Avertir le modérateur

« Le chant du cygne | Page d'accueil | Sgt. Papy's Lonely Hearts Club Band »

mercredi, 23 juillet 2008

Au menu : langue de flûte et radicaux à écosser.


Découvrez Jacques Dutronc!

Bon ! Autant dire que la réforme de la Constitution, je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je m’en fous complètement… J’oserais même dire que je m’en bats complètement les clochettes, voire je m'en tamponne le coquillard : je concède là une vulgarité inouïe indigne de ce lieu savant. Bon… Je me repens et me reprends

493790828.jpgJe dirais même que certaines mesures sont intéressantes, limitation des mandats présidentiels à 2 fois, peut être un peu plus de pouvoir pour l’Assemblée bien que nous fussions en Monarchie déguisée, ne nous leurrons pas, tout ceci n’étant que poudre aux yeux !

Cela dit, les deux principales, mesures qui auraient dû être votées, sur le non cumul des mandats (la modification la plus importante à mes yeux concernant les institutions) et la réforme du Sénat, qui est condamné à rester à droite "ad vitam eternam", ne l’ont pas été car cela dérangeait bien trop les petits barons de la majorité qui tiennent davantage des seigneurs de fiefs qu’à des représentants citoyens démocrates purs et durs…

Mais mon propos décousu était à cette occasion de montrer la perversion des âmes, la faiblesse humaine et l’éloignement de plus en plus patent entre les citoyens et leurs représentants, la primauté de l’intérêt individuel ou de Parti sur le Collectif, la recherche d’avantages individuels ou claniques au détriment de l’intérêt général.

Au départ, certains radicaux dits " de gauche " et certains membres de l’UMP devaient voter contre cette dite " réforme " or le Président a sorti comme au plus beau temps de la 4ème République, des tas d’arrangements, combines, négociations, promesses, de telle sorte que brutalement, comme par un coup de baguette magique, les parlementaires du maillon le plus faible depuis un siècle (certains rad’socs sont comme les radis : blanc à l’intérieur, rose à l’extérieur et toujours à proximité de la motte de beurre) ont craqué sans trop de résistance. Passe pour cette fois mais imaginez qu’il s’agisse d’aticles de la Constitution plus douteux ?

Avez vous le sentiment d’être défendus par vos parlementaires vous ? Moi, pas . Déjà le coup du TCE , l’abolition du résultat du référendum européen est resté en travers de la gorge de beaucoup de nos concitoyens mais ce dernier vote du Congrès laisse un arrière goût saumâtre dans la bouche !

Soit chacun des députés ou sénateurs de droite et de gauche vote en son âme et conscience et le projet passe ou non, soit les groupes politiques font corps. Dans le cas d’hier on a assisté après des tractations douteuses dont on mesurera l’étendue des cadeaux prodigués par le Chef de l’État prochainement, à des manœuvres politiciennes dignes des années 1950…

À mon avis, le banquet des traîtres risque d’être copieux : une bonne tranche de Langue de flûte, un bon plat de Radicaux à écosser et à la clef une grosse et belle part de gâteau bien crémeux pour chaque convive. Pour Rebecca et nous, les arêtes de sardines suffiront…

Avec Besson, Kouchner, Jouyet, Allègre, Lang entre autres on entre dans une époque où nous devrions demander au Pape de canoniser Judas : il deviendrait ainsi le Saint Patron des ralliés qui n’en finissent plus de renier leurs convictions. Un bel exemple pour l’image d’une démocratie de plus en plus exaltante où la droiture est une vertu cardinale.

À propos ? Et le Peuple là dedans ? Allez vous faire foutre répond la voix d’en haut ! Restez à l'écart : vous avez voté, non ?  Laissez les grands faire leur job !

Ce que je fais en grognant avec l'impression fugace qu'on me baise grave dans cette histoire et que les élus qui ne représentent qu'eux mêmes parlent à notre place comme des ventriloques font s'exprimer leurs pantins vêtus de chiffons multicolores...

Comme nous tous, voyez vous, en plus d'une marionnette j'ai la sombre impression d'être comme un bovin, je regarde passer en ruminant les trains de mesures et de contre-réformes dont je ne connais ni les tenants ni les aboutissants et qui nous dépouillent un peu plus chaque jour…

Attention aux bovins qui voient rouge...

N’en déplaise aux esprits chagrins.

 

Cui cui, obstinément, inlassablement, envers et contre tous...

Commentaires

Preum's ...
Je reviens ...

Écrit par : agathe | mercredi, 23 juillet 2008 08:34

"Jusqu’à ce je sois à poil et là ça pétera !"

L'avantage de cette posture est d'éviter de salir du linge de corps...

Bonne journée à tous.

Écrit par : Marc Louboutin | mercredi, 23 juillet 2008 10:13

"Jusqu’à ce je sois à poil et là ça pétera !"

j'imagine..!

Écrit par : vitefée | mercredi, 23 juillet 2008 10:32

Comme quoi, "radical" et "libre", ça ne va pas bien ensemble...

Écrit par : hindou - stress | mercredi, 23 juillet 2008 11:07

Prolétaires de tous les pays, unissez vous !

Écrit par : urbain | mercredi, 23 juillet 2008 11:10

J'ai supprimé la phrase contestable car elle était mise consciemment mais il s'agissait d'un second degré un peu foireux et je m'en excuse auprès des narines délicates qui hantent ces lieux enchanteurs...

Je suis déjà ici vu que sur les marchés, il n'y a plus âme qui vive. L'été va être dur...

Quant au camarade Urbain, au lieu de se foutre gentiment de ma poire, il ferait mieux d'aller distribuer des tracts aux petites vieilles qui sont pratiquement les seules habitantes de Paris en ce moment.

L'organisation de thés dansants avec Alain Badiou au pipeau ramènerait enfin ces électrices qui font défection, à la gauche révolutionnaire dont l'ami Urbain est le parangon...;-)))

Écrit par : "cui cui" l'oiseau | mercredi, 23 juillet 2008 12:45

Cui-cui, je trouve que les articles de cette constitution sont déjà très douteux !
Sur son blog, Olivier Bonnet a donné un lien vers une page de Nicolas Cadène, un socialiste, qui présente de manière claire et succincte, les six dangers majeurs qu'elle représente.
J'ai copié l'info ici :
http://sarko-verdose.bbactif.com/politique-social-f1/republique-bananiere-les-institutions-t37-15.htm

Écrit par : Orwelle | mercredi, 23 juillet 2008 12:50

Ecrit par : Orwelle | mercredi, 23 juillet 2008 12:50

Merci pour le lien.J'y vais !

C'est chouette pour ça Internet !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 23 juillet 2008 13:11

Ecrit par : "cui cui" l'oiseau | mercredi, 23 juillet 2008 12:45

Thé dansant animé par DJ Bernard en ce moment sur play-list.
Les cours de danse de salon (chachacha, valse, paso, tango et fox-trot) sont assurés par Madame Christine.

Écrit par : adrien (de rien) | mercredi, 23 juillet 2008 14:12

quelques prg ont voté contre

http://www.rue89.com/files/20080721Congres.pdf

Christiane Taubira a voté contre. Elle a fait le voyage de Guyane pour cela.
Seuls trois députés et trois sénateurs radicaux de gauche ont voté pour et donc ont offert une victoire politique à notre vénérable sarko the first.

Écrit par : vitefée | mercredi, 23 juillet 2008 14:30

""Je dirais même que certaines mesures sont intéressantes, limitation des mandats présidentiels à 2 fois""

Nan .
C'eut été bien s'il n'avait été écrit 2 mandats (certes)mais consécutifs.
Donc :2 mandats+1 mandat fait par un pion+ (re)2 mandats consécutifs .
Sarko à ds les 54 ans ,58 a la fin de son 1er mandat 62 pour le 2ème et 67 pour (re) concourir.

Avec le vote automatisé c'est possible.

A la poutine

Écrit par : marchand de sable | mercredi, 23 juillet 2008 14:40

Quant au camarade Urbain, au lieu de se foutre gentiment de ma poire, il ferait mieux d'aller distribuer des tracts aux petites vieilles qui sont pratiquement les seules habitantes de Paris en ce moment.

Ecrit par : "cui cui" l'oiseau | mercredi, 23 juillet 2008 12:45

Et même j'ai pas à les distribuer, elles viennent les chercher !
Mais détrompe toi, le "village" est encore fort peuplé ( et dans la diversité des sexes et des générations), en dépit de la période estivale et du beau temps.
Il est vrai qu'on est si bien , dans notre village.
Viens dont goûter l'ombre propice de l'érable, sous le regard circonspect des merles ... je mets un rosé au frais.
Et je te ferai une lecture commentée de "la théorie du sujet" ( A.Badiou) ... pour la sieste .

Écrit par : urbain | mercredi, 23 juillet 2008 16:43

Allez cuicui viens !

Écrit par : nef | mercredi, 23 juillet 2008 17:34

Même les cadres se rebiffent...

http://www.cfecgc.org/e_upload/pdf/lettreouvertesarkozy22072008.pdf

Écrit par : nef | mercredi, 23 juillet 2008 18:10

Clap clap clap 2cui²

Je me souviens de la merveilleuse phrase sur les flyers de campagne de NS "JE NE VOUS TRAHIRAI PAS" ...

Donc réforme de la constitution, réformes en tous genres mais les promesses en quelques points, où en sont elles ?

http://www.sarkozy.fr/lafrance/?page=2

Immigration, ça c'est fait, ça c'est fait, ça c'est fait, ça c'est fait ....

Écrit par : agathe | mercredi, 23 juillet 2008 19:35

Au fait cui cui, j'aime bien les radicaux à écosser ... ;-)) A l'intérieur, des petits pois, oui ...

Écrit par : agathe | mercredi, 23 juillet 2008 21:58

à propos de Badiou: une délicieuse tribune de sa part sur lemonde.fr

Écrit par : Valdo | jeudi, 24 juillet 2008 12:04

Bien répondu à Béchamel, qui n'avait pas pu résister à l'amalgame très approximative, tirée par les cheveux longs de notre crinière médiatique nationale, pour mouiller Badiou dans l'affaire Siné.

C'était assez dégueulasse et je trouve l'humour de Badiou fort approprié.

Écrit par : nef | jeudi, 24 juillet 2008 12:16

Et hop ...


http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/07/24/tout-antisarkozyste-est-il-un-chien-par-alain-badiou_1076749_3232.html

Écrit par : agathe | jeudi, 24 juillet 2008 14:30

C'est peu de dire que le sort fait aux enfants Roms en Italie laisse indifférente une majorité d'Italiens.
http://afp.google.com/article/ALeqM5gu9hMK94v9Druo1Hp2hzfYPavLOg

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 24 juillet 2008 15:30

Contrechamp. Mais non, les photos suscitaient une impression trompeuse.
http://www.20minutes.fr/article/242661/Monde-Les-photos-de-deux-fillettes-roms-noyees-creent-la-polemique-en-Italie.php

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 24 juillet 2008 15:30

Pas une image juste, juste une image (JLG)

"Il n’y a pas lieu d’en faire une telle polémique" selon Alessandro, le photographe napolitain qui a pris ces photos. "C'est mon journal qui m'a appelé pour m'envoyer sur la plage où les deux filles se sont noyées. Je suis arrivé sur place une heure avant que les secours ne les évacuent. J'ai pris ces clichés avec un grand angle, à huit ou dix mètres des corps. Pour cette photo, je me suis inspiré de clichés du Tsunamis que j'avais vu. Ceux où l'on voyait des touristes se baigner à quelques mètres des cadavres. Mais il n'y a pas lieu d'en faire une telle polémique. Il y avait deux groupes sur la plage. Ceux qui s'en fichaient et ceux, souvent des parents, qui ont appelé les secours et qui sont restés tout le temps près des noyées. J'ai pris la photo lors d'un des rares moments où les gens se sont éloignés. Surtout, je ne crois pas que cet incident soit lié à l'origine des deux filles. Les napolitains ont essayé de les aider, comme s'il s'était agit d'Italiennes."

http://observers.france24.com/fr/content/20080722--tziganes-roms-mortes-plage-berlusconi-naples

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 24 juillet 2008 15:35

Ecrit par : agathe | jeudi, 24 juillet 2008 14:30

Délicieux ce texte de Badiou !

**********
Ecrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 24 juillet 2008 15:35

JLG a aussi dit "Il y a le visible et l'invisible. Si vous ne filmez que le visible, c'est un téléfilm que vous faites." et "La photographie, c'est la vérité et le cinéma, c'est vingt-quatre fois la vérité par seconde..."

Qu'est-ce que ça donne appliqué à ce drame ?

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 15:57

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 15:57

Ouais... sur que les propos de Godard sur ces questions c'est quand même autre chose que les candides niaiseries de Deleuze ( sur le cinéma ) ...( voir mes coms sur le billet précédent ).

Écrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 16:17

Ecrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 16:17

Bien que nous ne soyons pas d'accord sur les films de Godard, nous le sommes sur ses propos. Mais quand vous parlez de Deleuze parlant du cinéma, je pense à Badiou parlant du cinéma, et le niveau est encore moins haut !!!

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 16:25

Ecrit par : agathe | jeudi, 24 juillet 2008 14:30

Ouaip ... les "métaphores zoologiques" ( une vieille tradition "de gauche" comme le rappelle fort justement Badiou ) trouveraient aussi sans doute un usage assez large parmi nos vedettes de la mediacratie hexagonale, mais je reconnais que "chèvre peinte" et "fouine endormie" viennent assez bien ( et cruellement) imager leurs cibles, tout en rappelant le langage fleuri de l'époque des "vipères lubriques" et autres "hyènes dactylographes" où ce genre d'image frappante ( et parfaitement admise alors) participait d'une animation et d'une ambiance générale de la sphère de la politique et des idées autrement plus féconde et stimulante qu'aujourd'hui.
Etrange quand même que nos médiacrates aient régressé à ce point de ne pas comprendre l'allusion de "l'homme aux rats".
Je les tenais pour très cons et essentiellement informés d'eux-mêmes et de leur fascinant ego, mais pas à ce point d'ignorance crasse ... du reste.

Écrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 16:37

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 16:25

C'est vrai ( Badiou comme la plupart de ses confrères n'est pas très inspiré dès qu'il s'agit du 7ème art ).
Le problème pour Deleuze c'est qu'il n'y pas grand chose à en tirer non plus dans sa "sphère d'autorité" ...( mais bon ,disons que c'était sans doute un bon prof de philo , essentiellement quand il tentait de vulgariser Spinoza ).

Écrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 16:43

Métaphores zoologiques, la suite...
Qui se souvient de cette merveilleuse BD de Calvo :
http://www.bedetheque.com/Couvertures/labeteestmorte02.jpg

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 16:50

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 16:25

Mouarf

Écrit par : nef | jeudi, 24 juillet 2008 17:08

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 16:50

Moi,
d'autant que je la tiens toujours disponible en fonds ( une réédition superbe en fac similé des deux volumes originaux, en très grand format ... magnifique ).

Écrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 17:13

Ecrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 17:13

Je me rappelle, enfant, émerveillé en lisant les originaux (toujours en possession de mon père...).
Une véritable merveille...
Mais qui étaient les rats, si il y en avait ?
Impossible de m'en souvenir...

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 17:59

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 17:59

Je t'en mets un de coté ( pour les fêtes ).
Etrangement et crois-moi c'est vrai : j'ai vendu mon exemplaire de fonds il y a une heure ... j'en vends un par mois en moyenne, et c'était aujourd'hui : tu as réussi à attirer le chaland via la blogosphère avec une époustouflante immédiateté !
Je vais te confier la promo de la librairie .

Écrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 18:22

Ecrit par : urbain | jeudi, 24 juillet 2008 18:22

Pas de problème. 10% sur chaque vente effectuée !

Écrit par : play-list | jeudi, 24 juillet 2008 19:12

play-list = adrien

mais vous aviez compris...

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 19:13

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 19:13
et (ne pas confondre) c'est qui?
non.. je rigole
c'est juste pour m'abonner au fil de discussion

Écrit par : Maghnia | jeudi, 24 juillet 2008 20:51

Il vaut mieux insulter (les animaux) comme Badiou, que vider les mots de leur sens comme sarkozy et son Union de Menteurs Patentés. Parce que ça, c'est la mort de la communication, le renoncement et à la fin le fascisme. A mon avis.

Une page fourmidiable sur les sales bêtes qui nous gouvernent. :o)

"Petit à petit, "l'homme aux rats" et ses petites souris grignotent les principes de la République. Qui va en faire tout un fromage ?"

http://lecharenconlibere.20minutes-blogs.fr/archive/2008/02/22/grignotage.html

Écrit par : Orwelle | jeudi, 24 juillet 2008 21:45

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 24 juillet 2008 19:13

play-list = l'homme lisse + adrien

m'enfin !
;-)

Écrit par : m'enfin | jeudi, 24 juillet 2008 21:47

Il y a les "images" mais aussi la loi. Le "paquet sécurité" a été adopté en Italie...

http://fr.news.yahoo.com/ap/20080723/twl-italie-securite-immigration-parlemen-0ef7422.html
http://www.cerium.ca/Berlusconi-serre-la-vis-aux

Tandis que :

"La loi sur l'immunité pénale des quatre plus hauts responsables de l'Etat, dont le chef du gouvernement, pendant la durée de leur mandat a été définitivement votée mardi soir.
Elle aura notamment pour effet de suspendre le procès de Milan contre le Cavaliere pendant les cinq ans de la législature."

L'Europe continue sa marche glauque...

Écrit par : f | jeudi, 24 juillet 2008 22:45

Qu'est-ce qu'un «comportement menaçant, insultant et abusif» ?

http://www.liberation.fr/actualite/instantanes/hommedujour/341045.FR.php

Écrit par : f | jeudi, 24 juillet 2008 23:00

"..la mort de la communication, le renoncement et à la fin le fascisme"..
Ecrit par : Orwelle | jeudi, 24 juillet 2008 21:45

le "A mon avis" est bienvenu
parce que j'avoue.. mes raccourcis sont souvent raides
(style comm' p. de p.)
mais là.. c'est plutôt très escarpé..
;-))))

Écrit par : Maghnia | jeudi, 24 juillet 2008 23:21

J'admets être trop brève. ;-)

Si les mots ne veulent plus rien dire, les interlocuteurs se sentent impuissants, méprisés, les discussions deviennent impossibles et vaines.
Or, sans réel débat d'idées, il n'y a pas de démocratie.
Les électeurs déjà peu motivés pour voter, finiront par ne plus se déplacer du tout, laisser faire.
On a l'exemple des Etats-Unis, où les politiciens sont interchangeables, disent n'importe quoi. La "com" a généré la non-communication.
C'est tout bénéfice pour les financiers de tous poils qui investissent dans les campagnes électorales afin de placer leurs pairs ou des marionnettes à la Maison Blanche. Cela leur permet de mener leurs petites affaires tranquillement, quitte à licencier pour faire grimper l'action en bourse, ou à envoyer au front leurs compatriotes pour quelques puits de pétrole.
La démocratie est transformée en démocrature (dictature étant un mot réservé aux pays en développement).

Écrit par : Orwelle | vendredi, 25 juillet 2008 00:15

et (ne pas confondre) c'est qui?
Ecrit par : Maghnia | jeudi, 24 juillet 2008 20:51

c'est moi

Écrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 25 juillet 2008 01:47

oui! ça j'avais compris
mais ..

mais tant pis.. j'ai un autre soucis.. et technique celui-là donc pour moi insurmontable ..
presque..
on verra

sinon ça va?
:-))

Écrit par : Maghnia | vendredi, 25 juillet 2008 01:55

sinon ça va?
:-))
Ecrit par : Maghnia | vendredi, 25 juillet 2008 01:55

Oui, influencé par urbain je mène une expérience bizarre (j'ai pris la décision de lire du Badiou entre deux films de Jess Franco)

Écrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 25 juillet 2008 02:21

Ecrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 25 juillet 2008 02:21

moi pareil ou presque
en attendant d'avoir l'inspiration
(si si.. je suis en apnée)..
j'ai décidé de faire diversion et de répondre sur la Plage à un de vos comm'
(sur un sujet qui me tient à coeur)
mais peut-être que j'irai dormir avant
je ne sais pas
;-)

Écrit par : Maghnia | vendredi, 25 juillet 2008 02:39

HS//
vendredi, 25 juillet 2008 01:55

problème technique résolu
vous vous en fichez?
que vous le sachiez.. moi aussi..
mais bon.. c'était juste pour dire
;-))

Écrit par : Maghnia | vendredi, 25 juillet 2008 15:04

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu