Avertir le modérateur

« peer - amygdales | Page d'accueil | Marre de l’année 2008… Vivement l'onirique et taciturne 2009 ! »

samedi, 27 décembre 2008

... LA SUITE INTERMINABLE

gericault_le_radeau_de_la_meduse_1919.jpg

 

Il aura fallu presque rien pour que tout s'enclenche. Des travaux d'entretien sur la rue Enrico Macias, un retard dû à un défaut de trésorerie (crise oblige), des embouteillages à répétition puis un commerçant excédé, un poissonnier, qui déverse ses huîtres, ses calamars, ses truites invendus sur le trottoir, des glissages, des bagarres, la police qui déraille...

La situation économico-sociale était le ferment idéal d'une telle dérive.

Malgré les messages rassurants de la ministre de l'économie, prédisant un rebond immédiat, malgré les appels à la responsabilité individuelle du porte-parole du gouvernement, fustigeant Internet et les nourrissons, malgré les enquêtes ultra rapides, les coupables déjà désignés, le désordre s'étendit en quelques heures.

Un déluge de violence s'abattit sur les villes et jusque dans nos campagnes.

(Ellipse)

Quelques carcasses de voitures et de poubelles finissent de brûler. Les trottoirs sont défoncés, jonchés de détritus. Les abribus penchent au milieu des bris de verre. Quelques armatures tordues forment des sculptures étranges au milieu des rues. Les magasins éventrés succèdent aux rideaux de fers baissés et taggués. Des édifices publics offrent à la vue, leurs façades dévastées aux fenêtres béantes.

Un paysage d’après guerre.

« La désolation » titrait un journal de référence depuis sa permanence de Moscou.

L'enchaînement de mouvements de grèves s’était transformé en révolte sanglante partout en Europe.

Les affrontements avaient duré longtemps.

Dès le début des événements, les grosses fortunes s’étaient expatriés avec biens et meubles précieux sous des latitudes plus accueillantes. L’Etat avait veillé à organiser la mise à l’abri de chacun d’eux.

Le gouvernement avait pris la fuite. L'Airforsouane présidentiel avait décollé très tôt le matin. La presse, depuis l'étranger, relevait cette phrase promise à la postérité : « Carla, prépare le vanity ! »

Le ministère de l'intérieur avait beau tenir, avec la plus grande clarté, une ligne de fermeté, n'hésitant pas à instaurer le couvre-feu, raflant les milieux de l'ultra gauche du pays de Bresse, la place Beauvau ne tarda pas à se vider. Un journaliste, réfugié à Palma de Majorque, soutint avoir aperçu la ministre (un reportage exclusif étant déjà prévu) venir se terrer dans la villa tunisienne d'un célèbre acteur français.

Depuis, les gens sont barricadés. Ils ont appris à se rationner. Les denrées de base commencent à manquer.

La télévision n'émet plus depuis longtemps, la presse ne sort plus, mais tout le monde s'en moque.

Personne, nulle part.

Le temps s’est arrêté.

A la Bastille, devant la colonne de Juillet, une estrade.

L'opposition s'organise. La révolte peut enfin se structurer et déboucher sur un renouveau politique. Des immeubles fument au loin mais quelque chose peut commencer ici, maintenant. L'estrade est pleine de bonne volonté, les visages sont graves et remplis de l'importance du moment. Le peuple s'est soulevé, le gouvernement a été renversé, c'est un tournant dans l'Histoire récente du pays.

La place est déserte.

La première secrétaire du parti socialiste parle dans le vide.

 

Une clameur, la foule arrive.

Micro et haut-parleurs ont été coupés.

Les autos-élus abandonnent la scène.

SsR6-soulages1-380H.jpg

Agathe

Commentaires

AVIS A TOUS, COUP DE GUEULE :
(désolée Agathe)

ODM : Vous seriez "gentil" de ne pas pratiquer de CENSURE sur votre blog !
Ce que vous avez fait, concernant mon com., hier !
Et de ne PAS MODIFIER la teneur des propos, ce que vous avez fait AUSSI !
Je n'ai jamais écrit sur votre blog "Plans sociaux" ,

Excellent travail du webmaster, merci et bravo pour ce blog....
Ecrit par : sarah | 19.10.2008

mais :
"Ca ne s'arrange pas..."


Voila... je vous avais prévenu !

Écrit par : Sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 07:50

Ecrit par : Sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 07:50

Il ne faut pas lui en vouloir : on ne passe pas impunément du côte du rhone au peyotl en décoction.
Confronté aux difficultés d'alimenter sa foi sans altérer le reste, il peut lui arriver de tomber en panne entre deux niveaux de conscience modifiée.

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 08:51

Je propose de compléter la rubrique de wikipedia :

"Le peyotl est utilisé depuis des siècles dans des cérémonies religieuses, divinatoires ou thérapeutiques par les chamans des tribus d'Indiens du Mexique. Des fouilles archéologiques sur des sites d'Amérique centrale ont mis à jour des restes de peyotl dans des sites datant de plus de 3 000 ans."

Il faudrait en effet faire observer le regain de ces pratiques, qui au nouveau monde datent de la période où s'affrontaient les héros homériques dans la vieille europe, et trouvent de nos jours un renouveau très vivace allant des adeptes des télévangélistes du middlewest aux présidents élus successifs.
Sans doute impressionné par la fermeté des convictions religieuses outre atlantique, et y voyant le moyen de re-sourcer ses fantasmes eschatologiques , frère odm a cru bon de tester ces stimulants de religiosité active, mais il n'était pas préparé à la virulence pourtant notoire des adjuvants physiologiques postmodernes et autres "bons produits américains".

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 09:07

odm à la décoction, je suis sceptique.
peut-être, une "variante"...avec un alambic...

Écrit par : sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 10:12

beau texte Agathe.. " Yes you can"!!!!

Ecrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 08:51

Je déconseille à tous le mélange planteur/Champagne; j'ai l'estomac en vrille et une barre à la tête; sans conséquences au boulot car la maison ferme..

Écrit par : Pamela de Barres | samedi, 27 décembre 2008 10:45

Merci pour ce petit texte, Agathe...
Vraiment pas mal...

Quelques vidéos pur le week-end?

http://kprodukt.blogspot.com/2008/12/lavis-suisse-on-court.html

see ya et bon week-end les nrvé(e)s!

Écrit par : skalpa | samedi, 27 décembre 2008 11:20

Ce doit être rageant pour Agathe, d'avoir pour seuls commentaires à sa poésie, des remarques sur les hallucinogènes d'ODM. ;)

Écrit par : Betov | samedi, 27 décembre 2008 11:21

Déjà le champagne suffit, et le planteur aussi, alors ... les deux ensemble ...
Seul moyen d'éviter la gueule de bois ne boire QUE du pinard, du rouge idéalement, et du bon impérativement.
( un calva hors d'age ou un armagnac , à la limite, après le café, pour l'arôme et le goût )
éviter par dessus tout les succédanés d'alambic bizarres à base de cactus, de patate ou de champignons : mescal, tequila ,etc ... qui en plus ne sentent rien (ou pas bon), éviter aussi absolument l'alcool à brûler ( genre vodka).

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 11:25

Mouais... on peut toujours douter d'un "soulèvement" - ici ou ailleurs.

Mais bon, si au moins, ça pouvait chasser la canaille, ce serait déjà pas si mal...

Écrit par : prendre - la pastille ? | samedi, 27 décembre 2008 11:30

Ecrit par : prendre - la pastille ? | samedi, 27 décembre 2008 11:30

Surtout ne pas prendre les soulèvements " africains" pour modèle.Le peuple n'est jamais concerné dans ces cas là; juste une caste de sanguinaires brutaux,bestials, qui n'est interessée que par le pouvoir et la mise en coupe réglée du pays..

Écrit par : Pamela de Barres | samedi, 27 décembre 2008 11:55

Ecrit par : Pamela de Barres | samedi, 27 décembre 2008 11:55

sans oublier un vieux fond de tribalisme qui généralement tient lieu de déterminisme politique .

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 12:15

Ecrit par : Sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 07:50

je trouve que c'est rigolo ce qu'a fait odm
après tout il est le maître chez lui
c'est peut-être le seul endroit où il est puissant
:-)))


excellent Agathe

Écrit par : le meuble du coin | samedi, 27 décembre 2008 12:24

Ecrit par : le meuble du coin | samedi, 27 décembre 2008 12:24

Hummmm, si vous voulez vérifier, c'est quand vous voulez...

Écrit par : frère odm | samedi, 27 décembre 2008 13:42

si ma soutane était en bronze, on entendrait sonner l'angélus...
Dong...

Écrit par : frère odm | samedi, 27 décembre 2008 13:44

Moi aussi je fais un voeu pour la nouvelle année que Xavier Bertrand ait oublié le vanity de Carla et qu'il se fasse engueuler tout le long du trajet en airforceouane.

Ps : la Villa en Tunisie c'est sympa, beaucoup plus sain comme climat que Sigmaringen, ta gentillesse te perdra magathe;-)))

J'adore magathe!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : nef des fous | samedi, 27 décembre 2008 13:44

c'est peut-être le seul endroit où il est puissant
Ecrit par : le meuble du coin | samedi, 27 décembre 2008 12:24

Ca ne m'amuse pas du tout, mais sur ce point : tu as p't'être bien raison ! ;-))

@Agathe :
je suis sincèrement désolée d'avoir lancer le sujet odm, mais il a dépassé ma limite de tolérance.

Bien vu ton billet.
associé au "radeau de la méduse"...
bein, tout bien réfléchi, je ne suis pas si hors-sujet que ça...;-))

Écrit par : sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 13:44

Ecrit par : sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 13:44

T'en fais pas Sarah7 de toutes façons même sans le lancer...

Écrit par : nef des fous | samedi, 27 décembre 2008 13:49

Pinter...
“The collection”
(1961)
( “La collection”)

«Bill est un garçon des bas-fonds, vous savez. Il a le sens de l’humour des bas-fonds. C'est pour ça que je ne l’emmène jamais dans les soirées. Parce qu'il a l’esprit des bas-fonds.»,

Écrit par : frère odm | samedi, 27 décembre 2008 13:57

L'absurde vous va si bien... :-}

Écrit par : sarah7 | samedi, 27 décembre 2008 14:16

l'illustration de ce billet par le tableau de Géricault est une superbe illustration de la révolution attendue comme salutaire par plusieurs des i,tervenants inconscient de de blog.

L'histoire de cet épisode est riche d'enseignement sur l'avenir prévue par nos élites à nos modestes destinées.

Retenons que les privilégiés du bateau ont embarqué sur les canots, avec les vivres et s'en sont sortis.

Quant à la plèbe, elle s'est entreruée, bouffée, suicidé.....

Voila le plan de cette révolution annoncé et souhaité par les encravatés qui cause à la TV.

Voika le sort des pauvres cons qui veulent pratiquer la dissolution sans connaître l'opus magnum.

Les alchimistes ont déjà un pied dans les canots et ont emporté une hache pour couper l'amarre....

Bonne révolte, sans moi.

***************



En 1816, après Waterloo, Louis XVIII se réinstalle sur le trône de France. Le Sénégal vient d'être restitué à la France par les Britanniques ; le 17 juin une flottille appareille de l'île d'Aix avec la frégate la Méduse sous les ordres du commandant Hugues Duroy de Chaumareys, à son bord le futur gouverneur du Sénégal, le colonel Julien Schmaltz, accompagné de sa femme Reine Schmaltz, de leur fille, de scientifiques, de soldats et de colons. L'inexpérience, les états de services sous l'ancien régime du commandant créent un climat de suspicions et de haine. Les tensions entre Chaumareys et notamment les lieutenants Espiaux et Reynaud, mais aussi l'équipage, provoquent l'échouage de la Méduse sur le banc d'Arguin, à 160 km de la côte mauritanienne, les opérations de déséchouage se passent mal. Un radeau est chargé lourdement, la Méduse flotte à nouveau mais des avaries surviennent. L'évacuation est délicate :

les 233 passagers privilégiés, dont Chaumareys, Schmaltz et sa famille, embarquent sur six canots et chaloupes, dix-sept marins restent à bord de La Méduse, trois survivront ;
mais 152 marins et soldats doivent s'entasser sur le radeau long de 20 mètres et large de 7 mètres avec peu de vivres. Lorsque l'amarre avec les autres canots se brise ou est volontairement larguée, le commandant laisse les passagers du radeau livrés à leur sort. La situation se dégrade rapidement, dès la première nuit 20 hommes se sont suicidés ou ont été massacrés.
Après 12 jours, le radeau est repéré par le brick l'Argus, quinze rescapés restent à bord : pour leur survie ils ont pratiqué très vraisemblablement le cannibalisme, cinq mourront dans les jours qui suivent. La chanson populaire il était un petit navire relate cette histoire.

Le 13 septembre 1816, le Journal des Débats, anti-bourbon, publie le rapport officiel du chirurgien Henry Savigny, rescapé du radeau : les révélations de l'imposture de l'échouage, le récit de la tragédie avec les conditions de vie extrêmes sous le soleil, sans eau, avec des rations de plus en plus réduites, les noyades, le tout dans un climat de violence permanent, les plus forts éliminant les faibles, déclenche un scandale politique. La marine britannique prendra en charge le rapatriement des survivants en France en raison des réticences du ministère français.

Le commandant de Chaumareys fut condamné à trois ans de prison.

Écrit par : frère odm | samedi, 27 décembre 2008 14:28

si ma soutane était en bronze, on entendrait sonner l'angélus...
Dong...

Ecrit par : frère odm | samedi, 27 décembre 2008 13:44

On dirait "mon curé chez les nudistes" mâtiné de "DSK à Washington" .

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 15:11

l'illustration de ce billet par le tableau de Géricault est une superbe illustration de la révolution attendue comme salutaire par plusieurs des i,tervenants inconscient de de blog.

Ecrit par : frère odm | samedi, 27 décembre 2008 14:28

Heureusement qu'il reste des intervenants "conscients" pour nous le rappeler, même si c'est une depuis un niveau incertain de conscience modifiée ( quelque soit la substance utilisée), qui nécessitera donc un décryptage pour ceux qui demeurent au stade inférieur ( les mécréants par exemple), singulièrement sur "la révolution attendue comme salutaire" et son rapport exact avec le thème illustré par cette fort belle iconographie ( noter qu'au louvres le tableau est spécialement mal mis en valeur ).
Pour l'heure, et si on en juge par l'actualité mondialisée et ses péripéties les plus récentes, mais aussi bien, me semble-t-il par le sens du billet du jour, c'est plutôt les conséquences du libéralisme mondialisé et la situation éventuellement "pré-révolutionnaire" qui pourrait idéalement s'ensuivre que semble figurer le sort symbolique de ces pauvres naufragés, plutôt que les conséquences de leur éventuel sauvetage "révolutionnaire" .

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 15:26

@urbain

Picasso et les pepettes...

http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/12/27/picasso-et-les-maitres-au-profit-de-qui-par-philippe-dagen-et-michel-guerrin_1135687_3232.html

Écrit par : nef des fous | samedi, 27 décembre 2008 16:15

@ Tous

Merci pour vos commentaires zadorables, et les commentaires HS ne me déplaisent pas du tout bien au contraire, j'aime le "pas convenu" et pour ne pas citer un endroit jadis fréquenté, j'eusse aimé qu'on me laisse horsujetter en paix ;-))

Ma Nénef, un gros clin de noeil :-DD

Écrit par : agathe | samedi, 27 décembre 2008 17:41

Ecrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 15:26

Tout bon. Le radeau est ce qu'il nous reste pour la dérive annoncée.

Écrit par : agathe | samedi, 27 décembre 2008 17:43

Attention le romantisme mène a des trucs pas trés jolis, mais sinon de tout coeur avec ceux qui ont envie de changement en 2009.

Écrit par : Fran | samedi, 27 décembre 2008 18:31

Commentaire supprimé, 200 personnes ont été assassinées...

Écrit par : Patrice Joyeux | samedi, 27 décembre 2008 18:55

Ecrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 12:15

On dirait du Guaino !

Écrit par : Patrice Joyeux | samedi, 27 décembre 2008 18:58

Ah ! Si ça pouvait se transformer en réalité...

Mais probablement que non...

Bravo Agathe, tu écris toujours aussi magnifiquement.

Tu vas pulvériser les statistiques ! ;-))))

Ton billet va devenir culte ! Super génial !!! c'est pas du billet asthénique et confus, ça, Madame !

C'est du lourd !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 27 décembre 2008 19:23

Ecrit par : Patrice Joyeux | samedi, 27 décembre 2008 18:58

Guano n'a aucune idée de ce qu'est l'afrique, mais, il a une conception intuitive et atavique du tribalisme, qui tient à sa pratique spontanée de la politique ( essentiellement rhétorique et "familiale" dans son cas ) .
En Afrique on dirait de lui "la chèvre broute là où elle est attachée" , personnellement j'ajouterai que dans son cas "il parle la bouche pleine", à telle enseigne qu'on distingue assez mal les moments où il parle et ceux où il mâche.

Écrit par : urbain | samedi, 27 décembre 2008 20:14

Si le radeau de la Méduse me dépose sur une île déserte avec un groupe électrogène, un ordinateur portable, une imprimante et une seule feuille de papier... j'imprime au verso le billet d'Agathe sans hésiter ! ;-)
(et je garde le recto pour écrire mes mémoires)

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 27 décembre 2008 23:09

220 ans après, la Révolution est-elle morte ? Faut-il attendre la venue de sa fille ou simplement lui faire une petite piqûre de vitamines ?

La démocratie est-elle toujours vivante en 2008 ?

Il me semble que de la réponse à la dernière question peut se profiler celle de la première...

Écrit par : Nicks | dimanche, 28 décembre 2008 01:29

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 27 décembre 2008 19:23


Ecrit par : (ne pas confondre) | samedi, 27 décembre 2008 23:09

De quoi rougir doublement et intensément, tant mieux, j'adore cette couleur.

Ecrit par : Nicks | dimanche, 28 décembre 2008 01:29

Effectivement, la démoquoi ?

Ecrit par : Patrice Joyeux | samedi, 27 décembre 2008 18:56
Pathétiquement stupide.

Écrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 02:49

Les critiques fin-du-mondistes du système sont généralement bonnes, mais peut-être vaudrait-il mieux proposer des solutions aux problèmes. Exemples de pétitions:

Pour les quotas: "Nous voulons un quota de non juifs à la télévision".

Pour le muselage de la dominance sociale: "Nous voulons que les salaires soient plafonnés, de même que les fortunes personnelles".

Pour une refonte de l'impot: "Nous voulons le report de la totalité des charges sur la production vers la consommation".

Pour une refonte des dépenses de l'état: "Nous voulons la suppression des dépenses militaires au bénéfice de la recherche et de l'éducation".

Pour l'application des lois: "Nous voulons que les lois soient appliquées à tous, et l'abolition des privilèges".

Pour le rétablissement de la démocratie: "Nous voulons sortir de l'Union Européenne pour créer l'Europe des cercles".

Etc... Etc... Mais, sui-je bête!!! Il faudrait tout d'abord une pétition pour que "nos élites" lisent... les cahiers de doléances!!! Tant que les citoyens votent "Sego-Sarko", continuons à faire de la poésie.

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 09:22

Etc... Etc... Mais, sui-je bête!!! Il faudrait tout d'abord une pétition pour que "nos élites" lisent... les cahiers de doléances!!! Tant que les citoyens votent "Sego-Sarko", continuons à faire de la poésie.

"Nous voulons sortir de l'Union Européenne pour créer l'Europe des cercles".
"Nous voulons que les lois soient appliquées à tous, et l'abolition des privilèges".
"Nous voulons la suppression des dépenses militaires au bénéfice de la recherche et de l'éducation".
"Nous voulons le report de la totalité des charges sur la production vers la consommation".
"Nous voulons que les salaires soient plafonnés, de même que les fortunes personnelles".
"Nous voulons un quota de non juifs à la télévision"

"Nous voulons un quota de non juifs à la télévision"
!!??!!??
merci pour la poésie!!!
à l'envers comme à l'endroit.. la merde pue!!

Écrit par : air-wick | dimanche, 28 décembre 2008 10:37

Tiens, c'est un troll betov ?

Écrit par : Nicks | dimanche, 28 décembre 2008 10:40

Ecrit par : Nicks | dimanche, 28 décembre 2008 01:29

"It's very difficult to be free when you're bought and sold in a marketplace"
(petit rappel de "l'idéologie mai 68" telle qu'énoncée par Nicholson dans Easy rider )

La démocratie, camarade, la démocratie elle n'a pas encore commencé .
Il est donc fort prématuré de se poser la question de sa survie.
L'oligarchie capitaliste, issue de la révolution française, ou celle produite par les culs-bénis "père fondateurs" américains, n'ont pas grand chose à voir avec la république athénienne ou les idées de Jean Jacques Rousseau.
Il se trouve simplement qu'à force on commence à s'en apercevoir.
Les masses énormes de "valeur" qui gonflent et s'évaporent loin de tout, retournant au néant dont elles sont issues, les politiciens qui affichent désormais l'absolue vacuité qui les habite, les palinodies de suffrage électoral qui produisent le plus profond sentiment d'inanité qu'on ait ressenti,
Tout cela (et le reste) finit par "frapper les esprits".

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 10:54

Tiens, c'est un troll betov ?

Ecrit par : Nicks | dimanche, 28 décembre 2008 10:40

En tout cas on peut supposer que c'est un "non-juif" et qu'il regarde la télé.
Je conjecture un dieudonniste.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 11:13

Ah! Agathe a les honneurs de "ToutSaufSarkosi":

< http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article03/EkFpupEEEVowOHDKib.shtml >

(Si tu fais allusion à "Un quota de non-juifs à la télé", non, Nicks, je ne trolle pas. S'il y avait plus de 50% d'Auvergnats à la Télé, ou une chaine entièrement dévolue à la gloire de la marine russe - comme Arté au Sionisme -, tu ne serais sans doute pas le dernier à trouver ça louche)

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 11:20

Si tu fais allusion à "Un quota de non-juifs à la télé", non, Nicks, je ne trolle pas. S'il y avait plus de 50% d'Auvergnats à la Télé, ou une chaine entièrement dévolue à la gloire de la marine russe - comme Arté au Sionisme -, tu ne serais sans doute pas le dernier à trouver ça louche

non seulement ça pue mais en plus l'odeur persiste!

Écrit par : le meuble du coin | dimanche, 28 décembre 2008 12:19

Ecrit par : le meuble du coin | dimanche, 28 décembre 2008 12:19

C'est juste le double inversé du ravi.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 12:31

C'est quand même un comble, que même sur les sites les plus marginaux, pas une once des évidences les plus factuelles ne puissent être évoquées.

Pourquoi critiquez-vous le monde tel qu'il est? Les "Ségo-Sarko" ont voté! Ils ont ce qu'ils ont voulu. Point.

A l'évidence, vous, les bien-pensants, vous permettrez au mondialisme d'aller au terme de l'horreur, jusqu'au gouvernement mondial, quand l'hégémonie des USA aura dû en rabattre.

Pourquoi, dans ces conditions, évoquer "la révolte qui vient"? Ne savez-vous pas qu'on ne fait pas de révolution avec des peuples qui ont quelque-chose à perdre? Ne savez-vous pas que la propagande est au meilleur de sa forme, et que vous en faites partie?

Si révolte il y a, ce sera une révolte à la grecque. Un succédané de Mai-68, qui était déjà bien lamentable. Une pauvre petite revendication de jeunes diplomés qui veulent leur part du gâteau. Rien qui puisse produire autre chose qu'un renforcement du système, comme le fera l'actuelle "crise économique" avec la finance, dans quelques années, si la Chine et la Russie tiennent bon (comme si personne ne savait que les "crises" font partie d'un système capitaliste en bonne santé).

Le problème terrible est que, dans un siècle, quand le mondialisme terminera sa course folle, la technologie viendra épauler votre idéologie démentielle, et que plus rien ne sera possible. Le monde sera alors aussi vérouillé que votre idéologie sioniste, ou celle de ceux dont on a même plus le droit de dire le nom.

Sans doute ne faut-il même pas dire que le Nasdaq est fermé le jour des fêtes juives, ou que les protestations commencent toujours par la reconnaissance des dominances sociales, et sont une manière de ne rien changer à rien.

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 12:58

Allons betov, allons mon garçon, croyez vous en Dieu ?

Écrit par : frère odm | dimanche, 28 décembre 2008 13:06

L'équilibre serait que les protestations à l'encontre de tes propos soient aussi prompts quand il s'agit de défendre les autres in/ou(dis)criminés, bafoués, insultés voire piétinés ...

Les commentaires de Pat Joy passent comme une lettre à la poste. Personne n'est choqué. J'ai supprimé le commentaire.

Ta provocation est aussi peu mesurée que celle de Pat Joy mais les réactions sont immédiates.



Il faut se regarder dans la glace, il y a quelque chose qui pue en effet et ça vient sûrement de ce qui est admis et pas admis.

Je n'admets rien.

Écrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 13:12

Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 12:58


Ecrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 13:12

Oups réponse à Bétov

Écrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 13:14

Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 12:58

Tout ça est peut-être vrai, mais ça ne justifie pas les dérives racistes.
Un communautarisme débile peut en cacher un autre , et ça n'est pas avec ce genre d'argument qu'on pourra lutter contre ça :
www.liberation.fr/monde/0101308150-a-l-hopital-de-gaza-corps-gisants-et-parents-horrifies
Nous savons tous très bien que l'alliance objective des fascisto-sionistes dans et hors des US avec les sectes bas du front "fondamentalistes" américaines et le libéralisme mondialisé constitue probablement la source de bien des souffrances de par le monde, "ici et maintenant"
C'est pas une raison pour entretenir une confusion dont "ces gens là" font leur miel en pratiquant une rhétorique répugnante à la Céline ou Brasillach ( ou pat Joyeux) .

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 13:14

Dérive raciste? Protester contre le fait que plus de 50% du PAF appartiennent à un groupe dont le racisme n'est plus à démontrer est... raciste?

Je te signale, Agathe, que le thème du "quota de juifs à la télé" est une blague juive bien connue du "milieu". Eux, ça les fait mourir de rire.

Quand à la manipulation usuelle "juif ---> sioniste" qui tend à baillonner toute critique du système, sous l'opprobe du racisme, elle ne sert qu'à nier le fait pourtant si évident que le mondialisme procède par la destruction systématique des races et des cultures. Je ne peux pas être en faveur de la préservation du beaudet du poitoux, et en faveur de la disparition de ma propre... race, au bénéfices du "capitalisme-qui-a-besoin d'esclaves-importés", ni en faveur de la diversité culturelle et en faveur de la négation de la mienne.

Oui, je sais... les races humaines, ça n'existe pas. Juste des "distances génétiques" mesurables, qu'on appellera "schmilblicks" en basque et en alsacien, vu qu'il n'existe aucune différence, ni culturelle ni raciale, perceptible à l'oeil, entre ces deux peuples (Ah! Si!... Le béret.).

Enfin, merci de m'expliquer comment tu penses lutter contre les génocides israéliens, avec une force de propagande entièrement dévolue aux sionistes, sans dénoncer cette mainmise elle-même. On en est au point où, sur la majorité des forums, les participants considèrent que le palestiniens sont des... terroristes, et que les Israéliens... sont bien obligés de... se défendre. Un comble!

Au cas où tu ne l'ai pas vu, il existe des juifs Anti-sionistes, qui sont au cotés de Dieudo et de "toutsaufsarkosi". Ceux-là (que je respecte), ne seraient certainement pas choqués par mes propos et ne rechigneraient de toutes évidences pas à dire qu'il sont "d'une race et d'une culture"'.

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 14:06

Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 14:06

Parfaite confirmation et illustration de mes commentaires précédents .

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 14:13

ODM, le verbe "croire" ne fait pas partie de mon vocabulaire (sauf au sens usuel du terme). Quand à "'Dieu", il ne m'est pas possible de parler de quelque chose qui n'existe pas. Ce que je connais, pour l'avoir éfleurée, c'est l'expérience divine, celle qui récompense les multiples distillations du solide et condensations du sublime. J'ai goûté la douceur de l'oeuvre au blanc, mais n'ai pas eu l'occasion de tester la puissance du rouge, ce qui me laisse gros-jean comme devant, même si les arc-en-ciels de la queue du paon m'ont fait voir, entre temps, des merveilles.

Hold on, brother! Comme tu le vois, comme fou, tu n'est pas tout seul. :)

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 14:38

"le mondialisme procède par la destruction systématique des races et des cultures. Je ne peux pas être en faveur de la préservation du beaudet du poitoux, et en faveur de la disparition de ma propre... race, au bénéfices du "capitalisme-qui-a-besoin d'esclaves-importés", ni en faveur de la diversité culturelle et en faveur de la négation de la mienne."
C'est exactement le genre de discours, explicitement communautariste mais surtout profondément ignorant et d'un simplisme candide, qui permet à la "mondialisation" capitaliste de prospérer.
D'une manière très générale l'idéologie dominante, l'appareil idéologique d'état, ou si on veut "le spectacle", a absolument besoin de clivages factices ( notamment communautaristes et religieux ) pour éluder et occulter les modalités véritables de la domination, et isntrumentaliser à son profit le potentiel subversif des effets de la domination.
Ce genre de "détournement" ( des capacités de révolte ) est parfait, on peut même dire à proprement parler "idéal" pour l'appareil idéologique par ce qu'il a l'avantage complémentaire d'approfondir la sujétion à la domination :
en "masquant" l'aliénation , au point que le sujet dominé/aliéné ne souhaite plus son émancipation mais au contraire l'approfondissement de sa "réduction" à une "appartenance". Le genre de chose parfaitement compatible avec le marché et sa circulation des marchandises/consommateurs car elle génère , en plus de la mise à l'abri des véritables oppresseurs , une "production" complémentaire de marchandises "ad hoc".

La "lutte", mon bon betov, se situe sur le terrain où s'opposent très clairement et objectivement les exploiteurs des exploitants, les profiteurs ( des injustices) de ceux qui les subissent, pas sur celui du miroir aux alouettes des soit-disant "communautés" , races, croyances , religions et autres "opiums des peuples" .

Il y a des oppresseurs, profiteurs, salauds en tous genres de toutes sortes et de tous poils : chrétiens, juifs, boudhistes, musulmans, athées, noirs, jaunes, blancs, beurs, homos, hommes, femmes, etc ...
La contradiction générée par l'oppression ne clive pas ces catégories , elle "s'appuie" dessus, trop contente de voir ce sol fertile se répandre là-même où elle a le plus de mal à trouver des alliés.
Continue de fumer ton kif communautaire et crois moi le capitalisme mondialisé s'en portera très bien, il s'est construit là-dessus.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 14:47

"Il y a des oppresseurs, profiteurs, salauds en tous genres de toutes sortes et de tous poils : chrétiens, juifs, boudhistes, musulmans, athées, noirs, jaunes, blancs, beurs, homos, hommes, femmes, etc .."

non pas les athées!.. ni les femmes!!.. ni les beurs!!!.. en tous cas pas les beurettes!!!!
(les autres je m'en fous!.. ce sont les esclaves qui font les maîtres)

non c'est juste pour faire croire que je m'intéresse
:-)))))))))))))))))))))

Écrit par : le meuble du coin | dimanche, 28 décembre 2008 15:29

Urbain, tu ne donne aucun argument logique selon lequel les "communautarismes" favoriserait les dérives du système. A contrario, il n'est pas besoin de chercher très loin pour montrer que "le marché" recherche l'uniformisation des goûts et des couleurs pour vendre ses produits mondialisés. Ceci dit, je ne crois pas avoir prôné le communautarisme. Etre conscient de sa race et de sa culture n'équivaut en rien à un communautarisme. Il n'y a pas de diversité sans différences, et la diversification, c'est la base de la loi d'évolution de la nature.

Quant à la lutte dominants-dominés, l'histoire ne t'a-t-elle pas montré en long, en large, et en travers, que lutter contre un dominant, c'est, d'ABORD, reconnaitre qu'il existe?

Pour l'heure, le point nodal, c'est qu'il n'existe AUCUN parti politique. Tant qu'il n'y a personne pour poser la toute première pierre (le plafonnement des salaires et des avoirs), on ne parle de rien.

Lorsqu'on tolère que les patrons du CAC-40 attachent les millions par liasses de dix, avec des élastiques, par exemple, il ne faut même pas espérer avoir des individus compétents à la tête des ces entreprises. A ces niveaux, il s'agit nécessairement d'autre chose que de compétences: Mafias, cercles, sectes, etc... Aucun homme ne peut "valoir" plus de 10.000 euros par mois (et s'il y en avait un, ce serait sans doute un scientifique mais certainement pas un simple PDG, dont le véritable "travail" est de déléguer ses pouvoirs, d'animer une équipe, et de définir des stratégies -ce que n'importe quel individu doué, sortant d'une école de commerce, avec un QI de 120, peut faire-). Verser de fortunes à ces grands patrons, c'est l'assurance absolue de mettre en place des incompétents (les exemples ne manquent pas).

Ce n'est donc pas en "luttant contre une oppression" que cela pourrait changer. On l'a déjà fait mille fois. Pour rien. Le changement ne peut se faire qu'en créant un parti politique réel. C'est-à-dire un parti qui pose comme première action, la rédaction d'une loi plafonnant les salaires et les avoirs. Pratiquement tout le reste découle de là.

Je ne crois pas à un problème de "système social". Royauté incas, communisme, capitalisme à la chinoise... je suis persuadé que n'importe quel système social pourrait fonctionner... à condition des museler les dominances sociales qui nous rongent. Je suppose qu'une majorité, ici, est socialiste (?). Mais avec des gens qui ont "besoin" d'une montre à 38.000 euros à la tête du grand cirque (non, non, je ne dirait pas que c'est un juif, promis), comment pouvez-vous imaginer un instant que quelque chose de neuf pourrait se produire par des "luttes sociales"? C'est absurde. Le système A BESOIN des luttes sociales pour perdurer, comme le capitalisme A BESOIN de crises pour survivre.

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 15:37

"Il n'y a pas de diversité sans différences, et la diversification, c'est la base de la loi d'évolution de la nature."

et il n'y a pas de platitude sans lapalissade

enfin!! ..

sauf que c'est un discours placebo-sarkozyste .. pour mieux nous faire avaler la discrimination positivo-fascisto-umpiste

Écrit par : le meuble du coin | dimanche, 28 décembre 2008 15:57

Argumente, sinon je te range dans le coin. :)

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 16:03

K-d'Ô
http://www.dailymotion.com/related/x4y2ji_luis-rego-fait-un-effort_fun/video/x4oq9w_luis-rego-la-journe-dun-fasciste_fun?from=rss

Écrit par : le meuble du coin | dimanche, 28 décembre 2008 16:10

Je suis contente que tu sois là Betov, pour cette raison : si tu as bien lu mes propos, tu es la meilleure réponse aux propos racistes et particulièrement odieux de Pat Joy. J'espère qu'il morfle autant à te lire qu'il a indignement ri des victimes du massacre de Gaza sur lesquelles il dansait hier ...

Écrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 16:20

Je ne vais pas infliger sur ce blog une longue chaine de raison, sur chacune de tes illusions , je me limiterai donc à la première :
"il n'est pas besoin de chercher très loin pour montrer que "le marché" recherche l'uniformisation des goûts et des couleurs pour vendre ses produits mondialisés."

Comme je suppose que tu n'es pas si "jeune" que tu puisse faire preuve d'une aussi candide ignorance, ou manquer à ce point de discernement, ou n'avoir jamais fréquenté les milieux du "marketing" , je préfère admettre avec toi qu'il s'agit d'une pétition de principe et que tu as jugé qu'il n'était pas nécessaire "de chercher très loin", du coup tu n'as pas cherché du tout et pas "vu" grand chose ...
Car c'est précisément l'inverse de ce que tu décris que chacun peut assez facilement observer. Je me contenterai de considérer l'exemple simple et particulièrement démonstratif du "marché culturel" et singulièrement celui de la "presse", qui sous des formes de plus en plus "diversifiées" s'est intéressée depuis fort longtemps ( Ebony par exemple a démarré en 1945 ) aux "marchés de niches" de plus en plus nombreux et importants que constituent les "diverses minorités".
Tu confonds les impératifs "industriels" ( de production de masse et de minimisation des coûts) et les besoins de croissance du marché qui impliquent la multiplication des "formes de valeur" que sont les objets offerts sous forme de marchandise, si possible sous un maximum d'apparences "spectaculaires". Le marché mondialisé fonctionne avec ces deux "impératifs catégoriques" qui ne sont nullement contradictoires, comme chacun peut le constater quotidiennement.
Bien au contraire ce sont autant de "nouveaux marchés" , pour peu qu'il y ait quelque chose à "marchandiser", du rap aux piercing, magazines en tous genres, vacances spécialisées, sites marchands "ethniques" ou "communautaires", homos, indiens,indhous, bramanes, mongols, tri-thérapies, femmes au foyer, bondage, collectionneurs de timbres, culturistes, game-boy, karaté,cinéma gore, secte moon, télévangélistes, hackers, bonzaïs, chats siamois, végétariens , aromathérapie, culture sioux, karens, fabrique artisanale de bombes ou de terre-cuite, candidats au suicide , etc. .
La "réduction" que tu évoques ne joue pas au niveau de la "diversité" , elle n'opère pas du tout par "rejet" de quoi que ce soit, bien au contraire elle consiste à susciter une adhésion croissante à des "formes marchandises des objets" toujours identiques mais toujours renouvelées , car il faut encore et toujours les consommer.
De fait elle est comme chacun sait parfaitement démagogique, au sens où cultivant non pas du tout la distinction du "goût" , au sens de distinction "culturelle", elle promeut au contraire les pulsions "vulgaires" quelles qu'elles soient mais en occupant le spectre le plus large du "vulgaire" de "l'identification multi-communautaire", dans toute sa "diversité" des pokemon à "amour , gloire et beauté", le "taï chi" , en passant par les marques de godasses, et toute la versatilité des "modes" .
Cette "diversité" mondialisée et constamment renouvelée est indispensable à la "croissance infinie" du marché et s'incarne infiniment dans l'infinie diversité des modes(modalités) de la marchandise.
Tes "catégories" communautaires sont totalement transversales et intégrées dans la consommation des ces formes multiples, pour peu qu'elles en aient "les moyens" ... économiques.
Ce qui est exclu en revanche, ce qui est absolument récusé par une réduction drastique, c'est tout ce qui ne suscite pas d'adhésion "spontanée", im-médiate, facile, facilement "médiatisable" et donc ... marchandisable, fut-ce sur un "marché des pulsions ou identifications communautaires".
Ce qui est exclu c'est ce qui précisément rejette ces besoins primaires et compulsifs dans l'ordre de "l'infans" , du sujet infantile , absolument dépendant, dominé.
Ce qui est exclu c'est tout ce qui rend "autonome" , in-dépendant des pulsions autocentrées, tout ce qui "socialise" en ouvrant le sujet à l'altérité, ce qui n'est pas "soi", qui permet de sortir du solipsisme infantile.
Bref cette forme de "culture" consistant à "cultiver" "le bon, le beau, le vrai" ... l'art, la connaissance, l'être au monde perçu comme l'infini diversité du "donné" auquel il ne s'agit plus de s'identifier mais de "comprendre" , prendre avec soi ( et qui donc n'est pas moi ).
Cette forme essentiellement subversive de la valeur des choses qui est précisément le contraire de la forme "valeur d'échange" manifestée par la forme "marchandise", et qui de ce fait ne peut être consommée mais doit être individuellement construite.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 16:45

Ecrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 16:20

mais ça n'est pas une réponse, c'est un nouvel avatar de la "nullitude" : on pourrait considérer ( au mieux) qu'ils s'annulent mutuellement mais pas qu'ils se répondent, car ils ne se posent pas de questions .
Ils produisent une "somme nulle" pas un débat.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 16:47

Si une réponse Urbain, la haine appelle la haine ...

Écrit par : agathe | dimanche, 28 décembre 2008 16:51

Urbain, tes arguments sont valables, mais hors sujet. Le fait que le marché soit capable de s'adapter aux "niches communautaires", quand il y a des profits à faire, n'invalide en rien le fait qu'il tende à un nivellement des cultures vers la platitude et la normalisation des goûts. Je te laisse te "construire individuellement par la valeur essentiellement subversive des choses". Viva la revolution (surréaliste, sans doute) :) Tu finiras sans doute par publier un livre, comme tant de gens qui n'ont pas grand'chose à dire mais qui l'étalent bien. Encore une fois, "communautarisme", c'est ton mot, pas le mien.

Agathe, je ne sais pas qui est ce Pat Joy. Je ne comprend donc pas ce que tu veux dire. Mais avec un pseudo pareil, pas trés étonnant que les crimes contre l'humanité le fassent rire.

Meuble du coin: Je te range dans le coin. ça t'apprendra à me faire rire!

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 17:43

Je n'ai malheureusement plus l'âge de pratiquer la haine, Agathe. C'était pourtant bon...

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 17:52

c'est vrai que c'est bon!
non mais ce n'est pas pour être d'accord c'est que c'est vraiment bon!

Écrit par : le meuble du coin | dimanche, 28 décembre 2008 17:59

"Le fait que le marché soit capable de s'adapter aux "niches communautaires", quand il y a des profits à faire, n'invalide en rien le fait qu'il tende à un nivellement des cultures vers la platitude et la normalisation des goûts";

Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 17:43

Parfaitement d'accord sur "la platitude" et le "nivellement des goûts" , mais il ne s'agit pas là de "culture", juste d'une facilité de "consommation", et c'est bien ce qui démontre le caractère illusoire et de fait "complice" de toutes les formes de communautarismes, qui en elles-mêmes n'ont absolument rien de "subsversif" et sont toutes transversales à l'axe de la domination capitaliste manifesté dans le marché mondialisé.
Le marché ne s'intéresse pas à la "culture", mais simplement aux choses prises sous l'évaluation "marchande", autrement dit de "valeur d'échange".
La culture, du moins si ce mot ne désigne pas les formes successives et diverses de communautés sociales ( et leurs modes de consommation) n'a pas grand chose à voir avec ça.
En réalité tu confonds culture et identification, c'est d'ailleurs une des caractéristiques de la névrose communautariste .

pat joy, alias le ravi, est ton double inverse ( fascisto-sioniste) et nullifiant, raciste comme toi, sans plus s'en rendre compte, mais comme en miroir, et pas plus capable de sortir des catégories et frustrations simplistes et vaguement paranoïaques chères aux communautaristes .

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 18:05

Quant à la lutte dominants-dominés, l'histoire ne t'a-t-elle pas montré en long, en large, et en travers, que lutter contre un dominant, c'est, d'ABORD, reconnaitre qu'il existe?
Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 15:37

wwwaaaaaouuuuuuhhhh, mec ! Puissant...

Sherlock dirait même, élémentaire mon cher Watson... Ce que c'est d'être cultivé tout de même...

Ces discussions triangulaires passionnantes entre un membre du feu Parti populaire français, un nazillon et un bolcho me fait doucement marrer.

L'échiquier totalitaire est au complet !

Déchiquetez vous bien, les mecs !

Bon Betov ! Tu est du PPF, n'est ce pas ? Et un portrait de Doriot siège sur ta table de nuit...
Je reconnais en toi la marque de TSS : il se peut même que ce soit toi qui nous pompe sur TSS...

Une idéologie de gauche avec un puissant fond antisémite et militariste... Pas à dire ça pourrait rappeler des souvenirs à certains de la Waffen...

Au fait pourquoi tu colles un lien technique en anglais à ton pseudo ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | dimanche, 28 décembre 2008 18:56

M'interresse pas, c'est un mécréant, je te le laisse Urbain....

Écrit par : frère odm | dimanche, 28 décembre 2008 19:55

Il est des votres, assumez !

Écrit par : frère odm | dimanche, 28 décembre 2008 19:56

Cui-cui, je ne sais pas ce qu'est le PPF ni le TSS. Désolé. Mais si tu tiens à tout prix à me mettre une étiquette, je suis un vieux shnock d'ex-soixante-huitard, anarchiste sans illusion, même pas affilié à un mouvement anarchiste (ou soi-disant anarchiste, vaudrait-il mieux dire, vu ce qui existe dans ce domaine).

Je ne sais pas où tu saurais placer ma figurine sur l'échiquier totalitaire, et moi-même ne saurait pas où la placer "à côté", vu que je ne vote pas, puisqu'aucun des partis existants ne représente la moindre de mes idées. Déjà fin 68, j'ai refusé de me joindre à un mouvement du genre Action Directe, -pour des raisons qu'il est interdit de dire en public-, et j'ai fait partie de ces quelques illuminés qui sont partis en usine pour agir dans le domaine syndical.

Un lien technique en anglais lié à mon pseudo? C'est ma page perso, parce que je suis l'auteur principal d'un logiciel de programmation en Open Source (le mouvement GPL). Désolé si c'est très technique, mais le mouvement GPL fait partie de ces mouvements parcitipatifs qui agissent directement sur la modification du monde (même si, à mon niveau, l'effort -une dixaine d'année de boulot gratuit, quand même...- est ridicule, et ne change pas grand'chose à pas grand'chose). Toujours mieux que de voter Ségo-Sarko. Non?

Pourquoi cette page est-elle en anglais plutôt qu'en français? C'est parce que le langage de programmation utilisé est trop marginal pour créer une "communauté" :)) autre qu'internationale. Et comme l'Union Européenne a signé l'arrêt de mort de l'Espéranto...

Quand à "militariste", c'est bien la première fois comme la sort, celle-là! Moi qui suis allé en prison quand j'étais jeune, plutôt que de me soumettre au service militaire obligatoire... :(

Décidément, il est l'heure d'aller mettre le vieux au lit.

Écrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 20:07

Ravi d'être con

Écrit par : Patrice Joyeux | dimanche, 28 décembre 2008 21:10

Décidément, il est l'heure d'aller mettre le vieux au lit.

Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 20:07

Bon, cette profession de foi pourrait être plus facilement partagée , sur ce blog, que ta diatribe sur les juifs à la télé ( sans qu'il s'agisse d'une quelconque approbation de la médiacratie télévisée de ma part, d'autant que je ne regarde jamais la télé).
Donc j'assume comme dirait odm, et je retire mes "insinuations" et ta catégorisation en "communautariste".
Les acronymes, comme tu devrais le savoir si tu développes sur le web, sont choses courantes sur le net, et pas seulement dans la cuicuilangue, tu auras donc tôt fait de les identifier et sans doute de démentir.

Bonne nuit.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 21:39

Ecrit par : Betov | dimanche, 28 décembre 2008 20:07

Tu as raison j'enlève le terme "militariste" mais sinon le compte y est.
Tu sais Betov, malgré mon inculture notoire, et mon aura de titi parisien un peu demeuré, ton discours me rappelle un peu celui de l'anar de droite Galtier Boissière, le créateur du Crapouillot...

Ta rhétorique anti sémite à la con me gêne infiniment. Aussi je te demanderai instamment d'y mettre fin...

On a déjà des cons comme Dieudonné qui sont obligés de créer du buzz pour exister . Je suis vraiment navré que Guy Birenbaum fonce comme un taureau dans la grossière cape rouge que le comique pathétique a tendu pour faire parler de lui.

Dieudonné, pour se faire remarquer finira sa carrière avec un os relique de Hitler dans le nez ! Tel qu'il est parti, ce type intelligent finira mal : sa névrose obsessionnelle envers les Juifs, et à travers eux Élie, le conduira aux pires extrémités...

Ne pas le regarder aurait été, à mon avis, pour lui la pire des punitions...
Quant au spectre de Faurisson : ce mort vivant (que j'ai lu) mérite l'invisibilité...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | dimanche, 28 décembre 2008 21:57

D'un coté y'en a un qui ose parler des massacres en cours le sourire aux lèvres, et de l'autre celui qui nous ressort les épouvantails et justifie la censure de Dieudonné M'bala M'bala en trouvant cela normal.

Les seuls négationistes que je connaisse et qui sont actifs sont ceux qui gardent le silence sur la lente agonie du peuple palestinien, mais ceux là sont du bon coté du canon.

Écrit par : frère odm | dimanche, 28 décembre 2008 23:22

Les seuls négationistes que je connaisse et qui sont actifs sont ceux qui gardent le silence sur la lente agonie du peuple palestinien, mais ceux là sont du bon coté du canon.

Ecrit par : frère odm | dimanche, 28 décembre 2008 23:22

Pour une fois, bien d'accord avec toi.
Tu vois que tu es bien meilleur quand tu es toi-même, sans substance stimulante ni citation biblique.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 23:42

"L’offensive israélienne est d'une violence jamais vue depuis l'occupation des territoires palestiniens par Israël en 1967..."
Une offensive qu'ils appellent ça !
La "bande de gaza ... combien de bataillons ?

Tu as bien raison odm, il serait répugnant de ne pas dénoncer cette répugnante indignité médiatique et diplomatique face à ce massacre sempiternellement et impunément perpetré .

«S'il faut des bottes sur le terrain, il y en aura», a affirmé leur général en chef ... sans manifestement se rendre compte des précédents très "connotés" de ce genre de logomachie abjecte.

Écrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 23:52

Ecrit par : frère odm | dimanche, 28 décembre 2008 23:22

Ecrit par : urbain | dimanche, 28 décembre 2008 23:52

+2 (1 chacun)

Écrit par : agathe | lundi, 29 décembre 2008 00:00

Résumons:

1) Proposition (je pensais que cela vous ferait rire...) d'un quota de non-juifs à la télévision.

2) Je suis donc un neo-nazi nourri à la biére.

Les faits incontournables sont:

1) La télé est le tout premier média de la propagande officielle, donc la première source de pouvoir indirect.

2) Ce pouvoir a été largement pris en main par les sionistes, au point que, dans les émissions "où l'on cause", on a généralement un présentateur juif qui parle a un autre juif. Certains réussissent même à faire des plateaux 100% juifs, dans l'indifférence générale.

3) La simple évocation humoristique ce scandale vous fait partir au quart de tour dans les shémas bien-pensants.

4) Par cette attitude, elle-même lamentable, vous étes, personnellement responsable et coupable du sort fait aux palestiniens: C'est vous qui bombardez, actuellement.

Même s'il ne m'aime pas parce que je ne crois pas en un dieu, et/ou parce que ma culture me permet de le pièger facilement sur les horipaux dorés de la tradition alchimique dont il aimerait se révêtir... merci à ODM de pointer les faits incontournables et les véritables nazis du monde actuel: Ceux qui tuent, aujourd'hui, comme depuis un demi siècle.

Écrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 08:55

Betov

comme vous le savez les écrits alchimiques mélangent toujours le vrai avec le faux.

mais vous êtes en droit de croire que vos affirmations sont le résultat de plusieurs années de réflexions passées dans l'athanor.

Vous n'atteindrez pas la phase de sublimation et surtout à séparer le subtil de l'épais.

Seul le processus compte.

Écrit par : frère odm | lundi, 29 décembre 2008 09:57

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 08:55

Vu comme ça, disons qu'on peut en discuter et que je ne suis pas en désaccord "total".
Je note que tu oscilles davantage entre "juif" et "sioniste" , marquant ainsi une "nuance d'importance".
Maintenant ça continue quand même à ressembler à l'antienne qui prévalait naguère(?) sur le cinéma et la télé : "tous des juifs et des pédés" ( certains ajoutaient "et des communistes" ).
Sur la "passivité" générale à l'égard de l'injustice insigne et authentiquement "historique" que les palestiniens subissent depuis plus de 60 ans (et qui sont fondamentalement la source de tous les conflits et problèmes attribués à la "haine de l'occident"), je peux te suivre. J'ajouterai même que la "perte de mémoire" générale sur le sujet est à la mesure du formidable effort de décervelage opéré ces 30 dernières années sur le sujet.
A vrai dire, pour moi, le début de ce long processus ( d'occultation) est emblématiquement marqué par la sortie de la "nouvelle version" de "Tintin au pays de l'or noir" ( 1952 je crois ), où les terroristes "changent de camp", tout simplement par ce que les "jeunes lecteurs" ne comprenaient pas ce qu'étaient ces terroristes juifs de l'irgoun ( pourtant les mêmes qui venaient de liquider Folke Bernadotte venu en médiateur de paix au nom de l'ONU).
Depuis ça ne fait que s'aggraver, et en effet avec notre complicité passive à tous, et assurément avec un activisme forcené de sionistes proliférants dans le landernau politico-médiatique.
Tout ça a un autre effet, sans doute le plus "brûlant" : masquer les responsabilités dans les conflits actuels attribués à "l'intégrisme musulman", lui-même efficacement instrumentalisé en repoussoir radical à l'usage des "bien pensants", et rendre inintelligibles les "contradictions secondaires" qui animent le théâtre des conflits mondialisés.
Sur ces questions en effet, les mécréants comme nous (toi et moi) et les grenouilles de bénitier à la odm, réunis par notre refus de l'idéologie dominante du marché, sommes capables de faire cause commune contre ces "braves gens" et "ne pas suivre la même route qu'eux".
Mais n'oublions pas qu'il s'agit d'une "contradiction secondaire" , comme disait mao ...

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 09:59

Ecrit par : frère odm | lundi, 29 décembre 2008 09:57

Je vois que tu te passionnes désormais pour la quinte-essence, tu es donc mur pour lire le bouquin de Mandosio critiquant les fondements explicitement alchimiques des positions théoriques affichées par Debord et vaneigem sur le processus révolutionnaire : "Dans le chaudron du négatif" .
Lecture autrement plus stimulante que la soupe de ratzinger.

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 10:08

Ce site se dieudonnise à vitesse grand V... On se croirait sur les Ogres !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 10:18

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 10:18

Il est certain qu'on t'attendait sur ces questions.
J'aimerai bien connaître ton commentaire sur les évènements débattus : "l'offensive" sioniste en cours et ses conséquences "humaines" , l'origine historique du processus, l'irgoun et les groupes stern, l'histoire du terrorisme en palestine, l'assassinat de Folke Bernadotte (par le groupe Shamir), l'alliance historique des intégrismes sionistes et fondamentalistes chrétiens paradigme fondamental de la politique extérieure US, les camps de réfugiés inaugurés en 47/48, pourquoi y-a-il des réfugiés ? est-ce une génération spontanée ? les islamistes en sont ils la cause ou l'effet ? etc ...

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 10:28

Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 10:28

Non désolé, je n'ai pas le goût de la polémique aujourd'hui. Passée l'exaltation initiale, je suis les événements en cours attérré et impuissant.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 10:34

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 10:34

Merci,
c'est un commentaire parfaitement éloquent et révélateur ...
(CQFD : "les faits sont têtus")

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 10:38

"les faits sont têtus"
Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 10:38

Oui les faits sont têtus et ils se répètent. Les palos ont voulu la guerre (cette fois en arrosant Sderot de roquettes), ils l'ont et comme d'habitude ils la perdront et viendront pleurnicher auprès de la "Communauté Internationale". Si besoin est, ils appeleront Enderlin pour tourner un reportage bidon et faire pleurer les ménagères européennes. J'ai déjà vu le film, c'est bon...

Quant aux origines du sionisme là encore les faits sont têtus et là encore les européens, les chrétiens particulièrement, feraient bien de fermer leurs grandes gueules car ce sont eux et leur antisémitisme qui ont créé les conditions de l'émergence de l'idée nationale Juive.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 10:50

Urbain, nous ne parlons pas de la même "Alchimie". Debord et vaneigem n'ont, à l'évidence, aucune notion de ce dont il s'agit.

ODM non plus. Non, les livres d'Alchimie véritable ne mélangent pas le vrai et le faux. Ce sont des guides, mais un guide ne peut pas indiquer le chemin à quelqu'un qui ne marche pas.

Parfois, j'ai moi-même douté de la consistence du texte, comme dans la seconde partie de "l'entrée ouverte du palais fermé du roi", de philalèthe, mais c'était parce que je n'était pas au niveau requis pour le lire.

"Jésus a dit:

le royaume du père est comparable à un homme
qui voulait tuer un grand personnage
dans sa maison il dégaina une épée et transperça le mur
afin de tester la solidité de sa main
alors il tua le grand personnage"

Evangile de Thomas.

Comme il est dit, pour de très bonne raisons: "Que celui qui a des oreilles entende".

Écrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 11:04

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 10:50

Chassez le naturel, il revient au galop.
Ton accablement ne fut qu'un bref et fugace éclair de lucidité.
je vois que tu es bien vite retourné à tes pantoufles ignorantes celles qui conviennet au cheminement des dénis de l'histoire, même si parfois l'enchevêtrement des contradictions auxquelles te contraignent toutes les médiations compliquées requises, te fais (presque ) déboucher sur des vérités, comme "les européens, les chrétiens particulièrement, feraient bien de fermer leurs grandes gueules car ce sont eux et leur antisémitisme qui ont créé les conditions de l'émergence de l'idée nationale Juive".
Mais tu patines ( le parquet du déni de l'histoire est glissant) par ce que la question "actuelle" ( et des 60 dernières années) n'est pas celle-là ( à laquelle tu réponds assez bien) mais celle de ce qui se passe "hic et nunc" et qui est résumé dans le petit rappel "généalogique" de mon commentaire précédent.

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 11:34

Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 10:28

Il serait bien aussi de parler des pays du Golfe qui laissent les palestiniens crever et se faire massacrer; Si au lieu de créer des iles artificielles à Dubaï ou au Qatar, injectaient les pétrodollars dans la bande de Gaza; quant à la fuite en avant du Hamas...

Écrit par : Pamela de Barres | lundi, 29 décembre 2008 11:36

"La première secrétaire du parti socialiste parle dans le vide."

je ne sais pas vous mais c'est exactement le sentiment que j'ai depuis l'élection de aubry.

suis-je la seule à ressentir les choses ainsi ? ou peut-être ne suis-je pas objective et pourtant je fais mon possible.
j'aimerais bien connaitre votre ressenti, ma demande est très sérieuse.

Écrit par : ralfor | lundi, 29 décembre 2008 11:42

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 11:04

L'évangile selon Thomas a été écrit 200 ans après la mort de Jésus...
Les évangiles ont été écrit par des hommes qui ont vu l'homme qui ont vu l'homme qui ont vu l'homme qui ont vu Jésus...

Et les chrétiens de considérer avec ferveur ces livres, bases de tous les traumatismes de l'humanité et notamment de l'antisémitisme..

Moi qui suis un incroyant naïf, puéril et viscéral, je suis en droit de me poser la question probablement stupide : comment peut on savoir que l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours portait des guêtres blanches ?

Et quand on pense qu'il y a des savants et des théologiens pour répondre à des choses aussi futiles...

Tout ça pour dire que si les grandes religions monothéistes n'existaient pas, je ne suis pas certain que le monde irait plus mal...

Au milieu du 20ème siècle, on croyait être venu à bout des religions et voilà qu'elles réapparaissent dans leurs splendides manteaux couverts de sang...

Va t-on vers un 21ème siècle des ténèbres et de l'obscurantisme ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 11:43

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 11:04

Détrompe toi.
Mandosio ( qui est, entre autres, un médiéviste éminent ... et un situationniste revendiqué ) connaît très bien cette "question" et en a fait la démonstration dans le bouquin que je cites (et que tu devrais lire).
Mais en effet odm n'a semble-t-il pas bien compris les motifs, essentiellement ésotériques, qui conduisaient les alchimistes à obscurcir leur traités : ces connaissances étaient trop "graves" trop "importantes" pour être "révélées" au commun, d'où l'ésotérisme systématique.
Et en effet les rappels et allusions alchimiques dans la vulgate comme dans la "haute" tradition de la théologie chrétienne sont fréquents, mais cela est historiquement daté et va de pair avec la tradition millénariste.
( voir le lien que j'ai donné naguère à odm sur les conférences (superbes) de Delumeau en commentaire de son livre "Mille ans de bonheur":
/www.canalu.tv/producteurs/les_amphis_de_france_5/dossier_programmes/histoire/entretiens_en_histoire/mille_ans_de_bonheur
)

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 11:43

Au milieu du 20ème siècle, on croyait être venu à bout des religions et voilà qu'elles réapparaissent dans leurs splendides manteaux couverts de sang...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 11:43

mon ordonnance :
Lire "la question juive" de K.Marx
et compléter de saines lectures régulières, et du visionnage de liens tel celui que je viens de rappeler.

Tu verras qu'avec un peu d'effort ( de lecture et d'acquisition de connaissance) tout s'explique assez bien, et les moyens de lutter là contre , s'ensuivent.

à ce soir

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 11:47

Ecrit par : Pamela de Barres | lundi, 29 décembre 2008 11:36

Tout juste Pam ! Les Saoudiens sont toujours là pour mettre de l'huile sur le feu mais sont terrorisés par les Palestiniens, peuple particulèrement intelligent et travailleur, qui viennent chez eux pour exécuter des tâches qu'ils considèrent comme subalternes...

Un ami Libanais qui a longtemps vécu dans les Pays du Golfe m'a décrit les conditions de vie de ces immigrés qui sont considérés comme des semis esclaves et qui sont particulièrement surveillés...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 11:50

Ne me prends pas pour un naif, gardien, je tenais les mêmes propos absurdes, des propos teintés du modernisme occidental dont je suis un produit, il n'y a pas si longtemps.

Le rapport au cosmos et un rapport au desastre et aux cycles.

Ce n'est pas une guerre de religieon qui se déroule sous nos yeux mais la guerre contre la religion, pas comme telle mais comme vestige, comme l'alchimie, du monde traditionnelle dont l'occident et le sionisme sont le porte drapeau du moment.

Le nazisme, le fascisme et le communisme ont été en leur temps les portes drapeaux de cette lutte intense contre ce monde de la tradition.

Je crois que le démon est à l'oeuvre, et ce n'est pas l'"amour" qu'il promet à ses troupes inconscientes, mais des sacrifices de masse et l'holocauste des croyants.

Ne me traitez pas d'illuminé, c'est une insulte pour moi.

Écrit par : frère odm | lundi, 29 décembre 2008 12:20

Ecrit par : frère odm | lundi, 29 décembre 2008 12:20

Aucun risque (rassure toi) , nulle illumination là dedans, et même plutôt une confusion assez obscure ( et assez coutumière chez toi, il est vrai).
J’y perçois néanmoins le message (maladroitement crypté) que tu n’augures rien de bon.

Sur la manière d’y remédier, là tu demeure assez peu consistant ( hormis la prière, bien sur, mais dont nous avons expérimenté jusqu’ici la médiocre efficacité et plus généralement une assez faible incidence sur les événements ) .
J’en resterai donc à ton « coup de gueule » sur la Palestine et le « vrai » négationnisme, bien venu et salutaire.

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 12:45

le « vrai » négationnisme
Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 12:45

Tes propos sont en infraction avec la loi Gayssot.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 12:55

Ceux de frère odm également.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 12:55

Sans parler de ceux de betov.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 12:56

frère odm doit être un amateur de Garaudy comme son ancienne idole, la crapule Abbé Pierre.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 12:59

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 12:59

Les tiens dépassent l'entendement trouduc, si tu n'es pas content va faire profiter d'autres sites de tes déjections ....

Écrit par : Agathe | lundi, 29 décembre 2008 13:13

La vieille France qui pue, celle des Urbain, Odmerde, et autres Betov, confirme ici ses penchants antisémites...

Les voilà en train de pleurnicher sur le sort des pauvres terroristes islamistes, apparemment ils préfèrent quand les Juifs n'avaient aucun moyen de se défendre. On trouve toujours une raison bien commode de s'en prendre aux Juifs, d'abord l'accusation de déicide du vrai traitre et faux messie Jesus, puis les accusations de crimes rituels, la cinquième colonne des émancipés, et maintenant Israel. Pouah vous me dégoutez.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 13:19

juste pour faire diversion .. quoique..
http://fr.youtube.com/watch?v=jV9WpCvA9HQ&feature=related

Écrit par : le meuble du coin | lundi, 29 décembre 2008 13:45

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 13:19

Décidemment, les questions, les réponses et les affirmations. Nous devrions sans doute faire comme toi nous réjouir de la mort des personnes ... Car c'est bien ce que tu as fais, ici même de façon scandaleuse.
Pas de camp pour les victimes du fric et de la géo-politique au nom des prétextes religieux ...
Si ce n'est pour, c'est contre. Que tu es bête!

Écrit par : Agathe | lundi, 29 décembre 2008 13:47

Je n'arrive pas à visionner la vidéo de Delumeau. Le serveur rame, sans doute...

Toujours est-il que ces discussions croisées entre criminels contre l'humanité et "Alchimie" me pèsent un peu. Ce dernier thème trouvera sans doute une occasion plus appropriée.

En attendant, puisque tous, ici, n'ont pas davantage idée de ce que cette science dévoile (non, Urbain, ces traité n'ont rien d'obscurci. Ils sont, au contraire, aussi limpides que possible), qu'un singe qui prendrait une montre pour un bracelet, il serait judicieux de laisser le terme et son thème, de côté.

Le "21ème siècle des ténèbres et de l'obscurantisme", Cui-cui, tu en fait partie, et ce n'est pas conjugué au futur. Comme tant d'autres, tu est incapable de faire la différence entre mystique et religion (comme si ces deux n'avaient pas, de tous temps, été ennemis mortels, bien que l'un (la mystique), ait engendré l'autre (la religion).

Pour en revenir au sujet du moment, ce qui me scandalise le plus, c'est qu'on ose parler de paix au Moyen Orient, comme si toutes les résolutions (pourtant minimalistes) de l'ONU n'avaient pas été violées par des criminels de guerre, et comme s'il pouvait y avoir la moindre balance entre la victime et le bourreau, fusse-t-il joyeux (on sait que c'est le rêve de tout pilote de chasse de "craquer" (éjaculation) un missile "pour de vrai", et que la connerie, contrairement à l'intelligence, est parfois sans limites discernables).

Écrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 13:48

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 13:19

Bon, après un "bref passage à vide" ( il est vrai que le spectacle actuel en Palestine peut raisonnablement troubler les plus calcifiés et bas du front des sionistes dans ton genre ), tu t'es "ressaisi" ...
de nouveau, solidement et résolument, raciste et fascisant.
Il est temps néanmoins de renouveler ton arsenal ( la loi gayssot ne semble pas du tout dissuasive à l'encontre des vérités que tu n'aimes pas entendre et qui de toute évidence "sortent de son périmètre").

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 13:54

Ecrit par : ralfor | lundi, 29 décembre 2008 11:42

Oui. Ce n'est pas qu'une impression.

Écrit par : Agathe | lundi, 29 décembre 2008 13:57

Si si ça bouge hachement au Ps :

" Lors de la réunion du nouveau bureau national, le 16 décembre, chacun a remarqué que les tables, organisées auparavant en une sorte de serpentin, étaient désormais disposées en rangées perpendiculaires. Mais aussi que Mme Aubry veillait à faire respecter horaire et ordre du jour, ainsi qu'à faire cesser le brouhaha des conversations. "

Martine fait la pionne ! la France est sauvée du naufrage ! ( très bon texte M' Agathe ;-) )

Écrit par : Alexou from Clermont | lundi, 29 décembre 2008 14:08

HS/Merci mon chou.HS/
Quel plaisir de te voir "désenneigé" ... ;-))

Écrit par : Agathe | lundi, 29 décembre 2008 14:26

la connerie, contrairement à l'intelligence, est parfois sans limites discernables).

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 13:48

Oui et dans son domaine de prédilection le ravi ( alias P.joyeux) est passé ce matin aux exercices pratiques.

Dernier mot sur l'ésotérisme des alchimistes et de leurs traités . Naturellement je n'ai aucune compétence particulière sur cette tradition ( tout sauf une "science") et je ne prétends pas que "tous" les traités alchimistes ou revendiquant cette qualification furent volontairement occultés pour ne demeurer accessibles qu'aux "initiés" ( du reste on sait que par exemple Aristote écrivit des ouvrages ésotériques, au même motif, mais seuls les ouvrages exotérique nous sont parvenus).
Il n'est pas douteux en revanche que l'ésotérisme était un des traits majeurs des alchimistes et qu'il a orienté la rédaction de maints ouvrages, jusqu'au début de la renaissance ( à partir de là la science rationelle et expérimentale se sépare clairement du "grand oeuvre" et l'alchimie disparait en même temps qu'émerge la rationalité classique avec Copernic, Gallilée, Descartes, Kepler,Huygens, Fermat, etc... ).
Lire le fort intéressant article ( toujours de Mandosio ) sur "Magie et mathématiques chez John Dee", aux éditions de l'encyclopédie des nuisances naturellement.

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 14:27

Nous devrions sans doute faire comme toi nous réjouir de la mort des personnes ... Car c'est bien ce que tu as fais, ici même de façon scandaleuse.
Ecrit par : Agathe | lundi, 29 décembre 2008 13:47

Je vous laisse la compassion pour les terroristes du Hamas liquidés ce week-end !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 29 décembre 2008 14:36

Martine fait la pionne ! la France est sauvée du naufrage !

Ecrit par : Alexou from Clermont | lundi, 29 décembre 2008 14:08

Oui c'est en quelque sorte la rentrée des classes de Nullitude.

Je soupçonne que c'est elle qui fait supprimer régulièrement les fausses couvertures de Martine par trèméchan et consort .
quelques échantillons encore visibles :
www.paperblog.fr/208069/humour-martine-le-grand-detournement/
Pour ségolène , seules quelques images pieuses sont encore disponibles à la sacristie tenue par frère odm.
Elles sont pas copines et ça va saigner à la récré !
( Bouguereau serait bienvenu pour représenter la scène)

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 14:43

Pourquoi ricanez-vous sur le lamentable parti socialiste? Est-ce à dire que vous en attendiez quelque chose?

Tiens! Un truc qui m'a fait mourir de rire, c'est la "profession de foi" de Mélenchon, au moment de la création de son parti: (Je cite de mémoire...): "il est trop tôt pour définir une ligne. Créons d'abord un parti, nous verrons ensuite ce qu'on mettra dedans".

C'est vrai que sans casserole... il est difficile de cuisiner. :))

Enfin, au moins, avec Chevènement à bord, on est sûr que nos petits vont apprendre la marseillaise à l'école, comme dirait le nain qui pue.

Écrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 15:14

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 15:14

Nous ne ricanons pas , loin s'en faut !
nous avons consacré de nombreux billets à la passionnante saga de la droite complexée, dans le but de contribuer à sa "refondation" , et en la dotant (enfin) d'un corpus théorique digne d'elle :

levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/23/la-nullitude-pour-les-nuls.html

levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/23/la-nullitude-a-l-%C5%93uvre.html

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 15:25

et j'oubliais :
levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/23/les-deux-principes-fondateurs-de-la-nullitude.html

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 15:32

Tu ne ricanes pas, mais tu grinces bien quand même, Urbain. :)

Écrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 15:57

merci pour vos avis
me voici rassurée sur mon état mental/ps
je ne suis donc pas encore malade, ça va.
attendons la suite pour mieux y voir.

je viens de discuter avec une cop.précaire (800 euros/mois) qui me disait sa révolte au sujet des socialistes et leur non-action flagrante et son écoeurement au sujet de sarko le grand.
ça va se payer aux européennes.
ça leur fera les pieds.

Écrit par : ralfor | lundi, 29 décembre 2008 17:41

ça tombe bien, je viens de trouver cet article

"...Cet archaïsme est d'ailleurs dénoncé dans toutes les salles de rédaction qui se contentent désormais des dépêches AFP, les points-presse des porte-parole du PS étant systématiquement désertés. "On sait ce qu'il va dire. Le papier, je te le fais à l'avance" me disait hier un ami journaliste. Un archaïsme aussi qui a -et cela vaut bien des sondages- provoqué la désertion quasi généralisée des internautes et bloggueurs, lesquels n'interviennent pas suite aux articles -rares- ayant la direction PS actuelle comme centre d'intérêt. En revanche, si vous souhaitez faire réagir, positivement comme négativement (mais au moins il y a débat), traitez un sujet "Royal"... Les réactions seront immédiates."

et bien,c'est général.
ps=morne plaine.
quelle tristesse.

Écrit par : ralfor | lundi, 29 décembre 2008 17:52

c'est sûr que si la cop précaire ne gagne que 800 €/mois c'est la faute aux socialistes et leur non action
quand aux autres ils n'y sont pour rien
enfin.. je dis les socialistes.. martine toute seule
ou alors c'est la faute aux juifs.. même à dieudonné tè!
et puis la faute au boucher qui s'envoie en l'air avec ma cousine qui habite nancy

en tous cas moi.. je n'y suis pour rien.. et tant mieux.. comme ça j'ai le temps de rouscailler.. ça fait avancer le smilblick

au fait y a koi à la télé?

Écrit par : le meuble du coin | lundi, 29 décembre 2008 17:58

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 13:48

"Le "21ème siècle des ténèbres et de l'obscurantisme", Cui-cui, tu en fait partie, et ce n'est pas conjugué au futur. Comme tant d'autres, tu est incapable de faire la différence entre mystique et religion"

Écoute mon ami... On est envahi en ce moment de gens (dont tu fais partie) qui SAVENT tout sur tout... La place était déjà prise par la tendance marxiste et le sauveur de l'Occident avec ses bataillons sionistes pour venir à bout de l'Islam, soit disant menaçant... Et maintenant, voici venir un nouveau Messie avec sa fausse barbe blanche qui détient la Vérité.

Heureux soient les simples d'esprits qui croient tous ces charlatans qui nous serinent depuis des siècles qu'ils vont faire notre bonheur !

Le problème est qu'on attend toujours...

Personnellement je me félicite d'être nullement concerné par les luttes entre la philosophie et l'intemporel, le mystique et la religion, les idéologies et la politique...

Je ne m'intéresse qu'au concret, à ce qui se passe maintenant, au sens critique, à notre place dans la société.Pas aux grandes théories qui n'ont générées que désolations, guerres et fétichismes religieux...

Je trouve que les discours des uns et des autres sont affreusement abstraits, ils ne mènent strictement à rien.
Certes , il y a de quoi être particulièrement flatté d'être visité par des génies descendus de leur arbre mais je n'ai pas l'impression qu'ils convainquent grand monde !

Alors si un type comme moi représente "ténèbres et obscurantisme" je souhaite à la planète entière d'avoir à sa surface d'aussi dangereux citoyens qu'un brave type comme moi...

Ils seront certainement moins dangereux que les doctrinaires intolérants dont on lit ici (de plus en plus) une prose pompeuse, dangereuse mâtinée d'intolérance, de manque de joie de vivre et du désespoir de se sentir vieillir...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 18:00

levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/23/la-nullitude-pour-les-nuls.html

levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/23/la-nullitude-a-l-%C5%93uvre.html

Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 15:25

et j'oubliais :
levillagedesnrv.20minutes-blogs.fr/archive/2008/11/23/les-deux-principes-fondateurs-de-la-nullitude.html

Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 15:32

Des billets "cultes" comme chacun l'a bien compris ici...

Ah, ah, ah ! Et après on me traite de prétentieux ! Humour involontaire, quand tu nous tiens !

;-))) Au moins ce blog a la faculté de faire rire de leurs "grands penseurs" les humbles et les ignorants qui se reconnaîtront...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 18:08

Il prend la grosse tête Urbain !

Écrit par : I don't want to set the world on fire | lundi, 29 décembre 2008 18:20

Ecrit par : ralfor | lundi, 29 décembre 2008 17:41

Je suis d'accord, personne ne fait rien. Les gens se débattent pour ne pas avoir la tête sous l'eau et c'est très facile de plonger. Gauche ou droite, ces termes ne désignent plus rien d'autre qu'un vulgaire soap du genre "Amour, gloire et beauté" ...

Écrit par : agathe | lundi, 29 décembre 2008 20:14

Tu ne ricanes pas, mais tu grinces bien quand même, Urbain. :)

Ecrit par : Betov | lundi, 29 décembre 2008 15:57

Disons que c'est peut-être un peu "grinçant" si c'est de l'humour, et j'avoue que ça tente quand même de l'être.
Mais comme tu peux le constater ( voir plus haut) ça n'amuse pas tout le monde ...

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 20:40

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 18:08

Prends tes gouttes cuicui, tu commences à faire des fixations, c'est mauvais signe, et on n'ose plus te proposer de prendre des vacances, les dernières semblent avoir aggravé la situation.

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 20:47

Je me rappelle avoir, un jour, visité une exposition où une toile blanche trônait sous son titre que l'artiste avait nommé : "RIEN"

Notre ami Urbain à fait la même chose Il a appelé son billet la "NULLITUDE" et il y a empilé des mots vides de sens pour montrer la profondeur de sa réflexion...

DU GRAND ART, EN VÉRITÉ !

Merci Maître !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:01

Merci Maître !

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:01

Pas de quoi.
( mais note quand même que ça n'est pas par ce que TU ne comprends rien que personne n'y comprend rien, et si tu lisais un peu plus tu t'apercevrais que progressivement tu comprendrais de plus en plus de choses, et même celles que j'écris ... étonnant non ?)

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 21:09

Et pour montrer la vanité du vide qui l'habite, il en a écrit 3 billets sur la "Nullitude"

Je me demande si au lieu d'appeler sa librairie "Tropiques", il ne devrait pas plutôt la surnommer : "Nullitudes"...

J'adore l'humour...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:10

Ecrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 21:09

Ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas quelqu'un qu'il dit des choses intéressantes...

Proverbe cuicuistre...

En général c'est même l'inverse...

Arf ! Comme dirait Zgur !

Un texte peu clair est fréquemment issu d'idées confuses...

Ce n'est pas non plus parce qu'un type ne dit rien, qu'il a quelque chose à dire...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:15

J'adore l'humour...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:10

On ne dirait pas ...

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 21:15

L'avantage que j'ai par rapport à toi, mon cher Urbain, c'est que chacun me comprend...

Le temps que tu mets à rédiger ton charabia et celui des lecteurs à le déchiffrer mettent les nerfs de nos pauvres commentateurs à rude épreuve...

Donc j'arrête là cette joute verbale... Tu mérites mieux que de t'embrouiller avec un supposé inculte...

Je te laisse donc ruminer un billet sur la cuicuissitude...

Arf !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:20

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 21:16

Vraiment tu devrais prendre tes gouttes, ça devient pathétique ...
je repasserai quand tu auras fini ta petite crise d'ego contrarié et de beaufitude refoulée.
à +

Écrit par : urbain | lundi, 29 décembre 2008 21:20

Chut ! Faites comme si... Il y avait de l'ambiance ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 29 décembre 2008 21:35

C'est pourtant pas compliqué.

Écrit par : Champolion | lundi, 29 décembre 2008 21:39

C'est pas compliqué, Champollion prend deux ailes.

Écrit par : agathe | lundi, 29 décembre 2008 22:12

C'est pas compliqué, Champollion prend deux ailes.

Ecrit par : agathe | lundi, 29 décembre 2008 22:12

Champolion est un chat qui plume et dévore les volatiles ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 29 décembre 2008 22:21

Ah non ! Pas un chat, c'est un animal sacré ... (pour moi) ;-))

Écrit par : agathe | lundi, 29 décembre 2008 22:31

"S'il y avait plus de 50% d'Auvergnats à la Télé"

et si en plus ils étaient juifs!
'tain! on s'rait pas dans l'freula!!

Écrit par : le meuble du coin | mardi, 30 décembre 2008 06:43

Superbe texte, Agathe, Bravo!

et aussi auguri et baci :-)

Écrit par : céleste | jeudi, 01 janvier 2009 17:44

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu