Avertir le modérateur

« LE POLAR DU PAUVRE | Page d'accueil | Des Vagues vagues ... »

lundi, 01 septembre 2008

Faut il coucher avec la droite pour faire carrière ? (épisode 1)

Vous n’allez pas me croire mais l’autre jour en  parcourant quelques quotidiens, j’ai été victime d’un soudain éblouissement et tel Archimède je me mis à pousser un Eurèka  sonore : j’avais trouvé le sujet de mon futur billet. Les seules différences avec Archimède fut que je ne courus pas nu à travers la ville et que ma découverte, vous allez  vous en apercevoir très rapidement ne risque pas de révolutionner la science !

1491482933.JPGBref ! Trêve de plaisanteries…1752184925.JPG

Avez vous noté, ces dernier temps la brutale promotion du sieur Claude Allègre, ancien ministre PS du gouvernement Jospin, scientifique de renommée mondiale qui nie absolument la thèse du réchauffement climatique, il doit d’ailleurs être le seul au monde à défendre cette "théorie" osée, c’est d’ailleurs à de tels combats qu’on reconnaît un scientifique de valeur !

Souvenez vous de Galilée et son fameux murmure à propos de notre planète, à l’issue de son procès par  notre Église toujours à la pointe du progrès humain,   « et pourtant, elle tourne »… Et bien notre génie contemporain pourrait lancer à la cantonade « et pourtant il fait de plus en plus froid , la calotte glaciaire, ne rétrécit pas, foi de socialiste ! »

Mais...

Vous l’avez bien compris et j’y arrive par des chemins pour le moins détournés, notre ancien ministre et dégraisseur de mammouths, à force de contorsions et mimiques  plus ou moins suggestives et répétées à l’égard du président a enfin réussi à attirer l’attention de ce dernier. Nicolas Sarkozy, qui adore les traîtres, les transfuges, les infidèles et le gibier avancé vient de lui confier une mission officielle dont le mandat est le suivant : organiser avant la fin de l’année des assises européennes de l’innovation.

Et là mes amis, je vous avoue être fort inquiet.

Avec ses théories fumeuses, nous imposera t-il de nouvelles théories aussi originales que les précédentes ? Décidera t-il que la terre n'est plus ronde mais ressemble à une galette ? Que la pollution est bienfaisante pour nos poumons ? Que l'énergie nucléaire grâce aux bienfaits de ses radiations, transforme favorablement l'évolution physiologique des êtres vivants ? Qu’il reste assez de pétrole pour mille ans ?  Que la démocratie est superflue tant qu’un démocrate comme notre président est à sa tête ?

1427116525.JPGMais vous n'avez pas tout entendu !  Notre Claude, ayant perdu ce qui lui restait de pucelage lors de sa violente mais brève étreinte avec notre chef d’état bien-aimé, s’est donc largement épanché sur sa relation paroxystique,  je cite en vrac : «  J’ai décidé d’aider mon Pays…. Donc, je me sens un devoir, d’autant que je suis extrêmement impressionné par le dynamisme du président…. Car Sarkozy est capable de faire exploser un certains nombre de freins, d’obstacles ou d’oppositions qui bloquent la stratégie d’innovation nécessaire à l’Europe… [ Quel homme ! dirait Jack Lang]… Oui, c’est un président réformateur, et même le seul leader européen réformateur d’envergure… »

Baste ! Notre expert ès langue de velours n'y va pas par quatre chemins !!

Claude Allègre dans son désir  de bien faire est devenu un orfèvre en lèche majesté, chacun aura compris que la posture du courtisan accroupi rapporte infiniment plus que la position de l'homme debout compétent. C’est peut être pour cette raison que tout va de mal en pis…

Je voudrais quand même terminer par une petite observation malicieuse : avez vous remarqué le nombre de retournements de vestes et de renégats qu’a généré le gouvernement Jospin ? Étrange, non ? Ils devraient peut être se poser quelques questions au PS, vous ne croyez pas ? Jospin serait il devenu le meilleur formateur de cadres pour  les gouvernements de droite ?

683637186.2.JPGEn vérité, le plus grand employeur de talents socialistes pour l'heure me semble être notre petit Nicolas. Alors, je vous le demande, pourquoi ne pas le remercier en le nommant directement à la tête du PS ? Cela éviterait toutes les funestes guerres des chefs et clarifierait au moins la situation ! Entre notre petit coquelet  qui se la pète grave, Bertrand  Delanoë, adepte de l'économie de marché libérale et notre coq de bruyère sur ses ergots en carton pâte, Nicolas Sarkozy, promoteur du marché libéral de l'économie, y aurait il davantage que l'épaisseur d'un duvet de poussin ?


Pour conclure, ma réponse à la question posée par le titre de ce billet concernant l'individu suce-nommé est OUI.


L’épisode 2 sera consacré à notre vieille connaissance  Claude (encore un !) Askolovitch, dont j’ai eu l’indicible bonheur d’écouter les éditoriaux sur Europe 1… Je fus tellement bouleversé par son impertinence que j'en tremble encore pour lui...

N’oublez pas de réserver votre exemplaire gratuit !

À plus.

Cui cui l’oiseau  siffleur et persifleur.

Commentaires

Oui, Lionel Jospin a accompli la part la plus difficile, le préalable indispensable à toute conversion au sarkozysme : donner à la "gauche de gouvernement" l'habitude de mener une politique de droite.

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 08:32

"Galileo Galilei" de Joseph Losey :
http://www.youtube.com/watch?v=ReOVL0qU1p4
... Il n'aurait jamais prononcé le fameux « Et pourtant elle tourne » (Eppur si muove).

"Allegro Allegri" de Stéphane Basset :
http://www.youtube.com/watch?v=mfvhvN3INC8
... Il n'aurait jamais prononcé le fameux « Il faut dégraisser le mammouth » (pour la traduction latine s'adresser à urbain, notre fort en thème).

Écrit par : Lord Nithorynque | lundi, 01 septembre 2008 09:15

Il y a un truc qui bizarrement disparu du web, où ça se trouvait naguère, c'est le "débat" entre ce gros con d'Allègre ( il me semble que dans son cas les subtiles périphrases sont de trop) et feu Haroun Ta Zieffe ( que je m'y mette ) à propos de l'éruption putative de la Souffrière de la Guadeloupe .
On y voyait l'inénarrable madarin ( apparatchick de l'éducation nationale en même temps que du PS -avec son pote Jospine de mouche ) se couvrir de pisse froide en tenant sa position indéfendable (qui aboutit à un ruineux et inutile exode des populations), sous un argument "d'autorité" dans la tradition de la scolastique la plus calcifiée, face à notre ex "Monsieur Catastrophes" goguenard.
Cela dit il convient de se féliciter du niveau actuel de recrutement de notre bouffon montreur de rats.
"L'abime se repeuple" comme dirait Semprun ( Jaïme), sans nous .

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 09:44

L'affaire de la Soufrière.
http://www.ipgp.jussieu.fr/~beaudu/soufriere/forum76.html

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 09:55

Court extrait audio du débat Tazieff / Allègre sur TF1 :
http://www.ipgp.jussieu.fr/~beaudu/soufriere/doc/1976-11-11_extrait_debat_TF1.mp3

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 09:55

Oui, déjà, à l'époque, notre allègre (?) gros con ne croyait pas aux faits et encore moins à leur juste appréciation, mais aux "mesures" ...

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 10:24

Les "mesures", ou la jouissance du petit chef qui enfin tient l'occasion d'exercer son autorité, même à mauvais escient ou à contretemps.

L'expérience malheureuse de la Soufrière (application aveugle de ce qu'on n'appelait pas encore le "principe de précaution" à une situation qui ne le justifiait pas) comme le rejet, aujourd'hui, par Allègre, du même principe de précaution qui engagerait à anticiper le réchauffement climatique (et même jusqu'à affirmer, seul ou presque, que le réchauffement climatique dû à l'activité humaine est tout à fait marginal) : deux positions qui n'expriment pas une contradiction, mais ne sont qu'une même illustration de la défiance d'Allègre vis-à-vis de l'expertise scientifique.

Amusant de rappeler cette affaire de la Soufrière, à l'heure précisément de l'évacuation de la Nouvelle-Orléans. Situation inversée bien sûr, l'évaluation d'un danger cette fois réel ayant été mésestimée ou ignorée, par ignorance ou par calcul, par les dirigeants politiques la dernière fois : "afin de ne pas répéter les mêmes erreurs que lors du passage de Katrina, il y a trois ans, les autorités ont ordonné l’évacuation massive du sud de la Louisiane et du Mississippi. Un million de personnes ont donc pris le chemin de l’exode alors que l’ouragan Gustav gagnait en puissance et s’approchait des côtes américaines." (AFP)

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 10:40

Je m'excuse auprès de vous pour la mise en page laborieuse de ce billet due à des problèmes avec l'éditeur des blogs "20 minutes" qui a été modifié ces derniers temps et pour les imperfections de style que j'ai tenté de corriger...

Je lance un appel désespéré pour la collecte de billets...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 10:55

Oui, mais le plus "révélateur" c'est la rhétorique argumentaire de notre allègre gros con, effectivement fidèle à lui-même au delà des contradictions et contre vérités innombrables que cela lui impose publiquement.
La vrai question est comment des cons pareils (ou comme sa boursouflure Kouchemerde, et tant d'autres) peuvent-ils encore "faire illusion", je veux dire ne pas être unanimement "reconnus" pour ce qu'ils sont de manière tellement évidente ?
Malgré la réponse apportée à cette question, de longue date, par mon maître rené ( première phrase du discours de la méthode), ce constat indéfiniment répété ne lasse pas de susciter ma consternation et ma perplexité .

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 10:58

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 10:55

Je peux t'en rédiger un, en langage vernaculaire, sur la rentrée littéraire et tout ce qu'elle nous révèle de "l'époque" .

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 11:01

Ecrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 11:01

Très bonne idée, Urbain !

Tu devrais même profiter de cette (petite) tribune pour conseiller des romans ou des auteurs.

C'est la rentrée littéraire, que je sache !

Y a quand même des gens qui lisent ce blog, tu sais Urbain !
Parce que lorsque tu lis une certaine presse, à part Amélie et Christine...

@ à ne pas confondre

Bien sûr ! La gestion de Jospin a amené une certaine gauche technocratique au pouvoir. Cette gauche issue des grandes écoles et grands corps de l'état a phogocyté le PS qui ne s'en remettra que difficilement.

Ces technocrates ne sont entrés au PS que pour satisfaire leurs ambitions personnelles, c'est pour ça qu'ils retournent aussi facilement leurs vestes puisque leurs seules convictions consiste en leurs propres carrières...

Selon moi, le PS souffre d'un trop plein d'intellectuels essentiellement de la fonction publique qui ont pris tous les rênes, ne laissant aucun citoyen moyen dans les instances dirigeantes. Et ça ne prend pas le chemin inverse avec la plupart des candidats au poste de 1er secrétaire !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 11:26

Sarkozy aime "le gibier avancé" ; on dit même "faisandé" non ?

Écrit par : Maître Capello | lundi, 01 septembre 2008 12:21

Concernant Asko,j'ai l'impression qu'un certain Daniel Schneidermann t'a grillé, cui cui...;-)))

Écrit par : etrun | lundi, 01 septembre 2008 12:23

Le PS a toujours été le parti de la classe moyenne; des cadres moyens ou sup, des fonctionnaires et des "artistes" en aucun cas celui des classes populaires.. Il y a eu connexion des gauches, aspirations communes, et moment historique qui a amené à l'élection de F Mitterrand (qui n'était pas de gauche). La classe ouvrière votait en majorité PC et une grande partie est passée directement au FN..Dans la plupart des pays démocratiques la droite au pouvoir est la normalité et la gauche l'exception. Situation que l'on retrouve aux USA; depuis 68, 2 présidents démocrates seulement; on glose sur le PS, mais dans quel pays du monde la gauche comme vous la définissez est au pouvoir?

Écrit par : Pamela de Barres | lundi, 01 septembre 2008 12:37

Ecrit par : Maître Capello | lundi, 01 septembre 2008 12:21

Je suis prudent... On dit aussi la charogne... Si je m'exprimais avec les vrais mots que je mets initialement, je me ferais fusiller à bout portant...

C'est terrible à dire, mais on vit une époque où (presque) tout est sujet à censure, procès, polémiques stériles. Et puis j'essaie de pas nous faire emmerder pour des futilités ou des insultes supposées... Dès l'instant que le concept apparait clair !

Ah ! On est bien loin des vieux billets et grossiers débats orduriers du début du siècle qui fleuraient bon la haine et la violence !
Et ma foi, dans un certain sens, tant mieux, mais il ne faudrait pas aller trop en sens inverse, sinon on risque de ne plus choisir que des termes aseptisés !

Après l'horrible "politiquement correct", l'épouvantable "billet correct" ? J'en frémis d'avance.

Écrit par : "cui ccui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 12:38

mais dans quel pays du monde la gauche comme vous la définissez est au pouvoir?

Ecrit par : Pamela de Barres | lundi, 01 septembre 2008 12:37

En Corée du Nord, à Cuba et au Venezuela !

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 12:48

Après l'horrible "politiquement correct", l'épouvantable "billet correct" ? J'en frémis d'avance.
Ecrit par : "cui ccui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 12:38

Bah c'est la meilleure ça cuicui ! Qui a imposé le politiquement correct et la pensée unique sur de nombreux sujets (l'immigration, l'islam, l'insécurité, les banlieues) si ce n'est la gauche au sens large (de besancenot à Chirac) ?

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 12:50

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 11:26

Je présume que lorsque tu parles du "trop plein d'intellectuels" au PS , tu fais référence plutôt aux "travailleurs manuels et intellectuels" chers à Georges Marchais qu'à l'intellectuel "engagé" incarné par Sartre ...

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 12:56

Ecrit par : etrun | lundi, 01 septembre 2008 12:23

Merde !!!;-))

On fera quand même ! Mais quelque chose de différent. Je ne regarderai pas pour éviter de copier, d'autant que je suis abonné à @SI mais que j'y vais rarement.

C'est marrant mais ça arrive souvent les mêmes sujets sans pompage aucun : forcément, en fonction des évènements, on parle un peu tous de la même chose. L'essentiel étant de ne pas se copier. Il faut avouer que Schneidermann est journaliste !

Alors comparé à un minable plumitif rigolard comme moi ? On ne combat pas dans la même catégorie ! Je suis assez lucide pour m'en rendre compte et reconnaître ma petitesse, sans fausse modestie... Je suis déjà content que certains me fassent l'honneur de me lire... Déjà que j'ai choisi le pseudo le plus con de la Toile pour qu'on (et je) ne me prenne pas au sérieux. Alors ?...

quelle est la personnalité qui va lire cui cui l'oiseau ? Hein ? Et le citer comme référence ? Ils ont leur fierté, tout de même ! Tu vois Urbain vendre un dans sa librairie haut de gamme un bouquin écrit par "hou hou" la chouette ou "cri cri" l'écureuil ? ;-)))

@ Pam

Exact Pam ! Pour l'instant, en tout cas ! Mais je demeure persuadé qu'il y aura un retour de balancier !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 13:01

Allègre.. Jospin.. Royale.. etc.. etc..
quand les gens de Gauche auront compris qu'en votant pour certaines gensses qui se disent socialistes.. qu'ils se fourvoient.. qu'ils votent centre mou.. donc à droite..
quand ils auront compris que la droite.. avec sa presse-super-puissance-politique nous manipule.. ils auront tout compris
mais ne trient-ils savamment les ceusses qui .. et les ceusses qui pas.. pour faire diversion?.. pour éviter la Gauche?..
(la seule)

qui sait?..
tout le monde!

Écrit par : la fourmi (rouge) | lundi, 01 septembre 2008 13:06

j'oubiais l'info déjà donnée.. mais bien sûr brocardée:
www.cpolitic.files.wordpress.com/2008/08/affiche_cnr_sarkozy.jpg?w=400&h=570

Écrit par : la fourmi (rouge) | lundi, 01 septembre 2008 13:36

Ecrit par : Pamela de Barres | lundi, 01 septembre 2008 12:37
C'est un vrai problème! Tu en déduis quoi? Tu as une solution?

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 12:50
Ta gueule, Joyeux.

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 13:01

C'est pas sur ASI, c'est en rebonds dans Libé (clic signature).

Écrit par : etrun | lundi, 01 septembre 2008 14:22

Bizarrement, à la lecture de cet article ("L'Ascension d'Askolovitch" par Daniel Schneidermann) je ne puis m'empêcher de repenser à ce récent éditorial de Paul Krugman (journaliste du New York Times) à propos du "conservatisme de mouvement" aux USA (un équivalent possible de la "rupture sarkozyste" à la française).

Extraits :
" C'est un réseau de personnes et d'institutions qui s'étend bien au-delà de la "vie politique" au sens habituel. En plus du parti républicain et de ses personnalités, le conservatisme de mouvement comprend des groupes de presse et de télévision, des instituts de réflexion (think tanks), des maisons d'édition, etc. Il est possible de faire une carrière complète à l'intérieur de ce réseau, et certains le font, avec la certitude tranquille de voir leur fidélité politique récompensée quoi qu'il arrive. (...)
Quand Bush est entré à la Maison Blanche, le conservatisme de mouvement s'est enfin trouvé en mesure de contrôler tous les leviers du pouvoir, et s'est vite révélé inapte à gouverner. Son choix de tout politiser, de donner priorité absolue au loyalisme partisan, crée une culture du copinage et de la corruption omniprésente dans ce que fait l'administration Bush, de son insuccès à reconstruire l'Irak à son impuissance devant les désastres de l'ouragan Katrina. Ses multiples échecs s'expliquent aisément : c'est ce qui se passe quand le gouvernement est aux mains d'un mouvement attaché à des politiques contraires aux intérêts de la grande majorité des Américains, donc qui doit essayer de compenser cette faiblesse intrinsèque en mentant, en donnant le change, en récompensant généreusement ses partisans. "

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 14:47

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 12:48
Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 12:50
Ne soyez pas plus bête que vous en avez l'air..les pays cités ne sont pas socialistes et vous le savez.
Quand au politiquement correct, il ne touche pas que ces catégories et depuis quelques années je dirais même qu'en ce qui concerne l'islam, les banlieues on est passé dans l'excès inverse, on stigmatise, désigne et on insulte.

@Etrun> comment aurais-je une solution? je pense que c'est une question de discours, de pédagogie; en France on ne cultive pas le vivre ensemble, la solidarité, les faibles sont culpabilisés. Juste une anecdote personnelle; samedi soir j'étais à un diner, on parlait du RSA, des convives étaient contre " pourquoi aider ceux qui ne veulent rien foutre"..

Écrit par : Pamela de Barres | lundi, 01 septembre 2008 14:49

" je voudrais quand même terminer par une petite observation malicieuse : avez vous remarqué le nombre de retournements de vestes et de renégats qu’a généré le gouvernement Jospin ? Étrange, non ? Ils devraient peut être se poser quelques questions au PS, vous ne croyez pas ? Jospin serait il devenu le meilleur formateur de cadres pour les gouvernements de droite ? "


Cuicui, la question est intéressante.
Est-ce qu'en acceptant pleinement l'économie de marché, le PS n'a pas perdu toute son âme ?

Est-ce que le fameux théorème libéral-socialiste, économie de marché puis redistribution de bénéfices aux plus grands nombres, n'aboutit pas finalement à la déroute idéologique de la gauche ? Comme si toute l'économie de marché de toutes façons n'était pas une course de quelques individus vers le plus de richesses en se foutant des conséquences sociales et écologiques pour le plus grand nombre. En privatisant les entreprises publiques tout en instaurant la CMU peut-on se préserver des effets pervers du capitalisme ? Peut-on comme Bill Clinton, ouvrir le marché américain aux productions manufacturières chinoises à bas coût (obtenus grâce au dumping social le plus dur digne d'un capitalisme esclavagiste), tout en promettant une couverture sociale que l'appauvrissement des classes moyennes et populaires face à cette concurrence faussée ne permettra pas de mettre en place (déficit oblige). L'écologie est-elle compatible avec cette primauté de l'économie de marché ?

Les libéraux décomplexés vous diront que les produits à bas coût (cf billet d'agathe de vendredi) compensent cette perte de revenus des classes populaires. Moi j'aurais tendance à n'y voir qu'un cercle vicieux, qui a court terme fit illusion mais qui a long terme n'est qu'une fuite en avant qui ne peut que déboucher sur de grands malheurs partout dans le monde (famines, guerres et déréglements climatiques). Les libéraux socialistes majoritaires au PS ont mis leur tête dans le sable et font comme si de rien n'était, pas de réponse = bonne réponse.

C'est finalement dans la réponse à ces questions que "l'ouverture" prend tout son sens. Peut-on rester fidèle à un idéal de société plus équitable et responsable lorsque que l'on est employé et que l'on fait carrière dans l'économie de marché ?
L'assujettissement à Total de Claude Allègre n'est que la suite de sa réforme du financement de la recherche et autre dégraissage de mammouth. Et une grande partie des cadres du PS, actuellement porteurs "sains", est susceptible de développer à tout moment la maladie de l'ouverture et d'aller faire un tour sous les draps de Nicolas Sarkozy.

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 15:00

@Pamela

Il faudra dire aux convives "contre" que le RSA est loin d'être une mesure sociale mais peut prendre de plein droit sa place dans l'arsenal néocons et le workfare state afférant. Ils seront contents comme ça. Les parasites et tire au flanc seront désormais obligés de prendre n'importe quel emploi pour être autorisés à la survie.

http://contrejournal.blogs.liberation.fr/mon_weblog/2008/08/rsa-un-mauvais.html

Écrit par : Nicks | lundi, 01 septembre 2008 16:50

Ecrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 15:00

Oui , je plussoie , naturellement, en rappelant que ces questions et les réponses qui semblent dorénavant à peu près évidentes, ont émergé dès "l'alternance" mitterandienne ( je veux dire bien avant le "règne" Jospin qui historiquement et factuellement n'était que le premier des apparatchiks du "prince de l'équivoque" comme l'appelait déjà raymond barre ...).

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 17:40

Bonjour, le bouton aperçu permet notamment de contrôler le rendu du billet. Notre plateforme de blog propose un certains nombre de gabarits qui peuvent être totalement modifiable et c'est pour ça que le rendu se fait juste sur la base du rendu du code html.
L'option de rendu est une option de backoffice, le résultat final en affichant la feuille de style est du front office c'est pour cela que vous ne pouvez pas vous rendre compte du rendu a priori

Aussi un petit conseil n'utilisez pas AOL comme navigateur, il ne respecte en aucun cas les standards web, le résultat visuel pourrait en être déformé. Firefox 3 est recommandé.

Écrit par : FAQ | lundi, 01 septembre 2008 17:46

Ecrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 17:40

Oui d'ailleurs Mitterrand avait pratiqué l'ouverture à grande échelle...Durafour, Soissons...et...l'Andouille de Vire à gauche (Stirn) qui a sévit dans mon Cotentin natal.

Sans parler des putes mediatico-publicitaires qui avaient ouvert la jambe gauche aussi grand qu'elles ouvrent actuellement la jambe droite.

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:08

Le discours des socialos sur l'économie de marché me fait penser à celui des présidents de Fédérations sportives sur le dopage.

Un des arguments pour ne pas accepter de laisser participer Pistorius aux Jeux Olympiques était que si sa prothèse lui procurait un avantage sur les autres concurrents, cela risquait de provoquer des amputations volontaires chez certains sportifs.;-(((((

L'économie de marché n'est autre qu'une grande compétition sportive où les plus faibles sont prêts à se faire amputer pour devenir plus forts que les autres.
Chercher la faille est l'essence même de l'économie de marché. Autant tenter d'arrêter une inondation avec une serpillière.

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:18

Ecrit par : FAQ | lundi, 01 septembre 2008 17:46

C'est l'explication technique des pertes financières de J. Kerviel ?

;-)))

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:21

Les charognes, les rats, les gros cons, les traitres et les putes... à ces termes outranciers (les mêmes qu'utilisent les lepenistes), on mesure combien tout débat démocratique est hélas impossible avec l'extrème-gauche.

Je sens beaucoup de colère en vous, qui pourrait être canalisée par la pratique régulière d'un sport.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 18:22

Bordel, j'écris un com de 30 lignes et il disparait !

Qu'est ce qu'il peut me casser les burnes le nouvel éditeur de "20 minutes" !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 18:24

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 18:22

La plus grande ouverture possible des jambes sonnait bien avec putes;-)))

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:25

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 18:24

Ras le bol de réécrire alors je fais une copie de tous mes comms un peu longs.

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:26

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 18:22

Tu veux qu'on se fasse une petite compet dans une piscine ? Ou alors une partie d'escrime sans que les épées soient mouchetées (quoique j'ai une petite préférence pour le sabre, comme je suis une fille je peux choisir ?) ?

Tu verras comme je sais bien me défouler, mon petit Pat et nous verrons si toi qui en appelle sans arrêt à la guerre, tu es si bon combattant.

Écrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:34

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 18:22

Pour toi, plus on trahit plus on est un type bien ?

Formidables, les "joyeuses" valeurs !

Et puis ton discours faisant passer Cuba et la Corée du Nord comme des terres de gauche me parait un peu éculé mon cher Patrice...

C'est incroyable comme tu dates... Je te rappelle que le mur de Berlin est tombé et que la géopolitique ne ne se cantonne plus au combat communiste contre le monde "dit libre"...

On croirait entendre le vieux et vermoulu sénateur Mac Carthy en 1950 dont le slogan fait marrer tout le monde (plutôt mort que rouge !)...

Comme quoi avec Joyeux, on fait du retapé avec du vieux... Mais si tu aimes le kitch ?

Un conseil, Patrice raisonne moderne : ça te changera et t'ouvrira des horizons que tu n'imaginais même pas !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 18:35

Ecrit par : etrun | lundi, 01 septembre 2008 14:22

Merci Etrun !

Merde ! Schneidermann m'a plomber !

Je ne vois pas ce que je pourrais dire d'autres sur Asko... Mon billet aurait été fort différent mais comment en dire plus ?

Snif !

Un billet sur les poules faisannes de Vendée pour remplacer ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 18:53

Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 18:22

Mon bon cryogène,
je revendique en effet le qualificatif de gros con comme décrivant assez parfaitement le personnage d'Allegre, sa vie , son oeuvre. Pour autant si on peut me proposer un vocabulaire aussi précis et adéquat, mais dépourvu des connotations qui semblent entraver selon vous la qualité du débat démocratique, je suis prêt, en témoignage du souci que j'ai de vos observations, à l'utiliser dorénavant pour qualifier ce gros con.

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 19:06

Ecrit par : nef | lundi, 01 septembre 2008 18:34

Comme quoi les préférences sportives ne reflètent pas les convictions sociales ou autres, apparemment tu préfères les sports individuels et moi les sports collectifs ou alors la pétanque.

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 18:36

Bah en fait vous êtes plutôt contradictoires, je trouve. Vous passez votre temps à dire que certains gusses du PS, les Allègre, Kouchner, Besson, DSK sont de droite, et quand finalement ils décident de virer leur cuti, vous les qualifiez de "traitres". Alors que finalement c'est un acte de fidélité à leurs idées, non ? Ils me font penser à des homos refoulés qui après de longues années de souffrance décident finalement de partir vivre avec leur amant :D Qui oserait leur jeter la pierre ???
(quelle tristesse de t'en prendre aux Joyeux et aux Allegre, cuicui )

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 19:13

Pour autant si on peut me proposer un vocabulaire aussi précis et adéquat, mais dépourvu des connotations qui semblent entraver selon vous la qualité du débat démocratique, je suis prêt, en témoignage du souci que j'ai de vos observations, à l'utiliser dorénavant pour qualifier ce gros con.
Ecrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 19:06


C'est un ami de Jospin.

Écrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 19:14

(quelle tristesse de t'en prendre aux Joyeux et aux Allegre, cuicui )

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 19:13

Tu as raison, Patrice : je suis tombé bien bas !

Si c'est toi qui le dit...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 19:16

HS /
Poutine, ce héros
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20080901.OBS9652/poutine_sauve_des_journalistes_en_tirant_sur_une_tigres.html

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 19:20

Ecrit par : Nicks | lundi, 01 septembre 2008 16:50

Une bonne guerre ! Rien de tel pour revivifier l'Europe !

C'est pas moi qui le dit c'est sur le blog de Jean Quatremer... Le 1er blog politique du Web français...

Une suggestion pour J4M, rasons le mondeet repartons sur de nouvelles bases ! Ce sera encore plus simple ! ;-)))

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/08/leurope-par-lp.html#more

Une pigeon est parti au USA. Un faucon en est revenu.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 19:40

Yep old boy, une bonne guerre, y'a qu'ça d'vrai

Écrit par : John Fourseas | lundi, 01 septembre 2008 19:42

Allègre ou l'insupportable "faux" electron libre. Tout est parfaitement organisé autour de de la même politique. D'ailleurs avec tous ces mouvements (des simagrées), universités des partis, noms des futurs élus qui s'élancent ... Les va-t-en guerre sont éclipsés avec un peu de dignité par ce déchaînement d'infos croisées. Le camouflet russe restera donc assez confidentiel.

Écrit par : agathe | lundi, 01 septembre 2008 20:19

C'est un ami de Jospin.

Ecrit par : Patrice Joyeux | lundi, 01 septembre 2008 19:14

Sans doute , la même farine d'apparatchicks insignifiants et arrivistes, mais jospin est moins gros ( et moins con ).
Donc ça te convient peut-être au plan de tes normes de débat démocratique, mais ça ne sert en rien le débat, par ce que ça ne nous dit rien du personnage et surtout rien qui relève de l'ordre du jugement ( permettant de comprendre de quoi il retourne ).
Jusqu'à nouvel ordre (qualifiant) et faute de trouver un vocable descriptif plus exact et conforme, je suis donc contraint de le qualifier de gros con .
pour Kouchemerde, tu vois, j'ai du chercher davantage et je diversifie ( sa Bousouflure, Crâne de montgolfière, etc ... ) il a un tempérament et une singularité qui invite aux images chantournée, mais pour Allègre,non, gros con, c'est juste et ça suffit.

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 20:32

j'ajoute que Kouchemerde est également un gros con , naturellement, mais au mode figuré, comme une modalité implicite mais qui ne suffit pas, à elle seule, à décrire la particularité ni l'ampleur du caractère concerné, alors que Allègre c'est vraiment du sens propre, il est proprement et essentiellement un ... gros con ( on ne s'en lasse pas ).

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 20:36

Ecrit par : (ne pas confondre) | lundi, 01 septembre 2008 14:47

A propos du "conservatisme de mouvement" de Paul Krugman (journaliste du New York Times).

Mais, mais... c'est - en principe - merveilleux : c'est le Parti Unique en France !!! Et ce, depuis combien de temps, alors ? A vrai dire peu importe, puisqu'il suffit de déterminer depuis combien de temps, rien ne va plus...

Écrit par : allègre - guiness | lundi, 01 septembre 2008 20:39

Peut-on être de gauche avec des valeurs de droite ?
La réponse est oui quand je lis la detresse des marxistes historiques !
maintenant je pense qu'allègre à raison quand il prétend que le réchauffement climatique ne peut pas être attribué uniquement aux activités humaines, en clair le réchauffement n'est pas qu'anthropique !
D'ailleurs les taxes qui fleurissent en ce moment au nom du dogme des gaz à effet de serre devraient alerter l'intelligence des lecteurs de ce blog !
Mais j'aimais beaucoup Haroun Tazieff au nom si doux, si slave !

Écrit par : odm | lundi, 01 septembre 2008 20:42

Ecrit par : odm | lundi, 01 septembre 2008 20:42

Manifestement l'intelligence de cryogène est alertée ... et on voit ce que ça donne !
Une précision, si tu peux et veux bien me la donner , dans ton esprit c'est qui les" marxistes historiques" ( en pleine détresse ) Moskovici , Aubry , Robert Hue ?

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 21:10

Ecrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 21:10

Peut-être qu'il fait référence à un libraire de la rive gauche;-))
Robert Hue!!! c'est vrai qu'il a sévi il y a quelques années.

Écrit par : Pamela de Barres | lundi, 01 septembre 2008 21:34

Oui Cui cui, je suis un assidu du blog quatremerien et ma réaction à son post néocons a été censurée illico :oB Les vacances au states ça monte à la tête apparemment...

Écrit par : Nicks | lundi, 01 septembre 2008 22:00

les néocons sont des gros cons, comme les autres .

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 22:21

Ecrit par : Nicks | lundi, 01 septembre 2008 22:00

Un jour J4M m'a censuré en envoyant un mail. Bon. À mes yeux, mon com était anodin et puis 30 minutes plus tard, il m'envoyait un mail me félicitant pour mon observation en s'excusant presque de l'avoir supprimée.

À partir de ce jour j'ai considéré qu'il était caractériellement un peu louf...

Il en est même touchant jusqu'à un certain point. S'impliquer à ce point dans son blog devient presque un sacerdoce et il faut lui rendre hommage...

Sa première place au wikio politique, il la mérite 100 fois, surtout quand tu vois le palmarès actuel qui j'en suis certain, ne reflète en rien la Toile...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 01 septembre 2008 22:24

chépakicé ce quatremerdes ( à part que c'est un gros néocon ? ) et on s'en tape : on a déjà le ravi cryogénisé pour nous divertir de ses saillies bouffones, ça suffit largement comme repoussoir comique. Comme il biberonne le spectacle depuis pas mal de temps , et quand bien même il est mis en sommeil épisodiquement, il nous donne déjà un aperçu consistant des âneries diffuses .

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 22:36

les néocons sont des gros cons, comme les autres .
Ecrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 22:21

Monsieur urbain, vous êtes de plus en plus grossier ! je ne vous félicite pas ;-)
Et à l'occasion de la rentrée, bientôt des nouveautés à cette adresse ?
http://www.dailymotion.com/urbain_glandier

Écrit par : Maître Capello, le retour | lundi, 01 septembre 2008 22:40

Ecrit par : Maître Capello, le retour | lundi, 01 septembre 2008 22:40

Oui, mais pour l'heure ce seront surtout des dédicaces d'auteurs de romans et essais.
Des projets plus "couillus" ( et sans gros cons) en vue dans l'ordre de l'histoire des idées et de la critique sociale "qui se fait encore" , mais rien n'est encore décidé.

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 22:44

Pour les bouquins , j'ai promis une "chronique" à cui-cui ... prochainement.

Écrit par : urbain | lundi, 01 septembre 2008 22:53

Merci des précisions

Écrit par : Maître Capello | lundi, 01 septembre 2008 23:07

Bonne nuit les NRV...

Écrit par : le marchand de sable | mardi, 02 septembre 2008 01:17

Oui Cui cui, j'ai été plusieurs fois censuré et après explications mailées, je m'aperçois qu'il agit sur impulsion. Faut dire que je l'énerve souvent et que je sais que mes propos peuvent produire cette réaction. Il suffit en général de réécrire mon post, un peu différemment mais sans perte de sens et ça passe.

Il n'en reste pas moins que son dernier post (avant dernier maintenant)était pas piqué des hannetons. Je me demande où va s'arrêter sa dérive à droite.

Cependant, son blog est interessant et a une diffusion assez impressionnante. Il permet à pas mal de gens de faire passer leurs opinions. Moi qui suit un adepte du débat d'idées et un idéologue assumé, je ne peux que m'en féliciter.

Tu interviens sous quel pseudo si c'est pas indiscret ?

Écrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 10:21

Ecrit par : odm | lundi, 01 septembre 2008 20:42

Je crois avoir produit un comm suffisamment long sur le sujet.

Tiens tu nous refais le coup des savants hérétiques. Que ceux qui mesurent le taux de CO2 dans l'atmosphère soient brulés (tant pis pour le rejet de CO2).
Tu devrais également être alerté par le fait que Allègre et son précieux IPGP (la page internet des relations avec l'entreprise est en construction depuis des années) voient un grand nombre de leurs doctorats financés par Total. D'ailleurs tous les détracteurs de l'influence anthropique sur le climat, comme Courtillot, font partie de l'IPGP. Devant le grand public, ils se font les détracteurs de l'influence du CO2 dans le réchauffement climatique, mais plus discrètement ils se font financer par les firmes pétrolières et d'extraction du gaz des programmes d'évaluation et de recherche sur le stockage du CO2 dans les couches géologiques. Quand aux taxes, il est évident que c'est un cache-misère de l'inaction (en France monopolisé par les anciens compagnons de Brice Lalonde, de Génération Ecologie ce qui veut tout dire), tant que nous continuerons à extraire des énergies fossiles, nous les utiliserons. Comment croire que l'on puisse extraire en 200 ans des millions d'années d'accumulation dans les sols de carbone, sans influencer le climat ? Ah oui j'oubliais, la terre n'a que 4000 ans et tout le carbone (humains, végétaux) n'est apparu qu'avec Adam et Eve.

Alors pourquoi le Vatican....

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/environnement/0,,4061291,00-les-voies-du-seigneur-passent-par-l-ecologie-.html

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 10:40

L'ouragan Palin menace la convention républicaine.
www.liberation.fr/actualite/monde/349506.FR.php

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 11:01

Ecrit par : odm | lundi, 01 septembre 2008 20:42

Je crois avoir produit un comm suffisamment long sur le sujet.

Tiens tu nous refais le coup des savants hérétiques. Que ceux qui mesurent le taux de CO2 dans l'atmosphère soient brulés (tant pis pour le rejet de CO2).
Tu devrais également être alerté par le fait que Allègre et son précieux IPGP (la page internet des relations avec l'entreprise est en construction depuis des années) voient un grand nombre de leurs doctorats financés par Total. Quand aux taxes, il est évident que c'est un cache-misère de l'inaction (en France monopolisé par les anciens compagnons de Brice Lalonde, de Génération Ecologie ce qui veut tout dire), tant que nous continuerons à extraire des énergies fossiles, nous les utiliserons. Comment croire que l'on puisse extraire en 200 ans des millions d'années d'accumulation dans les sols de carbone, sans influencer le climat ? Ah oui j'oubliais, la terre n'a que 4000 ans et tout le carbone (humains, végétaux) n'est apparu qu'avec Adam et Eve.

Alors pourquoi le Vatican....

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/environnement/0,,4061291,00-les-voies-du-seigneur-passent-par-l-ecologie-.html

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 11:30

Ecrit par : odm | lundi, 01 septembre 2008 20:42

Je crois avoir produit un comm suffisamment long sur le sujet.

Tiens tu nous refais le coup des savants hérétiques. Que ceux qui mesurent le taux de CO2 dans l'atmosphère soient brulés (tant pis pour le rejet de CO2).
Tu devrais également être alerté par le fait que Allègre et son précieux IPGP (la page internet des relations avec l'entreprise est en construction depuis des années) voient un grand nombre de leurs doctorats financés par Total. Quand aux taxes, il est évident que c'est un cache-misère de l'inaction (en France monopolisé par les anciens compagnons de Brice Lalonde, de Génération Ecologie ce qui veut tout dire), tant que nous continuerons à extraire des énergies fossiles, nous les utiliserons. Comment croire que l'on puisse extraire en 200 ans des millions d'années d'accumulation dans les sols de carbone, sans influencer le climat ? Ah oui j'oubliais, la terre n'a que 4000 ans et tout le carbone (humains, végétaux) n'est apparu qu'avec Adam et Eve.

Alors pourquoi le Vatican....

http://tf1.lci.fr/infos/sciences/environnement/0,,4061291,00-les-voies-du-seigneur-passent-par-l-ecologie-.html

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 11:30

"Bis repetita placent."
car odm a la tête dure, il lui faut bien ça.

Écrit par : urbain | mardi, 02 septembre 2008 11:46

Ecrit par : urbain | mardi, 02 septembre 2008 11:46

Les voies de 20 minutes deviennent de plus en plus impénétrables.

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 12:05

Ce cher Jean Quatremer(2) fait partie de la revue relatio qui en présentation de sa ligne éditoriale et cela ne manque pas de sel, termine par :

"Avec la volonté de mieux répondre à la question clef que posait le polémologue Gaston BOUTHOUL à Strasbourg dans les années 50 avec Louise WEISS : « Qu'est-ce qu'on fait quand on ne fait pas la guerre ?»."

Mais dis moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es :

Dont deux des parrains (les phrases grotesques accolées à leur noms ne sont pas de moi, mais bien choisies par eux) ne sont autres que...

Bernard-Henri LEVY, pour qui "les idées n'ont pas de frontières".
André GLUCSKMANN, "définir le Mal est plus complexe et plus vital que de définir le Bien"

Cela ne s'invente pas.

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 14:19

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 11:01

A force de fouiller dans les affaires privées des adversaires, il fallait s'attendre à un retour; évidemment quand on est évangéliste pur et dur.

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 02 septembre 2008 14:20

Oui Nef, la deuxième gauche en force, celle qui a abandonné toutes les luttes pour la défense de la liberté, enfin de la sienne.

Écrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 14:29

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 02 septembre 2008 14:20

Oui, voila les conséquences d'un choix de dernière minute. Dommage car Sarah Palin, personnalité sympathique et courageuse, ne mérite pas un tel déballage de sa vie privée.
Enfin, elle savait ce qui l'attendait...

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 14:49

Ecrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 14:29

Le créationnisme politique qui veut que toute la géopolitique mondiale soit née du 11 septembre est à peu près aussi idiot que le créationnisme religieux.

Jean Quatremer(2) est mal parti s'il se met à citer les dirigeants baltes pour éclairer les choix à venir de la diplomatie européenne, car le "mythe fondateur" du cordon sanitaire des pays baltiques est paranoïaque.

Encore et toujours la peur.

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 14:50

Encore et toujours la peur.
Ecrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 14:50

C'est toujours mieux que l'irénisme.

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 14:55

Houla Pat, venant de quelqu'un qui trouve une fondamentaliste ultra-conservatrice sympathique, votre qualification irèniste tombe un peu à plat. D'autre part, je pense que vous ne trouverez pas grand-monde ici pour dire que Poutine est un brave garçon inoffensif (il maîtrise une tigresse à main nue ou presque, c'est dire :oB). Pour autant, Bush n'en devient pas un bon gars. Il est toujours le fou illuminé,sous-doué, manipulable et entouré de sa bande d'amis industriels qu'il couvre de cadeaux. Tiens, ça me fait penser à quelqu'un, mais à qui ?...

Je crois qu'il y a une approche médiane entre ces deux extrème. Elle a à voir avec une certaine tradition française d'équilibre et d'indépendance diplomatique héritée de l'après-guerre. Quand la droite était encore une formation soucieuse du bien commun (au moins un peu)(en tout cas plus que les ultra individualistes opportunistes qui composent les phalanges sarkoziennes)...

Écrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 15:14

L'irenisme est une notion assez floue et tout à fait subjective mais venant d'un petit va t'en guerre qui pense que "Le roi Lion c'est l'histoire de la vie" cela ne m'étonne pas trop. On a les références que l'on a et les philosophies que l'on mérite.

Et puis, tu as raison d'être atlantiste mon petit pat, car tout bon patriote sait que les portes du paradis sont gardées par des GI's.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/notre%2Bmusique%2Bgodard/video/xm9iw_notre-musique_shortfilms

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 15:15

Ecrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 15:15

Le roi Lion?
le lion napoléon peut-être?
www.fr.youtube.com/watch?v=FO7hB8oqSJc&feature=related
ou le lion commercial
www.fr.youtube.com/watch?v=ZvT-eGgZDnQ&NR=1
;-)

Écrit par : Maghnia | mardi, 02 septembre 2008 15:33

Il est toujours le fou illuminé,sous-doué, manipulable et entouré de sa bande d'amis industriels qu'il couvre de cadeaux.
Ecrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 15:14

Pourtant tout le monde reconnait que la décision du "surge", fut le choix le plus courageux et audacieux pris par un président américains depuis plusieurs dizaines d'années. Choix gagnant qui a permis de gagner la guerre d'Irak.
L'Histoire lui rendra raison d'avoir lancé et gagné la guerre en Irak, d'avoir libéré les peuples irakiens et afghans des griffes de Saddam et des Taliban, d'avoir réduit à néant les ambitions nucléaires nord-coréennes, et domestiquement d'avoir baissé les taxes, d'avoir amélioré la couverture médicale et d'avoir rendu les USA plus surs qu'à la fin de la présidence Clinton.

Pas si mal pour un "sous-doué" (tout de même diplômé de Yale...) !


Ecrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 15:15

Beaucoup de mépris et de mensonges ignobles dans tes propos, comme à chaque fois que quelqu'un ne partage pas tes convictions naives façon "Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles".

Pour ta gouverne, l'irénisme n'est pas une notion floue, mais fait référence au "pacifisme" des années 30, complaisant face à la montée du nazisme. D'où le parallèle aujourd'hui avec la montée du péril islamiste et des impérialismes russes et chinois.

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 15:43

C'est une plaisanterie, je suppose, monsieur Joyeux ?

Bon la guerre d'Irak est gagnée. Ah ? Vous voulez dire que cette guerre a effectivement gagné le titre de plus gros gaspillage infructueux de fric de tous les temps (3000 milliards de dollars, une paille). Depuis combien de temps n'y a t'il plus eu d'attentats au fait ?

La population afghane retrouve de la sympathie pour les talibans, c'est dire si elle remercie chaudement les liberateurs américains de leur présence depuis sept ans.(c'était la seule intervention américaine où l'on pouvait trouver de la légitimité, bien entendu les néocons ont tout gâché et ont soigneusement oublié d'aller se frotter aux zones tribales du Pakistan ou Ben Laden coule sans doute des jours paisibles)

Les ambitions nucléaires nord coréennes ? Bigre, le monde l'a échappé belle. Vivement la mise au pas de l'Iran ! (maintenant que l'Irak est une contrée pacifiée, ça ne devrait pas tarder)

Pour baisser les taxes, il les a baissés. Bon bien sûr, il ne faut pas compter sur les services publics là-bas, ne pas être pauvre donc. La sécurité sociale ? Non franchement, un peu de sérieux : plus de 40 millions d'américains n'ont pas de protection sociale. C'est d'ailleurs un des objectifs principaux des démocrates d'améliorer ce scandale dans un pays aussi riche.

Diplomé de Yale, Junior ? Elève médiocre si j'ai bien lu. Et puis, le plus dur aux USA, c'est pas d'avoir ses exams mais de rentrer à l'université. Heureusement, papa avait des relations et un compte en banque grassouillet.

Il y a de très bonnes choses en Amérique, des choses qui peuvent être défendues. Pourquoi vous ingéniez vous à justifier le pire ? Pour passer pour aussi crétin que votre modèle de président ?

Écrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 16:18

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 15:43

Tu vois que c'est flou puisque tu as besoin d'apporter quelques précisions;-)))

Quand au pacifisme des années 30, tu me fais bien rire. Aucune époque n'a connu proportionnellement un réarmement plus intensif que les années 30. Il suffit de voir l'évolution des armes en quelques vingt années pour se rendre compte à quel point argent et recherche ont été mobilisé par un effort de guerre quasi-ininterrompu. (je vais faire simple pour toi) Il faut croire que contrairement à la thèse 4merienne, lorsque l'on se réarme on ne produit pas la paix mais la guerre.

Toutes tes petites théories sur les années 30 sont la reconstitution à l'identique de la thèse martelée par la propagande collabo des vichystes. Thèse simpliste selon laquelle la défaite française serait dûe à la lacheté française d'une société grangrenée par les juifs, les communistes, les francs maçons et les pacifistes.

Tu calques là-dessus une bonne dose de soi-disant "esprit munichois" tracé à gros traits, sans même te soucier de tous les traits qui dépassent largement ton déjà fort grossier croquis.

"Il est clair que pour une nation qui a un ennemi, il est nécessaire de s'armer ; mais il est aussi vrai que si une nation a des armes, il est nécessaire qu'elle ait un ennemi. Pour justifier les armements, la peur et la tension doivent être maintenues et chaque partie utilise l'autre comme un épouvantail." J. Robinson.

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 16:41

Nicks

Je comprends votre désarroi devant la victoire de la Coalition en Irak. Je suppose qu'il y a encore quelques mois, vous étiez comme tant d'autres l'un des propagandistes du "nouveau Vietnam". Sauf que la réalité est tout autre.

Le coup génial du surge, mené de main de maitre par le général Pétraeus a en effet permis de quasiment annihiler la présence d'Al Qaida en Irak, le nombre de combattants assimilés passant de 12000 à seulement 1200. De même, les frontières sont moins poreuses et le nombres de nouveaux combattants étrangers en Irak diminue chaque mois.
Un bon article sur la déroute d'Al Qaida en Irak: www.timesonline.co.uk/tol/news/world/iraq/article4276486.ece

Symbole de cette déroute du terrorisme en Irak, l'armée irakienne réinvestit la province d'Al Anbar, autrefois le bastion des terroristes d'Al Qaida:
www.nytimes.com/2008/09/02/world/middleeast/02anbar.html

Sur un autre front, l'Armée du Mahdi du chiite Moqtada Sadr, largement décapitée depuis l'automne 2007, vient tout juste de renouveler sa trève jusqu'à nouvel ordre:
www.news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/7586284.stm

Résultat de moins en moins d'attentats et de victimes militaires depuis le début du surge. On mesure d'ailleurs le succès de cette politique au silence relatif des médias, pourtant avides il y a encore quelques mois du moindre attentat, de la moindre victime militaire américaine.

Conséquence d'un pays de plus en plus pacifié, l'économie irakienne connait un boom sans précédent avec la création de nombreuses entreprises, de commerces, et la diminition du chomage: www.newsobserver.com/news/story/1195697.html

D'ailleurs les américains ne s'y trompent pas puisque le taux de confiance dans une victoire américaine n'a jamais été aussi haut depuis Janvier 2004, soit un mois après la capture de Saddam! www.rasmussenreports.com/public_content/politics/mood_of_america/war_on_terror/war_on_terror_update

A la victoire militaire, s'ajoute biensur le succès politique car dès 2005, et ce pour la première fois depuis longtemps, les irakiens ont pu eux même choisir démocratiquement leurs représentants à l'assemblée nationale constituante. L'excellente participation, de l'ordre de 60% démontre le succès de ce scrutin et du retour à la démocratie en Irak.

Voilà, Mission Accomplished !

Concernant la Corée du Nord, votre ironie cache bien mal votre gène. Oui le monde va bien mieux depuis que le fou Kim Jong Il a renoncé, peut être temporairement mais c'est déjà ça de pris, à ses projets nucléaires. On ne peut que s'en féléciter. L'Iran ne représente pas la même menace puisque l'ensemble des agences de renseignement américaines ont conclu au gel depuis un certains temps de son programme nucléaire.

Concernant l'assurance maladie, Bush a permis d'élargir son fonctionnement, via Medicare, à 40 millions d'américains supplémentaires, principalement retraités et les handicapés:
www.news.bbc.co.uk/2/hi/americas/3302389.stm
Faut-il l'en blamer ? Pourquoi donc vos amis démocrates si soucieux du sort des plus faibles ne l'avaient-ils pas fait avant ?

(au fait vous m'avez fait marrer hier en qualifiant le workfare de concept "néocon", alors qu'il a été mis en place par Clinton dans les 90's !)

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:03

Tu crois vraiment à tes mensonges ou quoi ?

Tu vis vraiment dans un monde parfait toi, l'Occident n'a pas d'ennemi, ou alors se les invente (?), youpi c'est la fin de l'Histoire. Merde, on a eu tous eu une sacré hallucination collective quand les islamistes ont attaqué Paris,New York, Londres et Madrid (liste non exhaustive).

Tu me parles de course à l'armement alors que les attentats du 11 septembre ont prouvé que du fanatisme et quelques cutters pouvaient supprimer des milliers de vie en quelques minutes. Quel anachronisme !

Bon maintenant traite moi de parano, de néocon, roilioniste ou autre, peu importe, car comme disait le bon président Jefferson, le prix de la liberté c'est la vigilance éternelle !

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:14

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:03

Tout va bien, ce ne sont pas des soldats américains qui se font tuer juste des irakiens enfin vraiment libres.

http://afp.google.com/article/ALeqM5jBeJCFM3Vi3BnD9EJF1qZbbEmPzQ

Comment on qualifie ce genre de tuerie en langage militaire, ah oui, cela s'appelle "faire prendre à l'adversaire une sacrée raclée".

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 17:20

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:14

Tsss, Tsss, de plus en plus décousu mon petit Pat.
N'oublies pas que l'irenisme selon ta définition faisait allusion aux années 30. Pas de Ben Laden à l'horizon dans les années 30.

Tu finis par t'emmêler les pinceaux, avec tes comparaisons historiques à deux balles.

Tu en as beaucoup des citations qui ratissent large comme celle-là ?

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 17:27

Claude Allègre n'est pas le seul à ne pas croire au réchauffement climatique, George W Bush Jr à déclaré vers 2002 ou 2003 que les Etats-Unis ne produisez pas plus de gaz à effets de serre que l'Afrique.

A l'époque, les Etats-Unis produisait 25% des gaz à effet de serre mondiaux, l'Afrique, 4%.

Il faudrait penser à sortir un recueil des citations de notre mangeur de Breitzels favoris, ça se vendrait.

Écrit par : Zergy | mardi, 02 septembre 2008 17:40

Ecrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 17:20

Quelle malhonnêteté intellectuelle !

Je te parle d'une tendance extrèmement positive, observée depuis près d'un an par les journalistes sur place, et toi tu prends pretexte d'un attentat pour dire que tout est faux.

C'est tout aussi malhonnête que si tu te servais d'un accident récent pour nier les statistiques sur la baisse des accidents de la route depuis quelques années.

N'importe quoi...

Ecrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 17:27

Ne fais pas exprès de ne pas comprendre !
On parle d'irénisme par transposition aux temps actuels de l'attitude qui consistait à faire l'autruche face à une menace bien réelle. L'irénisme désigne cette attitude, pas la nature de la menace ! Ou alors il va falloir inventer pour chaque situation nouvelle, un mot nouveau.

Encore une fois, n'importe quoi !

Écrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:50

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:14

En tout cas dans le Caucase où un milliers d'ethnies sont susceptibles de prétendre à l'indépendance, on ne résoudra pas les crises avec les simplissimes schémas néo-cons des faucons ou grâce à la quête vitale du Mal de Glucksmann.

Les solutions durables devront être négociées en fonction de l'histoire, des langues, des religions, des cultures communes, des volontés d'indépendance plus ou moins affirmées.

L'occidentalisation ou l'Otanisation ne résoudra pas tous les conflits. Cela ne serait qu'un nouveau couvercle sur une cocotte-minute. A moins que l'Otan ne veuille jouer le même rôle que l'armée soviétique et museler les minorités par la répression.
Visiblement, la Georgie ne me semble pas un état suffisamment apaisé en raison de ses conflits avec les deux républiques séparatistes pour que son entrée dans l'OTAN ne soit pas problématique, en raison de l'assistance automatique qu'entraîne cette adhésion. Qui plus est son dirigeant manque pour le moins de contrôle et de modération.

Alors oui pour une fois je suis d'accord, le monde n'est ni parfait, ni blanc, ni noir.

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 18:20

Ou alors il va falloir inventer pour chaque situation nouvelle, un mot nouveau.

Ecrit par : Patrice Joyeux | mardi, 02 septembre 2008 17:50

C'est ta proposition la plus intelligente de la journée.

Je ne suis pas plus d'accord avec le terme de vietnamisation pour l'Irak qu'avec l'esprit munichois concernant le conflit dans le Caucase.

Écrit par : nef | mardi, 02 septembre 2008 18:25

Ben vous voyez ... à quoi bon aller chercher des quatremerdes et des roufiolles alors qu'on a notre antipodiste conceptuel cryogénique pour divertir le chaland "à domicile", sans compter qu'il est bien plus convivial que tous ces ... gros cons.

Écrit par : urbain | mardi, 02 septembre 2008 21:06

Je fais une difference entre pat et nef, urbain et consorts quand ils lui répondent.

Joyeux a une force que vous n'avez pas, il croit.

Vous pourrez ferrailler tant que vous voulez, il sera toujours plus fort car il emploie la raison comme une arme et vous comme une fin.

Vous ne comprendrez decidément jamais rien, il croit et vous doutez, c'est plié !

Écrit par : odm | mardi, 02 septembre 2008 21:57

d'ailleurs la doctrine atlantiste est basé sur une croyance : le sionisme !

avant d'être voué aux gémonies des chasseurs d'antisémites larvés, je vous invite à visiter ce lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sionisme_chr%C3%A9tien

Écrit par : odm | mardi, 02 septembre 2008 22:05

@Joyeux

http://www.liberation.fr/actualite/monde/199203.FR.php

14000 morts depuis le début de l'année... Vous avez raison, l'Irak ressemble à un pays furieusement en paix. Il y a eu des attentats le 28 Juillet, le 8 Août, le 14 Août, le 18 Août,le 26 août, aujourd'hui même, et j'en oublie sûrement. C'est moins que l'année dernière, cool. Combien de morts depuis le début de la guerre ? Rien que dans la province d'al Anbar, 1300 américains, 6000 irakiens. Pourquoi ? Pour expurger des combattants d'al quaeda qui ne s'y trouvaient pas avant l'invasion. Il a fallu acheter les chefs tribaux et pactiser avec les iraniens pour calmer une situation sans doute bien provisoirement si on tient compte du ressentiment des sunnites du coin, des luttes intestines entre chefs tribaux et du court circuitage du pouvoir central.

Je pose une petite question. Admettons qu'au bout de cinq ans, la plus puissante armée du monde arrive à légèrement réduire l'anarchie qui règne en Irak depuis son arrivée, pour autant, les 3000 milliards de dollars dépensés n'auraient-ils pas été plus utiles mis dans d'autres projets de pacification, par le développement par exemple. Pour cela il aurait fallu bien entendu que l'objectif des faucons soit réellement d'apporter la démocratie et la paix dans le monde (démarche déjà bien délicate car très occidentale) , pas de contrôler les immenses réserves de pétroles irakiennes.

Mon dernier paragraphe peut servir à rebondir sur votre autosatisfaction concernant le développement en Irak. Il faudra attendre 2012, si la paix revient, pour retrouver une production électrique satisfaisante, selon le ministère irakien de l'électricité. Quasiment 10 ans ! 3000 milliards de dollars, rappelez vous (chiffrage de Joseph Stiglitz).
Quant à votre lien, vous me permettrez de ne pas prendre les propos d'un général américain pour argent comptant. Quand bien même l'Irak revivrait économiquement et c'est heureux si ça arrive un jour, je vois bien là l'indécence des néolibs qui se réjouissent du fric poussant sur les morts. Y a vraiment que ça qui vous fait jouir...

Finissons sur l'implantation triomphale de la démocratie et de son cortège de corruption et de règlements de compte entre chiites et sunnites (combien de ces derniers se sont déplacés pour voter dans la maintenant si paisible province d'Al-Anbar ?). On en reparlera très bientôt.

Il faut du culot pour parler de mission accomplie avec cette arrogance toute ricaine, alors même que rien n'est fini là bas. Vous me faites penser à un petit arriviste sur le blog de Quatremer qui passait son temps à affirmer avec aplomb et suffisance que l'économie européenne était découplée de son homologue américaine et que nous ne risquions pas la moindre récession. Je ne le vois plus pour le moment, étrange :oB

Je vois que vous ne pipez mot de l'Afghanistan qui vient de prendre le leadership en nombre de tués américains au mois d'Août. Tiens tiens...

Bon sur Medicare, qui comme vous le dites ne concerne que les personnes de plus de 65 ans et les handicapés qui ont cotisés au moins dix ans, sabrons le champagne ! Ah, on me dit qu'en fait cela équivaut à une privatisation du système et que c'est à cette condition que les lobbies, notamment patronaux ont accepté la réforme qui avait échoué en 1993 sous Clinton, qui apparemment n'était pas assez pote avec les oligarques (pourtant...)Par décence, je ne comparerais pas le système américain à notre bonne vieille sécu, que votre chef va démolir par pure idéologie et fascination pour les Etats-Unis.

J'ajoute que les démocrates ne sont pas mes amis, que Clinton était autant de gauche que peut l'être toute proportion gardé DSK chez nous. Mais pour hypocrite qu'il soit, on ne peut quand même pas le taxer d'avoir élaboré la doctrine du workfare state, purement néocons et porté par la révolution conservatrice menée par Reagan et Thatcher. Mais il l'a renforcée dans son application sans états d'âmes particuliers je suis bien d'accord.

Continuez donc à rire, ça doit en faire rire quelques uns !

Écrit par : Nicks | mardi, 02 septembre 2008 22:25

Ecrit par : odm | mardi, 02 septembre 2008 22:05

Oui, c'est vrai, en partie, on peut dire aussi qu'elle est enracinée dans le vieux fond authentiquement millénariste sur lequel repose "l'essence de la nation américaine", nouvelle jérusalem du royaume de 1000 ans ( voir la conférence de delumeau sous ma signature , que je préconise également au ravi, ça l'occupera une petite heure à apprendre des choses et écouter des gens qui savent de quoi ils parlent ).

Écrit par : urbain | mardi, 02 septembre 2008 22:55

Je parlais de la "doctrine atlantiste " naturellement ...
( mais aussi de la thèse du "new world order" de Bush père, du "Reich de 1000 ans bien connu , etc ...) .

Écrit par : urbain | mardi, 02 septembre 2008 23:00

rha, mon énorme réponse à Patou a été mangée, ainsi que deux commentaires d'Urbain, ce me semble. Pourtant ils étaient bien visibles hier soir. C'est quoi ce scandale ?

Écrit par : Nicks | mercredi, 03 septembre 2008 12:12

Non, elle est la.

Écrit par : Patrice Joyeux | mercredi, 03 septembre 2008 12:48

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu