Avertir le modérateur

« Parti socialiste, ou comment en finir une bonne fois pour toutes avec la malédiction archaïque du Mythe errant ? | Page d'accueil | Hémiplégisme »

mercredi, 24 septembre 2008

Argent trop chair

 

102372-004-838BAA26.jpg

 

 

 

Etrange deal, non ?

 

Cela se passe aux Etats-Unis, un pays  où les habitants* subissent de plus en plus les pressions « moralisatrices, religieuses ou sociales. » (*bientôt rattrapés par nombre de pays occidentaux.)

 

Cette jeune femme monnaye sa virginité mais le profit est moral. Après tout, c’est pour financer des études …

 

Préserver sa virginité. Etre digne de porter l’anneau de reconnaissance.

 

Du coup, des établissements médicaux se sont spécialisés dans le commerce de la reconstruction de cette membrane.

 

Va-t-on assister à un véritable marché de la femme « pure » ?

 

Vraies vierges « hors de prix » cotées en bourse, fausses vierges « opérées » à prix discount, et pourquoi pas un label AOC ?

 

La valorisation de la virginité, à des fins commerciales... cette rareté sera-t-elle exploitée à fond ?

 

Vierge le plus tard possible … Renouons avec le sacre « chapeauté » des demoiselles honorées, jadis.

 

Devenir un hymen-star afin que la défloraison se paye au prix fort (déflorer un quidam n'a pas le même prix qu'une fille qui fait monter le désir et les enchères, lentement.)

 

Pourquoi ne pas organiser des « défloraison-tour » (voyage « classieux » avec défloraison sur l'Everest ou ailleurs, au choix), "défloraison - le jeu" pour pimenter la télé-réalité « Hymen story »,  etc.

 

Que nous dit la démarche de cette jeune femme ?

 

Elle a associé la vente de son bien le plus précieux selon les « nouveaux » critères sociétaux au rêve américain le plus daté, « la réussite. »

 

Cet hymen, les femmes se sont battues pour en disposer librement. La valeur accordée à cette « pseudo pureté » par le lobbying qui s’exerce sur la jeunesse américaine dégrade le corps féminin, pire l’identité de la femme. Cette focalisation était jusqu’ici l’apanage de sociétés sous-développées par la forte imprégnation de principes religieux.

 

Un tour de passe-passe se joue là.

 

Un asservissement du genre féminin,  façon XXIème siècle.

 

64867_logo.jpg

 

 

Agathe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

amateurs de virginité et criminalité sexuelle
signez
(clic pseudo)

Écrit par : Maghnia | mercredi, 24 septembre 2008 08:05

Voilà le genre de "débat" qui agitait jadis - en ces lointaines années 60 du XXème siècle - toutes les générations de l'époque. En ces temps reculés on s'intéressait à autre chose qu'à la marchandise et aux moyens optimaux de se faire instrumentaliser en tant qu'agent de production de cette "valeur" désormais extensive à l'être social.
Ou plutôt, on prenait "conscience" de la menace ... et on réagissait.
Dans une telle perspective émergèrent des notions et des mots pour les désigner, tels que "femme objet", "exploitation".
En même temps, "à l'époque", les critères moraux et avec eux les conformismes associés basculèrent vers ce qu'on qualifiera de "libération de la femme", "libération sexuelle", et autres "paradigmes" qui finirent par imposer, dans les pays occidentaux théâtres de ces bouleversements, un indéniable progrès vers l'autonomie de ces sujets jusqu'ici doublement dominés qu'étaient "les femmes".
Dans ces temps nouveaux dans lesquels l'épiphanie boufonne semble nous avoir plongés, nous français, mais que la rumeur du monde, désormais vacarme médiatique global, nous désigne comme "mondialisés",
" cette sorte de signes prodi­gieux [...] et autres choses semblables, inconveniens merveilleux & grandement nuisibles au genre humain;"
sur lequel agathe attire notre attention, doivent nous rappeler qu'en d'autres temps on n'en fit pas "si peu de cas, que d'un rien".

Écrit par : urbain | mercredi, 24 septembre 2008 08:05

Pardon, Agathe pour le HS...

Mais j'au quelques précisions à formuler :

Peu importe que le fait divers « Serge » soit vrai ou faux... On a déjà entendu tellement de conneries sur les agressions anti-sémites du 19ème à Paris et ailleurs !

L'instillation incessante de commentaires anti musulmans, communautaristes par petites touches finit par passer complètement inaperçus sur ce blog. Dans ce sens, Joyeux a réussi sa mission.

C'est doublement dangereux dans le sens ou le représentant, ici Joyeux, de l'extrême droite ne cesse d'affirmer par des exemples pris dans la presse que tous les "non Français d'ascendance" sont des criminels potentiels et actifs qui détruisent notre société !

C'est vraiment un positionnement trop facile. Je pourrais faire rigoureusement la même chose à l'envers et prouver que les Français blancs de souche sont pervers, vicieux, assassins, tueurs d'enfants et pédophiles. Ce qui serait une infamie totale !

J’ai parfois entendu chez certains intégristes ces discours.

Le combat et les argument entre intégristes religieux ou d’extrême droite sont les mêmes : aussi pourris dans un cas que dans l’autre. Attention à ne pas s’habituer aux arguments inacceptables…

Je ne comprends même pas qu'il y ait des voix pour s'élever contre ma décision.

Voilà.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 24 septembre 2008 10:05

pat joy est parti en thailande? ça métone pa il pourra tabasser des femmes pour 10euros le pov il a buggé grav il se croi malin
on ora tt lu comm di la grande sous ellen des bar

Écrit par : rer | mercredi, 24 septembre 2008 10:39

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 24 septembre 2008 10:05

Je ne trouve pas vraiment que les "joyeuseries" passent "inaperçues" ...
Pour le reste et pour répondre à ton incompréhension, voir ma plaidoierie en fin du billet précédent .
et bravo encore à nef qui me semble avoir le "ton juste" dans cette "polémique" .

Écrit par : urbain | mercredi, 24 septembre 2008 10:44

[4è ligne du billet]

"[Cette jeune femme monnaye sa virginité,] mais le profit est moral."

- Mouais... comme les histoires de "préjudice moral" !!!

Écrit par : virgin - mega/spore | mercredi, 24 septembre 2008 10:49

réaction d'oiseaux !
On s'affole et on se cogne aux barreaux de sa cage !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:12

La double lecture de ce billet me ravi !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:14

Le terme « nicolaïtes » est cité à deux reprises dans l'Apocalypse. La première mention apparaît aux versets 2:6 dans les paroles adressées à l'Église d'Éphèse : « tu as pourtant ceci, c'est que tu hais les œuvres des Nicolaïtes, œuvres que je hais aussi[1]. » Une seconde apparaît dans la lettre à l'Église de Pergame (2,14–15) :

« Mais j'ai quelque chose contre toi, c'est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d'achoppement devant les fils d'Israël, pour qu'ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu'ils se livrassent à l'impudicité. »

Visiblement, le mode de vie nicolaïte enfreint directement le Décret apostolique, qui enjoint de s'« abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité »[2]. Le nicolaïsme est également évoqué, bien que son nom ne soit pas cité, dans la lettre à Thyatire, qui précise qu'il s'agit d'une « doctrine » qui enseigne « les profondeurs de Satan » : il s'agit donc probablement d'une forme de dualisme radical, ou encore d'une secte vénérant Satan, ce qui expliquerait l'acrimonie de l'auteur de l'Apocalypse[3].

tapez http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicola%C3%AFsme

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:20

Le Nicolaïsme, marrant non ?
L'histoire est linéaire !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:22

Et l'apocalypse, ça va vous parler quand ?
La cage de l'oiseau ne vous servira pas de refuge !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:24

Vos ruptures sont des fadaises !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:25

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 24 septembre 2008 10:05


Je suis d'accord avec toi cui cui, ne pas banaliser, c'est tellement normal de laisser filer "certaines insultes" et même si elles discréditent leur auteur. Clasher comme le fait cui cui, c'est attirer l'attention sur l'inommable (pas sûr de l'ortho).

Merci cui cui pour que nos lecteurs sachent que et quand bien même la liberté d'expression ici n'empêche pas nos réactions indignées ou révoltées contre toutes les discriminations.

Écrit par : agathe | mercredi, 24 septembre 2008 12:27

Désolée, je passe en coup de vent, je reviens tout à l'heure.

Écrit par : agathe | mercredi, 24 septembre 2008 12:28

Le vent, tout un programme....
Bisou Agathe !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:33

Ecrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:20

Les nicolaïtes sont aussi les habitants de Saint-Nicolas-de-la-Grave (82210).
http://www.stnicolasdelag.online.fr/

Peut-être sont-ce ceux qui sont cités dans la bible ?

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 24 septembre 2008 12:35

Cher Adrien, je m'amuse, mais Dieu joue-t-il aux dés ?
C'est Einstein qui disait que Dieu ne jouait pas au dés !
Mais je suis un vilain canard !
Proche de la censure !
Qui a refait son apparition ici !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:39

Ecrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:39

Ca s'arrange pas...

Écrit par : Sarah7 | mercredi, 24 septembre 2008 12:44

Je m'amuse Sarah, ne l'oubliez jamais !

Écrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:46

Ecrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:46

Je sais...

Écrit par : Sarah7 | mercredi, 24 septembre 2008 12:50

"L'instillation incessante de commentaires anti musulmans, communautaristes .. Joyeux a réussi sa mission."
cui cui.. tu fais ce que tu veux
pour ma part des propos racistes et xénophobes ne me mettent pas en danger
je ne crains ni la contagion ni la contamination
au contraire.. ça me permet de voir que mes anticorps sont encore très vigoureux
me semble que c'est le cas de beaucoup ici
pas toi?..
aïe!
oup's.. c'était juste pour m'abonner au fil.. :-)

Écrit par : Maghnia | mercredi, 24 septembre 2008 13:17

Rien de "choquant" dans cette histoire, eu égard au droit des femmes (et des autres) à disposer de leur corps et au principe de non-nuisance de Mill...
C'est un certain système marchand qui oriente ces principes dans cette voie-là.
Et souhaitons que l'Etat, dans le cas d'une multiplication des cas, ne vienne pas imposer sa normativité.

Écrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 14:17

A propos du machin élyséen prévisible qui veut "punir les responsables", je constate que l'évidence a également sauté aux yeux de P. Jorion :

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2194

Les responsables étaient effectivement dans la salle.
C'est une histoire de repères ; tout change suivant que l'on situe dans la salle de l'ONU ou à l'extérieur.

Écrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 14:30

Etonnant, non ?

www.marianne2.fr/Le-plus-attaque-des-caricaturistes-de-Mahomet-s-affiche-avec-l-extreme-droite_a91541.html?PHPSESSID=cc5c31598c0e2cf068a7421f618a30d5

Non.

Écrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 14:44

Ecrit par : urbain | mercredi, 24 septembre 2008 08:05

+1

Odm

Bisou et j'étais sûre que tu lirais mon "entre-ligne" ;-))

Écrit par : agathe | mercredi, 24 septembre 2008 17:18

Ecrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 14:17

Ce n'est peut être pas dans les longtemps :

"Prochainement sur vos écrans"

Écrit par : agathe | mercredi, 24 septembre 2008 17:19

C'est Einstein qui disait que Dieu ne jouait pas au dés !

Ecrit par : odm | mercredi, 24 septembre 2008 12:39

Il n'était pas très convaincu par les principes d'incertitude statistique introduits par Bohr, Shrodinger et la physique quantique.
C'est pas comme toi ...

Écrit par : urbain | mercredi, 24 septembre 2008 19:58

Ecrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 14:17

"Choquant", certes non, écœurant plutôt, éventuellement pathétique, possiblement stupide, certainement aliéné.

Écrit par : urbain | mercredi, 24 septembre 2008 20:03

C'est vrai que Einstein n'aimait pas vraiment le principe d'incertitude d'Heisenberg. Cf la boîte de Bohr.

"Choquant", dans la dimension éthique de la chose, évidemment.

Encore quelque chose qui semble choquant, relevant du "trouble à l'ordre public" pour le substitut du procureur de la République de Cahors :

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_giard/2008/09/photos-de-seins.html

Écrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 23:05

Ayant parcouru l'article de Jorion cité par M. f on y trouve ceci :

Appeler à un nouveau Bretton Woods est une excellente initiative. Affirmer « Apprenons à gérer collectivement les crises les plus aiguës que nul ne peut résoudre tout seul » est également très louable et blâme à juste titre les autorités américaines pour leur orgueil. Ce qu’il convient de faire, c’est de réinventer les règles du jeu pour le rendre enfin humain. Ce ne sera pas facile et cela exigera beaucoup de remue-méninges et de dévouement. Désigner quelques « responsables » au hasard à la vindicte publique ne serait ni plus ni moins, et une fois encore, que du panem et circenses

Je rêve ou Jorion est en train de nous inviter à la table du Nouvel Ordre ?
Il se réjouit de la perspective d'un nouveau Bretton Woods !

La décision principale qui résulte de ces accords est l'abandon de l'étalon-or, adopté avant la première guerre mondiale, au profit de l'étalon change-or ou Gold Exchange Standard. Le nouveau système donne une place prépondérante au dollar, et les autres monnaies voient leur cours indexé sur lui.)

Eh bien moi je ne me réjouis pas à cette perspective là qui annonce encore une fois un recul démocratique et la mise en place d'un gouvernement mondial en charge de gérer une monnaie unique.

Il n'y a qu'à observer l'union sacré des deux candidats Américains, aujourd'hui face à la crise financière pour constater que la diversité affichée n'est qu'une façade....

Donc Jorion, OUT !

Écrit par : odm | jeudi, 25 septembre 2008 07:56

Ecrit par : f | mercredi, 24 septembre 2008 23:05

"Choquant" , pour autant que je sache, ne fait pas partie des catégories de l'ethique ou des prédicats en usage dans ce domaine.
En tout état de cause comme disait Jules Vuillemin quand le sentiment se répand que la philosophie connait un regain d'intérêt au motif que se développe la philosophie morale, on peut être sur que la philosophie elle-même est mal en point ...
Nous y sommes, hélas, et depuis un bon bout de temps (voir la prolifération de la philosophie de bistro promue par les médiacrates).
Ces questions de morales, contingentes et relatives, ne relèvent que des moeurs et des usages couramment admis. C'est à proprement parler le contexte "théorique" du conformisme. Le grand rationalisme avait fort justement exclut ces problèmes de l'arbre de la connaissance - qui ne s'intéresse pas au "bien et au mal" mais à la vérité- et les avait rejetés dans le marais fangeux de la doxa.
Morale pour Descartes était synonyme de métaphysique : "la morale, j'entends la plus haute et la plus parfaite morale, qui, présupposant une entière connaissance des autres sciences, est le dernier degré de la sagesse."
On dirait aujourd'hui que le comportement moral est celui qui est informé par la plus parfaite intelligibilité ( connaissance) des choses.
L'idéal du vrai et non du bon .
Tout ça pour dire que le jugement qu'on peut porter sur ce genre de "fait" n'a pas de valeur si on s'appuie sur des catégories "éthiques" ( au sens donné au terme par ses modernes pourvoyeurs).
C'est sous le rapport du sujet , de son autonomie, de son altération/aliénation sous l'effet objectif d'une pression sociale et/ou psychologique que dans la tradition rationaliste on peut produire un jugement qui ait un "sens" (et idéalement ... le bon).

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 08:17

Parfaite démonstration de ce qui précède dans l'écoeurante niaiserie tautologique déversée ce matin par Canto Sperber sur france culture, en forme d'apologie du capitalisme fondée sur des "principes moraux", avec des arguments "puissants" du type : "pour qu'il y ait de la richesse il faut qu'il y ait des riches" ( et inversement pourrait-on ajouter ...) .
On voit bien à quel point on est loin de la philosophie ... mais dans le marais fangeux du non-pensé et l'activité intellectuelle d'arpentage des ponts aux ânes .

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 08:51

Cela doit donner le tournis.

http://www.bunnyranch.com/index1.html

Écrit par : nef | jeudi, 25 septembre 2008 09:50

J'avoue être plus choquée par les pressions sociales et religieuses en faveur de la virginité avant le mariage que par la prostitution "à la papa" du Bunny Ranch.

Écrit par : nef | jeudi, 25 septembre 2008 09:53

Ecrit par : nef | jeudi, 25 septembre 2008 09:53

je ne vois pas ce qu'il y a de choquant
il y a 12% de "Vierge" en France même après relations sexuelles.. et les pourcentages ne baissent pas.. c'est Germaine Elizabeth Hanselmann qui l'affirme
www://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lisabeth_Teissier
elle sait ce qu'elle dit.. elle est thésée.. tout de même!!

Écrit par : Maghnia | jeudi, 25 septembre 2008 10:14

De la spéculation

"Les socialistes n'ont pas le choix. Bien sûr qu'ils doivent capitaliser (sic [ndlv]) sur cette question auprès de l'opinion publique, qui ne peut comprendre qu'autant d'argent ait été gaspillé. S'ils ne bougent pas maintenant, il ne bougent plus." Dominique Reynié

Écrit par : nef | jeudi, 25 septembre 2008 12:56

Ecrit par : Maghnia | jeudi, 25 septembre 2008 10:14

oup's
pas 12% mais 1/12ème soit 8,33%

Écrit par : ..Magh | jeudi, 25 septembre 2008 13:13

Ecrit par : nef | jeudi, 25 septembre 2008 09:53

Disons que ... ça se vaut, du point de vue de la "femme marchandise", juste deux modes de ... commercialisation, des choix économiques en quelque sorte.
Mais il est vrai que la prostitution "à la papa" ( du type bunny ranch) a au moins le mérite de se donner pour ce qu'elle est.
Sans doute Canto Sperber aurait-elle des niagara de poncifs à déverser sur ce thème, et elle appellerait ça de la philosophie et sans doute Ali badou ou le médiacrate de service insisterait-il sur la "profondeur" de ces platitudes.
Je me demande comment Badiou fait pour cohabiter avec une gourde pareille , faudra que je lui demande ...

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 13:54

Douvres, Angleterre - Ambrozine Heron, 76 ans, et ses complices, ont été arrêtés en possession de 16 kilos de cocaïne d'une valeur estimée à plus d'un million de livres sterling (près d'1,3 million d'euros).

Le véhicule de la vieille dame, dans lequel se trouvait également sa fille de 48 ans et un autre complice supposé, âgé de 47 ans, a été inspecté par un chien renifleur. L'animal s'est agité en découvrant deux cabas contenant 20 boîtes, toutes remplies de cocaïne sous sa forme la plus pure.

Devant les tribunaux, Madame Heron, originaire de Chigwell dans l'Essex, a démenti les accusations de contrebande qui lui ont été adressées. Sa fille, Paulette Chambers, a quant à elle reconnu les faits lors de l'audience organisée mardi dernier.

Un téléphone portable, contenant différents messages échangés entre Mme Heron et son fournisseur, aurait été retrouvé dans le sac de la vieille dame. Ce sont les allers et venues du véhicule de Mme Heron (14 allers-retours au départ de l'Angleterre ces cinq derniers mois) qui auraient alerté les forces de l'ordre.

Le procès est en cours et devrait s'achever la semaine prochaine.

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 14:21

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 14:21

Cette histoire est "semblable" à une des nouvelles D'Andréa Camilleri; une association de bienfaisance sicilienne ( Amour et Fraternité) faisait faire le transport de la drogue par des aveugles, les cannes étaient creuses et les chiens dressés pour attaquer les autres chiens (surtout renifleurs)..C'est une idée de retraite complementaire;-))).

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 15:07

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 13:54 (entre nous)

Remarque : dès qu'elle ouvre la bouche on a envie de l'assommer, ceci explique peut-être cela;-))))

Écrit par : nef | jeudi, 25 septembre 2008 15:22

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 15:07

Je trouve inquiétant cette dérive délinquante de nos petits vieux à canne et de ces dames aux cheveux violets.
Nous vivons dans un monde dangereux et à l'avenir je changerai de trottoir à la vue d'un déambulateur.

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 15:33

Ecrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 15:33

Du racisme anti petits vieux maintenant ! ;)

Rien à voir... Nef, mail...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 septembre 2008 16:06

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 septembre 2008 16:06

On peut rire de tout et on le doit, vous qui êtes acide vous le comprenez bien...
Je n'ai pas peur et ne me sens pas visée par les délires droitiers de Pat Joyeux, en revanche je crains le politiquement correct et le fait qu'on ne peux plus rien dire sans être taxé de raciste ou d'antisémite..En 2008 Coluche et Desproges seraient voués aux gémonies..

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 16:42

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 16:42

Le racisme anti vieux était une plaisanterie. Évidemment.

Comme Joyeux galèje quand il dit changer de trottoir en croisant une petite vieille...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 septembre 2008 16:46

En 2008 Coluche et Desproges seraient voués aux gémonies..
Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 16:42

Racisme anti-vieux encore !!!

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 16:57

En 2008 Coluche et Desproges seraient voués aux gémonies..

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 16:42

Pas convaincu ... ils sont tous deux encore bien en cour, rediffusés régulièrement et Desproges est réédité d'abondance, et d'autant plus que dans son cas il s'agit d'un "humour" souvent très ambigu et parfois explicitement droitier.
(Comme tu t'en doutes Desproges ne m'a jamais fait rire)

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 19:00

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 19:00

ils sont diffusés et rediffusés parce qu'ils sont morts; donc inoffensifs pour les gardiens de la bien-pensance.
Je suis surprise en revanche que tu n'aimes pas Desproges, oui c'est ambigu et c'est celà que j'aime, oui il n'a jamais caché son antipathie pour la gauche...tu veux le maudire sur plusieurs générations!!

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 25 septembre 2008 19:24

C'est pas son antipathie pour la gauche qui ne me fais pas rire ( au contraire) c'est tout simplement son genre d'humour ... pas drôle et plein de frustrations rancies .

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 19:28

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 19:28

A part Badiou, qui apprecies-tu comme humoriste ???

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 20:38

Toi.

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 20:47

Ecrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 20:47

J'en laisse tomber mon fromage !

Écrit par : Patrice Joyeux | jeudi, 25 septembre 2008 20:59

Voila un banni en pleine forme, j'ai du rater un épisode !

Écrit par : odm | jeudi, 25 septembre 2008 21:28

Voila un banni en pleine forme, j'ai du rater un épisode !

Ecrit par : odm | jeudi, 25 septembre 2008 21:28

Oui. Il a été banni après supplique d'Urbain. Voir les derniers commentaires sur le billet d'avant...

Et puis j'ai pas l'esprit très censeur...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 septembre 2008 21:35

Oui. Il a été banni après supplique d'Urbain

Il a été dé-banni fallait t-il comprendre...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 25 septembre 2008 22:15

Plutôt une plaidoirie qu'une supplique, sans pour autant m'être fait l'avocat du diable, ne croyant ni en dieu ni à diable.
Mais j'avoue, sans vergogne, que le ravi mes semble plus divertissant que Desproges, à l'image de Bunny ranch il a le mérite d'annoncer clairement la couleur.

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 23:08

j'ai du rater un épisode !

Ecrit par : odm | jeudi, 25 septembre 2008 21:28

Oui, celui de la femme adultère ( le ravi échappant à la lapidation ).

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 23:15

Joyeux, plus qu'une femme adultère, un fils prodigue.
Urbain dans le rôle du père :

20. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa.
21. Le fils lui dit : Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils.
22. Mais le père dit à ses serviteurs : Apportez vite la plus belle robe, et l'en revêtez ; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds.
23. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous ;
24. car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie ; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.

Écrit par : odm | jeudi, 25 septembre 2008 23:35

Non pas vraiment le thème de l'évangile du jour ( voir le billet d'agathe).

Écrit par : urbain | jeudi, 25 septembre 2008 23:58

En disposer, ça veut dire le perdre le plus vite possible à n'importe qui ?

Écrit par : Anis Vert | dimanche, 28 septembre 2008 23:19

P90X Workout DVDs
P90X Workout
P90X
P90x reviews

Écrit par : p90x | lundi, 06 septembre 2010 09:26

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu