Avertir le modérateur

« USA : huit jours à haut risque pour Barack Obama.. | Page d'accueil | Entre ici, Casimir ! »

vendredi, 31 octobre 2008

REVOLUTION – REALITY CHAUD

topor---la-grosse-tete-1970.jpg

 

 

Les banques, l’argent, les finances,

Le libéralisme, le capitalisme …

 

 

BOUM …

 

Pas d’argent pour les pauvres,

Pas de logement pour les SDF,

Pas de pitié pour les étrangers expulsés,

 

BOUM

 

Avec leur fortune, ils auraient dû acheter du bon sens.

Réduire voire faire disparaître le porte-monnaie du peuple.

Laisser  l’argent à une poignée de riches …

Ce n’est  pas suffisant pour produire de  la richesse.

 

BOUM …

 

Roland_Topor_Hand_Zonder_titel_1976.jpg

 

Les têtes sur les piques,

C’est plus d’époque …

 

La révolution est en train de se dérouler sous nos yeux.

Grâce à eux…

Malgré eux …

 

Ils savent que c’est plié

Mais ne lâcheront pas le pouvoir.

 

Ils ne nous restent qu’à desserrer leurs mains,

Comme la main d’un mort cramponné à son drap.

 

La révolution est en marche.

Pas celle redoutée par eux.

 

La leur, ils en sont les artisans.

Ils n’ont pas d’autre choix

Que de faire autrement.

 

BOUM

 

La révolution adaptée

A leur soif immodérée, illimitée

Pas le sens des réalités

La vie virtuelle.

 

Leur système leur a explosé en pleine « gueule ».

 

BOUM !!!!!

 

Les cons …

 

HS175-0_1.jpg

 

Agathe

Commentaires

The first one....

Une petite image pour illustrer?

http://img375.imageshack.us/img375/7944/revolutionjo9.jpg

see ya les nrvé(e)s!

Écrit par : skalpa | vendredi, 31 octobre 2008 07:55

« il faut continuer, je ne peux pas continuer, je vais continuer ».

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 09:01

Et pour accompagner cette révolution nous vous proposons l'écourteuse de mandat (http://www.olivox.com/bd/2007_w33/index.html) et le spray Goulag(c)(r)(tm) (http://www.olivox.com/bd/2007_w29/index.html)

Écrit par : Zergy | vendredi, 31 octobre 2008 10:25

En ce jour d'Halloween, Ivan Rioufol se déguise en socialiste dans son bloc-notes.

_________________________________________________________

Sale temps pour les flambeurs
Le bloc- notes d’Ivan Rioufol

L’époque n’est plus aux flambeurs.
La crise globale, aggravée par la dérégulation des échanges planétaires, oblige à davantage de contrôles et d’éthique dans les affaires. Un vent vertueux s’est levé. « La justice est un sujet de président de la République » , a dit Nicolas Sarkozy, mardi à Rethel, à propos de son plan de mobilisation pour l’emploi. Mais le sentiment d’inégalité qui s’installe, et qui n’appartient pas aux seuls salariés vulnérables, ne se contentera vraisemblablement pas des traditionnels cataplasmes sociaux. Tout est à revoir.

Voici venu le temps de l’autolimitation, que suggérait une poignée de sages en réponse à l’essoufflement de la modernité dans sa course à la croissance, y compris démographique. Le télescopage des catastrophes financières et écologiques oblige à la régulation des marchés et à la réduction des consommations. Il n’y a plus le choix, sauf à croire possible d’apprivoiser des tumultes. La « mondialisation heureuse » et l’idéologie impensée du progrès virent au cauchemar. Reste aux politiques, pressés par l’Histoire qui s’écrit, à en tirer les conséquences.

La révolution des comportements en est à ses balbutiements. Cependant, les premiers effets dévastateurs du krach américain rendent insupportables, dès à présent, les féodalités dont la France préserve l’héritage. N’est-ce pas l’ancien président du Sénat qui s’était fait offrir, par son institution, un appartement à vie ? Aujourd’hui, un ancien préfet de Région, Paul Bernard, en vient à réclamer une nouvelle nuit du 4 août pour abolir ce qu’il reste de privilèges, notamment chez les élus du peuple.

Cette exaspération d’un modéré est symptomatique de ce qui s’entend souvent chez les gens. Elle devrait inciter le pouvoir à satisfaire prioritairement ces attentes. Henri Guaino, conseiller du chef de l’État, l’admet ( Les Échos, lundi) : « Si l’on ne répond pas au besoin d’éthique, de régulation, d’équité, on pourrait bien se retrouver confrontés dans les pays développés à la grande révolte des classes moyennes. » En France, la gauche dure espère déjà radicaliser de prochains conflits ouvriers. C’est pourquoi, après avoir exigé des financiers et des grands patrons (à quand les footballeurs ?) plus de décence dans leurs salaires et leurs parachutes dorés, le président devrait, à son tour, donner l’exemple d’une modération du train de vie de l’État, de ses ministères, de ses exécutifs locaux. Cela s’appellerait la rigueur.

Démocratiser le capitalisme
Faut-il, pour autant, jeter le libéralisme par-dessus bord ? La gauche le souhaite, refusant d’admettre que la crise puisse se réduire à des pratiques folles n’entachant pourtant pas le fonctionnement d’un libre marché assaini. François Bayrou renvoie dos à dos capitalisme et socialisme, pour en appeler à un « humanisme » désarmant d’angélisme. En réalité, un libéral ne se sent pas forcément désavoué par ce chaos : il est celui d’un « laisser-fairisme mondialiste » que Maurice Allais, Prix Nobel d’économie en 1988, ne cesse de dénoncer en vain. Alors que des experts se poussent du col pour assurer qu’ils avaient prédit les événements, il faut relire les critiques de l’économiste libéral contre une mondialisation des échanges entre pays « caractérisés par des niveaux de salaires très différents aux cours des changes » , prélude aux pires catastrophes. Pour lui, « une société libérale n’est pas et ne saurait être une société laxiste et anarchique » . Ne serait- il pas temps d’entendre ses critiques contre « le credo d’un libre-échangisme mondial » et son plaidoyer pour la « préférence européenne » ?

Non seulement le capitalisme ne s’est pas effondré, mais le gouvernement serait bien avisé d’accompagner désormais sa démocratisation, notamment en accélérant les intéressements des salariés. C’est François Chérèque, patron de la CFDT, qui remarque (2) : « L’économie de marché, c’est ce qu’on a trouvé de mieux pour créer de la richesse et avoir les moyens de réduire les inégalités. Encore faut-il la réguler et ne pas accepter que le capitalisme soit aux mains d’une caste qui en profite au maximum, au détriment d’une redistribution plus juste des richesses. » Cette caste, qui la défend ? Le « changement différent » Lire Chérèque défendre le capitalisme ou les fonds de pension « labellisés » et déplorer que le PS soit « toujours sous l’emprise d’une culture dominante étatiste » fait ressortir l’immobilisme des socialistes, tétanisés par la voie réformiste et pragmatique que les événements imposent. Certes, une partie de leurs vieux trucs (retour de l’État, emplois aidés, etc.) est reprise dans l’urgence par Sarkozy. Mais ce qu’ils voient comme un hommage à leur lucidité, qui les dispenserait de bousculer leurs dogmes, n’est qu’une récurrence de leur narcissisme et de leur paresse intellectuelle. Pour expliquer ce qui différencie sa motion de celles de ses concurrents, Ségolène Royal parle d’un « changement différent ». Toujours ces mots creux.

Si McCain gagne…
Pour le nouveau Nobel d’économie, l’Américain Paul Krugman, « il y a fort à parier sur un raz de marée en faveur d’Obama et son parti », mardi. Si McCain gagne, malgré l’impressionnante pression médiatique en faveur de son concurrent, il faudra relire tout ça…

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 10:31

Ivan le pas terrible aujourd'hui !

C'est la sinistrose en ce moment, Rioufol qui se gauchise, Finkie gravement malade, et toujours pas de nouvelles de Ben Laden 5 jours avant l'élection, pfff...

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 10:47

Si McCain gagne…

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 10:31

Une excellente réponse a été apportée ce matin, pendant l'émission de Noudelmann :
LES VENDREDIS DE LA PHILOSOPHIE
Les intellectuels new-yorkais avant les élections présidentielles

par un des intervenants : Tom Bishop, directeur de la Maison Française à New York
En gros (je cite de mémoire) : "alors je pense que beaucoup d'américains, comme moi, perdront tout intérêt et tout espoir dans la politique, telle que pratiquée dans leur pays et plus largement dans l'idée qu'ils s'en font ( de leur pays)".
Le problème est en effet que cette hypothèse, toujours plausible, est beaucoup moins indifférente que nous ne pouvons le percevoir ( nous européens ) pour tous les américains( de plus en plus nombreux) qui ne sont pas véritablement des adeptes du "christo-fascisme" , et qui croient encore que chez eux un changement est possible dans le sens que leur promet leur constitution et qui attendent un signe ( fut il divin ) qui alimenterait cet espoir.
Un signe seulement, juste un symbole, très flou mais quand même un signe positif encourageant, radicalement inverse de celui que constituerait l'élection de Mccain. Cela je pense qu'en dépit de toutes les raisons que nous avons de ne nous faire aucune illusion sur les conséquences de l'élection de l'un ou l'autre candidat;
cela ce signe/symbole décisivement "horrible" que serait l'élection de Mccain en dépit des circonstances "historiques" (enfin) contraires ( à ce que représente Mccain et plus encore Palin), en dépit surtout de la nature de l'opposition à obama qui a fini par émerger assez clairement ( comme raciale, obscurantiste, fascisto-intégriste, et en un mot terrorisée par "l'autre" ),
qui donc s'opposerait à l'idée "porgressiste" que le "vieux fond" de l'amérique est enfin prêt à abandonner les vieux démons du KKK ;
"la possibilité" de ce signe néfaste et odieux et de ce que ça représenterait pour ces gens, cela doit être pris en compte et ne serait-ce que pour ça , on doit évidemment souhaiter , espérer, la victoire d'obama, si on a quelque sympathie et amitié humaniste pour nos "frères" américains.

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 11:12

Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 11:12

Blabla manichéen sans intérêt.

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 11:18

"alors je pense que beaucoup d'américains, comme moi, perdront tout intérêt et tout espoir dans la politique, telle que pratiquée dans leur pays et plus largement dans l'idée qu'ils s'en font ( de leur pays)"
Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 11:12

On entend ce genre de pleurnicheries tous les 4 ans de la part des démocrates. "Si les républicains passent, je pars en exil au Canada" "Si les républicains passent, alors notre démocratie est malade etc..."

Deux semaines après, c'est oublié, plus d'exil, le "christo-fascisme" redevient vivable, "the show must go on"...

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 11:26

"en dépit surtout de la nature de l'opposition à obama qui a fini par émerger assez clairement ( comme raciale, obscurantiste, fascisto-intégriste, et en un mot terrorisée par "l'autre" )"
Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 11:12

A la lecture de ces lignes, on se demande bien qui est terrorisé par "l'autre" !

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 11:41

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 11:18
Vous ne manquez pas d'air!!
Que faites vous d'autre et que lisez et propagez vous d'autre que du blabla manichéisme, et mal écrit en plus..celui de Riouffol et autres droitistes aigris..
Comme je ne notais l'autre jour vous n'avez aucune conscience politique, juste des propos de café du commerce ou de redneck bas du front...


Qu'a ce détestable et ignoble personnage de Finkelcrotte!!

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 31 octobre 2008 11:44

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 31 octobre 2008 11:44

Mais pourquoi tant de haine envers l'ami Alain ???

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 11:49

La dernière affiche de campagne d'Obanania !

http://affichesalimentaires.a.f.pic.centerblog.net/xvbeywtr.jpg

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:00

Tu es injuste, Pam. Pour une fois, le Riouf dit justement quelque chose de censé: "le président devrait, à son tour, donner l’exemple"....Il veut se faire embastiller ou bien? cela dit, question "paresse intellectuelle", il en connaît un rayon...

Écrit par : etrun | vendredi, 31 octobre 2008 12:07

Les plats de Pat ne sont jamais Al dente, toujours trop cuites, ça baigne dans l'huile de vidange en plus... Vraiment indigeste tout ça. On est chez Flunch.

***

Toujours bien Agathe.

Écrit par : Indigestion | vendredi, 31 octobre 2008 12:13

Les islamo-antisémites de la Nation of Islam de Farrakhan soutiennent Obama.
http://abcnews.go.com/Nightline/story?id=2937953

Le KKK soutient Obama:
http://www.dailysquib.co.uk/?c=117&a=1227

Obama l'ami de l'Hitler iranien:
http://www.cbsnews.com/blogs/2007/09/24/politics/horserace/entry3291763.shtml

Obama est musulman:
http://www.danielpipes.org/article/5286

Obama à la plage:
http://www.theblogblog.net/wp-content/uploads/2008/02/obama-beach-photo.jpg

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:15

La solidarité raciale, personne ne la critique chez les noirs...
C'est comme le racisme anti-blancs ou les statistiques ethniques pour la délinquance: TABOU

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:16

Bon salut les islamo-collabos, je dois y aller !

Écrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:17

Ecrit par : etrun | vendredi, 31 octobre 2008 12:07

j'ai survollé les diatribes de Rioufol

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:17

casses toi pov'con!!!

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 31 octobre 2008 12:25

Ecrit par : Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:15

Qu'est-ce que c'est désuet tous ces clichés.

Faudrait faire un petit update de ta database non ?

Tiens, c'est nouveau, ça viens de sortir :

http://pics.livejournal.com/lovimoment/pic/0002zxqs

Écrit par : patrice | vendredi, 31 octobre 2008 12:40

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 31 octobre 2008 12:25

+1 (et également +1 pour le connard d'hier)

Toujours maaaaagnihorrrrrifique agathe.

Écrit par : nef | vendredi, 31 octobre 2008 12:40

Ah oui, au fait, j'oubliais:

BOUM !

http://www.youtube.com/watch?v=p0KWyWwVp0E

Écrit par : patrice | vendredi, 31 octobre 2008 12:45

agathe, je vous aime !
(enfin, j'aime vous lire)

Écrit par : criquetos | vendredi, 31 octobre 2008 13:08

Ah agathe !
Tout ton fan-club est là, transi, pâmé (là), énamouré...
Toujours autant de talent, la bougresse !

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 31 octobre 2008 13:10

Et merci pour Topor, Gagathe !

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 31 octobre 2008 13:16

Vous aussi, adoptez la "f'attitude" :

http://onsefechier-anatic6.blogspot.com/2008/10/le-franais-tirailleur-bientt-interdit.html


Pour f ?

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 31 octobre 2008 13:20

Poing levé...

Écrit par : Nicks | vendredi, 31 octobre 2008 14:08

Patrice Joyeux | vendredi, 31 octobre 2008 12:15
"Le KKK soutient Obama:
http://www.dailysquib.co.uk/?c=117&a=1227"
Contre Hillary Clinton, pas contre Mac Cain. :capello:
You fail !

Écrit par : Zergy | vendredi, 31 octobre 2008 14:10

Il y a un pacte de confiance entre les banques et la nation, c'est crucial ; j'y crois.
Jean S., l'héritier, aurait dit un "contrat de confiance".

(Un doute me traverse, ne serais-je pas un peu antisémite ?)

...........

Écrit par : f | vendredi, 31 octobre 2008 14:42

@f

Ca dépend, tu as voté oui ou non au TCE ?

Écrit par : Nicks | vendredi, 31 octobre 2008 14:53

Opération «mains propres» dans l’Eglise ?

http://heterosexualite.blogs.liberation.fr/tin/2008/10/opration-mains.html

Écrit par : f | vendredi, 31 octobre 2008 16:55

Bet quoi ?

«Vous êtes des adultes, je peux vous parler. C’est grave et ça va être durable. Comment est-ce qu’on en sort ? On en sort moins nombreux. Il va y avoir de la concentration dans tous les secteurs.»

www.bakchich.info/breve1310.html

.........

Sacrés socialos...

www.lexpress.fr/actualite/politique/l-ouverture-vallini_657153.html

Écrit par : f | vendredi, 31 octobre 2008 17:09

Pour finir avec les commentaires pantouflards...

"La Commission Européenne travaille en secret pour accélérer l’introduction des OGM"

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2298

Écrit par : f | vendredi, 31 octobre 2008 17:20

Je crois que vous êtes tous bien plus gentils que vous ne le paraissez ;-))
(Sauf 1... dont les copiés/collés sont toujours aussi rébarbatifs).
Merci pour vos encouragements.

Écrit par : agathe | vendredi, 31 octobre 2008 18:34

Merci à 20minutes de m'avoir fait découvrir le vrai visage de la (F)rance d'en bas :
http://mickavendeta.skyrock.com/

La colonne de gauche vaut son pesant de cacahuètes grillées à sec...

BOUM !

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 31 octobre 2008 19:15

Ecrit par : adrien (de rien) | vendredi, 31 octobre 2008 19:15

"Pardonnez-leur car ils ne savent ...." Mouarf ;-))

Écrit par : agathe | vendredi, 31 octobre 2008 19:46

Ecrit par : adrien (de rien) | vendredi, 31 octobre 2008 19:15

Est-ce un échantillon de ceux dont Jaime semprun se demande ( à la fin de "L'abîme se repeuple" ) :

"Quand le citoyen-écologiste prétend poser la question la plus dérangeante en demandant :
« Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? »,
il évite de poser cette autre question, réellement inquiétante :
« À quels enfants allons-nous laisser le monde ? ».

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 19:58

Ecrit par : Zergy | vendredi, 31 octobre 2008 10:25

Marche pas ...

Écrit par : agathe | vendredi, 31 octobre 2008 20:01

Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 19:58

+1

Écrit par : agathe | vendredi, 31 octobre 2008 20:22

Splendide billet ma chère Agathe !

Tu sais combien j'apprécie ce que tu écris...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 31 octobre 2008 21:08

Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 11:12

A peu près ce que j'ai dit hier...

Mais déclaré sur France Cul, c'est tellement mieux !

Mais je n'ai pas envie de me disputer aujourd'hui.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 31 octobre 2008 21:13

Merci cui cui, billet inspiré par une conversation avec mon frère alors merci à lui aussi ... ;-))

Écrit par : agathe | vendredi, 31 octobre 2008 21:29

Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 19:58

http://philosophie.blogs.liberation.fr/noudelmann/2008/10/au-nom-des-gnra.html

Écrit par : f | vendredi, 31 octobre 2008 22:00

Ecrit par : f | vendredi, 31 octobre 2008 22:00

Il ya une convergence apparente de questions, mais en réalité la problématique est d'autant moins la même que Noudelmann n'a pas lu Semprun ( j'en sais quelque chose, je lui ai proposé de lui faire découvrir prochainement l'EDN ).
L'approche de Noudelmann est une approche classique ( j'allais dire "scolaire" ) de philosophie morale assez dépourvue d'intérêt ( comme son "essai" qui vient de paraître chez Gallimard sur le "toucher" des philosophes/pianistes est assez in-signifiant et asccessoirement très mal écrit ).
Naturellement la problématique des "anti-industriels" n'est pas du tout celle posée par Noudelmann, qui en dehors de "questions d'éthique" d'orientation typiquement utilitariste ( anglo-saxonne )porte donc sur une vision économisante du "partage des ressources" et de leur "bon usage".
Telle n'est pas l'approche des auteurs de l'EDN qui s'intéressent à des aspects ontologiques et anthropologiques : ceux qui affectent "les transformations de l'homme" (de l'humanité même) en rapport avec les modes de productions qui le surdéterminent.

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 22:57

Pour ceux qui n'ont pas lu les livres de Semprun et Riesel, il faut bien comprendre qu'ils portent une critique sévère de l'écologie "politique" et du "citoyennisme" ( au motif que je viens d'évoquer plus haut ), à la fois dans une optique "post-situationniste" et de critique radicale "post-marxiste" des modes de production eux-mêmes et non pas de la seule organisation de ces moyens de production ( dans une optique visant à une "meilleure gestion" et à une désappropriation des outils et moyens de production ) .

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 23:04

Erratum, je m'aperçois que Noudelmann n'est pas l'auteur du billet sur le blog de Noudelmann. Pour le reste je maintiens évidemment mon commentaire.

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 23:07

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 31 octobre 2008 21:13

Je ne dis pas le contraire de ce que tu écrivais, mais autre chose : je reconnais avoir pris conscience ( en écoutant cet américain sur france cul ) du fait que l'élection éventuelle de Mccain porte une force de négativité léthale, pour une simple raison : ce que signifie dans les circonstances présentes , pour pas mal d'américains ( pas pour nous) le fait que "en dépit de tout" , quand même, le racisme , l'obscurantisme fascisant, etc . ( car ce sont actuellement les "arguments" utilisés par les adversaires d'obama ) , au moment où ils sont représentés dans leur plus cruelle nullité et absurdité malsaine, sortiraient vainqueurs des urnes américaines.

Écrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 23:17

« On ne nous dit pas tout »
Objet :

Terrible...
La vérité sur les radars. À bon entendeur…
Il y a quelques jours, est passée, sur France 2, une petite info qui
fait réfléchir…
Sur un ton humoristique le reportage montrait un radar automatique, quelque
part du côté de Clermont-Ferrand, qui avait été hors service pendant 3
semaines. Pourquoi ? Parce qu'EDF avait coupé le courant… pour facture
impayée ! Drôle, non ? Mais ce n'est pas tout… Le vraiment intéressant est
ailleurs !
En effet, le journaliste nous expliqua que la société qui gère ce
radar n'avait pas payé en temps sa facture d'électricité.
La société qui gère le radar ??? Quoi ?? Une société privée gère le radar
? Je croyais que les radars dépendaient de l'état… Mais alors si on
réfléchit, cela veut dire qu'au passage il y a des gens qui se sucrent sur
les infractions des automobilistes, et que l'argent des amendes loin
d'aller entièrement dans les caisses de l'état (ce qui serait un moindre
mal) va en partie dans des poches privées !! Et on peut supposer (car
aucune entreprise privée n'est une œuvre philanthropique) que ces
entreprises sont intéressées proportionnellement à la rentabilité des
radars. La spéculation sur la sécurité routière! Voilà la dernière
trouvaille... On ne nous avait pas dit ça quand le gouvernement a lancé sa
campagne. Il n'y a pas que la sécurité routière dans l'histoire, Mais aussi
(et surtout ?)... Une affaire de PROFIT !!!
Et, bien sûr, pour couronner le tout, le PDG de cette entreprise
n'est autre que…
Le frère du ministre Gilles de Robien !

Si cette petite info vous choque autant que moi, faites la circuler… ça
mérite d'être connu !

Vous comprendrez également pourquoi sur les radars automatique, c’est tolérance ZERO……….1 km de trop et vous devez passer a la caisse……………de qui ?

Écrit par : frère odm | samedi, 01 novembre 2008 07:42

Roulez en vélo!

Écrit par : urbain | samedi, 01 novembre 2008 09:00

"des mutilations sexuelles qui font partie des actes élémentaires de la guerre dans cet endroit".
C'est sa bouffissure kouchemerde qui conclut son "rapport" ( sur la guerre à Goma )en ces termes très révélateurs de l'arrière plan mental de notre inénarrable french doctor.
Chaque mot compte, et pèse, et leur agencement.
C'est dans la "différenciation" dans la "distinction" ( au sens de distinguo ) introduite entre ce qui est dénoncé ( comme perversions insupportables ) et ce qui n'est pas évoqué (par ce que "normal" ) que tient toute la substantifique moelle de la pensée de notre cuistre en chef, mais aussi dans le rejet ( "dans cet endroit" ) dans les "ténèbres extérieures" ( à notre monde de lumières ).
Aah, scrogneugneu! Il doit , il va leur montrer ( à ces sauvages), en digne libéral éclairé , subitement propulsé (et un peu jet-laggé ), ce qu'on peut accepter et ne pas accepter comme "actes élémentaires de la guerre" , et la bonne manière de la conduire et la pratiquer, à la manière par exemple de ce que font nos amis américains , un peu partout, avec notre plein soutien, aux nom des idéaux humanistes et de la civilisation.
Et pour mettre tout ça en actes, peut-être commencerons nous par un "texte fort".

Écrit par : urbain | samedi, 01 novembre 2008 09:17

[retour au billet - pas aussi... (bon, bon, pas de polémique :-)]

La révolution par le haut
Dit comme ça
ça crache
C'est sûr

Mais alors à ce compte-là
C'est la révolution
Permanente

On a là des abrutis sorciers
Qui jonglent avec le pognon
Avec des marioles
Qui jouent les héros

ça fait des bulles
On s'éclate

Et, ça fait des vagues
A l'âme

Mais alors en bas
Il se
Pasqua

La dèche orgiaque
Le luxe grunge
C'est la frime du pauvre

Là non
Je marche
Pas
ça colle pas

Écrit par : colle - en tas | samedi, 01 novembre 2008 13:25

Ecrit par : colle - en tas | samedi, 01 novembre 2008 13:25

Ils ne nous restent qu’à desserrer leurs mains,

Comme la main d’un mort cramponné à son drap.

Décollons ...

Écrit par : agathe | samedi, 01 novembre 2008 13:59

Qui peut croire en une révolution sans idéal ?
Comment penser une seule seconde que le mouton va tuer le berger ?
Cela serait suicidaire.
L'europe est un territoire peuplé de vieux, des vieux qui ont téter le lait du confort bourgeois, des vieux qui croient qu'ils sont importants et qui ne rêvent que de remettre leur sort entre les mains d'un état providence trop humain.
Des vieux qui ont voté pour leur bourreau.
La douleur et la souffrance sont les seules perspectives...
Sans espérance pas d'avenir possible.
L'humanisme est un enfer et la raison son mensonge...

Écrit par : frère odm | samedi, 01 novembre 2008 14:48

HS//
aujourd'hui c'est la fête de tous les saints
alors pour sortir le nez des chrysanthèmes (en plus ça pue) passez à la maison.. je vous offre "une pizza chez Edvige ou les dérives de l’interconnexion des données informatiques" (clic pseudo)

Écrit par : le meuble du coin | samedi, 01 novembre 2008 17:20

Ecrit par : urbain | vendredi, 31 octobre 2008 22:57

Oui, ce lien était là uniquement pour la convergence du questionnement. Le reste n'a pas grand chose à voir...

Écrit par : f | samedi, 01 novembre 2008 23:10

Papier intéressant de O. Bonnet :

www.contre-feux.com/politique/christine-boutin-sur-france-2-comme-chez-elle.php

Écrit par : f | samedi, 01 novembre 2008 23:43

http://www.dailymotion.com/video/x6pjjj_anonymes_news

Écrit par : frère odm | dimanche, 02 novembre 2008 13:10

Ecrit par : frère odm | dimanche, 02 novembre 2008 13:10

Un disciple de Bodinat ?

Écrit par : urbain | dimanche, 02 novembre 2008 13:46

Le conseiller spécial du chef de l'État français, Henri Guaino a jugé, dimanche 2 novembre, "parfaitement incongru, scandaleux, moralement inacceptable" le feu vert de la justice à la commercialisation d'une poupée vaudou à l'effigie de Nicolas Sarkozy.
(AP)


L'article 434-25 du Code pénal sanctionne :
- Le fait de chercher à jeter le discrédit, publiquement par actes, paroles, écrits ou images de toute nature, sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l'autorité de la justice ou à son indépendance.

Écrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 02 novembre 2008 15:22

Ecrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 02 novembre 2008 15:22

Les 10 que j'ai reçu vendredi ont toutes été vendues dans les heures qui ont suivi ... la moitié avaient été "réservées" par des clients.
J'ai d'ailleurs appris que c'était déjà en vente sur Ebay à 100 € ( prix de vente public 12,90 € ), du fait que grâce à l'exceptionnelle campagne publicitaire organisée par l'Elysée , la poupée est désormais épuisée ... les 20 000 ont été vendues.
Je présume donc que ça doit sérieusement le piquer aux fesses , si tout ce monde s'y est mis pendant le week-end.
C'est donc quadruplement con:
c'est con par ce qu'une telle plainte est ridicule,
c'est con par ce que la réaction des juges était prévisible,
c'est con par ce que ça a fait le succès de la chose,
c'est con par ce que ça sert à rien dès lors que plus rien ne peut être retiré de la vente ( tout est vendu ).

Écrit par : urbain | dimanche, 02 novembre 2008 17:12

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu