé parce que la question des réservistes n’a pas encore été élucidée. Parce que la population civile palestinienne, prise en étau par les terroristes du Hamas, est de plus en plus touchée, que la tension internationale se fait de plus en plus pesante.

Enfin, pressé, surtout, parce qu’il ne lui reste plus que 9 jours avant l’investiture de Barack Obama. Et sans doute, un changement de politique américaine au Proche-Orient.

Écrit par : Pat Joy | lundi, 12 janvier 2009 10:50

'Joe le plombier' en reportage à Sderot.

_________________________________________________________

Joe le plombier a mis de côté ses clés pour devenir correspondant de guerre durant les deux dernières semaines de guerre entre Israël et les islamistes du Hamas.

L'homme de l'Ohio, qui est devenu mondialement célèbre après avoir remis en question le plan fiscal de Barack Obama lors de la campagne électorale, était à Sderot dimanche 11 janvier.

Son rôle était de raconter aux lecteur du site internet pjtv.com la vie des habitants israéliens près de la Bande de Gaza.

« Les gens à Sderot ne peuvent pas faire des choses normales au jour le jour comme se savonner sous la douche de peur qu'une roquette leur tombe dessus » a expliqué Joe le plombier dont le vrai nom est Samuel Wurzelbacher.

« Je suis certain qu'ils prennent des douches rapidement. Je sais que je le ferais » a-t-il dit. «Quand je vois des dégâts causés par des roquettes, j'ai des milliers de question à poser, mais je n'arrive pas à trouver la bonne ».

Excédé par les critiques contre l'Etat juif, il s'est demandé « pourquoi Israël n'a-t-il pas agi plus tôt ? » avant d'affirmer : « si j'étais citoyen de cette ville, je serais un homme détruit ».

Écrit par : Pat 6-pack Joy | lundi, 12 janvier 2009 11:00

Gaza Sderot, la vie malgré tout (Arte)

http://gaza-sderot.arte.tv/fr/time/

Gaza Sderot (Blog)

http://gaza-sderot.blogspot.com/

Écrit par : patrice | lundi, 12 janvier 2009 11:15

Merci à nef de nettoyer les encombrantes déjections du ravi ... il existe de nombreux site de propagande sioniste, parfois moins bêtes et moins fascisants que le ravi, auxquels les intéressés pourront se référer.

Écrit par : urbain | lundi, 12 janvier 2009 12:14

Ce ne sont pas les palestiniens que nous défendons, mais l'humanité face à l'abomination des dirigeants du monde de demain à la manoeuvre actuellement la-bas.
En palestine aujourd'hui et où demain....?

ne pas bouger devant de tels agissements dénotent un manque de discernement certain.

Écrit par : frère odm | lundi, 12 janvier 2009 12:41

"ne pas bouger devant de tels agissements dénotent un manque de discernement certain."
ça dénote surtout une sournoise complicité .. souvent se taire c'est approuver
"Il y a des silences qui sont [bien pire que] de dangereux explosifs!" (Daniel Pennac)

Écrit par : Maghnia | lundi, 12 janvier 2009 13:00

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu