Avertir le modérateur

« Souriez, vous êtes fichés | Page d'accueil | Les étrennes de Sarkozy »

mardi, 08 janvier 2008

Univers sale

 
 
Lanterne rouge. C’est ce qui il y a longtemps signalait les bordels. Certains en ont la nostalgie, à tel point qu’il l’ont adopté à l’entrée des studios d’enregistrement. Mélangeant l’authentique et le frelaté. Tenant la musique pour un produit de consommation. Estimant que la rose éclose vaut autant que le chiendent. Ils créent des modes pour mieux vendre leur galettes et faire leur beurre. En ce moment deux tendances principales : les groupes de rollers (j’ai du mal à appeler ça des rockers) qui ne dénoncent le quotidien que pour mieux s’y conformer et les rappeurs en baggy qui alternent un disque et une ligne de vêtements (j’ai acheté un baggy, il me va très bien…faut dire que j’ai pris une taille 32) et qui n’ont de cesse de dénoncer les problèmes de la banlieue depuis qu’il l’ont quitté dans leur Merko (kitée elle aussi.)

Clowns mercantiles et sans idées ressassant sans cesse, les mêmes arguments sans apporter autre chose qu’un constat. Soi-disant rebelles à l’arrogance calculée, faux loulous au look plus étudié que la fusée Ariane et dont les paroles définitives sont (heureusement) masquées par des riffs rageurs et sur-saturés de la six cordes qui leur sert d’élément masturbatoire. Crétins confits dans leur suffisance croyant qu’il suffit d’arborer une tonne de pacotille dorée sur un survet en bougeant comme des mongoliens, vous me donnez la nausée.4355fc791e63c1e51cfb7fe5f0ae8d7d.jpg

Mais toi, dans ton fauteuil de cuir au fond de ton bureau climatisé. Oui toi, qui décide non pas ce qui est beau, mais ce que tu vendras le plus. Toi qui confonds le lard avec l’art, qui conjugue musique avec fric, qui te gave à chaque fois que tu vends. Toi, incapable de faire éclore autre chose que des chanteurs kleenex que tu sors de la star’ac et dont la moins méritoire poupée gonflable ronfle comme un réacteur d’avion chaque fois qu’elle pousse une note, qui vire des chanteurs parce qu’ils n’atteignent pas leurs objectifs de vente comme un vendeur de meubles chez Conforama, tu me fais vraiment gerber.

Et tu as le culot de venir pleurer que tes disques sont piratés, que ces salauds d’internautes tuent la création, comme si depuis l’invention de la K7 en 1970 personne n’avait pensé à faire de copie ? Mais réfléchit un peu. C’est toi qui as tué ta poule aux œufs d’or à coups de best of, de compils de la compil, de « stars » qui n’auront fait que 45 tours avant de disparaître, de lancer des vedettes comme des marques de lessives à coup de pubs et de rotations lourdes sur les FM, et surtout de créer un son uniforme et sans âme.

Va plutôt vendre des beignets sur la plage et laisse la musique aux artistes.
 
 
Serval
 
 

Commentaires

C'est bel et bon, mais oui, la musique, la "culture" sont aussi des commerces et le sont pour pouvoir préserver leur existence même. C'est soit la marchandisation - par les autoproclamés "agitateurs culturels" -, ou bien les subventions. Que choisir ? Comment choisir ? En outre il faut bien que des "produits" se vendent bien pour pouvoir prendre des risques sur d'autres : n'est-ce pas là l'antienne de tous les réalisateurs et diffuseurs de produits culturels, qui sert de cache-sexe à tout ce qu'ils peuvent faire et "mettre sur le marché" ? (on ne s'attendrait pas à un tel propos de la part d'un lessivier, par exemple, dans la mesure où il n'y a pas de hiérarchie noble/profane dans sa ligne de produits)

Écrit par : néoffite | mardi, 08 janvier 2008 11:14

Des noms, des noms...

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 11:29

"Je préfère séparer deux pits en train de s'accoupler
qu'entendre une grognasse chanter à la fin de chaque couplet"
Seth gueko.

Ouch !

Écrit par : Larim | mardi, 08 janvier 2008 11:31

Des noms, des noms...

Ecrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 11:29

99,7% de ceux qui prétendent faire de la musique de nos jours. Ca fait trop de noms à citer !

100% des directeurs artistiques aussi.

Écrit par : Larim | mardi, 08 janvier 2008 11:33

@ Larim

Alors il faut donner les noms des 0,3 %, on fera le tri ;-)

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 11:35

A propos de "grand incendie" : cette chanson -prémonitoire- est à écouter en lisant "La route" de Mac Carthy : terrifiant et d'une simplicité biblique.

Et pour ceux qui sont européens dans l'âme et pas dans le porte monnaie, une petite visite à Versailles peut-être ? http://www.tousaversaillesle4fevrier2008.fr/
(ça c'est de la provoc pour odm)

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 11:40

Ca peut servir...

http://fr.mashable.com/2007/07/08/musique-en-ligne-100-services-en-ligne-pour-ecouter-partager-et-telecharger-la-musique/

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 11:50

Troisième petit tour et puis s'en va...
_____________________

Merveilleuse réponse de Sarkozy à sa conférence de presse :

Interrogé par le directeur de Libération, Laurent Joffrin, sur son omniprésence dans les médias, Nicolas Sarkozy a répondu : « c’est vous qui faites mon pouvoir personnel ».

Source : lefigaro.fr

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 11:50

La question qui ne sera jamais posée au Minibush:

Certains refusent de croire que vous ayez inventé la tektonik. Comment les convaincre?

Écrit par : etrun | mardi, 08 janvier 2008 12:03

"Alors il faut donner les noms des 0,3 %, on fera le tri ;-)"

Malheuresement, ils sont inconnus, noyés au milieu de la masse d'artistes formatés.

j'en connais un en activité : Rocé.
Un deuxième qui a arreté : Fabe.
Désolé, mais ce sont des rappeurs !

"Sur ma planète, les artistes font du rap, et les rappeurs de la compta."
James Delleck

Écrit par : Larim | mardi, 08 janvier 2008 12:06

Bien sur que la musique est un produit marketing et pas seulement les guignols de la satr ac et autres fabriques à non tubes..La plupart des groupes de rock (mon dada) sont mainstream, noir dez compris, comme l'était NTM..Les grands groupes font de l'argent, donc ils offrent au public ou l'oriente vers ce qu'il veut entendre ( des gentilles bouzes)...on fait le procès de la musique, mais le cinéma est aussi un pdt marketing, et l'exeption culturelle a permis de produire des merveilles comme les films de M Youn...

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 12:48

Qui a dit :

qu'il/elle allait s'engager "pour mobiliser notre électorat et pour dire que les forces du changement, du mouvement, que les forces de la modernité se rassemblent et s'expriment"

1- François Holland

2- Marie-Georges Buffet

3- Nicolas Sarkozy

4- François Bayrou

?

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 13:41

Au fait, qu'est devenu phets ? Enseveli sous 10 mètres de neige ou dans un carton de déménagement peut-être ?

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 13:50

Et pour ceux qui sont européens dans l'âme et pas dans le porte monnaie, une petite visite à Versailles peut-être ?
Ecrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 11:40

"Tous à Versailles le 4 février". Mais le PS n'en sera pas.
Communiqué de Jean-Marc Ayraud : "Les députés boycotteront la réunion du Parlement à Versailles pour la révision de la Constitution préalable à la ratification du traité européen"

Écrit par : une info de l'agence Lord-Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:06

Ecrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 13:41

3

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:08

trop facile!

Écrit par : .. | mardi, 08 janvier 2008 14:29

@ Pamela, Mathilde P et à toutes les admiratrices de Vikash Dhorasoo

vous pouvez lui poser toutes vos questions sur le blog de Darren Tullet :
http://darren.blog.canal-plus.com/archive/2008/01/07/fabulous-sport-posez-vos-questions-a-vikash-dhorasoo.html#comments
n'hésitez pas

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:30

.

Écrit par : .. | mardi, 08 janvier 2008 14:30

C'est pourquoi je ne me suis pas permis de réclamer la moindre récompense auprès de juliette dze

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:30

d'ailleurs peut-être n'était-il pas besoin de répondre

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:34

Ecrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 11:50

ça servira...

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:37

Ecrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 14:30

My Lord merci mais en ce qui me concerne je ne suis pas du tout fan....;-))))

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 14:39

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 12:48

Pamela, chuis (presque toujours) d'accord avec tout ce que tu écris!!! Bonne année!!!;-)))))

Écrit par : etrun | mardi, 08 janvier 2008 14:52

J'aimais bien Vikash...jusqu'a ce qu'il marque le seul but de sa carrière de 30 m qui plus est contre l'OM....

Par contre sur le site de Darren Tullet....2 questions a Vikash en deux jours dont l'une pour savoir s'il va aller jouer à Grenoble..

C'est vrai que quand on a joué avec le PSG, c'est une promotion que d'aller jouer dans un club de professionnels

Allez l'Ohème !!!

Mais je m'égare...

Écrit par : Serval | mardi, 08 janvier 2008 14:55

Albert Jacquard, spécialiste de la génétique .. brillant scientifique.. grand humaniste..
révolté par les inégalités qui touchent les populations.. il fait preuve d'un engagement à toute épreuve pour faire évoluer les mentalités..
"les hommes sont tous égaux"
il lutte ainsi aux côtés des sans-papiers et des sans-abri..

"Albert Jacquard, pour qui l'aventure humaine est constituée de rencontres et d'entraide, a choisi d'être dans le camp de ceux qui réagissent".

vendredi 11 janvier 20h 40 sur France 5 :
"Albert Jacquard jamais sans les autres"..
documentaire réalisé par Guy Beauché.

Écrit par : .. | mardi, 08 janvier 2008 15:15

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 14:39
Ecrit par : Serval | mardi, 08 janvier 2008 14:55

Comme le disait Maxifoot juste après l'élection présidentielle, "On l'aime ou on le déteste mais Vikash Dhorasoo ne laisse pas indifférent"
http://www.maxifoot.fr/articles/4112/index.htm

P.S. : je compte bien moi aussi trouver un baggy taille 32 pendant les soldes ;-)

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 15:15

Ecrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 15:15

C'est comme pour l'OM..on est Supporter ou on supporte pas ;-))

Écrit par : Serval | mardi, 08 janvier 2008 15:40

Ecrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 15:15

hier soir à C dans l'air, Pierre Giacometti de l'institut Ipsos employait cette phrase à propos de Sarkozy...
ce matin C Albanel, à une auditrice qui lui demandait ce qu'elle comptait faire pour les créateurs lui répondit "marché de l'art....."

PS...My lord vous portez des baggys!!!!!!!!!!!!!!

PS bis: pendants les soldes je compte trouver des tas de choses inutiles donc nécessaires....

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 15:58

PS...My lord vous portez des baggys!!!!!!!!!!!!!!
Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 15:58

Je n'ai pas dit que le baggy taille 32 était pour moi...

Écrit par : Lord Nithorynque | mardi, 08 janvier 2008 16:18

Ecrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 15:58


Le pari d'un grand marché de l'art, par Guillaume Cerutti
LE MONDE | 07.01.08 | 13h58 • Mis à jour le 07.01.08 | 13h58

Sotheby's a vendu le 12 décembre 2007, à Paris, une oeuvre de Francis Bacon, Portrait de Muriel Belcher, pour plus de 13 millions d'euros, établissant un record absolu pour une oeuvre d'art contemporain mise aux enchères en France. Ce tableau appartenait à une collectionneuse américaine depuis vingt-cinq ans ; il a été importé en Europe spécialement pour être mis en vente à Paris. La propriétaire et Sotheby's ont fait le pari - gagnant - que ce chef-d'oeuvre pourrait s'y vendre aussi bien, voire mieux, qu'à Londres ou à New York, les deux capitales consacrées du marché de l'art international. Ce choix était loin d'être évident si on veut considérer le retard pris par le marché de l'art français.

Car la position de Paris s'est considérablement affaiblie depuis quelques décennies, notamment pour les ventes des oeuvres les plus importantes. Ainsi, la France ne "pèse" plus désormais que 7 % du marché mondial des ventes d'oeuvres d'une valeur supérieure à 100 000 euros, est tombée à 2 % pour les oeuvres d'une valeur supérieure à 1 million d'euros, et était depuis près de vingt ans complètement sevrée de ventes d'oeuvres d'art de valeur supérieure à 10 millions. Notre pays est ainsi resté à l'écart du formidable développement que les ventes d'oeuvres d'art ont connu ces dernières années. Triste constat si l'on se souvient qu'il y a cinquante ans la France était le premier marché de l'art au monde.

L'une des raisons majeures de ce recul tient au fait que la France ne lutte pas à armes égales avec ses grands concurrents sur le plan des réglementations applicables et de la fiscalité. Le gouvernement en a pris conscience, qui vient de confier à Martin Bethenod, commissaire général de la FIAC, une mission de réflexion et de propositions sur ces sujets.

La priorité est de sortir notre réglementation d'un certain archaïsme. Trois libertés devraient être reconnues aux sociétés d'enchères françaises pour les mettre aux standards internationaux : elles devraient pouvoir proposer des minima garantis à leurs clients vendeurs, pouvoir ponctuellement acheter et revendre elles-mêmes des oeuvres d'art et, enfin, être autorisées à organiser des ventes privées. Je ne crois pas, comme on l'entend parfois, que ces facilités nouvelles conduiraient en France des maisons comme Sotheby's à concurrencer les galeries ou les marchands, ou à priver les plus petites charges de commissaires-priseurs de certaines affaires.

Si la propriétaire du Portrait de Muriel Belcher avait réclamé un prix garanti, la vente n'aurait tout simplement pas pu se tenir en France, puisque l'octroi d'une telle garantie y est de facto interdit par notre réglementation. De même, pourquoi, alors que Sotheby's a procédé, au fil de son histoire, à l'achat de fonds de marchands, priver sa filiale française de la possibilité de mettre en vente à Paris des oeuvres ainsi acquises ? C'est que la réglementation française, issue de la loi du 10 juillet 2000, a certes ouvert le marché des ventes aux enchères à la concurrence internationale, mais n'a pas osé aller au bout de sa logique et donner aux sociétés concernées la totalité des attributs commerciaux dont elles devraient disposer. Il est aujourd'hui plus que temps de franchir cette étape.

L'amélioration de la fiscalité du marché de l'art constitue le deuxième grand chantier. La taxe à l'importation qui frappe les oeuvres provenant de pays tiers à l'espace communautaire, et le droit de suite, qui bénéficie aux artistes (et, en France, à leurs descendants), défavorisent incontestablement les marchés de l'art européens. Issus de directives de l'Union européenne, ces prélèvements ne seront pas facilement remis en question, d'autant que la France en a souvent été l'inspiratrice ! Mais plusieurs ajustements utiles sont possibles.

Commençons par faire en sorte que la France bénéficie des mêmes dispositions avantageuses que celles en vigueur dans les pays voisins. Par exemple en nous inspirant du Royaume-Uni, qui a limité le champ d'application du droit de suite aux oeuvres des seuls artistes vivants et qui fait peser ce droit sur l'acheteur de l'oeuvre (et non sur le seul vendeur, comme la transposition en droit français de la directive en 2006 l'a malheureusement prévu).

Essayons ensuite d'obtenir le soutien de nos partenaires pour élargir le champ des oeuvres bénéficiant du taux réduit de TVA à l'importation aux bijoux et au mobilier du XXe siècle. Ceux-ci sont aujourd'hui taxés au taux normal (19,6 %), ce qui détourne les ventes de Paris vers Genève. Enfin, la mise en place d'un crédit d'impôt, comme il en existe pour d'autres industries culturelles, pourrait permettre aux sociétés de ventes aux enchères françaises de réduire les commissions qu'elles appliquent à leurs clients, et donc de compenser pour ces derniers une partie de la charge que font peser la taxe à l'importation et le droit de suite.

Ces évolutions ne seront pas suffisantes pour refaire du jour au lendemain des salles des ventes parisiennes les égales de leurs homologues anglo-saxonnes. Le renforcement des sociétés de ventes et des galeries françaises sur la scène internationale, l'encouragement et la reconnaissance portés aux collectionneurs français sont nécessaires. Mais j'ai la conviction que l'amélioration du contexte réglementaire et fiscal serait un premier signal majeur. Un signal qui ferait écho à la vente d'un tableau important de Francis Bacon, et qui montrerait que, décidément, quelque chose a changé sur le marché de l'art français.

Guillaume Cerutti est PDG de Sotheby's France.

Écrit par : infox | mardi, 08 janvier 2008 16:24

J'aime autant ce billet que je n'apprécie pas trop ce que représente l'homme et la personne qu'est le Président d'universal France. Amusant le jeu de mot...

Sinon Serval, pareil que toi à 14h55 (sur Dhorasoo, le site de Tulett, et le cri du coeur)

Écrit par : Falconhill | mardi, 08 janvier 2008 17:01

Lord vous étiez hors compétition.

Le gauchisme du président m'enchante ! :-))

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 17:07

J'oubliais : les élus du PS sont des faux-culs et J-M Ayrault est le premier d'entre eux. Une fois de plus les engagements de campagne sont envolés. Ca m'NRV.

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 17:14

Salut

Ques petites remarques, comme ça, en passant.

Pour etre certifié disque d'or aujourd'hui, ce n'est plus 100 000 ventes mais 70 000.

Des artistes sont virés de Majors parcequ'ils ne vendent "pas plus" de 30 ou 40 000 albums (Chamfort etc...)

Des best of d'artistes sont sortis par les Majors sans l'autorisation de l'artiste (NTM recemment)

Absolument TOUTES les radios musicales (de NRJ au Mouv en passant par Nostalgie, Bleu, Sky, Fun, bref, toutes) fonctionnent sur des bases extremment réduites de titres (de 400 à 600 titres en gros) provoquant bien sur des rotations extremment fortes et l'impression (justifiée) d'entendre les memes titres.

titres qui sont choisis lors de panels d'auditeurs qui ont, en gros, 8 secondes pour entendre un morceau et dire ce qu'ils en pensent...Quand on sait que 9 auditeurs sur 10 aiment ce qu'ils connaissent, on imagine l'effet matraquage star ac face à un Miossec par exemple...aucune chance en panel le pauvre breton, donc pas de passage radio, donc pas de passage TV, donc ventes limitées, et donc licenciement en vue de sa Major.

Alors, moi, ça me fait marrer ces memes majors qui vendent à tour de bras des MP3 (servant à écouter des trucs telechargés si je ne m'abuse) qui ont dans le meme temps totalement uniformiser la musique(avec la complicité des radios et TV) et qui maintenant se plaignent de la baisse de leurs benefs!

Allez bien vous faire mettre bande de nazes!

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 17:15

L'info que vous n'entendrez pas sur TF1 ce soir!

Les cours de TF1 et de M6 flambent.


On dit merci au BerluscominiBush?



http://www.challenges.fr/actualites/business/20080108.CHA5739/tf1_et_m6_flambent_en_bourse.html

Écrit par : etrun | mardi, 08 janvier 2008 17:20

Ecrit par : etrun | mardi, 08 janvier 2008 14:52

Bonne Année-)))) beautiful people....moi, aussi je suis très souvent en accord avec toi.. (on se le confirme quand les yeux dans les yeux)...

Ecrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 17:07

Un président gauchiste....çà existe ou c'est antinomique;-))))avec Sarko on ne s'ennuie jamais, toujours quelquechose à sortir de son chapeau; à chaque jour son annonce, un président en mouvement, moi j'aime le mal de mer, et dieu sait que je ne suis pas une antisarkozyste primaire..

Écrit par : Pamela de Barres | mardi, 08 janvier 2008 17:30

"Des best of d'artistes sont sortis par les Majors sans l'autorisation de l'artiste (NTM recemment)"

Ils avaient qu'à pas signer chez eux :)

C'est ce qui arrive quand on vend sa musique.

On la perd.

Écrit par : Larim | mardi, 08 janvier 2008 17:43

vous ne vous ennuyez pas un peu?
non non .. finissez votre pain perdu..
après on fera un scrable..
vous préférez regarder Julien Lepers?
comme vous voulez..
bientôt le repas.. n'oubliez pas de prendre votre serviette..

Écrit par : .. | mardi, 08 janvier 2008 17:48

Pis, j'en ajoute une louche tiens

J'adore les émissions de Mermet (beaucoup moins le personnage), aussi, cela serait tres bien que cette pétition http://www.wmaker.net/assezdepubaradiofrance/ recueille au moins autant de signatures que celle pour Mermet l'an dernier.
Car là, ça ne concerne pas qu'une émission mais carrément toutes les chaines du groupe.
A bon entendeur...

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 18:00

Un poil simpliste ton raisonnement Larim
Si tu trouves que "éthiquement" Joey Starr a vendu sa musique, et sous entendu son âme, je ne peux etre d'accord avec toi.

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 18:01

je considère que joey starr est un vieux coké qui n'a fait que vendre le rap aux radios et aux télés comme IAM ou le ministère amer.

Faut pas croire ! "le prolétaire n'est q'un capitaliste dans la salle d'attente."


Je considère que tout les rappeurs signés en Major, ou dans des labels ayant des licences avec des majors, ou passant à la radio, ou passant à la télé, sont des vendus !
Et la plupart de ceux qui rap dans "l'underground" espère juste se faire signer, ou vendre des disques.
Si peu d'artistes, tant de commerciaux.

Je suis un extremiste du rap, désolé !

Écrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 19:56

Ecrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 17:15

Merci pour les informations très instructives concernant les radios.

@ larim

Je ne pense pas que cela concerne juste les rappeurs.

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 20:11

La musique, une pâte à modeler mais les moules sont similaires.
Ils les ont manipulés, des putes qui simulent l'art.

Moi. ha ha peace !

Écrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 20:34

@juliette
oui mais je connais que le rap moi :'(
donc je parle de ce que je peux, mais effectivement, je crois que l'énorme majorité des gens qui se disent artistes ne le sont pas.

Pour les radios, je rajouterais un petit détail...
"Absolument TOUTES les radios musicales (de NRJ au Mouv en passant par Nostalgie, Bleu, Sky, Fun, bref, toutes) fonctionnent sur des bases extremment réduites de titres (de 400 à 600 titres en gros) provoquant bien sur des rotations extremment fortes et l'impression (justifiée) d'entendre les memes titres."

Pourquoi ? parce que les majors fournissent un catalogue et achètent des publicités en contreparties. tant de pub=tant de rotation sur la HOT Playlist !

Et je vais préciser le parcours d'un album de rap français.

Ecriture de l'album. Présentation au directeur artistique du label. Remarque du directeur artistique : "faut enlevez ci, ça, faut pas dire ça, trop violent, faudrait rajouter des voix féminine pour passer à la radio, et surtout des couplets plus court et plus de refrain sinon comment l'auditeur va retenir ta merde de musique ?", l'album est donc réajusté au marché, puis proposition à la radio, skyrock pour le rap en l'occurence. Laurant bouneau, programmateur depuis toujours de skyrock, choisit le single. A son tour, il effectue ses remarques (d'ou les Radio edit !) qui du même genre que celle du directeur artistique.
Et tout ça c'est du formatage, de la censure.
Mais ça, c'était y'a 10 ans !
Parce que, pas con le rappeur, maintenant il fait toutes les modifications de lui même dès l'écriture. Il a bien assimilé les principes de formatage. Et c'est ça le pire ! Et donc sur le marché il n'y a plus que des choses formatés, et donc les nouveaux entrants s'auto-formatent aussi automatiquement.

Peace, bonne soirée les gens ! :)

Écrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 20:35

Oui, pour les majors (et les grands groupes propriétaires), c'est la conséquence d'un système qu'elles ont elles-même institué. Quand on met en place les conditions (juteuses financièrement, dans un premier temps) du piratage, de la reproduction, l'impulsion suit son chemin et aboutit.
Les droits, les copyright... mettent en place un système de rente. Les rentiers ne constatent finalement que l'épuisement d'un filon.
Le numérique, l'immatériel, se dissémine, se capte et se partage. Nulle surprise. C'est justement cette capacité à circuler, à se transformer qu'il faudrait promouvoir. Le rapport Olivennes (quelle surprise... juge et partie) ne va évidemment pas dans ce sens.
C'est finalement l'occasion d'aller voir ailleurs, de braconner, de défricher. Ne plus attendre que le produit tombe tel quel, fini, déjà mort.

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 20:46

Ecrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 20:35

C'est la réification de toute chose et sa marchandisation, bref, l'horreur quoi.

@ f

"Le numérique, l'immatériel, se dissémine, se capte et se partage. Nulle surprise. C'est justement cette capacité à circuler, à se transformer qu'il faudrait promouvoir."

Oui, mais le numérique n'est pas une garantie en soi de qualité. Quand on voit ce qu'il y a sur internet et surtout ce qui est recherché par les gens...

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 21:16

Bien évidemment puisque tout est numérique.

Un truc comme Myspace, loin d'être une entreprise subversive (il y aurait à dire), doit pouvoir garantir, pour celui qui saute de branche en branche, un moment assez conséquent de musique gratuite (correcte ou non).

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 21:25

oui, je trouve aussi c'est un point important.
Les majors veulent de moins en moins faire de cd et de plus en plus vendre par le net. Logique. Mais le mp3 c'est un format faible en fréquence,donc forcément de qualité moyenne. Déjà qu'en passant du vynil au cd, on a perdu le grain :'(


Quel monde m'avez vous laissé !

Écrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 21:39

Quel monde m'avez vous laissé !

Ecrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 21:39

Pauvre petit chat ! ;-)

En 1945 c'était sans doute mieux....

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 21:50

quand est-ce que ça était bien le monde, en fait ?

Écrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 21:56

"Mais le mp3 c'est un format faible en fréquence,donc forcément de qualité moyenne."

C'est comme écouter Arvo Pärt sur "ton tube" : il ne reste que 50 % des nuances, du son tout bonnement.

http://fr.youtube.com/watch?v=6OwdlKiB_ro

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 22:00

Larim
ok avec toi
Notamment sur Bouneau sur Sky...un gars de 45 piges qui écoute du rock-fm chez lui et qui décide du rap en france est en effet un peu étrange.

Ayant bossé 7/8 ans en fm privée, je me suis cassé lorsqu'un commercial m'a dit que je gagnais ma vie grâce à lui (il oubliait juste que si il vendait ses encarts pubs, c'est que les programmes étaient pas si mauvais), le problème, c'est que maintenant, c'est plus ou moins, la même chose à Radio France.

je refous la petition, dsl

http://www.wmaker.net/assezdepubaradiofrance/

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 22:00

Ben si tu fais la différence entre en mp3 et un CD passé entre les compresseurs de la console, puis de la radio, puis de tdf ou towercast...appelle moi.
A moins que tu écoutes France musique sur des émetteurs derniers cri incrustés directement dans tes tympans.

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 22:02

quand est-ce que ça était bien le monde, en fait ?

Ecrit par : larim | mardi, 08 janvier 2008 21:56

Dans nos rêves, nos projets, et parfois de façon éphémère (c'est pour ça qu'il faut ne pas le rater) dans notre vie de tous les jours.

Donc plus dans le futur à construire par les vivants, les morts n'y peuvent plus rien pas la peine de se retourner contre eux, ils ont fait ce qu'ils on pu. Essayons de faire mieux.

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 22:02

Larim c'est l'éternel problème.

Perd t'on son ame en vendant sa musique ? Le même problème s'est posé bien avant le rap pour tous les groupes de rock alternatif.

Écrit par : Serval | mardi, 08 janvier 2008 22:05

Ceci dit, je crois que je suis un peux nianiarveux sur ces histoires là...
bien bonne soirée a tous

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 22:05

Chus pas d'acc
La mano a pas perdu son âme signant avec Virgin
D'ailleurs, pour moi, son meilleur album, c'est le der, casa babylon
Manu Chao non plus a rien perdu
au contraire
et J'aime aussi les bérus
Comme quoi...

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 22:09

une der avant de me casser
Larim
tu connais Me phi me? (c'est vieux, mais ça devrait te plaire)

bye

Écrit par : rep ban | mardi, 08 janvier 2008 22:11

Le format, forcément. Tontube, c'est ignoble (et en mono). Myspace, un peu meilleur (avec la possibilité d'incorporer son propre lecteur et donc son propre encodage).
Avec les connexions actuelles, il est tout à fait possible de télécharger un format non destructif (qui n'altère pas la qualité du fichier) tel le FLAC.
Mp3/CD ; tout dépend des fréquences. Parfois, cela s'entend (et parfois c'est criant). Encore faut-il pouvoir comparer. Le fameux album téléchargeable de Radiohead était encodé en 160 kbps ; très moyen. Mais un encodage de bonne qualité, au bitrate élevé, c'est tout à fait exploitable.

Perdre sa âme en vendant ; tout dépend du disque. C'est ce qui est donné à entendre. Et cette possibilité de faire selon sa volonté, sans réprimer, s'estompe.

Un peu de rap, donc :
http://www.myspace.com/killthevultures

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 22:30

Peu de chance de perdre son âme ;
sa tête, peut-être...

http://www.soundtoys.net/toys/360mk2

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 23:05

f, le lien n'ouvre sur rien.

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 23:19

Dans mon bled pourri tous les gens sont suspendus à Starac 43 et on trouve quand même que Nikos en fait un peu trop ! Quand à acheter des CD ou télécharger des Mp3, faut pas rêver...

La France rurale est complètement larguée en ce qui concerne la politique des Majors.

Donc, la France profonde est encore saine ! C'est bon signe. Trouvent même que Sarko en fait trop, ce qui n'est pas mal pour des gens ayant voté à 70 % pour lui.

Bravo à toi, Serval, je vois que ton mordant équivaut à celui des meilleurs chiens d'ici. C'est plutôt bon signe !

A bientôt à tous !

Écrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 08 janvier 2008 23:24

L'oiseau n'est pas perdu, congelé ? C'est qu'il y a un bon dieu alors ???

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 23:28

Et ça, vous connaissez ?

http://www.soundtoys.net/toys/soundmap

Etonnant non ? Il faut bouger la sorte de boussole et selon la vitesse et les lieux où vous passez ainsi que le temps resté, les sons diffèrent.

Écrit par : juliette dze | mardi, 08 janvier 2008 23:30

j'arrive tard mais le sujet était intéressant
bonne soirée les gens.

Écrit par : skalpa | mardi, 08 janvier 2008 23:30

Le lien nécessite Shockwave. Donc, peut-être que...

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 23:30

Bienvenue sur Soundtoys...

Écrit par : f | mardi, 08 janvier 2008 23:34

Guillaume Cerutti est PDG de Sotheby's France.

Ecrit par : infox | mardi, 08 janvier 2008 16:24

Guillaume Cerutti était, me semble-t-il (pas le temps de vérifier) , dir cab d'Aillagon... ça fait quelques années qu'on s'emploie à brader ce que la France avit inventé: pas "l'exception culturelle " (c'est une notion juridique précise qu'on emploie à tort et à travers) mais un sererice public de la culture...
et là dessus, d'accord, mais alors entièrement d'accord avec Larim. Les marchands ont montré leur capacité à tout récupéré, mais un art qui vise à priori le marché ne sera jamais de l'art.

Écrit par : valdo lydeker | mercredi, 09 janvier 2008 00:13

Ecrit par : "cui cui" fit l'oiseau | mardi, 08 janvier 2008 23:24

la star ac 43 c'est antoine Ciosi qui l'a gagnée...en chantant "Solenzara"

L'émission était présentée par Nikos Alliaggi ;-))

@ tous

Vaste sujet en effet, on aura l'occasion d'y revenir

Rep ban merci pour la pétiton http://www.wmaker.net/assezdepubaradiofrance/

assez cocasse quand on entend ce matin que Sarko veut interdire la pub sur France Télévision.

Écrit par : Serval | mercredi, 09 janvier 2008 01:10

"Vivre, c'est vieillir, rien de plus"
Simone de Beauvoir .. née le .. 9 janvier 1908.. morte ..jamais

Écrit par : Maghnia | mercredi, 09 janvier 2008 07:42

Bonne journée à vus
;-) Maghnia

Écrit par : skalpa | mercredi, 09 janvier 2008 08:38

Résultats du primary vote démocrate du New Hampshire : Hillary Clinton revient de loin ("she lives to fight another day" titre ce matin un journaliste du Washington Post), fait mentir les derniers sondages et l'emporte de justesse sur Barack Obama. La course risque donc bien d'être indécise jusqu'au bout...
http://rue89.com/blog/campagnes-damerique/en-direct-du-new-hampshire-clinton-la-comeback-kid (avec les commentaires avisés de Guillemette Faure)

Écrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 09 janvier 2008 09:05

Si vous voulez écouter des choses différentes que les produits universal, c'est quand même pas compliqué aujourd'hui, vous coupez la radio, vous allumez votre ordinateur, et vous vous baladez sur internet... (vous pouvez même faire une pause pipi chez play-list en passant, c'est là : http://play-list.20minutes-blogs.fr/ ;) )

bonne journée à tous !

Écrit par : adrien (de rien ?) | mercredi, 09 janvier 2008 09:40

Ecrit par : Lord Nithorynque | mercredi, 09 janvier 2008 09:05

1 partout la balle au centre en effet. Les prochaines joutes vont être interessantes à suivre.

Écrit par : Serval | mercredi, 09 janvier 2008 10:05

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu