Avertir le modérateur

« PS. La nuit des longs couteaux aura t-elle lieu ? | Page d'accueil | Le monde est un oignon »

samedi, 07 juin 2008

ARYTHMIES

772533361.jpg

L'optimisme ou le besoin d'espoir de l'un balance le pessimisme ou le désespoir de l'autre.
 
La foule est galvanisée par la haine ou l'amour.
 
Croire.
 
Le temps de croire, le temps d'espèrer, le temps de réaliser, le temps de déchanter, le temps de croire à nouveau.
 
Un rythme.
 
Différent pour chacun d'entre nous, des interprétations, des visions, des attentes démultipliées par le nombre.
 
Le temps de la croyance se déroule, s'arrête, dégénère, se régénère.
 
Substituer Dieu ...
 
S'accrocher à ... du mieux pour les autres ou pour soi...
 
Chercher la main, l'esprit qui guide.
 
Un piège constant.
 
 
Comment croire en un seul homme ? 
 
La soif d'immortalité étanche tous les hommes par l'élévation d'un seul.

Le seul se trompe, le nombre s'est déjà fourvoyé.
 
Et pourtant, l'enrichissement n'est-il pas lié au nombre, aux échanges ?
 
Les Hommes ont besoin les uns des autres.
 
 
Le temps d'y croire.

1332655473.jpg

"La mutation du capitalisme qui vient d'avoir lieu nous oblige à repenser de fond en comble la question de la démocratie. Nous vivons le paradoxe d'un monde plus fluide, plus ouvert, plus libre, mais aussi plus divisé, plus inégalitaire, plus féroce qu'il ne l'a jamais été. Or, la plupart des paradigmes théoriques et critiques dont nous disposons ne rendent pas compte de cette double réalité.
Pour comprendre ce monde, il faut s'adosser à l'idée que le politique s'inscrit directement dans les corps, le langage et le social, qu'il en détermine les rythmes. On voit alors que les nouveaux modes de domination ne passent plus par des effets systémiques, ni par des disciplines, mais s'expriment plutôt à travers des techniques rythmiques fluides, qui affaiblissent les forces contestataires, diluent les résistances et démultiplient les formes de vie tout en les vidant de leur puissance d'agir et d'exister."


Pascal Michon

 

Faut-il comprendre la musique pour l'apprécier pleinement ?


A cette question, Olivier Messiaen aimait à répondre : « Il suffit d'écouter... Pour certaines de mes oeuvres, si l'on n'est pas croyant, pas ornithologue, si l'on aime pas la couleur et que l'on a pas le sens du rythme, il y a des choses qui échappent. Mais il y en a d'autres qu'on entend..."

 

1489192839.jpg
Agathe

Commentaires

ce billet a le goût du doute salvateur
merci Agathe..
merci!
(pour votre talent)

Écrit par : Maghnia | samedi, 07 juin 2008 09:22

« Ce n’est pas la conscience qui détermine l’existence mais l’existence sociale qui détermine la conscience »
(Marx et Engels, L’idéologie allemande)

Alors, oui, bien sur, je sais que la conscience n'est pas très "à la mode" chez certains, et que le prédicat "sociale" l'est encore moins, mais quand même ... nous sommes des êtres sociaux et c'est avec notre conscience que nous sommes, avec elle et avec les autres.
C'est ainsi que nous nous pensons et que nous voyons, que nous nous re-présentons.
Alors bien sur, aussi, il y a la vérité et ... l'art ( la même chose, au fond).
Oui Agathe, je suis bien d'accord, écouter, voir, re-ssentir et ... y penser .

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 09:31

joli billet. Enfin, c'est bien aussi de croire un peu à l'autre (plutot qu'à un seul autre)
Bon weekend

Écrit par : Falconhill | samedi, 07 juin 2008 09:54

Merci magathe pour ce billet empreint(¤;-) de style.

Réflexion personnelle en cours sur le sujet suite à conversations avec f des pistes

http://semimarx.free.fr/IMG/pdf/Barot_Aix-oct07.pdf
http://www.auboutduweb.com/poolp/index.php?post/2008/02/23/La-polysemie-du-terme-democratie-et-ses-enjeux-aujourdhui-Une-reflexion-dEmmanuel-BAROT-MCF-Philosophie-Universite-Toulouse-2-UTM
http://w3.philo.univ-tlse2.fr/IMG/pdf/BAROTMARX2000.pdf
http://ciepfc.rhapsodyk.net/article.php3?id_article=48


http://www.lacan.com/barot.html

Écrit par : nef | samedi, 07 juin 2008 10:55

Michon, c'est intéressant, ça discute et il égratigne au passage quelques figures que j'apprécie (Latour, Iacub..)

Une présentation de son livre "Les rythmes du politique" ainsi qu'une réponse de Michon lui-même :

http://www.journaldumauss.net/spip.php?article337

..........

Et pour illustrer le papier :

http://next.liberation.fr/article/le-spider-man-francais-escalade-le-new-york-times

Concurrence dans l'exploit, concurrence dans les messages, concurrence entre les super héros...

Écrit par : f | samedi, 07 juin 2008 11:50

@ Maghnia

Merci, doutons un peu, toujours.

@ Urbain

Oui, cette conscience là.

@ Falcon

Merci.

@ Nef

Ces pistes devraient permettre quelques atterrissages ;-))

Merci à tous pour vos commentaires

Écrit par : agathe | samedi, 07 juin 2008 11:58

f

Merci pour ces liens ou plutôt "ces lianes"...

Écrit par : agathe | samedi, 07 juin 2008 12:15

zam boum zam boum zam boum boum.

odm lit : "Comment croire en un seul homme ?

La soif d'immortalité étanche tous les hommes par l'élévation d'un seul.

Le seul se trompe, le nombre s'est déjà fourvoyé."

Et odm pense que dieu à sa place et peut remettre le bonhomme à sa juste dimension !

Écrit par : odm | samedi, 07 juin 2008 13:13

Ecrit par : nef | samedi, 07 juin 2008 10:55

Continuez comme ça, j'aime beaucoup ce que vous faites.

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 13:14

Ecrit par : odm | samedi, 07 juin 2008 13:13

Et je me demande ce qu'en pense Alain Delon ...
( ce qui sera bien , quand vous vous rencontererez, c'est que vous aurez l'impression d'être quatre )

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 13:16

mr odm vous allez cesser de dire à dieu ce qu'il devrait faire! il se marre c tt! et encore c l'echo il s'est barré

bon week end

et pis arrétez de déprimer mlle agathe! :)
n'oubliez pas: a l'aun de l'existant je c plu koi...kestatdi? pff

cailloo genoo bizoo

Écrit par : joe. b | samedi, 07 juin 2008 13:58

Ressentir ou comprendre ?...Les deux si possible. Est-ce possible ? Cogito ergo sum ou tain faut que j'arrête de me prendre la tête ? Arf...

Chuis dans le sujet là ?

Écrit par : Nicks | samedi, 07 juin 2008 14:16

Ecrit par : Nicks | samedi, 07 juin 2008 14:16

Ché pa si c le sujé mais c'est bien le dualisme cartésien .

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 14:46

Ecrit par : Nicks | samedi, 07 juin 2008 14:16

Un peu de Stiegler ; Adorno, Kant, Husserl, rétention primaire, secondaire etc...

http://lyc-henri4.scola.ac-paris.fr/assos/philo/11_imagination.html

Écrit par : f | samedi, 07 juin 2008 15:10

Ecrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 13:14

Va voir le lien de f, sur la piste de Stiegler c'est un petit caillou, mais bon Bouveresse c'est bien aussi, je pourrais le gaver avec Karl KRAUS.

Écrit par : nef | samedi, 07 juin 2008 15:16

odm lit :

"Substituer Dieu ...

S'accrocher à ... du mieux pour les autres ou pour soi...

Chercher la main, l'esprit qui guide.

Un piège constant."

Et il comprend : Substituer Dieu ...Un piège constant."

Et il est content odm !

Écrit par : odm | samedi, 07 juin 2008 15:58

odm s'est bien marré en lisant la vanne de nef.
Il pense qu'elle a beaucoup d'humour.
Et il aime ça !

Écrit par : odm | samedi, 07 juin 2008 16:03

Le rythme de Zébulon c' est " à fond , à fond , à fond " , ça lui évite de cogiter .

Ah si d' après le Canard Enchaîné qui cite une interview du Zébulon dans Le Point , il a eu 2 réflexions :
" J' étais égoïste , dépourvu de toute humanité , inattentif aux autres , dur , brutal ... mais j' ai changé ! "
et il s' est " un peu étonné qu' on consacre autant de temps à sa psychologie " .
Le Canard : " Significatif , dirait un psy . "

Joli billet M'Agathe , bien documenté ;-)

Écrit par : Alexou | samedi, 07 juin 2008 16:13

Ecrit par : f | samedi, 07 juin 2008 15:10

Le genre de truc, de "pot-pourri" transversal et indécis ( quant à l'objet) qui pour moi n'ont aucun sens, à tous les sens du terme : ni chronologie, ni forme, ni direction, ni orientation, ni signification ... précises, (ça part dans ) tous les sens, donc (ça n'en a)finalement aucun.

Je recommande plutôt Malebranche ( sur l'imagination et l'entendement), en plus il écrivait beaucoup mieux.

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 16:48

Ecrit par : nef | samedi, 07 juin 2008 15:16

Voir plus haut, mon com précédent.

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 16:51

Comme il semble qu'une certaine latence se soit nstallée ici, et puisqu'il fut question de dualisme, de pensée et d'imagination, rien de tel qu'un petit extrait des méditations métaphysiques de notre bon René .

petit passage de la sixième méditation,
où il est question
"De l'existence des choses matérielles, et de la réelle distinction entre l'âme et le corps de l'homme."

il y a d'abord le fameux exemple de la figure à 3 puis 1000 cotés :

"Et pour rendre cela très manifeste, je remarque premièrement la différence qui est entre l'imagination et la pure intellection ou conception. Par exemple, lorsque j'imagine un triangle, je ne le conçois pas seulement comme une figure composée et comprise de trois lignes, mais outre cela je considère ces trois lignes comme présentes par la force et l'application intérieure de mon esprit ; et c'est proprement ce que j'appelle imaginer. Que si je veux penser à un chiliogone, je conçois bien à la vérité que c'est une figure composée de mille côtés, aussi facilement que je conçois qu'un triangle est une figure composée de trois côtés seulement ; mais je ne puis pas imaginer les mille côtés d'un chiliogone, comme je fais les trois d'un triangle, ni, pour ainsi dire, les regarder comme présents avec les yeux de mon esprit. Et quoique, suivant la coutume que j'ai de me servir toujours de mon imagination, lorsque je pense aux choses corporelles, il arrive qu'en concevant un chiliogone je me représente confusément quelque figure, toutefois il est très évident que cette figure n'est point un chiliogone, puisqu'elle ne diffère nullement de celle que je me représenterais, si je pensais à un myriogone, ou à quelque autre figure de beaucoup de côtés ; et qu'elle ne sert en aucune façon à découvrir les propriétés qui font la différence du chiliogone d'avec les autres polygones."

Un peu plus loin ça se complique ...

"Je remarque outre cela que cette vertu d'imaginer qui est en moi, en tant qu'elle diffère de la puissance de concevoir, n'est en aucune sorte nécessaire à ma nature ou à mon essence, c'est-à-dire à l'essence de mon esprit ; car, encore que je ne l'eusse point, il est sans doute que je demeurerais toujours le même que je suis maintenant : d'où il semble que l'on puisse conclure qu'elle dépend de quelque chose qui diffère de mon esprit. Et je conçois facilement que, si quelque corps existe, auquel mon esprit soit conjoint et uni de telle sorte, qu'il se puisse appliquer à le considérer quand il lui plaît, il se peut faire que par ce moyen il imagine les choses corporelles : en sorte que cette façon de penser diffère seulement de la pure intellection, en ce que l'esprit en concevant se tourne en quelque façon vers soi-même et considère quelqu'une des idées qu'il a en soi ; mais en imaginant il se tourne vers le corps, et y considère quelque chose de conforme à l'idée qu'il a formée de soi-même ou qu'il a reçue par les sens. Je conçois, dis-je, aisément que l'imagination se peut faire de cette sorte, s'il est vrai qu'il y ait des corps ; et parce que je ne puis rencontrer aucune autre voie pour expliquer comment elle se fait, je conjecture de là probablement qu'il y en a : mais ce n'est que probablement, et quoique j'examine soigneusement toutes choses, je ne trouve pas néanmoins que de cette idée distincte de la nature corporelle, que j'ai en mon imagination, le puisse tirer aucun argument qui conclue avec nécessité l'existence de quelque corps."

Evidemment ça change des Roufiollades et des nouveaux philosophes ...
Bonne méditation, bonne nuit .

Écrit par : urbain | samedi, 07 juin 2008 23:14

http://next.liberation.fr/article/le-spider-man-francais-escalade-le-new-york-times
Concurrence dans l'exploit, concurrence dans les messages, concurrence entre les super héros...
Ecrit par : f | samedi, 07 juin 2008 11:50

Illustration :
http://www.comicsvf.com/scans/vf/sagedition/presencedelavenir/supermancontrespiderman.jpg

Et, spécialement pour urbain, en ces temps de championnat d'Europe de football, la confrontation ultime, l'équipe de Stiegler contre celle de Descartes :
http://www.youtube.com/watch?v=92vV3QGagck

Écrit par : Lord Nithorynque | dimanche, 08 juin 2008 02:35

Plaisanteries mises à part,
agathe + Michon + Messiaen + f + urbain + Descartes, etc. : passionnant

Écrit par : Lord Nithorynque | dimanche, 08 juin 2008 02:41

Le texte de Stiegler a justement cette fonction de digest (souvent indigeste) dans le déroulement de la conversation. Une surface avec des grains, des "petits cailloux", qui peuvent titiller.

L'idéal serait évidemment de revenir à Descartes (magnifique), Kant, à la phénoménologie etc...

Écrit par : f | dimanche, 08 juin 2008 08:16

les lumières responsables du saccage de la planète ?

ITW de Patrice de Plunkett sur le site de la nef ! pseudo

******
".........Quant à la simple sensibilité envers la nature, elle imprègne les deux Testaments, du Cantique des cantiques aux paraboles de l’Évangile… Une sensibilité qu’on retrouve au Moyen Âge chrétien, mais que les Lumières voudront éradiquer.
En effet, le saccage de la planète sera rendu possible par le mécanicisme philosophique, père du libéralisme et déchristianisateur de l’Europe. D’où la tournure que prendront la révolution industrielle et le capitalisme bourgeois... Ce que l’on peut reprocher au catholicisme est de s’être laissé vaincre intellectuellement au xviiie siècle : s’ensuivirent ses aléas au xixe, entre résistances prophétiques et suivisme « conservateur ». Il faudra les tourmentes du xxe, et la douloureuse gestation de l’après-Vatican II, pour que l’Église se mette en position d’aborder les défis du xxie. Notamment celui de l’écologie.
Tout ceci est à expliquer aux écologistes, qui l’ignorent parce que… les chrétiens l’ignorent.

Écrit par : odm | dimanche, 08 juin 2008 08:45

Ecrit par : odm | dimanche, 08 juin 2008 08:45

Allons , odm, un peu d'élévation de pensée que diable ( si j'ose dire ...) !
Laisse ces clichés aux mécréants.
Je pense que tu devrais méditer la (fameuse) troisième méditation , celle qui s'intitule :
"De Dieu, qu'il existe"
Pour ton édification dans la foi Cartésienne ( celle qui énervait tellement Pascal, et tant d'autres après lui) , rien de tel que le texte de Descartes , accessible sur wikisources.
Tu as pu constater plus haut que la philosophie de Descartes se distingue des autres en ce sens qu'elle est "première" ( Hegel commençait son cours par "Descartes, ce héros, par qui pour a recommencé" ), et cela le rend accessible à quiconque est capable de réfléchir, dès lors qu'il ne fait référence à aucun "confrère", à aucun "isme", à aucune chapelle et qu'il ne revendique que l'attention "consciencieuse" du lecteur.
Les méditations sont un cheminement intellectuel, fait de ces "longues chaines de raisons", où ce bon René nous prends par la main, avance pas à pas , avec son lecteur, tenant devant lui la modeste chandelle des lumières qu'il vient d'allumer devant la postérité, pour éclairer notre théatre d'ombre intérieur et l'offrir au regard de l'esprit.
( et par dessus le marché l'écriture, même traduite du latin, est magnifique à la fois d' humaine proximité et de "clarté et distinction").
Oui, franchement, plutôt René que Ratzinger ...

Écrit par : urbain | dimanche, 08 juin 2008 10:16

Pardon Georg Wilhelm Friedrich... : "Descartes, ce héros, par qui TOUT a recommencé" .

Écrit par : urbain | dimanche, 08 juin 2008 10:18

À propos de Rasteau, une phrase de Francis Blanche que doit connaître odm :

"Je préfère le vin d'ici à l'eau de là"

Écrit par : (ne pas confondre) | dimanche, 08 juin 2008 21:40

HS//
comment se fait-il (ne pas confondre) que je ne reçoive pas tous vos posts dans ma boîte perso?
(et ceux des autres oui)
avez-vous une astuce?
;-))

Écrit par : la fourmi | dimanche, 08 juin 2008 22:19

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un favicon et qui sont prêts à céder gracieusement l’intégralité de leurs droits à Google :

http://www.ecrans.fr/Google-le-petit-g-qui-fait-causer,4296.html

Écrit par : f | dimanche, 08 juin 2008 23:10

Mes ennuis de pc sont terminés, me revoilà, lecture en retard, ne pas me déranger...

Écrit par : agathe | dimanche, 08 juin 2008 23:23

Merci pour la qualité des commentaires.

Écrit par : agathe | dimanche, 08 juin 2008 23:47

Salut les potes !

Pour changer un peu de l'intellectualisme décadent et obscur...

Ça y est Laurence Ferrari remplace PPDA à TF1... Je l'avais prévu d'autant que Laurence avait déjà devancé Carla...

Demande exclusive et appuyée à Martin et Nonce par notre Altesse Sérénissime, roy de France...

Ce que le Roi veut, TF1 le peut... (nouveau proverbe)

J'attends avec impatience une interview de Mme numéro x par Mme x-1...

Mais ce que j'en dis...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | lundi, 09 juin 2008 00:20

Ecrit par : la fourmi | dimanche, 08 juin 2008 22:19

Mon astuce, c'est d'être un type discret ; d'autre part mes commentaires les plus ineptes sont arrêtés par votre filtre anti-idioties.

Écrit par : (ne pas confondre) | lundi, 09 juin 2008 00:55

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu