Avertir le modérateur

« DÉCONOMIE (2) : La danse de Saint Blé ou la Multiplication du Rien | Page d'accueil | Sarah Palin : À un battement de cœur près… »

mercredi, 08 octobre 2008

Embrassons nous folleville !

 

moz-screenshot.jpg

 

 

 

 

 

Qu'est-ce qu'on se marre au G4 ...
( la dernière boite à la mode pour les bourges quinquagénaires lassés de la tekno comme du paso doble ).

Extrait du dialogue :

Et tu sais pas ce qu'elle leur a sorti ?
[hoquet de rire impossible à contenir ]

No , what ?

C'est pas une récession ...
[ il pouffe en laissant échapper quelques postillons]


c'est de la croissance négative !

moz-screenshot-1.jpg
[on rit, éclat de rire général]


La réunion se termine dans une ambiance bon enfant,
empreinte de bonne humeur communicative et de jovialité concertée.

 

 

 

 


Une belle union nationale et européenne, mondiale, globale

se dessine ...

au secours du capitalisme en danger.

 

 

Le monde respire.

 

La presse conclut, avec discernement par un euphémisme de bon aloi :
"Devant l'urgence, le G4 met ses divergences de côté".

 

 

Urbain

Commentaires

Alors évidemment, ce billet a été rédigé il y a quelques jours ( voir illustrations et anecdote) et toujours "tempus fugit", mais je me risque à pronostiquer que cette insignifiance bouffone de nos édiles inter-nationaux est bien leur nature profonde et qu'en conséquence "on n'a pas fini de rire".

Écrit par : urbain | mercredi, 08 octobre 2008 08:40

Pas sûr que le tag "capitalisme et fou rires" apporte beaucoup de lecteurs ;-)

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 08 octobre 2008 09:33

Est-ce que "tape m'en 5" serait plus "vendeur" ?

Écrit par : urbain | mercredi, 08 octobre 2008 10:20

très drôle!

et ça fait du bien de rigoler.

mieux, c'est indispensable :-)

Écrit par : céleste | mercredi, 08 octobre 2008 10:42

Vous qui passez par ici et ne comprenez rien à l'économie, le Village des NRV a pensé à vous : voici "l'argent dette" de Paul Grignon (film d'animation de 52 minutes, sorte de "système bancaire expliqué pour les nuls") :
http://www.vimeo.com/1900439

visible aussi ici :
http://sarkononmerci.fr/files/argent-dette.html

-------
"sarkozy", "merkel", "embrassons-nous" peut-être ? ;-)

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 08 octobre 2008 10:55

HS/

Houellebecq-Béchamel, c'est parti...
" On regrettera également qu’ils n’en disent pas davantage de leur goût partagé du cinéma. Car ils n’ont pas écrit que des conneries, ils en ont filmées aussi, comme disait injustement Desproges de Duras. "
hé hé
http://passouline.blog.lemonde.fr/2008/10/05/cest-vrai-ca-pourquoi-tant-de-haine/

Écrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 08 octobre 2008 11:10

Ecrit par : (ne pas confondre) | mercredi, 08 octobre 2008 10:55

Sur le billet précédent il suffisait de cliquer sur le dessin argent dette et l'on pouvait voir le film.

IL paraît que rouellebec a fait encore plus fort que BécHameL (hommage à Fontenelle), même les plus moutons des journaleux n'ont pu rester jusqu'à la fin de la projection de presse de son film.

Écrit par : nef | mercredi, 08 octobre 2008 11:18

Le patron du dépôt de garantie a laborieusement sorti une petite calculette de bureau pour voir combien de français pourraient être rembourser à hauteur de 70 000 euros grâce à son fond de garantie.

Résultat : 25 000

Même pas deux milliards d'euros.

Écrit par : nef | mercredi, 08 octobre 2008 11:28

Total des dépôt en France 350 milliards

-2 (j'ai aussi pris ma calculette de bureau pour faire sérieuse)

reste plus que 348 milliards.

Écrit par : nef | mercredi, 08 octobre 2008 11:32

Et ce ne sont que les dépôts à vue qui peuvent être retirés immédiatement, alors que la garantie de l'Etat devrait porter sur 1150 milliards de dépôts.

Ils doivent quand même moins se marrer.

Écrit par : nef | mercredi, 08 octobre 2008 11:36

Excellent, ce billet, Urbain!
Brillant résultat de cette rencontre au sommet initiée par Nombril Ier: lundi, la bourse de Paris dévissait de 9,04%! Record du 11 septembre battu! Le Minibush va peut être enfin arrêter de dire qu'il doit tout faire lui même...

Écrit par : etrun | mercredi, 08 octobre 2008 11:45

Dans certaines régions de la planète on rit aux enterrements!!!
Jeanne d'Arc et une Momie tout celà ne nous rajeunit pas..Dans cette débâcle annoncée, le pétrole baisse, donc les surcharges carburants, donc le prix du billet d'avion..

Écrit par : Pamela de Barres | mercredi, 08 octobre 2008 11:48

ca y est! Le gouvernement GB nationalise partiellement huit banques. Et ensuite, ils viendront t'expliquer qu'ils n'ont plus une thune pour les chômeurs, les rmistes, l'éducation ou la recherche....et qu'il faut donc tout privatiser!Ben voyons....

Écrit par : etrun | mercredi, 08 octobre 2008 11:55

Il paraît que ma suffisance agace chez les quatremériens "mais si on est de gauche". Vous croyez qu'il n'y a pas de quoi être légèrement remonté en ce moment ?

Ils sont pas suffisants nos amis du G4 ?

Non remarquez, ils sont notoirement insuffisants c'est vrai...

Écrit par : Nicks | mercredi, 08 octobre 2008 12:25

Oyé Oyé, les journalistes des Echos sont tous en train d'adhérer au NPA, Beytout en tête.

http://www.lesechos.fr/info/analyses/4781344-la-bulle-ideologique.htm

Quand les rats quittent le navire...

Et croyez-moi je m'y connais en naufrage.

Écrit par : nef des fous | mercredi, 08 octobre 2008 16:20

Bien qu'ayant prévu la plupart du temps au mot près ce que les girouettes allaient dire quand le vent tournerait, ça me sidère quand même sur la nature humaine et la volonté de se maintenir au pouvoir :

Un autre exemple avec l'edito de Joffrin aujourd'hui :

http://www.liberation.fr/economie/0101122361-sonde

Écrit par : Nicks | mercredi, 08 octobre 2008 16:40

Ecrit par : nef des fous | mercredi, 08 octobre 2008 16:20

En effet , comme disait ma mère : "y'a de quoi se taper le derrière par terre!"...
Je vous l'avais annoncé : on n'a pas fini de rire.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 octobre 2008 16:50

éh Urbain !

Si tu commences à plonger dans mon fond de commerce : la grosse blague grasse, je vais finir par me lancer dans la librairie et la philosophie !

Tu me diras : dans ce cas, je serai probablement encore plus ridicule qu'avant... ;-)

Tu vois, en 2 photos et une dizaine de phrases, ce qu'on peut faire passer comme idées !
Ahurissant !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 08 octobre 2008 17:45

Oyé Oyé, les journalistes des Echos sont tous en train d'adhérer au NPA, Beytout en tête.
Ecrit par : nef des fous | mercredi, 08 octobre 2008 16:20

Formidable ! De nouveaux lecteurs pour le Village des NRV !

Tu te rends compte Nef : toutes ces brebis égarées qui reviennent bêler dans nos parcs ?

On n'aime pas le triomphalisme facile, mais tout de même !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 08 octobre 2008 17:57

Des rires au sommet, ils auraient tort de se gêner ... Tout va bien pour eux. Pauvres trolls ! Ils sont enfouis dans des trous de souris, plus un ne rôde ...

Écrit par : agathe | mercredi, 08 octobre 2008 20:06

Après toutes ces rencontres et réunions "au sommet" , je me demande bien qui bouffon va pouvoir réunir/convoquer pour une nouvelle partie de franche rigolade, réputée donner l'impression qu'il fait ( et/ou peut ) quelque chose...
Béchamelle et Rouelle-bec ? Al Gore ? Gorbatcheff ? Madonna ? Les compagnons de la chanson ?
Pour l'abbé pierre c'est trop tard , hélas ...

Écrit par : urbain | mercredi, 08 octobre 2008 21:40

Mmmpfffff...

Écrit par : frère odm | mercredi, 08 octobre 2008 21:45

Je vois un remake de "La grande Bouffe" de Ferreri.

De gauche à droite ; Ugo, Andrea, Philippe, Michel et Marcello.

www.dailymotion.com/video/x2e8yt_grande-bouffe_shortfilms



Ce moment assez jouissif ne donne rien ; les commentateurs réagissent, les libéraux (i.e. les suiveurs) d'hier deviennent, conjoncturellement, interventionnistes (qui suivent encore), le capitalisme financier se trouve re-légitimé par le fait que tout est entrepris pour le sauver (en d'autres termes, nous ne pouvons vivre sans lui), l'agitation agite, les médias médiatisent, le capital ne capitule pas.

Voyons la suite. Nous ne pouvons compter que sur elle, l'Histoire en train de se faire ; l'Histoire du capitalisme encore... Toujours lui.

Écrit par : f | mercredi, 08 octobre 2008 21:50

Ecrit par : f | mercredi, 08 octobre 2008 21:50

Absolument : la chouette de Minerve n'a même pas encore pris son envol, et les talonnettes de bouffon s'usent assez vite ( mais quant au "grand" capital, c'est autre chose ).
Quoiqu'il en soit, une seule chose est sure : on est loin d'être sortis de cette auberge de merde.

Écrit par : urbain | mercredi, 08 octobre 2008 22:41

Ca ressemble à un "exercice incendie". Les "économistes" appellent au sang-froid, nous expliquent qu'il est préférable d'adopter la reptation afin d'échapper aux fumées nocives, au dessus. Qu'il faut calfeutrer les portes. Qu'il faut se référer au schéma d'évacuation. Les "politiques" supervisent l'exercice, modifient les schémas, étudient les réactions, jouent avec les alarmes, ajoutent des cloisons ou des portes coupe-feu. La finance juge de la réussite de l'exercice, renégocie les contrats avec les assurances, valorise l'auberge etc.

C'est "La tour infernale", mais en faux. Comme au cinéma. Paul Newman l'a compris.

Ca manque d'architectes, plus que jamais...

Écrit par : f | mercredi, 08 octobre 2008 23:17

Spécialement pour odm

Miracle ! en Italie on a transformé l'eau en vin
http://fr.news.yahoo.com/zigonet/20081008/tod-du-vin-qui-coule-au-robinet-suite-un-17baed7.html

Écrit par : HS | mercredi, 08 octobre 2008 23:50

En réalité l'auberge capitaliste on est encore loin d'en être sortis, mais à force de ressasser aux gens qu'ils doivent se rassurer, que Bouffon, Troufillon ,La Gardienne et toute la troupe sont là pour les protéger, eh bien les gens vont finir par s'inquiéter, et se demander de quoi on les protège si bien ...
Par ce qu'en fait ce qui les menace ça n'est évidemment pas de perdre leurs éconocroques , leur pavillon ou leur retraite ( contrairement aux amerloques pour qui c'est bien le cas ).
En revanche, bonjour la montée du chomage et la baisse du niveau de vie .

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 00:00

Ecrit par : HS | mercredi, 08 octobre 2008 23:50

C'est un miracle qu'il accomplit quotidiennement, mais à usage essentiellement domestique et par pure piété .

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 00:02

Par ce qu'en fait ce qui les menace ça n'est évidemment pas de perdre leurs éconocroques , leur pavillon ou leur retraite

C'est bien connu, marxisant libraire, ce misérable sort ne peut-être que réservé aux américains.....

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 00:14

De quoi Urbain est il le nom ?

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 00:15

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 00:14

Non c'est le sort de tous ceux qui ont appliqués le merveilleux système anglo-saxon de "protection" sociale, d'endettement systématique et de maximisation des profits par les leviers financiers, tout en réduisant au maximum la redistribution par l'impôt le contrôle de l'état, et en alimentant le tout par la planche à billet et la spéculation immobilière.
Malgré les efforts de bouffon pour les imiter, on avait pris trop de retard sur eux pour les rattraper à temps.
Donc "chez nous" , les effets prévisibles sont "seulement" ceux que bouffon était supposer nous épargner : chômage, récession, baisse drastique du niveau de vie des salariés les plus défavorisés, coup d'arrêt aux petites entreprises, etc ... ( c'est déjà pas mal).
Raisons pour lesquelles ils insistent sur des dangers qu'ils savent pouvoir conjurer puisqu'ils ne concernent pas les français ( sauf effondrement général du système, mais le système va se maintenir, sur le dos des peuples sur lesquels il va peser plus lourd que jamais).

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 00:30

Ecrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 00:30

+1

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 09 octobre 2008 00:34

Un blog pour odm et nef :
http://boozemovies.blogspot.com/

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 09 octobre 2008 03:45

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 09 octobre 2008 03:45

Je peux témoigner qu'odm ne porte pas de petit panama ( en temps normal) et que son nez est nettement moins imposant que celui de W.C.Fields, mais aussi qu'il est beaucoup moins drôle que Fields.
A l'inverse je conjecture que nef voit en Mae West un de ses modèles d'épanouissement de l'éternel féminin.

retour au "sujet" :
Plaisant pied de nez de l'histoire :
les zélotes du capitalisme ( que désormais et très symptomatiquement plus personne ne tente de camoufler sous le vocable de "libéral" ) en plein désarroi idéologique en viennent à re-découvrir le concept de l'Etat ( qui de toute évidence , et par un spectaculaire retournement n'est plus pou eux "le problème" mais ... "la solution" );
validant les analyses Marxistes les plus radicales ( au sens philosophique du terme ) :
rappelons que la théorie de Marx est avant tout une critique de l'Etat (bourgeois) , dont il avait bien vu que "ontologiquement" ( par "essence") c'était l'instance qui, dans sa forme moderne accomplie à partir de la révolution française, conditionnait le développement de la "séparation" de l'homme et du citoyen ( du sujet de l'histoire et de son être social ) sous le rapport , désormais profane : c'est à dire non plus de la religion ( clef de voute des anciens régimes) mais de l'individu égoïste, c'est à dire du sujet aliéné par sa "sujétion" à une eschatologie"divine", mais à la "valeur" c'est à dire la marchandise, elle-même incarnation de la contingence ( il faut bien vivre en attendant la vie ... éternelle ).
(Re) lire "la question juive" ...

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 08:30

clarification de ma dernière phrase :
c'est à dire NON PLUS du sujet aliéné par sa "sujétion" à une eschatologie"divine", mais PAR SA SUJETION à la "valeur" c'est à dire la marchandise, elle-même incarnation de la contingence ( il faut bien vivre en attendant la vie ... éternelle )

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 08:35

je n'ai pas lu tous les commentaires alors je ne sais pas si vous avez lu cette info qui vaut son pesant de dollars!

"L'assureur AIG à peine renfloué, déjà à sec
Nationalisé par les Etats-Unis la semaine dernière, l'établissement a déjà quasi épuisé les 85 milliards de dollars injectés. La Réserve Fédérale va remettre 37,8 milliards au pot.
L'assureur AIG, fraîchement nationalisé pour lui éviter la faillite, se révèle un tonneau des Danaïdes pour la Réserve fédérale qui va lui apporter 37,8 milliards de dollars de plus, après qu'il eut consommé en trois semaines l'essentiel d'une première avance de 85 milliards."

www.liberation.fr/economie/0101122911-l-assureur-aig-a-peine-renfloue-deja-a-sec

Écrit par : raral | jeudi, 09 octobre 2008 08:40

Oui je l'ai lue cette info et il n'y a aucune surprise là-dedans. De toutes façons, les risques ont tellement été dilués et éparpillés que les banques sont incapables de savoir si elles sont menacées ou pas. L'ombre invisible de la faillite plane sur beaucoup d'entre elles mais personne ne peut prévoir lesquelles, quand elles seront touchées et à quel degré.

Sinon d'accord avec les analyses d'Urbain. A moins que cette fois-ci, du fait de ce que je dis au dessus, le système ne soit mortellement atteint. Comme dirait f, l'Histoire va nous le dire...

Écrit par : Nicks | jeudi, 09 octobre 2008 09:59

les abus continuent mais on sait tous que ce n'est pas une petite crise qui va arrêter les financiers.
de toute façon, les petites gens sont là exprès pour payer cash leurs conneries.

"Sauvés par les fonds publics, les patrons d'AIG s'offrent une semaine dans un hôtel de luxe!
Six jours après avoir été sauvés de la faillite par une injection de 85 milliards de dollars frais, une poignée de dirigeants de la société d'assurance AIG ont fêté ça dans un hôtel de luxe pour la modique somme de 440.000$. Vive la crise !

www.marianne2.fr/Sauves-par-les-fonds-publics,-les-patrons-d-AIG-s-offrent-une-semaine-dans-un-hotel-de-luxe!_a92038.html?PHPSESSID=8c31712d164ab7e54314cd93397ac36a

Écrit par : raral | jeudi, 09 octobre 2008 11:42

dans le genre démesure, celle-là n'est pas mal non plus:

"NEW YORK (AFP) - La campagne présidentielle précédant le scrutin du 4 novembre aura été la plus longue et la plus chère de l'histoire des Etats-Unis, avec un niveau de dépenses record, rendu possible par la collecte par les candidats de plus de 1,3 milliard de dollars.

Les derniers chiffres fournis fin septembre par la Commission électorale fédérale (FEC) précisent que le républicain John McCain a levé 230 millions de dollars et en a dépensé 194 millions. Son rival démocrate Barack Obama a reçu 454 millions de dollars, pour des dépenses s'élevant à 377 millions. Phénomène inédit, près de 2 millions de personnes ont envoyé de l'argent au sénateur de l'Illinois, un nombre sans précédent."

Écrit par : raral | jeudi, 09 octobre 2008 11:51

zut le lien

fr.news.yahoo.com/afp/20081009/twl-etats-unis-la-campagne-presidentiell-36d2a39.html

Écrit par : raral | jeudi, 09 octobre 2008 11:52

Ecrit par : f | mercredi, 08 octobre 2008 23:17

http://fr.youtube.com/watch?v=zfI-kYxmr84&feature=related

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 octobre 2008 11:55

[toujours dans le registre comique]

Un homme style élégant - et bien dans ses baskets - sort d'un supermarché poussant un caddie rempli à ras bord de marchandises et gourmandises en tout genre : champagne, foie gras, saumon, etc. En s'approchant du coffre de son magnifique 4x4, il aperçoit un homme en loques qui ramasse de rachitiques brins d'herbes poussés à travers le béton du parking.

Le riche engage la conversation : Excusez-moi, Monsieur, mais que faites-vous ?
Le pauvre (tout penaud) : ...je ramasse de l'herbe... c'est pour la manger... j'en ramène aussi à la maison... on n'a plus rien !
- Ah, bon ?!!! Si je peux me permettre... (il fouille dans une de ses poches) Tenez, voici ma carte avec mon adresse. Venez plutôt manger à la maison !
- ...c'est gentil, M'sieur... mais j'ai une femme et huit mômes... et je, enfin ...
- Mais, c'est évident ! venez avec votre famille !!!
- Oh alors ! ça, c'est gentil ! (il hésite) mais c'est que les grands... y sont déjà mariés ! pi, z'ont aussi des petits !!!
- Allons, mon ami ! ne soyons pas chiches ! je vous en prie, venez tous !!!
- ...z' êtes sûr ? passe qu'y a aussi mes sœurs... et mes beaux-frères... on est nombreux ...
- Je vous le dis : j'insiste ! ça me fait plaisir ! venez tous ! autour de chez moi (il lève un bras), l'herbe est haute comme ça ! si vous êtes nombreux en trois heures, c'est fait !!!

Écrit par : a(r)gents - actifs | jeudi, 09 octobre 2008 12:05

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 00:14

Si ils ne veulent pas qu'"on" leur pique leurs pavillons et leurs retraites qu'ils se bougent donc le cul plutôt que d'applaudir à la moindre saillie sécuritaire UMPSiste, aux prises d'otages des usagers et aux renvois des immigrés et aux courbettes et minauderies de commellestbellelacarladesonmari.

Écrit par : nef des fous | jeudi, 09 octobre 2008 14:03

clarification de ma dernière phrase :
c'est à dire NON PLUS du sujet aliéné par sa "sujétion" à une eschatologie"divine", mais PAR SA SUJETION à la "valeur" c'est à dire la marchandise, elle-même incarnation de la contingence ( il faut bien vivre en attendant la vie ... éternelle )

Ecrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 08:35



C'est effectivement nettement plus clair d'un coup.

Écrit par : optic 2000 | jeudi, 09 octobre 2008 15:49

Allez, rions un peu encore !

http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/10/09/un-rapport-preconise-de-developper-le-credit-hypothecaire-en-france_1104863_3234.html

Vont-ils oser ?

Écrit par : Nicks | jeudi, 09 octobre 2008 16:20

Ecrit par : optic 2000 | jeudi, 09 octobre 2008 15:49

C'est évidemment clair comme du jus de chaussette...

Écrit par : Alduy de Perpignan | jeudi, 09 octobre 2008 16:51

Jean-Marie Gustave Le Clézio est donc le lauréat du prix Nobel de littérature 2008, comme la rumeur le laissait pressentir.
http://bibliobs.nouvelobs.com/20081003/7546/le-nobel-pour-le-clezio

Quelques heures avant l'attribution du prix, il était l'invité de l'émission "Esprit critique" sur France Inter. JMG Le Clézio bénéficie de quelques courtes minutes pour évoquer les prix littéraires, sa mère, le crach boursier des années 30, Nathalie Sarraute, ou le Boléro de Ravel.
http://www.dailymotion.com/video/k4DlGZmyGJFVutNqPS

(Notons au passage l'affirmation du journaliste selon laquelle Claude Simon est le dernier écrivain français à avoir reçu le prix Nobel de littérature, en 1985. C'est faux, bien sûr, à moins que Brice Hortefeux ait retiré sa nationalité française à Gao Xingjian (écrivain en français et en mandarin), naturalisé en 1997, lauréat du prix en 2000. Plutôt qu'en déduire que pour beaucoup "un Français naturalisé reste moins français que les autres", ou que "Gao Xingjian ça ne fait pas très français", je préfère penser que la mention de Gao Xingjian, écrivain de moindre importance que Claude Simon, rendait moins frappant le rapprochement tenté par le journaliste.)

Et notre libraire urbain, que pense-t-il de l'écrivain JMG ? Quelle est peut être l'influence d'un prix comme le Nobel sur les ventes d'un écrivain comme Le Clézio (déjà populaire) ? Le bruit médiatique autour du Nobel et d'un véritble écrivain va-t-il permettre d'évacuer le plan média BHL-Houellebecq ?

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 09 octobre 2008 17:00

Ecrit par : Nicks | jeudi, 09 octobre 2008 16:20

Pourquoi pas s'il se trouve des gogos pour emprunter..!!! on ne met pas un couteau sous la gorge des gens pour qu'ils se noient sous les crédits..
Moi aussi j'aimerais acheter un 4 piéces à Paris..

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 09 octobre 2008 17:34

Sauvés, nous sommes sauvés...

Jean-François Roubaud propose un Grenelle du financement

http://ftp-videos.lesechos.fr/videos-experts-comptables/video-experts-comptables3.html

Écrit par : nef | jeudi, 09 octobre 2008 17:45

Qui va se plaindre que nos entrepreneurs n'aient pas d'idées!

Écrit par : nef | jeudi, 09 octobre 2008 17:58

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 09 octobre 2008 17:00

« Plus la science progresse, plus elle découvre Dieu, comme s'il attendait aux aguets derrière chaque porte qu'ouvre la science » Pie XII (pape)

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 09 octobre 2008 18:14

Le bruit médiatique autour du Nobel et d'un véritble écrivain va-t-il permettre d'évacuer le plan média BHL-Houellebecq ?

Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 09 octobre 2008 17:00

Je l'espère ...et quant à ma librairie il est clair que j'ai un gros stock de JMG et plus un seul "dumb and dumber" ... les amateurs le commanderont.

Sur JMGL, je pense que si un écrivain français "en exercice" pouvait "logiquement" relever du Nobel c'est bien lui, en effet, malgré ma faible dilection pour cet auteur (qui m'a toujours un peu ennuyé, de même que Claude Simon d'ailleurs ).
Sur des critères de notoriété , d'age, d'ampleur et diffusion de sa production, et de personnalité littéraire authentique.

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 18:37

Ecrit par : optic 2000 | jeudi, 09 octobre 2008 15:49

ça me rassure ... mais ça n'affranchit naturellement pas de lire "la question juive" ( et la suite ).

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 18:38

@Pam

Je rappelle juste que la crisounette que nous vivons a beaucoup à voir avec les crédits hypothécaire donc conseiller leur développement en France, ça relève soit d'un profond sens de l'humour, soit de la connerie abyssale.

Écrit par : Nicks | jeudi, 09 octobre 2008 19:50

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 09 octobre 2008 17:34

Il peut arriver d'avoir travaillé, acheté un appartement ou un pavillon à "Drancy" et d'être victime d'un plan social, du chomâge, du décés ou du départ d'un conjoint etc...Les endettés pauvres sont rarement propriétaire qu'un 4 pièces boulevard Haussmann...

Écrit par : agathe | jeudi, 09 octobre 2008 20:00

propriétaires Oups ...

Écrit par : agathe | jeudi, 09 octobre 2008 20:05

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 09 octobre 2008 18:14

Oui, d'ailleurs il parait que c'est lui qui se trouve au fond des trous noirs .

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 20:20

Ecrit par : Nicks | jeudi, 09 octobre 2008 19:

On chante bien les louanges de Warren Buffet et on demande l'avis du free market socialist du FMI, après cela plus rien ne m'étonne.

Écrit par : nef | jeudi, 09 octobre 2008 20:30

« Plus la science progresse, plus elle découvre Dieu, comme s'il attendait aux aguets derrière chaque porte qu'ouvre la science » Pie XII (pape)

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 09 octobre 2008 18:14

Exact !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 20:35

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 20:35

Ah ben alors là ... c'est du béton : Pie XII, confirmé par frère odm et validé par le ravi : il faut y croire !
D'ailleurs ils y croient ;
et pour le ravi, dans ces circonstances difficiles pour ses maitres à penser habituels, c'est une aubaine : il a perdu Roufiolle il lui reste frère odm et ... dieu.
Priez pour nous les gars !

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 20:45

Je te laisse ta liberté Urbain, et vos régulateurs !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 20:48

Car le régulateur est la figure divine de ces temps troublés, comme l'assurance vie des bobos libérés !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 20:50

J'ai l'impression que tu as raté quelques épisodes si tu penses que j'ai de quelque manière un tropisme vers la régulation ( celle du capitalisme financier notamment ).

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 20:55

Mais le jardin d'eden ouvre ses portes au grand palais, oû l'on triche avec la sidération emmotionnelle et mécréante du bon peuple que Trichet, le bien nommé, plume avec conscience, en conformité avec son mandat.
La sidération emmotionnelle, but ultime de l'art selon le marxisant libraire.
Sidérant de vide !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 20:59

ton romantisme te perdra, gardien !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 21:03

tiens les grands esprits se rencontrent....

http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : tgb-rue-affre | jeudi, 09 octobre 2008 21:30

Emmanuel Laurentin bouleverse sa programmation, comme on dit, la semaine prochaine et va proposer une série d'émissions sur "les crises" à travers l'histoire...

+ Badiou dans "A voix nues" :

www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/avoixnue/fiche.php?diffusion_id=64862&pg=avenir

Ca chauffe sur France Cul.

Écrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 22:15

Ecrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 22:15

Faudrait pour ça qu'ils virent enthoveinne et son pot de mélasse, badourde et sa claque matinale et l'autre jeune con dont j'ai oublié le nom qui donne dans la marchandise culturelle le week-end ...
Bon, Noudelmann va peut-être faire quequechose sur l'EDN , le catastrophisme et "La vie sur terre" ...

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 22:30

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 21:03

On en recausera quand tu seras sobre.
(romantisme, mon cul ! T'as vu la gueule de mon romantisme ? Tu pourrais aussi bien me traiter punk ou de rasta !)

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 22:40

mais, cher ami commerçant, ne confond pas l'ivresse et la foi, la crise de l'une ,n'à rien à voir avec celle de l'autre !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 22:55

Ecrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 22:15

ça chauffera sur france cul quand Fontenelle aura une heure le samedi matin en alternance avec Finky pour lui "répliquer".

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 22:55

Dis donc cui-cui, chépas si c'est à cause de mes gros mots, mais chaque com est filtré maintenant sur ce blog ...

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 23:00

Ecrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 22:30

Et pas seulement eux...


Ecrit par : Nicks | jeudi, 09 octobre 2008 19:

"Ils" sont déjà dans l'après.
Qu'"ils" espèrent comme l'avant mais avec un temps plus long de ré-accumulation devant.
La crise seulement comme un accident, une exfoliation entre deux états stables.

La "régulation", nouvelle vache à lait du "débat" public. Mais le système est déjà régulé, toujours le même, avec les mêmes protocoles, les mêmes enjeux, les mêmes fins. Comme disait Schumpeter, l'économie de marché est aussi une économie planifiée.

La dérégulation, plutôt, oui. Dérégulons !

J'entendais une causerie récemment entre Peillon (ségoléniste) et Gueniffey, historien, disciple de Furet (on voit le genre). Et Gueniffey, à un moment, de proposer à Peillon, plutôt que d'exhumer des auteurs oubliés qui pourraient justifier, par l'histoire des idées, la solubilité du PS dans le "social-libéralisme", de (re)lire le jeune Marx. Amusant...


Patrice Gueniffey

Écrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 23:10

Gardien,
Je réitére, ton romantisme, le pouvoir du peuple, l'émancipation et toutes la ribambelle des leurres marxistes, une forme d'aliénation austère que le bon peuple refusera pour retomber ds celle plus fun et infiniment plus glamour que nous propose wall street ! De toutes façons deux formes d'aliénation qui ont une peur panique des croyances ! Un signe qui ne trompe pas.

Ceci dit, je peux me tromper !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 23:10

Ecrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 23:10

Pourtant tous t'expliquent aujourd'hui qu'au fond tout ça n'est qu'une question de confiance : ils n'y croient plus.
Pour être un bon capitaliste , il faut avoir la foi.

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 23:20

Et j'arrête là ( ras le bol des filtrages de 20 minutes !)

Écrit par : urbain | jeudi, 09 octobre 2008 23:20

Oui, en effet, le filtrage...
Nouvelle idée lumineuse d'un décideur de 20minutes ?

..........

Rions un peu...

"L'ancien chef de l'Etat critique au passage le président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon. "C'est une crise qui a été aggravée par l'incompétence et l'agitation", déclare M. Giscard d'Estaing, ministre de l'économie et des finances de 1969 à 1974. "L'incompétence, parce qu'on n'a pas traité le véritable sujet au début, et qu'on a attendu beaucoup trop longtemps. L'agitation, parce qu'on a fait passer l'opinion d'un état d'inquiétude -qui était compréhensible- à l'affolement", dit-il."

........

Wall Street à -7%.

Écrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 23:28

C'est vrai que le net en ce moment pue la censure !

Écrit par : frère odm | jeudi, 09 octobre 2008 23:29

"Faut-il en finir avec les commentaires des blogs ?"

marianne2.fr/Faut-il-en-finir-avec-les-commentaires-des-blogs-_a91814.html?PHPSESSID=da0235a8f84452b192ced58734f98937

Écrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 23:32

www.marianne2.fr/Faut-il-en-finir-avec-les-commentaires-des-blogs-_a91814.html?PHPSESSID=da0235a8f84452b192ced58734f98937

Écrit par : f | jeudi, 09 octobre 2008 23:33

@f

Je crois qu'on est au delà de ce qu'ils avaient prévu. Ca peut maintenant basculer d'un côté ou de l'autre. Il va n'y avoir plus d'autres solutions que de nationaliser l'ensemble du secteur financier. Soit c'est une nationalisation pour le bien de la collectivité, soit en réalité une privatisation des Etats avec world company et société autoritaire à la clé.

A suivre...

Écrit par : Nicks | vendredi, 10 octobre 2008 09:34

Ecrit par : Nicks | vendredi, 10 octobre 2008 09:34

Un éclair de génie cette reflexion, ils ne nationalisent pas mais privatisent les états.
Tout est là.
Bravo Monsieur, developpez SVP....

Écrit par : frère odm | samedi, 11 octobre 2008 14:54

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu