Avertir le modérateur

« Entre ici, Casimir ! | Page d'accueil | ALLO CUL SCIONS »

mercredi, 05 novembre 2008

L'Actualité des NRV II

 

L'Actualité des NRV

Dernière heure :

 

SCANDALEUX !

Mettant à profit les derniers développements de l'actualité politique aux U.S.A. et en Europe, des faussaires ont fait circuler une

PHOTO TRUQUÉE  sur INTERNET !

photo1.jpg


Bien qu'ils se perdent en conjectures sur les buts de cette habile manipulation, les services officiels ont pu démontrer, preuves à l'appui ( voir ci-contre), le caractère factice et la fausseté de l'image incriminée, insistant sur le fait que le président Français ne se gratte pas l'oreille mais est en train d'ajuster son oreillette de téléphone portable ( un geste habituel chez ce grand communiquant toujours à l'écoute de quelque nouvel appel à l'aide de banque centrale, directeur de maison d'arrêt, psychopathe en cavale, nouveau philosophe, système financier
mondial, géorgien , abkhaze, oscète (du sud) , touriste plaisancier enlevé, préfet de corse, comique troupier en villégiature contrariée, ministre chahutée, moral des troupes, et tant d'autres justes causes de par le monde) .

photo2.jpg

On reste confondu devant l'audace et le culot de ces odieux manipulateurs et consterné en songeant aux conséquences qu'aurait pu avoir cette manœuvre machiavélique.

_____________________________________



(enfin) des (bonnes) nouvelles du monde :

C'est  le SOULAGEMENT !

( la crise est finie )

photo3.jpg
Pour "marquer le coup" ,
le patron du FMI a tenu à se montrer au balcon
entouré de quelques unes de ses maitresses
, avec un sourire qui en dit long .

"Maintenant je vais pouvoir mettre les bouchées doubles" a-t-il annoncé , sur un ton de jovialité décomplexée, démontrant ainsi une confiance et un allant retrouvés, qui augurent bien de la suite.

__________________________

 

Après le FMI,

les bourses,

les rédactions,

les chancelleries et les banques ...

Au Paradis aussi !

l'ambiance est de nouveau à l'optimisme.
photo4.jpg

Soeur Emmanuelle a pu faire part de sa satisfaction à quelques proches venus vérifier la qualité de son installation.

"Nous sommes venus en repérage et nous sommes pleinement rassurés"

a annoncé Lionel Jospin,

tandis que M.Chirac ( rajeuni ) plussoyait  :

"Ecoutez, c'est parfait !".




Urbain

Commentaires

Preum's !

Très drôle.

Quelle joie de voir les néos cons prendre une pile pour au moins 4 ans (probablement 8) !

Je suis très heureux de m'être trompé sur le résultat des élections américaines : c'est la mobilisation qui m'a le plus surpris (66 % aux USA, c'est du jamais vu !)

Preuve s'il en était, du profond et brusque déclin de la droite républicaine et du ras le bol de l'idéologie économique ultra libérale qui défavorise tant les classes pauvres qui se sont ruées dans les bureaux de vote et les va-t-en guerre des USA. Une victoire qui pourrait en annoncer d'autres en Europe !

Les caniches européens qui rampaient (Sarkozy, Brown, Zapatero, les Polonais) devant Bush vont suivre leur nouveau mentor avec la célérité qui sied aux girouettes ! J'ai hâte de voir les anciens partisans de Bush et de l'idéologie "néo cons" faire les beaux devant Obama !

Ne nous faisons pas trop d'illusions mais ne boudons pas notre plaisir, bordel !

Bravo Obama !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 05 novembre 2008 07:25

je sais que l'éditeur de 20 minutes est merdique , mais la taille de la police de caractères du texte de base pourrait avantageusement être augmentée et les espaces vides fortement réduits.
Est-ce possible ( dans un but de meilleure lisibilité )?

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:12

Je suis heureux , comme tout le monde (?), et aussi un peu étonné de l'élection d'un noir à la présidence des U.S. et plus encore d'un "intellectuel" ( et même une super pointure comparativement à son prédécesseur ).
Mais ...
N'oublions pas que c'est d'abord et avant tout "la crise" qui a permis l'élection d'un noir, jeune, beau gossse, brillant, éloquent, cultivé, élégant, et qui se présente comme idéaliste, dans un pays où une grosse minorité silencieuse ne se reconnait aucunement dans ces qualités ( idem chez nous si on en juge par notre bouffon national).
Or ... la crise est finie .
Quant à la pérennité d'Obama, il va déjà falloir qu'il survive...en clair : qu'il passe au travers des balles.

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:26

Bon,
pour retrouver un "leadership" intellectuel mondial, il ne nous reste plus qu'à élire une artiste philosophe athée maghrébine lesbienne communiste comme présidente de la république française.

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:29

Ne nous faisons pas trop d'illusions mais ne boudons pas notre plaisir, bordel !
Bravo Obama !
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 05 novembre 2008 07:25


Je suis bien d'accord ! ;-)

Sinon, NS fait déja des courbettes au nouveau Président.
Bein, et son copain Bush ?
C'est "marrant" la politique... :-}

Écrit par : sarah7 | mercredi, 05 novembre 2008 08:32

C'est "marrant" la politique... :-}

Ecrit par : sarah7 | mercredi, 05 novembre 2008 08:32

C'est pas de la politique, c'est de la diplomatie .

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:33

c'est toi qui es parfait, urbain :-)))))))
bravo et merci

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 05 novembre 2008 08:59

Ecrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:33

Le résultat est le même...

Écrit par : sarah7 | mercredi, 05 novembre 2008 09:05

message HS// à notre oiseau grincheux
un blogger a cherché "cui-cui chant d'oiseau" et il atterri là
http://piris.unblog.fr/2008/10/15/lhymne-national-siffle-reactions/
ne ris pas!

Écrit par : le meuble du coin | mercredi, 05 novembre 2008 09:10

Ecrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:26

Je ne cache pas ma joie bien sur, j'ai passé une nuit blanche..j'avais promis le champ' à mes collègues, ce sera pour demain
Peut-être parce qu'on regarde les Américains avec nos raideurs européennes..Le premier président Noir aurait pu être C.Powell..
Il faut regarder les résultats dans certains Etats redneck et on est surpris; ex le Montana qui vote pour Obama.

Écrit par : Pamela de Barres | mercredi, 05 novembre 2008 09:35

C'est quand même autre chose que Nombril Ier!

Quel plaisir d'entendre le Minibush ramer pour essayer de récolter quelques étincelles de victoire!

La France n'a plus qu'une solution: élire une femme!

Écrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 10:31

Nous, on a Rama Yade...

Écrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 10:32

...mais on a surtout Brice Hortefeux!
Rama, elle va pouvoir s'éclater avec l'ami intime de Nombril Ier, au conseil des ministres, tout à l'heure.

Écrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 10:50

Défaite logique de John McCain: candidat peu charismatique à moitié infirme et gateux, colistière sympathique et gironde mais un peu limitée et trop marquée à droite pour séduire les indépendants (il aurait fallu prendre Joe Lieberman mais les antisémites du GOP en ont décidé autrement), campagne ratée, transformée en un référendum sur Obama, avec trop de temps et d'argent dépensés dans des états trop solidement démocrates pour espérer un changement.

Obama, en plus de ses immenses qualités personnelles et malgré le flou de son programme et son absence d'expérience executive, a profité de la crise financière et du sentiment de lassitude après 8 années de présidence Bush au bilan contrasté mais injustement démoli par les médias libéraux.

L'Amérique vient encore une fois de nous donner une belle leçon et le Monde Libre se réveille avec beaucoup d'espoir et de confiance pour ce jeune homme qui dans quelques mois deviendra son leader. Bonne chance donc à Barack Obama !

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 11:20

Joyeux est ravi, mais il est logique, les autres sont des ânes.

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 11:53

Les cris de joie des affreux à l'élection du "bounty" (noir dehors et blanc dedans) de service me plonge dans l'effroi.
Une sacrée mauvaise nouvelle que ce 44 éme Président du monde.

Bon bein déjà il à été clair bounty, guerre à l'Iran :

"Il n’existe pas de menace plus grande pour Israël ou la paix et la stabilité de la région que l’Iran. Cette assistance rassemble à la fois des Républicains et des Démocrates. Les ennemis d’Israël ne doivent avoir aucun doute : quel que soit leur parti, les Américains sont au coude à coude dans leur engagement en faveur de la sécurité d’Israël. (...)"

Lire avec intérêt ce discours :http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2034

Point de passage obligé pour chaque candidat à la présidentielle, le discours devant l’AIPAC, la principale organisation pro-israélienne aux USA, est l’occasion pour tous les candidats de réaffirmer rituellement l’indéfectible lien unissant les deux pays. Barack Obama ne fait pas exception, et rappelle son attachement à la « sacro-sainte » cause de la sécurité d’Israël, sans jamais mentionner une seule fois la ligne verte de 1967, et en déclarant que Jérusalem sera sa capitable « indivisible ».

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 11:55

Toujours dans ce même discours "Bounty" nous donne la tonalité des prochains mois, la guere avec l'Iran.
La diplomatie n'étant pour lui que le moyen de rallier a son sinistre plan le maximum d'alliés....gageons que nos vaillants militaires seront de la fête...banse d'abrutis.

Au bout du compte, il faut ne laisser aucune place au doute : Je maintiendrai toujours sur la table la menace d’une action militaire pour défendre notre sécurité et notre allié Israël. Parfois, il n’existe pas d’autre alternative à l’affrontement. Mais cela rend la diplomatie encore plus importante. Si nous devons recourir à la force militaire, nous serons plus susceptibles de réussir et de disposer de davantage de soutien au plan intérieur et à l’étranger si nous avons épuisé les options diplomatiques. (...)

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:03

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 11:55

Quel rabat-joie tu fais...
Concernant le soutien à Israel, c'est une question qui ne fait pas vraiment débat aux USA, à part dans certains cercles universitaires d'extrème-gauche (comme les deux zigotos qui en 2006 avaient pondu un livre sur le lobby sioniste prétendument tout puissant) et à l'extrème-droite.

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:08

dansez, dansez, mes amis !

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:12

Joyeux tu es le sioniste de service ici...

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:13

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:03

Des paroles de bon sens, on ne peut pas laisser l'Iran de Maboul Ahmadinedjad avoir la bombe atomique. Si les US ne s'en chargent pas, on peut compter sur l'instinct de survie d'Israel pour réduire à néant les ambitions nucléaires des Mollahs.

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:13

Mais oui joyeux....mais oui !
Nous avons tous peur des Iraniens...brrrr.

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:16

Une sacrée mauvaise nouvelle que ce 44 éme Président du monde.

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 11:55

???
C'est pas Hu Jintao

Écrit par : adrien ramone | mercredi, 05 novembre 2008 12:20

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:16

Pas "les iraniens" dans leur ensemble mais leur président fou qui attend le Mahdi et la bombinette qui va avec.

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:21

Desormais, ton nom sera "Bounty", Obama !
Le miroir aux alouettes des ânes.
Mais les "Bountys" sont une grande famille, Dati, Rama, Amara, Rice , Colin POWEL, etc etc....
Dans le sport aussi on en trouve...

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:23

leur président fou qui attend le Mahdi

Explicite, joyeux....ne provoque pas bêtement.

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:25

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:23

On dirait du Kémi Séba !

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:26

Ecrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:26

Dieu n'est pas en toi mon vieux !
Notre coeur n'est pas de pierre !
Mais c'est un plaisir que de converser entre initiés...
Je vais bosser, pas toi Joyeux ?

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:30

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:25

Maboul Ahmadinedjad a promis plusieurs fois de rayer Israel de la carte, a tenu une conférence sur un Monde sans sionisme, a tenu une conférence avec la fine fleur des négationnistes mondiaux, a organisé un concours de caricature antisémite sur la Shoah, et a pour projet à court ou moyen terme de doter son pays de l'arme nucléaire, ç'est pas assez explicite pour toi ?

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:30

Ecrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:30

l'holocauste comme seule réponse ?
Continuité de l'histoire.

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:33

Mais laissons nous aller à la joie du moment, du moins celle que nos médias aux ordres tentent de nous imposer !

Écrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:35

Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:35

Je me demande quelle sera la réaction des obamaniaques gauchistes quand Bambi demandera à ses alliés européens d'envoyer plus de soldats en Afghanistan.

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:39

"Selon le site mediapart.fr, Nicolas Sarkozy, dans le courrier de félicitation envoyé à l'occasion de l'élection de Barack Obama, aurait fait une faute au prénom du nouveau président américain . Rajoutant à la main un petit mot sur la lettre dactylographiée, le président de la République aurait écrit "Cher Barak" au lieu de "Cher Barack."

...........

Ecrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 12:39

Il l'a évidemment déjà demandé (à Berlin). Ca reviendra...
Il faut évidemment se calmer avec cet enthousiasme (assez raisonnable, je pense, mais surinvesti par les médias et l'époque). Mais, pour l'heure, "on" manipule du symbolique, comme souvent.

Écrit par : f | mercredi, 05 novembre 2008 14:15

Mais laissons nous aller à la joie du moment
Ecrit par : frère odm | mercredi, 05 novembre 2008 12:35

Bein, voila !
Ca ira comme ça pour aujourd'hui !

Écrit par : sarah7 | mercredi, 05 novembre 2008 14:15

Il faut regarder les résultats dans certains Etats redneck et on est surpris; ex le Montana qui vote pour Obama.
Ecrit par : Pamela de Barres | mercredi, 05 novembre 2008 09:35

Le Montana a voté McCain. D'autres part, dans les Etats Red Neck, il faut distinguer entre les villes (grandes et moyennes) qui votent Démocrate, et les comtés qui votent Républicain.

Écrit par : Susan Sarandon ex-criquetos | mercredi, 05 novembre 2008 15:25

Ah.....Barack nous aura au moins fourni l'occasion de lire cette querelle stérile entre crétins de droite.

Bon, désolé, maintenant, faut que j'y aille. Je dois rappeller mon fournisseur de momies, PQ et brosse à chiottes à l'effigie de Nombril Ier. Il paraît que ça va cartonner pour Noël!

Écrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 15:36

The Saussez touch :

"Nous voyions très bien que le renouvellement de la France avec l’élection de Nicolas Sarkozy augurait d’un renouvellement aux Etats-Unis aussi."

Ah ben oui.

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 15:48

Ecrit par : Susan Sarandon ex-criquetos | mercredi, 05 novembre 2008 15:25

Ma radio de nuit m'avait fait une fausse joie sur le Montana..


Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 15:48

Tu as lu "Turn the beat around" de Peter Shapiro

Écrit par : Pamela de barres | mercredi, 05 novembre 2008 16:23

Ecrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 08:12

Maintenant le billet doit être parfait, Chef !

Pour toute réclamation, n'hésitez pas à vous plaindre : nous sommes à votre entière dévotion...


Le responsable de l'imprimerie

Écrit par : L'imprimeur Chef | mercredi, 05 novembre 2008 16:44

Ecrit par : Pamela de barres | mercredi, 05 novembre 2008 16:23

Non, pas encore, mais ça viendra (dès que mon portefeuille me le permettra).
Les bouquins sortis dans la collection musique chez Allia sont en général très bons.
Je conseille particulièrement :
- L'incontournable "Lipstick Traces" de Greil Marcus (trouvable en poche, je pense)
- "England’s Dreaming" de Jon Savage
- "Sweet Soul Music" de Peter Guralnick
- "Bass Culture" de Lloyd Bradley (une merveille dont j'attendais la traduction depuis des années, après l'avoir lu en VO)
- "Modulations", ouvrage collectif autour de la musique électronique
- "Rip It Up and Start Again" de Simon Reynolds, à ma connaissance le seul ouvrage valable sur la période post-punk

Et bien d'autres...

Tu veux nous faire un billet sur le bouquin pour la "guest-list de play-list" ?

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 16:46

Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 16:46

je ne suis pas sûre d'être à la hauteur!!!
je n'ai pas encore fini la lecture..

Concernant la collection Allia tout à fait d'accord avec toi..

J'ai lu ceux là
L'incontournable "Lipstick Traces" de Greil Marcus (trouvable en poche, je pense)
- "Sweet Soul Music" de Peter Guralnick
- "Bass Culture" de Lloyd Bradley (une merveille dont j'attendais la traduction depuis des années, après l'avoir lu en VO)

- "Rip It Up and Start Again" de Simon Reynolds, à ma connaissance le seul ouvrage valable sur la période post-punk

+ " Can't stop..won't stop de Jeff Chang sur le hip hop..

Écrit par : Pamela de barres | mercredi, 05 novembre 2008 17:18

Emmanuel Rahm en pôle position pour devenir le dircab d'Obama... c'est prometteur en tout cas.

http://www.huffingtonpost.com/2008/11/05/obama-likely-to-keep-a-lo_n_141333.html

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 17:40

Bien vu urbain, see ya!

Écrit par : skalpa | mercredi, 05 novembre 2008 17:49

Ne serait-ce qu'une journée d'espoir pour tous ceux qui ont eu a souffrir ou qui souffrent du racisme... l'élection d'Obama c'est une Journée mondiale contre le racisme vraiment marquante, c'est plus encourageant que l'assassinat de L. King.

Pour le reste nous verrons à partir de janvier....

Écrit par : nef | mercredi, 05 novembre 2008 17:57

aujourd'hui yen a qui ont du se sentir vieux mais vieux... tellement vieux qu'ils jouent les joyeux.
ahhh
alors? hehe

Écrit par : cool | mercredi, 05 novembre 2008 18:24

Un livre indispensable? Le livre indispensable!

Écrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 18:25

@Pam

il y a aussi Human Punk de John King...

Écrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 18:26

Yves Calvi, dans son émission sur France 5, explique que le succès d'Obama va montrer aux Noirs américains, ces feignants, que s'ils se bougent les fesses ils peuvent réussir eux aussi (j'exagère à peine ses propos)

Écrit par : criquetos Sarandon | mercredi, 05 novembre 2008 18:29

Ecrit par : etrun | mercredi, 05 novembre 2008 18:26

Mais c'est un roman, et pas chez Allia ;-)

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 18:35

Toujours chez Yves Calvi : les invités font tous grise mine. Le Programme d'Obama est tout de même très à gauche, hein...
L'un d'eux reproche aux partisans d'Obama de "faire la fête". Un autre réplique : "oui, mais s'ils ne font pas la fête aujourd'hui, ils ne la feront jamais".
Un expert regrette : "d'ici au mois de janvier, George Bush va être obligé de tenir compte de l'avis d'Obama en politique étrangère".
"Et maintenant, nous allons mesurer la déception chez les supporters de McCain", annonce Yves Calvi : car il est important de faire de la place aux réactions des militants Républicains.

Écrit par : criquetos Sarandon | mercredi, 05 novembre 2008 18:36

Assez parlé d'Obama, se dit Yves Calvi, qui salue l'élégance de John McCain (son discours, il est vrai, a été remarquable à cet égard, à tel point que de nombreux électeurs démocrates américains ont eu cette réaction : heureusement que ce n'est pas ce John McCain modéré-là qui a fait campagne, car Obama aurait eu plus de difficultés à remporter l'élection)

Écrit par : criquetos Sarandon | mercredi, 05 novembre 2008 18:40

Comme quoi, il ne faut jamais totalement désespérer des electeurs démocrates.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2008/11/05/01011-20081105FILWWW00725-la-californie-interdit-le-mariage-gay.php

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 19:05

Ecrit par : nef | mercredi, 05 novembre 2008 17:57

Saines et sages "paroles"... enfin ! ;-)

Écrit par : Sarah7 | mercredi, 05 novembre 2008 19:09

Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 15:48

Ce commentaire a été mon fou rire du jour ... Tordant ce Saussez ;-))

@Urbain...La prochaine actualité d'Agathe sera la ènième crise de nerf pendant la mise en page. Merci à mon aide de camp qui se reconnaîtra ...C'est bien à lire sinon quand c'est mis en ligne ;-))
Word word word word word .....

Écrit par : Le miroir | mercredi, 05 novembre 2008 19:12

Ecrit par : Le miroir | mercredi, 05 novembre 2008 19:12
Oups Agathe, un oubli de pseudo.

Ecoeurant ce que j'entends comme commentaire journalistique, vraiment insoutenable :

Incroyable ! Un noir Président ! Un type brillant (encore plus Incroyable, le ton est important)... etc. Elu "grâce à la crise financière" ...

Écrit par : Le miroir | mercredi, 05 novembre 2008 19:16

Elu "grâce à la crise financière" ...
Ecrit par : Le miroir | mercredi, 05 novembre 2008 19:16

Dans l'émission d'Yves Calvi il-y-a une heure, "l'expert" André Kaspi, avec des regrets dans la voix, affirmait : "si, à la place d'une crise financière, il y avait eu une crise internationale, c'est McCain qui serait président aujourd'hui".

Chassons le Kaspi.

Écrit par : Susan "criquetos" Sarandon | mercredi, 05 novembre 2008 19:23

Ecrit par : Susan "criquetos" Sarandon | mercredi, 05 novembre 2008 19:23

Malheureusement, c'est pas faux ... ( ce qui est rapporté des propos de kaspi ), et ça n'enlève rien à Obama et à ses mérites , c'est surtout pour relativiser les motivations de "l'américain moyen" lorsqu'il s'agit pour lui de désigner son "commander in chief" .

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 19:44

Arik... Reviens vieux lion !

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 05 novembre 2008 21:20

Chassons le Kaspi.

Ecrit par : Susan "criquetos" Sarandon | mercredi, 05 novembre 2008 19:23

Ach ! Les néos cons qui hantent sans cesse les plateaux d'Yves Calvi ne digèrent pas leur défaite !

Bah ! Ça fait rien il leur restera toujours les plateaux de Calvi sur la 5 ou sur France 2 pour défendre leurs idées... ;-))))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 05 novembre 2008 21:51

Ecrit par : Le miroir | mercredi, 05 novembre 2008 19:12

Merci pour tout. le prochain bulletin d'actualité sera sur word.

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 22:24

Ecrit par : adrien (de rien) | mercredi, 05 novembre 2008 15:48

Admirable... Ca se retourne presque naturellement ; Sarkozy a déjà commencé (pour les retardataires) sa bushisation... La France a déjà, au minimum, 3,5 ans de retard.

On parle beaucoup d'Obama, un noir à la Maison Blanche, tout, n'importe quoi et son contraire mais on parle assez peu du peuple qui a permis ça. C'est tout de même, avant tout, l'oeuvre d'un peuple, durant cet instant assez court (et irrationnel et perturbé et pollué) du vote (avant les 4 ans de silence).

Ce qui me frappe aussi, c'est la descente en flamme de Bush par toute la médiacratie. C'est la fin de l'infâme Bush, celui de la guerre en Irak, celui de Guantanamo, celui de la crise, celui de l'incompétence absolue, celui des croisades etc. Mais, tout de même, tout ça a été possible, tout ça s'est fait, rien n'a pu empêcher Bush et son administration de produire ces méfaits. Obama et tout ce qui arrivera n'effaceront pas tout ça et le fait que ça a eu lieu, dans un processus "démocratique", sans possibilité d'évitement par la presse, le peuple, rien n'y a fait...

..........

"Modulations", ouvrage collectif autour de la musique électronique"

Pour ma part, pas chez Allia, je recommande celui-ci :

http://sonhors.free.fr/kronik/leboucherduprince.htm

..........

Belle collection d'affiches de la période 39-45, ici :

http://lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/affiches39_45.htm

Je retiens (mais il y en a bien d'autres) ces deux-là :

http://lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/Affiches%2039%2045/Politiques%20affiches%2039_45/Dans%20cet%20etablissement%20Milice%201944.jpg

http://lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/Affiches%2039%2045/Politiques%20affiches%2039_45/Marechal%20Ducono%20poeme%20de%20R%20Desnos.jpg

Écrit par : f | mercredi, 05 novembre 2008 22:25

Ecrit par : f | mercredi, 05 novembre 2008 22:25

+1 pour l'ensemble

Écrit par : Le miroir | mercredi, 05 novembre 2008 22:36

Elles sont très belles en effet ces affiches.
Celle-là me smeble particulièrement d'actualité ( pétainiste transcendantale) :
http://lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/Affiches%2039%2045/Politiques%20affiches%2039_45/Depuis%20un%20an%20Thebault%20et%20Fontsere%201945.jpg

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 22:45

Ecrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 22:45

Effectivement...

Écrit par : f | mercredi, 05 novembre 2008 22:46

Y'a aussi une alternative pour gagner plus ( en travaillant pas plus ) :
http://lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/Affiches%2039%2045/Politiques%20affiches%2039_45/Viens%20travailler%20en%20Allemagne%20Andre%20Deran%201942.jpg

Écrit par : urbain | mercredi, 05 novembre 2008 22:50

Et le Grenelle de l'environnement :

www.lettres-histoire.info/lhg/docs_histoire/Affiches%2039%2045/Politiques%20affiches%2039_45/Economisez%20le%20pain%20%20Croix_Rouge%20Francaise%20R%20Rocher%20juin%201942.jpg

Écrit par : f | mercredi, 05 novembre 2008 22:55

Le taux de participation à l'élection présidentielle américaine a atteint 66%.
C'est un record jamais dépassé depuis 1908, selon le site spécialisé indépendant RealClearPolitics.

Profitons-en pour prendre une centaine d'années de recul sur l'actualité, avec l'élection de l'imposant William Taft (170 kg) :
http://ilyaunsiecle.blog.lemonde.fr/2008/11/05/5-novembre-1908-william-taft-elu-president-des-etats-unis-les-francais-sen-moquent/

(très intéressant et amusant, ce blog)

Écrit par : Susan criquetos Sarandon | jeudi, 06 novembre 2008 00:45

@ urbain

Penser à préparer pour demain, dans la vitrine, une pile de livres de Michael Crichton.

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 01:39

Aux affiches de 1939-1945 on peut préférer celles de mai 68
http://chantsdeluttes.free.fr/mai68/pages68/liste-affiches.html

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 06 novembre 2008 04:50

Ou les affiches anarchistes :

www.increvablesanarchistes.org/affiches/acc_affiches.htm

Écrit par : f | jeudi, 06 novembre 2008 08:47

Ecrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 01:39

De la daube en barres ...( qui d'ailleurs n'avait pratiquement plus de lecteurs en dehors des kiosques d'aéroports).
En revanche j'ai réassorti copieusement mon fonds Tony Hillerman . Aaah Joe Leaphorn, le légendaire lieutenant, les mesas, les arroyos, et les gros nuages qui se forment au loin, tandis que Jim Chee observe perplexe les dessins tracés dans le sable.

Écrit par : urbain | jeudi, 06 novembre 2008 08:56

Blague dans le coin, je reviens sur la superbe source iconographique que nous a pointé f. Il est frappant de constater à quel point la propagande pétainiste peut facilement être rapprochée , mutatis mutandis, de la société du spectacle décomplexé ... pétainisme quand tu nous transcendes !

Écrit par : urbain | jeudi, 06 novembre 2008 09:00

D'autres photos, il y a cent ans et moins, âmes sensibles s'abstenir, particulièrement atroces.

http://www.withoutsanctuary.org/main.html

Dans le Kentucky, lors de la campagne, un mannequin d'Ôbama fut pendu à un arbre.

Un réalisateur du Kentucky, Griffith en 1915 réalise Naissance d'une nation, selon un parti-pris xénophobe, le KKK se charge alors d'abolir l'anarchie du régime noir (et simultanément d'empêcher Lilian Gish de s'arracher la tête de désespoir).

http://fr.youtube.com/watch?v=k57rt58vUYw&feature=related

Ironie du sort, au début du KKK, le Klan s'engage pour le vote démocrate.

Ôbama est un démocrate du nord, ce qui n'est pas le moindre intérêt de son élection.

Écrit par : nef | jeudi, 06 novembre 2008 10:30

L'impayable Primary Colors où Travolta joue à merveille Bill Clinton (démocrate du sud), Emma thompson en Hilary est formidable et un jeune idéaliste noir prophétique...

http://fr.youtube.com/watch?v=fDjbPXvrCP0&feature=related

Écrit par : nef | jeudi, 06 novembre 2008 10:45

Ecrit par : nef | jeudi, 06 novembre 2008 10:30

"Oui ces nordistes ne vivent pas comme nous, ils voulaient faire la loi ici"..

Entendu dans le formidable documentaire " Le meurtre d’Emmet Till " diffusé sur France Ô..

Il y a un peu plus de 50 ans..ils reviennent de loin, et j'ai été émue en voyant Jesse Jackson..et non il n'est pas le kwisatz haderach du monde, il est américain et défendra les intérêts américains avant tout

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 06 novembre 2008 11:42

Et ce superbe site de photographies :

Square America
A gallery of vintage snapshots & vernacular photography

www.squareamerica.com/

Magnifique :

www.squareamerica.com/de1.htm

Écrit par : f | jeudi, 06 novembre 2008 11:45

Ecrit par : f | jeudi, 06 novembre 2008 11:45

Effectivement magnifique.
Merci !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 06 novembre 2008 13:14

Ecrit par : f | jeudi, 06 novembre 2008 11:45
merci

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 06 novembre 2008 13:23

Fils d'un militant de l'Irgun, lui meme volontaire dans l'IDF pendant la premiere guerre du Golfe, faucon pro-guerre en Irak et partisan de la ligne dure contre l'Iran, Rahm Emanuel a ete nomme Chief of Staff par Obama et deviens donc son plus proche conseiller... ouf !

Douche froide pour les palos et leurs complices !

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 06 novembre 2008 18:22

Obama : 64.146.649 voix
McCain : 56.572.549 voix
Moore : 6.399 voix

Chouette, 6.399 étatsuniens ont voté pour mon candidat préféré. Mais le dépouillement n'est pas fini ! Il peut encore gagner !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 06 novembre 2008 18:23

Au lendemain de son accession à la présidence des Etats-Unis en novembre 2008, Barack Obama a immédiatement proposé à Rahm Emanuel le poste de secrétaire général de la Maison-Blanche, un des plus importants de l'administration américaine. Agé de 48 ans, ce Chicagoan à la réputation de fonceur appartient à l'entourage immédiat du président fraîchement élu. S'il a soutenu l'intervention des Américains en Irak, il est considéré comme un libéral dans les sujets de sociétés.

La nouvelle a réjoui la presse israélienne. Rahm Emanuel est le fils de Binyamin Emanuel qui, avant d'émigrer à Chicago à la fin des années 50, fit partie du "Etzel", un groupe clandestin ultra-nationaliste juif, auteur d'une guérilla contre les troupes britanniques avant la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Un chasseur de fonds

En 1997, Rahm Emanuel a, lui-même, effectué une courte période de service militaire en Israël. Durant la période qui a précédé l'intervention dans le Golfe de 1991, il s'est porté volontaire auprès d'un bureau de recrutement de l'armée israélienne. Il a ensuite servi pendant deux mois au sein d'une unité chargée de la réparation des blindés près de la frontière libanaise, selon les quotidiens israéliens Haaretz et Maariv.

Entré à la Chambre des représentants en 2003, Rahm Emanuel a été réélu député démocrate de l'Illinois en novembre 2008. S'il accepte l'invitation à la Maison-Blanche, il va retrouver des lieux qui lui sont familiers, lui qui y a déjà servi comme conseiller politique sous la présidence de Bill Clinton. Ce dernier et Obama lui doivent une fière chandelle : l'homme, par ses nombreux contacts, a fait grossir comme jamais leur fonds de campagne.


Ben ça promet !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 06 novembre 2008 18:25

Oui, pour ceux qui considèrent l'élection du président des Etats-Unis d'Amérique uniquement à travers le prisme du conflit israélo-palestinien, cette nomination est une déception (surtout pour ceux qui postulent ce que va faire un homme en fonction de ce qu'a pu faire son père). Sinon, pour ceux qui pensent aux enjeux économiques, à la couverture maladie pour les Américains les plus pauvres, à la fermeture de Guantanamo, au retrait progressif d'Irak, à la protection de l'environnement, etc, l'élection d'Obama est plutôt une bonne nouvelle.

Se souvenir qu'Obama vient d'être élu président des Etats-unis d'Amérique, et non président de la Palestine ou d'ailleurs. La résolution du conflit israélo-palestinien ne rentre pas dans ses attributions. Il fera sans doute ce qu'il pourra, mais ce n'est pas sa priorité.

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 19:03

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 06 novembre 2008 18:23

À déaut d'avoir des gouverneurs ou des sénateurs, je me demande si le Parti socialiste américain a des élus locaux aux USA...

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 19:17

se souvenir qu'il n'a pas été élu Président du Monde serait bien aussi
mais le sait-il?
c'est quand même lui qui a dit : "je vais restaurer notre réputation morale, afin que les États-Unis redeviennent le meilleur et l’ultime espoir pour tous ceux qui embrassent la cause de la liberté, qui aspirent à vivre en paix et rêvent d’un avenir meilleur"
mouais!!

Écrit par : le meuble du coin | jeudi, 06 novembre 2008 19:18

Ceux qui considère Obama comme un homme providentiel vont sacrément ravaler leurs espoirs.

Ce gars est formaté pour servir les USA et rien d'autre. Au niveau de la politique extérieure, on n'a pas fini d'être déçu !...

Au niveau intérieur, il est probable que les pauvres gens qui l'ont élu aient mis trop d'attentes en son élection...

Cette obamania messianique me tape sur le système.

Barack Obama n'est pas la résurrection du Christ sur terre, ce n'est qu'un politique américain bien intégré par les lobbies, les groupes militaro industriels, les pétroliers, les multinationales, les médias et l'Establishment qui l'ont terriblement soutenu...

J'en ai vraiment ras le cul de cette idéalisation médiatique béate et erronée !

Qu'il fasse mieux que Bush serait déjà un demi succès : et ce n'est même pas sûr parce que ses premiers choix d'hommes clefs ne sont pas transcendants !

D'ici à ce qu'il recrute Colin Powell pour le remercier de son ralliement...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 19:30

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 19:30

Toutefois, au cours de sa campagne, depuis deux ans, Obama n'a cessé de répéter qu'il n'était pas un homme des lobbies, et qu'il n'y aurait aucun représentant de lobby dans son administration à la Maison Blanche.

Certains attendent de lui des miracles au Moyen-Orient, alors qu'Obama est sur la ligne israélienne de refus de négocier un partage de Jérusalem. Partage (et non pas forcément séparation en deux entités) de Jérusalem qui est une revendication fondamentale des Palestiniens.

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 19:46

Cela dit, je ne veux pas jouer au rabat-joie ou au père fouettard...

Mais en discutant avec 2 ou 3 potes africains, j'ai eu l'impression aujourd'hui qu'ils sombraient corps et bien dans le monde enchanté de Walt Disney...

Attention à la gueule de bois !

-;)))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 19:52

Evidemment le milliard de dollars amasse par Obama pour sa campagne ne sort que des porte-feuilles des militants democrates... Quelle naive cette Susan !

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 06 novembre 2008 19:56

Toutefois, au cours de sa campagne, depuis deux ans, Obama n'a cessé de répéter qu'il n'était pas un homme des lobbies, et qu'il n'y aurait aucun représentant de lobby dans son administration à la Maison Blanche.
Ecrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 19:46

On verra Criquetos ! Parce que le Parti démocrate est également truffé de lobbistes.

On vérifiera aussi son attitude vis à vis des industries d'armements et des pétroliers... Je demande à voir...

Pour la Palestine, c'est déjà à moitié rapé. Mettre un préalable (Jérusalem) coupe déjà la possibilité de presque tout dialogue.

Mais si comme je le crains, c'est l'administration diplomatique Clinton d'il y a 8 ans qui reprend les rênes, je pense qu'il ne faudra pas attendre des miracles.

On dirait que les Clinton sont un peu trop présents dans l'entourage Obama, non ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 20:05

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 06 novembre 2008 19:56

Prière de ne pas déformer mes propos : ce n'est pas ce que j'ai écrit plus haut.

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 20:07

On dirait que les Clinton sont un peu trop présents dans l'entourage Obama, non ?
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 20:05

Oui, pourtant il a bien pris soin de ne pas prononcer leur nom au cours de son iscours de victoire. mais il lui sera difficile de se priver de leurs réseaux.

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 20:08

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 06 novembre 2008 19:56

Je trouve que ton observation venant d'un supporter des lobbies pétroliers et militaitres est bien mal placée, Joyeux.

Je pense que tu devrais la fermer vu tes engagements au service de la semi corruption qui régnait au sein des instances républicaines et toutes les affaires, qui, j'en suis presque certain, rejailliront sous forme de procès retentissants, tôt ou tard, à l'encontre de grands leaders républicains mouillés jusqu'au cou !

À ta place, je ferais profil bas, Joyeux...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 20:15

Oui, pourtant il a bien pris soin de ne pas prononcer leur nom au cours de son discours de victoire. mais il lui sera difficile de se priver de leurs réseaux.

Ecrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 20:08

Bien vu. Je crains qu'ils ne tentent tous de le manipuler.

C'est la sensation que j'éprouve en observant les évènements du côté de la presse américaine.

Les Clinton tiennent drôlement bien les instances du Parti Démocrate et surtout les cadres politiques susceptibles de gouverner et d'administrer à Washington.

Avec le recul, je m'étonne presque qu'Obama ait été choisi contre Hillary ! Cela dit avec Hillary, les Démocrates n'auraient pas été sûrs de gagner. Obama a réussi à faire déplacer la communauté noire qui n'aurait jamais été autant mobilisée par Clinton.

Parce que en réfléchissant bien, c'est la mobilisation chez les électeurs noirs, et un peu hispanos qui ont fait élire Obama. Je pense que s'il n'y avait pas eu 64 % de participation, les démocrates ne seraient pas passés.

D'après mes infos, seulement 43 % des blancs (dont 66 % de jeunes) et 94 % des noirs auraient voté Obama.

Dans ces conditions, Hillary aurait peut être bu le bouillon...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 20:30

urbain élu à l'Académie Française !
(C'est à lire dans Le Monde)

Le libraire urbain glandier, spécialiste de l'œuvre de Descartes, a été élu jeudi 6 novembre à l'Académie française, a annoncé l'institution. Il succède au cardinal Jean-Marie Lustiger, décédé le 5 août 2007.

A 55 ans, urbain glandier est l'auteur d'une œuvre prolifique sur Descartes. Il a notamment publié Questions cartésiennes en deux volumes (1981-1996), Sur le prisme métaphysique de Descartes (1986) et Le Phénomène érotique en 2003. Ancien élève de l'Ecole normale supérieure et agrégé de philosophie, il est libraire à Paris depuis 2007 et a obtenu le Grand Prix de philosophie de l'Académie française en 1992 pour l'ensemble de son œuvre. Il dirige aujourd'hui le Centre d'études cartésiennes du Village des NRV.
urbain glandier a été élu au premier tour de scrutin, avec 11 voix sur 22 votants, contre quatre à l'écrivain et journaliste Joël Schmidt, deux à l'écrivain Edouard Valdman, une au philosophe Maurice-Ruben Hayoun et quatre bulletins blancs.

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 20:37

Toujours les vaines menaces et les piaillements derisoires du canari de service !

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 06 novembre 2008 20:47

http://blog.monolecte.fr/post/2008/11/04/Le-jour-ou-rien-ne-changea

" En gros, choper le job de président aujourd'hui, ça revient à ramasser les croûtes de fromages et les boulettes de mie de pain sur la table et d'aller ensuite astiquer le gras figé au fond des assiettes en cuisine, parce qu'il n'y a plus personne pour payer l'addition. Sans compter que devant le resto déserté, la foule des crève-la-faim gronde et menace, toute prête à déferler dans l'établissement, car n'ayant pas encore bien compris que le service est terminé, le cuistot volatilisé et que les rats ont déjà liquidé les miettes.
Bref, un authentique boulot pourri dont il n'y a rien à espérer. Sans compter que grâce au coup de poker absolument fou et incroyable de la crise financière du mois dernier, les convives ont trouvé le moyen de se faire remettre la caisse avant de se barrer.
(...)
Autrement dit, l'élection d'Obama devrait maintenir l'illusion quelque temps de plus, cristalliser les espérances et les énergies, mais nous avons déjà dépassé le point de non-retour depuis longtemps et l'atterrissage devrait être d'autant plus amer et violent que l'enthousiasme et la foi dans le "changement qui permet de revenir en arrière" seront forts ce soir.
Parce qu'en fait, c'est cela que tout le petit monde occidental veut réellement aujourd'hui, vers cela que tend tous les désirs : pas un monde meilleur, pas un monde nouveau, mais le monde tel qu'il était avant que ça se casse la gueule dans tous les sens, un monde d'inégalités, certes, mais où nous nous maintenions férocement au sommet de la chaîne alimentaire. "

(magnifique texte d'Agnès Maillard)

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 21:00

Et la crise économique n'est pas la même pour tout le monde
http://www.dailymotion.com/video/k2xXk0YhkR6B1fPBAU
(passer sur le crétin du Post.fr, et se concentrer sur les chiffres)

Écrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 21:50

Salut les gens. Petit passage rapide car je passe plus de temps à fighter chez l'ennemi mais un mot pour être d'accord avec le fait qu'Obama n'est qu'un espoir léger, une brise au cours d'une journée écrasée de chaleur. Mais annonce t'elle un changement de temps ou juste un petit courant d'air ?...

S'il n'y avait pas eu la crise, il ne serait sans doute pas passé. C'est la conjonction de la crise et du vote des marginalisés qui a permis aux citoyens américains de passer outre leur réflexe conservateur, pourtant bien mis à mal par huit années déplorables de bushisme, mais si profondément enraciné. Il fallait un catalyseur et que le candidat Obama se saisisse de la conjoncture pour rappeler que l'Amérique n'est le pays de tous les possibles que pour quelques uns (dont lui et malgré ce qu'il dit). Son mérite est d'avoir su déplacer ces oubliés du rêve américain, même s'il l'a fait aussi en partie au nom de ce rêve qui n'est qu'un crépit, mais qui fait partie d'un fort imaginaire national (chez nous à gauche, on devrait parfois se souvenir du nôtre).

Le revers de la médaille c'est cette joie un peu insensée, compréhensible aux USA (imaginez quand le petit infâme sera battu ou sera mis en retraite dorée)mais assez irrationnelle et même un peu inquiétante chez nos populations d'origines immigrées. le communautarisme revanchard n'est pas la solution bien au contraire, même s'il a des raisons de se manifester. De plus, l'appropriation des success story, comme celle d'Obama est un bon moyens d'aliéner les populations dans un rêve sans concrétisation sociale. Ca c'est très néolib et ça vient de marcher sans coup férir encore une fois (il ne faut pas oublier l'extrême marketisation de sa campagne)...

Je ne sais pas trop quoi en attendre en fait. Pas grand chose, mais un léger mieux suffirait. La crise peut forcer le destin du monde de toutes façons...

Écrit par : Nicks | jeudi, 06 novembre 2008 21:58

La France a réservé un accueil glacial à l'élection de Barack Obama.
http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/11/election-dobama-la-france-choque.html

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 06 novembre 2008 22:00

Ecrit par : criquetos | jeudi, 06 novembre 2008 20:37

Marion appréciera ...

Écrit par : urbain | jeudi, 06 novembre 2008 22:26

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 19:52

Il n'y a plus grand chose a attendre d'obama, mais ça n'a guère d'importance par rapport à ce qu'il a déjà fait.
Si tu étais noir cui-cui et que tu t'étais fait chier sur la gueule depuis des siècles, traité comme de la viande ou au mieux comme un débile léger et en tout cas rejeté dans une humanité "inférieure" et méprisée, alors tu apprécierais ce qui se passe à sa juste mesure.
Beaucoup ne s'en sont pas encore remis, pas mal ne s'en remettront pas, mais quoiqu'il advienne, que fasse obama, désormais rien ne sera plus comme "avant" .

Écrit par : urbain | jeudi, 06 novembre 2008 22:33

"Si tu étais noir cui-cui et que tu t'étais fait chier sur la gueule depuis des siècles"
Ecrit par : urbain | jeudi, 06 novembre 2008 22:33

Mais je suis blanc, urbain, et mes ancêtres se sont fait chier sur la gueule depuis des siècles ! Moins que les descendants d'esclaves, certes

Moi, je me sens complètement frère avec les africains sans avoir besoin d'un Obama pour le ressentir, mais simplement je me rappelle des faux espoirs , dans une moindre mesure, de l'élection de Mitterrand en 1981 !

c'est ça que je cherche à faire passer, car en cas de trop grands espoirs, la déception est gigantesque et le résultat est encore pire que s'il n'y avait pas eu ce grand moment.

Imagine, Urbain, si Barack déçoit son électorat, à quel point de désespoir parviendront ceux qui ont voté pour lui ? Plus personne ne croira plus en la démocratie...

Je répèterai inlassablement : l'homme providentiel n'existe pas et y croire détruit l'idée même de la démocratie et favorise le pouvoir personnel car les illusions perdues entraînent l'indifférence et l'aigreur, les terreaux de la dictature.

Mais ce que j'en dis... Je ne suis qu'un infâme canari comme dit le sinistre Joyeux...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 06 novembre 2008 23:47

Au pays de l'obésité, qui aurait dit qu'un jour un candidat mince deviendrait président ? ;-)
http://www.nytimes.com/2008/11/06/opinion/06whitehead.html

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 07 novembre 2008 01:00

se souvenir qu'il n'a pas été élu Président du Monde serait bien aussi
mais le sait-il?
c'est quand même lui qui a dit : "je vais restaurer notre réputation morale, afin que les États-Unis redeviennent le meilleur et l’ultime espoir pour tous ceux qui embrassent la cause de la liberté, qui aspirent à vivre en paix et rêvent d’un avenir meilleur"

mouais!!

Ecrit par : le meuble du coin | jeudi, 06 novembre 2008 19:18

Pareil: mouais...

Écrit par : patrice | vendredi, 07 novembre 2008 01:35

pierrea

le

6 Novembre 2008
19h38

sur Richard Hétu blog.

http://blogues.cyberpresse.ca/hetu/?p=70422879#comments

Que deviendront les Obamaniaques ?

" Les pauvres. Tous ces mois passés à hurler Yes We Can. Toutes ces nuits blanches à craindre l’effert Bradley, Tous ces matins où, tôt levés, ils se ruaient vers le blogue pour combattre l’ennemi et répandre la bonne nouvelle. Tous ces claviers aux touches A, O, et B défoncées. Tous ces petits trous à réparer sur le mur, là où on avait d’abord placé la photo de Clinton, puis celle de McCain et Palin, pour jouer au dard électoral. Maintenant il faut se contenter du suivre les rumeurs sur le cabinet et la sélection du chien promis aux filles d’Obama, right?

Pas du tout. La première année de l’administration d’Obama s’annonce absolument fascinante. On ne sait pas s’il faut attacher sa ceinture dès maintenant ou attendre au 20 janvier. Pour ma part, en regardant la bourse aujourd’hui, j’ai déjà attaché la mienne. Y a une vie après le 4 novembre pour les Obamaniaques, mais ceux qui ont d’abord été clintoniens comme moi l’auront plus facile je crois. "

Écrit par : patrice | vendredi, 07 novembre 2008 01:50

Sur la nomination de Rahm Emanuel :

1) Ce choix devrait mettre fin à la conversation un peu ridicule autour de la question ”Obama hait-il secrètement Israël?” (Même si la vaste majorité des électeurs juifs ont trouvé la réponse avant l’élection). Rahm n’a pas, contrairement à ce que dit la rumenr, servi dans l’armée israélien, mais il a un engagement profond et émotionnel vis-à-vis d’Israël et de sa sécurité. Nous avons parlé de cette question des douzaines de fois; c’est un sujet auquel il pense constamment, et son embauche me donne une raison additionnelle de croire que l’administration Obama n’attendra pas sept ans avant de s’attaquer à la crise israélo-arabe.

2) Les partisans du processus de paix peuvent se réjouir : Rahm, précisément parce qu’il est un amant d’Israël, ne tolérera pas les excuses des Israéliens. Ainsi, quand le prochain premier ministre dira au président qu’il ne peut malheureusement pas démanteler la colonie de Neve Manyak ou tout autre endroit du genre en raison a) de questions de politiques internes b) de sécurité ou c) de religion, Rahm dénoncera ces balivernes et il sera difficile pour la droite israélienne de l’accuser d’être un self-hating Jew. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas conscient de la dysfonction palestinienne ou de l’extrémisme iranien, mais il a également une bonne connaissance des failles israéliennes. Tout compte fait, c’est un choix encourageant.

Jeffrey Goldberg
http://jeffreygoldberg.theatlantic.com/archives/2008/11/rahm_emanuel_and_israel.php

Écrit par : (ne pas confondre) | vendredi, 07 novembre 2008 02:00

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu