Avertir le modérateur

« Sarkozy : un héros tragique au temps de l’insignifiance ? | Page d'accueil | Les pieds nickelés »

mercredi, 27 février 2008

Aux Blogs citoyens ! Noachovitch attaque

free music
 
 
82dac1b9f4c9c8daa8e126c6d6f5f1f5.jpgEn ce moment, il règne une atmosphère un peu délétère sur le Net : une vague de mises en accusation de la part de personnalités   met en cause différents blogs tenus par d’illustres inconnus qui ont, soit recopié sur leur blog  un texte de Claude Askolovitch  concernant la fameuse affaire Noachovitch des législatives de juin 2007, soit traité un politique, Yves Jego, de divers qualificatifs jugés par le député UMP infamants...
 
Devenir blogueur, va devenir par les temps qui courent, aussi dangereux que partir faire un safari photo au Kenya ou une partie de pêche en Irak,  car tout people et tout politique, désormais, fort de sa notoriété, et d’un confortable compte en banque peut assigner en Justice tout blogueur un peu insolent ou même réaliste !
 
Cela promet de beaux jours de prisons devant nous, et une telle rétention de  parole, que chacun risque de ne débiter que des banalités, de peur d’accuser tel ou tel de griefs bénins !
 
On en est à se demander si les affaires en cours ne marquent pas un tournant dans l’extrême liberté qui régnait sur le Net. Des armées d’avocats vont pouvoir enfin faire leurs choux gras dans l’espace internet. Des dommages et intérêts vont pleuvoir d’une manière inversement proportionnelle à la liberté de ton.
 
Tout notre soutien sincère à Luc Mandret, Florian Courgenouil , et Yves Poey  , boucs émissaires d’une situation qui aurait pu arriver à chacun d’entre nous.
 
Sur le Web, plus la Justice interviendra, plus les Libertés se restreindront.
 
N'oublions pas que c'est le peuple qui décide de qui doit être maire, pas les tribunaux. La démocratie, c'est aussi le débat, la critique. Et contrer la critique par autre chose que le débat et la discussion, en faisant appel aux tribunaux, c'est quelque part enlever au peuple sa souveraineté...
 
Il est temps de faire appel au bons sens de la Justice, des avocats, des politiques et des gens célèbres : s’il vous plait, prenez garde ne pas enterrer le peu de liberté d’expression qui nous reste, sinon, il se peut bien que chacun le regrette un jour prochain…
 21406999a648780a778bccaadc8fefa1.jpg
À bon entendeur…
 
Cui cui & Falconhill

Commentaires

j'abonde - solidarité et vigilance et si trois cents blogs reprenaient ensemble les textes incriminés
je pense que les plaintes tomberaient toutes seules

Écrit par : tgb-rue-affre | mercredi, 27 février 2008 21:50

Peut-être que ce risque forcera les rédacteurs à pondre des textes de plus grandes qualité.
On peut dire tellement de choses avec classe !
Ou mieux, peut-être retrouverons nous les délices de la fable, tel la fontaine critiquant les puissants sans le dire franchement.
Cette période est passionnante.

Écrit par : odm | mercredi, 27 février 2008 22:20

Les deux derniers paragraphes disent tout de la démocratie, de sa raison d'être, de son mode de fonctionnement ; de sa fragilité aussi et de la menace de retour de bâton à laquelle s'expose tout dévot d'Anasthasie et de sa paire de ciseaux.

Bravo pour cette concision et également pour cette mise en garde.

Écrit par : off | mercredi, 27 février 2008 23:43

Ecrit par : tgb-rue-affre | mercredi, 27 février 2008 21:50

Bonne idée. J'en profite pour indiquer que ce superbe texte de Falcon et Cui cui, peut aussi être repris sur d'autres blogs.

Merci simplement de mettre un lien pour indiquer la source.

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 00:00

Ça sent toujours autant le renfermé ici, avec en prime cette sempiternelle tendance a l'auto-célébration (qualifier de "superbe texte" des pleurnicheries niveau collège...)

Une chose est sure, si vous dites vrai, vos textes gentillets vous placent hors du collimateur des vilains gendarmes du net. Rassurez-vous, personne ne veut vous faire taire !

Sinon, j'aime bien l'aspect "la blogosphère parle a la blogosphère", une centaine de paumés virtuels qui pataugent dans leur mare saumâtre en espérant que le bruit de leurs clapotements attirera la foule et fera d'eux des "blogueurs influents". Une influence qui, d'ailleurs, ne dépasse guère le stade des autres blogueurs. Bref un sacré circuit fermé.

Ceci dit je vous donne raison sur un point, cette nouvelle tendance qu'ont les personnalités politiques a poursuivre certains blogueurs indélicats est absurde et contre-productive car elle surestime l'influence réelle de telle publications.

Comme dab', je claque la porte en sortant.

Salut

Écrit par : David | jeudi, 28 février 2008 04:05

Si vous pensez pouvoir faire mieux David, libre à vous de proposer un billet

Écrit par : Goliath | jeudi, 28 février 2008 04:40

C'est clair ça craint...
bonjour à vous
continuons!

Écrit par : skalpa | jeudi, 28 février 2008 07:42

J'ai failli faire le même (enfin, sauce play-list ;-) ) billet aujourd'hui !!!
Nous ferons circuler l'info...

Bonne journée à tous !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 28 février 2008 08:34

Ecrit par : David | jeudi, 28 février 2008 04:05

Gronivo et totalement HS.

Maintenant quand deux gars séparés par plusieurs centaines de bornes, qui sont de sensibilités , d'opinions, de métiers, d'age et de cadre de vie différents arrivent à se mettre d'accord et proposer ensemble un texte sur le liberté d'expression, oui, je trouve ça superbe.

Pour le reste restons en là

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 09:00

En fait, David n'a pas tort, si son propos s'adresse aux myopes en se focalisant exclusivement sur CE blog-ci et sa, somme toute, maigre communauté. Là où il a rapidement tort et où son jugement apparaît de courte vue, c'est dans l'ignorance où il se trouve de ce blog comme moyen d'expression relié à d'autres, dans la blogosphère, certes, mais bien au-delà, dans l'espace public en général. Espace qu'animent les petits ruisseaux bruissants par lesquels se diffusent l'opinion publique. Pas celle des instituts de sondage, mais bien celle des "citoyens associés" qui échangent des vues sur la société et le monde comme ils vont, qui se forgent collectivement et dans le débat "libre et non faussé" un horizon d'appréhension d'un thème, d'un problème d'intérêt général.

Vu ainsi, le blog participe d'un phénomène plus large, qui celui de l'intérêt et de la conscience sociale qui évalue, critique l'action des gouvernants, à côté d'autres instances qui réalisent des tâches similaires ou complémentaires. Il n'y a de scène publique que si des acteurs agissent sous le regard de spectateurs qui sont en position de juges et qui ont un pouvoir d'influer collectivement, anonymement sur le cours des choses. On l'a vu récemment sur l'affaire de la mémoire d'enfants victimes de la Shoah par des écoliers voire des classes entières, proposition retoquée du fait des questions et des nuisances qu'elle soulevait, selon l'appréciation de l'opinion, entre autres.

Evidemment, les blogs ne sont pas forcément à l'avant-garde de ce mouvement d'organisation de la pensée citoyenne, à l'écart des sondages. Mais ils en sont indéniablement un maillon que l'on aurait tort de mépriser, comme le font certains. Un peu trop rapidement et, bien-sûr, sans rien proposer de crédible.

Écrit par : off | jeudi, 28 février 2008 10:21

Ecrit par : odm | mercredi, 27 février 2008 22:20

Tu vois odm, le problème de la qualité et du talent, c'est que ce sont des choses que l'on monnaye, d'ailleurs La Fontaine...

Et c'est bien ce que font ou pensent à faire les journalistes/bloggeurs, nous on se contente de prendre sur notre temps libre pour nous exprimer, nous indigner et nous rassembler. Nous pourrions nous contenter de tchatter en échangeant des informations. Pour certains, c'est la première fois que nous proposons un texte au public (même restreint), si nous le faisons pour beaucoup, c'est que c'est un véritable outil de réappropriation démocratique. Pendant des années, la parole politique fut réservée aux professionnels de la politique et de la communication, avec la pensée unique qui en a découlé et un nivellement des valeurs. C'est un phénomène plus récent que l'on veut bien le croire, qui s'est mis en place après la seconde guerre mondiale et pendant les Trente Glorieuses, avec l'avènement des médias de masse.

Certains aux alentours de 1968, ont tenté de redonner à voir et à entendre la voix des citoyens, des syndicalistes, des étudiants, des ouvriers. Mais la professionnalisation de la parole a toujours tenté de reprendre le dessus sur ces tentatives. L'exemple des radios libres est à méditer dans le cadre de l'expérience des blogs. Nous risquons de nous faire "bouffer" notre lisibilité, de nous retrouver cantonner à l'opinion (j'adhère à une problématique prémachée) ou à l'expression privée (aquarium façon télé réalité des sentiments et des relations sociales), ou de nous retrouver dans la position de consommation (nous lirons les blogs journalistiques devenues des produits d'appel pour la presse, de moins en moins insolents, et qui peu à peu nous ramènerons vers la pensée UMPS).

Ces attaques judiciaires vont dans ce sens, ramener le citoyen à une expression normalisée et qui demande une certaine auto-surveillance. Nous imposer une déontologie journalistique dans notre mode d'expression, qui fait déjà que la presse française s'auto-censure. On nous demande de l'objectivité ce qui est l"inverse de notre subjectivité (de sujet). Les cris citoyens dérangent la petite musique ambiante et la communication. Il y a dans ces cris des relents de non adhésion à la consommation, une affirmation de la parole citoyenne qui pourrait contaminer la vie publique. On le sent dans certaines questions qui filtrent parfois à la radio ou à la télé, le citoyen réfléchit par lui-même, il se méfie des médias et pose des questions dérangeantes. On sait tous que dans les débats télévisés sur les sujets de société ou de la politique, chacun des intervenants à quelque chose à vendre, son livre, son spectacle, son film, il est là avant tout pour sa propre promotion. Pour faire une autre émission, il a tout intérêt à être un "bon client", cette forme d'auto-censure parfois fort talentueuse imprègne tous les médias. La blogosphère commence à être gagnée par cela.

Alors que chacun tente de faire du mieux qu'il peut, moi je ne lui demande pas plus, mais qu'il le fasse. Car faire, s'exprimer, ce n'est déjà plus une attitude passive. Cela met déjà de petits grains de sable dans la société du spectacle marchande. Alors franchement odm, dévalorisez en permanence nos billets n'est pas de notre intérêt.

D'ailleurs à ce sujet, maintenant que nous savons procéder, nous devrions mettre en lien des blogs, qu'en pensez-vous et quels liens souhaitez-vous au village ?

Moi je suggère Play List, agathe, Tgb-rue-affre, le DEB, laflote, au fil de l'eau, hervé torchet, rimbus, frope, falconhill, le blog à José, le del à etrun et Sacha, Zgur, valdo , le site que vous nous avez conseillé hier et avant-hier agathe et toi.

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 11:00

Excusez-moi j'ai oublié des liens essentiels les trois blogueurs attaqués et falcon.
Et puis aussi Fulca, je suis sûre que j'en oublie, n'hésitez pas à en indiquer d'autres.

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 11:14

Eh oh !!!

On se calme ma Nef !!

;-))

Je suis en train de mettre les liens en place

Par contre ça a fait sauter l'horloge et les fil d'actu...(verrais ça plus tard)

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 11:25

J'oublie également Richard 3, Larim, enfin ce travail de recensement va se faire au fur à mesure, aidez-nous à le réaliser en n'hésitant pas à nous signaler des blogs et en nous donnant les adresses.

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 11:28

On s'en fout du fil d'actu et de l'horloge, d'ailleurs j'en ai scrounoutchonougnoutement marre d'avoir e-bay qui s'ouvre à cause de l'horloge;-))) On a l'heure dans les commentaires et sur nos ordinateurs.

Mais c'est vrai que le sujet du jour se prête à ce travail de recensement des liens. Si tu veux un coup de main, je suis disponible samedi matin.

Bisoux le griffu.

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 11:32

Heu ? tu ne serais pas un peu maniaque des liens toi ? Nef SM :-))

Le Fil d'actu permet par son moteur de mettre des articles des presse en rapport avec l'article du jour

Quant à l'horloge...tu as déjà vu un Village sans clocher ?

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 11:50

Bon voila j'ai commencé à mettreles liens, on rajoutera au fur et à mesure.

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 12:00

Ce qui est amusant, c'est cette volonté d'attaque sélective, ce choix de ne s'en prendre qu'aux bloggeurs inconnus. Cela dit, la plupart des blogs en question n'ont fait que reprendre, concernant Noachovitch, une info du Canard Enchaîné, qui est un bon vieux journal classique. Quant à Jégo, il a tout à fait le droit d'attaquer un blog s'il s'estime diffamé. Et les bloggeurs ont le droit de soutenir le bloggeur attaqué.
Quant à la tentation des vieux bab' soixante-huitard de nous rejouer le coup de la liberté mise en danger et de la mobilisation "spontex" à l'occasion des quarante ans de mai 68 (voir la mobilisation de toute évidence corpo des "pipeuls du théâtre", hier, pour la défense du rythme de croissance de leurs subventions), je trouve la ficelle tellement énorme - l'histoire ne repasse jamais les plats - qu'elle risque fort de contribuer dans un superbe "paradoxe des conséquences" (dit aussi "effet pervers"), à une remobilisation spectaculaire des poujados-haineux-nationalistes de tous poils. Mais j'espère me tromper!

Écrit par : etrun | jeudi, 28 février 2008 13:11

Pendant ce temps là...Rambo 5 est en préparation de tournage...(cliquez sur mon pseudo)

Écrit par : Marc Louboutin (Mclane) | jeudi, 28 février 2008 13:24

@etrun

C'est bien connu les cultureux ont une vieille tradition de poujados-haineux-nationalistes (alors que Noachovitch c'est pas son genre du tout) et les soixante-huitard également, visiblement il y a une certaine confusion des genres dans ton esprit (l'esprit de corps professionnel surement).

Ton commentaire ne répond pas à ta première question qui est l'attaque séléctive. De nombreux journalistes blogueurs ont attaqué avec virulence Noatruc, pourquoi n'ont-ils pas été inquiété ? Il suffit de voir comment l'action judiciaire est instrumentalisée par les grandes marques contre les anti-pubs pour comprendre quel processus est ici à l'oeuvre. L'intimidation et le harcèlement, personne ne souhaite avoir affaire à la justice et aux frais qu'elle engendre, alors que les journalistes ont des syndicats et des journaux derrière eux.

Quand à la liberté si tu tiens à une position libérale sur le sujet pensant qu'elle s'organisera et survivra bien toute seule, tu risques d'avoir un jour certaines surprises dites "de retour de baton" (dit également effet boomerang).

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 13:35

Mais au fond Etrun tu sais tout comme moi que bien souvent, l'autocensure règne dans les rédactions, point besoin de parler de grand mot comme liberté, on est dans le règne du feutré, le témoignage de Marc n'est qu'un exemple parmi d'autres. Rares sont les rédacteurs en chef comme Genestar qui dépassent le seuil limite et approprié au bon avancement de leur carrière.

Il n'y a pas que dans la presse d'ailleurs tous les médias sont touchés. A la remise des Césars, on trouve normal et on sourit en catimini de la laborieuse descente d'estrade d'un Claude Berri complètement bourré, d'un Delon qui chiale de nouveau pendant une plombe sur la mort d'une nana qu'il avait largué comme une merde, mais le paragraphe sur les multiplexes d'Amalric passe à la trappe, faute de temps, pas assez "spectaculaire" sans doute.

Je me souviens d'une réunion au CNC où les directeurs des programmes documentaires de toutes les grandes chaînes de télé, étaient questionnés sur la diffusion de la culture et de documentaires de société à des heures non avancées dans la nuit, plutôt que cet Xième documentaire de "grande surface" sur la police ou les hôpitaux. La directrice de programme d'une grande chaîne publique et régionale a répondu avec une sincérité bien blonde : "Nous allons faire un documentaire sur un philosophe tétraplégique".

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 13:55

Ecrit par : Marc Louboutin (Mclane) | jeudi, 28 février 2008 13:24

Excellent !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 28 février 2008 13:59

billet intéressant Cui cui & Falconhill


faut que je vous informe tout de même
il y a deux trois jours une blogueuse énervée.. euh excitée est venue là
http://www.leslaunes.com/plage_du_village/comments.asp?id=103
et utilisant notre pseudo à héron Gris et à moi-même.. a écrit des insanités
c'est une blogueuse connue mais qui non seulement a utilisé un pseudo usuel.. celui de héron.. mais a aussi utilisé mon prénom
ça a été extrêmement violent comme attaque et les propos étaient infamants ..limite pornos

je me suis renseignée
il m'a été répondu que ça s'apparentait à de la diffamation et que je pouvais déposer une plainte.. que des recherches seraient engagées.. etc..
héron Gris a choisi une méthode plus "adaptée"

ce que je veux dire c'est que nous disposons d'une assez grande liberté (encore) mais qu'il faut aussi que les bloggers soient nickel entre eux
les insultes.. les menaces.. les salissures de toutes sortes ..devraient déjà être prohibées entre nous
ce qui n'enlèvent rien à notre liberté de penser et d'exister
mais la première des choses est de n'avoir rien à se reprocher
ceci uniquement pour vous informer
je suis la première à aimer le jeu
mais il est important de ne pas prêter le flanc à le censure
je crois
et chez nous la personne qui a tout dégueulassé avait utilisé la veille un pseudo composé dont sarah .. quelque chose
j’espère que je n’ai pas été trop longue

j’aimerais bien que juliette revienne
j'aimais bien vous lire juliette .. je me fiche pas mal que vous soyez de droite ou de gauche .. et que vous vous nourrissiez de caviar ou de cassoulet
moi c'est patates douces.. vous connaissez?

Écrit par : Maghnia | jeudi, 28 février 2008 14:05

Ecrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 13:55

De Caunes s'est expliqué sur le sujet dans Libé, il semblerait que ce soit l'Académie des Césars + Laurent Chalumeau (rédacteur des textes pour de Caunes) qui aient passé la moitié du texte à la trappe...
Voir ici : http://www.liberation.fr/culture/cinema/311980.FR.php

Le texte intégral de Amalric est là : http://www.cahiersducinema.com/article1507.html

Et merci pour la proposition de lien vers play-list :-))))

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 28 février 2008 14:10

La politique médiatique fonctionne selon des angles : "il faut que tu me trouves un angle coco", l'avantage de certains angles, c'est que l'on ne voit pas ce qu'il y a sur le côté.

Surtout que la plupart du temps, l'angle est fourni aux journalistes par les agences de communication. Dans à peu près tous les domaines, même culturels, des dossiers de presse viennent alimenter la façon de traiter un livre, un film. En cinoche, des "interviews" des acteurs sont même pré-fournies en même temps que les bandes-annonces commerciales au radio, le "journaliste/animateur" n'a plus qu'à poser la question et la réponse pré-enregistrée de l'acteur est diffusée derrière. On se doute que les distributeurs de film ont truffé ces documents de questions hautement impertinentes. C'est ainsi que lorsque l'on regarde Durand, Drucker, Taddeï on regarde du reportage publi-rédactionnel, chaque invité représentant son livre, son film, son spectacle et devant avant tout assurer sa promotion...

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 14:10

@Maghnia

Variations autour de la patate douce : C'est mon thème culinaire du moment...
Homme au foyer oblige.
C'est excellent en purée par exemple. Mais aussi comme légume d'accompagnement. Avec de la racine de manioc ou des bananes vertes (à cuire) c'est original et....exquis.
Mais il faut des détaillants spécialisés en légumes "exotiques" près de chez soi pour que cela reste abordable.
;-)

Écrit par : Marc Louboutin (mclane) | jeudi, 28 février 2008 14:11

Ecrit par : Marc Louboutin (mclane) | jeudi, 28 février 2008 14:11

Plantain, la banane, plantain.

Comme dans savez-vous plaintain les choux...

Et les patates douces sous formes de simili chips, c'est pas mal non plus !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 28 février 2008 14:16

Maghnia 14h05 : "ce que je veux dire c'est que nous disposons d'une assez grande liberté (encore) mais qu'il faut aussi que les bloggers soient nickel entre eux"
---> trés vrai, trés juste, trés bon. Je plussoie vraiment cette intervention.

Bonne fin d'aprésmidi

Écrit par : Falconhill | jeudi, 28 février 2008 16:10

Une autre lettre à Nicolas Marc, envoyée par Léotard

http://hebdo.nouvelobs.com/hebdo/parution/p2260/dossier/a367629-%C2%ABdepuis_que_tu_es_%C3%A0_lelys%C3%A9e_je_suis_inquiet%C2%BB.html

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 16:25

Salut et merci à Nef, Off, Serval et tout ceux qui nous ont défendu, becs et ongles...

Voilà tous les liens que je possède dans mes favoris... Agathe, Ajamais, Céleste, Falcon, Gasper, laflote, Martingrall, odm, play-list,serval, valdo lydecker,Héron gris, DEL 3, Nordenstar, Reivilo, Zgur, vive le feu, DEL josé, Andy Vérol, Larim, Skalpa, salam 93, Richard trois et la liste n'est pas exhaustive. Il doit même y avoir des blogs en sommeil.

Je rentre juste du boulot.

Je lis les coms...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 16:43

nous signaler des blogs et en nous donnant les adresses.
Ecrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 11:28

Des nouvelles en provenance de République tchèque grâce à Lily (vous vous rappelez d'elle ?)
http://lamaisonvide.wordpress.com/2008/02/25/inside-czech/

Écrit par : Tchèque en blanc | jeudi, 28 février 2008 16:45

Ecrit par : Falconhill | jeudi, 28 février 2008 16:10

pour une fois qu'on est d'accord.. c'est sympa de le signaler
bizzz à toi
;-))

Écrit par : Maghnia | jeudi, 28 février 2008 16:56

A tous,
La censure n'est pas seulement sur Internet...
Il semblerait que l'édition (pardon Nef) soit également touchée. (actualité de ma journée)

Alors que faire...

...Quels sont les "grands moyens" utilisables ?
Là tout de suite, je me pose la question....

Pour l'heure, j'essaie de faire refroidir la machine devant la baie vitrée en écoutant un vieux concert live de "Téléphone". Que j'écoutais il y a pile...trente ans (putain, déjà !)
J'ai plus énervant mais ce n'est sans doute pas le moment...

Nef, tu peux m'apl ? (plus de crédit, c'est le premier syndrôme des auteurs dits "maudits")

Écrit par : Marc Louboutin (maclane) | jeudi, 28 février 2008 17:06

Bien sûr lily avait fait un billet sur les peines plancher sur le DEL, merci nous ajouterons le lien.

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 17:06

Marc, je t'appelle dans une dizaine de minutes lorsque je serais au calme.

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 17:08

très émouvant le texte

Derrière des barreaux
Pour quelques mots
Qu'il pensait si fort

Dehors il fait chaud
Des milliers d'oiseaux
S'envolent sans effort

Quel est ce pays
Où frappe la nuit
La loi du plus fort ?

Diego, libre dans sa tête
Derrière sa fenêtre
S'endort peut-être...

Et moi qui danse ma vie
Qui chante et qui rit
Je pense à lui

Diego, libre dans sa tête
Derrière sa fenêtre
Déjà mort peut-être...

http://www.dailymotion.com/relevance/search/veronique%2Bsanson%2Bdiego/video/x13vx1_johnny-hallyday
(images très émouvantes aussi) ..

Écrit par : Maghnia | jeudi, 28 février 2008 17:35

Merci cuicui

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 17:40

@ Nef et les membres du Collectif

Nef, j'ai envoyé une liste de liens adressée au village @gmail.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 17:48

@marc (je préfère mes nouveaux clients bien moins fatiguants)

L'édition possède en effet un chouette système d'auto-censure, la masse de livres. On publie tout sans censure mais certains bouquins sont morts-nés, pas distribués, aucune communication sur eux.

Comme dit la directrice des achats rayon littérature de la FNAC, "les livres sont comme des yaourts au bout de quinze jours, ils sont périmés." C'est d'ailleurs un moyen de trier les piles de livres pour les journalistes, moyen qui a le grand avantage de favoriser les grosses maisons d'édition et les déjà best-seller qui ont les moyens d'envoyer des exemplaires ou de bonnes pages avant la sortie en librairie. A la petite maison d'édition qui leur a envoyé un livre "il n'est surement plus en librairie, nous sommes un mensuel, on travaille trois mois à l'avance, mais c'est pas grave je le revendrai d'occase à Gibert cela le fera tourner" (la deuxième partie de la phrase est de mon cru mais tellement vraie). parce qu'en plus des ménages dont parle Guy dans délits d'initiés, il y a de petits avantages en nature, il paraît qu'à la grande époque, un animateur littéraire qui nous apostrophait sur la littérature à la télé, se faisait largement plus qu'un salaire au SMIC grâce à la revente des exemplaires chez Gibert. Et puis lorsqu'ils ont affaire à des boites de communication, celles-ci ont dans leur porte-feuille d'autres activités que l'édition, c'est ainsi que les biberons de leurs gosses, les jouets, les chocolats, leurs produits de beauté, leur déco, leurs sorties leur sont gentiement offerts en plus des ménages.

Ils ont le ménage, l'argent du ménage et la ménagère;-))))

Écrit par : nef | jeudi, 28 février 2008 18:07

sans parler des exemplaires dedicaces qui se revendent un bon prix. y a des collectionneurs pour ca aussi si si

Écrit par : robert humbley | jeudi, 28 février 2008 18:09

De cette note brouillonne, une phrase inspirée s'en dégage toutefois :

"[...], et une telle rétention de parole, que chacun risque de ne débiter que des banalités, de peur d’accuser tel ou tel de griefs bénins !"

Sans revenir sur la crainte d' "accuser de griefs" (accabler ?), on assiste depuis près de trente ans - grâce à l'essor des "nouvelles technologies de communication" (aussi appelées : instruments performatifs de contrôle) - au spectacle consternant de cette "parole fliquée", dont le plus admirable slogan demeure le "travailler plus pour Canal plus !".

Les poli-cyniques craignent [le syntagme se suffisant pourtant] la "web-parole", car elle semble visiblement gêner leurs discours d'encadrement, leurs étroitesses mentales, leurs programmes chiffrés. Rêvant ainsi de réduire les têtes, ils s'occupent par tous les moyens de noyer la pensée (amas de désinformations, censure économique, sacre de l'imbécile, moulinet(te)s nanistes, etc), à fin de tuer les singularités.

Les blogs étant le dernier support à la mode, revêche à l'autorité en place ; et la liberté d'expression qui y règne - en désordre et pourtant sans estomac -, restent une bravade pour ceux qui veulent conserver le monopole du verbiage et rester sourds aux inquiètudes de individus qu'ils sont censés (as)servir.

Résultat, la web-technologie, pour paraphraser l'autre* en parlant de la radio : " [...] ne nous a pas rendus plus sourds, mais elle a rendu la bêtise plus sonore !"

* il y a eu assez de noms balancés ici - bien qu'il eut fallu lui rendre... justice (d'ailleurs, je ne sais plus qui l'a dit !)

Écrit par : tchèque - pointe | jeudi, 28 février 2008 18:15

Ecrit par : tchèque - pointe | jeudi, 28 février 2008 18:15

On se connait ? ;-)

Écrit par : Tchèque en blanc | jeudi, 28 février 2008 18:20

Ecrit par : tchèque - pointe | jeudi, 28 février 2008 18:15

tcheque pointe son nez, c'est dire si on attire les hyènes !!!

L'odeur de décomposition sans doute !

Vu ta prose mec, si nous on est nul, toi tu respires le conformisme à plein nez !

Cette auto-satisfaction qui suinte de tes jeux de mots un peu merdiques montre à l'évidence que tu es un fat.

Rien que le pseudo le laissait entendre... Le commentaire le confirme. la profondeur de ta niaiserie (?) est abyssale.
Tu devrais rejoindre le blog "des auditeurs ont la parole" ou ta prose sera fêtée comme elle le mérite par des gens qui te ressemblent...

Écrit par : Lache anonyme | jeudi, 28 février 2008 18:30

après ça il n'y aura que la noyade à essayer

http://www.marianne2.fr/Video-Rama-Yade-approuve-l-usage-du-spray-anti-SDF_a84378.html?voir_commentaire=oui

Écrit par : Maghnia | jeudi, 28 février 2008 18:45

Si dès que quelqu'un essaie d'apporter sa contribution il reçoit une volée de bois vert en guise de réponse, ça risque d'encourager fort peu à participer.

Autant les concerts de louanges et autres qualificatifs du genre "sublime" sont excessifs (et il n'y a dans le Village des NRV nul écrivain, chroniqueur ou journaliste "professionnel" (à part Mclane bien sûr), mais seulement des bonnes volontés bénévoles), autant il paraît totalement déplacé d'avoir recours à des qualificatifs comme "hyène", des expressions comme "odeur de décomposition", des adjectifs comme "merdique" ou le recours au verbe "suinter" pour exprimer son désaccord.

Écrit par : Remarque | jeudi, 28 février 2008 18:46

Ecrit par : Remarque | jeudi, 28 février 2008 18:46

Ben oui Erich Maria !!!!

Y sont méchants !!! Na ! C'est pas un blog pour les fillettes mal dégrossies, ici.

Ici, c'est le blog des aigris et des mal embouchés ! Tu en doutais ?

Écrit par : lache anonyme | jeudi, 28 février 2008 18:50

Ecrit par : Remarque | jeudi, 28 février 2008 18:46

bien vu
mais pourquoi changer de pseudo pour dire des choses justes?
(sauf si vous êtes Mclane bien sûr:-))

Écrit par : Maghnia | jeudi, 28 février 2008 18:55

Voila j'ai laissé les com, mais remplacé le nom d'emprunt par "lache anonyme"

Je sais par contre très bien qui c'est.

Un parasite

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 19:04

Hey ! Qui a changé mon pseudo veule de "Hongrois sans beurre" par le pseudo non moins veule de "lâche anonyme" alors que je porte le vil pseudo de "cui cui"pseudo !

On peut plus déconner maintenant ?

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 19:08

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 19:08

De toute façon, rien que la méchanceté valait signature...

On ne se refait pas. Quand on est mauvais, on est mauvais pour la vie !

Je suis sûr que Juliette acquiesce...

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 19:14

P.... !

cui cui préviens quand tu déconnes, sais pas moi, mets un clignotant ou une guirlande ;-))

je t'ai pris pour un autre (l'inconvénient de l'adresse IP unique..)

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 19:36

Ecrit par : Remarque | jeudi, 28 février 2008 18:46

Vous avez raison, Remarque, ici, il n'y a que de besogneux pisse copie sans talents, à part Mclane dont c'est le métier.

Mais ce n'était pas la peine de le rappeler vu que personne ici, n'a la grosse tête, me semble t-il...

Quant au "sublime", j'ai bien peur qu'il ne soit pas de ce monde même parmi les chroniqueurs professionnels comme vous dites...

Mais ce que j'en dis n'a aucune espèce d'importance.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 19:50

Ecrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 19:36

Désolé, Serval ! Je suis un grand enfant qui n'arrête pas de prendre des fessées bien méritées...

Sniffff....

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 19:53

Cui et Serval : ben j'ai rien compris à la séquence, mais ce n'est pas bien grave :)))

Sinon je suis content : j'ai vu, sur Canal +, Villepin pour la 7eme fois depuis le début de l'année sur cette chaine que j'aime bien... Je ne savais pas qu'il était chroniqueur chez Denisot (j'apprends : peut être commentera t'il le foot ce weekend ?)

A part ça, j'acquiesce à ce que dit Cuicui. Le sublime n'est pas de notre monde... Nous ne sommes que de simples citoyens, avec beaucoup de défauts... Et bon, est ce bien grave et est ce pour ça qu'il faudrait que surtout nous ne parlions pas ?

Si seules les personnes sublimes avaient le droit de s'exprimer, le silence serait bien bruyant...

Écrit par : Falconhill | jeudi, 28 février 2008 19:59

Ecrit par : Falconhill | jeudi, 28 février 2008 19:59

Falcon...

Tu es... Comment dire ?...

Sublime !!!! -;)))

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 21:15

Vous avez raison, Remarque, ici, il n'y a que de besogneux pisse copie sans talents, à part Mclane dont c'est le métier.
Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 19:50

Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit. Mais il semble exister un "cui cui" Jekyll auteur de billets, et un "cui cui" Hyde au vocabulaire fleuri. Je préfère le premier. "Odeur de décomposition", "suinter", "merdique", ce sont donc de bonnes blagues d'un grand enfant qui aime bien déconner. Ah bon. Eh bien finalement, je crois que je vais aller retrouver juliette dze.

Écrit par : Remarque | jeudi, 28 février 2008 21:40

Ecrit par : Remarque | jeudi, 28 février 2008 21:40

Bon ! Excusez moi, mais cela fait partie de mes expressions, pardonnez moi mais j'ai la facheuse tendance d'être parano... Et pourtant...

Je suis vif, soupe au lait, excessif mais je reconnais vite que j'ai été trop loin et je ne suis jamais rancunier... Que voulez vous ? C'est mon tempérament !

Je suis très loin d'être parfait.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 28 février 2008 21:51

Bref : le mot du jour est donc "sublime" !

Écrit par : Serval | jeudi, 28 février 2008 22:09

Quoi de neuf?

Écrit par : odm | jeudi, 28 février 2008 22:18

Quoi de neuf ? Ben... nobody's perfect ;-)

http://www.youtube.com/watch?v=yZymBti7700

Écrit par : E.-M. Remarque | jeudi, 28 février 2008 22:50

Très juste et tant mieux...

Écrit par : odm | jeudi, 28 février 2008 23:10

Merci à tous.
Merci Nef.(exemplaires privés finalement livrés avec des (une ?) méthode (s) de voyou.
merci aux nrv s.
Vous le le savez pas. Forcément. Mais vous êtes ausi mon carburant.
Je reste très en colère.
Vous 'n'y êtes pour rien. Au contraire. Continuez...

Ps : j'écoute en ce moment Patty Smith en Live et....c juste bon....

Écrit par : Marc Louboutin (mc Clane) | vendredi, 29 février 2008 00:36

Quoi qu'il en soit je ne vois pas pourquoi les qualités littéraires devraient être l'alpha et l'omega incontournables d'un blog. Non pour négliger la forme, mais d'autres atouts s'offrent à ce média. La possibilité d'inclure d'autres sens par le détournement d'images, les liens, les sons. Bien souvent nous accordons une trop grande place au texte par habitude. Nous avons été formé à développer nos idées par écrit.

Qu'est-ce qui ne va pas cuicui ?

Écrit par : nef | vendredi, 29 février 2008 00:58

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu