Avertir le modérateur

« Après l'abandon des cités, celui de la laïcité ? | Page d'accueil | Journaliste recherche coupable »

jeudi, 20 décembre 2007

Ma petite HLM, ou quand les grippe sous sont pris la main dans le sac

Il y en a qui trient les déchets par couleurs, jaune, vert bleu selon le recyclage. Il y en a qui trient à l'intérieur du tri sélectif. Pour trouver les maigres rogatons qui leur permettront de subsister. Et encore quand ils ne sont pas arrosés de White Spirit pour les décourager comme le font nombre de grandes surfaces, qui jettent le soir ce qu'elles n'ont pas vendu, plutôt que d'en faire profiter ceux qui ne peuvent passer que derrière leurs façades illuminées.

Il y en a qui sont obligés de faire les lampions hâves et désocialisés dans la guirlande de tentes implantées et si fragiles qu'un troupeau de bleus vient disperser comme s'il s'agissait de verrues à
7eccba54137f5b88a3222beaefbd0188.jpg cryogéniser à chaque période de grand froid.

Mais y en a des qui louent au prix d'un ticket restau le m2 leur appartement depuis des années. Qui se gobergent et qui se vantent de leurs passe droit minablement hérités par consanguinité politique, et qui sont la honte de ce pays et de la République qu'ils prétendent servir. Petits potentats sautant de postes en postes comme des morpions...ou des cancrelats. Des élites présidant " Dialogue et Humanisme " http://www.canalacademie.com/Dialogue-et-Humanisme.html

Il y aurait de quoi rire si ce n'était aussi cyniquement pathétique.

Ainsi Jean-Paul Bolufer s'est vu attribuer un logement de 190m2 en 1981 quand il était directeur adjoint du cabinet de Jacques Chirac, alors maire de Paris. Selon le Canard Enchaîné, il l'aurait même sous-loué au mépris des règlements de son bailleur quand il avait été nommé à Toulouse, puis ensuite lorsque il a obtenu un logement de fonction à Paris comme directeur des Journaux officiels...Jusqu'à ce matin, directeur de cabinet de Christine Boutin au ministère du logement, il a aggravé son cas  en s'indignant, le 16 novembre dernier, de ces "gens qui ne devraient pas y être" mais occupent des logements HLM...

Bolufer a donc été "démissionné" ce matin.  Nul doute qu'il n'aura pas besoin d'aller s'inscrire à l'ANPE, Non, surement pas. Cette démission s'apparente à une admonestation, une pénitence : 3 pater et 4 avé pour Bolufer. On va lui trouver un autre poste, bien planqué et il pourra sans doute conserver son appartement...rien n'étant dit à ce sujet aucun risque qu'on le voit rejoindre le DAL ou les enfants de Don Quichotte.  Quand on parlait de cynisme, voire d'hypocrisie.

Bien sur, ce n'est pas le seul à bénéficier des accommodements de la Chiraquie, ou plutôt de ses vestiges que personne à gauche comme à droite n'ose abattre une bonne fois pour toutes. Bolufer n'est qu'un exemple, il n'est que la verrue qu'on n'est pas arrivée à cacher sur le visage radieux d'un système qui, avec l'assentiment de la population, organise le pillage et la confiscation y compris des maigres avantages des plus pauvres.

Mais le vrai cynisme ne consiste t'il pas dans la persistance de la pratique qui consiste pour les élites à user de leur fonction pour servir leurs intérêts privés ?

Ne faudrait il pas une bonne fois pour toutes mettre en place une instance de contrôle pour empêcher ces dérives ?


Commentaires

"il pourra sans doute conserver son appartement"

En fait, d'après ce que j'ai entendu non : le nouveau directeur des HLM de Paris lui aurait demandé de le rendre.

Mais le plus drôle est comment cette affaire est apparue : le locataire Bolufer a demandé aux HLM de rénover les peintures de son appartement qui commençaient il est vrai à jaunir depuis le temps qu'il y est et vu le turn over des sous-locataires.

C'est dans la série, y a pas de petit profit...

Quand je pense qu'on passe son temps à culpabiliser les couches moyennes en les faisant passer pour des sales privilégiés... !

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 12:41

Et surtout dans la catégorie totalement faux-cul du c'est ma faute c'est la RIVP...Mais que je sache tout changement de situation doit être signalé aux organismes concernés non ?

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 12:55

Lamentable séquelle de la Chiraquie, quand Paris était aux mains des copains et de coquins... pendent que le PS de Mitterrand se servait dans les fromages de l'Etat, Deferre prenait 5% à Marseille, sans parler des communes PC... La France est maintenant plus propre...

Mais les gestionnaires de logements sociaux doivent aussi faire le ménage chez eux: s'il y a vraiment 200 000 familles de profiteurs, elles ont du pain sur la planche... et de l'espoir pour les mal logés!

Écrit par : Vlagolo | jeudi, 20 décembre 2007 12:55

http://www.cbanque.com/actu/278/la-rivp-a-demande-le-14-decembre-a-m.-botuler-de-donner-son-conge

Cela semble confirmer, cependant depuis un an que le capital de la RIVP a été modifié, la restructuration et la réorganisation sont très laborieuses (indolentes) et la politique sociale de cette organisation est loin d'être si évidente.

Les locaux d'activité et les logements inhabités sont plethores et la bureaucratie de la RIVP peu réactive. Kafkaïen.

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 13:00

Je crains que la notion de "profiteur" devienne extensible, si j'ai bien compris le sens des réformes en cours, ce qui va tirer vers le bas tout le monde car ceux qui désormais n'auront plus droit aux HLM seront livrés au privé avec les merveilleux prix qu'on connaît.

En fait, comme on ne construit pas assez de logement sociaux sur TOUT le territoire on va se déchirer entre plus et moins pauvres pour les miettes.

Pendant ce temps là ceux qui vivent dans les beaux quartiers peuvent continuer à dormir tranquilles.

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 13:01

Ces hsitoires de ministres logés en HLM ressortent à chaque fois, souvenons nous de Juppé; j'ai entendu sur France info se matin que dans ce même immeuble logeaient aussi des gens qui ne sont pas spécialement dans le besoin.. Le scandale est qu'il paie un loyer dérisoire par rapport au quartier, mais qui dans les mal-logés ou bas salaire peut se payer un loyer à 2500 euros( prix normal)!! Les loyers des Hlm deviennent aussi trop élevés, et il y a une sélection de plus en plus sévère..

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 20 décembre 2007 13:08

Ecrit par : Vlagolo | jeudi, 20 décembre 2007 12:55

Le lien vers anticor montre bien que le problème de l'abus de position dominante pour enrichissement personnel est relativement transversal dans le monde politique. Et Juliette a raison de rappeler que seul une instance de contrôle peut y apporter un mieux. Au passage, vive la presse indépendante qui met sur la "place publique" ce genre de dérives, seul point positif dans cette écoeurante affaire.

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 13:08

Ecrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 13:01

Je t'assure qu'il faut voir pour le croire, la longueur du chapelet de clefs de logements inhabités que transportent avec eux les vigiles chargés de surveiller les logements vides de la Ville, gérés parla RIVP.

Je soupçonne les gens de droite d'avoir agi ainsi afin de favoriser la spéculation et les gens de gauche de faire du chiffre (de logements sociaux malheureusement vides) avant la campagne électorale municipale.

Afin de redorer leur blason un peu terne sur ce dossier du logement, ils brandissent la construction de logements sociaux. Alors que tout comme Tibéri, ils ont beaucoup liquidé de bâtiments, qui auraient pu être consacrés au logement sociaux, pour profiter de la manne de la spéculation immobilière. Car malheureusement, cette crise du logement des milieux populaires et des classes moyennes n'est pas une crise pour la Mairie de Paris, qui voit son budget gonflé par l'inflation des droits de mutation. Pour son bilan financier et vis à vis de son électorat, Delanoe a donc tout intérêt à faire des déclarations d'intention, tout en laissant Paris se vider de ses populations les moins favorisées.

Et il est bien tragique que sur ce sujet comme pour celui de la corruption, les partis de gouvernement aient malheureusement les mêmes intérêts de clocher, l'habillage idéologiques sur ces sujets fondamentaux n'étant là que pour dissimuler cet état de fait.

Je n'aime pas gommer les clivages, mais sur ces deux sujets, mon ressenti du monde politique est peu glorieux.

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 13:32

Je suis scandalisé comme vous par le scandale Bolufer, car c'en est un!
Personnellement, pour le même prix, je n'ai que qu'un 150 m2
dans le quartier de Port-Royal et je n'ai même pas la vue sur la chapelle du Val-de-Grâce.

Décidément, il y en a qui savent y faire.

Écrit par : monsieur Bitru | jeudi, 20 décembre 2007 13:52

Ca aura permis de désamorcer le Grand scandale des logements HLM avant qu'il n'explose.

300 à 400 000 logements HLM sont occupés par des riches qui gagnent plus de 4 000€. La Gauche avait aussitôt réagi en disant qu'il était hors de question qu'on vire des HLM les riches électeurs de gauche qui squattent de manière intélorable des logements que les classes défavorisées ne peuvent pas avoir.

Écrit par : Nadia | jeudi, 20 décembre 2007 14:05

Pas suffisant tout ca il faudra une condamnation et un remboursement des sommes indumment économisées en plus d'interets, non mais il ne va pas s'en tirer a si bon compte quand meme !!!

Écrit par : ouya | jeudi, 20 décembre 2007 14:18

Ecrit par : monsieur Bitru | jeudi, 20 décembre 2007 13:52

Mon cher Bitru, effectivement vous ne savez pas y faire.

Mais celanous le savions déjà

;-))

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 14:20

Place des Vosges par exemple ?

Mais non, je ne fais pas de mauvais esprit. Il y a quelques années on avait aussi dénombré quelques journalistes faiseurs d'opinion et sans lien direct avec la majorité de l'époque, bien au contraire...

Le silence est d'or...et aussi de digicodes..

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 14:20

Ecrit par : Nadia | jeudi, 20 décembre 2007 14:05

+1

4 pater et 3 avé...c'est semble t'il le tarif...

on enlève la verrue, mais on n'extirpe pas le mal...

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 14:25

j'espere qu'il s'en tirera pas avec juste une demission !
Il merite un procés, ainsi que tous ceux qui sont complices de son excroquerie au peuple français, ainsi que tous les autres escr-haut fonctionnaires !

Écrit par : Julien | jeudi, 20 décembre 2007 14:31

Selon l'AFP, lors de l'adoption du budget 2008.

La candidate du MoDem Marielle de Sarnez a demandé "un changement de perspective" pour la politique du logement, avec l'affectation d'une partie des droits de mutation (820 M EUR prévus en 2007) à la construction de logements sociaux et intermédiaires. "Il n'est pas normal que les logements intermédiaires ne représentent que 1% du parc immobilier", a-t-elle dit.

Réclamant "une ville humaine", elle a jugé indispensables "des investissements lourds" pour les transports en commun et demandé "un grand plan de relance du commerce de proximité à Paris".

Mme de Sarnez a souhaité "une nouvelle méthode de gouvernement" de la ville où les élus se parleraient autrement "que par invectives, accusations et dénigrements".

Denis Baupin, adjoint Verts, et candidat lui aussi à la mairie, a proposé d'"investir massivement" dans la production et la préservation du logement social, alors que, selon lui, le parc de logement social selon lui, "de fait" (103.702 logements privés bénéficiant de loyers modérés, 14% de la population parisienne) "disparaît peu à peu".

Jean Wuillermoz (PCF) a demandé de la mixité sociale "sur l'ensemble du territoire parisien", visant les arrondissements de l'ouest et du centre de la capitale.

Le projet de budget de Paris pour 2008 s'élève à 7,03 milliards d'euros, en hausse de 3% par rapport à 2007.


Sur le coup, on ne peut que donner raison aux Verts et au PCF, avant de parler de constructions nouvelles, regardons de plus près le bâti, quand la mairie de Paris vend 55 appartements boulevard Suchet, elle n'encourage pas la mixité sociale et une rapide accession au logement social (car le temps d'attente pour bénéficier d'un logement est aussi long que l'occupation scandaleuse de Bolufer).

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 14:35

Ecrit par : Nadia | jeudi, 20 décembre 2007 14:05

4000 euros/mois par foyer ou par personne: ce n'est pas la même chose..

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 20 décembre 2007 14:53

FOLLOW ME HOME

Écrit par : RACHID TAGUI | jeudi, 20 décembre 2007 15:05

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 20 décembre 2007 14:53

4000 ou 8000€ / mois dans les 2 cas ce n'est pas vraiment riche ... aisé tout au plus. Pour moi riche sous entend avoir un capital, pas seulement des revenus confortables.

Écrit par : info | jeudi, 20 décembre 2007 15:55

@ nef

Oui, malheureusement le clivage entre gauche et droite sur l'utilisation clientéliste des HLM n'est pas toujours évident. Reste qu'ils n'ont pas la même clientèle (surtout en banlieue et en Régions comme on dit maintenant).

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 16:00

Au fait, il y a qq temps, Boutin était donnée partante du gouvernement dans la perspective d'une remaniement en janvier.

Cet affaire arrive au poil.

Il serait intéressant de savoir comment elle est arrivée au Canard.

Qui a organisé la fuite ? Dans quelle perspective ?

y aurait-il par hasard des fins limiers ici ?

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 16:15

Larim répercute une information qui risque de faire du bruit :

http://bizarre.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 16:20

@info> en accord avec vous..


@Juliette> surement quelqu'un qui lui voulait du bien;-))) dans son cabinet.

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 20 décembre 2007 16:22

nef
tchin;-)

http://francoismitterrand2008.hautetfort.com/archive/2007/12/19/amour-humour-et-silence.html#c3030642

Écrit par : Maghnia | jeudi, 20 décembre 2007 16:50

Ecrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 16:20

Je viens d'ailleurs à ce sujet de mettre à jour la rubrique "Autour de nous" (désolé mais je ne peux mettre de lien direct dans ce pavé)

Un thème à réfléchir pour demain.

Vous pouvez collaborer à ce blog en envoyant vos idées ou vos billets à levillagedesnrv@gmail.com

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 16:50

y aurait-il par hasard des fins limiers ici ?
Ecrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 16:15

Depuis le temps que tu fréquentes le DEL tu devrais savoir que NON.

Écrit par : infox | jeudi, 20 décembre 2007 16:59

infox, L'homme (et donc la femme) vit d'espérance.

Pas vous ?

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 17:02

Ecrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 17:02

J'aurais tendance à vivre de nourriture et d'eau... mais bon, chacun fait comme il peut !

Écrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 20 décembre 2007 17:15

Ecrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 20 décembre 2007 17:15

d'amour et de boissons alcoolisées non?

Écrit par : Pamela de Barres | jeudi, 20 décembre 2007 17:18

Ecrit par : Pamela de Barres | jeudi, 20 décembre 2007 17:18

ça c'est du superflu !!!
mais pas désagréable, ma foi... disons que ça aide à "mieux" vivre, comme l'espérance ;))

Écrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 20 décembre 2007 17:25

Ecrit par : Maghnia | jeudi, 20 décembre 2007 16:50

Heureuse de pouvoir trinquer avec toi de nouveau.

Parce que cette année pour avoir trinqué, on a trinqué.
Vivement 2008.

Écrit par : nef bateau ivre | jeudi, 20 décembre 2007 17:31

Ecrit par : adrien (de rien ?) | jeudi, 20 décembre 2007 17:15

Oui bien sûr mais je parlais d'infos... ;-)

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 17:31

Quelqu'un connaîtrait une possibilité de joindre Rep ban ?
Je voudrais bien écrire un billet sur Poweo à partir de ses infos.

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 17:35

Ecrit par : Maghnia | jeudi, 20 décembre 2007 16:50

Tchin tchin;-)))
http://francoismitterrand2008.hautetfort.com/archive/2007/12/20/les-mots-de-gaston-d.html

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 17:55

bonjour tous,

On ouvre "la rubrique de phets" ?
Ecrit par : Serval | mercredi, 19 décembre 2007 21:30


une rue "les perles des pros" ou "les pros des perles" me semblerait plus compréhensible

et puis juliette n'aime pas ce pseudo, alors...

*********

sur le billet :

les ministres ont des logements de fonction. Ça ne choque personne. A priori, je ne serait pas plus choqué si les dir cab de ces ministres bénéficiaient du même traitement. il faut assumer c'est tout. Ce n'est pas là que l'état perd de l'argent, mais dans les politiques médiocres mises en place, et les cadeaux royaux faites aux méga-entreprises "amies", la vente des bijoux de famille (pardon, les privatisations; pardon, les "ouvertures de capital")

c'est tjs pour moi un sujet d'étonnement de nous voir prompt à vitupérer contre un type dont le comportement - certes répréhensible et à proscrire - a couté qq dizaines de milliers d'euros à la collectivité, alors qu'il participe à une politique de l'hébergement autrement plus nuisible pour nos concitoyens.

et c'est à cause du premier qu'il est mis de côté. Étonnant n'est-ce pas ??

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 17:55

Ecrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 17:55

Mais tout cela aussi nous énerve, je t'assure.
Je n'ai pas particulièrement chargé le cas du monsieur aujourd'hui, mais avoue qu'entre ses déclarations d'il ya quelques jours et sa situation personnelles, il y a foutage de gueule avéré.

Écrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 18:13

Ecrit par : nef | jeudi, 20 décembre 2007 18:13

oui oui. Mais quand Mme Boutin (et son cabinet dont fait partie l'accusé) dit qu'aujourd'hui, en France, il n'y a plus de problème d'hébergement d'urgence, je trouve ça bien plus scandaleux

car ça justifie l'inaction en un domaine où il en va, au sens propre, de la vie des gens. Et je me retiens d'utiliser le terme de criminel...

en regard de cela, ce dont tu me parles me paraît une faute... futile, bégnine, anodine, un petit abus de petit privilégié de la République comme il s'en fait tous les jours...

qu'on se comprenne : je ne cautionne pas, je suis seulement dépité de voir que c'est ce point là qui a fait chuté le monsieur.

pour tout dire, ça travaille à l'édification lente mais efficace de ma misanthropie...

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 18:28

chuter, scuses

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 18:28

qu'on se comprenne : je ne cautionne pas, je suis seulement dépité de voir que c'est ce point là qui a fait chuter le monsieur.

Ecrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 18:28


et suscité nombre de billets. C'est le sujet du jour : mascarade ! obscurcissement de l'esprit ! médiocrité de nos offusquements moraux !!!

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 18:38

ben là, je voulais pas bloquer tout le monde non plus

Écrit par : phets constipé | jeudi, 20 décembre 2007 20:35

allez, j'me casse, vous pouvez revenir mes petits lapins

bisous

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 20:37

phet (quel pseudo... ;-)

Je ne suis pas d'accord avec votre façon d'opposer les choses et les gens : c'est exactement la façon de gouverner qui est utilisée depuis des années.

Les sdf contre ceux qui ont le bonheur d'avoir une hlm, les chômeurs contre ceux qui ont le privilège d'avoir un boulot (faut pas trop regarder lequel ni sa durée), tous contre les fonctionnaires qui ont non seulement un boulot mais la garantie de l'emploi (ce qui est un pur scandale bien sûr à l'époque où certains verraient bien une précarité généralisée).

Les seuls qu'on n'oppose pas finalement ce sont ceux qui ont vraiment le pouvoir financier à ceux qui marnent (ou attendent de bosser) pour eux. C'est bizarre non .

La guerre des inclus contre les exclus est une invention des gouvernements de droite et de gauche qui n'a eu pour objectifs et effets que de réduire les solidarités, empêcher le développement de la protestation, faire de l'autre un ennemi alors qu'ils ont finalement bien plus d'intérêt commun.

Pourquoi diable faudrait-il opposer le scandale d'un Botufer à un autre scandale, celui par exemple du SDF mort place de la CONCORDE -ça ne s'invente pas cette histoire- au moment où Boutin annonce qu'il n'y a plus de problème d'hébergement d'urgence des sdf.

Ne voyez vous pas que les deux scandales sont liés ? C'est parce que l'un est possible que l'autre arrive.

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 21:16

Serval,

variante de ce dont nous parlions :

Le Figaro titre : "Pas de coupable pour l'attentat d'Omagh"

La justice a acquitté jeudi le présumé poseur de bombe par manque de preuves irréfutables. mais, apparemment, pour le figaro, le problème c'est que, du coup, on a tjs pas un coupable à se mettre sous la dent. dur.

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 22:03

Ca peut faire un départ interessant phets..

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 22:15

juliette,

ben oui quel pseudo mais aussi tu l'écorches !! et dze, tu crois que c'est facile pour les dyslexiques ?? ;-)))

sinon : halte là, noble coeur ! Ne vois-tu point qu'en lieu d'opposition, j'introduisais, s'il te plait, la notion de quantité ? Qu'il est des maux plus préoccupants que d'autres, infiniment plus nocifs pour la communauté ? Que cela ne veut pas dire qu'ils ne sont pas tous des maux ?

N'en est-il pas de même des choix permanents dans nos vies, ou dans les politiques publiques ? Que l'on ne peut tout résoudre ou tout faire en chaque instant, et que celui qui mène le mieux sa barque est souvent celui qui s'attaque en premier lieu aux problèmes majeurs ?

pour revenir au menu, usons de l'analogie :

en cette affaire, j'ai un peu l'impression d'assiter à un jugement pour une affaire de hold up où l'accusé se fait condamner pour s'être garé en double file

pas d'opposition qualitative, mais quantitative. Superbe nuance que nous a servi l'histoire de l'esprit humain et dont j'aime la gracieuse subtilité. ;-)

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 22:15

Ecrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 22:15

ouais, bon c'est pas une erreur pâtente. mais dans l'esprit, c'est quand même un peu prendre la justice pour un pourvoyeur de coupable, une fonction"vengeresse" servant à repaître l'opinion de quelques besoins pulsionnels

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 22:18

le Monde titre :
"En Irlande du Nord, l'unique accusé de l'attentat d'Omagh de 1998 a été acquitté"

c'est déjà autrement présenté. mais c'est c'est teeeellement plus plat ! Et quand il faut faire de l'audience...

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 22:33

Ecrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 22:18

Je le vois plutôt, dans l'esprit du figaro, de donner réparation aux victimes..On entend souvent après une décision de justice " maintenant ils von pouvoir faire leur deuil"
Mais bon, le figaro est peut être adepte de la loi du talion

Écrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 22:40

Bush a une idée derrière la tête

"SYRIE
«J’ai perdu patience depuis longtemps avec le président Assad, parce qu’il accueille le Hamas, il aide le Hezbollah, des kamikazes partent de son pays vers l’Irak, et il déstabilise le Liban». «S’il écoute, il n’a pas besoin d’un coup de fil, il connaît très bien ma position.»"


"Je suis convaincu que nous garderons la Maison Blanche et je suis convaincu que nous gagnerons des sièges au Sénat et au Congrès», a-t-il dit lors d’une conférence de presse.
«Je pense que notre (parti) est un parti qui comprend la nature du monde dans lequel nous vivons et que la première responsabilité du gouvernement est de protéger les citoyens américains contre toute atteinte», a-t-il ajouté. Le président américain a également évoqué les grands dossiers internationaux et l’environnement."

Écrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 22:44

Bush a une idée derrière la tête

Ecrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 22:44

mais quand traversera-t-elle ???

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 22:59

Mais bon, le figaro est peut être adepte de la loi du talion
Ecrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 22:40

hé ! peut-être oui...

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 23:00

Ecrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 22:44

Devant le désastre de sa politique intérieure, Bush se tourne une fois vers le syndrome de peur pour gagner quelques sièges auprès des cow-boys en pick-up qui forment son électorat.

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 23:05

Yep
j'avais pas tout suivi, donc pas tout compris...
5 jours sans mails et voilà
;-)
big up
et à très bientôt!

Écrit par : skalpa | jeudi, 20 décembre 2007 23:06

Avec plaisir skalpa. Content de te revoir.

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 23:15

Ecrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 23:05

La politique extérieure de la maison blanche est aussi un désastre et depuis longtemps; d'ailleurs celà peut être une bonne idée de billet (je ne me sens aucunement capable d'écrire); il se congratule sur l'Irak, en quel état vont ils laisser ce pays; on éradique un problème mais on ouvre la boite de pandore!!!

bonne nuit à tous...je suis naaaaaaaaaze...

Écrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 23:23

Ecrit par : Pamela De Barres | jeudi, 20 décembre 2007 23:23

Bonne idée de billet également.

Je sais que je me repète, mais ce Village est le votre.

Une idée, un billet ou même quelques lignes et nous travaillons ensemble à mettre en forme un article publiable. Bien sur, vous pouvez aussi vous exprimer à titre personnel.

Vous pouvez nous joindre à : levillagedesnrv@gmail.com

Écrit par : Serval | jeudi, 20 décembre 2007 23:35

Mais phets, la quantité dont vous parlez n'est qu'apparente. Croyez vous qu'on vit dans un monde où un homme = un homme ? Quand pour l'un 5 euros font plusieurs repas, tandis que l'autre ne commence à compter qu'à partir de 5000 euros ?

Vive les caribous libres et bonne nuit ;-)

Écrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 23:35

Ecrit par : juliette dze | jeudi, 20 décembre 2007 23:35

décidemment, il est écrit que vous me comprendrez mal ce jour d'hui. N'y voyez point un blâme à votre encontre mais la piteuse constatation réitérée de ma plume déficiente.

aussi : pouquoi qu'on écrit pompeusement tout d'uncoup et qu'on se vouvoie ????

et aussi : quand je dis "ma plume déficiente", c'est une image, une sorte de licence poétique un peu convenue mais que diable, il est l'heure qu'il est (vérité vraie)

Écrit par : phets | jeudi, 20 décembre 2007 23:43

bonne nuit

Écrit par : phets | vendredi, 21 décembre 2007 00:00

yep
petite pétition par chez moi:
contre l'enfermement préventif
http://kprodukt.blogspot.com/2007/12/ptition.html

Écrit par : skalpa | vendredi, 21 décembre 2007 00:25

Il y a un lien qui passe pas par outlook ?

Écrit par : nef | vendredi, 21 décembre 2007 10:12

Phets, la "licence" de votre "plume" !!! Voilà qui est joli ;-)

Pour le vouvoiement, j'avoue être incapable de tutoyer quelqu'un que je ne connais pas de visu et sur internet je trouve que le tutoiement entraîne plus facilement qu'ailleurs le passage aux insultes quand les gens ne sont pas d'accord.

Ce doit être culturel ou je devrais peut-être en parler à mon psy si j'en avais un.

Mais cela ne me gêne pas d'être tutoyée. A chacun sa "maladie. :-))

Pour hier soir, je vous taquinais en fait car votre plume n'est pas si maladroite.

Écrit par : juliette dze | vendredi, 21 décembre 2007 11:14

http://kestadit.20minutes-blogs.fr/archive/2007/12/18/un-metro-de-retard.html

Superbe billet d'agathe.

Écrit par : nef | vendredi, 21 décembre 2007 11:55

On comprend mieux pourquoi Nicolas Sarkozy a félicité Monsieur Poutine. Sarko, il a le nez pour se faire des potes friqués

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1- href="mailto:0@2">0@2-3214,36-992175@51-972553,0.html

Écrit par : nef | vendredi, 21 décembre 2007 12:45

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu