Avertir le modérateur

« LA LEVÉE DES GRANDS FONDS | Page d'accueil | Doit-on s’en émouvoir ? (III) »

lundi, 08 décembre 2008

Gâteries gâtées ...

 

abelanet2.jpg

 

 

 

Nue, haletante, face au miroir, elle se contemple, elle a un peu minci. Elle esquisse un sourire de satisfaction.  Elle a bien fait de céder au changement. Auparavant, elle était insignifiante. Ses collègues masculins la complimentent maintenant. Elle a rougi plusieurs fois devant l’empressement de certains. Elle s’est même fait pincer les fesses au cours de la dernière réunion. Elle se doute un peu de l’auteur de ce geste. Elle aimerait que ce soit…

Elle balaye rapidement cette pensée et jette un coup d’œil attendri sur son mari déjà endormi.

 

Elle enfile un léger peignoir de soie, délicatement, lascivement, comme si elle était constamment sous le regard de son amoureux. Dans son dressing, ses tenues à la mode sont assemblées à l’avance, c’est son coach qui lui a tout appris.

 

Elle met ses lunettes. Elle a bien essayé de porter des lentilles mais elle a du se résigner, trop maladroite, trop hésitante.  Elle aurait du accepter une injection de silicone dans les lèvres.  Une bouche pulpeuse…. Mmmmmm.

Elle regarde son homme en souriant.  Elle songe aux années perdues. Elle pensait son mari peu intéressé par « la chose .»

jam-abelanet-1.jpg

A présent, leurs ébats feraient pâlir de jalousie toutes ces connasses de collègues prétentieuses qui l’affublait de quolibets grotesques.

 

Elle aurait peut-être dû siliconer ses lèvres …

 

Elle s’assied au bord du lit, ses fesses en contact avec le ventre rebondi de son amant. Un bloc sur ses genoux, elle écrit :

 

« La noblesse de ma mission m’incline à ressentir l’amour et la confiance que tu me portes. Je m’efforce chaque jour d’être digne de ton choix. Tes enfants se sont égarés. Je les ramènerai sur le chemin de Gré ou de force.  Je dois anéantir le royaume de Sodome et Gomorrhe, je dois protéger les pauvres contre eux-mêmes en les mettant à l’abri. Tu m’as élevé d’entre les Hommes pour purifier les âmes. Je les sauverai tous. Ma croix. Ainsi-soit-il. Amen.»

 

Dring !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

-  Allô ! Mâme Boutin ? 

- Oui ? Euh…Bonjour Président …

- La vérité, votre annonce là, de forcer les SDF à aller dans les centres, ça va pas, les gens y zont pris ça comme une atteinte à la liberté. Les droits de l’hommiste, l’enfermement, tout ça …

Alors vous’m' faites vite, une annonce pour dire que c’était pour les sauver, que ça partait d’un bon sentiment mais que vous les obligerez pas, c’est compris Mâme Boutin ?

- Oui…Oui, Président, je le fais tout de suite …

- Putain, la vérité, faut qu’je fasse tout moi, ici.

 

Agathe

Commentaires

Court mais rigolo ! Félicitations pour ta silhouette, extrêmement agréable. En tout cas les NRV ne reculent devant rien pour assurer la promotion du blog je vois :oB

Écrit par : Nicks | lundi, 08 décembre 2008 06:53

Salut Agathe, une christine comme on n'aurait en douter et surtout pas en rêver!!!

Bonne semaine par ici!

Écrit par : skalpa | lundi, 08 décembre 2008 07:18

Pourtant, Boutin persistéssigne :

www.20minutes.fr/article/279192/France-SDF-Christine-Boutin-persiste-et-signe.php

"Moi je veux la vie plutôt que la mort», dit-elle. Ca résonne avec son argumentaire d'opposante au droit à l'avortement (que les exclus retournent donc à leur matrice originelle, chauffée !).
Le politique agit (s'agite à agir), aujourd'hui, en bout de chaîne, au terme d'un processus. Les choses sont comme elles sont, se passent comme elles se passent car c'est comme ça (c'est le réel) et, en dernière instance, le politique vient occulter les déchets, les artefacts d'un processus sur lequel il n'a aucune prise. Le système produit de l'exclusion (on pourrait évidemment gloser sur ce terme), le politique a la charge de ripoliner tout ça, de produire du design social, tout en maintenant une juste précarité de la situation, un contrôle sur les éléments et les flux.

Écrit par : /// | lundi, 08 décembre 2008 08:28

Des "nouvelles" de la nullitude .

actualité chargée pensant le week end , coté droite complexée :
Ségolène Royal dément avoir refusé d'entrer dans l'équipe de Martine Aubry :
"Je ne veux pas que l'on puisse dire que j'ai refusé de travailler", a-t-elle souligné, "je lui ai dit que je suis disponible pour travailler"

Coté décomplexé, d'autres évènements considérables et bouleversants, rapportés par les principaux protagonistes :

"Ca s'est très bien passé, a affirmé Nicolas Sarkozy après l'entretien, comme nous en avions convenu avec le dalaï lama, – de nous voir avant la fin de l'année 2008 – cette rencontre a eu lieu".
"Le dalaï lama m'a confirmé – ce que je savais d'ailleurs ", a également affirmé M. Sarkozy, en poursuivant : "les autorités chinoise savaient d'ailleurs parfaitement que ce rendez-vous aurait lieu avant la fin de l'année. Je l'avais toujours dit", a-t-il assuré.
"Nous avons fait un large tour d'horizon de cette question",
"il faut gérer tout ceci avec sérénité, avec calme. Il faut le faire sur le long terme, en prenant tous ces événements, en rapportant ces événements à l'importance qu'il se doit".

Écrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 08:35

Voilà une pratique qu'il serait judicieux de mettre en place ici. Si on considère "l'exclusion" et l'absence de domicile comme une pétition faisant état de la vie comme elle va (et tout le reste, porté par l'excellent Frédéric Lefebvre ou Rachida Dati ou Brice Hortefeux et toute la clique), nous sommes déjà bien orienté dans ce sens :

"Le gouvernement d'une ville de l'est de la Chine enferme les pétitionnaires qui cherchent à se rendre à Pékin pour obtenir justice dans un hôpital psychiatrique, a rapporté Les Nouvelles de Pékin. Le système des pétitionnaires, hérité de l'époque impériale, permet aux provinciaux de s'adresser au gouvernement central s'ils s'estiment victimes d'injustices, dévoilant aussi la face sombre de la Chine.
Cependant, à Xintai, une ville de la province du Shandong de plus d'un million d'habitants, au moins 18 pétitionnaires ont été interpellés et placés dans un établissement psychiatrique, où certains ont été drogués lorsqu'ils protestaient, selon le quotidien de Pékin. Selon l'article, ils ne sont relâchés que lorsqu'ils s'engagent à renoncer à aller à la capitale. Les arrestations ont lieu au moins depuis 2006, selon un fonctionnaire à la retraite anonyme, cité par le journal."

Écrit par : \ | lundi, 08 décembre 2008 08:54

"orientés"

Écrit par : ))) | lundi, 08 décembre 2008 08:55

Ecrit par : | lundi, 08 décembre 2008 08:54

"il faut gérer tout ceci avec sérénité, avec calme".

Je propose donc d'envoyer Couchemerde sur place, avec une réserve de sacs de riz et un texte fort.

Écrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 09:04

Oups !!!

J'ai dû me tromper de... Porte ;-DDD

Écrit par : éléonore - maraud lex | lundi, 08 décembre 2008 10:21

Sylvie Noachovitch fait des émules :

www.24heures.ch/actu/monde/agression-cheeseburger-2008-12-04

Écrit par : +++ | lundi, 08 décembre 2008 10:25

Aaah Sylvie N et l'avocat à roulettes, comme ils nous manquent ...

Écrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 10:36

Jean-Pierre Rastaffarin :

" Il faut arrêter la chasse à Rachida. C’est une fille exceptionnelle (…) on l’a envoyée au feu pour mener des réformes très importantes. Je trouve très injuste qu’on attaque l’ensemble de ses prises de position (…) on s’attaque plus à sa personne qu’à sa politique."

www.liberation.fr/politiques/0101303733-raffarin-il-faut-arreter-la-chasse-a-rachida

Gentil retournement de la "dialectique" au pouvoir... Après les attaques contre l'argent et les USA, signes d'un antisémiste plus ou moins larvé (pour voir, finalement, les promoteurs de ce genre de "trucs" se prêter à cette pratique), voici les attaques contre Dati, preuves d'un racisme consommé, exercées par nos moralistes auto-proclamés d'hier...

Écrit par : [[[ | lundi, 08 décembre 2008 10:37

Des nouvelles de cuicui ? Les sites extrémistes sont au chômage technique depuis son absence !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 10:38

Ecrit par : [[[ | lundi, 08 décembre 2008 10:37

Ce que je préfère c'est la conclusion écologiste :
« Nous devons protéger la diversité»
au sein du gouvernement,
a ajouté le sénateur de la Vienne.

C'est déjà ça ... les verts apprécieront cet effet collatéral du "grenelle de l'environnement".

Écrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 10:43

que se passe-t-il?
cui-cui n'est plus ici?
si c'est vrai, je ne reviens plus: il n'y a que lui que je comprends;))


sinon, vous avez un direct avec birenbaum sur le nouvel obs

http://forums.nouvelobs.com/politique/les_carnets_d_yves_bertrand_l_ex_chef_des_rg,20081204114004528.html

Écrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 11:00

Ségolène Royal dément avoir refusé d'entrer dans l'équipe de Martine Aubry :
"Je ne veux pas que l'on puisse dire que j'ai refusé de travailler", a-t-elle souligné, "je lui ai dit que je suis disponible pour travailler"
Ecrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 08:35

Le mensonge est un vilain péché .

Écrit par : sans blague ! | lundi, 08 décembre 2008 11:06

http://www.rue89.com/philippe-madelin/2008/12/06/meme-ferme-votre-telephone-portable-peut-etre-ecoute

Écrit par : sans déconner ?!!! | lundi, 08 décembre 2008 11:20

Ecrit par : +++ | lundi, 08 décembre 2008 10:25

Quand je pense qu'au temps de Seth Brundle, "cheeseburger" était le mot magique

Écrit par : Veronica Quaife | lundi, 08 décembre 2008 11:49

Jolies fesses...
Preuve que Dieu existe.

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | lundi, 08 décembre 2008 12:08

Ecrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 11:00

GB viendra s'exposer à l'adulation de ses fans, mi-janvier.

Écrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 12:08

Ce pauvre bibi invité chez Amar samedi sur Fr5, "rebu et corrigé", et qui n'a pas pu dire un seul mot...du coup on le revoit samedi prochain .... quelle chance!

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | lundi, 08 décembre 2008 12:13

Sacré Bibi !

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | lundi, 08 décembre 2008 12:14

et cui-cui, que lui arrive-t-il??
DES NOUVELLES ?

Écrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 12:14

Il s'est brulé les ailes...

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | lundi, 08 décembre 2008 12:17

merde alors
que lui avez-vous fait ici?
acharnement, sévices en bande organisée?
Donnez-moi un lien que je comprenne .

Écrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 12:24

Ecrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 12:24

Agressé, violé, tabassé, par Urbain et sa bande de loubards, cui cui a succombé à ses blessures.

Les agresseurs n'ont pas été inquiétés : il courent toujours bénéficiant de la plus parfaite impunité, sans aucun remord et montrant même une certaine morgue !

Voir les commentaires du billet "Ancre sympathique".

Bien entendu le marxisme badiouseux devient désormais la seule religion tolérée sur ce blog : il faut montrer dès à présent patte rouge et connaitre ses "Badiou" sur le bout de ses ongles peints en rouge sang.

Écrit par : Docteur Watson | lundi, 08 décembre 2008 12:45

Je veux un analyseur de molécules
et ils le fabriquent.

J'assemble les pièces.

Ils ne savent pas
sur quoije travaille.

C'est Bartok Science lndustries
qui finance ?

Mais j'ai la paix,
car je ne leur coûte pas cher.

Ils seront propriétaires
du résultat.

Voilà.

Qu'en penses-tu ?

C'est une blague.

Comment ?

Il se fout de toi.

C'est un numéro de cabaret.
Les deux cabines.

- Tu as gobé.
- Attends un peu.

- Ce n'était pas. . .
- On déjeune ?

C'était pas un numéro de cabaret.
J'ai tout vu.

Bien sûr.

Faites-le entrer.

Tu as dû le marquer.

Comment ca ?

Ton magicien t'a suivie.

Stathis Borans, rédacteur en chef
de Particule.

- Seth Brundle.
- Je sais qui vous êtes.

Prenez donc mon bureau.
Je dois filer.

Si vous faites disparaître des choses,
tenez-moi au courant.

Mon assistant est devenu inefficace.

Vous avez fait vite.

Je ne rajeunis pas.

La cassette l'a laissé froid ?

Il dit que vous êtes un escroc.

Excellent.

Voyons ce qu'ils en pensent
chez Omni.

Non. Ecoutez, Veronica. . .

Je suis venu vous dire
le mot magique.

Vraiment ?

Cheeseburger.

.............

Ecrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 12:14

C² (Cui Cui) est passé ce week-end.

Écrit par : {{{ | lundi, 08 décembre 2008 12:54

Solidarité avec tous les moutons dans la baignoire aujourd'hui !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 12:56

Bonjour,
Je suis sénateur UMP et je propose la suppression de l'impôt sur le revenu pour les plus riches.

Écrit par : Arsène Hateur | lundi, 08 décembre 2008 13:00

Ecrit par : Arsène Hateur | lundi, 08 décembre 2008 13:00

C'est hors de question. Cet amendement créerait de fortes inégalités. Le gouvernement s'emploie à mettre en oeuvre une politique juste, pour tous.




(Merci Arsène)

Écrit par : François Fillon | lundi, 08 décembre 2008 13:03

Bonjour,
Député de la majorité, je pense qu'il serait judicieux, dans un esprit de modernisation, de supprimer la CAF et de privatiser la sécurité sociale.

Écrit par : André Puté | lundi, 08 décembre 2008 13:12

Ecrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 12:24

Cuicui a écrit un comm hier, laisse lui le temps.

Écrit par : nef des fous | lundi, 08 décembre 2008 13:13

Monsieur le député, vous n'êtes pas sans connaître les efforts particuliers entrepris par mon gouvernement dans le domaine de la famille et de la santé. C'est du jamais vu. Votre proposition ne me paraît donc pas d'actualité.




(Merci Dédé)

Écrit par : François Fillon | lundi, 08 décembre 2008 13:13

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 12:56

Tu me donnes des idées, je m'égorgerais bien le mouton de la rouffiolle !
Mais pas dans ma baignoire à cause de l'odeur et en plus il couinerait surement comme un porc. Quelle DELivrance !

Écrit par : nef le couteau entre les dents | lundi, 08 décembre 2008 13:17

Ecrit par : André Puté | lundi, 08 décembre 2008 13:12

Pas trop vite, pas trop vite, les réformes et la relance,
moi je ne peux plus suivre....

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/12/08/les-assedic-debordees-par-la-hausse-du-chomage_1128116_3224.html

Écrit par : Dick Assez | lundi, 08 décembre 2008 13:25

Ecrit par : {{{ | lundi, 08 décembre 2008 12:54

Bonne transcription des dialogues, mais il manque le geste de Jeff Goldblum indispensable à l'accompagnement du mot magique
donc
http://www.youtube.com/watch?v=CUsUDASDUdU

Écrit par : Veronica Quaife alias M. Fondre | lundi, 08 décembre 2008 13:25

Tu me donnes des idées
Ecrit par : nef le couteau entre les dents | lundi, 08 décembre 2008 13:17

Tout arrive !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 13:25

Ecrit par : Veronica Quaife alias M. Fondre | lundi, 08 décembre 2008 13:25

Il s'agit d'une extrait du .srt (i. e. les sous-titres) du film, M. Rynque.

Écrit par : ^^^ | lundi, 08 décembre 2008 13:32

Députée de la majorité et femme de terrain, je propose la suppression de l'ASSEDIC.





(François, à vous...)

Écrit par : Emmy Cycle | lundi, 08 décembre 2008 13:40

merci: Docteur Watson | lundi, 08 décembre 2008 12:45

je suis allé voir et je reviens rassuré car j'ai lu:

"Pour ceux qui m'aiment bien et qui apprécient mes billets, j'ouvrirai un modeste blog prochainement.

Cons et hyènes, s'abstenir...

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 décembre 2008 14:12 "

mais bon comment on va savoir??
cui-cui, tu vas faire comment pour me prévenir?
je ne veux pas te perdre, moi.

Écrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 13:50

"pourquoi ne pas anticiper !!! et dire non ASSEDIC, mais POLE EMPLOI !!! disons pour faire court que cela fait plus pro !!!" nous dit un lecteur du Monde

Écrit par : Paulhan ploie | lundi, 08 décembre 2008 13:52

Je propose la fusion ASSEDIC-ANPE-CAF-DDASS-DGCCRF-SNCF-LAPOSTE-CNRS-INRA.


(François...)

Écrit par : Le Père Chouard | lundi, 08 décembre 2008 14:05

je propose.

Écrit par : con-fusion | lundi, 08 décembre 2008 14:40

je pose.

Écrit par : Car la bru nuit | lundi, 08 décembre 2008 14:43

Et je con-pose.

Écrit par : con-fusion | lundi, 08 décembre 2008 14:45

"Images du monde visionnaire"
Henri Michaux and Eric Duvivier (1964, 38 min)

www.ubu.com/film/michaux_images.html

Écrit par : %%% | lundi, 08 décembre 2008 15:41

Ecrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 13:50

Pas question que notre oiseau s'envole sans nous et s'il veut voleter de temps en temps en solitaire, nous ferons toute la publicité nécessaire pour que ses admirateurs trouvent son petit nid douillet.

Écrit par : nef | lundi, 08 décembre 2008 15:56

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 13:25

J'en ai peu mais elles sont fixes.

Écrit par : nef le couteau entre les dents au cas où... | lundi, 08 décembre 2008 16:02

Lesquelles ?

Écrit par : Anne à Lyse | lundi, 08 décembre 2008 16:07

merci, chère nef
enfin de bonnes nouvelles dans ce monde de brutes épaisses.
espèce de racailles de mes deux, je vous en veux
mon pauvre cui-cui, j'espère que tu n'es pas trop esquinté.
rassure-moi vite.

Écrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 16:20

mon pauvre cui-cui, j'espère que tu n'es pas trop esquinté.
rassure-moi vite.
raral | lundi, 08 décembre 2008 16:20

Non mon raral, j'ai encore un petit orteil de la patte gauche qui fonctionne.

Mais quelles brutes épaisses, ces badiousieux d'ultra gauche ! Ils sont encore plus cruels avec un angélique et duveteux petit oiseau qu'avec un TGV !!!!

Écrit par : "cui cui" fit ce qui reste d'un oiseau | lundi, 08 décembre 2008 16:50

Ecrit par : André Puté | lundi, 08 décembre 2008 13:12

Pas trop vite, pas trop vite.

moi je ne peux plus suivre....

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/12/08/les-assedic-debordees-par-la-hausse-du-chomage_1128116_3224.html

Écrit par : Dick Assez | lundi, 08 décembre 2008 17:30

Ecrit par : {{{ | lundi, 08 décembre 2008 12:54

Bonne transcription mais il manque le geste de Jeff Goldblum pour accompagner le mot magique ;-)

http://www.youtube.com/watch?v=CUsUDASDUdU

Écrit par : Veronica Quaife | lundi, 08 décembre 2008 17:30

Mme aife (AKA M. Sez), en coupant le hachetétépé slash slash de vos liens (commençant alors par les trois doublevés), vous ne passez pas par la case Captcha et vos commentaires apparaissent alors derechef.

Écrit par : ### | lundi, 08 décembre 2008 17:56

Bravo Président !

_________________________________________________________

La popularité de Sarkozy en hausse

Nicolas Sarkozy gagne trois points en décembre, avec 49% des Français qui portent un jugement favorable sur l'action du président de la République, selon un sondage IPSOS à paraître jeudi dans l'hebdomadaire "Le Point". Ils sont désormais 49% de Français - contre 51% le mois précédent - à porter un jugement défavorable sur son action.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/12/08/01011-20081208FILWWW00504-la-popularite-de-sarkozy-en-hausse.php

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:05

Pourquoi ne pas nous faire profiter des 2 ou 3 autres sondages qui font état d'une baisse, M. Joy ?

Écrit par : --- | lundi, 08 décembre 2008 18:13

Ecrit par : --- | lundi, 08 décembre 2008 18:13

Quelle mauvaise foi !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:24

Vous vouliez sans doute parler de celui-ci, M. Joy...

"La cote de popularité de Nicolas Sarkozy baisse de trois points en décembre avec 46% d'opinions favorables, à l'inverse de celle de François Fillon qui gagne un point à 51% d'approbation, selon le baromètre Ipsos pour Le Point communiqué lundi."

(D'ailleurs, le lien Figaroooo est déjà inopérant)

Écrit par : ~~~ | lundi, 08 décembre 2008 18:25

"La cote de confiance du président Nicolas Sarkozy s'est tassée en novembre en reculant d'un point à 47% d'opinion positives, après une forte progression de 8 points en novembre, et 50% d'opinions "négatives", selon le baromètre ViaVoice pour Libération à paraître lundi."

"La cote de confiance de Nicolas Sarkozy baisse d'un point à 46%, selon un sondage CSA pour Le Parisien-Aujourd'hui en France et i-Télé diffusé jeudi."

"Les cotes de popularité de Nicolas Sarkozy et de François Fillon enregistrent des baisses respectives de deux et quatre points dans le baromètre mensuel TNS/Figaro Magazine."

+ IPSOS.

Bravo, Président !

Écrit par : &&& | lundi, 08 décembre 2008 18:29

Ecrit par : ~~~ | lundi, 08 décembre 2008 18:25

Vous ne seriez pas M. Judd Apattow vous, le type qui nie l'existence des chaises ?

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:30

Ecrit par : &&& | lundi, 08 décembre 2008 18:29

Des chiffres excellents.
Bravo Président, le pays réel et sain vous soutient !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:32

"Au fondement de l'érotisme, il y a une vraie douleur".

Écrit par : christine boudin | lundi, 08 décembre 2008 18:33

Je vous laisse faire votre marché et moduler du même mouvement vos assertions, M. Joy.

http://fr.news.search.yahoo.com/search/news?p=sondage+%2B+sarkozy&c=yahoo_news&ei=UTF-8&fr=news_sb_hd&x=wrt

..........

M. Tow ne nie pas l'existence des chaises, il affirme juste que les chaises n'existent que surmontées d'un cul.

Écrit par : ²²² | lundi, 08 décembre 2008 18:35

Et une spéciale Urbain :

"Le président élu des Etats-Unis, Barack Obama, et Carla Bruni-Sarkozy ont rejoint les rangs des personnalités reprises en "caganer", les traditionnels santons des crèches catalanes en train de déféquer. Dans une vitrine d'une boutique du centre de Perpignan, ces deux personnages ont rejoint sur un présentoir le président Nicolas Sarkozy, qui avait connu le même sort l'an dernier et dont la figurine avait été très bien vendue, a indiqué le commerçant sous couvert d'anonymat.
"Je n'ai pas voulu les mettre en vitrine de crainte de choquer certaines personnes", a-t-il ajouté. Ces figurines catalanes, synonymes de fertilité dans une société très largement agricole, le "caganer", sont vraisemblablement issues de l'exaltation réaliste de l'époque baroque au XVIIIe siècle."

Écrit par : ùùù | lundi, 08 décembre 2008 18:40

M. Tow ne nie pas l'existence des chaises, il affirme juste que les chaises n'existent que surmontées d'un cul.
Ecrit par : ²²² | lundi, 08 décembre 2008 18:35

Je lui ai déja démontré que c'était n'importe quoi... On ne le revoit plus d'ailleurs, ce pitre, depuis le camouflet que je lui ai mis !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:42

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:42

Oui, sans doute, au moins autant que votre démonstration inouïe visant à nous convaincre de la hausse sublime de la côte du caganer élyséen.

.........

"La directive "retour" sur l'expulsion des immigrés votée en douce ?"

www.immigration.blogs.liberation.fr/coroller/2008/12/la-directive-eu.html

Écrit par : ççç | lundi, 08 décembre 2008 18:46

Ecrit par : ççç | lundi, 08 décembre 2008 18:46

Quelques sondages donnent Sarko en hausse, d'autres le donnent en baisse, au final ça s'équilibre... Belle remontée depuis le début de l'année en tout cas, bravo !

Concernant les chaises, désolé mais vous êtes ridicule d'en nier l'existence. Vous délirez complètement mon vieux.
Si quelqu'un vous fait part de son projet d'acheter des chaises et que vous lui répondez que les chaise n'existent pas, vous allez passer pour un fou...

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 08 décembre 2008 18:52

Je laisse M. Tow répondre mais je ne suis pas certain qu'il existe.

(Pour les sondages, je vous laisse faire votre enquête, en tout objectivité évidemment.)

Écrit par : §§§ | lundi, 08 décembre 2008 18:56

@grincheux: un conseil, te fie pas au Figaro, ils sont fâchés avec les sondages! Il n'y a plus que Poutine et Berlusconi qui à ne pas se marrer quand ils voient Navel ze First. Et encore, ils se retiennent!

Tow...son prénom c'est Kouch?

Bon,ok, je sors....

Écrit par : etrun | lundi, 08 décembre 2008 19:39

Ca n'a rien à voir (quoique) mais y a The Big Lebowski ce soir sur France. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette merveille, ne passez pas à côté.

Écrit par : Nicks | lundi, 08 décembre 2008 19:47

Jolies fesses...
Preuve que Dieu existe.
Ecrit par : frère odm exotériste convaincu. | lundi, 08 décembre 2008 12:08

Bein oui, odm ...la silicone existe ! ;-D

Écrit par : sal'garce7 | lundi, 08 décembre 2008 20:28

Ecrit par : sal'garce7 | lundi, 08 décembre 2008 20:28

Jalouse ! Et désolé mais pas de silicone dans ce beau fessier pommelé. En revanche, du toshop ça je dis pas :oB

Écrit par : Nicks | lundi, 08 décembre 2008 20:32

Jolies fesses...
Preuve que Dieu existe.

Ecrit par : frère odm exotériste convaincu. | lundi, 08 décembre 2008 12:08

Preuve acceptable de la cause par ses effets, mais c'est le Dieu de Descartes , pas celui de Pascal.

Écrit par : urbain | lundi, 08 décembre 2008 20:33

Ecrit par : Nicks | lundi, 08 décembre 2008 19:47

En VF. Donc non.

Écrit par : adrien (de rien) | lundi, 08 décembre 2008 20:45

Ecrit par : "cui cui" fit ce qui reste d'un oiseau | lundi, 08 décembre 2008 16:50

ouf, un signe de vie
et personne ne s'en soucie
quel monde cruel!

Écrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 20:53

Damned, nous sommes découverts :

"Le projet d'amendement du sénateur Philippe Marini, qui proposait de déduire des impôts les pertes des boursicoteurs n'avait évidemment aucune chance d'être adopté. Mais il a permis au gouvernement, attaqué sur son plan de relance fort peu social, de multiplier les réactions humanistes indignées."

www.marianne2.fr/Marini-permet-au-gouvernement-de-se-refaire-une-virginite-sociale_a94191.html?PHPSESSID=286472a5caf8d182901a6214178d4210

C'est pas les nullistes du PS qui auraient compris ça...

Écrit par : François Fillon | lundi, 08 décembre 2008 22:08

Ecrit par : raral | lundi, 08 décembre 2008 20:53

Ah ! c'était lui ? 'tain je m'y perds ici...



Et désolé mais pas de silicone dans ce beau fessier pommelé
Ecrit par : Nicks | lundi, 08 décembre 2008 20:32

C'est une amie ?
tu vas faire des jaloux, toi ;-)
Jalouse ?
Pfff... frère odm prie pour nous, on peut dormir tranquille :-}

Écrit par : sarah7 | lundi, 08 décembre 2008 22:49

www.todayandtomorrow.net/wp-content/uploads/2008/11/v2vk9w.gif

Écrit par : Waldorf | lundi, 08 décembre 2008 22:53

Ecrit par : Waldorf | lundi, 08 décembre 2008 22:53

l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ?

bonne nuit z'à tous.

Écrit par : sarah7 | lundi, 08 décembre 2008 23:00

Eh eh !
Cool billet Agathe.

Écrit par : l'homme lisse | mardi, 09 décembre 2008 01:47

l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn ?
bonne nuit z'à tous.
Ecrit par : sarah7 | lundi, 08 décembre 2008 23:00

ou comme l'avait dit un jour Gainsbourg dans Libé, (de mémoire) "je voudrais habiter dans le tube digestif d'un chien... De temps en temps, je jetterais un coup d'oeil au dehors... L'oeil était dans l'anus et regardait Caïn"

Écrit par : un passant noctambule | mardi, 09 décembre 2008 02:21

Ecrit par : Waldorf | lundi, 08 décembre 2008 22:53

Histoire de l'oeil

Écrit par : Bataille | mardi, 09 décembre 2008 02:58

Today and Tomorrow...
http://www.todayandtomorrow.net/2008/11/

...l'a trouvé (fffffffffffffound) ici
http://ffffound.com/?offset=450&

...qui l'avait pris là
http://www.yayhooray.com/thread/115679/Best-use-of-Live-Journal-(Official)

...qui l'avait posté là-bas
http://i33.tinypic.com/v2vk9w.jpg

Écrit par : Histoire de l'oeil | mardi, 09 décembre 2008 03:20

@Sarah

Il suffit d'avoir quelques connaissances rudimentaires en anatomie féminine :oB

Par ailleurs, je ne peux me prononcer sur la tienne (mon mail est accessible cela dit :oB)et donc sur une éventuelle jalousie afférente, je l'admets volontiers. En revanche, tu as un très joli prénom alors que mademoiselle fesse pêche un peu de ce côté là ;o)

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 06:43

Les gâteries font également partie des pratiques de la nullitude :

Voilà maintenant que c'est Ségolène tend la main à Martine :
«Les militants et les Français ont besoin d'une gauche forte», a-t-elle souligné en s'efforçant de lui en coller une .
Juste réplique dira-t-on puisqu'hier les rôles étaient inversés ( la madonne des dentsquiraclent ayant esquivé de justesse la main tendue de la maire tapedur de lille).

La nullitude à l'oeuvre et même "en plein boum".

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 08:48

Ecrit par : Histoire de l'oeil | mardi, 09 décembre 2008 03:20

M. Eil, M. Dorf l'a trouvé ailleurs lui, en aval. Mais en (Marcel) amont, votre généalogie semble juste.

.......

Bravo à Marin Karmitz et sa tribune au Monde (à propos de l'odiovisuelpublik), en contradiction avec Marin Karmitz et sa tribune d'il y a quelques jours...

Écrit par : M. Dorf | mardi, 09 décembre 2008 09:19

www.lemonde.fr/opinions/article/2008/11/24/un-avenir-incertain-pour-l-audiovisuel-public_1122390_3232.html

Puis :

www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2008/12/08/marin-karmitz-nicolas-sarkozy-a-peut-etre-sauve-france-televisions_1128278_3236.html

Écrit par : M. Dorf | mardi, 09 décembre 2008 09:40

Ecrit par : Waldorf | lundi, 08 décembre 2008 22:53

Eh, mais c'est le film le plus long de l'histoire du cinéma !!!

Non, je déconne.

En fait, la séquence est même très courte (17'), puis elle est reprise en boucle.

Dispositif intéressant. Devrait plaire à Nicole Brenez !

Écrit par : s(a)tan - braquage | mardi, 09 décembre 2008 09:41

On touche ici , de manière "palpable" lescontradictions de ton billet agathe.
Le fantasmes que tu prêtes ( généreusement) à Boutin dépassent ( débordent ? transcendent ? subliment?), dans leur plaisante iconographie, assez largement le propos.
Prégnance du signifiant ?
En tout cas les visiteurs y ont manifestement été très "sensibles".

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 09:50

Ecrit par : M. Dorf | mardi, 09 décembre 2008 09:40

C'est un adepte inconscient du détournement situationniste.
Sous cette forme il s'agit de toute évidence d'une manifestation névrotique schizophrénique, justifiée naturellement par la tension que produit l'impératif catégorique de la nullitude ( production permanente de nullité visant à "remplir le vide").
La nullitude, crible universel de décryptage de toutes les productions du "spectacle".
Karmitz, Royal,Aubry, Sarkozy, Hortefeux, Boutin, etc. : même combat.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 09:56

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 06:43

Un prénom ?... un pseudo... balot, ça ;-)

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 08:48

Ah ! La madone se croit de gauche, maintenant...hé bé...
Une certaine antipathie ayant, toujours, régné entre elles, je doute que...

Écrit par : sarah7 | mardi, 09 décembre 2008 10:06

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 09:56

Quand on pense que le même Karmitz avait réalisé "Camarades" et "Coup pour coup"... Pas des "grands" films, mais des films importants.
Une analyse de l'édition DVD de "Coup pour coup" très juste sur http://archive.filmdeculte.com/video/video.php?id=234
Extrait :
"Vient ensuite un premier entretien de sept minutes avec Marin Karmitz, assez prétentieux et vain, où l’on constate d’emblée qu’au « nous » collectif revendiqué lors du tournage du film, s’est substitué un « je », martelé et clair. Nous voilà, au moins, prévenus."

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 10:25

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 10:25

Oui une des étapes (finales?) du mouvement général des "idées" qui a animé (et produit) la "gauche" morale depuis les années 80 : de la gauche pizza à la gauche morale en passant par la gauche caviar.
Au passage , naturellement, ce petit monde s'est fortement enflé , à tous les sens du terme, eu égard aux gratifications promises par leur con-sensuel projet commun.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 10:53

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 09:50

C'est quand même formidable :

1) de tout savoir
2) d'avoir réponse à tout
3) de ne jamais douter de rien
4) de penser avoir toujours raison
5) de représenter à ce point le génie du siècle

Je suis ébahi par tant de modestie contenue...;-)

Le ciel a beaucoup gâté Urbain mais il a du m'oublier...
J'aimerais parfois être aussi sûr de moi.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 09 décembre 2008 11:13

@Sarah

Ton pseudo est un prénom. Je te l'apprends ? :) Tu as donc un très joli pseudo/prénom.

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 11:56

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 09 décembre 2008 11:13

Dis donc , je croyais que tu boudais, on dirait que tu rumines ...

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 12:17

rien que pour toi, cuicui, je traduis :
J'observe ( à lire les commentaires) que cette illustration (fantasmatique?) callipyge et si plaisamment dénudée fait si "forte impression" qu'elle a pris le dessus, dans la recension du billet par les commentateurs, sur l'autre contenu, en principe plus prosaïque, que je crédite agathe d'avoir voulu donner à son billet.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 12:32

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 12:32

C'est quoi ce charabia ?

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 12:44

@Urbain

D'un autre côté, entre Boutin et Venus, le choix est vite fait.

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 12:59

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 12:44

C'est callipyge qui te défrise ?

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 13:01

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 12:59

Sans doute, ça me permet aussi de constater que "les niveaux de lecture" (au sens des profs de français, pas au sens de "tel quel") sont assez disparates, et témoignent donc de la saine diversité du blog.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 13:03

par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 12:59

Je préfère Yohann Gourcuff


@ Urbain> l'expo Picasso au grand Palais est MAGNIFIQUE!!!

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 09 décembre 2008 13:03

@Pam

Dans le jeu, je l'apprécie aussi...

@Urbain

Fallait-il y voir une petite saillie féministe ? (on appréciera le choix des termes)

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 13:28

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 12:32

Tu crédites bien mais à vrai dire pas trop d'illusion à lancer le débat sur le paradoxe (package)"d'une femme dont le relooking-communication-image (sa croyance est à ajouter au tout) etc"...a été l'entrée en matière avant de s'occuper des gens abandonnés dont l'habit rêvé serait simplement un toit protecteur ....

Ah les hommes (petit h), ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 09 décembre 2008 13:33

Oups avant même que de s'occuper ... (Trop rapide)

@ Non Nicks pas féministe !!!! D'une femme tout simplement.

Un clin d'oeil à cui cui qui comprendra ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 09 décembre 2008 13:35

@Agathe

Je préfère. Comme tous les communautarismes, le féminisme, quand il se veut courant plus ou moins politique, n'a pas ma sympathie.

Après, j'avais bien vu là où tu voulais en venir mais les photos ont phagocyté la réflexion :oB

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 13:45

@Nicks

Je savais que Boutin allait vous NRV :-D

Écrit par : agathe | mardi, 09 décembre 2008 13:59

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 13:45

Immonde phallocrate !

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 13:59

@Agathe

Je crains malheureusement que la dure loi naturelle de l'attraction des sexes ne lui ait été préjudiciable. C'est dur la vie...

La représentation, la séduction...Parfois je maudis ces badigeons aux instincts humains, moi le cérébral. Mais je ne suis qu'un homme. Pour mon malheur, j'ai une sensibilité exacerbée (petit soupir masculiniste :oB)et on s'aperçoit vite que si les femmes sont victimes de leur "condition", elles peuvent tout à la fois être dominatrices dans ce qui est leur choix de partenaire et bien souvent du prolongement de leur condition (cercle pervers). Me fais-je comprendre ?

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:11

Merci Patou ! Je suis sûr que mon post précédent va te plaire. :oB

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:12

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 13:59

Tsss Tsss, n'oublie pas que je t'ai à l'oeil...

Écrit par : nef le couteau entre les dents au cas où... | mardi, 09 décembre 2008 14:13

Ecrit par : nef le couteau entre les dents au cas où... | mardi, 09 décembre 2008 14:13

Lequel, celui de Moscou ?

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 14:15

Mais qu'il est drôôôôôôle le bouffon Patou !

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:17

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 14:15

C'est pas mal cela sera assorti à mon couteau.

Écrit par : nef coquette même le couteau entre les dents au cas où... | mardi, 09 décembre 2008 14:21

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:17

Il nous envoie leurs rogatons depuis quelques temps.

Écrit par : nef | mardi, 09 décembre 2008 14:22

Ecrit par : Fouquier-Tinville | mardi, 09 décembre 2008 14:17

Hey reste poli !

Écrit par : Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 14:22

Ecrit par : Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 14:22

On s'est pas déjà vu quelque part ?

Écrit par : me'rine | mardi, 09 décembre 2008 14:24

Pardon, bouffon. Patou c'est un peu limite, je l'admets.

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:27

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 09 décembre 2008 13:03

J'irai, après les fêtes...

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 14:31

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:11

Qui généralise dit des bêtises ;-))

Écrit par : agathe | mardi, 09 décembre 2008 14:37

Ecrit par : marine | mardi, 09 décembre 2008 14:24

Ya des chances oui.

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 14:44

Il y a la théorie et la pratique. Mais ce que je dis a un caractère de vérité je crois, sans bien entendu en avoir l'exclusive.

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 14:45

Nicks pourra aller tester son ultra (comme on dit de nos jours) sensibilité sur le site de Jam Abelanet :

www.jam-abelanet.com/FANTAISIES.html

........

Kouchner, aux dernières nouvelles, prépare un texte fort à propos des "évènements" en Grèce.

........

Ecrit par : s(a)tan - braquage | mardi, 09 décembre 2008 09:41

C'est un simple gif...

Comme :

http://i219.photobucket.com/albums/cc30/bobotronic/clap.gif

Chacun sait que le film le plus long c'est "L'arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé arroseur arrosé..."

Écrit par : Richard Nicks On | mardi, 09 décembre 2008 15:15

Comme on le voit, chez Abelanet, le Métro est sans doute plus photoshopé que les corps. Le métro est pur, les tags ordonnés, les murs blancs et brillants.
Finalement, ça rejoint l'obsession boutino-sarkozienne des rues nettoyées de tout SDF, des bois impeccables, des villes purifiées.

Écrit par : @@@ | mardi, 09 décembre 2008 15:20

Nef, si tu peux me filer le briefing de l'ANF, tu auras droit à une grosse bise virtuelle (je cours plus vite que Bob t'inquiète). Je mets le message là parce qu'il a disparu de l'autre fil.

Richard, je connaissais merci :oB Bien entendu, je ne parlais pas de cette "sensibilité" là...

Écrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 15:22

Robert Hue relance la NEP !

_________________________________________________________

L'ex-numéro un du PCF, Robert Hue, a annoncé le lancement d'une association politique, "le nouvel espace progressiste" (NEP), qu'il veut "fédératrice à gauche", et a espéré qu'elle devienne le fondement d'une nouvelle "force politique progressiste".

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/12/09/01011-20081209FILWWW00481-robert-hue-lance-une-association.php

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 09 décembre 2008 15:30

Finalement, pour Abelanet, le métro, c'est l'intérieur d'un corps ; couloirs/intestins, portes/sphincters... C'est l'occasion de "montrer" l'intérieur du corps de la même manière lisse que l'extérieur, la peau. Jusqu'à dénier l'idée même de merde.

Écrit par : 444 | mardi, 09 décembre 2008 15:32

"le chef de l'opposition socialiste demande la démission du gouvernement..."

Hein ?

Écrit par : Tous aux aubry ! | mardi, 09 décembre 2008 15:39

Ecrit par : 444 | mardi, 09 décembre 2008 15:32

+1

Écrit par : agathe | mardi, 09 décembre 2008 16:06

Ecrit par : 444 | mardi, 09 décembre 2008 15:32

Je ne saurai dire ce qu'il essaye de montrer, mais ce qu'on voit c'est surtout la venus callipyge ( bref le derrière de la dame).

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 16:32

Vous en voulez de la pornographie underground ?
Du métro pas beau ?
En voilà :
http://www.metacafe.com/watch/824884/crazy_subway_fight/

Abelanet, à côté, bof.

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 16:35

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 16:32

Vous feriez mieux de prier avec moi ...

Écrit par : Christine B. | mardi, 09 décembre 2008 16:37

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 16:35

Vous ! C'est plus la peine ...

Écrit par : Christine B. | mardi, 09 décembre 2008 16:38

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 15:22

Je ne t'ai pas oublié. Promis cette semaine je te l'envoie.

Écrit par : nef des fous | mardi, 09 décembre 2008 16:47

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 16:32

Les photographes contemporains ne sont pas fous, l'érotisme c'est 20% de plus sur le prix de vente.

Quand au corps, lisse intérieur extérieur, tout a déjà été dit et de toutes les façons en plus de 30 ans d'art press.

http://www.art-press.fr/index.php?v=archi&like_a=&like_p=&like_m=corps&v_m=corps&month=0&year=ann%E9e&x=6&y=6

Écrit par : nef des fous | mardi, 09 décembre 2008 16:50

Ecrit par : l'homme lisse | mardi, 09 décembre 2008 01:47

Merci ...

Et merci à tous pour vos coms du coeur à l'ouvrage ! comme on dit ;-)))

Écrit par : Agathe | mardi, 09 décembre 2008 16:59

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 16:32

Tu auras plus d'émotion devant la Maja Desnuda..

Durant les fêtes et jusqu'à la fin de l'expo, elle sera ouverte 24/24; j'y retournerai car en groupe on ne voit rien

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 09 décembre 2008 17:30

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 09:56

Quand on pense que le même Karmitz avait réalisé "Camarades" et "Coup pour coup"... Pas des "grands" films, mais des films importants.
Une analyse de l'édition DVD de "Coup pour coup" très juste sur archive.filmdeculte.com/video/video.php?id=234 (ajouter achetétépé2poinslacheslache).
Extrait :
"Vient ensuite un premier entretien de sept minutes avec Marin Karmitz, assez prétentieux et vain, où l’on constate d’emblée qu’au « nous » collectif revendiqué lors du tournage du film, s’est substitué un « je », martelé et clair. Nous voilà, au moins, prévenus."

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 17:50

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 09 décembre 2008 17:30

Peut être mais je préfère de loin (celle de) Velasquez, est-ce que "les Menines" ont vraiment été prêtées par les Prado ?
C'est pour moi la chose la plus sublime jamais peinte ...

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 19:22

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 10:25
Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 17:50

Je pense que je souffre de dédoublement de la personnalité.
Y a-t-il un psy dans la salle ???

Écrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 19:31

Aidons les plus démunis, seul avec enfant(s), le plan de relance du gouvernement : Une demi-part en moins, la croissance de l'argent de l'état :

http://www.20minutes.fr/article/280140/France-Suppression-de-la-demi-part-des-parents-isoles-Une-vraie-perte-de-pouvoir-d-achat.php

Écrit par : Agathe | mardi, 09 décembre 2008 19:45

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 19:31

Oui.

Écrit par : Un psy | mardi, 09 décembre 2008 19:45

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 19:31

Oui.

Écrit par : Un psy | mardi, 09 décembre 2008 19:45

"Le Premier ministre François Fillon a fixé aujourd'hui à 2014 l'objectif d'un retour à l'équilibre budgétaire, dans un discours prononcé à Paris devant les Etats généraux des chambres de commerce et d'industrie."

A raison d'un report de deux ans de l'équilibre budgétaire tous les 6 mois, calculer la date prévue de l'équilibre budgétaire à la fin de cette législature.

Écrit par : Latran s'la sion | mardi, 09 décembre 2008 19:49

"Tout a déjà été dit" + "art press"

Mouarf.

Écrit par : 666 | mardi, 09 décembre 2008 19:52

Tu as donc un très joli pseudo/prénom.

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 11:56

à Sarah personnellement je préfère Rachel, donc si vous pouviez changer pour Rachel07 j'en serais ravi

Écrit par : Amos Gitaï | mardi, 09 décembre 2008 19:53

Et Sue07 ?

Écrit par : Amos Kollek | mardi, 09 décembre 2008 19:56

Et Fromage07 ?

Écrit par : Amos 99 | mardi, 09 décembre 2008 20:00

Ecrit par : @@@ | mardi, 09 décembre 2008 15:20

que ferez-vous quand vous aurez épuisé tous les signes disponibles (###, , ***, $$$, €€€, %%%, ¤¤¤, µµµ, ???, {{{, ^^^, etc) ?

Écrit par : Nicolas Princen | mardi, 09 décembre 2008 20:00

ça...

Écrit par : PrincenPrincenPrincenPrincen | mardi, 09 décembre 2008 20:02

Ecrit par : adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 19:31

Ouaf !
Ouaf aussi !

Écrit par : le chien d'adrien (de rien) | mardi, 09 décembre 2008 20:04

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 19:22

Oui, sublime.

Pour info, ce tableau de Herman Braun-Vega (où l'on voit, dans le miroir, Jean-Paul II avec un journal arborant une photographie de Klaus Barbie et, à ses côtés, Kurt Waldheim) :

www.braun-vega.com/tableaux/grands/141.jpg

Écrit par : RynqueRynqueRynque | mardi, 09 décembre 2008 20:08

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 19:22

Mais non voyons!!!! Refus du Prado de les laisser sortir.

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 09 décembre 2008 20:21

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 09 décembre 2008 20:21

Pourtant elles sont sur le catalogue d'expo ( faudrait que je le lise au lieu de simplement regarder ...)

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 20:35

Ecrit par : RynqueRynqueRynque | mardi, 09 décembre 2008 20:08

Sympa, mais je crois que je finirai par aller à madrid, un jour, et j'irai directement au prado, et en entrant je demanderai où elles sont , et arrivant dès potron minet ( comment ça se dit en espagnol), et je poserai mon petit pliant,devant, à bonne distance, et je resterai là ... un moment, assis, à regarder, penser, rêver à toutes ces choses que ça m'a déjà suggéré et à quoi ça me fera penser, me l'imaginant faisant ça entre deux livres de comptes , trois audiences à négocier pour le roi, les menues dépenses de la reine, les courses à faire pour le palais ....
Velasquez ... pour se réconcilier avec l'humanité.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 20:41

Ecrit par : Amos Gitaï | mardi, 09 décembre 2008 19:53
Mouaih, je m'en tape Jacob ! :-}

Ecrit par : Nicks | mardi, 09 décembre 2008 11:56
Bein, il plait au moins à quelqu'un ;-)

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 09 décembre 2008 11:13
M'enfin, cui2.... ???

Écrit par : sarah7 | mardi, 09 décembre 2008 20:46

Ecrit par : Amos 99 | mardi, 09 décembre 2008 20:00

Ah oui ;-)) Samos 99, quel nom stupide ! Disparu, pas étonnant.

Écrit par : Agathe | mardi, 09 décembre 2008 20:53

@ RachelRachel

Dommage...

Écrit par : Paul Newman | mardi, 09 décembre 2008 20:59

Comment ça disparu ?

Écrit par : Σάμος 99 | mardi, 09 décembre 2008 21:01

Et Cosmos 1999, hein ?

Écrit par : Martin Poussette | mardi, 09 décembre 2008 21:09

Ecrit par : Σάμος 99 | mardi, 09 décembre 2008 21:01

Mouarf

Écrit par : Agathekiri | mardi, 09 décembre 2008 21:24

Ecrit par : Paul Newman | mardi, 09 décembre 2008 20:59

Quoique...;-))

Écrit par : Joanne Woodward | mardi, 09 décembre 2008 21:28

Ecrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 20:41

Dans la position de Reger, face à "L'homme à la barbe blanche" du Tintoret, dans "Maîtres anciens"
de Thomas Bernhard...

“Je marche donc dans la ville et je pense que je ne supporte plus cette ville et que non seulement je ne supporte plus cette ville, que je ne supporte plus le monde entier et, par conséquent, l’humanité entière, car le monde et l’humanité entière sont devenus entre-temps si horribles qu’ils ne seront bientôt plus supportables, du moins pour un homme comme moi. Pour un homme de raison tout comme pour un homme de sentiment comme moi, le monde et l’humanité ne seront bientôt plus supportables, sachez-le, Atzbacher. Je ne trouve, dans ce monde et parmi ces hommes, plus rien qui ait quelque valeur pour moi, a-t-il dit, dans ce monde tout est stupide et dans cette humanité tout est aussi stupide. Ce monde et l’humanité ont atteint aujourd’hui un degré de stupidité qu’un homme comme moi ne peut pas tolérer, a-t-il dit, un tel homme ne doit plus faire partie de la vie d’un tel monde, un homme tel que moi ne doit plus faire partie de l’existence d’une telle humanité, a dit Reger. Tout, dans ce monde et dans cette humanité, est ravalé au niveau le plus bas, a dit Reger, tout, dans ce monde et dans cette humanité, a atteint un tel degré de danger et d’ignoble brutalité qu’il m’est déjà presque impossible de me maintenir ne serait-ce qu’un seul jour, et puis encore un autre, dans ce monde et dans cette humanité. Un tel degré d’ignoble stupidité, même les penseurs les plus clairvoyants de l’histoire ne l’ont pas cru possible, a dit Reger, et pour ce qui est de nos poètes fameux du monde et de l’humanité, eh bien, ce qu’ils ont prédit et prophétisé au monde et à l’humanité, en fait d’abomination et de décadence, n’est rien comparé à la situation actuelle. Dostoïevski lui-même, l’un de nos plus grands voyants, il n’a décrit l’avenir que sous l’aspect d’une idylle ridicule, tout comme Diderot n’a décrit qu’un avenir ridiculement idyllique, l’enfer atroce de Dostoïevski est tellement anodin comparé à celui dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui qu’on en a des sueurs froides rien que d’y penser, les enfers prédits et prophétisés par Diderot, pareillement. L’un, de son point de vue russe tourné vers l’Orient, a aussi peu prévu et prédit et prophétisé cet enfer absolu que son pendant, penseur et écrivain tourné vers l’Occident, Diderot. Le monde et l’humanité sont parvenus à un état infernal auquel le monde et l’humanité n’étaient encore jamais parvenus au cours de l’histoire, voilà la vérité, voilà ce qu’a dit Reger. En fait, c’est positivement idyllique, tout ce que ces grands penseurs et ces grands écrivains ont prophétisé, a dit Reger, tous tant qu’ils sont, bien qu’ils aient estimé avoir décrit l’enfer, n’ont tout de même écrit qu’une idylle positivement idyllique, voilà ce qu’a dit Reger. Tout ce qu’on trouve aujourd’hui est rempli de grossièreté et rempli de méchanceté, de mensonge et de trahison, a dit Reger, jamais l’humanité n’a été aussi impudente et perfide qu’aujourd’hui. Où que nous regardions, où que nous allions, nous ne voyons que méchanceté et bassesse et trahison et mensonge et hypocrisie et jamais rien que l’abjection absolue, peu importe ce que nous regardons, peu importe où nous allons, nous sommes confrontés à la méchanceté et au mensonge et à l’hypocrisie. Que voyons-nous d’autre que mensonge et méchanceté, qu’hypocrisie et trahison, qu’abjection la plus abjecte lorsque nous sortons ici dans la rue, lorsque nous nous hasardons à sortir dans la rue, a dit Reger. Nous sortons dans la rue et nous entrons dans l’abjection, a-t-il dit, dans l’abjection et dans l’impudence, dans l’hypocrisie et dans la méchanceté.”

Écrit par : Irrsigler | mardi, 09 décembre 2008 21:35

Ecrit par : Irrsigler | mardi, 09 décembre 2008 21:35

Ici et maintenant.

Écrit par : Agathe | mardi, 09 décembre 2008 21:42

Ho ho, Fillon a même cité la tribune de Karmitz à l'assemblée, lors des questions au gouvernement...

Quel est le deal ?

Écrit par : AgatheAgatheAgathe | mardi, 09 décembre 2008 21:43

Sous vos applaudissements

http://mobile.lemonde.fr/actualite-medias/article/2008/12/08/marin-karmitz-nicolas-sarkozy-a-peut-etre-sauve-france-televisions_1128278_3236.html

Écrit par : tttttttttttttssssssssssssssssss | mardi, 09 décembre 2008 21:55

?

Écrit par : frère odm | mardi, 09 décembre 2008 22:52

Ecrit par : Irrsigler | mardi, 09 décembre 2008 21:35

Oui, j'ai relu "les maîtres anciens" sur ton judiceux conseil. Et bien des choses y trouvent un écho "hic et nunc", pas seulement les bouses coiquettes.
Mais sa vision d'esthète de Reger , pour lucide qu'elle soit, peut être retournée, la dialectique est là pour ça.
Tintoret ( que j'aime beaucoup) n'étais pas un cérébral, il peignait vite dit-on, et parfois faisait une pose méditative ( sur lui-même, vers la fin, sans doute l'origine de la dilection de Reger).
Velasquez peignant l'infante c'est vraiment l'art des hommes comme procédure de vérité éternelle, en actes , en devenir. ça ne peut que réconcilier avec l'espèce, et après la rue n'est plus la même.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 23:31

les bouses coquettes ...pardon.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 23:38

Ecrit par : AgatheAgatheAgathe | mardi, 09 décembre 2008 21:43

Sans doute une compensation pour sa déconvenue de Beaugrenelle.

Écrit par : urbain | mardi, 09 décembre 2008 23:43

Mme Christine Albanel, ministre de la culture et de la communication. Il est très important de mettre fin le plus rapidement possible, comme le dit excellemment M. Marin Karmitz – homme de gauche s’il en est – dans un entretien paru aujourd’hui dans Le Monde, au blocage par l’opposition – de gauche – de ce projet de loi. Le risque est grand, il le souligne, d’aggraver encore l’insécurité ressentie par France Télévisions.

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2008-2009/20090090.asp

Écrit par : en direct de l'assemblée nationale | mercredi, 10 décembre 2008 00:55

(un peu plus tard)

M. Patrick Braouezec. Monsieur Herbillon, depuis le début de nos travaux sur ce texte, beaucoup de députés sont intervenus dans le cadre de l’exercice de leur travail parlementaire. Je n’ai aucune volonté en ce qui me concerne de faire de l’obstruction ou de gagner du temps, je veux simplement développer mes arguments et défendre mes amendements, et je le ferai jusqu’au bout si on me permet de le faire.

J’ai dit l’autre jour que nous étions devant un texte de loi qui avait surpris énormément de monde, notamment s’agissant du financement de la télévision publique. D’après vous, qui, à une question de L’Express le 15 février 2007, il y a à peine deux ans, avait répondu de la façon suivante : « Augmenter la redevance, sûrement pas. […] Je préfère qu’il y ait un peu plus de publicité sur les chaînes publiques plutôt que ces chaînes n’aient pas assez de moyens pour financer beaucoup de programmes de qualité » ? Nicolas Sarkozy ! Moins d’un an après, il prend tout le monde à contre-pied en proposant de supprimer la publicité après vingt heures sur France Télévisions.

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. C’est ça le talent !

M. Patrick Roy. Il change souvent d’avis !

M. Michel Herbillon. Ce n’est plus un débat, c’est Questions pour un champion !

M. Patrick Braouezec. Heureusement que nous n’avons pas légiféré entre février 2007 et janvier 2008 ! Si j’ai rappelé les propos du Président, c’est que je n’admets pas que vous nous accusiez de mettre France Télévisions en difficulté, au motif que nous prendrions trop de temps pour examiner le texte.

Celui-ci aurait pu venir en discussion plus tôt. Par ailleurs, il n’y avait aucune urgence – comme l’a relevé la commission Copé – à supprimer la publicité après vingt heures dès le 5 janvier. Cela pouvait attendre en septembre 2009.

C’est pourquoi, si, parmi nous, certains mettent en danger France Télévisions,…

M. Benoist Apparu. C’est vous !

M. Patrick Braouezec. …ce n’est pas nous, c’est vous !

M. Noël Mamère. Très juste !

Écrit par : en différé de l'assemblée nationale | mercredi, 10 décembre 2008 01:01

(toujours plus tard)

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Comme tout le monde, je suis profondément las du ton professoral que vous jugez bon d’adopter à mon endroit, monsieur Bloche – comme envers la ministre de la culture, je me permets de le dire. Nous sommes nombreux, dans cet hémicycle, à en avoir assez…

M. Patrick Bloche. Moi, j’en ai assez de vos méthodes ! Assez de vos tartufferies !

Mme la présidente. Monsieur Bloche, laissez M. Copé s’exprimer, je vous prie.

M. Patrick Bloche. Vous êtes un hypocrite, je vous le dis les yeux dans les yeux ! (Protestations sur les bancs du groupe UMP.)

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Très bien.

M. Patrick Bloche. Vous parlez de coproduction législative, mais pour qui vous prenez-vous ?

Mme la présidente. Monsieur Bloche, s’il vous plaît : seul M. Copé a la parole.

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. J’espère que les injures que vient de m’adresser M. Bloche ont bien été inscrites au compte rendu.

Mme Françoise de Panafieu. Exactement !

M. Patrick Bloche. Hypocrite et tartuffe, je le maintiens !

Mme la présidente. Monsieur Bloche, laissez M. Copé s’exprimer.

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Je vous trouve bien nerveux. Sans doute est-ce l’effet de la fatigue accumulée au cours de ces trois semaines de débat grotesque. Je vous renvoie à l’excellent entretien avec Marin Karmitz publié aujourd’hui dans Le Monde… (Exclamations sur les bancs des groupes SRC et GDR.)

Mme la présidente. Monsieur Roy, s’il vous plaît.

M. Patrick Bloche. Marin Karmitz a changé d’avis en quinze jours !

M. Benoist Apparu. Il y a quinze jours, nous n’en étions pas où nous en sommes !

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Vous donnez une image absolument écœurante de la gauche française, monsieur Bloche.

J’ai tout simplement proposé une rectification – mais vous êtes tellement absorbé par votre rage et par votre haine que vous n’écoutez même plus ce que je dis…

M. Patrick Bloche. Je ne suis pas haineux !

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Qu’est-ce que ce serait si vous étiez aimable !

M. Patrick Bloche. Je suis simplement désespéré de voir quelqu’un d’aussi intelligent que vous se comporter ainsi !

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Même Bruno Le Roux est accablé par vos grossièretés et vos insultes ! (Exclamations sur les bancs du groupe SRC.)

Je vais tenter de terminer tranquillement ma phrase, ce qui vous permettra d’éructer à votre guise lorsque votre tour sera venu – mais pas avant, car, si je ne me trompe, c’est moi qui ai la parole.

Mme la présidente. Vous avez parfaitement raison, monsieur le président. Merci de poursuivre.

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Les choses sont parfaitement claires. J’ai proposé cette rectification parce que nous connaissons les éléments du cahier des charges et que cela relève du domaine réglementaire, comme l’a fait observer fort justement la ministre.

C’est du reste là tout l’intérêt du débat et de la coproduction législative, à laquelle j’aurais aimé que vous participiez davantage ; il est vrai que vous ne pouvez tout faire et que vous avez bien d’autres problèmes…

Par ailleurs, le contrôle et l’évaluation prévus par la nouvelle Constitution – que vous n’avez pas votée, monsieur Bloche – nous laissent une grande marge de manœuvre.

M. Benoist Apparu. Écoutez, monsieur Bloche !

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. J’étais à mille lieues d’imaginer que votre obsession de l’obstruction vous conduirait à hurler, pour ne pas dire à vociférer, sur tout et n’importe quoi…

M. Patrick Bloche. Ce que vous avez fait est scandaleux ! Vous devriez avoir honte de vous !

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. …et à voir le scandale partout.

Cela ne s’arrange pas ! Mais dans quel état serez-vous à la fin de ce débat ?

M. Patrick Bloche. En meilleure forme que vous !

M. Jean-François Copé, président de la commission spéciale. Vous devriez faire surveiller régulièrement votre tension ! (Applaudissements sur les bancs du groupe UMP.)

http://www.assemblee-nationale.fr/13/cri/2008-2009/20090090.asp

Écrit par : toujours à l'assemblée nationale | mercredi, 10 décembre 2008 01:01

@ tous ceux qui se demandaient ici même ce que pouvait bien devenir Jean-Claude Bourret :

http://gklein.blog.lemonde.fr/2008/12/05/maigre-manif-pour-de-filippis-et-la-liberte-de-la-presse/
(deuxième photo, à droite de Vittorio de Filippis)

Écrit par : Roulez Bourret | mercredi, 10 décembre 2008 03:00

"Marin Karmitz : Ce livre est parti de ma réflexion sur la mondialisation des images et leur diffusion planétaire, deux événements qui coïncident avec la chute du mur de Berlin. Avec cette nouvelle réalité se posait la question de la création : comment pouvais-je continuer à exercer mon métier de producteur dans ce contexte, moi qui suis fondamentalement un homme qui lutte, face aux pouvoirs, ou face à l'envahissement des oeuvres préfabriquées ?

Le Point : D'où le titre, « Bande à part » ?

M. Karmitz : Je conçois mon métier comme un va-et-vient permanent entre la marge et le centre. Plus que jamais, la résistance est vitale, qu'elle soit intellectuelle, morale, éthique, économique, car je suis convaincu que nous entrons dans une nouvelle période de barbarie. A l'heure où les guerres se déclenchent pour le prime time télévisé, il convient d'échapper absolument à la connivence avec les Etats ou avec les multinationales.|

Le Point : Au fil des pages, vous apparaissez comme un producteur militant, déçu par les années Mitterrand et Lang...

M. Karmitz : C'est vrai. Autant la période 1981-1985 a été porteuse d'espoirs, autant l'arrivée des chaînes privées, que ce soit Canal Plus ou La Cinq version Berlusconi, a mis fin à certains rêves, notamment pour le cinéma. Dans le chaos actuel, une aventure comme la mienne, à la tête de MK2, serait totalement impossible. Je suis aujourd'hui isolé et affaibli. L'Etat n'est plus capable d'imposer le pluralisme face à l'hégémonie de quelques groupes. Revenons au cinéma : en ce moment, l'heure est à la création de multiplexes. L'argent de ces salles géantes ne va donc plus dans la production. Et ces écrans sont voués à être occupés par les films américains, à qui on sert de superbes porte-avions. En même temps, ce phénomène de salles périphériques désertifie les centres-villes, avec leur tissu social et culturel. Et l'argent de l'Etat, par le biais du fonds de soutien, sert cette politique, qui affaiblit la création française. Nous ne sommes pas si loin de l'exemple italien, que l'on doit à un certain Silvio Berlusconi..."

Écrit par : MK2MK2MK2 | mercredi, 10 décembre 2008 04:05

"Jean-Pierre Brard, alors maire de Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), dit de Marin Karmitz, le patron des cinémas MK2, qu’il est un «homme d’argent» lors d’une émission sur Radio France Bleu Ile-de-France. Et ajoute qu’«il y a longtemps que M. Karmitz a perdu tout humour et, vous savez, les personnes, comme le vin, il y en a qui évoluent bien et il y en a qui tournent à la piquette. M. Karmitz est plutôt dans l'étagère de la piquette.»

Écrit par : Wilson Piquette | mercredi, 10 décembre 2008 04:34

Kouchner : "La création d'un secrétariat d'Etat aux droits de l'Homme était une erreur."

Mouarf.

Écrit par : YadeYadeYade | mercredi, 10 décembre 2008 04:49

Real Kouchner : "une contradiction permanente entre les droits de l'Homme et la politique étrangère d'un Etat, même en France." "On ne peut pas diriger la politique extérieure d'un pays uniquement en fonction des droits de l'homme. Diriger un pays éloigne évidemment d'un certain angélisme".

Écrit par : 777 | mercredi, 10 décembre 2008 04:57

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu