Avertir le modérateur

« Sciences : les singes décideurs sont ils l’avenir du libéralisme économique ? | Page d'accueil | Sexe, socialisme et religion... »

vendredi, 21 novembre 2008

Doit-on s’en émouvoir ?

 

prost.jpgC’est officiel :

Il n'est pas (plus) diffamatoire d'être qualifié(e) de pute à Puteaux.

Du moins pour les acteurs de la politique locale.

«Et oui, la maire de Puteaux fait sa pute. Elle se vend, offre des cadeaux, promet tout et son contraire et prévoit tout pour se faire réélire en 2007 et 2008».

La députée-maire UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine), Joëlle Ceccaldi-Raynaud, avait en effet porté plainte pour diffamation.

Injurieux, sans doute, mais pas diffamatoire, admet la doxa médiatique, avec les juges.

D'où on ne doit pas conclure que Puteaux devrait sa toponymie à l'activité majeure de sa population, réputée mise en valeur par ses édiles municipaux (allant jusqu’à payer de leur personne ) , car tel n'est pas l'argument sur lequel les juges ont motivé leur décision.

Selon le tribunal, il s’agit «d'une libre critique des promesses d'un candidat dans un contexte de campagne électorale, en vue des élections législatives de juin 2007, puis des municipales de mars 2008.»

On déplorera que les juges, dans leur louable effort de dire le droit en des termes frappés au coin de la clarté et du bon sens, n'aient pas été jusqu'au bout de cette salutaire démarche et rappelé que ce que le bloggeur accusé avait dénoncé n'était somme toute que la description factuelle de la pratique politique la plus commune, désormais généralisée et exemplifiée jusqu'au sommet de l'état (avec le talent que l’on sait), et jusqu’aux instances des organisations politiques les plus notoires ( comme les cadres du PS l’ont brillamment démontré ces derniers jours).

Au fond on se demande bien pourquoi Mme le maire s'est considérée diffamée.

Le libre jeu de la politique ne s'organise plus, comme elle est pourtant bien placée pour le savoir, autour d'un affrontement d'idées ou de convictions relatives à l'organisation et l'économie de la vie sociale, de "choix de société" comme on disait encore naguère.

Longtemps que tous ces archaïsmes poussiéreux de la « politique de papa » ont été remisés au placard à vieilleries.

Mme le Maire ferait mieux de s'inquiéter de consulter (voire recruter)  un féticheur pour se protéger des probables envoûtements que ses adversaires s'appliqueront sans doute prochainement à concocter et populariser parmi une clientèle de citoyens désormais plus séduits par les poupées vaudous et les aiguilles que par les bulletins de vote. Cet engouement récent s'expliquant assez sûrement par le caractère bien plus ludique et divertissant de ce nouveau mode d'exercice citoyen, avec une efficacité « prouvée » au moins équivalente à celle des pratiques électives traditionnelles jusqu'ici en usage .

On notera enfin qu'il s'agit de l’exemple très concret d'un possible et notable "coup de pouce" aux librairies et éditeurs indépendants ( difficile à télécharger illégalement )., que Mme le ministre de la culture ferait bien d'inclure dans le « panel » des  « nouvelles pratiques » culturelles qu'elle prétend vouloir inciter pour promouvoir ces acteurs essentiels de l’indispensable « diversité » qu’il s’agit de maintenir .

poupee2.JPG

 

Urbain

Commentaires

C'est cette honorable profession, celle qui "vend son corps" (car elle en fait ce qu'elle veut, ne nuisant à personne) qui devrait se sentir insultée.
La politique politicienne, c'est bien pire...

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 07:43

agathe : le rewriting outrepasse ses prérogatives quand il insère "Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image." de manière parfaitement arbitraire...
Une considération peut-être fondée, mais qui ne figurait pas dans le billet original, consacré, comme chacun peut le constater, à des questions autrement moins triviales.

Écrit par : bon sabariturbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:27

j'ajoute qu'une autre partie du texte a été "caviardée" ...
Est-ce par souci de coller aux nouvelles "régulations" proposées par l'élysée pour la "communication" audiovisuelle ?

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:32

"Votre navigateur ne gère peut-être pas l'affichage de cette image."

Ce n'est pas le cas avec Internet Explorer.
Firefox (+ Adblock) ?

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 08:32

erratum et amende honorable : l'accusation de caviardage s'avère infondée ( mal réveillé ), la présomption d'alignement sur la doctrine de la nouvelle ORTF est donc injurieuse. pardon.

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:37

Ecrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 08:32

En effet, mais Internet explorer est l'environnement que chacun(e) se doit de proscrire ABSOLUMENT, et adblock une facilité indispensable sur le net.
Cela suggère, ma chère agathe, que le format d'image est inadapté ( pourtant je t'ai envogé des JPG...) et/ou que l'éditeur 20 minutes génère de la daube.

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:40

Ecrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:40

Professeur Urbain : le problème est réglé sur Firefox.

Écrit par : Le technicien de surface | vendredi, 21 novembre 2008 08:50

Ecrit par : Le technicien de surface | vendredi, 21 novembre 2008 08:50

J'en suis fort aise, et rempli de gratitude à l'égard de votre si prompte et efficace intervention.
Tous les commentaires relatifs à cet incident technique sans intérêt peuvent donc être effacés.
Et qu'enfin s'instaure le débat sur les graves problèmes que je soulève ( péniblement).

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:58

que je soulève ( péniblement).

Ecrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 08:58

moi aussi soulever très péniblement moi yé pas trouvé la madame qui s'occupe de la salle des maquinas?

gracias senor Hombre !

Écrit par : la technicienne de surface | vendredi, 21 novembre 2008 09:10

Merci encore mme la technicienne mais, comme une sorte de malentendu semble pointer , je juge utile de "recadrer" la problématique ( dont il convient de juger si on doit s'en émouvoir) , et qui "porte" sur les bourses ( désormais "au premier plan" ) , les moeurs politiques sous-jacentes ( et en plein renouvèlement) et les nouvelles pratiques d'expression et de combat politique, dans notre "brave new world" hexagonal et néanmoins post-moderne.

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 09:21

Oups, les bourses... non, c'est pour la semaine prochaine ... je suis en avance d'un billet.
( je crains que tout ça ne finisse par paraître un peu "décousu" , oubliez donc ce qui précède ).
à ce soir.

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 09:23

Un putain de billet, urbain!

Écrit par : etrun | vendredi, 21 novembre 2008 10:42

Encore un exploit de Navel the First!
C'est dans le Parisien, cette fois. Non, pas l'article qui raconte complaisamment le monologue hebdomadaire que Nombril Ier impose à ses courtisans les plus proches (son fameux G7, concurrencé par le G2 de Dati et NKM), chiant comme la pluie.
Non, c'est dans les pages Paris. Accrochez vous: l'école privée du Sacré Coeur, dans le XVIIème arrondissement de Paris, a fait grève hier pour la première fois depuis sa création, en 1848! Pour protester contre le retour du travail le dimanche, à l'heure de la messe, pensez-vous? Contre la retraite à 70 ans? Pas du tout!
La raison principale de ce mouvement "historique" qui a vu la moitié des 22 instits débrayer pour la première fois de leur vie? La suppression des classes "Rased", le réseau d'aide et de soutien aux élèves en difficultés. Ces classes Rased, ce sont des enseignants qui prennent en très petits groupes des enfants en grande détresse scolaire ou psychologique.
Fini! Grâce à ce bon monsieur Darcos, les enfants végêteront un peu au fond de la classe, on les fera redoubler une ou deux fois, puis on les fera sortir fissa de l'école, pour en faire des larbins et autres employés de maison à temps partiel. Vous savez, ces nouveaux domestiques rebaptisés par Borloo "services à la personne"?
En tous cas, le Sacré Coeur en grève, c'est une belle extension de la lutte!

Écrit par : etrun | vendredi, 21 novembre 2008 11:10

Tiens j'entends l'Anti-France gauchiste génocidaire couiner au loin !

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:16

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:16


Au fait je t'ai dit qu'Adler était franc mac ?

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 11:23

Ecrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 11:23

Non, mais je me disais bien que quelque chose clochait. Son admiration pour la Russie m'a toujours semblé bien louche !
D'autres noms ??? Sait-on si Sarko en fait partie ?

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:28

Super billet Urbain!!

La nouvelle pratique politique relève des jeux du cirque..
Je dis B Hamon se comporte comme un gigolo en face de Titine du nord, en appellant à voter massivement pour elle, alors que cette r*****e, n'a pas voulu lui laisser la place dimanche..

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 21 novembre 2008 11:35

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 21 novembre 2008 11:35

Les oiseaux se cachent pour mourir, les socialos devraient en prendre exemple plûtôt que de nous offrir le spectacle obscène de leur (trop lente) agonie.

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:41

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:28

Non bien que j'ai manqué de perdre les eaux sur ses chaussures à glands, il n'est jamais venu qu'en visiteur.
Hortecroixdefeu, son vieil ami est là pour cela, mais pas au Grand orient.

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 11:48

Ecrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 11:48

Et tu ricanais quand je te disais qu'on était cerné !

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:50

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 21 novembre 2008 11:35
Cette.....quoi?

Pourquoi tu grognes, grincheux? Pour une fois que je rends hommage au Sacré Coeur, nom de Dieu!

Écrit par : etrun | vendredi, 21 novembre 2008 12:03

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 11:50

Michel Sapin, Edmond Hervé, c'est tout de même pas Alamo ou Dien Bien Phu !

Quand à la Grande Loge Nationale de France (Adler et hortecroixdefeu) c'est un rotary club en beaucoup plus rentable. L'ensemble des Loges a été éclaboussé par les pratiques affairistes de cette loge.

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 12:05

@Pamela
Tu voulais dire: cette....maire de Puteaux? ;-))))

Écrit par : etrun | vendredi, 21 novembre 2008 12:05

"S'en émouvoir", sans doute si, derechef, on s'extrait de l'émotion (qui fabrique (aussi) ce genre de trucs).
Comme il n'y a pas d'idées, de politique, il ne reste pas grand chose pour occuper son temps. La conquête du pouvoir ou sa perpétuation occupe beaucoup, c'est l'objet principal de cette "démocratie" mais ensuite ? Garantir son "intouchabilité", son standing, son éternel retour et, évidemment, gérer ce qui est.

En autre qui revient, et qui va "le soutenir autrement" :

www.lefigaro.fr/economie/2008/11/20/04001-20081120ARTFIG00560-bernard-tapie-annonce-son-retour-dans-les-affaires-.php

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 12:41

A l'opposé de la première image, le "politique" serait aujourd'hui plutôt dans la position de Harvey Keitel, à la portière d'une voiture, devant deux jeunes filles, dans "Bad Lieutenant" (mais sans dimension tragique, et dans un mauvais film) :

www.dailymotion.com/video/x7122f_policier-pervers-prend-son-pied-ext_shortfilms

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 13:02

hortecroixdefeu
Ecrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 12:05

Un mouvement patriote et républicain tout à fait respectable, même s'il servit de pretexte à une contrepétrie tout à fait obscène.

François de la Roque, Brice Hortefeux, le nationalisme à visage humain !

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 13:13

C'est cette honorable profession, celle qui "vend son corps" (car elle en fait ce qu'elle veut, ne nuisant à personne) qui devrait se sentir insultée.
Ecrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 07:43

Les jeunes filles enlevées à leur famille dans les pays de l'Est par des réseaux de proxénétisme, séquestrées, droguées de force, violées, avant d'être mises sur le trottoir à Paris ou ailleurs, apprécieront ce commentaire (laissant supposer qu'il s'agit généralement d'un choix de vie) qui ne fut pas le plus pertinent que vous ayiez produit.

La méthode Sarkozy dans ce domaine comme dans tous les autres : 1- (répression) punir non plus seulement le proxénétisme mais aussi le racolage passif ; 2- (quotas) procéder à des arrestations de prostituées ; 3- (appel à la délation) promettre aux prostituées un titre de séjour de dix ans contre la dénonciation de leurs macs) ; 4- (trahison) ne pas tenir sa promesse : les enquêtes de police n'ont dans la plupart des cas jamais abouti, et certaines des prostituées ont été expulsées par Hortefeux.

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 21 novembre 2008 13:47

Je parlais évidemment d'une profession en théorie, ses principes, sa pratique fondamentale (et du jugement moral qui pourrait lui être porté). Et non pas de ce qu'il se passe vraiment et qui ne relève plus guère de la morale mais de la justice, de l'exploitation, de la corruption etc.

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 14:21

Ecrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 21 novembre 2008 13:47

Commentaire posté ce matin vers 8 heures puis disparu dans les entrailles de 20minutes... Entre-temps sur la route j'ai eu tout loisir d'observer l'arrière des camions :
http://zoumzoum.blogs.liberation.fr/2008/2008/11/lettres-par-cam.html

---------------------------------------

Ecrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 13:02

Bien vu !

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 21 novembre 2008 14:40

Et en complément :

www.rue89.com/2008/11/06/les-promesses-non-tenues-de-sarkozy-aux-ex-prostituees-0

.......

"48 députés de l'UMP et du Nouveau centre publient une tribune pour contester l'intérêt du projet du gouvernement d'autoriser certains commerces à ouvrir le dimanche."

www.lefigaro.fr/politique/2008/11/21/01002-20081121ARTFIG00499-des-deputes-de-la-majorite-contre-le-travail-du-dimanche-.php

Il ne faudrait pas que quelques plaisantins en viennent à étendre une partie de l'argumentaire de nos chers députés concernant le travail du dimanche (à savoir le "volontariat", la "liberté") aux heures supplémentaires, à la retraite à 70 ans etc.

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 14:52

Ecrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 21 novembre 2008 13:47

Euh, si je peux me permettre, je pense que le tribunal, comme du reste la plupart des intéressés dans cette affaire, ont entendu le mot "pute" au sens de "faire la pute" et dans l'acception métaphorique de cette expression ...
Et de même les gros bataillons de la classe politique, qui font désormais assaut de zèle dans cette pratique fort populaire, prenant acte de l'abandon des vieux clivages politiques et des méthodes archaïques qui allaient de pair ( idées , projets politiques , théories sociales et économiques adverses, etc., et toutes les controverses surannées qui s'en induisaient ).
J'ajouterai que dans cette perspective moderne, les journalistes, les "médias", les organes et réseaux d'informe-ation, ont pris le même parti, et ont bien compris à quel point il ne s'agit plus d'informer ( le jugement) des citoyens mais de com-mu-ni-quer, c'est à dire : transmettre;
transmettre un contenu ( assez indifférencié)qui n'a plus à relever que de "l'offre" , toutes les offres concurrentes ( mais non point adverses ), qu'il s'agit(e) désormais de "promovoir" dans une logique d'efficacité marchande;
une efficacité qui donc s'appuie avant tout sur "l'emballage" ( les contenus, encore une fois, étant assez indifférenciés et tous "formatés" par les contraintes fixées par l'idéologie marchande/dominante), emballage qui de ce fait constitue la seule "différence" et le seul critère de "choix".

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 15:20

Pour changer des éléphants, des castors, cela a également des dents qui rayent le parquet mais au moins cela construit une maison.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/11/21/01011-20081121FILWWW00584-des-castors-reintroduits-au-royaume-uni.php

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 16:20

"elle tendrait un petit peu les rapports au sein du parti".

Voilà que Delanoe reproche à Marie-Ségolène Royal de faire la pute, lirait-il la prose du village ?

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 16:23

lirait-il la prose du village ?
Ecrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 16:23


Ils (Notre-Dame de Paris et l'austère qui ne ment pas (trop)) feraient mieux de relire le Nouveau Testament.
_________________________________________________________

Tôt le lendemain matin, il retourna dans le temple et toute la foule s'approcha de lui. Il s'assit et se mit à les enseigner. Les maîtres de la loi et les Pharisiens lui amenèrent alors une femme qu'on avait surprise en train de commettre un adultère. Ils la placèrent devant tout le monde et dirent à Jésus:
- Maître, cette femme a été surprise au moment où elle commettait un adultère. Moïse nous a ordonné dans la loi de tuer de telles femmes à coups de pierres. Et toi, qu'en dis-tu ?

Ils disaient cela pour lui tendre un piège afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus se baissa et se mit à écrire avec le doigt sur le sol. Comme ils continuaient à le questionner, Jésus se redressa et leur dit:

- Que celui d'entre vous qui n'a jamais péché lui jette la première pierre.

Puis il se baissa de nouveau et se remit à écrire sur le sol. Quand ils entendirent ces mots, ils partirent l'un après l'autre, les plus âgés d'abord. Jésus resta seul avec la femme, il se redressa et lui dit:

- Eh bien, où sont-ils ? Personne ne t'a condamnée ?

- Personne, Maître, répondit-elle.

- Je ne te condamne pas non plus, dit Jésus. Tu peux t'en aller, mais ne pèche plus.

Jean 8:1

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 16:34

Deviendrez vous vulgaire, urbain ?

Une chose a toujours été fascinante à Puteaux et à Levallois Perret et toute la banlieue Ouest de Paris : c'est l'absolu manque d'honneur, de sens critique, de valeur de la démocratie d'un électorat qui serait prêt à accepter toutes les atteintes à l'intégrité et à la loi plutôt qu'élire un élu de gauche...

Cela en dit long sur leurs conceptions de la République.

Cette position fanatique peut interpeller d'autant que si vous aviez à choisir entre un escroc ou un mafiosi de gauche et un individu intègre de droite, hésiteriez vous une seconde ?

Certains comportements partisans échappent à la logique!

HS : sur le nouvel hebdo Vendredi qui vient de sortir, le Village des NRV a été classé 11ème billet politique de la semaine passée selon un classement Netscouade/ France Inter. Juste après un billet du blog de Benoît Hamon. Désormais faites attention à ce que vous écrivez : vous êtes surveillés ! ;-)

Écrit par : Citizen Kane | vendredi, 21 novembre 2008 16:43

HS : sur le nouvel hebdo Vendredi qui vient de sortir, le Village des NRV a été classé 11ème billet politique de la semaine passée selon un classement Netscouade/ France Inter. Juste après un billet du blog de Benoît Hamon. Désormais faites attention à ce que vous écrivez : vous êtes surveillés ! ;-)

Ecrit par : Citizen Kane | vendredi, 21 novembre 2008 16:43

Rien sur play-list ?
Pfffff... Tell me why I don't like fridays !

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 21 novembre 2008 16:55

Et le PS toulousain devient zinzin !

http://www.libetoulouse.fr/2007/2008/11/les-militants-s.html

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 21 novembre 2008 17:00

Leçon de logique

"Claude Bartolone, un proche de Laurent Fabius rallié à Martine Aubry. Loin de concéder un succès à Ségolène Royal, il a relevé que son résultat était bien inférieur à celui réalisé lors des primaires socialistes pour l'élection présidentielle, il y a deux ans, où elle avait obtenu 60% des voix au premier tour."

Avec cette hypothèse et en sachant que Laurent Fabius a fait 18,54 % et DSK 20,83 % des voix aux primaires socialistes et que Martine Aubry a fait 25% des voix dans une motion où elle regroupait des Fabiusiens et des strauskahniens, qu'à l'élection suivante au premier tour avec les voix de la motion Delanoe (environ 25%), elle a fait 34% et qu'au deuxième tour elle bénéficie du report de voix de Benoit Hamon (environ 23%), pourriez vous trouver l'âge du capitaine ?

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 17:06

Ecrit par : adrien (de rien) | vendredi, 21 novembre 2008 16:55

Nothing... Sorry !

Perhaps the next time ?

play list is one of my favorite blogs, don't cry baby !

Écrit par : Citizen Kane | vendredi, 21 novembre 2008 17:11

"Débat après débat, il croit un peu plus à sa capacité à être investi par le Parti socialiste pour la bataille présidentielle. Dominique Strauss-Kahn "pense depuis le début" pouvoir battre Ségolène Royal. C'est ce qu'il affirme ce samedi dans une interview à Libération. Et d'ajouter : "Sinon ne me serais pas présenté à l'investiture socialiste. Il y a une dizaine de jours, je sentais un frémissement en ma faveur, aujourd'hui c'est un mouvement. J'ai toujours pensé que lorsqu'on connaîtrait vraiment les candidats nous sortirions du virtuel. Nous y sommes et les choses sont ouvertes".

Après la réunion du PS, jeudi soir au Zénith à Paris, où la présidente de Poitou-Charentes a été sifflée et huée par une partie des sympathisants socialistes proche de ses deux rivaux, DSK appelle à garder "notre sang-froid". "L'entourage de Ségolène Royal ne devrait pas surréagir. Ne transformons pas un mauvais discours en une crise des socialistes" affirme le député du Val d'Oise. Une réponse notamment aux propos de Vincent Peillon, dirigeant du Nouveau parti socialiste et partisan de Ségolène Royal, qui avait accusé après ce débat le député du Val d'Oise et Laurent Fabius de se comporter comme s'ils voulaient faire perdre le PS à l'élection présidentielle."

http://fr.youtube.com/watch?v=y5Yemyz-zL0

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 17:16

Est-ce qu'au moment du vote, Cambadélis paye encore la carte en liquide des adhérents qui n'ont pas encore renouvelé leurs cotisations?

Écrit par : What else | vendredi, 21 novembre 2008 17:29

Ecrit par : What else | vendredi, 21 novembre 2008 17:29

C'est comme un prêt étudiant, cela se compare avec ce que rapporte une carrière au sein (aux tétons) du PS.

Écrit par : nef | vendredi, 21 novembre 2008 17:35

C'est mieux qu'une télé-réalité cette histoire de vote au PS, ou alors c'en est le stade terminal. Les journaux suivent même "minute par minute" les "événements", alors qu'il ne semble pas se passer grand chose d'excitant. Juste un cortège de retraités qui vont voter bien gentimment avant de se teindre les cheveux en violet.
Comme si le pays tout entier attendait avec fébrilité le nom de celle qui aura le droit de perdre en 2012...

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 21 novembre 2008 17:47

Ecrit par : Citizen Kane | vendredi, 21 novembre 2008 16:43

Assurément , la réponse est NON.
( du reste on est vulgaire, on ne le devient pas, voyez notre président );
cette rubrique ( "doit on s'en émouvoir") est d'ailleurs inspirée par une souci de "bonne tenue" et de contenu distingué, comme du reste la prochaine ( inspirée des fameuses diatribes de feu Robert Justice) vous le confirmera plus encore.

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 19:43

Tu as raison de t'indigner, Urbain !

Quand on connait la saga familiale des Ceccaldi-Reynaud, on peut se demander si les scénaristes du feuilleton "Dallas" n'étaient pas d'origine putéolienne (éh oui ! C'est comme ça qu'on appelle les habitants de Puteaux)...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 21 novembre 2008 22:02

Merci Urbain pour ce billet fort intéressant et où la résistance des "magistrats" aux susceptibilités des élu(e)s fait chaud au coeur, une fois n'est pas coutume...

Quand aux problèmes techniques sous firefox, je ne pouvais en avoir connaissance, puisque je ne l'ai pas...Tout était parfait chez moi.
Donc, tu peux préparer des quantités de crêpes d'excuse et de bolées de cidre et encore, je ne suis pas sûre de te pardonner :-D

Écrit par : Agathe | vendredi, 21 novembre 2008 22:15

agathe
bien noté ( je vois pour les crèpes ).
N'ayant pu clairement se départager dans l'exercice favori de Mme le maire de Puteaux ( les militants du PS demeurent un peu empruntés en matière d'activisme luxurieux ), il est à prévoir que les deux impétrantes sont actuellement en train de cribler frénétiquement leurs poupées respectives, avec le concours de leurs milliers de partisans respectifs.
Je sens une terrible perturbation dans la force ....

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 22:32

En cas de victoire, la madone des lemmings a prévu un relookage ultra sécurisé ( protection renforcée contre les envoutements) :
http://vibrationsmusic.com/wp-content/uploads/2007/04/covervoltamedium.jpg

Écrit par : urbain | vendredi, 21 novembre 2008 22:40

[HS pour Pamela DB]

http://www.poptronics.fr/Y-a-des-zazous-dans-le-disco

et hop !

[/HS]

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 21 novembre 2008 22:55

Il semblerait qu'une folle soit sur le point d'être élue à la tête du Ps. Puisse t'elle le détruire pour de bon...

Écrit par : Nicks | vendredi, 21 novembre 2008 23:30

Ecrit par : Nicks | vendredi, 21 novembre 2008 23:30

Mouarf et qu'elle puisse entraîner Strauss, Fabius et toute la clique ...

Écrit par : Agathe | vendredi, 21 novembre 2008 23:34

Ben tant qu'à faire oui !

Écrit par : Nicks | vendredi, 21 novembre 2008 23:37

Bravo, les zéléphants.

Mais nous savons depuis longtemps qu'il nous faudra nous débrouiller seuls.

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 23:40

On pourra quand se demander si Hamon n'aurait pas fait mieux qu'Aubry si cette dernière lui avait laissé sa place. Il aurait pu incarner un certain changement qui finalement va , par l'absurde, se matérialiser au travers l'illuminée. Ils nous auront vraiment tout fait ces poulpes, que ce soit les cadres ou les militants...

Écrit par : Nicks | vendredi, 21 novembre 2008 23:41

Eux = embrouillent et embrouilles ...

Écrit par : Agathe | vendredi, 21 novembre 2008 23:42

Alea jacta es !

Écrit par : Agathe | vendredi, 21 novembre 2008 23:43

Oups "est"

Écrit par : Agathe | vendredi, 21 novembre 2008 23:45

"Alea jacta es !"

Pas encore tout à fait... (pour le poste).

Le reste, on sait déjà...

Écrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 23:46

Bon, je laisse à Urbain ses citations latines ....

Écrit par : Agathe | vendredi, 21 novembre 2008 23:48

Ecrit par : f | vendredi, 21 novembre 2008 23:40

On a plus qu'une tête royale a décapité.

Mais revenons au raisonnement (pour la raison nous verrons plus tard, c'est pas la journée), selon Philippe Val, Marie-Ségolène a perdu 4% entre le premier tour de l'élection du premier secrétaire et le deuxième tour de la présidentielle, si l'on ajoute cette donnée valesque à l'équation, obtient-on un modèle politique fiable du réchauffement global du parti socialiste capable d'engendrer une grave extinction de l'espèce ?

Écrit par : nef des fous | vendredi, 21 novembre 2008 23:56

Il fallait lire Marie-Ségolenette bien sûr.

Ecrit par : Nicks | vendredi, 21 novembre 2008 23:41

Rappelle-toi qu'Estier et Joxe ont incarné l'aile gauche du parti. Cela ramène à la seule prospective qui vaille, l'extinction.

http://fr.youtube.com/watch?v=XwNjfdR7OjM

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 00:05

Je sais. C'est juste que 2017 ça fait long à attendre...

Écrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 00:10

Ecrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 00:10

L'extinction d'une espèce cela laisse de la place...

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 00:14

Ecrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 00:10

Vous êtes partisan de Copé!!!

Mitterrand était un accident historique, la France est de droite et manifeste un certain enthousiasme à le rester..

HS//Ecrit par : adrien (de rien) | vendredi, 21 novembre 2008 22:55

merci Adrien"

Écrit par : Pamela de Barres | samedi, 22 novembre 2008 00:16

Je suis partisan d'une gauche qui sait ce qu'elle est. L'autre cinglée, c'est juste un produit marketing vide de plus...C'est le parfait miroir de ce que l'Ump fait de pire.

Écrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 00:21

Ecrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 00:21

C'est sûr Hamon dans un PS qui signe des deux mains Lisbonne en lousdé au parlement, il sait de quelle gauche il est.

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 00:30

Je défends pas particulièrement Hamon en disant ça, je parlais de gauche en général. J'espère vraiment que ça va faire exploser le Ps sinon 4 ans de kermesses baptistes pour se prendre encore une mandale en 2012, ça va être un cauchemar.

Écrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 00:49

Ah, les partisans d'Aubry revendiquent la victoire. Les deux camps ont déjà parlé à mots à peine couvert de tricheries de part et d'autre. Qu'on leur donne des coutelas et qu'ils en finissent. Pas de quartier ! :oB

Écrit par : Nicks | samedi, 22 novembre 2008 01:13

Encore ! Encore, les socialos !


"Selon un partisan de Martine Aubry, la fameuse conversation durant laquelle la maire de Lille a demandé à Ségolène Royal d'avoir «une attitude de responsabilité» aurait un peu mal tourné. Pourquoi? Parce que Royal aurait été entourée de journalistes et qu'elle aurait mis le haut-parleur. Un geste peu apprécié."

"Le camp Royal demande un nouveau vote."

«Pas de raison» pour Aubry

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 06:09

ça ne s'arrange pas...

The Three Stooges :
http://tinyurl.com/56bmon

The Three Stooges (bis) :
http://tinyurl.com/6pvq3x

(merci à urbain pour l'idée)

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 22 novembre 2008 07:00

The Three Stooges (bis) :

Ca, c'est du détourage à l'ancienne.

Vivement le nouveau vote...

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 07:36

5h41 Enfin. La direction annonce les chiffres officiels. Martine Aubry devance Ségolène Royal avec 50,02% contre 49,98% au scrutin pour l'élection du premier secrétaire du Parti socialiste, soit 42 voix d'avance sur toute la France...

Martine Aubry obtient 67.413 voix, tandis que Ségolène Royal en obtient 67.371, selon ces chiffres qui doivent être encore validés officiellement par les instances du PS.

(Libé)

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 22 novembre 2008 07:40

Je ne me laisserai pas faire. La grand-mère d'Obama a voté pour moi.

Écrit par : Ségolène R. | samedi, 22 novembre 2008 07:48

ça va se finir dans la boue en Teeshirts mouillés ?

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 08:00

Je rectifie ( en phase avec mon billet ) : ça va se finir sur le trottoir de la rue de solferino à coups de sac à main fantaisie et de talons compensés, pendant que les flanbys sècheront des clopes, pensifs, en attendant que ça se tasse .

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 08:02

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 08:00

Chacun ses fantasmes... ;-))

Écrit par : sarah7 | samedi, 22 novembre 2008 08:18

Ecrit par : sarah7 | samedi, 22 novembre 2008 08:18

En effet , cette première version ( horrifique) était quelque peu fantasmatique ( encore mal réveillé j'ai poursuivi une vision cauchemardesque) .
Raison pour laquelle, réflexion faite et enfin éveillé, j'ai corrigé par une vue symbolique qui témoigne du phénomène de manière beaucoup plus réaliste.

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 08:25

Nous voilà partis pour un joli feuilleton de week-end. J'attends les communiqués de Frédéric Lefebvre avec fébrilité.
Du sang tiédasse fait miroiter les réverbères de la rue Solférino. Attention, glissant. Quelques ouvriers viennent, à l'aube, étendre un peu de sable sur les flaques.

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 09:00

Rapport à la note urbaine :

"Ségolène Royal a demandé un nouveau vote des militants jeudi prochain pour élire le premier secrétaire du PS, après le scrutin contesté du 2è tour, a annoncé son avocat Jean-Pierre Mignard."

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 09:04

Titanesque affrontement de Charybde et Sylla mué en crépage de chignon gourmé devant les maques contrits.

Toute la Nullitude est dans cette clochemerlesque mutation.

Il faudrait ressusciter Alphonse Boudard pour retrouver un chroniqueur capable de rendre compte du grotesque pitoyable de cet épisode.

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 09:18

Et pendant que Darcos dépense 220000 Euros afin de pister les enseignants sur Internet :

http://resistancepedagogique.blog4ever.com/blog/lirarticle-252147-1030669.html

La France a le triste privilège d'être "dirigée" par les plus cons des néo-cons.

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 09:35

Pourquoi est ce qu'un article sur la maire de puteaux et sur les putes dérive-t-il sur le PS et sur Ségolène Royal singulièrement ? Quelqu'un peut il m'expliquer ?

Je sais pas moi ça aurait pu dériver sur Huchon (qui dans le genre condamnation n'est pas mal non plus) .. tiens par exemple on aurait pu se demander s'il n'est pas plus économique de faire embaucher sa femme de manière incompétente (certes ça coûte 60 000 euros et six mois avec sursis mais on peut ensuite l'embaucher dans les services et garder son mandat)

ou bien sur Vaneste (UMP du Nord)qui nous a prouvé tribunaux à l'appui que l'on peut traiter les hommos d'inférieurs sans rien perdre de sa superbe ni son mandat ! Il y a Frêches aussi (Montpellier PS) soutien de Ségolène qui aime bien la notion d'inférieur et de supérieur... appliquée aux Harkis notamment.

finalement à travers tous ces jugements, on peut douter un peu de la justice non ?

Écrit par : alain-yves | samedi, 22 novembre 2008 10:06

Le plus drôle c'est que dans les statuts du PS, tant qu'il y a contestation d'une des parties (une couillette en somme), pas de premier secrétaire.
Si la partie s'entête rien n'est prévu. Formidable !

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 10:15

Mon cher alain-yves,
puisqu'il faut vous expliquer... deux points ( qui semblent vous avoir échappé) peuvent définir les motivations de ce billet :

le spectacle ( au sens que Debord et les situ donnent à ce terme ) de la classe politique hexagonale et du "jeu" auquel s'adonnet ceux qui veulent bien y participer;

l'ironie , une chose sans doute assez relative et parfois difficilement commensurable aus subjectivités diverses qui peuvent s'y confronter.

à partir de là, assurément, le sujet étant assez vaste et en quelque sorte "globalisé", la matière est abondante et les choix distinguant tel ou tel phénomène surgissant dans le donné chaotique et confus qui nous est offert, sont nécessairement arbitraires et contingents à la représentation en cours, je dirai même à la scène en train de se jouer.

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 10:25

Et si elle perd encore, elle redemande un autre vote encore?

Écrit par : etrun | samedi, 22 novembre 2008 10:40

Ecrit par : etrun | samedi, 22 novembre 2008 10:40

Oh oui, oh oui !

Encore, clap, clap, bis !

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 10:46

Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 09:00

Suffit de demander

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/11/22/01011-20081122FILWWW00484-pour-lefebvre-ump-le-ps-a-implose.php

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 10:55

Depuis combien de temps n'avons-nous pas eu, dans la sphère publique, un débat (comme on dit) à peu près consistant ?
Sans doute depuis la question du TCE (qui n'a pas échappé non plus à sa part de spectacle et de tromperies). Et qui s'est achevée, non par la construction de quelque chose, mais par une occurrence : "non". Et sa poursuite dans le dévoiement que l'on sait, Lisbonne, le vote jusqu'à ce que le résultat soit le bon (comme au PS).
Pourtant, chacun le sait, les "sujets" ne manquent pas. Les sujets politiques sont expulsés par les sujets de la politique, à savoir son personnel, qui n'est qu'objet dans et de la structure.

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 11:46

Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 11:46

Les partis n'ont jamais été autre chose que Je électoral.

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 11:51

Prenons l'exemple du jour et du troisième homme Benoit Hamon.

Pourquoi les militants qui auraient souhaité un renouvellement et un parti socialiste à gauche n'ont-ils pas voté pour la motion Utopia portée par un inconnu, plutôt que pour un ancien poulain d'Aubry, soutenu par Emmanuelli, au programme tout aussi ubuesque dans un parti socialiste qui accepte les règles fixées par Bruxelles de concurrence et de libre marché ?

Les raisons de leur choix amèneraient surement les électeurs de Benoit Hamon face à des contradictions douloureuses.

Chacun porte son masque dans le je électoral de dupes.

Si avec un minimum (moins de 42 voix) de recul, on enlevait quelques masques, le vide absolu plongerait notre société démocratique dans la stupeur et l'affolement.

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 12:19

La démocratie n'est qu'une suite d'individuelles décisions absurdes. Et le PS a été particulièrement démocratique ses derniers jours.

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 12:34

individuelle, ces derniers jours pardon

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 12:34

Une suite de décisions individuelles aurait pu amener Benoit Hamon en premier secrétaire du PS ce qui aurait été l'équivalent de

"compresseurs « spécial froid intense », mais dont le bouton de démarrage est situé trop bas sur le châssis, de sorte que dès qu’il n’y a de la neige au sol, on ne peut faire démarrer ce compresseur… "

Le refus d'avoir un présidentiable à la tête (hum hum) du PS peut être comparer à

"Bison futé et la journée noire du samedi annoncée = tout le monde part alors le vendredi et la cette journée devient la journée noire…"

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 12:45

Ecrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 12:19

le p'tit micheton a de la ressource et , tout en tirant nerveusement sur sa taffe, en lorgnant en loucedé les deux gagneuses qui se bigornaient sur le trottoir, il piquousait compulsivement la poupée ségo, tandis que la mère tapedur sortait le grand jeu : un coup de latte en faucheuse, tout en tirant sur le châle bien assuré autour de gorge de la madone des chtarbés .
"Yess, we did" murmura-t-il in petto , avisant la nostradamesse des pingres valdinguer dans le caniveau;
et remisant vite fait la poupiche que lui avait fourgué un pote grand bastringue vaudou.
... "il alla pensif sous les arbres profonds" ...

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 12:49

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 12:49


que d'honneur...pour leurs mille gestes bouffons

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 12:58

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 12:49

Urbain, pensif, revisitant San Antonio.

Écrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 13:03

Ecrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 13:03

o+o

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 13:11

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 12:49

J'ai trouvé un génie politique chez GB, il a a inventé le loto républicain. Tout le monde pourrait jouer.


Mouais à 12h08

C'est remarquable des noms aussi proche, c'est presque de la numérologie

Score
1. Sarkozy à 115 pts = 19+1+18+11+15+26+25 = 115 : 1+1+5 = 7
2. Bayrou à 82 pts = 2+1+25+18+15+21 = 82 : 8+2 = 1
3. Royal à 71 pts = 18+15+25+1+12 = 71 : 7+1 = 8
4. Aubry à 67 pts = 1+21+2+18+25 = 67 : 6+7 = 13 = 4


Compatibilté
lettre en commun au 4 : ary
lettre en commun au Sarkozy/Bayrou : aroy = 1+18+15+25 = 59 : 5+9 = 14 : 1+4 = 5
lettre en commun au Sarkozy/Royal : aroy = 1+18+15+25 = 59 : 5+9 = 14 : 1+4 = 5
lettre en commun au Sarkozy/Aubry : ary = 1+18+25 = 44 : 4+4 = 8
lettre en commun au Bayrou/Royal : aroy = 1+18+15+25 = 59 : 5+9 = 14 : 1+4 = 5
lettre en commun au Bayrou/Aubry : bayru = 2+1+25+18+21 = 67 : 6+7 = 13 : 1+3 = 4
lettre en commun au Aubry/Royal : ary = 1+18+25 = 44 : 4+4 = 8

Meilleure compatibilité
Bayrou/Aubry à 67 pts

Les plus failbles
Sarkozy/Aubry & Aubry/Royal à 44 pts

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 13:25

Ecrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 13:03

nan ! surtout pas !
je n'ai jamais pu lire cette daube ( dard).
mes références vont ( modestement) de Boudard à ce bon Victor ( bravo nef ).

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 13:27

Bon,
un peu de soleil dans l'eau glauque du marigot policien.
Pour que tout le monde en profite, c'est un de mes préférés ...

1er janvier

Enfant, on vous dira plus tard que le grand-père
Vous adorait ; qu'il fit de son mieux sur la terre,
Qu'il eut fort peu de joie et beaucoup d'envieux,
Qu'au temps où vous étiez petits il était vieux,
Qu'il n'avait pas de mots bourrus ni d'airs moroses,
Et qu'il vous a quittés dans la saison des roses ;
Qu'il est mort, que c'était un bonhomme clément ;
Que, dans l'hiver fameux du grand bombardement,
Il traversait Paris tragique et plein d'épées,
Pour vous porter des tas de jouets, des poupées,
Et des pantins faisant mille gestes bouffons ;
Et vous serez pensifs sous les arbres profonds.

Victor Hugo : L'année terrible

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 13:31

Pas très ensoleillé mais c'est un de mes préférès

Un hymne harmonieux sort des feuilles du tremble ;
Les voyageurs craintifs, qui vont la nuit ensemble,
Haussent la voix dans l'ombre où l'on doit se hâter.
Laissez tout ce qui tremble
Chanter.

Les marins fatigués sommeillent sur le gouffre.
La mer bleue où Vésuve épand ses flots de soufre
Se tait dès qu'il s'éteint, et cesse de gémir.
Laissez tout ce qui souffre
Dormir.

Quand la vie est mauvaise, on la rêve meilleure.
Les yeux en pleurs au ciel se lèvent à toute heure ;
L'espoir vers Dieu se tourne et Dieu l'entend crier.
Laissez tout ce qui pleure
Prier.

C'est pour renaître ailleurs qu'ici-bas on succombe.
Tout ce qui tourbillonne appartient à la tombe.
Il faut dans le grand tout tôt ou tard s'absorber.
Laissez tout ce qui tombe
Tomber !

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 13:38

Et voilà, mon cher cui-cui, comment on recycle le billet dans l'actualité du jour, par le truchement d'un hommage à feu notre maître gouailleur parigot ( et spécialiste ès péripatéticiennes ), avec en prime la caution du poète au panthéon .

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 13:39

Ecrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 13:38

clap, clap, clap ( pour ton à propos, la distinction de ton choix, et pour le grand homme ...).

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 13:41

Plus dansant, émotionnel et instructif

http://www.deezer.com/track/984820

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 13:50

urbain,

J'y avais pas pensé. Mais c'est vrai que dans les titres sur wiki, pour qui voudrait faire de l'humour, y a le choix...

La Métamorphose des Cloportes, Les Combattants du petit bonheur, Cinoche, Les Trois Mamans du petit Jésus, Les enfants de chœur, Ma vie pleine de trous, Les Sales Mômes,
L’âge d’or des maisons closes, La fermeture, Le Corbillard de Jules...

Écrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 14:05

Nef mail...
excusez, je suis pressé.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | samedi, 22 novembre 2008 14:07

Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 11:46

http://www.deezer.com/track/921914

Écrit par : nef | samedi, 22 novembre 2008 14:30

Incroyable !
Déjà une chanson sur la défaite de Ségolène.
http://www.youtube.com/watch?v=Z0xfWCDLoCU

Écrit par : Phil | samedi, 22 novembre 2008 15:10

Pendant que les militants socialos font leur examen de conscience, à deux doigts d'être happés par l'incommensurable absurdité de leur condition, bringuebalés dans l'abyssale vortex de leurs contradictions (camarade, prends garde à toi !), que Valls, sphinctérisé, en appelle à la justice (divine, pourquoi pas), notre ultra sensible élyséen nous fait part de sa "grande émotion" et condamne "les pratiques lâches et barbares des ennemis de la paix".

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:32

Ecrit par : Phil | samedi, 22 novembre 2008 15:10

Pourvu que l'on ne nous ressorte pas les affreux "Level 42"...

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:35

Pourvu que l'on ne nous ressorte pas les affreux "Level 42"...
Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:35

C'est fait, Guy Birenbaum s'en est chargé

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 22 novembre 2008 15:44

Quel talent...

et "Un été 42" ?

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:47

Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:47

Level 42, Legrand, je vous demande de vous arrêter.

Nous avons besoin d'une gauche forte et rassemblée dans ce pays.
Donnez le PS à Ségo (ou à Titine).

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 15:52

Front 2_42 alors ?

www.youtube.com/watch?v=lPpUFBVSyWs

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:56

Hou la, cela se complique

http://www.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2008/11/22/ressusciter-le-mammouth-laineux-un-reve-de-geneticien_1121867_3238.html#ens_id=1119943

Imaginons le retour de Guesde, Mollet et Savary....

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 16:25

Les ultras gauchistes, c'est rien que des neuneus.

Écrit par : MAM oute les noeuds | samedi, 22 novembre 2008 16:30

et "Un été 42" ?
Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 15:47

Nithorynque s'en est chargé à la même adresse (en même temps que de "42e rue")

Écrit par : (ne pas confondre) | samedi, 22 novembre 2008 16:47

La France consanguine l'emporte sur la France métissée ! C'est tristounet tout ça ...

Écrit par : Patrice Joyeux | samedi, 22 novembre 2008 17:21

Gerontophiles, tricheurs, consanguins: bienvenue chez les chtis !

Écrit par : Boulogne's Boy | samedi, 22 novembre 2008 17:56

Gerontophiles, tricheurs, consanguins: bienvenue chez les chtis !
Ecrit par : Boulogne's Boy | samedi, 22 novembre 2008 17:56

Ca chlingue !!!

Écrit par : 59 | samedi, 22 novembre 2008 18:35

Flamby "Le PS tranchera", c'est vrai finalement qu'il avait le sens de l'humour.

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 18:53

Ecrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 18:53

A la machette :-D

Écrit par : Agathe | samedi, 22 novembre 2008 18:55

Tiens du Pat Zem Joy dans le texte ....

http://www.bakchich.info/article5894.html#nh1

Écrit par : Agathe | samedi, 22 novembre 2008 19:10

Agathe | samedi, 22 novembre 2008 19:10

...et personne insistant suffisamment pour l'amener à définir ce qu'est, à son sens, une race.

Quand c'était la question à poser, sans relâche !

Pffff...

Écrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 19:55

Zemmour se trompe un peu sur cette histoire de "races", qui est plus un terme administratif que biologique. Question sans interet et dangereuse car il tombera certainement un antisemite pour lui rappeler qu'il n'est pas très catholique. Sinon le reste de son constat est juste, hélas ...

Écrit par : Patrice Joyeux | samedi, 22 novembre 2008 20:06

Imaginons le retour de Guesde, Mollet et Savary....

Ecrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 16:25

Je dirai plutôt ( en l'état actuel de ce dont notre "gauche morale" est capable ) : Jules Moch .

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 20:10

Ecrit par : Patrice Joyeux | samedi, 22 novembre 2008 20:06

Zemmour ... c'est sur qu'il ne dépare pas ta bibliothèque celui-là, encore une pointure (à ranger avec tes vieux Martine ).

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 20:13

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 20:10


Jules Moch;-)))

Des fois je t'adore.

Ecrit par : Agathe | samedi, 22 novembre 2008 18:55

plutôt le coupe-ongle;-)))


La Moselle vient de ringardiser les deux billets du jour de GB;-)))

Lagarde va en faire une crise de jalousie : 50,0004 %, 9a se pose là !

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 20:22

Excusez-moi. Si vous en connaissez, vous pourriez expliquer aux membres du Parti Socialiste d'arrêter de réinventer les mathématiques, SVP?

Je n'arrive plus à suivre...

Écrit par : bertrand renard | samedi, 22 novembre 2008 20:27

Ecrit par : bertrand renard | samedi, 22 novembre 2008 20:27

Ce serait prendre le risque de les voir réinventer la poudre ( de perlinpinpin).

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 21:00

Ecrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 19:55

On ne transforme pas un âne en cheval de course, la preuve Pat joy brait tout à sa joie de partager les mêmes idées ...
Le questionner serait faire trop d'honneur à sa litanie d'inepties ...

Écrit par : Agathe | samedi, 22 novembre 2008 21:00

Ecrit par : Agathe | samedi, 22 novembre 2008 21:00

Respect pour les ânes !
Bien moins cons que les pur sang.
Ce lieu fut déjà ( naguère) celui d'un odieux défoulement dépravé à l'encontre des mouches.
Je proteste donc avec véhémence pour éviter de nouveaux et intolérables débordements.
Il est parfaitement insultant pour les ânes de les comparer au ravi!

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 21:10

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 21:10

Certes, vu sous cet angle ... Et vu la teneur des propos, c'est insultant pour l'âne ... ;-))

Écrit par : Agathe | samedi, 22 novembre 2008 21:22

" Zemmour se trompe un peu...sur cette histoire de "races" "

Ben...c'est à dire...que, comme il n'en dit mot, on peut tout supposer, évidemment...

J'ai bon ?

Écrit par : patrice | samedi, 22 novembre 2008 21:34

Pupunat, du courant "Utopia", quitte aussi le PS pour rejoindre le PDG de Mélenchon. C'est plutôt intéressant, ce qu'il se passe. Les gensdegôche pourraient trouver quelques motifs de satisfaction dans tout ça.

Le 50/50% (+/- 42 ou 18 ou 5 voix (ce qui donnerait "Level 5", plus satisfaisant)) est un résultat admirable (en faisant abstraction des fraudes dont personne ne vient nier la possibilité mais que tous renvoient au camp d'en face). Parvenir à cette limite quasi parfaite entre, d'un côté l'effet repoussoir d'une Royal post-politique, médiatique, fonctionnant à l'émotion et aux coups, et de l'autre le refus des zéléphants, de la vieille garde, de la gauche plurielle, c'est miraculeux.
Les deux finalistes, les moins bons éléments possibles, ont produit quelque chose qui les dépasse.

........

Le sans domicile fixe, retrouvé mort en début d'après-midi dans le bois de Vincennes à Paris, vit et meurt en dehors de tout ça...

........

Un dessin de Patrick Moberg :

www.patrickmoberg.com/november-4-2008.jpg

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 21:47

"La référence en matière de crise est aujourd’hui fournie par 1929. L’historien Scott Reynolds Nelson, dont la mémoire est par nature plus longue que celle des médias, nous rappelle le précédent de 1873, qui pour lui est l’archétype de la grande dépression née d’une bulle de crédit, et dans laquelle il voit de nombreux parallèles avec la situation actuelle."

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2357

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 22:20

Je ne sais pas si on a la gauche la plus bête du monde ( comme on a déjà la droite la plus conne, ça nous place en bonne position pour les olympiades ), mais assurément les militants du PS en tiennent une couche ...
Juste une réflexion en passant .
Bon je retourne voir le match, parait que la madonne des branquignols est sortie du caniveau, amochée mais fumasse, et qu'elle essaie de donner du godemiché à la baronesse steele ?

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 22:42

"les militants du PS en tiennent une couche"

Assurément.

Et Ne regardez pas la télé !

Écrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 22:54

Et Ne regardez pas la télé !

Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 22:54

Rassure toi je regarde ça ( par intermittence ) sur le site de 20 minutes ( plutôt rigolo ), entre deux polars.
Pour les militants du péhesse , la question que je me pose c'est : un couche de quoi ? qu'est-ce qu'ils peuvent bien attendre ou espérer ?
Qu'est ce qu'ils attendent pour saborder ce laviathan de carton pate, en imposant aux capitaines et à l'équipage de rester seul(e)s à bord ?

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 23:00

léviathan, pardon (pour les passagers).

Écrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 23:01

Ecrit par : f | samedi, 22 novembre 2008 22:20

Un must : cycle ou fin du capitalisme ?

Écrit par : nef des fous | samedi, 22 novembre 2008 23:23

On veut un billet d'albin didon !
On veut un billet d'albin didon !
On veut un billet d'albin didon !

Écrit par : Fan-club | dimanche, 23 novembre 2008 09:25

Ecrit par : urbain | samedi, 22 novembre 2008 22:42

Non la droite française n'est pas la plus conne du monde ( il suffit de regarder un peu en Europe (Italie, Espagne, GB) pour s'en rendre compte..

Les militants du péhesse veulent garder leur parti tel quel, gestionnaire de municipalités ou de régions, garder leurs privilèges de notables locaux, élus et réelus depuis 15 ans. Faire un revival 80 avec le retour de Fabius, et les divines années 1997/2002, quand la clique Jospin/Titine/DSk était au pouvoir et que la France était merveilleusement gouvernée;-)))Malheureusement les français ne l'ont pas compris et ont dégagé le frisé au 1er tour

Le reste de la gôche>le PC " kesquecé
Il reste bien sur, un facteur, une ancienne employée de banque et Mélanchon qui ne veulent entrer dans aucun gouvernement..l'agonie de la gauche dans sa totalité est assez délectable tellement elle est ridicule..
La gauche la plus conne du monde c'est sur!!

Écrit par : Pamela de Barres | dimanche, 23 novembre 2008 10:40

Ecrit par : Pamela de Barres | dimanche, 23 novembre 2008 10:40

Jugement ... sévère mais juste, qui cependant omet un point important : ce constat porte sur l'immanence de cette "gauche" (de fait assez ambidextre) : son expression "politicienne".
Il omet de lui opposer ( car désormais il s'agit bien d'un rapport d'opposition ) ce qui fait encore son "renom" ( du point de vue extérieur/étranger ) , ce qui en quelque sorte la transcende : le fait même que nous posions la question, que le problème soit posé, en France comme nulle part ailleurs, de définir une "politique de gauche" , fondée sur l'idée que :

"En fait les hommes ne se mettent jamais durablement en mouvement pour abattre une organisation sociale par simple détestation de ce qui existe : il faut que d’une manière ou d’une autre ils possèdent une conception positive de la vie qu’ils veulent vivre. "

C'est de ce processus réflexif, à proprement parler "théorique" dont , pour s'en être affranchie
( et aussi largement pour en être devenue incapable du fait de la "nullitude" des personnalités politiques et intellectuelles impliquées comme de l'appareil idéologique qu'ils ont progressivement répandu )
la "gauche morale" ( anticommuniste ) s'est "auto-détruite" .
Pourtant ... il existe encore, ici comme nulle part ailleurs, il suffit pour s'en convaincre de parcourir les publications authentiquement progressistes qui nous viennent d'un peu partout, et singulièrement du monde anglo-saxon , qui font de manière générale ( et de nouveau ?) référence "obligée" à Marx par le truchement de Debord, Badiou, etc ...

Écrit par : urbain | dimanche, 23 novembre 2008 11:06

[HS/
Un comm que je viens d'envoyer est en instance de validation...
Fin du HS]

-----

Ecrit par : Fan-club | dimanche, 23 novembre 2008 09:25

+

"À cause de Sarkozy, Hortefeux, Zemmour, Cossiga, la minute de silence des députés, etc., je suis obligé désormais d'emmener partout avec moi mon sac à vomi."

Ecrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 19 novembre 2008 15:03

Effectivement, entre les connards décomplexés et les temps de "crise" - et du coup, pour remplir les coffres des banques -, je comprends qu'on veuille... des-g'os-billets ;-DDD

Écrit par : crise - crosses | dimanche, 23 novembre 2008 11:40

Ecrit par : Fan-club | dimanche, 23 novembre 2008 09:25

Rassurez-vous. Dans le cadre d'une synergie ultra-moderne, il a été décidé que, dorénavant, Monsieur Didon assurerait la confection des miennes, de notes. Tout cela sera fait dans la plus grande rationalité. Et en toute transparence, bien-sûr. Didon Corp. signera d'un "d" qui veut dire Didon. En contrepartie, je m'engage à fournir à Didon Corp. l'intégrale Patrice Leconte.
Parce que tout cela est moderne et que tout doit être fait pour satisfaire le désir de l'autre.
Le mien, c'est glander.

Écrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 13:03

Le mien c'est Glandier .

Écrit par : urbain | dimanche, 23 novembre 2008 14:17

Enciore, enciore !

"Manuiel Valls, lieuteniant de Ségoliène Royial, a annoncié sur Canial + qu'une plainte seriait déposiée pour "faux en écriture" contre un déciompte de voix de militiants socialistes à Lille, bastion de Martine Aubriy, arriviée en tiête du second tour du vote PS vendredi."

Écrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 14:31

Bref, tout cela vient assez bien illustrer l'urbain billet...

Écrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 14:45

Ecrit par : urbain | dimanche, 23 novembre 2008 14:17

urbain glandier, ça vient de Gotlib ?

Écrit par : Question d'un ignare | dimanche, 23 novembre 2008 14:56

Ecrit par : Question d'un ignare | dimanche, 23 novembre 2008 14:56

Nan ...
par une médiation assez inintéressante et compliquée l'origine est à rechercher dans les relations obscures qui ont pu associer l'évêque de Loudain ( au XVIIème siècle) et les débuts des répondeurs téléphoniques , dans les années 70 .

Écrit par : urbain | dimanche, 23 novembre 2008 16:22

Loudun, pardon pour mon éponyme approximatif ...

Écrit par : urbain | dimanche, 23 novembre 2008 16:24

Ha, le récolement. Qui devrait nous éclairer sur la décidabilité du problème.
Nous en sommes à un point d'équilibre, avec un peu (beaucoup) de bouillasse sur le pli. Cette bouillasse devient une question judiciaire. Le quasi équilibre, dû sans doute à l'effet de repoussoir symétrique des deux parties du parti, nous présente donc un système à somme nulle.
Pourtant, à l'intérieur, ça s'agite comme jamais. Il y a de l'énergie à revendre, quand il s'agit de toucher à l'organigramme. Elle semble pourtant venir de nulle part, cette énergie, n'ayant pu avoir le loisir, pour tous les autres, à l'extérieur, de la voir à l'oeuvre dans le combat social. Une énigme physique, sans doute...
Valls, toujours prompt à trouver le cador élyséen si beau, nous épate par sa vitalité retrouvée, son sens du combat, sa hargne. Dans le système solférinoïde. Afin de conjurer l'équilibre interne de la chose qui est pourtant, tristement, son "destin".

Écrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 22:55

Ecrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 22:55

C'est bien dit.

Écrit par : Agathe | dimanche, 23 novembre 2008 23:04

Encore un (Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire) qui "se met en congé du parti socialiste." L'argumentaire est coquet :

"C'est quand même invraisemblable qu'en cette période de crise les leaders socialistes soient encore dans une position semi-libérale. C'est incroyable. Entre Ségolène Royal et Martine Aubry, il n'y a pas un poil de différence. Sarkozy lui-même a compris qu'il fallait remettre l'Etat, les pouvoirs publics au centre du jeu. Les socialistes le disent moins fort que Sarkozy, c'est quand même un comble"

Écrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 23:05

Ecrit par : f | dimanche, 23 novembre 2008 23:05

Difficile de ne pas partager son "émotion", à ce brave homme, pourtant les militants de ce parti ont bel et bien désigné les deux gagneuses adeptes de la sinécure libérale.

Manifestement elles sont plus occupées à aiguiser leurs talons aiguilles et garder leur bout de trottoir qu'à s'intéresser à l'abondance des michetons qui le fréquentent.

Écrit par : urbain | lundi, 24 novembre 2008 08:25

test à 8h24

Écrit par : test à 8h24 | lundi, 24 novembre 2008 10:51

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/11/21/xavier-darcos-les-enseignants-meritent-mieux-que-leurs-syndicats_1121540_3224.html

Écrit par : [dé]formation - professionnelles | lundi, 24 novembre 2008 10:52

www.we-make-money-not-art.com/wow/0aelepghanf3.jpg

Royal attend :

http://farm4.static.flickr.com/3130/2606773734_282c1c4232_o.jpg

Aubry aussi :

http://farm3.static.flickr.com/2222/2379139210_a365bb92c0_o.jpg

La France aussi :

http://farm3.static.flickr.com/2381/2432297622_7d421908a3_o.jpg

Écrit par : Elle est fan (du péhesse) | lundi, 24 novembre 2008 10:55

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu