Avertir le modérateur

« La Nullitude à l’œuvre | Page d'accueil | Gâteries gâtées ... »

samedi, 06 décembre 2008

LA LEVÉE DES GRANDS FONDS

 

pate-lorrain-geant-telethon-haute-marne.jpg

Aujourd'hui, l'Etat peut dire qu'il a fait sa B.A. (BA, souvenez-vous : ce qu'il fait à l'intérieur (de notre compte en banque) se voit à l'extérieur.

Sa B.A, disions-nous, il fit en sauvant les plus menacés par la crise : les banques, les compagnies automobiles, les chaînes de télévision privées. Et vous voulez savoir combien il a mis de sur la table, hein ? vous voulez le savoir ?
Alors maintenant, c'est à vous, les fantassins de l'économie nationale et européenne. Apres les salves d'artilleries de l'état, à vous la générosité à la baïonnette, au corps à corps. Pour vous aider à mieux comprendre le mécanisme du charity-business, voici quelques extraits du "guide pratique des animateurs du Téléthon" tel qu'il leur est exposé au cours de leurs briefings de formation.

Mettez de beaux habits, rendez vous dans un lieu tenu secret, poussez la porte, vous êtes dans le sein des seins de ceux qui savent comment pomper de l'argent à ceux qui ont le portefeuille moins grand que le coeur. Asseyez vous, fermez les yeux et… écoutez !

- Vous vous êtes spontanément portés volontaires pour participer, en tant qu’animateurs bénévoles, au Biothon 2008, le vingt-et-unième déjà d’une nouvelle ère dans l’univers de la générosité humaine qui revêt, de ce fait, une valeur symbolique forte. Nous nous en félicitons et nous vous en remercions. Mais attention, à aucun moment vous ne devrez perdre de vue qu’il s’agît d’une opération de levée de fonds. Nous sommes là pour que l’argent rentre !

Le jeune trentenaire chic en costume anthracite mèche mouvante et chaussures anglaises arpente à grands pas l’immense salle rectangulaire de partout, plafonds, dalles, fenêtres, chaises à pied de métal et sièges de stratifié avec juste une petite tablette repliable pour écrire, sur lesquelles les trente derniers sélectionnés sont assis et écoutent goulûment.

- A votre niveau, vous aurez à intervenir dans des zones de proximité telles que salles des fêtes, foyers de personnes âgées, cafés, restaurants, tabacs, qui sont partenaires de l’opération. Vous aurez à prendre la parole, à vous adresser à des gens, de braves gens, qui nous suivent, pour certains, depuis le début, qui répondent présent chaque année. Vous comprendrez donc que nous ne puissions pas prendre le risque de les… dérouter, de les démotiver, par une communication différente d’une année sur l’autre. Harmonisation des concepts que nous véhiculons, cohérence dans les termes du discours que nous tenons à tenir… sont donc impératifs. L’un des principes fondamentaux de la “quemunication” est qu’on ne change pas un message qui marche. Or le nôtre a fait ses preuves. A ce titre, sachez par ailleurs que nous détenons le record mondial des transformations de promesses en dons effectifs. Les Américains et les Canadiens ne tiennent leurs promesses qu’à 75, voire 80 % seulement. De plus, la moyenne des dons par rapport à la population place la France en tête de tous les pays du monde.

En écho aux élans triomphalistes de l’orateur spécialiste en communication charitative, une Marseillaise plaisantine monte timidement, des rires nerveux lui répondent. Chacun cherche d'un regard anxieux d’où est parti le méfait. Pas trop l'époque pour jouer avec les Symboles Eternels de la République. D'autant que le "jeune homme chic de 40 ans" à tout à fait la tête d'un tonton-cafteur.
Le regard de l’orateur n’a rien exprimé à l’instant du chahut. Il est bon - à tout le moins nécessaire - de temps en temps - de laisser le petit peuple s’amuser. On ne lui demande pas de comprendre la gravité de l’instant mais d’appliquer les consignes. Il s’éclaircit la gorge et monte légèrement le volume sur les derniers murmures.

- Je vais maintenant vous énoncer les règles fondamentales de la levée de fonds, règles qui doivent, tout au long de l’opération, soutendre vos prises de parole. A la fin de l’exposé, ceux qui ont été envoyés par leur agence pour l’emploi se signaleront à moi et je leur remettrai un formulaire qu’il rempliront sur place ce qui leur fera gagner du temps lorsqu’ils retourneront à leur ANPE chercher un emploi. Donc, voici ces règles :

- Règle N°1 : Trouvez le ton juste ! Nous ne voulons ni de misérabilisme, ni de show-bizz à outrance. La science n’est pas un spectacle! De même, évitez, autant que faire se peut, les superlatifs. Nous ne sommes pas “les meilleurs”, “les plus forts”. Nous faisons tout ce que nous pouvons, avec tout notre coeur, notre énergie et nos moyens. Certes, nous avons des résultats spectaculaires, tant financièrement que médicalement, mais nous ne voulons pas nous prétendre “les plus forts”. Ce que nous voulons, c’est durer. Pour cela, nous devons construire patiemment, sans faire d’esbrouffe. Ce ton juste, je sais que je peux compter sur vous pour le trouver. C’est notamment pour cela que vous avez été sélectionnés.

- Règle N°2 : Incitez les gens à appeler tout de suite, à céder à leur impulsion. Une personne sur deux qui, en toute bonne foi, avait envisagé de donner, si elle ne téléphone pas tout de suite, ne donnera rien. Le lendemain, l’émotion est retombée, elle n’a rien promis à personne, elle ne reçoit aucune lettre de remerciements… et elle passe à autre chose. Alors, terminez le maximum de phrases par : “vous voulez faire quelque chose ? alors, n’attendez pas, appelez dès maintenant…” et vous rappelez le numéro. Ou encore, pour ceux qui auront un micro et devront s’exprimer devant des dizaines, voire des centaines de personnes : “appelez maintenant, n’attendez pas, avant de vous coucher, ce soir, passez-nous un petit coup de fil et dites-nous : je suis avec vous! C’est important pour nous de le savoir et c’est important aussi, surtout, pour ces enfants que vous sauverez. Chacun donne selon son coeur. Si, aujourd’hui, le sort de ces enfants qui sont là, sur les écrans de télévision, devant vous, vous touche, c’est aujourd’hui, c’est maintenant qu’il faut donner.”

- Dites que c’est fa-cile ! Faire une promesse de don, c’est facile.

- Règle N°4 : Vous aurez des enfants présents avec vous. Personnalisez-les! c’est pour ces enfants là, qu’ils donnent. Certains, ils les connaissent depuis douze ans. Essayez de vous souvenir de leurs prénoms et de les rappeler afin que ces enfants ne soient pas seulement des “petits malades anonymes en fauteuil”. C'est pour Edouard, Vincent, Christopher, pour le petit Rémi qui est si mignon qu'ils vont donner. Faites de même avec les enfants interviewés sur les plateaux télé. Dites : “Vous avez entendu le petit Cyprien. Il a une formidable confiance en l’avenir et une formidable confiance en vous. Tous ces enfants, vous leur avez rendu l’espoir. Continuez ! C’est notre défi commun !”

- Règle N°5 : Ceux qui veulent faire quelque chose forment une communauté, sont inclus dans un grand courant général. Nous sommes une “communauté”, un “club de la solidarité”. Ce n’est pas nous qui lançons un défi aux Français, ce sont les Français, tous ensemble, qui se le lancent à eux-mêmes. Vous même, les animateurs, je vous le rappelle, vous faites, vous aussi, partie de ce “club de la solidarité”, vous aussi, vous êtes actifs, vous faites quelque chose.

- Règle N°6 : Insistez également sur le fait que donner est un geste symbolique qui fait participer à une fabuleuse aventure. Dites : “Appeler pour donner, c’est votre façon d’agir, de montrer que vous voulez vraiment faire changer les choses. Aujourd’hui, vous avez ce pouvoir. Nous, nous ne sommes que vos porte-parole.” “En téléphonant maintenant, vous nous aidez à changer le monde. Vous participez à l’une des plus grandes aventures de ce siècle.” Voilà, est-ce que quelqu’un a des questions ?

Quelqu’un a.
- Si on nous donne de l’argent, on en fait quoi ?
L’orateur specialiste en communication a un petit sourire qui se veut peut-être rassurant.
- N’ayez crainte, personne ne vous donnera d’argent…

Voila, des règles, préceptes et conseils avisés, il y en une vingtaine d'autres dont les plus délicieusement attachantes sont:

Règle N°7 : Insistez sur le fait que ce merveilleux geste est, de plus, formidablement efficace.

Règle N°9 : Rappelez que les comptes sont parfaitement transparents.

Règle N°10 : N'oubliez pas qu'il y a des enfants qui vous regardent derrière leur poste mais attention, il y a une interdiction morale évidente de demander aux enfants de nous donner de l'argent ou de demander à leurs parents, mais donnez des exemples : « Le petit cyril a cassé sa tirelire et a apporté 20 euros au Centre de promesse ».

Règle N°11 : Elevez le montant "psychologique" du don : « si vous pouvez donner entre 50 et 100 euros »

Règle N°12 : Incitez les familles à se regrouper pour faire des dons plus importants.

Règle N°19 : Déculpabilisez les petits dons : « il n'y a pas de don mineur, chaque euro compte, l'océan est fait de millions de gouttes d'eau »

Ainsi va la pêche au télé-thon, qu'il soit rouge ou germon, qui comme chacun sait est une espèce en voie de disparition.

Et si, pour aider la recherche qui en a particulièrement besoin en ce moment puisque le gouvernement la démantèle allègrement, vous n'avez pas assez d'argent, empruntez-en à votre banquier, lui, en ce moment, il en a, c'est vous qui lui avez prêté.

tankchair_small.jpg

 

Robert HUMBLEY

 

Commentaires

Hein ?
Faut pas donner ?
Hein ?

Écrit par : mémé keskidi. | samedi, 06 décembre 2008 13:54

Hein ?

Écrit par : mémé keskidi. | samedi, 06 décembre 2008 13:55

"Et si, pour aider la recherche qui en a particulièrement besoin en ce moment puisque le gouvernement la démantèle allègrement, vous n'avez pas assez d'argent, empruntez-en à votre banquier, lui, en ce moment, il en a, c'est vous qui lui avez prêté."

Eh oui, Bob ... La culpabilité, la responsabilité. Nous sommes fautifs. L'Etat sauve l'argent. Il ne peut être partout.

Écrit par : A | samedi, 06 décembre 2008 14:06

Et ne pas hésiter à s'adapter en fonction des "promesses". Surjouer l'urgence quand il le faut.
Sous-jouer l'euphorie quand les promesses font un bond (artificiel) afin de coller aux résultats de l'an passé.

"Etrange" distortion entre le don, l'aumône, la générosité ponctuelle (dont la mission est de venir en aide, "d'assister") et le refus de l'assistanat (donc de l'aide).
D'un côté, on stigmatise l'assisté (par le biais de l'impôt) et de l'autre on assiste (par le biais du don (et du crédit d'impôt associé)).
Sans doute que dans la seconde configuration, on se croit libre.

Écrit par : Téraillon | samedi, 06 décembre 2008 15:53

On peut même aller jusqu'à l'argument de la défiscalisation, sans doute le plus abouti de cette course à la philanthropie au final collectivicide :

Donnez et vous gagnerez (oui parce que bon la culpabilisation ça ne marche pas sur tout le monde). Moi j'aimerais bien être là pour expliquer que le Téléthon, tout utile à la recherche qu'il a été, fait partie de la trame activée pour légitimer l'effacement des politiques publiques et notamment le pourrissement du système de santé qui était le meilleur au monde (malgré quelques grosses imperfections, notamment la tarification à l'acte).

Pour une bonne conscience soulagée , combien d'hopitaux publics en voie de fermeture, de saturation, d'obsolescence ?

Mettre en parallèle les sommes débloquées pour venir au secours d'un système économique totalement absurde, des centaines de milliards, introuvables il y a encore trois mois et le désengagement toujours plus grand de l'Etat dans les domaines vitaux pour les français, donne le vertige.

500 millions d'euros pour le Téléthon donnés par des entreprises qui virent par ailleurs sans vergogne, par des gens qui restreignent leurs visites chez le médecin et les achats de médicaments. Combien pour les banques déjà ?

la vie est une question de priorité. Et de communication apparemment...

Écrit par : Nicks | samedi, 06 décembre 2008 16:25

et la mare à thons dure 30 heures.

Privatisons la recherche à gogos.

Écrit par : nef des fous | samedi, 06 décembre 2008 17:54

Désolée Pascale mais aujourd'hui tu es à coté de la plaque à biftons.

http://www.lemonde.fr/opinions/chronique/2008/12/03/notre-sclerose-en-plaques_1126481_3232.html

La sclérose en plaques ce n'est pas pour aujourd'hui.

Écrit par : nef des fous | samedi, 06 décembre 2008 18:05

Les handicapés mentaux adultes exit non seulement du téléthon mais également de l'emploi.

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Les-familles-d-handicapes-mentaux-inquietes-_8619-763087_actu.Htm

Écrit par : nef des fous | samedi, 06 décembre 2008 18:05

L'AFM a son Monsieur transparence.....le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est concis.
http://portail.telethon.fr/ewb_pages/u/utilisation-dons.php

Écrit par : mémé keskidi. | samedi, 06 décembre 2008 18:10

Merci M. Humbley.

HS /
Quand le sabre et le goupillon sombrent dans la petite délinquance, heureusement, la justice sait se montrer généreuse.
http://www.libetoulouse.fr/2007/2008/12/la-petite-dlinq.html

Il faut dire que ce n'était pas des enfants de 12 ans.

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 06 décembre 2008 18:15

Avant de filer, je soumets aux collectifs et à tous ses lecteurs et contributeurs, la demande de vendredi net infos qui souhaite que nous insérions son lien ou de la pub ... ;-))

A vous de décider :

http://netreader.vendredi.info/

Écrit par : A | samedi, 06 décembre 2008 18:35

Ecrit par : A | samedi, 06 décembre 2008 18:35

Qu'ils crèvent !!!

(Tant qu'ils ne parlent pas de play-list, mouarf !)

Écrit par : adrien (de rien) | samedi, 06 décembre 2008 18:36

Captivant Bob...

Cette quête des dons dégoulimante de fausse bonté intéressée ou chacun joue d'hypocrisie m'a toujours ulcéré...

Hypocrisie de l'État qui se défausse de son travail de répartition des dépenses de santé alors que les services d'urgence ne sont même pas rendus correctement.

Hypocrisie des people qui en font des tonnes pour se donner une image charitable et positive et est un excellent moyen de se faire de la pub à long terme.

Hypocrisie du public qui se donne bonne conscience en donnant 1 fois par an;

Hypocrisie des médias qui mettent en avant ces pauvres gamins et ces malades mais allez donc en chercher dans leurs présentateurs et leurs personnels des gens atteints de maladies génétique ! Vous ne trouverez aucun handicapé dans leurs équipes !

Même si c'est peut être bien de donner, je préfèrerais payer 30 € par an de plus aux impôts !

Et puis ces quêtes permanentes, ces privatisations incessantes des maladies, de la misère, de la famine, des victimes des guerres, n'est ce pas la preuve des incuries des États et leur désengagement idéologique du bien public, merde alors!

Bientôt un bankthon pour sauver nos banques, un autothon pour tirer d'affaire l'industrie automobile ou un chomethon pour venir en aide aux chômeurs ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 06 décembre 2008 18:55

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 06 décembre 2008 18:55

Chouette, le cuicuithon a fonctionné !!!
Welcome back !!!

Écrit par : adrien (de rien) | samedi, 06 décembre 2008 19:13

Pas de Zemmour ce soir à cause de la foire aux crevettes !

Écrit par : Myopat Joy | samedi, 06 décembre 2008 20:13

ouais!!!!!!!! salut cui cui!!!!!
tu me manquais

Écrit par : le meuble du coin | samedi, 06 décembre 2008 20:40

De toute façon cette grande kermesse du pathos démagogifié n'intéresse que ceux qui regardent la télé.

Écrit par : urbain | samedi, 06 décembre 2008 21:21

Ecrit par : urbain | samedi, 06 décembre 2008 21:21

Rabat-(Pat)Joy !!!

Écrit par : adrien (de rien) | samedi, 06 décembre 2008 21:22

Ecrit par : adrien (de rien) | samedi, 06 décembre 2008 21:22

Ce télétron me rappelle la scène d'orange mécanique où le "jeune méchant" ( malcolm mcDowell) est contraint à regarder interminablement une logorrhée visuelle répugnante, destinée à le "soigner" de sa pathologie ( "hyper" violente).
Sauf que dans la version postmoderne, pour autant que je sache, les gens qui regardent ça ne sont pas attachés devant l'écran, avec d'ingénieux dispositifs maintenant leur paupières ouvertes et la fixité de leur regard en direction du flux audiovisuels dont ils se gavent.

Écrit par : urbain | samedi, 06 décembre 2008 21:30

Ecrit par : urbain | samedi, 06 décembre 2008 21:30

Ouvre ton coeur.

Écrit par : Pauvre con qui se croit drôle "Joy" | samedi, 06 décembre 2008 21:35

Le piaf a fini de bouder

Écrit par : Ouaf ! | samedi, 06 décembre 2008 21:53

?

Écrit par : Ducon Joy | samedi, 06 décembre 2008 21:55

Ecrit par : urbain | samedi, 06 décembre 2008 21:30

je suis d'accord avec toi, c'était juste l'occasion d'un (mauvais) jeu de mots.

Écrit par : adrien (de rien) | samedi, 06 décembre 2008 22:34

Ecrit par : Pauvre con qui se croit drôle "Joy" | samedi, 06 décembre 2008 21:35

Entendu la mère tapedur expliquer qu'elle avait "tendu la main" à la madonne des rastignacs.
L'avantage à la radio c'est qu'on peut imaginer la scène, surtout quand elle est supposée avoir eu lieu "en petit comité". J'imagine donc cette main tendue avec la vivacité et la fermeté "conviviales" qui caractérisent la mère des ch'tis, et la madonne esquivant de justesse pour éviter de se la prendre en pleine tronche.
Dommage qu'on ait pas intégré ça au télétron, j'aurais regardé, y compris le ralenti, et même donné des sous pour qu'elles continuent ( d'ailleurs même sans mes sous je pense que c'est ce qu'elles vont faire ).
Pendant ce temps ma femme regarde miss france, un peu comme elle prendrait une tisane accompagnée de loukoums .

Écrit par : urbain | samedi, 06 décembre 2008 22:35

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 06 décembre 2008 18:55

Tiens, cui2 le retour ! :-)

Écrit par : sarah7 | samedi, 06 décembre 2008 22:52

Faut regarder Chinatown de Polanski sur TCM...

Écrit par : programme TV | samedi, 06 décembre 2008 23:07

C'est quoi TCM ?

Écrit par : télé à 3 chaines | samedi, 06 décembre 2008 23:26

rectif : 4 ;-))

Écrit par : télé sans antenne | samedi, 06 décembre 2008 23:30

Télé Conte-Marlo

Écrit par : Psychic TV | samedi, 06 décembre 2008 23:35

Turner Classic Movies

Écrit par : programme TV | samedi, 06 décembre 2008 23:57

http://www.tcmcinema.fr/

Écrit par : programme TV | dimanche, 07 décembre 2008 00:00

François Bayrou, président du MoDem, a déclaré ne pas avoir l'intention pour l'instant de voter le texte sur le plan de relance, qui doit être examiné à l'Assemblée en janvier.
[...]
Il a pointé "une orientation extrêmement dangereuse" qu'il n'approuvera "en aucun cas": le relèvement du seuil à partir duquel un marché public peut être conclu sans appel d'offres.
"On ne peut pas se servir de la crise pour faire sauter les règles qui permettent de se défendre contre le gaspillage d'argent public, la corruption et l'arbitraire", a-t-il affirmé.

Écrit par : relèvement du seuil à partir duquel un marché public peut être conclu sans appel d'offres | dimanche, 07 décembre 2008 00:12

Ecrit par : programme TV | dimanche, 07 décembre 2008 00:00

:-)... je l'ai déja vu.

"Le Lauréat" :

http://fr.youtube.com/watch?v=FL6HK1YP9pQ

Écrit par : télé éteinte | dimanche, 07 décembre 2008 00:35

le pompiers battent les banquiers
Pompiers : 2 millions points
bankers : 380 mille points

winner : pompiers
et florent pagny chante

Écrit par : bob | dimanche, 07 décembre 2008 00:46

Ecrit par : télé éteinte | dimanche, 07 décembre 2008 00:35

Moi aussi, j'ai dû le voir cinq ou six fois, mais il fait partie des Polanski qu'on peut revoir...

Écrit par : programme TV | dimanche, 07 décembre 2008 00:53

C'est une loi quasi naturelle: dès qu'une association rencontre un succès certain, les ennuis commencent. L'aisance a ainsi éloigné l'AFM (Association française contre les myopathies) du rigorisme de ses débuts. La Cour des comptes a découvert qu'un cadre dirigeant qui disposait d'une voiture de fonction n'hésitait pas à se faire rembourser plusieurs notes de taxi dans la même journée. "L'AFM lui a remboursé, souligne la Cour, lors de voyages aux EtatsUnis, des frais de location de vidéos et de très nombreux appels téléphoniques en France. » Comment ne pas se demander si un cadre, fût-il dirigeant, d'une grande association peut vivre sur le même pied qu'un super-cadre d'entreprise?
L'Etat, il est vrai, ne contribue pas à calmer les esprits parfois échauffés par la réussite et la notoriété. Ainsi, les députés ont modifié un petit article de la loi de finances pour créer le concept du « bénévole rémunéré». Le bénévole rémunéré peut percevoir jusqu'à 7000 euros par mois. L'AFM a ainsi modifié ses statuts pour pouvoir rémunérer sa présidente, Laurence Tiennot-Herment, à hauteur de 5900 euros par mois. «Ce n'est que 80 % du plafond, se défend celle-ci, alors que je suis présidente à 200 %. Qui fait les éplacements dans les ministères, qui assure le lobbying, qui maintient le dialogue avec le conseil scientifique?» Certes, mais on pourrait, à bon droit, rétorquer que présider une association d'envergure est facultatif et que ce bénévolat rémunéré crée un curieux mélange des genres.

Écrit par : mémé keskidi. | dimanche, 07 décembre 2008 09:15

Dans un style approchant, un ancien dirigeant de l'AFM, Pierre Birambeau, a créé avec un associé les Uma ou •• unités de formation au management associatif «, hébergées par l'Ecole des mines de Paris. Cette initiative, qui regroupe des modules aussi divers que •• Préparer, organiser et exploiter un événement » ou encore « Identifier, négocier et justifier des financements publics», montre bien que l'assoc' business est devenu une ressource qui attire un nombre croissant d'entrepreneurs de tout poil.
Pourquoi pas? Comme le dit Pierre Birambeau, « il est nécessaire que les associations se professionnalisent et qu'elles adoptent des règles de management moderne». Sauf que beaucoup d'entre elles continuent à jouer sur deux tableaux. Dès qu'on leur demande, comme à toute entreprise privée, des comptes sur leur efficacité et leur bonne gestion, elles font valoir en soupirant qu'elles sont là pour des tâches autrement plus nobles que la comptabilité.

Écrit par : frère odm exoteriste.. | dimanche, 07 décembre 2008 09:20

Comité pour Sauver l’éthique du Téléthon

Le Comité pour sauver l’éthique du Téléthon (CSET), fondé en 2003 quand l’AFM (Association Française contre les myopathies) a revendiqué la légalisation du clonage, rassemble des personnes concernées par la maladie et le handicap (personnes malades, familles, soignants, sympathisants) qui veulent faire entendre leur voix pour que la recherche médicale et scientifique soit vraiment au service des malades et de leur guérison, respecte une éthique de la vie, et refuse toute forme d’eugénisme. Ouvert à tous, le CSET est coordonné par l’Alliance pour les Droits de la Vie.

Marraine officielle du Téléthon 2006 pour la région Rhône-Alpes, Raphaëlle Monod-Sjöström, ancienne championne du monde de ski acrobatique, explique pourquoi elle rejoint aujourd’hui le Comité pour sauver l’éthique du Téléthon :

« En tant que sportive, j’ai été très touchée d’être sollicitée pour parrainer le Téléthon dans ma région. C’est une aventure magnifique : je veux aider ceux qui sont frappés par ces maladies et encourager la recherche pour soigner et guérir. Quand j’ai entendu des critiques à la radio, j’ai voulu en savoir plus. J’ai découvert que l’on se servait des embryons pour la recherche. Quelque chose m’a beaucoup choquée à cause de l’amitié qui s’est nouée avec des jeunes malades rencontrés pour l’organisation du Téléthon. J’ai réalisé que je n’aurais peut-être pas la joie de connaître mon filleul aujourd’hui si les pratiques du tri embryonnaire avaient existé il y a vingt ans.

Le Téléthon doit prendre en compte l’avis des Français et respecter ceux qui considèrent qu’expérimenter sur des vies humaines est inhumain.

Ma démarche est difficile et j’espère qu’elle sera comprise. Mais je pense à Théodore Monod, qui s’est battu jusqu’à sa mort pour que l’humanité ne gâche pas son avenir, et ça me donne du courage pour prendre la parole. »

Écrit par : frère odm exoteriste. | dimanche, 07 décembre 2008 09:34

tous les comm que j'ai expédié ont disparu...

Écrit par : frère odm exoteriste. | dimanche, 07 décembre 2008 09:35

tous les comm que j'ai expédié ont disparu...

Ecrit par : frère odm exoteriste. | dimanche, 07 décembre 2008 09:35

Doit on s'en émouvoir ?

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 09:43

Gardien : l'émotion, c'est pas ton truc.

Écrit par : frère odm exoteriste. | dimanche, 07 décembre 2008 09:52

Avec les commentaires de frère odm, exeptionnelement soucieux d'éclaircir son propos, nous avons une série de prises de conscience du "spectaculaire intégré" à la société de la valeur marchande.
Rien de bien nouveau et dont il faudrait simplement tirer les évidentes conclusions.
Du point de vue "théorique" une démonstration de plus que les catégories de la philosophie ont été remplacées par des catégories morales ( cf. la prolifération hégémonique des "nouveaux philosophes/moralistes" , de la "gauche morale" et du "pathos" généralisé comme mode d'appréhension de la "réalité" ).
Du point de vue pratique :
NE PAS REGARDER LA TELE.
et accessoirement ... lire, lire des livres.
Donc, spécialement à l'attention de frère odm ( bien quela fête dieu soit encore loin) :
"Seigneur donnez nous des livres, beaucoup de livres, beaucoup de bons livres."

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 09:53

Elle est jolie, pourtant, la nouvelle miss...

Écrit par : Aubade | dimanche, 07 décembre 2008 09:59

Le maire socialiste du Teich (54,28 %) a battu, hier (il y a quelques jours), le maire UMP d'Arcachon.

« C'est une belle victoire », savourait, pour sa part, François Deluga depuis sa mairie du Teich, tout en ajoutant : « Il faut rester extrêmement modeste, c'est un moment particulier. Les habitants ont dit qu'ils étaient en désaccord avec la politique du gouvernement, et qu'ils refusaient les petits arrangements entre amis. C'est une victoire de la morale. »

Écrit par : Al More | dimanche, 07 décembre 2008 10:01

Ecrit par : frère odm exoteriste. | dimanche, 07 décembre 2008 09:52

Mon "truc" est assurément fort éloigné des répugnantes mièvreries complaisantes et démagogiques radiovisées.
Les américains ont une excellente formule pour ça : "cheep thrills" .

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 10:04

Plus que les abus financiers inévitables quand une association privée gère de telles sommes, la démarche eugéniste promue par cette association, a f m,est restée curieusement (tu m'étonnes) complétement hors du champs médiatique.
pseud o

Écrit par : frère odm exoteriste. | dimanche, 07 décembre 2008 10:05

Bon ça c'est fait mais encore...

Écrit par : millièmeneregardezpaslatélé | dimanche, 07 décembre 2008 10:07

C'est une victoire de la morale. »

Ecrit par : Al More | dimanche, 07 décembre 2008 10:01

Excellente et explicite illustration en effet.
Le PS comme "composante morale" de la droite, déclarée, assumée et enfin "victorieuse";
avec comme horizon :
la nullitude par l'alternance
( à quoi d'ailleurs on peut résumer nos 30 dernières années de vie politique hexagonale).

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 10:08

Ecrit par : Aubade | dimanche, 07 décembre 2008 09:59

C'est miss obama ? décidément la mode est au métissage...ceci sans jugement de valeur d'aucune sorte.

Écrit par : frère odm zemmour de base. | dimanche, 07 décembre 2008 10:10

Nouvelle opération de charité

24 jours pour 24 enfants.

La poésie...

Écrit par : nef des fous | dimanche, 07 décembre 2008 10:12

Mon cher Urbain, peut-on te qualifier d'"anti-système" ?
Ou bien ta démarche est-elle purement esthétique ?
Ce que je crois.

Écrit par : frère odm zemmour de base. | dimanche, 07 décembre 2008 10:15

Ecrit par : frère odm zemmour de base. | dimanche, 07 décembre 2008 10:15

Ni l'un ni l'autre mon général.
Tu as, nous le savons, une forte prédilection à croire un peu n'importe quoi.
L'émotion relève des "transports de l'âme" mais ça n'est pas la "passion".
faculté majeure induite par l'imagination , elle est en effet la manifestation la plus évidente, induite de nos perception, témoignat de l'union de l'âme et du corps.
Comme toujours on en revient à l'essentiel : le dualisme , la sixième méditation, la pensée et l'imagination.
Pour qu'il y ait une "union" contingente de l'âme et du corps, il faut bien que ces deux choses soient distinctes.
Et comme tu devrais le savoir, depuis le temps, pas plus adepte du "système" ( consistant et cohérent) que le cartésien.
(PS : dans la philosophie "classique" , l'esthétique n'est "en fait" que ce qui relève du "donné" divers du monde offert à nos sens et perceptions.)

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 10:27

Moi je suis pour la mise en place d'une assemblée constituante et la nationalisation immédiate et sans contrepartie, des moyens de productions et d'échanges...

Bien entendu, les libraires ayant soutenu la cause disposeront du droit exceptionnel de rester dans leur officine, après avoir, naturellement, expurgé leurs rayons de toute la littérature bourgeoise et religieuse, Les ouvrage en question seront brulés place de la révolution ( anciennement place Charles-de-Gaulle) .

Camarade Urbain, un monde nouveau est en marche...

Un monument à la gloire de la raison sera inauguré ce jour là, le comité a pensé à vous prendre comme modèle...

Dans une composition, d'un camarade siderurgiste, chassé par les suppots du capitalisme international de son entreprise et reconverti dans la fonderie culturelle socialiste, vous seriez représenté en train d'égorger Dieu avec un stylo dont la plume serait comme un sabre rouge.

Vous auriez sous le bras un volume de la loi sacrée (le capital du camarade marx)et deux laser jailliraient de vos orbites, symbolisant la lumière que chaque homme porte en lui.......

Camarade, Au travail !

Écrit par : frère odm zemmour de base. | dimanche, 07 décembre 2008 10:31

Je ne suis pas du tout enclin a croire n'importe quoi, encore moins quand les enseignements que l'on tente de m'inculquer sont rationnels et de sources anthropiques assumées comme telle.

La raison n'est pas une fin pour moi, c'est le contrepoint necessaire à l'équilibre.

Écrit par : frère odm zemmour de base. | dimanche, 07 décembre 2008 10:40

Ecrit par : frère odm zemmour de base. | dimanche, 07 décembre 2008 10:40

Nouvelle manifestation de "pathos continué" ( pathos , donc passion, souffrance , etc.).
La raison n'est rien d'autre que la faculté, théoriquement commune à tous nos "frères humains" pour peu que son usage s'accompagne de "bon sens" ( si bien partagé comme tu sais) de "bien juger" ( une des quatres opérations de la pensée).
NB : pense à mieux adapter ton pseudo à l'évolution de tes commentaires, dès lors qu'il semble qu'il en soit tributaire .
PS : pour l'heure il n'est pas question de Marx mais de Descartes.

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 10:50

quatre opérations ... "oups".

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 10:51

"Une société parfaite n'a pas de gouvernement, mais une administration; pas de lois, mais des devoirs ; pas de punitions, mais des remèdes"

Écrit par : frère odm Wilhelm Weitling de base. | dimanche, 07 décembre 2008 11:19

" Nous voulons avoir, nous aussi, une voix dans les délibérations publiques sur le bonheur et le malheur de l'humanité, car nous, le peuple portant blouses, gilets, sarraus et casquettes, nous sommes les plus nombreux, les plus robustes et pourtant les moins considérés des hommes sur la vaste terre de Dieu. De mémoire d'homme, d'autres que nous ont toujours défendu nos intérêts ou plutôt les leurs - c'est pourquoi il est plus que temps que nous devenions enfin majeurs et que nous nous débarrassions de leur tutelle odieuse et ennuyeuse. Celui qui ne partage pas nos joies et nos malheurs, comment pourrait-il s'en faire une idée ? Sans cette idée, sans cette expérience pratique, comment serait-il capable de proposer et de réaliser des moyens pour améliorer notre condition morale et physique. Même s'il le voulait, il n'en serait pas capable, car seule l'expérience rend sage et intelligent. Celui qui veut juger correctement la situation de l'ouvrier doit être lui-même ouvrier, sans quoi il ne pourra avoir une notion des peines qui s'y rattachent... Le médecin ne peut avoir une notion parfaite d'une maladie qu'à condition d'en avoir souffert lui-même. "

Écrit par : frère odm Wilhelm Weitling de base. | dimanche, 07 décembre 2008 11:21

Ce bon wilhem avait compris la nature bourgeoise des théoriciens du communisme à venir.

Écrit par : frère odm Wilhelm Weitling de base. | dimanche, 07 décembre 2008 11:23

Une belle aventure que le communisme, mais une aventure obscure.

Une aventure qui commence par la mise en place de société secrètes hierarchisées, necessitée par la repression exercée par les autorités de l'époque, mais pas seulement.

Ma nouvelle expérience dans les groupuscules marxistes me ramène encore et toujours dans les mêmes temples.

Écrit par : frère odm Wilhelm Weitling de base. | dimanche, 07 décembre 2008 11:31

Et ton silence sur cet aspect des choses, camarade urbain,me laisse perplexe, ainsi que le rôle que tu joues ici.

Car il y à une relation étroite entre cette haine de la religion, et au dela de la société traditionnelle (au sens que lui donne René Guénon), et ton engagement marxiste.

Mais je présume que ce marxisme flamboyant n'est que la partie visible de ta doxa..

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 11:42

Je suis dans le sujet, car l'AFM est un des instruments de la mise en place de la société eugéniste, monstrueuse et rationnelle qui se met en place.

Une société ou la science crée sa morale et son éthique aux nom de la raison.

Une société ou les différences seront analysées comme des erreurs génétiques, ou les hopitaux psychiatriques sont des prisons, ou les enfants différents seront soignés a la ritaline......

extrait d'un blog de sorciers blancs : Actuellement en France, le traitement médicamenteux de référence pour l'hyperactivité est la Ritaline ou méthylphénidate. Le méthylphénidate est un stimulant du système nerveux central. Il augmenterait la concentration des monoamines dans la fente synaptique. Il agit alors sur l'humeur : la ritaline améliore l'attention et les performances intellectuelles des enfants hyperactifs

Mais grâce à la science et l'AFM nous pratiqueront bientôt le tri sélectif....

des embryons.

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 12:00

Ecrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 11:42

Au moins un point sur lequel je peux te rassurer.
Je ne suis pas plus séduit que toi par l'instrumentalisation bio-eugénique "décomplexée" en cours, et je partage assez largement tes inquiétudes à ce sujet, en rapport avec le futur de "cyborgs" qui semble promis aux générations futures.
Mais tout ça ne relève que "contradictions secondaires" comme dirait Mao, secondes par rapport à la contradiction "principale".
utrement dit, il est facile de voir qu'il s'agit d'une conséquence de l'épanouissement et de la prolifération marchande. Et en disant cela tu peux vérifier que je suis dans le droit fil de l'ontologie de Marx, de la critique de la valeur, comme de son "approfondissement" situationniste.
L'intérêt de ces positions marxistes , rationalistes et matérialistes, est d'intégrer cette critique ( dans un corps de pensée consistant et cohérent) avec l'analyse critique des conditions socio-économiques qui produisent de tels effets et celle de leur généalogie historique et idéologique.
Bref ce qui te fait complètement défaut, et te laisse, notamment quand tu fait ce genre d'amer et angoissant constat, dans la posture de déréliction et déploration de la créature abandonnée de son créateur.

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 14:05

Tiens, c'est bizarre, je croyais avoir comment t'es cet article....
Serais-je victime à mon tour d'une maladie qui toucherait mon cerveau et me ferait croire à des réalités inexistantes...

Pour me soutenir, une seule adresse:

http://kprodukt.blogspot.com

Ps: aucune promesse de don ne sera acceptée

Écrit par : skalpa | dimanche, 07 décembre 2008 14:10

Ecrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 11:42

Puisque ça semble assez calme en cette heure de sieste dominicale, je me permets de te préciser que je n'ai point de haine, pas plus à l'encontre des religions que toutes les autres formes de crédulité plus ou moins néfastes (notamment celle qui consiste à vénérer le veau d'or du marché ).
Je me contente de constater leurs effets délétères, aliénants et le plus souvent désastreux sur leurs adeptes, mais aussi ( et c'est l'effet le plus désastreux) sur ceux qui ne les partagent pas.
Et je me dis que si nous étions débarrassés de toutes ces inepties, on irait sans doute moins mal.

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 15:04

Et une ineptie "en apesanteur" qui ne semble pas vouloir s'éloigner, bien au contraire :

"En apesanteur européenne, Nicolas Sarkozy se prépare à revenir "au plus près des Français" avec la volonté de ne pas se laisser prendre à revers par une crise aux lourdes conséquences sociales."

Écrit par : *** | dimanche, 07 décembre 2008 15:10

Ecrit par : *** | dimanche, 07 décembre 2008 15:10

Il va retomber ?
Pourtant il me semble que contrairement au capitaine il prend bien soin de nouer ses lacets de chaussure.
Même que le grand machin lui a marché sur les godasses en essayant de lui passer son écharpe souvenir ( en soie de bombyx du pothala , très rare).
voir : http://medias.lemonde.fr/mmpub/edt/ill/2008/12/07/h_4_ill_1127974_sarko_844508.jpg
Le dialogue original est "t'inquiètes pas ça m'arrive tous les jours avec ma femme quand elle noue ma cravate"
[on rit]

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 15:30

Dites, y avait pas un commentaire sur les méthodes de communication inculquées aux intervenants au début des réactions ? Je voulais le relire pour voir s'il était sourcé afin de l'utiliser mais je ne le retrouve plus. Il était peut-être de Téraillon..

Censure ?

Écrit par : Nicks | dimanche, 07 décembre 2008 15:38

Ecrit par : Nicks | dimanche, 07 décembre 2008 15:38

En attendant ( d'avoir élucidé le mystère des commentaires fantômes et de la censure masquée) je peux te proposer cet organisme ( à recommander à quatremerdes et à la gauche morale) :
http://www.key-concept-management.com/email/Mailconflitsite.html

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 16:20

http://www.coordinationsud.org/IMG/pdf/CR_PDJ6-2.pdf

Ca c'est pas mal aussi !

Écrit par : Nicks | dimanche, 07 décembre 2008 16:40

Ecrit par : Nicks | dimanche, 07 décembre 2008 16:40

En effet quelques perles de pure novlangue ...
j'aime assez les formulations du type :

"Un marketing plus stratégique pour intéresser, atteindre et fidéliser le « CONSO-DON-ACTEUR »"

Au mode merveilleux des conso-don-acteurs (une des formes mutantes prévisibles et tant redoutées de frère odm ), nul doute que ses zélotes décomplexés seront plus à l'aise que nous.
Au moment ou levy-Strauss a cent ans, il est temps de tourner la page et de concevoir l'anthropologie nouvelle, celle qui saura rendre compte de cette humanité là.
Pour nous en prémunir ?

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 16:59

je rectifie pour éviter tout malentendu :
redoutées PAR frère odm,
tant il ne faudrait pas supposer que je considère frère odm, quelques soient ses mutations pseudonymales périodiques, d'être menacé d'aussi terrifiantes transformations.

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 17:02

Il y a la banque... alimentaire aussi !!!

Écrit par : arc - angel | dimanche, 07 décembre 2008 17:42

Jack Generous (sympathique économiste, sans plus) :

www.marianne2.fr/Jacques-Genereux-un-plan-de-relance-ni-suffisant,-ni-adapte-_a94186.html?PHPSESSID=5c48f956d96fa715d698621740571c0c

Le "plan de relance" ("massif", "l'arsenal anti-crise", comme ils disent tous), c'est rien.

Écrit par : *** | dimanche, 07 décembre 2008 18:32

Vivement le retour de Jacatali pour nous relancer tout ça...

Écrit par : *** | dimanche, 07 décembre 2008 18:40

Etrun, petit trou du cul, tu m'as banni de ton blog ?
Pourtant je voulais faire un compliment.

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 19:19

Urbain, je constate qu'en bon jésuite laïc, tu évites soigneusement de répondre à mes questions....

Écrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 19:21

...

Écrit par : sarah7 | dimanche, 07 décembre 2008 19:31

Ecrit par : *** | dimanche, 07 décembre 2008 18:40

C'est fait, tu penses bien !
Renegattali nous a pondu un des 50 livres/pensum sur "la crise" , le sien est sorti il y a une semaine .
Naturellement, il "voit plus loin" et son livre ( plutôt un opuscule ) s'intitule "la crise , et après ?".

NB : à ce propos ( la crise et les livres, et les blogs qui en parlent ) j'aurais sans doute une petite surprise pour vous la semaine prochaine, patience ...

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 19:47

Ecrit par : frère odm exotériste convaincu. | dimanche, 07 décembre 2008 19:21

J'accepte ( si ça te fais plaisir) le qualificatif dont tu m'affubles, mais je ne vois pas bien quelles sont les questions sans réponse ...

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 19:49

Ecrit par : arc - angel | dimanche, 07 décembre 2008 17:42

+

d'aussi terrifiantes transformations.

Ecrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 17:02

=

http://www.marveldirectory.com/individuals/a/archangel.htm

Écrit par : Archangel | dimanche, 07 décembre 2008 19:55

c'est dimanche encore, non?
alors on se détend

L'institutrice présente à la classe un nouvel élève arrivant du Japon: Sakiro Suzuki.

Le cours commence.

L'institutrice: “Bon, voyons qui maîtrise l'histoire de la culture franco-américaine. Qui a dit 'Donnez-moi la liberté ou la mort'?”
Pas un murmure dans la salle.
Suzuki lève la main: “Patrick Henry, en 1775 à Philadelphie.”
L'institutrice: “Très bien Suzuki! Et qui a dit “L'Etat est le peuple, le peuple ne peut pas sombrer'?”
Suzuki lève la main: “Abraham Lincoln, en 1863 à Washington.”
L'institutrice: “Excellent, Suzuki! Maintenant, qui a dit 'Je vous ai compris'?”
Suzuki lève la main et dit: “Charles de Gaulle!”
L'institutrice regarde les élèves et dit: “Honte à vous! Suzuki est Japonais et il connaît l'histoire française et américaine mieux que vous!”
On entend alors une petite voix au fond de la classe: “Allez tous vous faire f…, connards de Japonais!“
“Qui a dit ça?”, s'insurge l'institutrice.
Suzuki lève la main et, sans attendre, dit: “Général Mc Arthur, 1942, au Canal de Panama et Lee lacocca, 1982, lors de l'assemblée générale de General Motors.”
Dans la classe plongée dans le silence, on entend un discret: “Y'm'fait vomir…”
L'institutrice hurle: “Qui a dit ça?”
Et Suzuki répond: “George Bush Senior au Premier ministre Tanaka pendant un dîner officiel à Tokyo en 1991.”
Un des élèves se lève alors et crie: “Pomp'moi l'gland!!!”
Et Suzuki, sans sourciller: “Bill Clinton à Monica Lewinsky, 1997, dans la salle ovale de la Maison Blanche, à Washington.”
Un autre élève lui hurle alors: “Suzuki, espèce de merde!”
Et Suzuki: “Valentino Rossi, lors du Grand Prix de Moto en Afrique du Sud en 2002…”
La salle tombe littéralement dans l'hystérie, l'institutrice perd connaissance, la porte s'ouvre et le directeur de l'école apparaît: “Merde, je n'ai encore jamais vu un bordel pareil!”
Et Suzuki: “Martine Aubry en arrivant à la tête du Parti Socialiste!!”

Écrit par : le meuble du coin | dimanche, 07 décembre 2008 21:40

Bizarre quand même, cette télé qui propose la solidarité financière avec une millionnaire qui murmure aux français de casser leur tirelire avant Noël et de l'autre une chaîne qui demande de voter pour la plus belle plastique humaine, et qui en trouve encore pour s'enrichir...
Millionnaire femme de, lui-même murmure effacer le samu, les maternelles, raccourcir le temps d'étude pour certains diplômes, privatisera surement les hopitaux, bien sûr, les fonctionnaires sont des feignants, y'a qu'à voir les urgences, à quoi ça sert... Faut faire des économies pour que Monsieur garde son égo et continue à s'augmenter avec sa cour pour ne pas se faire entretenir par Madame. Je regrette une émission sur la chaîne des Miss France, vis ma vie, ah, quel régal alors de voir Monsieur, tournant en rond dans son petit salon devant Madame sous anti-dépresseurs à hautes doses...
Enfin, tout ça pour dire que moi non plus je n'aime pas Sophie Davant.

Écrit par : a bon? | dimanche, 07 décembre 2008 22:00

La télé vous prend pour des cons, la télé vous rend cons.

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 22:37

Ecrit par : Archangel | dimanche, 07 décembre 2008 19:55

J'imaginais plutôt ce genre de chose :
http://biml.files.wordpress.com/2008/03/barbara.jpg

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 22:45

Pourquoi continuer à élire une Miss France alors qu'on a déjà Carla, Rachida et Rama ?

Écrit par : Patrice Joyeux | dimanche, 07 décembre 2008 22:47

J'ajoute à mon derneir com que c'est assez ressemblant (plus que DSK en tout cas, à part la coupe de cheveux)

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 22:52

Ecrit par : Patrice Joyeux | dimanche, 07 décembre 2008 22:47

et Martine, et Ségolène, et Boutin, et Jean Passe.

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 22:53

C'était fric show contre freak show hier sur TF1 et France 2, et vice versa. Du taxi vers la gare, j'ai vu sur un kiosque la couv' de Telerama: Avez-vous du goût ? Au bout de 2 jours j'étais déjà bien content de quitter ce pays de dégénéres.

Écrit par : Pat Joy | dimanche, 07 décembre 2008 23:05

Ecrit par : Pat Joy | dimanche, 07 décembre 2008 23:05

C'est ça la sarkozie, mon bon ravi ( un pays majoritairement peuplé de dégénérés qui ont élu un président à leur image) .

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 23:15

Quel indécrottable nostalgique du chiraquisme tu fais !

Écrit par : Pat Joy | dimanche, 07 décembre 2008 23:32

Ecrit par : Pat Joy | dimanche, 07 décembre 2008 23:32

En effet la seule chose véritablement remarquable à laquelle soit parvenu bouffon : faire regretter Chirac et même Giscard !

Écrit par : urbain | dimanche, 07 décembre 2008 23:43

à 1h, sur la 3, il y avait "Hello Sister" dernier film d'Erich von Stroheim, extrêmement rare (première diffusion à la télé, je crois). Il avait été projeté à Paris pour la dernière fois en 2005.

Bientôt au programme du cinéma de minuit, toujours des films rarement diffusés, à ne pas manquer : "Le Chant du Danube" (un Hitchcock très quelconque mais pas son plus mauvais), "Les Filles de Kohlhiesel" de Lubitsch (une comédie de la période allemande, moins drôle que "La princesse aux huîtres" mais tout à fait regardable), et en janvier "La Statue qui marche" de Fritz Lang !

Écrit par : programme TV | lundi, 08 décembre 2008 02:32

Ecrit par : Nicks | dimanche, 07 décembre 2008 16:40

Je vais scanner le brief de l'AMF et je te l'enverrais si tu veux.

Écrit par : nef des fous | lundi, 08 décembre 2008 09:14

Ce serait bien urbain, si je puis me permettre :oB Je modifierai mon post en conséquence sur mon blog. Mais je ne voulais pas diffamer, car ces crétins sont bien capables d'attaquer tous les gens qui osent critiquer la sainteté de leurs actes.

Écrit par : Nicks | lundi, 08 décembre 2008 16:11

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu