Avertir le modérateur

« Esprit de mai 2007, es tu là ? (v 2.6) | Page d'accueil | Le Village au Pays des Merveilles »

jeudi, 08 mai 2008

L’EMPATHIE VIRTUELLE


podcast
 
563184906.jpg

 

 

Que de jolis blogs, décorés, chatoyants, accueillants,

Que de belles théories,

Que de grands combats espérés,

Que de grandes causes épousées,  

Que de relais aux manifestations,

Oui, mais,  ces mêmes auteurs ou :

 

Comment pleurer les Birmans en écrasant d'un coup de talon la tête de son voisin parce que  d’opinion différente ?

Comment être sacré Prince, Roi, Empereur d’un blog et acclamé pour sa vie, son œuvre, sa générosité, son sacrifice de tous les instants pour une ribambelle d’ingrats…

En écrivant de l’autre main …Un billet sur Sarkozy et ses réformes.  

Comment des êtres peuvent  renâcler à considérer cette plume d’écrivain, incompris, maudit, bafoué …

En écrivant de l’autre main …Un billet sur les dérives des médias.  

Comment se gâchent-ils eux même dans cette désorganisation, dans cette légèreté à ouvrir des débats stériles, imbéciles, à côté de la plaque alors que des cerveaux, des mentors planent dans leur sillage ...  

En écrivant de l’autre main … Un billet sur les partis politiques en lice pour 2012.    

Comment se fait-il qu’ils refusent de respecter des règles derrière un chef auto désigné, un chef qui ne recherche que le bien d’autrui en brandissant un coupe-coupe virtuel décrété par lui seul pour le bien de tous …  

En écrivant de l’autre main … Un billet sur Hortefeux.   

Comment résister aux insultes faciles, se saisir de confidences ou de révélations des uns pour les humilier, les traîner dans la boue ...  

En écrivant de l’autre main … Un billet pleurnichard sur les droits de l’homme.     

Ah ! La belle nature humaine !

Agathe

Commentaires

/HS

@ tous

Écoutez, je trouve qu'il est temps pour chacun de prendre du recul et de la distance par rapport aux situations émotionnelles.

D'abord je m'adresse à Serval envers qui, j'ai de l'affection et qui, je pense a une certaine estime vis à vis de moi.

Serval, je te demande sincèrement d'éviter d'attaquer Nef et Urbain parce qu'ils n'ont vraiment rien à se reprocher.
Nef, parce qu'après tout, c'est toi qui lui a refilé les clefs et c'est très bien comme ça puisque dans notre Collectif, chacun remplit la mission du moment qu’il juge utile, sans directives et cependant en toute cohérence.

Quant à Urbain, désolé de te dire que ta vision de lui est caricaturale. Urbain que j'estime et avec qui je ne suis pas toujours d'accord est plus cultivé que beaucoup d'entre nous, et après ? Cela en fait il un monstre ?

Il défend des idées d'auteurs, comme nous les nôtres, et alors ? Il possède une distance et un recul humoristique qui font qu'il n'est absolument pas pédant et verbeux comme tu veux bien le dire. Pour moi, c'est quelqu'un de nécessaire à ce blog et il y est le bienvenu.

ODM, je n'en parlerai pas parce que les différences qui vous éloignent sont gigantesques et qu'odm a déclenché une tempête dont il n'avait pas idée à l'époque.

Serval, tu sais combien il est difficile de créer des billets à peu près valables dans des conditions aussi pénibles.

Agathe, Off, f et moi-même essayons de faire notre maximum pour que ce blog sur lequel tu as passé beaucoup de temps et d’énergie, perdure et progresse. Nos textes sont parfois mille fois plus intéressants et profonds que certains blogs de people et pourtant notre audience est limitée.

À quoi bon entamer une compétition de 5000 m avec des semelles en plomb quand on court avec des champions ?

@ d'autres
J'estime qu'il n'est pas sain de vouloir fabriquer de petits clans ou de petites côteries dans je ne sais quel but... Et puis, je ne suis pas contre les critiques, bien au contraire, mais elles sont beaucoup plus efficaces quand elle ne sont pas trop anonymes...

Merci de votre attention, bonsoir !

Générique de fin.

C'était une émission de TF 1... 43 % de PDM.

//HS

Écrit par : Le Grand Frère de TF 1 alias "cui cui" | jeudi, 08 mai 2008 16:00

Agathe, tu nous a pondu un chef d'oeuvre !

Une fable moderne.

Admiratif, j'étais ; admiratif, je reste.

Fan ! Résolument fan !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 08 mai 2008 16:20

Sarkozy dépose une gerbe au pied de la statue de de Gaulle : 3 morts.

Écrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 16:23

Bach ? Chiche !

Pendant ce temps-là, Bakchich va mal :

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/medias/20080506.OBS2819/le_site_bakchich_en_tres_mauvaise_posture_financiere.html

Quand il n'y aura plus que du payant, du pyramidal, du formaté, du professionnel de la profession, du cyber-Giesbert, du Plenel de l'espace, des formes molles, la translation d'une médiocrité vers l'autre, la même, de l'Aphatie 2.0, la fête des voisins hypertexte etc...

Ceux qui auront trouvé leur niche sauront y rester. Et refaire le monde, comme sur RTL.

Bach, les Variations Goldberg.

Les Variations.

Et ça continue à déposer des gerbes.

Écrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 16:45

@ agathe, cui cui, nef, f, off, et les autres :

je me suis retenu d'intervenir ces derniers jours, la mauvaise foi et la haine des uns, l'incompréhension des autres, tout ça a fait que je n'avais absolument pas envie de jeter de l'huile sur le feu de camp de la place du village (au prix de l'huile, ç'aurait été stupide !).
c'est aux auteurs (au collectif, donc) de s'entendre sur ce que doit (va) devenir ce lieu, que j'aime à cause de sa diversité, des différents points de vue qui s'y expriment.
je n'aime pas assister aux disputes, aux colères.
trouvez votre place, vos slogans, vos bannières.
tant que le contenu sera de qualité, je lirais, je commenterais...

bonne route et amitiés !!!

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 08 mai 2008 17:04

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 08 mai 2008 17:04

C'est en général l'attitude la plus intelligente à avoir. Ce que l'on ne peut dire, il faut le taire.
Tout cela n'est pas dramatique (c'est plutôt comique), les aléas classiques et dérisoires qui ne tiennent pas beaucoup face à la mise à distance, l'humour, l'exercice normal de la conscience, en somme.
C'est très passionnel, le Net. Des passions en général tristes. Rien de nouveau, rien de déterminant.
Alors ça stagne, ça patine, ça se réfugie dans l'en-soi, c'est balbutiant et peut-être déjà fini. Alors on choisit, on trie, comme le promulgue les hurluberlus suédois de la nétocratie. Ce n'est déjà pas si mal.
Le drame est ailleurs. Et il prolifère. Et le Net (comme le cinéma, comme la littérature...) ne fait pas grand chose.
Mais on est content.

Écrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 17:25

Merci tous. Cui cui, merci mais l'inspiration est venu de l'observation ;-))

Le respect des autres est essentiel.

Pas de tolérance zéro, ici.


Ecrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 17:25

+1

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 17:55

@@agathe
c'est une bien belle image que celle d'écrire de l'autre main
tout un symbole.. celui l'ambivalence
main droite et main gauche
ombre et lumière
bien et mal
je trouve ce texte beau


@"cui cui" fit l'oiseau
écrire .. c'est vouloir partager..
lire .. c'est vouloir comprendre ..
(pas avaler un repas prédigéré)
si écrire est un acte de liberté .. lire aussi
je crois
mais comme je ne suis qu'un meuble..

Écrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 18:03

@ Maghnia

Merci.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 18:05

oublié de m'abonner
pour le plaisir de Vous lire de chez moi.. tout en profitant de la mer;-))

Écrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 18:16

Ecrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 17:25

+1 aussi

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 08 mai 2008 18:26

Très bien tout ça , agathe, mais j'ai pas compris si ça vise nos médiacrates en général ou l'un d'entre eux en particulier ( peut être identifiable, mais comme je ne fréquente ni ces gens ni leurs écrits, ni la presse ... ni la télé ).

HS
merci encore cui-cui,
mais encore une fois je pense que ça n'était pas nécessaire
fin du HS

Écrit par : urbain | jeudi, 08 mai 2008 19:29

Urbain

Tout le monde et chacun doit réfléchir "se révolutionner" comme dit f.

Défendre le respect des êtres avec ferveur à l'écrit mérite un peu de cohérence dans son quotidien.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 19:39

J'ai mis un lien sur un article de S. Fontenelle. NS tient des discours aux antipodes de ses actes.

Pareil, pour quelques bloggeurs, des jolis textes, rien que du texte ...

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 20:14

Urbain

Un exemple type de belle incohérence politique : les paroles versus les actes

Des exemples à foison ...

http://www.bakchich.info/article3690.html

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 20:15

Mon cher cui cui, Voici ce que j'ai déjà écrit deux fois hier :

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX
Alors que je mêne la danse."

Alors que je mêne la danse cui cui...XXXXXXXXXXX
XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX.

J'avais toujours dit, et ce depuis le début, que je ne resterais que quelques mois, le temps que le Village soit sur des rails. Pourquoi ? Simplement parce que je n'avais aucune envie de m'installer mais plutôt le désir de vivre d'autres aventures. Et que j'ai toujours considéré tout blog comme une oeuvre éphémère. Alors, que le Village passe du pluralisme au sectarisme, je m'en fiche éperdument. Simplement, je ne souhaite plus y être associé par le nom du blog, le bandeau ou par le texte à droite que j'ai écrit et qui sont largement galvaudés désormais.

Le plus drôle dans tout cela c'est que ceux qui me crachent maladroitement (parce que j'en ai subi bien plus et sans me plaindre lors de la création du Collectif DEL) à la gueule aujourd'hui ne se posent même pas une question simple : Ou seraient ils à part sur leurs blogs respectifs si je n'avais pas pris l'initiative...Toutes les autres tentatives post DEL ont échoué. Sauf celle là...

Mon seul regret est que la transition ne soit pas passée dans des conditions plus apaisées. Mais pour cela il faut regarder du coté xxxx que j'ai banni sans remords ni regrets pour des injures racistes et dont le masque est tombé ce jour là. Je savais que cela entrainerait mon départ. Je n'ai aucun regret de l'avoir fait et encore moins de remords.

@bientôt le "nonce"

PS : Ne soit pas naïf, XXXXXXXX savait parfaitement ce qu'il faisait...

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 20:20

et puis comme moi non plus je n'aime pas (du tout) l'anonymat
même si mon post n'était pas critique du tout et tout à fait sincère .. j'avoue
Ecrit par : @urbain | jeudi, 08 mai 2008 09:28
c'était moi .. et j'assume comme d'ab'

Écrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 20:27

Ecrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 20:27


L'anonymat est une liberté, ce qui est gênant ce sont les gens qui l'utilisent à des fins "particulières".

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 20:34

Joli texte. Agréable à lire en plus.

Bonne soirée

Écrit par : Falconhill | jeudi, 08 mai 2008 20:54

Serval

J'ai mis des croix sur tes insultes.
Je le ferai à chaque fois.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 20:57

Falconhill

Merci ;-))

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 20:58

Au fait agathe as tu mis aussi des croisx sur les insultes racistes d'odm avant que je le bannisse ?

NON

As tu mis des croix sur les insultes d'odm à mon égard sur le billet précedent ?

NON

Deux poids deux mesures agathe ?

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:14

au fait agathe

odm c'est une insulte maintenant ?

tu vois tu progresses...

au pas de l'oie que tu es.

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:16

Donc grace à toi agathe, c'est leretour de la censure...

enfin la censure pour ceux qui ne vont pas dans ton sens...

Heilgathe, Heildm...

il y en a combien encore comme ça parmi vous ? des frontistes déguisés ?

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:18

Serval

Vous étiez à égalité sur le dernier billet. Tes paroles t'honorent.
Tu ne décolères pas d'avoir rendu ton jouet car tu l'as rendu, n'est-ce pas ?
Pas de censure, ici, juste une politesse élémentaires aux personnes.
Crache ton venin sur moi.
Allez, fais toi plaisir.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 21:21

Est ce que c'est une insulte cela aussi Heilgathe ?

"Le plus drôle dans tout cela c'est que ceux qui me crachent maladroitement (parce que j'en ai subi bien plus et sans me plaindre lors de la création du Collectif DEL) à la gueule aujourd'hui ne se posent même pas une question simple : Ou seraient ils à part sur leurs blogs respectifs si je n'avais pas pris l'initiative..."

C'est parce que j'ai dit que seul les textes de offet de cui cui étaient interessant que tu me censures ?

C'est pas beau la jalousie...surtout quand on ne sait écrire que pour des pochtrons...

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:21

élémentaire oups.

comme l'école élémentaire mais c'est plutôt maternelle et encore...

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 21:23

Ecrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:21

Tu proférais des insultes qui arrosaient tout le monde.
Mais, ceci est mon dernier commentaire à ton adresse.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 21:24

Tu sais ce qui est amusant Agathe ? C'est que tu appliques avec une légère nuance toute fémininine la même chose que j'ai appliqué à odm.

alors quoi pas le courage de me bannir donc on multilplie les ersatz ?

Finalement tu ne vaut pas mieux que ce que tu me reproches...

Tu vois agathe, tu es comme moi désormais. Un dictateur, un égomane un je ne sais plus trop quoi dans tout ce que l'on m'a affublé afin que je soie habillé pour plusieurs hivers, alors que je voulais juste préserver le pluralisme et la démocratie sur ce blog.

Mais parce que j'ai été coercitif, vous m'avez tous vomi dessus, certains m'ont même insulté par mail et au téléphone.

Maintenant tu sais ce que cela fait, tu sais ce que l'on ressent. Et au final Agathe, tu prend les mêmes mesures que moi. Tu devient comme moi. Parce que tu sais que c'est la seule décision possible, quoi qu'il t'en coûte par rapport à tes idéaux.

Oui Agathe, quoi qu'il t'en coûte...

PS : j'avais dès le début de cette aventure décidé de donner. Mais cela n'a aucune importance désormais.

Ma démonstration est faite. Vous qui jouez les parangon de la tolérance, vous n'êtes ni meilleurs ni pire que moi.

Juste pareils

Bisous Agathe

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:39

Vous connaissez la chanson de Claude François" le sale Bonhomme " ?
http://www.dailymotion.com/video/x272c9_sale-bonhomme_music

Écrit par : odm | jeudi, 08 mai 2008 21:40

Ecrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 21:39

Et le combat cessa...

...Faute de combattants

Écrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 22:34

...Faute de combattants
Ecrit par : Serval | jeudi, 08 mai 2008 22:34

ou bien est-ce l'intelligence du silence face à ceux qui veulent toujours avoir le dernier mot...

Écrit par : (ne pas confondre) | jeudi, 08 mai 2008 22:38

Serval
Prends tes gouttes et Vas te coucher...

Écrit par : Yenamarre | jeudi, 08 mai 2008 22:40

Serval

Tes insultes aux autres auront des croix systématiquement, je n'ai pas censuré celles qui m'étaient adressées, je m'en fiche.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 22:42

Manque plus malbrouck, esther et sacha pour que la fête soit complète, avec les allumés comme lampions ( Séraphin naturellement ) et sur fond de rumination de névrosés vindicatifs en guise de polyphonie corse .
ça promet.
Bon je vais bouquiner ....
( bon courage agathe )

Écrit par : urbain | jeudi, 08 mai 2008 22:54

Urbain

Merci mais je m'éclipse aussi.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 22:55

Ecrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 18:03

Ca, évidemment ; Harry Powell :

http://www.filmfestamiens.org/IMG/arton464.jpg

Pour ceux qui auraient 24 minutes à gagner, "la protection des animaux", travail autour, contre, par dessus, avec "la nuit du chasseur" :

http://www.dailymotion.com/video/x3hpsp_la-protection-des-animaux-alferi-pa_shortfilms
http://www.dailymotion.com/video/x3hori_la-protection-des-animaux-alferi-pa_shortfilms

A propos du cinéma de Alféri :

http://remue.net/spip.php?article862


Et pour ceux qui auraient 45 minutes à perdre, un vague combat entre le "bien" et le "mal", la moustache et la tonsure, dans l'émission prodigieuse qui refait le monde :

http://www.rtl.fr/radio/emission.asp?dicid=144228

Ivan "Bronco" Rioufol VS Edwy "Madison" Plenel.

...........

La sociologie est un sport de combat.

Écrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 23:10

pour en revenir au texte agathe ..

je me sens très proche de ceux qui refusent de choisir entre l'ombre et la lumière.. de ceux qui assument leurs contradictions ..

c'est déroutant souvent .. mais c'est humain tout simplement

Écrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 23:21

Maghnia

Evidemment, tout le monde (heureusement) est constitué de cela mais là il s'agit d'empathie sincère ou simplement d'une posture pour habiller un écrit.

Écrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 23:32

Ecrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 23:10

manquent encore BHL , Steevy , Eugène Saccomano et Roselyne Bachelot ( pour que la diversité culturelle soit mieux assurée ) .
Faut pas seulement avoir 45 minutes à perdre , faut être sacrément maso pour regarder des trucs pareils ( j'avoue que j'ai même pas cliqué , la distribution m'a suffit ).
Bon, j'ai des polars à lire ...

Écrit par : urbain | jeudi, 08 mai 2008 23:36

je parle évidemment du numéro de duettistes du décryptage médiatique .

Écrit par : urbain | jeudi, 08 mai 2008 23:37

Non, pas la peine...



Quels polars ?

Écrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 23:37

Plusieurs à lire , rien de transcendant pour l'instant ( du moins rien de comparable au dernier david peace ) . J'en reparlerai si ça en vaut la peine .
bonne nuit .

Écrit par : urbain | jeudi, 08 mai 2008 23:49

agathe
je trouve ce texte très beau je l'ai déjà dit
acceptez-vous que je le porte sur la plage là :
http://www.leslaunes.com/plage_du_village/comments.asp?id=103
j'ai l'intention d'y apporter un comm' un peu long
j'attends votre réponse
merci

Écrit par : Maghnia | jeudi, 08 mai 2008 23:50

Maghnia

Bien sûr.

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 00:07

jeudi, 08 mai 2008 23:50

bon! pas de réponse
et comme je suis un peu pressée .. je ferai sans
merci

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 00:08

ok
:-)))

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 00:09

Hs, quoi que?

Bientôt le retour de Malbrouck?
;-)
Pas venu ici pendant deux jours et je vois qu'en ce jour de commémoration d' armistice, on se crée les guerres qu'on peut...

Peut mieux faire, non?

Je retourne en arrière feuilleter des commentaires...
Ca risque d'être marrant ou pathétique voir ni l'un ni l'autre...

see ya!

Écrit par : skalpa | vendredi, 09 mai 2008 00:19

"david peace"

Pas lu (encore).
Le Quartet du Yorshire, en revanche, oui. Plutôt bien. Syncope, brutalité, sueur, répétition, mort.

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 00:20

Ecrit par : urbain | jeudi, 08 mai 2008 22:54

pas vu! mais y a de ça...

juste la flemme de bouquiner

Écrit par : skalpa | vendredi, 09 mai 2008 00:21

Ecrit par : agathe | jeudi, 08 mai 2008 22:42

Tu as beau esquiver. Tu le sais maintenant. Poussée à bout, tu prends les mesures qui s'imposent et c'est exactement ce que tu devais faire. Parce que tu n'avais pas d'autre choix que de me censurer. Exactement comme je l'ai fait, parce que je n'avais pas d'autre alternative.

Bloguer, c'est cool, papoter aussi. Prendre des responsabilités c'est autre chose. Et tu viens d'en faire l'expérience.

Alors Agathe, comment peux tu me reprocher désormais un comportement que toi même tu viens de revendiquer ?

Tu es comme moi désormais...

Écrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 01:04

@@Serval
nous sommes tous comme toi .. comme odm.. humains et hésitants
mais pourquoi passes-tu ton temps à te justifier?
quel est ton but?
j'ai regretté que tu t'exclues et je te l'ai dit en interne
mais je ne suis ni pour la peine de mort ni pour le lynchage
voilà!
je ne lis que les pseudos qui m'intéressent
(donc le tien;-))
c'est ça la vie dans un village ..se tolérer.. parce que chacun y a sa place, non?
je ne suis pas vraiment d'ici .. je vis dans la remise (pour les meubles bancals;-))
mais quand la fracture a eu lieu.. j'y étais
tu as fait ce qui s'imposait à toi.. un autre responsable aurait fait peut-être comme toi.. peut-être pire.. peut-être mieux.. on s'en fout
assume et reste avec nous.. s'il te plaît

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 06:53

Serval , tu enfles, tu enfles ... mais ça n'intéresse personne, pas même de te voir éclater .
Ton égocentrisme paranoïaque et vaniteux est bien au delà du pathétique , voire du pitoyable. Ridicule et vain sont les qualificatifs qui viennent à l'esprit.
C'est un(e) psy qu'il te faut , pour te faire mesurer à quel point tes efforts pesants et répétés pour essayer de purger tes frustrations, en prenant le blog en otage et agathe ( entre autres) comme repoussoir, ne révèlent rien à personne sinon l'étendue de ta névrose. Une névrose si évidente, banale et tristement médiocre que même un praticien du même niveau pourra t'éclairer sur sa nature.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 09:26

Ecrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 00:20

D.Peace est passé à la vitesse supérieure ( de 1974, 1977, 1980 , déjà remarquables ) : lire impérativement : "Tokyo, année zéro" , premier volume de sa nouvelle trilogie ...
Joyce écrivant ( sans les amphigouris ) un polar apocalyptique réaliste (et ultra documenté), à la manière d'un James Ellroy japonais ( et qui penserait avec ses neurones plus qu'avec sa testostérone).
De la littérature d'avant-garde ... bouleversante, accessible et superbe.
De l'art .

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 09:44

Encore des soubressauts, des chamailleries de cours d'école, d'égos surgonflés, de rancoeurs étalées sur la place publique...Pas joli, joli quand on se veux pharangon de vertu, détenteur du bien penser, moralisateur, politiquement correct..Comme quoi entre la rhétorique et les actes...

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 10:18

très bien f, magnifique agathe.

Agathe ne censure pas Serval, tu alimentes sa psychose paranoïaque.

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 09:44

Urbain Joyce ! STP (là tu vas trop loin cela mérite plus la censure que les imbecilités de Serval !)

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:19

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 10:18

Pam, c'est quoi cette rancoeur ?
Je te connais tu n'es pas idiote, tu vois bien que Serval cherche à détruire l'endroit par tous les moyens même les plus abjects, alors si tu fais ce commentaire c'est que toi-même tu n'es pas satisfaite de ce qui se fait ici. Dis-moi franchement ce que tu souhaiterais ici, ce qui te paraît manqué ou raté.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:23

Ecrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:19

Mutatis mutandis ... ( le rapprochement avec Joyce n'est pas de moi et comparaison n'est pas raison ).
Mais as-tu lu au moins le livre ?
En toute hypothèse, j'observe au passage que tu es plus encline à censurer les opinions divergentes que les "imbécillités" ou les ruminations délirantes des paranos ( plus divertissant ?) .

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 10:29

Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 08 mai 2008 17:04

Merci beaucoup adrien.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:30

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 10:29

J'avais oublié les ;-))))))

Non pas vraiment divertissant, plutôt pathétique non ?

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:32

@ Nef,
Il serait bon pour ce lieu que les différents et les réglements de compte ne soient plus publiques..non pas que je n'aime pas les empoignades au contraire, mais pour des opinions et non pas pour des luttes intestines, que la plupart des commentateurs ne comprennent pas et auxquelles ils ne veulent pas participer..

Il me semble que Serval a de la rancoeur, d'avoir monté ce lieu et de s'être senti exclu dans l'affaire odm..affaire qui était plus une plaisanterie de potache et non du racisme..( je sais ce qu'est le racisme ) Serval a réagi de façon épidermique et depuis il campe dans une position intenable qui le pousse à tenir des propos abjects...(Eva braunef et autre heilagathe)...comme il est à "l'origine" du projet, il veut que celui ci disparaisse avec lui, peut-être serez vous obligés d'en passer par la destruction et la fermeture..

Ce que je veux pour ce lieu...qu'il perdure..mais qu'il s'ouvre un peu plus...cf propos de Marc Louboutin avec lequel je suis en accord

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 10:36

plutôt pathétique non ?

Ecrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:32

je dirai ( j'ai déjà dit ) ... au delà même du pitoyable : ridicule et vain ( au double sens de voué à l'échec et vaniteux ) . Pathétique supposerait qu'il y a là un pathos qu'on peut partager ... alors qu'il ne s'agit que d'un caprice infantile et régressif de frustré vexé.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 10:40

Marc Louboutin avec lequel je suis en accord

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 10:36

Marc est exclu ?
Il me semblait plutôt ( sur la foi de ses derniers coms ) qu'il s'excluait lui-même, au nom de principes d' "héritage" et de "légitimité" qu'il a érigé lui-même, sans bien les fonder ni convaincre de leur pertinence, et qui en tout état de cause ne le "retiennent" que de son propre fait .
Pour autant c'est parfaitement son droit , bien qu'à titre personnel je trouve que ça relève d'une nostalgie assez fumeuse ( et candide ) .

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 10:50

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 10:36

J'entends bien ce que dit Marco, mais je ne vois pas comment obtenir ce résultat, sans que ceux qui font des reproches sur l'orientation des billets ne s'investissent dans des textes (attention ce n'est pas un chantage). Car le village est constitué d'une addition de textes et de billetistes. Cela ne peut être que cela qui apporte l'ouverture et la diversité.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:56

Par exemple, rien n'empêche falcon qui a une sensibilité différente de présenter un billet.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 10:59

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 10:50

De quoi tu parles!!!!! je parlais de son commentaire sur le coté parfois hermétique des posts, sur le coté "coterie", quand à l'exclusion tu as raison d'en parler, toi qui emploie souvent la formule "ce qui se conçoit bien s'énonce clairement", n'est pas toujours évidente dans ce lieu...Quand on ne comprend pas toujours où les articles veulent en venir, oui on est exclu..

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 11:01

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 11:01

Peut-être mais que veux-tu pam faire pour changer cela ? Nous n'allons pas écrire les commentaires des uns et des autres à leur place. Et qui sera légitime pour déterminer si tel ou tel billet doit être publié ou réécrit ? Quelle seront les critères de sélection ? Quel devra être le niveau intellectuel des textes ? La réponse à de telles questions nécessite le retour à la hiérarchie. Souhaitons-nous mettre en place une sorte de rédaction façon presse ? N'y a t'il pas assez de blog de ce type ?


Si je me souviens bien la première fois que je suis allée sur le domaines d'extension de la lutte, j'ai mis un bon moment avant de laisser un commentaire. Les gens se connaissaient, répondaient à des commentaires de précédents billets. Et je ne comprenais pas tout aussi. Il y avait aussi quelques brouilles auxquelles je n'entravais rien.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 11:15

"Querelles...

Petites gens...

C'est bon...

Mangez-en..."

Écrit par : DEL - ire (collectif) | vendredi, 09 mai 2008 11:15

Synthèse

1 - Donc on censure les gens qui n'écrivent pas clairement pour que les lecteurs ne se sentent pas exclus. Plutôt que de poser la question dans un commentaire, on gagnera ainsi en efficacité.

2 - Pour ne pas "activer la paranoïa" de Serval qui insulte copieusement les gens, on laisse filer les insultes et invectives. (Pourquoi pas ça peut pimenter)

3 - Encore ces histoires de clans ?
Des clans, qu'est-ce que c'est sur un blog ?
Des affinités, il y en aura toujours, doit on les interdire ?

Grosso modo, je dois dire que je ne comprends pas grand chose...

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 11:22

Nef, je te remercie mais je crois que ce qui est réellement magnifique c'est la propension "des humains" à faire des salades, à se compliquer la vie...

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 11:37

c'est reposant vos chamailleries
on se dit: je suis bien au ps ici
ça joue la politique empathie
ça ne montre que la distance aux soucis

tant mieux pour vous hein
le village d'asterix c un peu ça
heiin
lui il est facho
l'autre est parano
celle la allume le feu de plus belle
elle aime la violence
les autres pigent rien mais sentent
l'empathie
des vip
ouais bof faut bien se le faire croire
quel ennui!
salut les zami

Écrit par : e.t. nerran | vendredi, 09 mai 2008 11:38

Ecrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 11:22

Ai-je parler de censure ou d'interdiction!!!! juste un ressent bon à l'avenir je m'abstiendrais de faire la moindre remarque n'ayant pas la carte des affinités éléctives...

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 11:48

Pamela

Où sont les solutions ?

Je grossissais le trait (humour).

J'ai eu le même ressenti quelquefois, ce qui ne me parle pas, peut parler à d'autres.

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 12:22

Ecrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 11:22

A mon avis ce qu'il faut comprendre, c'est que nos lecteurs auraient la grâce de venir se faire nourrir par un chef dont il pourrait modifier et commenter les assaisonnements au grè de leurs envies.

Et bien au village, on amène son sandwich. Cela demande un peu d'effort. Aucun billetiste n'a rien à gagner ici. Il prend sur son temps pour écrire (oups pour moi copier coller des billets), cela ne nécessite pas d'être d'accord avec son propos, mais pour le moins, si sur le fond, on ne juge pas l'orientation politique ou le style des billets adéquats, il faut faire l'effort de s'investir pour changer cela ou apporter des critiques qui en elles apportent au village.

Et si peu de gens souhaitent s'investir ainsi et bien le village mourra de sa belle mort.
Si certains souhaitent ne plus être des consommateurs, être capables de faire vivre un projet collectif et citoyen, c'est ici et maintenant que cela se passe. Cela n'oblige pas forcèment à écrire des billets, certains peuvent être un apport dans les commentaires, d'autres faire partie du mobilier;-))) (bisoux maghnia), d'autres être bienveillants, certains comme pam critiques pour la bonne cause et faire avancer le village.

Mais en tout cas les adeptes de la hiérarchie, de la verticalité et de la pépinière virtuelle se sont trompés d'endroit. Nous ne sommes pas là pour nous faire briller, nous ne sommes pas là pour avoir de l'influence sur une opinion moutonnante, nous ne sommes pas là pour faire de l'audience ou du résultat et surtout nous ne sommes pas là pour faire plaisir ou pour attribuer des bons et mauvais points.

Alors quoi qu'essaye de faire Serval, il n'y aura pas de censure et de banissement. Et tant pis si sa liberté de parole et celle des autres, le rend malheureux, agressif, injurieux, injuste et un bien méchant camarade.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 12:29

et pendant ce temps

09/05/08 ...AFP - il y a 2 heures 33 minutes
Les députés européens Harlem Désir (PS) et Patrick Gaubert (UMP) ont indiqué avoir été exceptionnellement autorisés à visiter jeudi le centre de rétention administrative (CRA) de Paris-Vincennes.
A leur sortie, les deux parlementaires ont fait part à l'AFP de leur intention de demander un rendez-vous auprès du ministre de l'Immigration, Brice Hortefeux, pour lui faire part de leurs remarques, notamment à propos de "la promiscuité" des lieux.
Les retenus vivent, selon M. Désir, "entassés, à quatre par chambre, dans une promiscuité un peu humiliante" et dans des conditions "de grande désespérance" dans l'attente de leur expulsion.
Les deux députés ont dénoncé la "gestion des dossiers" par l'administration, après leur rencontre avec des immigrants qui leur ont affirmé avoir un travail déclaré et des liens anciens en France.
"On a l'impression qu'il n'y a pas d'examen systématique des dossiers sur le fond et que des gens ne devraient pas être au centre de rétention, y compris au regard de la politique actuelle d'immigration au cas par cas", a expliqué l'ancien président de SOS Racisme, en précisant que la Cimade, seule association habilitée à pénétrer dans les centres de rétention en France, était "submergée".
De son côté, M. Gaubert s'est dit "troublé" devant certaines "situations curieuses" et a jugé "indigne que ce soit +travaille ou crève+ dans notre pays", fustigeant certains patrons qui "se servent de ces pauvres gens". Le député européen UMP a cependant affirmé que les retenus avaient un accès "tout à fait convenable" aux soins avec une infirmière sur place et le passage régulier d'un médecin. Les deux eurodéputés ont également goûté la nourriture servie.
M. Gaubert a déclaré que la grève de la faim que des retenus avaient entamée fin avril pour exiger leur libération et dénoncer leurs conditions de rétention, avait été arrêtée le 4 mai.
Contrairement aux parlementaires nationaux qui ont le droit de visiter les lieux de détention et de rétention, les deux eurodéputés se sont vu accorder par le ministère de l'Immigration le droit exceptionnel de pénétrer ce jour au CRA de Paris-Vincennes, dont la capacité d'accueil est de 280 personnes.

amusez vous bien!

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 12:38

Ecrit par : Le Grand Frère de TF 1 alias "cui cui" | jeudi, 08 mai 2008 16:00

Il n'y a toujours qu'une seule et même côterie et depuis toujours, celle de ceux qui aiment être dirigés tout en râlant qu'on leur impose des choses (vive l'aveuglement oedipien). Tant qu'on ne leur demande pas leurs envies, leurs points de vue et qu'on leur fournit leur pain quotidien tout va bien. Dès qu'on leur demande un peu d'investissement ou leur avis, on est soudainement une clique qui fait bande à part.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 12:42

Ecrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 12:38

Tiens cela manquait au tableau, le petit rappel à l'ordre sur vous vous occupez de votre nombril et pas assez du monde.

heureusement qu'agathe a écrit un billet qui parle de cela. Les petites et les grandes saloperies sont toujours faites à hauteur d'homme.

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 12:45

Ecrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 12:29

Je partage

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 12:50

Ecrit par : e.t. nerran | vendredi, 09 mai 2008 11:38

Tu nous fait astérix et la zinzinie ?

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 12:58

nef
c ça ta vie?

Écrit par : e.t. nerran | vendredi, 09 mai 2008 13:24

Quand on ne comprend pas toujours où les articles veulent en venir, oui on est exclu..

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 09 mai 2008 11:01

Ben ... non,
par ce qu'il suffit de le dire,
et ça ( le dire, l'écrire, contester, critiquer, contredire , etc ... ) rien ni personne ne t'en empêche, ici ( jusqu'à preuve du contraire ).
La preuve ...
Les exclus ( de ce blog ) , à ma connaissance, s'en sont exclus eux-mêmes et se tiennent là où ils sont de leur seule détermination à s'y maintenir.
Quand, comme marc, ils ruminent et maugréent périodiquement, sur ce blog, en invoquant par exemple "l'héritage" (!) et "la légitimité" (!?), ils ont toute latitude pour préciser ce qu'ils entendent par là ( !!??) et en quoi ce type de commentaire a un fondement ou une pertinence quelconque sur un espace comme celui-ci qui ne revendique absolument rien de tel .
Les adeptes de Guy Birenbaum ont depuis fort longtemps le loisir de se retrouver sur son blog du Monde si ça leur plait et personne n'ira les chercher là bas.
Quant au caractère "élitiste" ça me semble n'être rien d'autre qu'une subjectivation difficilement évitable : certains jugeront élitiste ce que d'autres apprécieront spontanément, et inversement .
Et surtout ... on se contrefout de l' "audimat" , que je sache ... je ne vois donc pas pourquoi (con)céder quoique ce soit sur "le fond", ou sur la forme .

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 13:34

@@Lord Nythorinque

si je vous dis que je ne comprends rien à ce qui se passe ici, vous allez croire que je me moque.
alors je ne le dirai pas!
mais franchement.. je ne comprends rien à ce qui se passe ici!
vous n'auriez pas un film à nous conseiller en attendant que ça se tasse?

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 13:46

Maghnia
En réalite, de ce point de vue il n'y a rien à comprendre, car il ne se passe rien.

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 14:01

Ecrit par : e.t. nerran | vendredi, 09 mai 2008 13:24

La question est trop courte et ma réponse trop longue.


Ecrit par : f | jeudi, 08 mai 2008 17:25

Contentement, sur le net comme ailleurs, avant ou après, pas sûr.


Toujours moins productif que réceptif, le cerveau accueille en même temps que la part d'effroi, la surprise du retour, le danger de la surenchère, cherchant désespérément appui sur la formule shakespearienne qui conjugue si joliment souffrance et réconfort :
"Dieu, qui peut dire : ça ne peut empirer ?
C'est déjà pire que cela ne le fut jamais.
Et ca peut encore empirer ; ce n'est pas le pire
Tant qu'on peut dire : voilà le pire"

Et pourtant cette façon de penser participe à l'impuissance au même titre qu'une autre qui serait incapable de l'exprimer ; elle ne voit pas seulement tout ce que ces choses ont de funeste mais assiste aussi à leur fatal développement, à la concurrence que se livrent la satire et son sujet...Je me demande comment une telle présomption ne devrait pas déprimer ce qui reste encore de détermination intellectuelle dans un esprit qui n'a pas été totalement laminé par l'épuisement des années de guerre et d'après-guerre. Au déclin du monde je veux me retirer dans mes quartiers." K. Kraus La troisième nuit de Walpurgis, 1933

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 14:19

nef
je veux simplement dire qu'à force de pathologiser l'autre, vous créer votre pathologisaton;) un peu comme la terreur... et comme l'autre dont le nom est...

allez sur playlist, ils donnent sans prendre

bonne continuation c fatigant de violence ici
qui peux dire que ça ne peut empirer? c ton choix

Écrit par : e.t. nerran | vendredi, 09 mai 2008 14:24

Et surtout ... on se contrefout de l' "audimat" , que je sache ... je ne vois donc pas pourquoi (con)céder quoique ce soit sur "le fond", ou sur la forme .

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 13:34


Pour ceux qui souhaitent faire de l'audience, des tuyaux gratos... soyez journalistes ou... écrivez un bouquin sur les chats, les serial killers ou sur Napoléon.

Qui s'y colle ? Cuicui ?

Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche mon garçon
Dit-elle
Tu ferais mieux de nous pondre un truc qui marche

Écrit par : nef/ Sam Hall | vendredi, 09 mai 2008 14:34

vous n'auriez pas un film à nous conseiller en attendant que ça se tasse?
Ecrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 13:46

http://www.dailymotion.com/JCVD-LEFILM/video/x4oqgo_jcvdteasetaxi_shortfilms

:-)

Écrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 09 mai 2008 14:35

Ecrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 09 mai 2008 14:35

Ma petite barque suit la ligne d'eau;-)))

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 15:24

"car il ne se passe rien."

Voilà, c'est ça.

"Personne ne sait ce qui s’passe aujourd’hui parce que personne ne veut qu’il se passe quelque chose. En vérité, on n’sait jamais c’qui s’passe, On sait simplement ce qu’on veut qu’il se passe, Et c’est comme ça qu’les choses arrivent. En 17, Lénine et nos camarades ne disaient pas «nous allons faire la révolution parce que nous voulons la révolution» Ils disaient : «toutes les conditions de la révolution sont réunies, la révolution est inéluctable». Ils ont fait la révolution qui n’aurait jamais eu lieu s’ils ne l’avaient pas faite et qu’ils n’auraient pas faite s’ils n’avaient pas pensé qu’elle était inéluctable uniquement parce qu’ils la voulaient. A chaque fois que quelque chose a bougé dans ce monde ça a toujours été pour le pire. Personne n’ose provoquer l’avenir. Faudrait être fou pour provoquer l’avenir. Faudrait être fou pour provoquer un nouveau 19, un nouveau 40, un nouveau 37. "Alors il se passera jamais plus rien?!" "Si parce qu’il y aura toujours des fous et des cons pour les suivre, et des sages pour ne rien faire."
Monologue de Jean-Pierre Léaud dans le film "Liberté , La Nuit" de Philippe Garrel.

........

Le contentement, c'est justement ce qu'il faut combattre.
Et si j'ai été compris, c'est que je me suis mal exprimé, comme disait l'autre.
Et inversement.
........

Les trucs qu'on ne comprend pas... On ne comprend rien alors il faut parler. Peu importe. De cinéma, de rock, du monde, de cuisine... Ce n'est pas le texte qui devrait bloquer la parole des intervenants mais la parole, quelle qu'elle soit, qui triture, résonne, se détourne du texte.
C'est beau de parler philosophie sur le forum d'Auto-Moto.

.........

David Peace, très bien. Je prends. Quel rapport entre David Peace et le texte, en haut ? Aucun et beaucoup, sans doute...

.........

Et puis :

"C'est un accident particulièrement stupide. Au cours d'une soirée arrosée, un jeune homme de 22 ans est tombé du deuxième étage d'un immeuble à Grenoble, ayant pris trop d'élan dans un concours de crachats."

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 15:28

Retour sur ou dans la grotte d'Ouvéa. La désinformation déjà et encore :

http://www.rue89.com/2008/05/09/laffaire-de-la-grotte-douvea-vraiment-du-passe

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 15:55

Ecrit par : e.t. nerran | vendredi, 09 mai 2008 14:24

Je n'y suis pour rien, et c'est faux, nous prenons, mais uniquement les compliments quand il y en a (et nous volons les âmes au moyen de poupées vaudou, mais ça doit rester entre nous !) !!!
;-)

Plus sérieusement, je ne vois pas en quoi les choses seraient différentes ici : un billetiste écrit, et libre à chacun de lire, de comprendre, de demander, de commenter, non ?

Écrit par : adrien (de rien) | vendredi, 09 mai 2008 15:59

Et petit coup de Monolecte parce que c'est plutôt là (dans le sens où l'urgence, les luttes, l'ennemi etc sont là) que ça se passe :

http://blog.monolecte.fr/post/2008/05/07/Et-mon-cul-sur-ton-nez-ca-te-fera-une-paire-de-lunettes-a-rationalite-economique

Ca éructe, ça gueule, ça grince.

Le reste est dérisoire (encore).

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 16:50

Ecrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 09 mai 2008 14:35

je vous avais demandé "un film" pas un "excellent film"

j'ai commencé par écouter l'interview de l'acteur principal http://www.lyricis.fr/cinema-dvd-serie/jcvd-linterview-de-jean-claude-vandamme/

difficile.. très elliptique..
j'avoue.. je n'ai pas tout compris
mais j'ai pris des notes
je les relirai à tête reposée..

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 18:00

"ça m'a redonné une confidence en tant qu'acteur"
merci malbrouck

Écrit par : jcvd | vendredi, 09 mai 2008 18:08

j'avoue.. je n'ai pas tout compris
mais j'ai pris des notes
je les relirai à tête reposée..
Ecrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 18:00

Pour mieux comprendre :
http://jean-claudevandammepourtous.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 09 mai 2008 18:30

Ma petite nef,

Si tu savais ce que je m'en fiche du Village...Crois tu que si j'avais voulu le détruire comme tu dis je ne l'aurais pas fait avant de partir puisque j'avais encore les codes ? Il m'aurait même juste suffit de changer les codes pour éliminer ceux qui me genaient si j'avais été ce dictateur, cet égomane que vous décrivez...

Ton premier geste par contre a été de modifier les codes afin que je ne puisses plus acceder à l'interface. A se demander qui de nous deux avait peur de perdre son joujou...

Au lieu de cela, qu'ai je fait ? Les clés je te les ais filé. Parce que de toutes façons j'avais décidé dès le début de partir. Bien avant que tu viennes me casser les couilles avec ton lobbying incessant pour ton copain...Tu aurais été plus intelligente, la transition se serait passée en douceur et vous n'en seriez pas la aujourd'hui.

Parce qu'aujourd'hui, il y a d'un coté cui cui qui es le seul à vouloir faire respecter le pluralisme et la démocratie ici, de l'autre Agathe qui à compris j'espère ce que c'était que des responsabilités (sinon tant pis), et de l'autre toi avec ta clique d'abrutis sectaires.

Comment en êtes vous arrivés la ? Simplement parce que je vous ai mis la pression depuis 72h. Vous avez beau dire que l'amitié et la cohésion regnent, vos dissensions commencent à transformer ce vernis en venin, à vous prendre la tête pour changer le bandeau et le texte à droite, pour finalement ne pas choisir pour maintenir le plus petit dénominateur possible de liens entre vous.

Que reste t'il de cet esprit de départ du Village ? Comme le souligne Marco, Rien. Et c'est justement ce qui vous mine. Vous savez pertinement que vous gachez de bons textes par les commentaires sectaires qui les accompagnent. Vous savez parfaitement qu'a part quelques réactions éparses vous êtes justes la entre vous à refaire le monde en vous lamentant mais sans alimenter le débat. vous tournez en rond, pire vous faites fuir les bons commentateurs ceux qui avaient quelque chose à apporter. Passeiste ou nostalgique diras tu...Non. Il s'agit juste d'un constat. Un constat extérieur,froid et clinique comme cette mort dans laquelle vous vous précipitez. Tu vois, ce n'est pas le peine de crier partout que je veux détruire le Village, tu l'as fait très bien toute seule.

Rancoeur, aigri..pour ma part même pas. Je suis extérieur te dis-je. Mon seul regret (mais ton ami odm et toi ne l'avez pas voulu) c'est que la transition ne se soit pas opérée de manière plus normale. Mais vous étiez tellement préssés de récuperer ce blog...

Pour le reste, je vais très bien. On ne peut mieux. J'ai repris ma route, je blogue ailleurs, à mon rhytme et avec plaisir. Ce qui n'était plus le cas ici ou à quelques jours de partir je ne me reconnaissais déjà plus. Mais tu vois plutôt que d'éliminer les geneurs, j'ai estimé que le Village était sur des rails, que ces rails de toutes façon ne m'appartenaient pas et comme je l'avais annoncé, je suis parti.

Par contre je me délecte à vous voir piailler à chaque fois que je vous met face à vos réalités.

N'aie crainte, je reviendrais.

Écrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 18:36

Ecrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 18:36

Le pouvoir de nuisance c'est toujours un petit bout de pouvoir;-)))

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 18:40

Ecrit par : Lord Nithorynque | vendredi, 09 mai 2008 18:30

je le vois bien.. vous vous moquez..
vous seriez capable, vous, de dire de si belles choses sur les cacahettes par exemple?

" J'adore les cacahuetes. Tu bois une biere et tu en as marre du gout. Alors tu manges des cacahuetes. Les cacahuetes c'est doux et salé, fort et tendre,comme une femme. Manger des cacahuetes, it's a really strong feeling. Et apres tu as de nouveau envie de boire de la bière. Les cacahuetes c'est le mouvement perpétuel à la portée de l'homme ".

tè.. "le mouvement perpétuel à la portée de l'homme ".. vous auriez été capable de trouver ça vous?
Pfffff!!

(la suite les pieds dans l'eau .. zazie se marie)

Écrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 18:46

Un fou rire absolu et puis non pas drôle, un blog, une responsabilité...
Je souhaite à beaucoup de n'avoir que ce type de "responsabilités"
Un peu de dignité...
Il y a des gens qui sont responsables de la nourriture, de la santé, du handicap de leurs enfants et de leurs proches...
Pire que ridicule
Grotesque

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 18:51

bakoi agathe t'aime pas la cacawouettes?
restez aware

Écrit par : jcvd | vendredi, 09 mai 2008 18:54

Ecrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 15:28

D.Peace , aucun rapport sinon que c'est ... quelque chose qui se passe, "qui arrive" comme dirait Badiou , bref un "évènement".

Sur l'anecdote, fascinante, du type qui tombe par la fenêtre et se tue en se fracassant un peu plus bas, pour avoir pris un peu trop d'élan dans un concours de crachats, je concède que ce genre de fait ( divers) justifie qu'on continue de s'intéresser à ce genre de diversité ... Dans une perspective relativiste, elle permet de construire une sorte d'anthropologie négative, sur le modèle de la théologie négative : ce que "en théorie" nous n'avons pas vocation à faire pour mieux comprendre ce qu'il conviendrait de faire... "normalement".
Hélas la multiplicité des exemples de ce type n'a pas conduit jusqu'ici à une norme positive plus précise que "ça c'est con" .

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 18:56

HS

Nef tu as un mail ;-))

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 18:57

Au cours d'une soirée arrosée, un jeune homme de 22 ans est tombé du deuxième étage d'un immeuble à Grenoble, ayant pris trop d'élan dans un concours de crachats."

Sur l'anecdote, fascinante, du type qui tombe par la fenêtre et se tue en se fracassant un peu plus bas, pour avoir pris un peu trop d'élan dans un concours de crachats

par la fenêtre et se tue en se fracassant un peu plus bas

urbain vous faisiez quoi la soirée du 3 ?

Écrit par : ;:) | vendredi, 09 mai 2008 19:06

Ecrit par : ;:) | vendredi, 09 mai 2008 19:06

??
( comme d'hab )

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 19:53

Ecrit par : ;:) | vendredi, 09 mai 2008 19:06

Un bon thème l'empathie virtuelle, peut se décliner en sympathie virtuelle etc...

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 21:37

En tout cas et Dieu merci, les affaires humaines restent quand même celles qui nous mobilisent le plus !
le reste n'est que mots et concepts décorations tristes et rationnelles d'une seule vérité.
Alors mon coeur écoute et me dit des choses.
Comme un battement et un rythme.
"Lacher prise" me disaient mes frêres et ils avaient tellement raison.
Il n'est raison que le coeur et le coeur est raison.
Affinités ?
Oui et plusieurs d'entre vous me sont sympathiques, même si je le ne dit pas.
Sympathiques car ils doutent et cherchent, se cherchent.
D'autres veulent donner l'impression d'avoir trouvé.
Mais la seule vérité c'est la mort.
La seule.
Et j'ai dit.

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:12

Si ça c'est pas un post de la mort......

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:15

Donc, amis rédacteurs continuez, nous vous aimons !

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:17

même les incompréhensibles f et off......

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:22

Ecrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 21:37

N'est-ce pas...


Hum :

"C'en est fini du mouvement lycéen. Du moins pour cette année. La FIDL, principal syndicat lycéen a annoncé en fin de journée qu'il mettait un terme à la mobilisation après avoir été reçu par le ministre de l'Education, Xavier Darcos."

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 22:32

Et si Serval veut me taper, je suis à sa disposition le 13 mai au soir, il n'a qu'à me donner RDV sur ma boite mail.....Je serais à Paris !
N'hesite pas mon Ami !

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:32

Toutes ces chroniques d'une mort annoncée j'adore !

Écrit par : La petite barque de charon | vendredi, 09 mai 2008 22:32

Ecrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:32

On vient de te dire que la récration était finie !

Écrit par : nef | vendredi, 09 mai 2008 22:34

Ecrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:22

Et vice et versa ;-))

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 22:42

Ecrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:32

Je propose le jardin du libraire comme champ d'honneur.
Pour le choix des armes, le concours de crachats semble désormais un peu risqué (cela dit c'est en rez-de jardin ...).
Que diriez vous d'une course en sacs ?

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 22:43

Extrémement romanesque cette histoire, Nef !

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:44

Agathe, nef, vous pouvez aller dans la salle des chaudières, SVP pour lire un texte et corriger les imperfections ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 09 mai 2008 22:46

Dans ce cas la pourquoi ne pas m'avoir envoyé ton invitation sur mon mail (que tu as je te rappelle) plutôt que de le faire en public ?

Ah ben oui ...pour te faire mousser auprès des rombières...

Et tu crois que je vais tomber dans un piège aussi grossier ? Tu me prends pour toi ou quoi ?

alors tu va faire quoi ma poule ? une BD, Des insultes ? tes rodomontades habituelles comme quoi je me dégonfles si je ne viens pas et je suis une brute sanguinaire si je viens ? Le tout à l'attention des blafards et deschancres qui peuplent ton blog ?

T'inqiuètes...le moment venu, c'est moi qui te trouverais.

Écrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 22:49

On dirait un épisode de navarro ( j'en ai jamais vu mais j'imagine que c'est ce genre là ).

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 22:51

melgueil@hotmail.fr, serval, inutile de brailler !

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 22:53

madame nef, madame nef !
y'a serval et odm qui continuent de faire du désordre et qui se disputent !

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 22:56

HS

Ok !

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 23:01

Navarro, je ne sais pas (connais pas non plus) mais je retrouve des invariants du feuilleton sarkozien. C'est saisissant. C'est un style, sûrement. Episode des pêcheurs, épisode du salon de l'agriculture, jogging etc...

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 23:04

Pour moi je suis surtout sensible aux dialogues , façon série noire ( bas de gamme ) des années 50 :
"te faire mousser auprès des rombières"
ou :
"le moment venu, c'est moi qui te trouverais"
ça a un petit charme suranné et comme odm a un petit coté Roger Hanin ( jeune ) ...

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 23:10

serval01@gmail.com

à melgueil@hotmail.fr

date 29 novembre 2007 00:11
envoyé par gmail.com


Salut,

J'ai liu tes interventions notamment sur le vieillissement de la population en Italie.

J'ai lu le reste aussi.

et pat joy, et amadeus également.

Les lire me donne la gerbe également. Bien sur , on a envie de mettre un coup de boule. Bien sur

Mais c'est ce qu'ils attendent. De pouvoir dire, "vous voyez comme on me traite ? vous n'etes pas des démocrates, vous n'êtes pas tolérants etc etc etc...". Et à la moindre poussée de fièvre ils font monter la temperature.

C'est ce qu'ils cherchent. C'est un piège. Mais tu le sais non ? tu vaux mieux qu'eux.

Mon père me disait toujours :" la langue n'a pas d'os, mais elle peut en casser".

alors même si ça démange, même si tu as toutes les insultes sur ton clavier. Casse les briques des réponses fortes , sape avec des arguments.

Mais ne ne perd pas en insultes. Tu ne fais que les renforcer dans leur péroraison. et tu cimente toi même leur mur.

Tu vaux largement mieux qu'eux....

@micalement

J.

--------------------

deolivier demelgueil
àserval01@gmail.com

date 29 novembre 2007 15:34
objetRE:
envoyé parhotmail.fr


Sympa !

Olivier.

---------

Alors tu vois que tu as mon mail..qu'est ce que tu cherches avec tes invitations publiques ?

Comem tu vois à l'époque, moi aussi je pensais qu'on pouvait tirerquelque chose de toi. C'était une erreur.

Mais moi au moins je m'en suis rendu compte.

Par contre tu tombes toujours dans le piège.

Écrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 23:10

La lumière chasse les cafards !

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 23:18

Te concernant ça fait longtemps que j'ai appuyé sur l'interupteur...Et tiré la chasse.

Écrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 23:20

Je t'enverrai un message pour qu'on s'explique.
Fin de la discussion publique.

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 23:22

Ouf !

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 23:25

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 23:25

+1

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 23:26

"Hervé Guaino a déclaré ce vendredi que l'inflation galopante créait "une situation explosive" en France. Situation qui ne tient pas, selon lui, à la politique du gouvernement. "L'Etat ne va pas changer seul la donne mondiale", a dit le conseil spécial de Nicolas Sarkozy." (JDD)

Hervé...

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 23:32

Ecrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 23:32

Là voilà l'explication, je me disais aussi ...

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 23:35

Ben alors ... et le choc fiscal ?

Écrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 23:46

J'entendais dernièrement Lagarde dire (en plus de la communication habituelle ; le "paquet fiscal" comme anticipation fantastique de la crise mondiale. Oui, dès l'été dernier, nous savions et avions agi en conséquence. Visionnaire.) que la France était relativement à l'abri de la crise mondiale car c'est un pays plutôt "fermé". Comique.
Parfois, la France fermée, ça nuit. Parfois, c'est une vertu.

Écrit par : f | vendredi, 09 mai 2008 23:51

Ecrit par : urbain | vendredi, 09 mai 2008 23:46

Des victimes du monde ....
La victimisation, une mode.

Écrit par : agathe | vendredi, 09 mai 2008 23:53

J'avoue que je suis un peu déçu de la virilité affichée et introuvable.
Cette notion n'aurait elle plus de sens ?
Le temps des bavards et des baveux serait-il devenu la norme ?
C'est pourtant le temps des guerriers qui s'annonce.
Le gruerrier qui est le gardien du Droit !

Écrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 23:56

Ecrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 23:56

De la virilité virtuelle, tu vois un thème à l'infini ;-))

Écrit par : agathe | samedi, 10 mai 2008 00:00

Avec le temps, va, tout s'en va ... même le choc fiscal qui fait pshiiit
et l'inflation qui r'part,
avec le temps ...

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 00:02

Ecrit par : odm | vendredi, 09 mai 2008 23:56

bandez les , haut et court !
(et bonne nuit )

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 00:05

Comme on ne peut s'en lasser :

http://www.dailymotion.com/video/x3en1e_sarkozy-senerve-a-guilvinec_news

Écrit par : f | samedi, 10 mai 2008 00:10

c'est marrant quand même que la violence fasse peur aux mécontents.
Comment pensez vous que l'on impose ses idées, amis polémistes?
En envoyant des fleurs aux dictateurs ?
Hummm !
Pas de changement sans se salir les mains !

Écrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 00:14

HS

Nef demain matin tu auras un mail ;-))

Écrit par : agathe | samedi, 10 mai 2008 00:17

Ecrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 00:14

Il y a des causes où effectivement c'est le dernier recours.
Une cause, joli mot.
Nécessaire quelquefois en dernier recours mais cela doit en valoir la peine.
Pas là ;-))

Écrit par : agathe | samedi, 10 mai 2008 00:21

Et pourquoi je suis pas la? Je suis la ....

Écrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 00:23

Ecrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 00:23
c'est pas moi ....

Écrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 01:49

Ecrit par : Maghnia | vendredi, 09 mai 2008 18:46

Je me moque, mais gentiment...
Il est vrai qu'à ce jour je n'ai jamais comparé une femme à une arachide. Il y a toujours une première fois, alors dorénavant je vous imaginerai en belle cacahuète.

HS / Berlusconi avait promis l'interdiction de la mendicité dans les grandes villes italiennes. À Venise, ce sera bientôt le cas :

Mendicité interdite à Venise
Le maire de Venise Massimo Cacciari (centre-gauche) a décidé d'interdire la mendicité dans le centre historique de la ville d'Italie la plus visitée par les touristes, a annoncé l'agence Ansa. Un arrêté anti-mendicité adopté par le maire et ses adjoints vendredi avant d'être soumis au conseil municipal prévoit des amendes de 20 à 500 euros et la confiscation des sommes récoltées pour qui serait surpris à demander l'aumône dans les rues de la "Sérénissime".
"Il n'y a rien d'exceptionnel" dans cette mesure, a déclaré à l'agence Ansa Massimo Cacciari, un philosophe de 62 ans, rappelant que plusieurs villes touristiques de l'Italie avaient déjà interdit la mendicité sur leur territoire. Son adjointe à la planification Laura Fincato a justifié l'interdiction par la volonté de lutter contre "le racket" qui contraint chaque jour à mendier "de pauvres femmes d'âge indéfinissable". Elle a ajouté que le phénomène était en expansion en raison de la richesse de Venise.
Selon le chef de la police municipale Marco Agostini, de 50 à 80 mendiants, dont la moitié de femmes, se rendent chaque jour dans le centre de Venise. Fin avril, la ville d'Assise (ouest) avait déjà adopté un arrêté interdisant la mendicité.

Flash Info Le Figaro (source : AFP)

Il ne serait hélas pas étonnant que Nicolas Sarkozy puise quelque inspiration dans cette mesure.

Écrit par : Lord Nithorynque | samedi, 10 mai 2008 02:13

ouais ben moi je reviens de la baie de somme...
Non sérieux, il faisait beau et chaud...
J'ai même pris des photos et là je vais aller me coucher en relisant
Les grands singes de will self

see ya!

Écrit par : skalpa | samedi, 10 mai 2008 02:15

je n'ose même plus l'ouvrir tant j'ai peur de déclancher une catastrophe ;-)

voilà comment on devrait appeler ce village :
"la poudrière"
nef?

HS//
(réponse là-bas)

Écrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 07:36

Ecrit par : Lord Nithorynque | samedi, 10 mai 2008 02:13

De tels arrêtés, qui relèvent en général du maire, ont déjà été signés, en France, avant Sarkozy (Nice, Montpellier en autres, je crois). Avec l'été qui vient, ça devrait en titiller quelques uns (comme tous les ans).
A noter que la mendicité (et le vagabondage), en France, n'est plus un délit depuis bien peu de temps, le nouveau code pénal de 1994.

Écrit par : f | samedi, 10 mai 2008 07:51

Comment pensez vous que l'on impose ses idées, amis polémistes?

Ecrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 00:14

Ce sont les idées qui s'imposent.
Tout ce qu'on peut essayer d'imposer aux autres, c'est sa propre volonté, et dans ce domaine les succès sont toujours très provisoires.

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 09:00

Une cause, joli mot.

Ecrit par : agathe | samedi, 10 mai 2008 00:21

Oui, assurément, et une étymologie féconde : de la "cosa mentale" de Léonard, à la belle hiérarchie des causes chez Malebranche ...
pour odm : Dieu, seule cause de soi .
La belle chose que la cause ( c'est d'ailleurs le même mot et les rationalistes de port royal l'on bien vu : "J'appelle chose ce que l'on conçoit comme subsistant par soi-même, et comme le sujet de tout ce que l'on y conçoit", bref ... cause de soi)

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 09:15

Ecrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 00:14
Ecrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 09:00

le seul Pouvoir légitime est le Pouvoir sur soi.
l'autre est une usurpation!

Écrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 09:38

Ecrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 09:38

C'est la juste revendication d'émancipation qui fixe la légitimité des pouvoirs, quels qu'ils soient, quels qu'en soient les sujets, il doivent simplement ne pas se confondre avec la domination .

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 10:13

@@urbain

j'ai un truc à vous demander
ça m'intéresserait d'avoir votre avis
mais c'est un peu long
je vous expliquerai là.. (tout à l'heure)
http://www.leslaunes.com/plage_du_village/comments.asp?id=103

j'ai besoin de savoir
c'est sérieux

Écrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 10:30

Ecrit par : Serval | vendredi, 09 mai 2008 23:10

Puisque tu mets des mails privés sur la place publique. Tu es prévenu qu'à la prochaine de tes visites injurieuses, je ferais un petit copié-collé de tes commentaires à l'attention de Media Part et d'Edwy Plenel. Je suis sûr qu'Edwy appréciera ton humour léger comme la petite culotte d'une danseuse de revue qui mène la danse.

Eva Braunef et Heilgathe devraient tout particulièrement le faire marrer.


Il n'y a pas de raison que nous soyons les seuls à bénéficier de ton talent,
alors n'oublie pas de soigner ton style;-)))



Moi je ne censure pas au contraire je diffuse.

Écrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 10:49

Ecrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 10:49

Jusqu'ici il était sage, va pas l'exciter ...
( d'autant que tout le monde s'en fout de ces (ses) cacas nerveux)

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 11:05

Ecrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 11:05

Je rassemble la droite et la gauche. Je réunis les personnalités.

Écrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 11:11

Je rassemble la droite et la gauche. Je réunis les personnalités.

Ecrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 11:11

Je suis Françoise Bayrou ?

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 14:34

HS / comment faire baisser les statistiques du chômage selon Sarkozy...

http://www.humanite.fr/2008-05-07_Politique_Hecatombe-silencieuse-chez-les-prestataires-de-l-ANPE

10 000 emplois seraient menacés dans les organismes extérieurs spécialisés dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi.
(...)
« Il faut diminuer les coûts, raccourcir les temps de prise en charge, raconte Mélanie Halphen, psychologue au CBO de l’Association Ambroise Croizat, à la Maison des métallos dans le 11e arrondissement de Paris. L’objectif, c’est de placer à n’importe quel prix.
(...)
Yves Chuet appuie dans le même sens : « De nous, on n’attend plus de résultat ; l’ANPE s’en fout de la qualité de la prestation. C’est du placement. Le hic, c’est que nous, nous travaillons avec des travailleurs handicapés qui sont considérés du coup comme implaçables et risquent d’être radiés. Ou on trouve des solutions de placement n’importe comment, ou on radie. »

Écrit par : info | samedi, 10 mai 2008 14:45

Je rassemble la droite et la gauche. Je réunis les personnalités.

Ecrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 11:11


Comme le nationalisme flamand ?

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/05/bye-bye-belgium.html
"Pour la première fois dans l’histoire de la Belgique, la majorité flamande, tous partis confondus, a imposésa loi à la minorité francophone du pays ..."

Écrit par : jenesuislàpourpersonne | samedi, 10 mai 2008 14:45

Ecrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 14:34

balle au centre

Écrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 14:45

10 mai 81 François Mitterrand élu président de la République

quelques citations

"Ma liberté ne vaut que si j'assume celle des autres. La liberté de nos adversaires n'est-elle pas aussi la nôtre ?"
"Laissez la tyrannie régner sur un mètre carré, elle gagnera bientôt la surface de la terre."
"L'excès du langage est un procédé coutumier à celui qui veut faire diversion."
"Un dictateur n'a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi."
"Le courage consiste à dominer sa peur, non pas à ne pas avoir peur."

Écrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 15:04

Ecrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 15:04

Les forces de l'esprit ne m'ont pas quittée sur ce coup là;-)))


Game over.

Écrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 15:09

Quitte à tout prendre et tout solder,
Pour que vos petites affaires s'arrangent,
J' prends juste mon pyjama rayé,
Et je vous fais cadeaux des oranges,
Vous pouvez même bien tout garder,
J'emporterai rien en enfer,
Quitte à tout prendre j' préfère y' aller,
Si le paradis vous est offert,
Je peux bien vendre mon âme au diable,
Avec lui on peut s'arranger,
Puisque ici tout est négociable, mais vous n'aurez pas,
Non vous n'aurez pas,
Ma liberté de penser.
FLORENT PAGNY

Écrit par : odm | samedi, 10 mai 2008 15:45

il a appelé ses frères, ils l'ont jeté dans un puit; ils attendaient de lui le syndrom de stokolm; il est parti vers sud, rejoindre les autres

"Va quérir la dignité en enfer s'il le faut ! Et refuse l'humiliation, même au paradis."

adios lè zami;)
l'om retourne au bercail il est attend:)

Écrit par : om | samedi, 10 mai 2008 16:01

il y a un truc magique
je suis abonnée au fil de discussion
c'est à dire que je recois tous les messages du billet dans ma boîte perso
(sauf les miens bien sûr puisqu'ils sont envoyés avec mon email)
hors il y a certains messages que je ne reçois pas
et là.. je ne peux pas m'empêcher de penser que..
rien.. je me demande si je ne rêve pas .. c'est tout!
je pourrais vérifier.. mais peut-être n'ai-je pas envie de comprendre.. de m'approcher de trop ..
tout de même.. c'est nul!!
;-)))))

Écrit par : Maghnia | samedi, 10 mai 2008 16:08

Ecrit par : nef | samedi, 10 mai 2008 15:09

N'exagère pas quand même...J'ai terminé la partie depuis jeudi à 21:39. La suite n'est que broutilles de mauvais perdants.

Écrit par : Serval | samedi, 10 mai 2008 16:36

J'ai terminé la partie depuis jeudi à 21:39.

Ecrit par : Serval | samedi, 10 mai 2008 16:36

Ouf (bis) !

Écrit par : urbain | samedi, 10 mai 2008 17:31

je pars vivre à maghnia!!! véridik hehe
salut

Écrit par : ouf! | samedi, 10 mai 2008 18:00

alors ça s'écrit "M"aghnia

Écrit par : le meuble du coin | samedi, 10 mai 2008 18:02

Agathe je pense que c'est une erreur de censurer les comms de Serval (sauf s'il se lançait dans le racisme ou l'atteinte à la vie privée, mais ce n'est pas le cas).

Je suis rarement de passage ici, mais j'avoue que j'avais été stupéfait que Serval revienne dans le seul but de critiquer alors qu'il est le premier à dire que faire vivre un blog est difficile.

Par ailleurs Seval dit que c'est le seul blog issu du dél qui est survécu. Le dél psychiatrique de Sacha aurait donc disparu ?


Bref je suis contre la censure des simples querelles de marchandes de poissons. Le mieux à mon avis est de les ignorer. Sauf si les comms de Serval étaient considérés comme du spam par une majorité évidente des posteurs, car dans ce cas ils nuiraient aux discussions.

Voilà j'ai donné mon avis, et je félicite à nouveau les animateurs de ce blog pour leur super travail.

Écrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 21:40

Serval : on est toujours le sectaire de quelqu'un, même si je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il y a beaucoup de comms que je trouve sectaire sur ce blog. Cela dit chez Guy c'était pareil, si on ne faisait pas dans le misérabilisme gauchiste il y avait souvent quelqu'un pour écrire "oui mais c'est parce que tu ne vis pas avec 300 euros par mois", "tu n'es pas noire homosexuelle sans papiers d'où ta déviation bourgeoise pro Royal-Fabius-DSK" etc.

Mais comme dit Nef chacun amène son sandwich !
L'important c'est la liberté d'expression de tous.

J'avoue que je suis gêné quand je lis l'appel à contributions de Nef car je n'ai jamais soumis de post, que ce soit sur le blog de José ou celui-ci. Il est vrai que tout en votant à gauche je ne suis pas de gauche, et surtout je suis très confus dans ma tête. En même temps je me sens redevable par rapport à ceux qui publient des posts, et qui attendent en retour bien naturellement que d'autres en publient aussi.

Pour rester dans le décousu, j'ai l'impression qu'ici c'est plus compliqué parce qu'il n'y a pas de chef mais plusieurs personnes qui décident ensemble. Ca ne peut alors marcher à mon sens que si les gens font preuve d'une grande tolérance, sont capables de s'étriper sur des idées ou sur la gestion du blog sans jamais se vexer si c'est l'idée d'un autre qui est retenu, en gardant toujours le recul nécessaire, et surtout en conservant comme ligne directrice la libre expression.

Et puis il faut savoir ignorer les trolleurs...

Écrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 21:56

Ecrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 21:40

Agathe je pense que c'est une erreur de censurer les comms de Serval (sauf s'il se lançait dans le racisme ou l'atteinte à la vie privée, mais ce n'est pas le cas).

Justement et hélas Armand, des insultes, entre autres gracieusetés, atteinte et manque de respect aux personnes. Je suis la première à le regretter mais certains propos sont indignes.

Merci Armand pour vos encouragements.

Écrit par : agathe | dimanche, 11 mai 2008 22:03

Merci Armand de vos encouragements, et merci aussi de faire de temps à autre notre promotion sur le blog de Guy Birenbaum, sur "Le Post"...

L'autre jour, vous avez cité l'excellent texte d'Agathe, "Avalaible" et j'ai été très touché par votre geste.

Je ne sais d'ailleurs pas si Birenbaum lit ses anciens lecteurs et commentateurs : silence radio. En tout cas, nous n'avons jamais de nouvelles...
C'est la vie !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | dimanche, 11 mai 2008 22:18

@cui cui : je pense que l'excellent post d'Agathe avait été publicisé ailleurs, et que c'est comme ça que j'avais pu en prendre connaissance, car je n'ai pas encore repris le réflexe de venir ici tous les jours.

Il est vrai que sur le nouveau blog de Guy ce qui est privilégié c'est la réaction instantanée à des posts assez pauvres en contenu, du coup on n'y fait guère d'échanges d'informations, on ne donne pas ou peu de liens intéressants.

Mais mon attitude sur ce blog du post.fr est de ne rien changer dans ce que j'écris par rapport à ce que j'écrivais sur l'ancien blog...sauf que je ne donne plus de liens informatifs puisque personne ne le fait. J'ai fait une exception pour le post d'Agathe parce que j'avais envie de le partager avec d'autres lecteurs.
Ce n'était pas un "geste" pour faire de la pub pour ce blog même s'il le mériterait très largement.

Je pense que Guy doit rarement venir ici, et effectivement ce serait sympa de sa part de faire coucou quand il le vient. D'un autre côté s'il n'aime pas ce blog il trouve peut-être plus constructif de rester silencieux (et il aurait raison !). Je pense que l'un d'entre nous aura certainement un jour l'occasion de lui en parler directement.

Écrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 22:43

C'est un ingrat !

Écrit par : odm | dimanche, 11 mai 2008 22:48

Ca y est, je me souviens où j'ai lu le post d'Agathe que j'ai ensuite recommandé sur le blog de Guy ! Sur un forum boursier du site boursorama.com
Et il y avait un certain succès.

Écrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 22:52

Ca y est, je me souviens où j'ai lu le post d'Agathe que j'ai ensuite recommandé sur le blog de Guy ! Sur un forum boursier du site boursorama.com
Et il y avait un certain succès.

Ecrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 22:52

------------------

Bordel ! Agathe sur un site boursier ? On n'est jamais trahi que par les siens !!!
;-))))

D'ici à ce qu'elle soit citée par sarkozy ou Bush...
Dis, Agathe, c'est toi qui va devenir une star !!! Entre Sylvie et Steexy ? Je t'envie grave !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | dimanche, 11 mai 2008 22:57

Merci Armand, je suis très touchée, j'ignorais.

Écrit par : agathe | dimanche, 11 mai 2008 23:00

cui cui" fit l'oiseau | dimanche, 11 mai 2008 22:57

Mouarf !!!

Écrit par : agathe | dimanche, 11 mai 2008 23:01

Ecrit par : Armand | dimanche, 11 mai 2008 21:56

La contribution n'est évidemment pas obligatoire. Cependant, je mets juste ceux qui critiquent la ligne éditoriale du Village face à leurs contradictions vu que le village accepte tous les billetistes.

Et franchement, je comprends très bien pourquoi Guy n'aurait pas envie d'intervenir sur le Village, certaines passions... ;-))))

Écrit par : nef | lundi, 12 mai 2008 11:33

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu