Avertir le modérateur

« Fumons heureux en enfreignant la loi ! | Page d'accueil | Les autres images de la semaine »

vendredi, 11 janvier 2008

Colombie : Un peuple en otage

 
 
Il est terrible ce constat. Terrible. Et cruel surtout.
 
Même si la libération de Clara Rojas et Consuelo Gonzales est un geste d'espoir, hier cela aura été la journée des dupes. Un geste de clémence au bout de sept ans. Un seul. Des pions que l'on a trimbalé sur l'échiquier pour la gloire de Chavez, l'aura et le retour des FARC sur la scène internationale et la gloriole pour Uribe qui, à son corps défendant, a laissé faire. Voila, c'est un accord gagnant/gagnant...Sauf pour les otages. Et surtout la pièce maitresse : Ingrid Bétancourt. a83f16de715411505dda8bf93fb85d6c.gif

Parce que ce geste de clémence ne sera pas sans contreparties. Les FARC ont juste amorcé la pompe, et ne relâcheront probablement plus personne sans obtenir de sérieuses avancées sur leurs revendications notamment sur la démilitarisation de Pradera et Florida, sur le territoire Colombien. Ce qui prendra du temps. Peut être celui qu'Uribe quitte le pouvoir.
 
Parce qu'au delà des pions encagés dans la jungle, deux pouvoirs aussi détestables l'un que l'autre s'affrontent. D'un coté les FARC guérilla depuis plus de quarante ans, organisation paramilitaire et qui tire une part de ses revenus du trafic drogue  http://www.lexpress.fr/info/monde/dossier/colombie/dossier.asp?ida=455791&p=1 et de l'autre Uribe originaire de Medellin , dont les liens avec Escobar, le parrain du cartel de la drogue restent nébuleux http://risal.collectifs.net/spip.php?article1066 et dont une partie des proches est impliquée dans de sombres affaires d'escadrons de la mort http://www.liberation.fr/actualite/monde/299313.FR.php
 
Au milieu de tout cela des otages, victimes de la folie de pouvoir des hommes.
 
Et le peuple colombien dont on parle tellement moins dans les médias qui est la principale victime des guerres entre paramilitaires et FARC, et ou les défenseurs du droit et du respect des droits humains sont en dangers de mort permanent. http://tinyurl.com/33okc5


Un peuple lui aussi en otage.

 

Serval

avec la collaboration du Village

Commentaires

Non mais, serieussement!!! Quel pays veut donner une partie de leur territoire pour qu'ils fassent leur business de coca et armes plus tranquilement? Et pour ils gardent leur otages dans ce terrotoire (comme ils ont fait avant avec le president Andres Pastrana)? Faissont nous des negociations avec les terroristes corses?
La Colombie fait confiance a son president (elu et reelu democratiquement). Pour ceux qui n'ont jamais été en Colombie, difficile de comprendre le conflit! et donc, d'en parler. Je vous invite à lire les articles de Jacques Thomet, un français qui a vecu en Colombie plusieurs années et qui connait très bien le conflit. Bonne lecture!!!

Écrit par : Ad | vendredi, 11 janvier 2008 14:16

Serval a généralement la compassion dégoulinante.

Cà se vérifie encore aujourd'hui.

Serval viserait-il le prix Nobel de la Paix?

... Ou de l'enfonçage de portes ouvertes?

Écrit par : hihihi | vendredi, 11 janvier 2008 14:32

Ecrit par : Ad | vendredi, 11 janvier 2008 14:16

Dommage, tu n'as pas mis de lien en complément de ton com.

quant à Uribe élu a 62% au premiertour et soupçonné de colusion avec le cartl de Medellin et des bandes paramilitaire d'extrème droite, mais soutenu (jusqu'a quand) par les USA, je ne le crois pas aussi angélique que tu le dis.

PS : des terroristes Corses ? exagéré non ?

Écrit par : Serval | vendredi, 11 janvier 2008 14:35

Ecrit par : Ad | vendredi, 11 janvier 2008 14:16

En Colombie, 61% des terres agraires sont prises en otage par 0,4% des propriétaires terriens.
Une révolution "soft" au leader assassiné à la fin des années 40.
Des revendications sociales ignorées.
Des groupes révolutionnaires qui pratiquent l'impôt de guerre, les enlévements et le traffic de drogue
Des gouvernements successifs qui ont favorisé, avec la CIA, l'implantation de groupes paramilitaires contre-révolutionnaires qui se financent également par le traffic de drogue.
Une tentative de cessez-le-feu où les FARC et M19 rentrés dans la légalité participent aux élections.
Vague d'assassinats des FARC élus et retour à la clandestinité, aux enlévements et à la guérilla.
Les groupes paramilitaires contre-insurrection tiennent trop de territoires pour instaurer une région démilitairisée propre au plan humanitaire d'échange otages politiques (40) et civiles (3000) -prisonniers FARC (500).

Heureusement, que la guerre froide est terminée sinon qu'est-ce que cela serait ?

Écrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 15:10

Bonjour,

"tout ce que dit cet article est vrai, les farc sont complètement anachroniques et leur combat est perdu d'avance, mais il ne faut pas oublier que le pouvoir colombien (et non pas bolivien ) est gangréné par les milices d'extrème droite .... milices qui utilisent les mêmes armes que les farc!! l'ex mari de bétancourt rappeleit que ces milices étaient responsables de bien plus de morts que les farc, pourtant on n'en parle jamais!!
quand les farc ont voulu déposer les armes en 84-85 et que l'union patiotique fut fondée pour se présenter aux élections..... il y eu plus de 4000 membres de ce parti qui furent assassinés en 86, sans que cela n'émeuve personne......"

J'ai pu lire ça dans les commentaires chez http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr

Et du coup "D'un coté les FARC guérilla depuis plus de quarante ans" est à nuancer.

Je rejoins assez ad pour : "Pour ceux qui n'ont jamais été en Colombie, difficile de comprendre le conflit! et donc, d'en parler."

La plupart des conflits étrangers d'ailleurs m'échappent pour cette raison. Difficile d'avoir un avis. On a déjà du mal à voir clair et à voir Vrai en France, alors à l'étranger...

Mais je rejoins la conclusion, et elle peut s'appliquer aussi à tout les conflits du monde : "Au milieu de tout cela des otages, victimes de la folie de pouvoir des hommes."

Mais comme elle peut s'appliquer à tout les conflits du monde, je rejoins hihi sur "la compassion dégoulinante", enfin...disons que cette note permet d'attirer les visiteurs qui taperait "chavez, colombie, otages" mais elle n'a pas vraiment d'autre utilité...

Je rejoins beaucoup de monde aujourd'hui.
Youhou !
Peace !

Écrit par : Larim | vendredi, 11 janvier 2008 15:45

Si les Farc n'ont plus d'otage ,leur zone sera detruite.Apparement c'est la seule solution qui leurs reste.Que les guerillas du monde entier en tirent les conclusions.Dommage surtout pour les innocents,mais sont-ils si innocents que cela?Des solutions simples et charitables cela n'existent pas.

Écrit par : MARTIN | vendredi, 11 janvier 2008 16:06

Ecrit par : Larim | vendredi, 11 janvier 2008 15:45

Cette note avait surtout pour but de mettre en exergue le fait que si l'on parle beaucoup d'Ingrid Betancourt, on en oublie que la Colombie se débat entre deux factions qui ne valent pas mieux l'une que l'autre. Il est assez générique justement pour ouvrir le débat

Enfin, peut-être vaut il mieux entamer la reflexion sur la Colombie qu'avec Sarkozy, Bruni...voire Cecilia. Je connais des Posteurs qui ne savent parler que de ça... ;-))

Merci pour le lien en tout cas.

Écrit par : Serval | vendredi, 11 janvier 2008 16:20

j'ignore tout de la situation en Colombie et en AM/SUD, pasque je n'y vis pas.
Mais je constate un fait,TOUTE la presse Française défonce Chavez...

Et vu l'état de la presse en France aujourd'hui, je me pose des questions...

Écrit par : rep ban | vendredi, 11 janvier 2008 16:25

Ecrit par : rep ban | vendredi, 11 janvier 2008 16:25

HS/
Bonne année rep ban.
Je voudrais écrire un billet sur l'énergie et Poweo.
Tu pourrais m'informer sur la situation locale ?
Peux-tu envoyer ton adresse mail au village ?
HS/

Écrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 16:51

Ecrit par : Serval | vendredi, 11 janvier 2008 16:20

Ca vient de me donner une idée. Et si on proposait Bruni en échange de Bétancourt.

Moi je dis on y perds pas :o

Écrit par : Larim | vendredi, 11 janvier 2008 17:31

Ecrit par : Larim | vendredi, 11 janvier 2008 15:45

La vague d'assassinat des membres de l'UP après leur participation aux élections j'en parle dans mon premier commentaire !

Écrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 17:33

@ rep ban

"j'ignore tout de la situation en Colombie et en AM/SUD, pasque je n'y vis pas."

Ben s'il fallait forcément vivre quelque part pour commencer à comprendre quelque chose on est ma barré ;-)

Sur la Colombie, l'histoire est importante et se décline à l'échelle du continent aussi. Et il faut tenir compte du "parapolitique" qui est "Au cœur même des pratiques de meurtres et de disparitions."

La « parapolitique » : ce système d’alliances stratégiques entre la classe politique, certains secteurs économiques et les groupes paramilitaires a permis à ceux-ci et à leurs alliés de contrôler de nombreuses régions en toute impunité et de pénétrer l’administration publique à tous les niveaux, afin de consolider leur pouvoir et de détourner les fonds destinés à la santé, à l’éducation et aux infrastructures.

Concernant le financement des groupes d’extrême droite, on n’évoquait le plus souvent que les voies illicites comme le trafic de drogue et l’appropriation par la force de biens tels que terres et bétail."

c'est dans l'article cité à la fin du billet.

Écrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 17:45

Ecrit par : Larim | vendredi, 11 janvier 2008 17:31

Arrête Berlusconi serait obligé de se refaire un lifting avant d'aller la délivrer, entourés par des dizaines de caméras, dans la joooongle.
A moins que cela soit Sarko.
Ils en feraient une émission de Télé réalité, La jungle de la Tentation.
Si vous êtes pour la Berlusconi tapez 1, si vous êtes pour Sarko tapez 2 (appel facturé 2,30 euros la minute);-))))

Écrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 17:45

Ecrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 17:33
Pourtant je l'ai lu, mais j'ai pas vu :( je sais pas ce qui m'est arrivé :( Un bug spatio-temporel comme on dit chez moi.

Ecrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 17:45

Je vois bien sarko dans la jungle...Le boa géant, ça l'impressione que très peu les montres à 25 000 euros. Contrairement aux journalistes français.

Bonne soirée, et bon week-end tout le monde.
(et désolé d'avoir encore dévié sur sarko).

Écrit par : Larim | vendredi, 11 janvier 2008 17:50

Ecrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 17:45

Merci Juliette de nous ramener à un peu de sérieux.
Un autre article du monde diplomatique sur la politique actuelle des USA en Amérique du Sud et en Colombie.

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/12/HABEL/15380

Écrit par : nef | vendredi, 11 janvier 2008 17:55

Uribe et les groupes para-militaires

"La démobilisation de plus de 31 600 paramilitaires des Milices d’autodéfense unies de Colombie (AUC) a permis de retirer un grand nombre d’unités armées illégales du champ de bataille mais la loi “justice et paix”, présentée par le gouvernement Uribe pour les inciter à se rendre, a été condamnée par des groupes de défense des droits humains et par le Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme (HCNUDH). Selon la Cour constitutionnelle, certains articles de cette loi s’inscrivent en violation de la loi fondamentale colombienne et de certaines normes internationales. D’autre part, certaines questions subsistent en ce qui concerne sa mise en œuvre, l’ampleur des réparations aux victimes et le fonctionnement de la Commission nationale de réparation et réconciliation (CNRR). Les réglementations proposées par le gouvernement sont critiquées parce qu’elles offrent aux paramilitaires des avantages que la Cour a jugé inacceptable. La capacité du procureur général à identifier les crimes des AUC, leurs biens et leurs victimes et celle de la CNRR à protéger les droits des victimes permettra de dire si les blessures accumulées pendant plus de quarante ans de violence commencent à guérir.

adopter une attitude plus favorable envers la décision de la Cour constitutionnelle sur la loi Paix et justice en retirant les réglementations contraires à cette décision, financer un nombre bien plus grand d’avocats et allouer d’autres ressources au procureur général pour appliquer la loi, et exiger que tous ceux qui souhaitent obtenir une réduction de peine apportent un témoignage complet sur les crimes, les gains et les victimes;
répondre vigoureusement par le biais des forces de sécurité aux groupes paramilitaires qui se sont réarmés et aux dirigeants paramilitaires qui quittent les zones de détente, en faisant de leur capture une priorité au même titre que la lutte contre les FARC;
faire preuve de flexibilité dans ses négociations avec l’ELN et rechercher les conseils des gouvernements observateurs;
réorienter ses efforts vers un échange otages contre prisonniers avec les FARC, qui serait le premier pas d’une stratégie à long terme visant à négocier la fin de l’insurrection; et
proposer des alternatives à la rhétorique des FARC et des trafiquants de drogue en finançant une initiative nationale de gouvernance rurale afin de veiller à ce que l’État de droit, les services sociaux publics et les investissements économiques arrivent dans les campagnes."

Écrit par : Pamela de Barres | vendredi, 11 janvier 2008 18:00

Ecrit par : Pamela de Barres | vendredi, 11 janvier 2008 18:00

Très intéressant. Quelle source ?

Écrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 19:14

HS mais ça m'a fait rire et... réfléchir :

"les Chiennes de garde ont brandi des pancartes réclamant que le même traitement soit appliqué à des philosophes masculins ou au directeur du Nouvel Obs : «On veut voir les fesses de Sartre», «on veut voir les fesses d’Aron», «on veut voir les fesses de Levinas», «on veut voir les fesses de Jean Daniel»..." (Liberation.fr)

Je pense que les photographes auraient encore plus de boulot pour les reformater afin d'en faire une Une présentable ;-)

Écrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 19:24

Ecrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 19:14

En collant une partie du texte dans un moteur de recherche quelconque, on aboutit ici (entre autres) :
http://www.crisisgroup.org/home/index.cfm?id=4455&l=2

Écrit par : f | vendredi, 11 janvier 2008 20:50

Merci "f", mais Pamela a peut-être des sources autres. Il est toujours intéressant de connaître d'où viennent les texte je trouve.

Écrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 21:19

mais aussi.. l’enfant otage : Emmanuel ..
petit enfant de la jungle colombienne ..
fils de Clara Rojas ..chef de campagne d’Ingrid Betancourt .. et d’un guérillero

http://www.rfi.fr/actufr/articles/097/article_61320.asp

Écrit par : grisette | vendredi, 11 janvier 2008 22:10

Dans lemonde.fr, un article assez intéressant intitulé : "Dans les bottes des FARC" à partir de témoignages d'anciens membres des farc.

Écrit par : juliette dze | vendredi, 11 janvier 2008 22:27

"Le président vénézuélien Hugo Chavez a demandé vendredi aux pays d'Amérique latine et d'Europe que les organisations de guérilla des Farc et de l'ELN de Colombie soient retirées de la liste des groupes terroristes et soient dorénavant considérées comme des forces combattantes."

Écrit par : f | vendredi, 11 janvier 2008 22:58

Ecrit par : f | vendredi, 11 janvier 2008 22:58

Manque pas d'air Chavez...deux libérations et hop , on oublie les autres otages, l'impot révolutionnaire, le trafic de drogue, les déserteurs fusillés...

Bientôt un siège à l'ONU ?

Écrit par : Serval | vendredi, 11 janvier 2008 23:40

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu