Avertir le modérateur

« La Nullitude pour les nuls | Page d'accueil | La Nullitude à l’œuvre »

jeudi, 04 décembre 2008

Les deux principes fondateurs de la Nullitude

1021022275.jpg

II

Les deux principes fondateurs de la Nullitude

1er principe de la nullitude :

le principe théorique.

Ce point est à proprement parler « essentiel » et il conduit à identifier une des novations les plus caractéristiques de la gauche morale (et de son « parti pris ») : la construction renouvelée, permanente, continuée dirait Descartes, d’un débat « nullifiant » ; autrement dit un débat organisé sur le modèle des opérations à somme nulle, c’est à dire concrètement : produisant continuellement cet état de nullité par rapport auquel il conviendra de se « positionner », et qui permettra de fixer en permanence le « critère de nullité » , indispensable à l’être continué de la nullitude.

Comme on voit : l’enjeu est de taille pour la gauche morale (et son « parti pris »), et c’est pourquoi il faut saluer la remarquable efficacité de la méthode qui a permis de garantir la permanence, la pérennité de ce « substrat ». Cette innovation méthodologique sans précédent dans l’histoire des idées et de la politique a consisté à poser comme principe de base de « dépassement des contradictions » :

la nécessité qu’elles ne puissent déboucher que sur une annihilation mutuelle des positions antagonistes ou, idéalement, sur une annihilation équivalente de la contradiction elle-même.

Avec la conception de cet astucieux contournement « stratégique » du rationalisme hégéliano-marxisme ( l’ennemi absolu), la gauche morale se dote donc d’un moyen de circonvenir le « moteur de l’histoire » : les contradictions ne requièrent plus d’être dépassées par « autre chose », ou un « nouvel état des choses », un « devenir », elles vont se résoudre par « auto-néantisation » en quelque sorte « réciproque ».

 

2ème principe de la nullitude :

le principe pratique.

Une fois ce brillant principe théorique posé (tel les dogmes de l’église il fallu quand même quelques congrès/conciles et un peu de temps pour ça ) , encore fallait-il décrire une  méthode débouchant sur une pratique applicable et pérenne susceptible de mettre ce principe « en actes ».

C’est la deuxième innovation remarquable à mettre au crédit de la gauche morale (et de son « parti pris ») :

désormais les questions débattues, problèmes soulevés et toutes les suites, conclusions ou conséquences auxquelles elles pourront aboutir, devront se soumettre à un second impératif, pratique celui-là :

ne pouvoir aboutir qu’à une annihilation réciproque, une somme nulle, ou idéalement la disqualification de l’objet du débat en tant que présentant quelque pertinence ou conséquence que ce soit dans l’ordre de ce qu’on appelait naguère le "choix de société" (une « conception positive de la vie que l’on veut vivre » permettant d’orienter l’action politique qui y conduirait).

Désormais auto-suffisante en matière conceptuelle, la gauche morale (et son « parti pris ») va pouvoir résoudre ses deux principaux problèmes :

comment s’identifier, se distinguer de « la droite » tout en abandonnant tout ce qui pouvait  la qualifier comme « à gauche »,

et singulièrement en abandonnant toute prétention à l’émancipation et toute mesure ou initiative de nature à contester l’organisation et la logique capitaliste .

Comment, grâce à la mise en œuvre systématique de la nullitude, la gauche morale va-t-elle satisfaire ce double objectif ?

C’est ce que nous allons voir dans le troisième et dernière partie.

Urbain

Commentaires

l'émancipation est un acte individuel.

Écrit par : frère odm DSK de base. | jeudi, 04 décembre 2008 09:15

Ecrit par : frère odm DSK de base. | jeudi, 04 décembre 2008 09:15

dans cette hypothèse de quoi s'émancipe-t-on, comment, et "pour quoi faire" ?

Écrit par : urbain | jeudi, 04 décembre 2008 09:30

Ecrit par : le meuble du coin | jeudi, 04 décembre 2008 09:34

La difficulté avec bouffon n'est pas de "comprendre" ce qu'il récite.
De ce point de vue ses espoirs sont donc fondés et largement exaucés, sans doute moins s'il s'agit de comprendre au sens "d'adhérer aux thèses exprimées", mais dans un contexte de nullitude généralisée ça ne fait pas de "différence".

Écrit par : urbain | jeudi, 04 décembre 2008 09:40

Ce blog est-il à l'image de la diversité raciale de notre pays ? Combien d'hommes et de femmes de race noire, asiatique ou autres ? Où sont les minorités visibles ?

Écrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:33

Blog de petits blancs...

Écrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:33

Où sont les musulmans sur ce blog ?

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 04 décembre 2008 10:35

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 04 décembre 2008 10:35

La Halde n'est plus de mise ?
Jusqu'ici tu sembles être le seul communautariste a revendiquer de s'exprimer en tant que tel, ici.
Je présume que personne ne s'en plaindra, à part toi.

Écrit par : urbain | jeudi, 04 décembre 2008 10:41

Oui c'est bien un village ici. Un bon vieux village de la France moisie, avec son clocher et ses querelles, ses alcoolos, ses marxistes, ses joyeux, ses viragauchistes. Tous blancs.
A côté le FN c'est United Colors of Benetton.

Écrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:42

@ Responsables éditoriaux de ce Village

"A côté le FN c'est United Colors of Benetton".

Si je ne m'abuse, ça revient à faire de la publicité pour le FN. De mieux en mieux, ici!!

Écrit par : Que fait la police? | jeudi, 04 décembre 2008 10:52

La France moisie, rappelez- vous, c’est la force tranquille des VILLAGES, la torpeur des provinces, la terre qui, elle, ne ment pas, le mariage conflictuel, mais nécessaire, du clocher et de l’école républicaine.

(...)

L’Etat ? Chacun est contre, tout en attendant qu’il vous assiste. L’argent ? Evidemment, pourvu que les choses se passent en silence, en coulisse. Un référendum sur l’Europe ? Vous n’y pensez pas : ce serait non, alors que le désir est oui. Faites vos affaires sans nous, parlons d’autre chose. Laissez-nous à notre bonne vieille routine endormie.

http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=319#nb1

Écrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 11:05

A part ces cas de nouvelles guérisons à Lourdes,et les rats à Montparnasse,les deux bonnes infos du jour sont:
- la nouvelle démission du dir cab adjoint de Rachida, dans bakchich
- l'incroyable discours tenu par Nombril Ier au premier ministre tchèque, sur les arabes, racontée par rue 89. Tu vas adorer grincheux!
http://www.bakchich.info/article6064.html

http://www.rue89.com/2008/12/03/sarkozy-et-les-arabes-pataques-entre-paris-et-prague

Écrit par : Cath' NRV | jeudi, 04 décembre 2008 11:20

Ecrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:42

Ta réflexion est à la hauteur de ta connerie.

En tout cas, calme un peu tes ardeurs si tu ne veux pas te retrouver aphone quelques temps.

Écrit par : agathe | jeudi, 04 décembre 2008 11:28

Ecrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:33

Quand je lis ce type de propos, l'intelligence de l'auteur saute aux yeux.

Je préfére les laisser, il s'auto-humilie en live ...

Commande une boule de cristal pour Noël, Pat Joy qui a un pois chiche à la place d'un cerveau ...

Écrit par : agathe | jeudi, 04 décembre 2008 11:32

Ecrit par : agathe | jeudi, 04 décembre 2008 11:28

Keskedit la folle ?

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 04 décembre 2008 11:35

Euh, pour compléter votre exposé, honorable GéGé, vous allez probablement nous offrir un développement sur le "spectacle de la nullitude" ?

Cette "représentation", qui d'emblée, empêche toute vélléité d'implication ; sauf à être soi-même le PLUS... "nul" (pour "réussir") !!!

Écrit par : objectif - nul | jeudi, 04 décembre 2008 11:45

Ecrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:42

Qui vous dit que je ne suis pas noir ?

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 04 décembre 2008 13:24

Ecrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:33

Il n'y a qu'une race humaine.

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 04 décembre 2008 13:25

Ecrit par : objectif - nul | jeudi, 04 décembre 2008 11:45

Pas exactement car la Nullitude est par nature intégrée ("embedded") dans le spectacle ( dont elle est à la fois conséquence et et partie prenante ), mais vous aurez un chapitre sur la nullitude "en action".

Écrit par : urbain | jeudi, 04 décembre 2008 13:39

Veuillez pardonner mon maître. Soumis récemment à un contrôle de l'inspection du travail, Monsieur Joyeux a été fort incommodé par ces socialo-communistes qui n'avaient d'autres objectifs que de se le payer au seul motif de légers travaux (payés au noir) de réfection de sa résidence secondaire au Plessis-Robinson par moi-même (on blaguait avec ça : "le noir, il est manuel" me disait-il... "Mais non, Manuel, il est espagnol."). Il a alors été exemplaire, n'hésitant pas à me cacher dans le coffre de sa voiture puis, sans contrepartie de ma part, m'invitant à stagner pendant 3 jours dans une cave humide mais confortable, où j'ai pu assister à de savoureuses parties sado-maso, il a su me sauver de la police du travail. Monsieur Joyeux est bien bon et il aime beaucoup les nègres, moins que son frère puis moins que son cousin puis moins que son boucher mais quand même plus que le musulman basané. Il aime bien quand le noir est comme lui, visible, contrôlé, marketingé. Quand il entre dans le cahier des charges. Merci Monsieur Joyeux. (Qui, je pense que c'est une blague, n'a toujours pas voulu me dire ce que CRA signifie.)

Écrit par : Mamadou Joyeux | jeudi, 04 décembre 2008 14:03

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 04 décembre 2008 13:25

Pas tous humains ...

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 04 décembre 2008 11:35

Il y a des trouducs qui ne ressemblent à rien ... (sans être rien);-))

Écrit par : agathe | jeudi, 04 décembre 2008 14:05

Ecrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 10:33

Sa ou fé
"Minorités visibles" vous voyez à travers l'écran de votre ordinateur!!! De plus en plus partir le schtoumpf Joyeux..

@ RETOUR DE CUI-CUI IMMEDIAT!!!! NON à L'OFFICINE BADIOUSIENE.....

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 04 décembre 2008 13:24

Je demande à voir!!!!!

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 04 décembre 2008 14:16

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 04 décembre 2008 13:25

Oui je sais bien, un malheureux lapsus. Il faudra penser à amender la Constitution en conséquence.

Pour clore ce sinistre débat, qui n'est pas sans rappeler les heures les moins claires de notre Histoire, un vibrant plaidoyer anti-raciste:

_________________________________________________________

« Tiens, voilà un maître journal, Le Temps ! » qu'il me taquine Arthur Ganate, à ce propos. « Y en a pas deux comme lui pour défendre la race française ! - Elle en a bien besoin la race française, vu qu'elle n'existe pas ! » que j'ai répondu moi pour montrer que j'étais documenté, et du tac au tac.

- Si donc ! qu'il y en a une ! Et une belle de race ! qu'il insistait lui, et même que c'est la plus belle race du monde, et bien cocu qui s'en dédit ! Et puis, le voilà parti à m'engueuler. J'ai tenu ferme bien entendu.

- C'est pas vrai ! La race, ce que t'appelles comme ça, c'est seulement ce grand ramassis de miteux dans mon genre, chassieux, puceux, transis, qui ont échoué ici poursuivis par la faim, la peste, les tumeurs et le froid, venus vaincus des quatre coins du monde. Ils ne pouvaient pas aller plus loin à cause de la mer. C'est ça la France et puis c'est ça les Français.

- Bardamu, qu'il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n'en dis pas de mal !...

- T'as raison, Arthur, pour ça t'as raison ! Haineux et dociles, violés, volés, étripés et couillons toujours, ils nous valaient bien ! Tu peux le dire ! Nous ne changeons pas ! Ni de chaussettes, ni de maîtres, ni d'opinions, ou bien si tard, que ça n'en vaut plus la peine. On est nés fidèles, on en crève nous autres ! Soldats gratuits, héros pour tout le monde et singes parlants, mots qui souffrent, on est nous les mignons du Roi Misère. C'est lui qui nous possède ! Quand on est pas sages, il serre... On a ses doigts autour du cou, toujours, ça gêne pour parler, faut faire bien attention si on tient à pouvoir manger... Pour des riens, il vous étrangle... C'est pas une vie...

- Il y a l'amour, Bardamu !

- Arthur, l'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches et j'ai ma dignité moi ! que je lui réponds.

- Parlons-en de toi ! T'es un anarchiste et puis voilà tout !

Dominique Sopo in "Tous pareils, tous différents"

Écrit par : Patrice Joyeux avec la Halde | jeudi, 04 décembre 2008 15:02

Où est passé cui cui? Excommunié? Exclu? Expulsé? Hortefisé?

Écrit par : etrun | jeudi, 04 décembre 2008 15:05

Où est passé cui cui? Excommunié? Exclu? Expulsé? Hortefisé?

Ecrit par : etrun | jeudi, 04 décembre 2008 15:05


Seppuku

http://samourais.free.fr/S_Seppuku.html
http://www.taxigirl.org/taxigirl.php?page=disque&format=lp&titre=seppuku
http://fr.youtube.com/watch?v=4ZdadAcLF0I

Écrit par : rep ban | jeudi, 04 décembre 2008 15:40

Sachons reconnaître un lapsus...

Le point de détail de Le Pen ; lapsus or not lapsus ?
Les moutons dans la baignoire de Sarkozy ; lapsus or not lapsus ?
Les écrits de Faurisson ; lapsus or not lapsus ?
Heil!degger ; lapsus or not lapsus ?
Dieudonné ; lapsus or not lapsus ?

Papon à Bordeaux ; acte manqué or not acte manqué ?
Le Pen en Algérie ; acte manqué or not acte manqué ?

Écrit par : Sic lopède | jeudi, 04 décembre 2008 15:46

Ecrit par : Sic lopède | jeudi, 04 décembre 2008 15:46

+1

Écrit par : agathe | jeudi, 04 décembre 2008 15:55

Sa ou fé
Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 04 décembre 2008 14:16

Sa ka maché, an kay fè on ti poz !

Écrit par : Patwice Jwaïeu | jeudi, 04 décembre 2008 16:17

Ecrit par : etrun | jeudi, 04 décembre 2008 15:05

Pfff faut suivre Darling;-)) Urbain a sévi et Cui-Cui est parti...

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 04 décembre 2008 16:33

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/12/03/la-prison-a-12-ans-une-mesure-de-bon-sens-pour-rachida-dati_1126484_3224.html

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/12/03/affaire-clavier-le-dossier-a-ete-vole-en-corse_1126568_3224.html#ens_id=1126572

Écrit par : bon sens - mais c'est bien sûr | jeudi, 04 décembre 2008 16:35

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 04 décembre 2008 16:33
Ah bon? Coup dur pour le Village! Reviens cui cui, reviens!

Écrit par : etrun | jeudi, 04 décembre 2008 18:23

Ecrit par : etrun | jeudi, 04 décembre 2008 15:05

Vexé .
( il boude)

Écrit par : urbain | jeudi, 04 décembre 2008 19:43

Pas d'affolement, pas d'inquiétude, cui² est buzy. Pas de souci. Ceci dit, cela lui fera plaisir de voir son fan club en émoi ;-))

Pour revenir au billet :

Toutes ces sommes nulles sont d'autant plus affolantes que nous en faisons partie. Des enfants en prison ! Il faudrait voir à cesser d'ajouter à la somme de nullités, la nôtre. Hébétés, amorphes comme des gros nuls. Tout passe, le pire passe.

Écrit par : A | jeudi, 04 décembre 2008 19:56

Merci Skalpa, c'est bien

http://kprodukt.blogspot.com/

Écrit par : A | jeudi, 04 décembre 2008 21:10

Je demande à voir!!!!!
Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 04 décembre 2008 14:16

OK (clic signature)

http://www.youtube.com/watch?v=OemE-YJgGec

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 05 décembre 2008 00:25

Ecrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 05 décembre 2008 00:25

Merci excellente version.

Écrit par : n | vendredi, 05 décembre 2008 10:38

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu