Avertir le modérateur

« La gauche assassinée : "LE PS MA TUER" | Page d'accueil | Sciences : les singes décideurs sont ils l’avenir du libéralisme économique ? »

lundi, 17 novembre 2008

Obama, quel ringard...

 

bushcollage.jpg

 

« Peut-être qu'Obama s'est inspiré du gouvernement français. »

Rachida Dati

 

« Nicolas Sarkozy a un double, qui s’appelle Barack Obama. »

Saïd Mahrane

 

« Nous voyions très bien que le renouvellement de la France avec l’élection de Nicolas Sarkozy augurait d’un renouvellement aux Etats-Unis aussi. »

Thierry Saussez

 

« Le 4 novembre, Obama était élu. Moi, ce jour-là, j'étais à Vichy. What else ? »

Brice Hortefeux (apocryphe)

 

Etc.

 

 

Rebondir, rebondir, rebondir...

Cet Obama a créé l'évènement. Mondial, l'évènement. Tout, à côté, est devenu vieillot, secondaire, crasseux. Même notre grand président de la France du Monde.

 

Il va bien falloir remettre de l'ordre dans tout ça, un juste ordre des choses. Reprendre la main.

 

Alors, que faire ?

 

La première femme élue présidente de la France du Monde ; c'est bien ça...

C'est moderne. Les femmes sont contentes, les hommes aussi.

 

** clic **

 

Pas très nouveau, cependant.

Et un peu strict.

 

Une chanteuse présidente ; plus glamour, sexy. Et la musique adoucit etc.

 

** clic **

 

Mouais. Les chanteuses, on connait. Et puis, ce serait de la concurrence déloyale. On a déjà une « chanteuse » à l'Elysée...

 

Ou alors, plus évènementiel, selon l'héritage un peu hardcore de la France du Monde mondial ; le premier transsexuel élu président. Ca, c'est inédit, c'est chaud, ça laisse Obama sur place...

 

** clic **

 

Risqué. L'électorat, Vanneste, tout ça...

 

On peut faire le coup Obama mais façon Oprah Winfrey. Pas mal... On le note. Frédéric Lefebvre est OK.

 

** clic **

 

Un peu trop showbiz, sans doute. Le people, ça marche pas bien, dans la France mondiale du Monde.

 

Le premier président gothique. Ca plait aux jeunes.

 

** clic **

 

Mais les vieux croient voir la mort surgir. Ils peuvent encore servir, les vieux. A voter. A travailler.

 

Pfffff

 

 

Le premier président aveugle ?

 

** clic **

 

C'est déjà le cas.

 

Le premier président philosophe de niveau mondial ?

 

** clic **

 

Le premier président de BD ?

 

** clic **

 

Le premier président chinois du monde de la France mondiale ?

 

** clic **

 

Le premier président robot, super héros de tous les temps ?

 

** clic **

 

Ou artiste. Tout en nuances, en clair-obscur.

 

** clic **

 

Les autoportraits, c'est déjà le cas. Tous les soirs, à 20 heures.

 

Le premier président marxiste ?

 

** clic **

 

Déjà fait. La refondation que plus rien ne sera comme avant.

 

Hum. Le premier président empereur. Voilà. Simplement.

 

** clic **

 

Ratatiné, l'Obama... Mais empereur de quoi ?

 

Le premier président Village People, pendant qu'on y est..?

 

** clic **

 

Ou Dick Rivers ?

 

** clic **

 

Grostesque ; ça devient grotesque...

 

Nucléaire ; le premier président atomique de la France. Areva, l'indépendance énergétique...

L'énergie !

 

** clic **

 

Ou l'agitation.

 

Créer l'évènement international, ce n'est pas simple. Restons comme cela ; un président trop grand pour un si petit pays. Surtout, vu de ce (petit) pays. Ailleurs, on s'en moque...

 

** clic **

 

Habillé comme W.

Sur un canasson, comme W.

Blanc, le canasson.

 

Ou alors... Mais oui, the first président expulsé. Ca, ce serait de l'évènementiel. Imaginez ça, un instant. De l'émotion, de la victimisation, des hordes d'ultragauchos dépenaillés dans nos campagnes à boire le sang de nos brebis...

 

** clic **

 

Thiiiiiierry, on tient un truc !

Expulsons Obama du devant de la scène.

 

f

 

 

 


 

Commentaires

Oh bah môa...

http://kprodukt.blogspot.com/2008/11/fuck-usa.html

Écrit par : skalpa | lundi, 17 novembre 2008 07:35

Une page qui ménage de nombreux espaces vides, et dans laquelle un billet se déploie sur une longueur inhabituelle ; billet dont la lecture est régulièrement interrompue par une succession de "clics", qui renvoient à des images grotesques et hideuses d'un président transformiste, toujours surprenantes au-delà de ce que le texte pouvait laisser présager. Bizarrement, ces "clics" répétés ne sont pas sans évoquer chez moi le jeton sauteur, un des fameux gadgets de Pif : je me souviens qu'au fil des cases d'une page dessinée par Wolinski, le mouvement perpétuel du jeton exaspérait un père de famille, le rendait de plus en plus agité, et finalement complètement fou, de sorte qu'il se mettait lui-même à rebondir continuellement sur place (en disant "clic" à chaque fois qu'il sautillait).

C'est à croire que l'agité pathologique de l'Elysée a été, lui aussi, victime de ce jeton (seule l'agitation stérile et ridicule du PS a pu récemment concurrencer celle du souverain dans les média). Et pour occuper toute la scène, il faut à chaque jour son gadget différent, à chaque matin sa petite phrase qui décide de l'ordre du jour médiatique, "à bas le bouclier anti-missile américain", "vive le bouclier anti-missile américain", "je suis invité chez Bush pendant mes vacances", "Bush est un con", "je n'irai pas serrer la main de Poutine", "je mange dans la main de Poutine", "je suis libéral", "je suis socialiste" ; tous les jours un sondage ou un hochet pour s'attribuer de nouveaux mérites, à chaque fait divers sa mesure oubliée le lendemain, tous les jours un jeton pour rebondir.

Jusqu'à être soi-même le jeton : d'où le rapport avec l'amusant billet de f qui nous fait passer du "président et son gadget" au "président est son gadget".

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 17 novembre 2008 08:13

Ha ha ha, c'est bon de rire, qu'est ce que c'est bon.
Les adorateurs de Roberto Bénigni et de son film "La vie est belle" s'en donnent à coeur joie.
Ils nous accompagnent en plaisantant jusqu'aux portes des douches en plaisantant.....
C'est sûrement pour la bonne cause !

Écrit par : frère odm | lundi, 17 novembre 2008 08:43

Je croyais que Bruno Gaccio adorait une madone.
Il est évident que ses adeptes se déchaînent en son absence.

Écrit par : frère odm | lundi, 17 novembre 2008 08:49

l'emmanuel du mulâtre ne va pas nous dévoiler sa chatte soyeuse....
Je répéte

l'emmanuel du mulâtre ne va pas nous dévoiler sa chatte soyeuse...

Écrit par : frère odm | lundi, 17 novembre 2008 08:53

le "Journal du Dimanche" aurait publié un reportage intitulé : "Sarkozy en maître du monde !" ...
Je me demande bien comment se voit, se perçoit l'auteur , "à l'article de la mort" ?
Au delà de certaines limites les tickets, paraît-il, ne sont plus valables.

Écrit par : urbain | lundi, 17 novembre 2008 09:29

Ecrit par : frère odm | lundi, 17 novembre 2008 08:53

Bien reçu, je fais le nécessaire.

Écrit par : urbain | lundi, 17 novembre 2008 09:30

Les-ca-ro-ttes-sont-cui-tes.

Je répète :

Les-ca-ro-ttes-sont-cui-tes.

Écrit par : test - aqueux | lundi, 17 novembre 2008 10:45

Ecrit par : test - aqueux | lundi, 17 novembre 2008 10:45

Ok on remballe .

Écrit par : urbain | lundi, 17 novembre 2008 11:01

Chronique de la société multi-culturelle: zoom sur les CPF néerlandais.

_________________________________________________________

Les Pays-Bas vont ôter de leur arsenal pénal un article qui punissait le blasphème. Il va toutefois être remplacé par une disposition qui condamne la discrimination, les "insultes graves" et les propos "inutilement blessants" à l'égard des individus, sur la base de "leur race, leur orientation sexuelle et leur religion". En définitive, la réforme fait craindre une restriction de la liberté d'expression dans un pays qui a vécu plusieurs épisodes tumultueux au cours des dernières années.

En 2004, le cinéaste Theo Van Gogh a été assassiné à Amsterdam par un islamiste radical pour avoir réalisé le film Submission. Il avait été taxé de blasphème par son meurtrier. Ayaan Hirsi Ali, députée d'origine somalienne, coscénariste du film désormais exilée à Washington, avait subi la même accusation. En 2006, l'affaire des caricatures danoises de Mahomet a eu un écho particulier aux Pays-Bas et fait craindre d'autres actions violentes.



CENSURE



Il y a quelques mois, c'est la diffusion du film anti-islam Fitna du député populiste Geert Wilders qui a focalisé l'attention. Le gouvernement avait évoqué l'idée d'interdire ce pamphlet. Dans la foulée de cette affaire, un caricaturiste de presse avait été arrêté, certains de ses dessins ayant été jugés "offensants" pour les musulmans. C'était la première fois depuis 1945 que survenait un tel acte de censure.

Les autorités, soucieuses d'apaiser les relations entre les Néerlandais de souche et l'importante communauté musulmane, avaient évoqué à plusieurs reprises l'idée d'en revenir au délit de blasphème. Le projet s'est toutefois avéré politiquement complexe. Parce que le gouvernement de centre-gauche, composé d'un parti chrétien majoritaire - le CDA du premier ministre Jan Peter Balkenende -, de protestants rigoristes mais aussi du parti travailliste PVDA, était divisé.

Un savant compromis élaboré par Ernst Hirsch Ballin, ministre chrétien-démocrate de la justice, a été négocié. Il se solde par l'abandon d'un article de loi adopté en 1932 et censé, à l'origine, protéger les chrétiens contre une campagne antireligieuse lancée par les milieux communistes. Cette disposition avait été abandonnée en 1968 à l'issue d'un procès visant un écrivain qui avait évoqué son attirance sexuelle pour un dieu qu'il comparaît à un âne.

M. Hirsch Ballin a, en contrepartie, proposé d'étendre désormais la notion de discrimination afin de mieux protéger les croyances religieuses. Au passage, il a assuré que les humoristes et les journalistes ne devaient pas "avoir peur". "Hormis Dieu, on ne pourra plus non plus insulter Allah ou Karl Marx", ricane une responsable du parti écologiste GroenLinks. "Les croyants n'ont pas à être mieux protégés que les incroyants", estime quant à lui le Socialistische partij (gauche radicale). La réforme inquiète également de nombreux juristes.

Jean-Pierre Stroobants

http://www.lemonde.fr/europe/article/2008/11/11/les-pays-bas-puniront-les-insultes-et-les-propos-blessants-lies-a-la-religion_1117247_3214.html#ens_id=1112168

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 17 novembre 2008 11:05

Billet du jour

+

Ecrit par : (ne pas confondre) | lundi, 17 novembre 2008 08:13

-----

Un président
Le précédent

Des clics
Déclic

La modernité
L'actualité

L'événement
L'apparence

Etre ou paraître
Dans le coup

Apparaître
Dans tous les coups

Disparaître
D'un seul coup

Écrit par : nicolas - mulot | lundi, 17 novembre 2008 12:20

Bien ce zapping...

Original.

J'adore, f.

Clic pour moi, ce n'est ni la souris, ni le haricot sauteur de Pif Gadget, ni le jeton sauteur, c'est une télécommande qui actionne des programmes d'infos américains et français... Excessifs et aussi cons les uns que les autres...

Les zappeurs de toute façon ne retiennent rien des séquences qu'ils voient.

Tout cela n'est qu'un gigantesque spectacle de kaléidoscope sans aucune portée politique ni artistique !

À force de bouffer de l'info 24 h sur 24, on ne se souvient plus de rien 48 heures après....

La parole tue la parole. L'image élimine l'image et la "pensée" politique est souvent morte à peine sortie d'un discours...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 14:10

"cui cui" fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 14:10
mouais!.. ce qu'il y a de bien c'est que la liste peut s'allonger à souhait
:-)))

Écrit par : le meuble du coin | lundi, 17 novembre 2008 16:17

Heu suis-je le seul à avoir vu que la photo de deubeulyou (?) était réalisé avec quelques scènes licencieuses ? :oB

Écrit par : Nicks | lundi, 17 novembre 2008 17:24

Ecrit par : Nicks | lundi, 17 novembre 2008 17:24

Ah merde !

j'avais pas vu...

C'est bien ce que je disais : à force de trop voir, on ne voit plus rien... ;-)

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 17:40

J'adore ce billet (aussi) Polyvalent, protéiforme, omniprésent, omnipotent ... (liste non exhaustive) et mention spéciale pour le final (mon préféré), Sarko expulsé ....

Écrit par : Amen | lundi, 17 novembre 2008 18:55

Ecrit par : Amen | lundi, 17 novembre 2008 18:55

Oups ... Agathe (Oublié de changer mon pseudo)

Écrit par : Agathe | lundi, 17 novembre 2008 18:59

Ecrit par : Nicks | lundi, 17 novembre 2008 17:24

Je n'avais rien vu non plus la première fois, il y a des noeils plus exercés que d'autres ;-))

Écrit par : Agathe | lundi, 17 novembre 2008 19:02

Rien ne m'échappe Agathe. Il paraît que je ne suis pas humain d'ailleurs, du moins le dit on sur un autre blog. :oB

Cui-cui, la lucidité est lourde à porter mais je ne crois pas qu'elle aveugle...

Écrit par : Nicks | lundi, 17 novembre 2008 19:20

Excellent, ce billet, f!
Bravo!

Écrit par : etrun | lundi, 17 novembre 2008 20:17

Amen | lundi, 17 novembre 2008 18:55
Ecrit par : etrun | lundi, 17 novembre 2008 20:17
Ecrit par : nicolas - mulot | lundi, 17 novembre 2008 12:20
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 14:10


Bravo f, tu es encensé de partout pour ton billet !

Qu'est ce que j'aimerais être à ta place !

Jaloux, moi ?

Oui. ;)

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 20:45

Personne m'aime...

Écrit par : "cui cui fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 20:47

Ecrit par : "cui cui fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 20:47

;-))

Écrit par : Agathe | lundi, 17 novembre 2008 21:31

Ecrit par : "cui cui fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 20:47

Si j'avais le temps, je ferai une compil des compliments récoltés par tes billets, un de ces jour ... ;-))

Écrit par : Agathe | lundi, 17 novembre 2008 21:35

Je suis entièrement d'accord avec odm. Ce blog sombre dans une pignolade indigne.
Il serait bien temps de retrouver le sens de la gravité, de revenir à une indignation de qualité.
Admirons le travelling de "Kapo", indignons-nous le poing serré, votons.
Avec gravité.
Chaplin et Lubitsch étaient quand même deux sacrés collabos.

Écrit par : f | lundi, 17 novembre 2008 21:58

Un motif d'indignation quasi permanent, la dégradation du français pratiqué par les journalistes du Monde :

"SNCF : la grève de mardi repoussée à vendredi"

Normalement, de mon temps, ce genre d'ineptie syntaxique valait un zéro pointé .

Écrit par : urbain | lundi, 17 novembre 2008 22:06

Ecrit par : f | lundi, 17 novembre 2008 21:58

+1

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 17 novembre 2008 22:11

Dans Libé, Razzye Hammadi évoque un "effet Obhamon".
Mouarf.

Écrit par : Quand le PS singe l'UMP | lundi, 17 novembre 2008 23:03

Et sinon, les amis, un nouveau front populaire, ça vous diiiit, hein ?

......

Pour le maquillage, c'est ça :

www.taaz.com/

Écrit par : f | lundi, 17 novembre 2008 23:08

La Pignolage, mon cher f,signifierait que les damnés se prennent en main et se souviennent qu'ils sont des hommes !
Quant à vos référence systématique aux hérauts de la société du spectacle....

Écrit par : frère odm | mardi, 18 novembre 2008 07:01

Toujours d'accord. Prenons un air affecté, émettons des jugements de valeur, coulons nous dans l'auto-complaisance en attendant que les autres se hissent où nous sommes. Ils verront alors ce qu'est la clairvoyance.

Écrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 07:39

que les damnés se prennent en main et se souviennent qu'ils sont des hommes !
Ecrit par : frère odm | mardi, 18 novembre 2008 07:01

Allez, chantons ! ;-))

Debout ! les damnés de la terre
Debout ! les forçats de la faim
La raison tonne en son cratère :
C’est l’éruption de la fin
Du passé faisons table rase
Foule esclave, debout ! debout !
Le monde va changer de base :
Nous ne sommes rien, soyons tout !

Refrain :
C’est la lutte finale
Groupons nous et demain
L’Internationale
Sera le genre humain.

Écrit par : Sarah7 | mardi, 18 novembre 2008 07:49

Ecrit par : "cui cui fit l'oiseau | lundi, 17 novembre 2008 20:47

si si ;-))

Écrit par : Sarah7 | mardi, 18 novembre 2008 07:53

en 2012 l'oiseau va s'envoler

Écrit par : jacqueline | mardi, 18 novembre 2008 08:31

Ecrit par : Sarah7 | mardi, 18 novembre 2008 07:53

Le PS a modernisé le répertoire ( "je t'aime moi non plus" est le plus volontiers fredonné) en dépit des tentatives de la madone pour y populariser les cantiques ( raison probable de l'affection que lui voue frère odm ).

Écrit par : urbain | mardi, 18 novembre 2008 10:44

Ecrit par : urbain | mardi, 18 novembre 2008 10:44

Il est dans la coutume au PS, pour cloturer les réunions, de se souvenir de l'Internationale... comme du Chiffon Rouge...
Surprenant, n'est-ce pas ? ;-)
Je doute que la madone connaisse les paroles.
(c'est, en effet, ce qui doit séduire odm.)

Pour info.,cher Urbain, j'ai suivi JLM au Parti de Gauche
...

Écrit par : Sarah7 | mardi, 18 novembre 2008 11:30

Moi, j'aime aussi beaucoup la Marseillaise!

Écrit par : etrun | mardi, 18 novembre 2008 12:27

"le "Journal du Dimanche" aurait publié un reportage intitulé : "Sarkozy en maître du monde !"

Le voilà, le publireportage :

www.lejdd.fr/cmc/international/200846/sarkozy-en-maitre-du-monde_165415.html

Une merveille de style, de flamboyance. Une grande plume, incontestablement.

Les sarkozystes sont contents devant tant de servilité dégoulinante.
Les autres croient à du second degré.

Trop obscur, trop complexe, trop abyssal, l'auteur...

Écrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 14:28

Les sarkozystes sont contents
Ecrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 14:28

Je confirme, même si Sarko est un peu sévère avec tonton George. Merci f !

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 18 novembre 2008 15:00

Ecrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 14:28

Il semble que sans le savoir j'ai eu une sorte de prescience de l'identité de "l'auteur" ...
En voilà encore un qui a "franchi la limite".

Écrit par : urbain | mardi, 18 novembre 2008 15:11

Ecrit par : Sarah7 | mardi, 18 novembre 2008 11:30

Il y a certainement plus d'avenir hors du PS que dedans ( en dépit du "désir" que certains manifestent ).
Pour moi je sais que les mois de grisaille sont devant nous mais, ensuite, le merle ( j'en ai vraiment un) dans le jardin) recommencera de me narguer, et viendront les cerises.
En attendant, j'ai conseillé ce matin au représentant de l'éditeur de la collection "pour les nuls" de solliciter les dirigeants du PS pour un ouvrage collectif consacré à "la nullitude pour les nuls".

Écrit par : urbain | mardi, 18 novembre 2008 15:21

De rien, Pat. Visiblement, le travail ingrat pour lequel il est sans doute grassement rétribué semble accompli à la hauteur des attentes de ses employeurs et des consommateurs peu regardants associés.

Écrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 15:28

Je crois qu'Asko est sincère.

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 18 novembre 2008 15:38

Ecrit par : urbain | mardi, 18 novembre 2008 15:21

"la nullitude pour les nuls" ! :-))

Il est encore loin, le temps des cerises
mais... sifflera bien mieux ton merle moqueur ;-)

Écrit par : Sarah7 | mardi, 18 novembre 2008 18:03

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 18 novembre 2008 15:38

Oui sans doute, sa veulerie est sincèrement mise à contribution des intérêts qu'il a résolu de servir, en toute clarté, et ses dents raclent véritablement le parquet .

Écrit par : urbain | mardi, 18 novembre 2008 18:35

Voilà, l'objet sur lequel s'exerce cette "sincérité" ne fait pas beaucoup de doute, celle d'un intérêt particulier. Le reste est modulable selon l'époque, dans un spectre tout de même assez restreint.

Et les sarkozystes contents pensent quoi de :

"les députés et la ministre de la culture Christine Albanel ont été sensibles aux arguments des trois chaînes privées TF1, M6 et Canal +."
"Cet amendement vise à garantir pour France Télévisions, le produit attendu de la taxe sur les télévisions privés, soit environ 60 millions d'euros. Ce produit sera prélevé directement sur le budget de l'État. Dans ces conditions, le projet de taxe sur les télévisions privés serait vidé de sens. En revanche, le projet de taxe de 0,9 % sur les opérateurs de télécoms serait maintenu."

www.lefigaro.fr/medias/2008/11/18/04002-20081118ARTFIG00470-les-teles-privees-exemptees-de-taxe-sur-l-audiovisuel-.php

Visiblement, les commentateurs du Figaroooo apprécient modérément...

Écrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 19:19

"celui d'un intérêt particulier"

Écrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 19:25

Je vais éviter la lecture des commentaires du Figaucho, depuis longtemps infiltre par des officines liées a l'ultra-gauche.

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 18 novembre 2008 19:58

"Voyage au bout du charbon"

Un web documentaire...

http://tinyurl.com/6ot2zs

Écrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 21:40

Ecrit par : f | mardi, 18 novembre 2008 21:40

Merci f.

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 19 novembre 2008 00:17

La politique selon Balkany

http://www.rue89.com/2008/11/18/deux-mineurs-irritent-balkany-36-heures-de-garde-a-vue

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 19 novembre 2008 02:00

Nous attendons avec impatience la prose askolovitchienne...
"Et Patrick, en bras de chemise, d'une grande tape dans le dos du policier, lui envoie, sans barguigner : "Hans, colle-moi ça au trou !" Le fidèle fonctionnaire, le Taser turgescent et luisant tendu vers la marmaille dangereuse, n'hésite pas. Patrick, dont la chemise de grande coupe italienne retrouve dignité par la grâce de ce poitrail musclé qui daigne l'habiter, n'est pas sans rappeler Errol Flynn dans "Autant en emporte le vent". Sa voix, qui évoque celle de Bogart dans "Moonfleet", tonne "qu’ils soient blastés, qu'ils convulsent !" Brad Pitt, qui n'est pas très loin, venu découvrir le grand homme, son double, n'hésite pas "Yes, yoi can!"

Etc.

MAM, la nuit :

«Venez, Michèle Alliot-Marie est là.» Stupeur, huit hommes transportent juste derrière une victime sur une civière. Heureusement, ce n’est pas MAM. On respire, elle est un peu plus bas, accompagnée d’une bonne vingtaine de confrères et de caméras."

www.20minutes.fr/article/273528/Paris-Paris-sous-les-fausses-bombes.php

Écrit par : f | mercredi, 19 novembre 2008 04:38

Ecrit par : f | mercredi, 19 novembre 2008 04:38

C'était la pignolade du matin, j'en connais un qui va encore râler. :-)

----------------------------

HS /

Abandons en série d'adolescents dans le Nebraska. Non, ce n'est pas un canular.
http://www.youtube.com/watch?v=akFSlrsGKuc

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 19 novembre 2008 04:50

Une solution pour Patrick Balkany : déposer ces deux jeunes opposants politiques dans un hôpital du Nebraska.

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 19 novembre 2008 04:59

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu