Avertir le modérateur

« Société Générale : l'autre perte de 1,4 M€ | Page d'accueil | 3 mois de révision »

mercredi, 06 février 2008

De l'influence douteuse des épouses italiennes sur nos rois dans l'histoire de France…

free music
 
 
Salut les amis… Avant de passer à des choses plus sérieuses, j'aimerai vous rappeler quelques données historiques propre à vous regonfler grave, le moral que vous avez chancelant, je le sens direct (pour employer le langage des cités à la mode)…
 
Et rappelez vous qu'il ne s'agit que d'humour.
 
Et bien non , M. Nicolas Sarkozy n'est pas le premier souverain français à épouser une Italienne !
 
Avant lui, à ma connaissance,  nous en avons eu deux qui ont eu une influence essentielle dans la politique intérieure française. Oui, je vais vous rappeler quelques souvenirs scolaires.
 
D'abord Catherine Médicis, ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Catherine_de_M%C3%A9dicis)
née le 13 avril 1519 à Florence sous le nom de Catherine Marie Romola et décédée le 5 janvier 1589 à Blois . Épouse et veuve d'Henri II, roi de France, mère de trois rois elle contribua activement, à la sinistre élaboration du massacre de la Saint Barthélémy le 24 août 1572 ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_la_Saint-Barth%C3%A9lemy).
 
Son nom restera à jamais marqué par ce terrible événement suivi par bien d'autres massacres, qui, selon moi endeuillèrent et handicapèrent la France pour une longue période.
 
Puis  vint Marie de Médicis, ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie_de_M%C3%A9dicis)
née le 26 avril 1575 à Florence, décédée le 3 juillet 1642 à Cologne, Reine de France de 1600 à 1610, reine-mère jusqu'à sa mort en 1642, épouse et veuve de Henri IV, mère de Louis XIII, roi de France..
 
Son nom restera à jamais gravé dans notre mémoire historique pour  son goût pour la corruption, la dilapidation des deniers royaux, ses tentatives pour renverser le roi Louis XIII, son fils, ses penchants pour la magie noire et l'éternel appétit de pouvoir qui la consumait. Elle était l'incarnation du vice.6b5473f4f5aaa335c52b950fe08034e5.jpg
 
Aujourd'hui Carla Bruni… L'Italie, dans l'histoire n'a pas léguée à nos souverains que ses meilleures épouses, avouons le ! Moi, qui suis infiniment superstitieux, je me demande déjà quelle malédiction va tomber sur notre douce France avec ce nouveau mariage. Le  détestable adage « jamais deux sans trois » va t-il encore montrer son efficacité. L'Italie, aurait elle pour vocation historique d'affaiblir  notre pays par l'intermédiaire de ses amazones tentatrices et maléfiques ?
 

J'ai peur.

Cui Cui

Commentaires

Gloups !...

21h et pas une réaction... Ouille ! La rentrée s'annonce difficile... Snifff...

Cela me fait penser à cet épisode qui est arrivé à chacun d'entre nous : vous racontez une histoire qui vous fait mourir de rire et à la fin, personne ne réagit. Rien qu'un silence gêné...

Bof ! J'ai pourtant creusé le cerneau de noix qui me sert de cerveau pour trouver une idée un tant soit peu orginale.

Bientôt on va chanter : "repars cui cui, repars"...

Et on aura raison.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mercredi, 06 février 2008 21:11

cool ma poule !

Nous sommes loin d'être les plus touchés...

Écrit par : Serval | mercredi, 06 février 2008 21:30

Pour réagir il aurait fallu que nous remarquions la présence d'un nouveau billet (un "refreshhhhhhhhhhhh" comme autrefois nous aurait mis sur la piste).

"L'Italie, dans l'histoire n'a pas léguée à nos souverains que ses meilleures épouses, avouons le ! Moi, qui suis infiniment superstitieux, je me demande déjà quelle malédiction va tomber sur notre douce France avec ce nouveau mariage " écrit Cui Cui.
Exact ! L'Italie nous a également apporté la syphilis (ou "mal napolitain"). Les Italiens, eux-mêmes touchés, ont tenté maladroitement de nous faire endosser la responsabilité de ce fléau (en l'appelant "le mal français" !) ;-) De cela je me garderai bien de tirer d'hâtives conclusions concernant Carla Bruni. À Nicolas Sarkozy de prendre ses précautions...

Pour illustrer mon propos sur la syphilis :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/treponem+pal/video/x2ojz8_treponem-pal-radioactivity

P.S. : celles et ceux qui possèdent une télé et qui n'ont jamais vu "Il était un père" de Yasujiro Ozu peuvent le regarder sur Arte vers 22h30, c'est un film magnifique

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 06 février 2008 22:05

22:05
merci de l'info
(pour il était un père)

Écrit par : Maghnia | mercredi, 06 février 2008 22:24

Bonsoir tous ;-))

Je vous lis, désolée de ne pouvoir participer ...

Écrit par : agathe | mercredi, 06 février 2008 23:15

Ecrit par : agathe | mercredi, 06 février 2008 23:15

qu'est ce qui t'empeche de participer ?

Ah j'oubliais :

Reeeeeefresh !!!!!

Écrit par : Serval | mercredi, 06 février 2008 23:40

Yep les nrv!
si vous avez oublié deux pétitions qui datent un peu, mais toujours, malheureusement d'actualité...
cliquez
bonne journée....

Écrit par : skalpa | jeudi, 07 février 2008 07:28

Ecrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 06 février 2008 22:05

J'ai déjà essayé de rendre sourde une amie, il y a une dizaine d'années en la faisant venir à moins d'un mètre du chanteur de Treponem Pal !;-))))
Je vois que les petites blagues continuent 10 ans après, quel coquin !

@cuicui

Mais non reste.
Cependant l'approche italienne m'apparaît un peu chauvine;-))) (et attribuer à Catherine de Médicis, tout le poids des guerres de religions, c'est un peu fort quand même, les massacres ayant commencé des deux côtés bien avant son arrivée en France et se sont perpétués sans son concours pendant de nombreuses années, quand à la morgue et la soif de bijoux de Marie de Médicis, elle n'est pas l'apanage des italiennes, une autrichienne à montré la même attitude quelques années, avec les conséquences révolutionnaires que nous connaissons).

Surtout que d'après Guéant, la belle Carla deviendrait, de par son mariage à une personnalité française, de fait française.

http://www.maitre-eolas.fr/2008/02/04/856-claude-gueant-nouveau-prix-busiris

A quand une loi d'exception pour notre Président et sa compagne ?

Écrit par : nef | jeudi, 07 février 2008 10:40

Ecrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 06 février 2008 22:05

Pour illustrer votre propos sur la syphilis, vous auriez aussi pu mettre ce lien :
http://play-list.20minutes-blogs.fr/archive/2008/01/15/oups-desole.html

;-)

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 février 2008 11:50

Très peu de temps en ce moment donc de façon trop lapidaire et légèrement provocatrice, et en dehors de l'humour volatile :

Je ne trouve pas que Carla Bruni soit un bon angle d'attaque pour parler de la politique actuelle. Je n'ai pas la nostalgie des rombières aux pièces jaunes ou autre gadget de "première dame de France" comme dit l'expression ridicule qui renvoie ces femmes à l'équivalent de miss France.

CB n'est qu'un leurre de plus qui est d'ailleurs de la bombe à retardement pour NS, mais ça c'est son problème. Le plus important ne se passe pas là, c'est juste pour amuser la galerie.

Ça m'amuse de voir que certains qui daubent sur TF1 passent beaucoup de temps à s'enquérir des dernières frasques de NS. A croire que TF1 est dans les têtes et qu'elle ne fait qu'en reproduire la fidèle image.

Par exemple, une décision importante vient d'être prise : la reconnaissance juridique du fœtus. Grande bataille de tous les plus réactionnaires qui vise à terme à remettre en cause le droit à l'avortement. En effet, il n'est pas question des enfants morts-nés à terme mais quel que soit l'âge du fœtus.

Donc, sous prétexte de répondre à une demande assez légitime de parents d'enfants morts-nés on ouvre la voie à la grande régression concernant le droit des femmes.

Écrit par : juliette dze | jeudi, 07 février 2008 12:25

Tiens, c'est rigolo, ce texte part d'une des idées énoncées par mon boss - Christian Bourquin - dans sa tribune publiée il y a peu ici même ;-)

Écrit par : Laflote | jeudi, 07 février 2008 12:31

Ecrit par : Laflote | jeudi, 07 février 2008 12:31

A mon avis dans les temps à venir tu pourras de nouveau constater que les (...) idées se rencontrent.

Écrit par : nef | jeudi, 07 février 2008 14:40

J'ai déjà essayé de rendre sourde une amie
Ecrit par : nef | jeudi, 07 février 2008 10:40

:-))))))


Ecrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 février 2008 11:50

Désolé pour le plagiat (il me semblait bien avoir lu récemment un billet dans lequel il était question de la syphilis...)


Ecrit par : juliette dze | jeudi, 07 février 2008 12:25

Communiqué de la Cour de Cass (et les liens vers les trois arrêts de la 1re Civ.) :
http://tinyurl.com/36t2hz

Jules de Diner's Room y va de son analyse :
http://dinersroom.free.fr/index.php?2008/02/07/787-la-cour-de-cassation-et-l-enfant-ne-sans-vie
... mais précise tout de même :
"Il est fortement déconseillé de se livrer à une interprétation extensive d'un arrêt de cassation, car il s'agit toujours de décisions d'espèces et que la Cour sait conférer une certaine généralité à ses propos lorsqu'elle le souhaite. Mais spéculer est tout de même plaisant. On ne s'en prive donc pas."

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 07 février 2008 15:10

Addendum : "blâmez le législateur. Et c'est ce que me semble faire la Cour de cassation en donnant plein effet à un texte de circonstance." répond Jules à un commentaire. Il est en effet probable que la Cour de cass ait voulu mettre le législateur devant ses responsabilités, de sorte qu'il soit remédié au vide juridique ainsi mis en évidence.
Mais avec la couleur de la majorité actuelle (Parlement bleu UMP, un chanoine à l'Elysée, une Boutin au gouvernement, un De Villiers pressenti ministre à la faveur du prochain remaniement), m'est avis que le législateur ne va pas se presser...

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 07 février 2008 17:21

Ecrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 07 février 2008 15:10

Dieu pardonne, moi pas !!!

;-)))))))))

Vous en faites pas, Lord, ça m'a permis de faire un peu de pub déguisée !!!

Mouarf !

Écrit par : adrien (de rien) | jeudi, 07 février 2008 17:43

Cette très classieuse première dame viens d'un pays que j'adore..ses ciels, ses villes, la campagne toscane, l'atmosphère de Naples, les glaces etc...je suis accro..Je ne lui ferais pas de procès d'intention et je m'en fiche totalement des amours présidentiels...Quant aux malheurs apportés par les reines Médicis, c'est un peu plus complexes et si la plupart des historiens ont un jugement assez sévère sur Marie (fortement soupçonnée d'avoir trempé dans l'assassinat de Henry IV), l'historiographie est plus circonspecte concernant Catherine..d'ailleurs c'est elle qui était portée sur les poisons, la magie noire et l'astrologie...Comme le fait remarquer Nef, les guerres de religions avaient commencés avant, et dans ces massacres il y avait aussi une lutte d'influence entre les grandes familles du coté de la Ligue et inféodés à L'Espagne, les Guise, et de l'autre les Réformés, avec à leur tête les Bourbon, et les Coligny...


@ Oui My Lord le mal napolitain, il a été ramené d'Amérique par les compagnons de CCollomb, qui (selon une vieille légende remise en cause) l'avaient attrapés des femmes indigènes contaminées par leurs maris qui passaient de longs moments en montagne avec les lamas...!!!!!!

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 07 février 2008 17:46

Nota bene :

Ce n'était qu'une petite contribution d'une extrême mauvaise foi, à peine drôle, sans prétention et tout juste propre à faire naître l'esquisse d'un sourire à la commissure des lèvres...

D'autre part, j'adore les Italiennes et les Italiens sauf quand ils votent Berlusconi.

Merci Lord pour vos compléments toujours hyper documentés . Juliette, je suis d'accord avec vous sur la jurisprudence évoquée.

laflote : je n'ai jamais lu Christian Bourquin et ne connaissais même pas sa présence dans ce bas monde... Désolé... Mais mon texte, je l'ai pondu depuis quelques temps déjà... Je ne copie jamais les idées des autres mais j'ai remarqué que les mêmes idées arrivent souvent au même moment.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 07 février 2008 18:00

Je ne suis pas la seule à penser qu'il y a danger :

http://www.liberation.fr/actualite/societe/308678.FR.php

Écrit par : juliette dze | jeudi, 07 février 2008 18:25

Ecrit par : juliette dze | jeudi, 07 février 2008 18:25

On est bien d'accord... Les arguments de "laissez les vivre" semblent convaincre en haut lieu comme aux USA...

Le comité de régression des moeurs (composé de religieux et de réactionnaires) semble marquer des points chaque jour.

Hélas.

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | jeudi, 07 février 2008 18:38

... mais précise tout de même :
"Il est fortement déconseillé de se livrer à une interprétation extensive d'un arrêt de cassation, car il s'agit toujours de décisions d'espèces et que la Cour sait conférer une certaine généralité à ses propos lorsqu'elle le souhaite. Mais spéculer est tout de même plaisant. On ne s'en prive donc pas."

Ecrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 07 février 2008 15:10

Mais c'est un gros nul d'écrire ça.
Car la cour de cass, contrairement aux cour d'appel juge le DROIT et a pour rôle de l'unifier. Elle ne juge pas les faits, jamais.
Donc ce qu'elle juge est repris ensuite par les juges du fond, sous peine de cassation du jugement. Quelle truffe ce journaleux.

Écrit par : odm | jeudi, 07 février 2008 19:32

Ecrit par : odm | jeudi, 07 février 2008 19:32

Cher odm, vous faites une confusion entre deux notions différentes. Evidemment la Cour de cass juge le droit et non les faits. Mais ses arrêts peuvent être des arrêts d'espèce ou des arrêts de principe (quand y figurent un ou des attendus de principe). Libre à elle de donner une portée générale ou non à son arrêt. Notez qu'un arrêt rendu par la Cour réunie en Assemblée Plénière aura forcément la portée la plus étendue, comparé à un arrêt de la 1re chambre civile.
http://www.les-infostrateges.com/article/0307106/criteres-d-evaluation-de-la-portee-d-une-decision
Le "journaleux" en question n'est donc pas une "truffe".

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 07 février 2008 20:25

Ecrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 07 février 2008 20:25

Truffe :

L'attendu qui exprime que le juge ne doit pas distinguer la ou la loi ne le fait pas est forcément un principe et c'est un classique.
Ensuite penser que l'assemblée pleinière puisse désavouer 3 arrêts de la première chambre civile c'est faire preuve d'une grande naîveté ou pire encore.

Ici En cassant les arrêts rendus par cette cour d’appel, au motif qu’elle avait ajouté à la loi des conditions qu’elle ne prévoit pas, la Cour de cassation a au contraire entendu indiquer que l’article 79-1 du Code civil ne subordonnant l’établissement d’un acte d’enfant sans vie ni au poids du foetus, ni à la durée de la grossesse, tout foetus né sans vie à la suite d’un accouchement pouvait être inscrit sur les registres de décès de l’état civil, quel que soit son niveau de développement.

Les choses son claires.

Écrit par : odm | jeudi, 07 février 2008 20:39

Hs et bonjour
http://kprodukt.blogspot.com/2008/02/envoy-spcial-hortefeux.html

Écrit par : skalpa | vendredi, 08 février 2008 08:05

une nouvelle.. sans commentaire.. voyez où je l'ai lue
http://www.radinrue.com/spip.php?article3795

Écrit par : Maghnia | vendredi, 08 février 2008 08:30

Vous avez remarqué comme ça pue partout, maintenant que l’herbe à Nicot est partout proscrite ? La sueur dans les boîtes de nuit aux fumets de vestiaire, mais pas seulement : aux brasseries éclatantes, le graillon, maintenant ! Quant aux salles de marché, l’argent y exsude décidément une drôle d’odeur…


Pierre Marcel


Finie également l'herbe à nigaud de la pipolitique, vous avez remarqué comme tout est moche maintenant que le décor (malte, yacht, ors de la République) est enlevé et que les acteurs se sont démaquillés (tiens Cécilia fait plus jeune sans son maquillage), ne reste plus que le déficit extérieur, la récession et les grèves des taxis. La blogosphère et les médias ont le blues...drôle d'odeur !

Écrit par : nef | vendredi, 08 février 2008 10:55

Un stylo par-ci...
http://www.lewistrondheim.com/blog/

Un stylo par-là...
http://www.dailymotion.com/video/x4arlb_tout-ce-qui-brille_politics

Écrit par : Le Kleptomane | vendredi, 08 février 2008 13:30

Euh...
Juste en passant pour réparer un oubli historique.

"Rosala : Reine de France, née vers 960, règne en 996, morte en 1003.
Rosala d'Italie ou de Provence est la fille de Bérenger II roi d'Italie et de Provence. Elle épouse Arnoul II, comte de Flandre puis une fois veuve Robert II le Pieux en 988 elle lui amène en dot Montreuil-sur-Mer, il l'a répudiera en 996 sans pour autant rendre la dot.
source : http://www.roi-president.com/bio/bio-rosala.html


Donc le jamais deux sans trois n'est plus d'actualité...

;-)

Écrit par : Marc Louboutin (mclane) | vendredi, 08 février 2008 14:35

HS. Ce qui est bien sur un sujet d'actualité, c'est qu'autour de la charpente du discours dominant, qui a pu s'élaborer progressivement, on trouve des constructions baroques, posant de véritables alternatives aux évidences et lieux communs véhiculés par la doxa politico-médiatique. Bien sûr, la plupart du temps, les propos hétérodoxes demeurent en lisière des discours, et partant des décisions et actions publiques qui sont réalisées sur la base des premiers. Mais enfin, ces perdants magnifiques valent malgré tout la peine qu'on leur accorde quelques minutes d'attention. Ainsi en est-il de celui-là :


Le lancinant lamento du déficit commercial
Le commerce extérieur français est tout sauf calamiteux. Chiffres à l'appui

Il n'est pas de semaine ou de mois sans qu'un article ou un commentaire de la presse économique ne se lamente sur le déficit de notre commerce extérieur, miroir du manque de compétitivité de l'économie française.

Que nous dit-on ? On nous parle d'un déficit commercial abyssal de 39 milliards d'euros. Du jamais-vu. On oublie pourtant de dire que, au Royaume-Uni, le déficit atteindrait 156 milliards d'euros en 2007 pour un montant d'exportations comparable, sans que cela émeuve le Financial Times ou fasse bouger la livre. En Espagne, un déficit de 113 milliards n'impressionne pas plus les responsables politiques. Sans doute juge-t-on, chez les Britanniques et les Espagnols, que ce chiffre qui met en rapport les importations (qui dépendent de la demande intérieure) et les exportations (qui dépendent de la croissance chez les autres) n'a pas la dimension tragique qu'on lui prête.

On ajoute que, si déficit il y a, c'est que nous ne sommes pas un grand pays exportateur. Ah bon ? Pourtant, si on mesure le montant d'exportation par tête d'habitant (seul critère de comparaison significatif), la France figure en deuxième place parmi les grands pays de l'OCDE, derrière l'Allemagne. Un Français exporte 60 % de plus qu'un Américain, 40 % de plus qu'un Espagnol, 35 % de plus qu'un Japonais, 10 % de plus qu'un Britannique ou un Italien. Et encore, l'exportation ne représente qu'une partie de l'expansion internationale des entreprises. Au cours des cinq dernières années, les entreprises françaises ont investi à l'étranger deux à trois fois plus que les entreprises allemandes.

On nous dit que nous perdons des parts de marché à l'international. En effet, en l'espace de dix ans, nous sommes passés de 5,6 % à 5 % de parts de marché mondial. Quelle honte ! Il se trouve que tous les pays occidentaux ont perdu des parts de marché, car un nouvel acteur, la Chine, est passé de 2 % à 7 %, grignotant ainsi sur tout le monde.

LA CROISSANCE DES PME

On prétend que nos ventes sont insuffisamment dirigées vers les pays émergents. Tiens donc ! Pourtant le montant des " grands contrats " garantis par Coface nous place au premier rang en Algérie et en Chine, au deuxième en Inde, au troisième en Russie... car les besoins de ces pays se situent exactement dans les secteurs où nous disposons de champions nationaux (transports, énergie, environnement, télécoms...). Quant aux PME, elles sont de plus en plus nombreuses à s'implanter sur ces marchés, notamment en Chine, où leur nombre a crû de plus de 40 % ces dernières années.

On se plaint enfin que seules 100 000 PME françaises exportent, alors qu'elles sont 200 000 en Allemagne. On oublie simplement d'ajouter que l'industrie allemande est deux fois plus importante que l'industrie française. Bref, comparons-nous à tous les autres, et pas à la seule Allemagne, qui figure comme une exception dans la compétition mondiale.

Est-ce à dire que tout va bien ?

Non, bien sûr. Un excédent commercial serait préférable, puisque notre déficit nous retire entre 0,1 % et 0,3 % de point de croissance. Il serait bien utile pour atteindre l'objectif gouvernemental de 2 % à 2,5 % en 2008.

Alors que faire ? On peut bien sûr améliorer le dispositif de soutien à l'acte de vente (conseillers commerciaux, Ubifrance, Coface, chambre de commerce, etc.). Tout ceci est certes utile, mais pas suffisant.

Le vrai sujet, longuement rebattu mais jamais réellement concrétisé, est de permettre aux PME de grossir. Le lecteur comprendra aisément qu'il est difficile pour un patron de PME de consacrer dix salariés pendant un an à attaquer le marché chinois lorsqu'il a cinquante employés. En revanche, s'il est à la tête de 500 salariés, c'est beaucoup plus facile. On retombe sur les freins bien connus à la croissance des PME (seuils, fiscalité, transmission du patrimoine, droit du travail, etc.).

Cessons de nous lamenter sur le déficit commercial et attaquons-nous aux vrais enjeux.

François David

Président de la Coface
© Le Monde

Écrit par : inf-off | vendredi, 08 février 2008 15:55

pour vous inf-off et pour Serval

http://fr.youtube.com/watch?v=tV83U4CDAx4&feature=related
(Godspeed You Black Emperor - Rockets Fall on Rocket Falls)

c'est HS.. je crois
(mais qu'est-ce ça fait?..)

Écrit par : Maghnia | vendredi, 08 février 2008 18:50

Ecrit par : Marc Louboutin (mclane) | vendredi, 08 février 2008 14:35

;-)))
Mcllane, je me doutais bien qu'un érudit trouverait une épouse italienne parmi les rois fainéants...

Le chiffre de seulement deux Italiennes me chiffonnait (comparé au nombre d'épouses autrichiennes...).

Cela dit, des épouses anglaises, y en a pas beaucoup non plus ! Et pour cause... On a été trop souvent en guerre !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | vendredi, 08 février 2008 19:27

http://www.politique.net/2007121201-nicolas-sarkoz-percoit-toujours-son-salaire-de-ministre-de-l-interieur.htm

Écrit par : agathe | vendredi, 08 février 2008 19:40

Le célébre David Hasselhoff de K2000 et d'Alerte à Malibu dans un état minable c'est le DEB.
Le Blog qui compte ses morts....

Écrit par : odm | vendredi, 08 février 2008 21:24

Refresh !!!!

Écrit par : Serval | vendredi, 08 février 2008 23:00

(Godspeed You Black Emperor - Rockets Fall on Rocket Falls)
c'est HS.. je crois
(mais qu'est-ce ça fait?..)
Ecrit par : Maghnia | vendredi, 08 février 2008 18:50

Goddo supiido yuu! Burakku emparaa
http://french.imdb.com/title/tt0261555/
(mais pourquoi les films de Mitsuo Yanagimachi ne sont-ils plus distribués en France ?)

Écrit par : HS aussi | samedi, 09 février 2008 03:20

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu