Avertir le modérateur

« Bonne nuit les petits | Page d'accueil | Bhutto ou le chaos ? »

jeudi, 27 décembre 2007

Cachez ces prisons que je ne saurais voir !

Il existe un scandale au moins (!) aussi grand que le voyage grotesque : le gouvernement a décidé de SUPPRIMER les subventions à l'Observatoire International des Prisons (OIP).

Pour plus d'informations, voir ici : http://tinyurl.com/yvz2lk,

ici : http://www.oip.org/,

et là : http://tinyurl.com/37pe75

Le scandale tient dans le fait qu'il s'agit d'argent public pour une cause au service des valeurs de la République : lutter pour que les prisonniers soient traités selon les lois de la République, en respectant leurs droits et en agissant dans la perspective de leur future sortie (85 000 personnes chaque année).

Au nom de quoi décide-t-on que notre argent ne doit pas aller à une telle cause ? Penserait-on qu'il n'y a plus lieu de conduire un combat à ce propos ?

Quand on lit les rapports sur l'état des prisons françaises, quand on sait que la France est
26785d2180aa32dc49c5f7e4758a5589.gif régulièrement condamnée par la cour européenne des droits de l'homme à ce propos (dernière fois, en 2006)..., on voit qu'il y a encore du travail.

Un exemple récent : le dernier rapport du Comité de prévention de la torture du Conseil de l'Europe dénonce des « traitements inhumains et dégradants » dans les prisons françaises.

Il y a quelques temps une campagne a eu un peu d'écho : dans plusieurs centres ville un dessin au sol montrait l'espace dont bénéficient les prisonniers.

La stupéfaction des passants était le point de départ d'explications plus détaillées et d'un appel à signer une carte-pétition au président pour le respect de la dignité qui passe par des conditions d'incarcération dignes de notre pays.

Un pays peut être jugé à partir du sort qu'il fait aux plus fragiles de ses citoyens. Où qu'on se tourne, prisonniers, sdf, population des banlieues populaires, immigrés pauvres, ouvriers jetés comme des kleenex, femmes seules, jeunes, etc. le tableau n'est pas reluisant.

Combien hurlent à propos du sort fait à un tel ou un tel en matière de non respect des droits de l'homme (à commencer par celui d'avoir un toît, une vie de famille, un travail, etc.) quand c'est... "ailleurs", mais ne bougent pas le petit doigt quand la même chose se passe à côté de chez eux ?

Les solidarités internationales portant le plus souvent sur des sujets médiatisés à travers une approche compassionnelle, servent un peu trop aux Français en général et au "premier d'entre eux" en particulier à s'acheter une bonne conscience à peu de frais.


   Juliette

Commentaires

Le voyage, bien que grotesque, ne m'est plus si scandaleux que ça. Sinon qu'il y a plus de caméras et de stars top models qu'à l'époque où les anciens grands responsables politiques partaient aussi en vacances, entre les fêtes, accompagnés de gens importants et influents...

Et même, mettre en parallèle ce scandale des prisons, qui ne date pas d'hier et de la suppression de la subvention, et cette mascarade élyséenne, ça me semble un peu fort. L'un est ridicule et insignifiant au final, l'autre est humainement dramatique.

Il y a beaucoup de choses que, visiblement, je ne comprends pas. Cette suppression de subvention en est une. J'aimerais avoir une explication "officielle"...

Bonne journée, et merci du billet, qui ne réchauffe pas ma fraiche matinée

Écrit par : Falconhill | jeudi, 27 décembre 2007 07:29

Ecrit par : Falconhill | jeudi, 27 décembre 2007 07:29

"On ne finance plus les associations qui nous chient dessus..." C’est la lecture que Patrick Marest, délégué général de l’Observatoire international des prisons (OIP) fait des suppressions de deux subventions que le gouvernement lui accordait jusque là régulièrement. L’association n’a pas eu droit cette année à la subvention "presque mécanique" que Matignon lui accordait depuis 1999 comme à d’autres associations travaillant sur les droits de l'homme.

Voici pour la réaction "officielle" du premier concerné.

Plutôt que le mettre en parrallèle avec le "grotesque" voyage, tu peux faire le lien avec les déclarations récentes de Rachida Dati.

La loi pénitentiaire sera présentée au Parlement au cours du premier semestre 2008. "Ce texte réformera en profondeur notre système pénitentiaire. Il n'y aura pas de demi-réforme. Il n'y aura pas de demi-mesure", a expliqué la ministre de la justice, Rachida Dati, jeudi 13 décembre.

Cette décision de supprimer les subventions de l'Observatoire préjuge mal des orientations de la Garde des Sceaux, dont les déclarations grandiloquentes ne semblent pas conformes aux actes et aux gestes politiques.

Écrit par : nef | jeudi, 27 décembre 2007 10:05

La prétendues interrogations des fans de l'UMP devant les décisions annoncées du très prévisible premier flic de France ne me font plus rire.

Quant à voyager sur le compte de ses copains milliardaires, ce n'est pas, n'en déplaise au convenable, un détail. C'est inadmissible et un exemple à ne pas suivre au niveau des collectivité locale.

Cette application des principes à géométrie variable et ce cynisme me fait froid dans le dos.

Écrit par : odm | jeudi, 27 décembre 2007 10:18

Les prétendues interrogations des fans de l'UMP devant les décisions annoncées du très prévisible premier flic de France ne me font plus rire.

Quant à voyager sur le compte de ses copains milliardaires, ce n'est pas, n'en déplaise au convenable, un détail. C'est inadmissible et un exemple à ne pas suivre au niveau des collectivités locales.

Cette application des principes à géométrie variable et ce cynisme me font froid dans le dos.

Écrit par : odm | jeudi, 27 décembre 2007 10:20

Merci Nef de ces éclaircissements.

Écrit par : Falconhill | jeudi, 27 décembre 2007 10:27

Merci à Juliette surtout. Dans le lien de l'observatoire on découvre qu'après le concept de guerre préventive on créée le concept d'enfermement préventif. A quand le test ADN obligatoire pour détecter le gène de la violence et enfermer préventivement de futurs éventuels coupables ?
Pour ceux qui sont intéressés à la défense des Libertés, une pétition contre la rétention de sureté est à signer.

" Le Parlement s'apprête à examiner un projet de loi visant à instaurer une « rétention de sûreté » qui permettra, après l'exécution de la peine de prison, de prolonger - sans limitation de durée, sans peine et sans infraction - l'enfermement des personnes considérées comme d'une « particulière dangerosité ».

La mise en place d'un tel dispositif, préparé à la hâte à la suite de l'affaire Evrard, relève d'une philosophie de l'enfermement qui s'inscrit dans la culture du « risque zéro » qui, sous prétexte de lutter contre la récidive, impose, depuis plusieurs années, des législations de plus en plus répressives et attentatoires aux libertés publiques.

Il ne s'agit plus simplement de durcir les sanctions ou de renforcer les moyens de contrainte, mais de procéder à des enfermements préventifs, sur la base d'une présomption d'infraction future et dans une logique d'élimination qui s'apparente à une mort sociale. "

Écrit par : nef | jeudi, 27 décembre 2007 10:50

Falconhill, c'était ironique comme l'indiquait le (!) et juste ce qu'on pourrait appeler une "accroche".

La question de fond est notamment, en effet, celle que soulève odm : des principes mobilisés de façon purement instrumentale.

Ce qui fait le lit du relativisme le plus dangereux par ceux-là même qui l'ont condamné avec des mots violents pendant la campagne électorale comme étant la marque de ces affreux pas beaux de soixante-huitards.

Un aspect du scandale du sort des prisonniers est leur statut de travailleur non soumis au droit courant, plus exploités que tous les travailleurs, et qui sont le moyen pour certaines entreprises d'avoir une main d'oeuvre bon marché :

"En l’absence de contrat de travail, les relations du détenu et de son employeur ne sont pas soumises à la législation du travail de droit commun : les personnes incarcérées sont sous-rémunérées, ne bénéficient pas de congés payés, du paiement des indemnités journalières en cas de maladie ou d’accident du travail, de la procédure de licenciement, de droit à l’Assedic, ainsi que de la réglementation sur le droit syndical et le droit de grève. Le travail à la pièce, interdit par la loi, est toujours en vigueur. Ils peuvent être “ déclassés ” (licenciés) à tout moment, sans préavis ni indemnités, et surtout sans explications.

A cela s’ajoute le caractère presque toujours répétitif et non qualifiant des tâches qui leur sont confiées, sans aucun objectif de réinsertion professionnelle."

sources : Observatoire International des Prisons, section française - “ Prisons : un état des lieux ”, L’Esprit Frappeur, n° 72, Paris 2000

Écrit par : juliette dze | jeudi, 27 décembre 2007 11:09

Manip ou pas ? Eric Breteau (arche de Zoé) préfererait les travaux forcés au Tchad en raison des conditions de détention meilleures qu'en France...

Écrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 11:25

Ecrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 11:25

Tous les Français ont demandé leur transfèrement à l'heure qu'il est.

Quel que soit l'état de nos prisons, je ne suis pas sûre que les travaux forcés en Tchad soient mieux...

Ce procès a par contre montré à quel point la France était perçue comme une puissance néo coloniale. Et les actes de Sarkozy à propos de l'Arche de Zoé n'a pas arrangé les choses.

Écrit par : juliette dze | jeudi, 27 décembre 2007 14:12

C'est pour cela que j'avais commencé mon com. par "manip ou pas ?"

Il faudra du temps, et des actes surtout, pour que la France ne soit plus perçue comme une puissance néo-coloniale...

C'est pas gagné...

Écrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 14:25

Merci à juliette pour son billet - stop - Suis indigné moi aussi - stop - Rien à ajouter - stop - à bientôt - terminé.

Écrit par : Lord Nithorynque | jeudi, 27 décembre 2007 14:31

On pourrait demander à Boutin son sentiment.
http://www.larevueparlementaire.fr/pages/RP886/RP886-societe-christine-boutin.htm

«rétention de sûreté»
http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20071128.FAP1976/rachida_dati_a_presente_son_projet_de_loi_sur_la_retent.html

Quant au fameux voyage, la question peut revenir...
http://leruisseau.iguane.org/spip.php?article1180

Écrit par : f | jeudi, 27 décembre 2007 14:50

Bonjour Juliette et merci pour ce billet qui met en boules...

HS Info...Benazzir Bhuto morte dans un attentat suicide

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 27 décembre 2007 14:52

Citation vue dans Le Ruisseau.

"Paradoxalement l'échec social du néolibéralisme va favoriser son succès électoral et politique : un capitalisme sauvage libère un populisme réactionnaire. De droite ou de gauche, les gouvernements mènent une politique favorable aux riches. Puis avec le concours des médias détenus par les possédants, ils convertissent une possible colère ouvrière née de revendications économiques en une panique identitaire. Et en une demande de lois et d'ordre."

Serge Halimi, Quand la Droite américaine pensait l'impensable, in Monde diplomatique, 2002.

Écrit par : nef | jeudi, 27 décembre 2007 15:10

Oui, Bhutto. Tragique et inquiétant. Voilà le monde, plutôt que le gugusse à chemise à carreaux de Louxor. Combien de journalistes français en place au Pakistan ?
C'est compliqué, le Pakistan, ça ne parle pas de nous, pas bandant. Comme les prisons. C'est la mort. On veut la vie, ce que l'on connait, la même bouffe que nous, la même baise que nous, le même monde que le notre. On veut ce monde-là, qui dure, qui gagne, qui existe.

Écrit par : f | jeudi, 27 décembre 2007 15:12

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 27 décembre 2007 14:52

Merci Pam.

On était déjà proches du chaos au Pakistan...C'est toute la politique des USA qui est remise en cause dans la région. Avec les conséquences dramatiques à venir.

Écrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 15:15

Ecrit par : f | jeudi, 27 décembre 2007 15:12

+1

Écrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 15:20

Les bourses plus rapidemment informées ?

Les indices à Wall Street se retournent après la mort de Bhutto
jeu. déc. 27, 2007 3:01 CST148

NEW YORK (Reuters) - Les contrats sur indices boursiers américains se sont retournés à la baisse jeudi en réaction à l'annonce de la mort de l'ancien Premier ministre Benazir Bhutto dans un attentat .

Cette nouvelle a également provoqué une vague d'achats refuges sur l'or, faisant monter les contrats sur le métal jaune à près de 835 dollars l'once, au plus haut d'un mois.

Les futures ont également réagi à l'indicateur des commandes de biens durables publiée aux États-Unis, celles-ci ayant bien moins augmenté que prévu en novembre.

Cette mauvaise surprise statistique a également conduit le dollar à creuser ses pertes face à l'euro et amené les futures sur taux US à revoir en hausse à 74% la probabilité d'une nouvelle mesure de détente monétaire de la Fed en janvier, contre 68% précédemment.

Les Bourses européennes ont elles réduit leur avance après cet indicateur, l'indice FTSEurofirst 300 ne gagnant plus que 0,2%, tandis que comme l'or, les emprunts d'État amélioraient leurs gains à la faveur d'achats refuges sur le marché obligataire.

Gilles Guillaume et Wilfrid Exbrayat

Écrit par : nef | jeudi, 27 décembre 2007 15:30

Ecrit par : f | jeudi, 27 décembre 2007 15:12

Oui c'est compliqué le Pakistan, des ethnies, des tribus...mais regardé à la jumelle depuis Washington c'est tout simpliste..Il est dommage que l'incurie de la politique étrangère européenne laisse la place aux commandants sylvestre qui ne comprennent rien à la complexité du moyen-orient..L'année 2007 a été la pire concernant les attentas suicide au Pakistan

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 27 décembre 2007 15:32

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 27 décembre 2007 15:32

incurie c'est le mot...il n'y a jamais eu de polirique étrangère européenne. Et pourtant toutes les conditions de l'emergence étaient là.

Simpliste, c'est aussi le mot. comem cesséries TV ou le bon est habillé en clair et les méchant habillés en sombre afin qu'on les repère mieux.

Simplisme et incurie....le Pakistan n'en est que la conséquence

Écrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 15:50

Salut à tous,

Bravo à Juliette pour son billet. Egalement un trés bon site parlant de la prison: Ban public.

Écrit par : valdo lydeker | jeudi, 27 décembre 2007 18:04

A voir ce documentaire le 12 janvier sur Public Sénat.
Saïd Remli avait pris la réclusion a perpet, libérer au bout de 25 ans de prison.
Son cas a fait l'objet d'un arrêt qui porte son nom sur les quartiers d'isolement, voir le site de Ban Public.

http://cyrilkhider.blogs.nouvelobs.com/media/00/00/d2210fa97a40950701622705e5e3a85d.jpg

Écrit par : nef | jeudi, 27 décembre 2007 18:30

Toujours à propos de prisons : on pourrait invoquer Foucault et le panoptique de Bentham dans lequel il voyait "la formule même du gouvernement libéral" (Surveiller et punir) ou l'imagerie des prisons dans le cinéma, mais ce qui m'impressionne le plus est le nombre de suicides en prison qui en disent long sur la déshumanisation qui y règne.

autre chose m'a choquée aussi : quand Véronique Vasseur, médecin qui a fait exploser le scandale de la Santé (à tous les sens du terme d'ailleurs), s'est ralliée à Sarkozy. Je me suis demandée ce qu'elle en espérait. Certes les gouvernements précédents n'ont pas été brillants mais...

Écrit par : juliette dze | jeudi, 27 décembre 2007 18:43

Précision : Véronique Vasseur était candidate UMP pour les législatives dans le XIVè arrondissement de Paris.

Pour écouter une interview d'elle à ce propos :

http://www.parisxiv.com/tag/veronique+vasseur

Écrit par : juliette dze | jeudi, 27 décembre 2007 18:50

Elle a du être bien déçue car je vois qu'elle n'a même pas fait partie du
"Comité d'orientation restreint" chargé de rédiger le rapport préparatoire à la Loi pénitentiaire :

http://tinyurl.com/29aadh

Écrit par : juliette dze | jeudi, 27 décembre 2007 19:10

Surveiller et punir...

pas de place à la redemption pour ces partisans de la charité chrétienne

Écrit par : Serval | jeudi, 27 décembre 2007 21:35

on se couche tôt ici!!!!

Écrit par : skalpa | vendredi, 28 décembre 2007 02:32

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu